Vous êtes sur la page 1sur 9

Optimisation des Approvisionnements

DETERMINATION DE LA CADENCE
OPTIMALE D'APPROVISIONNEMENT :
CAS D’UNE DEMANDE RÉGULIÈRE ET
D’UN DÉLAI DE LIVRAISON CONSTANT

Par A. Benchekroun
27/01/2012

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 2 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 3

 Précisons d’abord quelques notations :


 θ désignera la période de gestion
Exemples :  D désignera la demande sur la période de gestion : on fera
 si l’unité de temps est l’année et la période de gestion l’année θ=1 l’hypothèse qu’elle est constante et régulière
 si l’unité de temps est le jour et la période de gestion l’année ,
 Cl désignera le coût de lancement d’une commande : on
θ = 360 , si nous considérons qu’il y a 360 jours de consommation dans supposera qu’il est constant.
l’année
 si l’unité de temps est le mois et la période de gestion l’année θ = 12
 Cp désignera le coût unitaire de possession du stock par
 si l’unité de temps est le mois et la période de gestion le semestre
unité de temps : on supposera qu’il est constant.
θ=6

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 4 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 5

 Nous allons exposer le modèle en commençant par prendre l’exemple


suivant :
 La règle de gestion optimale consiste à déterminer les
La société RIPOS consomme 4 000 kg de matière par an à 100 DH le instants optimaux de passation des commandes de
Kg. Le coût de possession est de 1 DH le kg par mois , et le coût de réapprovisionnement ainsi que la valeur Q de ces
lancement de commande de 240 DH. commandes de manière à ce que le coût total de gestion
Si l’unité de temps choisie est le mois et la période de gestion l’année , θ des D = 4000 unités soit minimum.
= 12 ici.
Et on a :
D = 4000 Unités; Cl = 240 DH ; Cp = 1 DH/(unité x mois).

Le problème qui se pose est de savoir à quelle cadence


l’entreprise doit s’approvisionner en stock de matière si aucun retard
n’est permis dans la production.

1
27/01/2012

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 6 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 7

τ= délai de livraison qu’on supposera constant et connu


s = stock de sécurité
T= période de révision que l’on appelle aussi la période  Dans les calculs , on voit facilement qu’on se ramène au
économique cas de τ = 0 ; une fois déterminée τ, on fait une translation
en arrière dans le temps de τ.
Toutes les commandes sont de même taille Q : en effet, à
l’instant T , "le preneur de décision " se trouve dans une
situation identique à celle où il était à l’instant t = 0 (tous
s
les paramètres sont identiques) , et par conséquent se doit
T 2T 3T de suivre la même stratégie.
τ τ τ
 On désignera par p(Q) le prix d’achat (ou le coût de
production ) unitaire pour une commande de Q unités.
T 2T 3T Nous avons écrit "p(Q)" pou montrer que le prix unitaire
varie en fonction de la quantité commandée : souvent les
fournisseurs accordent des rabais sur des grosses
commandes.
passation de commande livraison

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 8 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 9

 N désignera le nombre de commandes sur la période θ :


c’est ce qu'on appelle la cadence d’approvisionnement.
Il est alors évident que NT = θ
 Dans le cas de ce premier exemple, le prix unitaire est
donc pour notre exemple : NT = 12
constant : (∀ Q) p(Q) = 100 DH ; donc le coût d’achat (ou
Il est alors évident qu’il y a une infinité de couples (N, T)
de production) est constant et n’intervient pas dans possibles ; par exemple :
l’optimisation du coût d’approvisionnement. - (N , T) = (12 ; 1) Approvisionnement tous les mois;
- (N , T) = (24 ; 0,5) Approvisionnement tous les quinze
jours;
- (N , T) = (6 ; 2) Approvisionnement tous les deux mois;
- (N , T) = (4 ; 3) Approvisionnement tous les trimestres;
- (N , T) = (2 ; 6) Approvisionnement tous les semestres;
- (N , T) = (30 ; 0,4) Approvisionnement tous les 12 jours.

2
27/01/2012

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 10 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 11

 Il est alors évident que la connaissance de N est équivalente à  Γa désignera le coût d’achat (ou de production) sur la
celle de T. période de gestion
 De même, il est évident que demande totale = D = N . Q , Γa = N x Q x p(Q)
 (ici 4000 = N . Q)
 Et donc la connaissance de Q est équivalente à celle de T. N: nombre de lancements
D’ailleurs : Q: quantité commandée à chaque lancement
NQ = D et NT = θ ⇒ Q/ T = D / θ = demande / unité de temps
P(Q) : prix unitaire
ici : D / θ = 4000/12 ≅ 333,33 unités / mois ; Q/T = 4000/12 ≅ 333,33
comme NQ = D = demande totale, on a Γa = D x P(Q)

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 12 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 13

 Pour ce premier exemple P(Q) est indépendant de Q :  Γl désignera le montant global des frais de lancement des
(∀ Q) P(Q) = 100 DH commandes :
Γa = 100 x D = 100 x 4000 = 400 000 DH Γ l = N x Cl
N : nombre de lancements
Donc quand le prix unitaire est constant , Γa Cl coût fixe de lancement
n’intervient pas dans la politique d’approvisionnement. Γl = (D/ Q) x Cl pour notre exemple
Γl = 4000 x 240 / Q = 960.000/ Q

 Γp désignera le montant global des frais de possession du


stock.

3
27/01/2012

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 14 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 15

Niveau de stock

Q+s  Coût de possession sur la période [ 0, T ] =


Cp x ½ [ Q + 2s ] x T
Cp : coût unitaire de possession du stock par unité de
St
temps
[ Q + 2s ]/2 :stock moyen sur [ 0, T ] ( ½ (Q + s + s))
s
T : période
(La formule avec le « stock moyen » vient du raisonnement
suivant :
t T coût de possession sur [ 0, T ] =
T T
Q 1
∫C
0
p × S t d t = ∫ C p × (Q + s − t ) d t = C p × (Q + 2 s )T
0
T 2

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 16 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 17

 En ce qui concerne le s, il y a 2 approches possibles: 2. Considérer s comme variable de décision exogène au


1. Considérer s comme variable de décision endogène modèle d'optimisation; Ce qui conduit à
dans le cadre de ce modèle d'optimisation; Vues les Γp = N x Cp QT / 2 + N x Cp (1/2) x 2sT
hypothèses faites où tout est parfaitement connu (délai
de livraison connu avec certitude et demande = Cp θ Q / 2 + Cp x sθ (compte tenu de NT = θ)
régulière) , on a donc intérêt à prendre un stock de dans le cas d'un prix constant le 2ème terme ne dépend
sécurité s nul : s = 0; pas de Q; Comme on ne considère que le coût variable
(dépendant de Q) on écrira
Γp = Cp θ Q / 2
[Γp est le coût variable de possession (dépendant de Q)]
dans le cas d'un prix non constant on fait l'hypothèse
que la quantité s est très négligeable par rapport à Q/2.

4
27/01/2012

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 18 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 19

 Pour notre exemple,


coût de possession = Γp = ½ x 1 x 12 x Q
 En résumé, on retiendra la formule Γp = Cp θ Q / 2 =6Q
on remarquera que Q / 2 est aussi le stock moyen sur toute la  Les contrôleurs de gestion ont l’habitude d’exprimer le coût de
période de gestion (c'est le stock qui est déterminant dans possession du stock en % de la valeur du stock. On a l’habitude de
l'optimisation, le stock moyen effectif sera Q / 2 +s compte définir le taux de possession du stock par rapport au prix unitaire
d’achat ( ou au coût unitaire de production)
tenu d'un stock de sécurité s).
Si i désigne le taux de possession du stock sur la période θ , on a :
i x p(Q) = Cp θ
i taux de possession
p(Q) prix unitaire
Cp θ coût unitaire de possession (car Cp = c. u. / unité de temps)

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 20 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 21

Le coût total (variable) d’approvisionnement est


 Pour notre exemple i x 100 = 1 x 12 ⇒ i = 12% Γ = Γa + Γl + Γp
 Dans le cas général on aura Γp = i Q p(Q) /2 Γa : coût d’achat
 Pour notre exemple, on retrouve évidemment la même Γl : coût des lancements
expression Γp = 0,12x 100 x Q/2 = 6 Q Γp : coût de possession
 Il est important de remarquer que lorsque le prix unitaire Γ = D x p(Q) + (D x Cl)/Q + θ Q Cp (Q) /2
dépend de la quantité Q, le coût unitaire de possession par
ou encore
unité de temps dépend aussi de la quantité Q :
Γ = D x p(Q) + (D x Cl)/Q + i Q p(Q) /2
Cp = i x p (Q) / θ
D x p(Q) : achats
(D x Cl)/Q : lancements
i Q p(Q)/2 : possession

5
27/01/2012

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 22 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 23

 Retenons maintenant le cas d’un prix unitaire constant :


modèle de Wilson
 On remarque que le coût de possession est proportionnel à
c’est le cas de notre exemple (∀ Q) p(Q) = p = 100 DH
la quantité à commander Q et que le coût de lancement est
Donc ici Cp est indépendant de Q ( Cp = 1 DH/ unité .mois) inversement proportionnel à cette quantité ; plus la
Donc Γ = D x p + (D x Cl)/Q + Cp θ Q/2 quantité Q est grande , plus le coût de possession est
D x p : coût d’achat , constant indépendant de Q grand et plus le nombre de commandes va diminuer et
(D x Cl)/Q: coût de passation donc les coûts de lancement vont diminuer.
Cp θ Q/2 : coût de possession
ici Γ = 400 000 + 960 000/Q + 6Q

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 24 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 25

 La fonction de coût Γ est à minimiser  On a bien un minimum en Q* = [2 x D x Cl / Cp θ]1/2


d Γ/d Q = -(D x C l)/Q² + Cp θ/2 =- 960 000 / Q² + 6 On peut aussi écrire cette quantité en fonction du taux de
d Γ/d Q = 0 ⇔ Q* = [(2x D x C l ) / Cp θ]1/2 possession ( Cp θ = i x p ):
Q* = (960 000 /6)1/2 = 400 unités. Q* = [2x D x Cl / (i x p)]1/2;
Q* est appelée quantité économique.
Q 0 Q* = 400 ∞

dΓ/dQ - 0 +

Γ Γ*

6
27/01/2012

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 26 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 27

Coût
20 000

18 000
 Il est facile de voir que Q* s'obtient en égalant le coût des
16 000
lancements à celui de possession:
14 000
Γl = Γp ⇔ (D x Cl)/Q* = Cp θ Q*/2
12 000

10 000
⇔ Q*2 = 2 D x Cl / Cp θ ⇔ Q* = [2 D x Cl / Cp θ]1/2
8 000

6 000 C o û t d e S t o c k a g e = C o û t d e L a n c e m e n t + c o û t d e P o s s e s s io n

4 000

2 000 C oût d e L anc em ent= 960 00 0/Q


C o ût d e P os s es s ion= 6 Q

0 Q u a n t i t é d e R é a p p ro vis i o n n e m e n t
50

100

150

200

250

300

350

400

450

500

550

600

650

700

750

800

Q u antité E c ono m ique Q *

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 28 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 29

 C’est pourquoi la formule de Wilson est facile à obtenir , on  On a vu, puisque le prix est constant, que l’optimalisation
écrit : de Γ équivaut à celle du coût de stockage :
coût des lancements = coût de possession. Γ = D x p + D x Cl Q + Cp θ Q/2
 coût des lancements = (D x Cl)/ Q
proportionnel à la demande totale Dxp : coût d’achat
proportionnel au coût de lancement d’une rafale D x Cl Q + Cp θ Q/2 : coût de stockage
inversement proportionnel à la quantité à
commander. Γ = Γa + Γl + Γp
 coût de possession =Cp θ Q/2
Soit γ le coût de stockage, γ = Γl + Γp
proportionnel à la quantité à commander
proportionnel au coût unitaire de possession sur la
période

7
27/01/2012

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 30 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 31

 Pour notre exemple Γa = 400 000 DH  Pour notre exemple γ * = [2x 4000 x 240 x 1 x 12 ]1/2
Γl = 960 000 /Q ; Γp = 6Q = 4 800 DH
Coût de stockage = γ = 960 000/Q + 6 Q  Ce coût peut évidemment s’obtenir directement à partir du
calcul de Q*
γ * = Γl* + Γp* = Cp θ Q* = Cp θ [2D .Cl /Cp θ]1/2
960 000 / Q = 6 Q ⇒ Q * = [960 000 / 6]1/2
=[2D .Cl . Cp θ]1/2
⇒ Q * = 400 unités (kg)
γ * =[2D .Cl . Cp θ]1/2 960 000 / Q :coût des lancements
6 Q : coût de possession
γ * = 2x 6x Q* = 12 x 400 = 4800 DH

A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 32 A. Benchekroun – Optimisation des Approvisionnements - 33

 A partir de Q* on obtient la période économique T* et la  La cadence s’obtient aussi immédiatement:


cadence optimale N* N* = D/Q* = D/[2D Cl/(Cp θ)]1/2 = D [Cp θ/ (2 D Cl)]1/2
T* = (θ/ D) Q* = (θ/D) [(2 x D x Cl)/Cp θ]1/2 = [Cp θ D/2 Cl]1/2
N* = [Cp θ D/2 Cl]1/2
θ . Cl)/(Cp D)]1/2
T* = [2θ
Pour notre exemple, on fait directement le calcul à partir de Q*
Pour notre exemple T* =(θ/ D) x Q* = (12/4000) x 400 :
= 1,2 mois = 36 jours N* = D/Q* = 4000 /400 = 10
Autrement dit il faut passer les commandes tous les 36 jours. N* = 10
Ce calcul peut évidemment se faire à partir de T* :
N* = θ/T* = 12/1,2 = 10.

Vous aimerez peut-être aussi