Vous êtes sur la page 1sur 48

Table des matières

Introduction ...................................................................................................................................................1

Chapitre 1 : Présentation de l’établissement d’accueil


1. Présentation de la SNRT …………………………………………………………………………..3
2. Présentation des chaines télévisées et des stations radios de la SNRT ………………………….....3
3. Historique ………………………………………………………………………………………….5
4. Missions …………………………………………………………………………………………....5
5. Organigramme général de la SNRT ….………………………………………….………………...6

Chapitre 2 : Cadre théorique et définitions de base


1. Aperçu sur la communication audiovisuelle …………………………………………….………...7
1.1 Définition de la communication audiovisuelle ………………………………………… .…. .. 7 . .. .

1.2 Les Fondamentaux de la communication audiovisuelle …………………………………...... 7 ...

1.3 Les principales fonctions de la communication audiovisuelle …………………….… .....….. 8 . .

2. Les principaux médias audiovisuels ……………………………………………………….…. …. 9 .... .

3. Champ audiovisuel Marocain ……………………………………………………………….. .…...10 .

4. Aperçu sur le journal télévisé ………………………………………………………….….…..… …...11 ..

1.1 Définitions ………………………………………………………………………….….….... … ..11 . ..

1.2 Distinction entre le journal télévisé et le journal parlé ……………………………. ..…….. .......11 . ..

5. Typologie d’un Journal télévisé ……………………………………………….………..…..………....12


6. Organisation de la direction de l’information TV ……………….……….….…..………….…....…....... . 12 ..

7. Conclusion partielle …………………………………………………………………..…..…....... ..13 ...

Chapitre 3 : Pratique et tâches réalisées


1. Organigramme de la Direction de l’information TV de la SNRT …………………….….…...…14
2. Tâches réalisées ………………………………………………………………………..…....……..14
1.1 Montage d’un reportage télévisé ………………………………………………..………...….....14
1.2 Rédaction d’un commentaire audiovisuel ………………….………………………... ...…......15 .

3. Résultats et compétences acquises ………………………………………………..……..……… ...15 …

Chapitre 4 : Réalisation d’un JT : Étude de cas de la SNRT


1. Sources d’information et d’images de la SNRT ………………………………………..….….....16
2. Outils et moyens de communication servants à réaliser un JT ………………………………......18
3. principales étapes pour réaliser un JT …………………………………………….…....……...... .19 .

Chapitre 5 : Analyse des Résultats de l’enquête


1. Étude et analyse du questionnaire …………………………………………………...………21
2. Résultats …………………………………………………………………………….…....….29

Conclusion Générale ………………………………………………………………..…….……..….…..…... 30 .

Bibliographie
Annexes
*Remerciements*

Tout d’abord, je tiens à saisir cette occasion et adresser mes profonds remerciements et mes
profondes reconnaissances vers le département des sciences et techniques d’information et
de communication de RABAT, et à tous mes PROFESSEURS. Un énorme MERCI à vous tous,
d'avoir été si patients avec moi, de m’avoir toujours soutenu, et de m'avoir inspiré au
quotidien pour devenir une meilleure version de moi-même. MERCI de m’avoir donné la
chance d'être une de vos étudiantes.

Je tiens également à remercier toute l’équipe de la Radio chaine inter, qui m’a accueillie
chaleureusement et m’a encadrée de près pendant mon stage, m’accordant leur soutien leur
confiance, professionnellement et humainement, et en particulier mon encadrante de stage/la
directrice de production Mme. AMINA MAJLAL, le responsable de la programmation M.
MOHAMED EL CHAFOUI et l’animatrice AMAL EL TMAM, qui ont su me guider au travers
de mes différentes missions, avec patience et humour.

J’exprime ma profonde et ma sincère reconnaissance à M. MOHAMED BENDAHAN le chef


de département des sciences et techniques d’information et de communication de RABAT et
notre cher professeur, qui a accepté d’être mon maître de stage et qui a toujours été
disponible pour nous guider et pour répondre à nos diverses questions.

Finalement, Je souhaite remercier ma famille, et très spécialement Ma maman SOUFI


HAYAT et Mon cher frère MOHAMED RAQIQ , d’avoir été des modèles de résilience et de
persévérance pour moi, et enfin un immense MERCI à mes amis (AMAL, CHAMS, ILAYDA,
ILKAY, ENES, MIR et WAFAE) pour leur amitié profonde et leurs soutien inconditionnel.

À tous ces intervenants, je présente mes remerciements, mon respect et ma reconnaissance.

DESTEC—2017-2018
*Introduction*
és son apparition, la radio occupe une place essentielle dans le domaine de la communication, en
contribuant à faire changer les mentalités, partager les connaissances, et réduire la terre a la dimension
d’un village global (la théorie des médias “global village” développée par Mac Marshall McLuhan) .
D’abord, la radio reste, en matière d’efficacité, de rapidité et de réception, le média le plus accessible
dans le monde. Considérée comme un moyen de communication à faible coût tant pour la diffusion
que pour la réception, elle paraît particulièrement adaptée pour toucher toutes les populations.

Qualifié de vieux média ou un média classique, la radio n’en demeure pas moins, un média
contemporain qui a su maintenir son pouvoir et s’intégrer sur la liste des outils de communication en
perpétuelle évolution. Ce média a même su faire usage de l’internet haut débit, puis mobile ainsi que
le développement de la téléphonie mobile en multipliant ses plateformes de diffusion et en proposant
des nouveaux outils induisant de nouvelles pratiques et de nouveaux modes d’écoute pour ses
auditeurs.

En effet, malgré les mutations qui semblent permanentes dans le secteur audiovisuel marocain et la
rude concurrence de la télévision et d’internet, la radio garde toujours son statut de media de masse
de référence et d’objectivité. Moins familiale que la télévision, plus immédiate que la presse écrite,
la radio est un média de compagnie, une présence familière, qui accompagne de nombreux moments
de la vie quotidienne.

Au Maroc, le paysage radiophonique est l'un des plus riches à la fois par le nombre de stations
existantes et par la diversité de leurs programmes. Et personnellement j’étais toujours intrigué par ce
secteur et par la production et la programmation radiophonique des émissions , et vu que ma formation
repose sur les sciences de l’information et de la communication , j’ai voulu trouvé les points de
convergence entre ces deux disciplines , ce qui m’as mené à choisir comme thème ‘’l’importance de
la communication dans la production d’une émission radiophonique’’ , et j’ai allié ce thème a deux
questions qui m’ont semblées pertinentes : comment peut-on favoriser la communication dans le
processus de programmation des émissions ? , et quelle est le rôle de la communication dans la
démarche de production et de programmation d’un programme radiophonique ?.

ans le cadre de mon projet de fin d’études, j’ai choisi d'effectuer mon stage au sein de la chaine
inter , qui est une des chaines radiophoniques de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision.
Se voulant une antenne généraliste ouverte sur l’international, chaine inter se caractérise par la
proximité, la mobilité, l’information, l’éducation et le divertissement autant d’atouts qui expliquent
l’attachement de ses auditeurs et c’est ce qui m’as mené de la choisir comme terrain de recherche.
DESTEC—2017-2018
* Bibliographie *

- Bible de l’animateur, Genre : Radio broadcasting, rédigé par deux animateurs : BoB et Lorenzo
- A vous l’antenne, Paul de Maensener éd. Traduit de l’américain par Walte
- La Communication audiovisuelle, Pierrick Bourgeault (Auteur) - Paru en janvier 1993
- Communication Audiovisuelle, Edouard Rivier, Date de publication : 3 août t 2010
- Les médias et la communication audiovisuelle, René Prédal

* Wébographie *

http://www.snrt.ma
https://www.rtbf.be/tv/emission/detail_radio-chaine-19h30?emissionId=5
http://www.csa.fr/Services-interactifs/Web-TV-Web-Radio/La-definition-des-services-
relevant-de-la-communication-audiovisuelle
https://fr.wikipedia.org/wiki/Audiovisuel
https://fr.wikipedia.org/wiki/programme_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9
http://www.univ.edu.dj/index.php/2014-08-26-14-40-51/formations/23-nos-filieres/296-
technique-de-l-audiovisuel
http://www.inaglobal.fr/radio/article/l-audiovisuel-public-marocain-la-croisee-des-chemins-
8530
https://anneemaghreb.revues.org/163
http://www.linternaute.com/histoire/categorie/61/a/1/1/histoire_de_la_radio . shtml

DESTEC—2017-2018
DESTEC—2017-2018
Résumé
*Ce travail est issu d’une recherche menée dans le cadre d’une licence professionnelle en Sciences
de l’Information et de la Communication, sous le thème ''l'importance de la communication dans la
production d'un programme radiophonique '' , Celui-ci comporte une présentation de la
communication audiovisuelle , la production des émissions de même que l’évolution du champ
radiophonique .Ce rapport englobe également l'ensemble des recherches théoriques et les taches
effectuées pendant ces trois mois de stage , et montre la logique et la démarche de production et de
programmation des émissions de la chaine inter . Par ailleurs, ce travail se consacre à définir et
analyser la relation interactive au sein et à l’externe de la chaine inter, en prenant en compte les
nouveaux outils communicationnels proposés au public.

Abstract

*This report is the result of a research conducted in the context of a professional degree in
Information and Communication Sciences, with a main topic which is "The importance of
communication in the production of a radio program", It includes a presentation of audiovisual
communication, the production of programs along with the evolution of the radio industry. This report
evenly covers all the theoretical research the tasks assigned and performed during these three months
of internship yet shows the logic and the process of production and programming of the programs of
‘’chaine inter’’. In addition to that, this work is dedicated to define and analyze the interactive
relationship within and outside ‘’chaine inter’’, considering the new communication tools offered to
the public.

‫ملخص‬
‫ و الذي يتطرق الى موضوع‬، ‫ في علوم و تقنيات التواصل‬،‫يعرض هذا العمل بحث أجري في اطار السنة اﻻخيرة من اﻻجازة المهنية‬
‫ مرفوقا بالتحوﻻت‬، ‫ يشمل هذا العمل تقديما حول التواصل السمعي البصري‬.’’‫’’أهمية التواصل في عملية إنتاج البرامج اﻹذاعية‬
. ‫التي عرفها هدا المجال‬

‫ و اﻻستنتاجات المستنبطة حول مراحل‬، ‫كما يعرض كافة اﻷبحاث التي قمت بها اضافة الى المهام الذي قمت به داخل اﻻذاعة الدولية‬
.‫اﻻنتاج و اليات البرمجة في المتبعة من طرف اﻻذاعة الدولية‬

‫ و ذلك فضﻼ لوفرة و تنوع وسائل‬،‫ حاولت تحليل العﻼقة التي تربط اﻻذاعة الدولية و محيطها الداخلي و الخارجي‬،‫و في اﻻخير‬
. ‫التواصل المتاحة لها‬

DESTEC—2017-2018
Chapitre (1) : Présentation de l’établissement d’accueil

DESTEC—2017-2018
1. Présentation de la SNRT

*Anciennement connue sous le nom de Radiotélévision Marocaine (RTM) . C’est une société
nationale de radiodiffusion et de télévision, et c’est l’un des membres fondateurs de l'Union
Européenne de Radio-Télévision en 1950 et actionnaire minoritaire de la chaîne Euronews. Son statut
juridique est celui d'une société anonyme à capitaux publics, avec un actionnaire unique qui est l'Etat.

*La SNRT propose une programmation généraliste et variée, à l’intention du public le plus large,
fondée sur les valeurs de la civilisation marocaine islamique, arabe et amazigh ainsi que sur des
morales et valeurs humanistes et universelles. Elle soutient également les valeurs de démocratie, de
liberté, d’ouverture et de modernité, et favorise ainsi le partage et la cohésion nationale dans un cadre
de tolérance et de respect des individualités, des pensées et des croyances.

*La SNRT donne, dans la composition de ses programmes, une préférence à la production
audiovisuelle nationale et fait appel en priorité aux ressources marocaines pour la création d’œuvres
audiovisuelles tout en contribuant au rayonnement de la culture et de la civilisation marocaines à
l’étranger à destination d’auditoires étrangers et des Marocains résidant à l’étranger.

2. Repères historiques

La SNRT trouve son origine dans la fondation Radio Maroc le 15 février1928, qui a commencé la
diffusion de ses émissions le 13 avril de la même année. Son autorité de tutelle est alors l'Office
Chérifien des Postes et Télégraphes.

En 1951, une autorisation d'exploitation et de diffusion fut cédée à la "TELMA" qui ne commença à
émettre qu'en 1954, ensuite le service Radio-Maroc est désormais rattaché au Ministère de
l'Information, des Beaux-arts et du Tourisme, en lui attribuant le nom de la RTM.

Le 22 octobre 1966, la Radiodiffusion Marocaine devient un établissement public doté de la


personnalité civile et de l'autonomie financière ; puis en Décembre 1978, La RTM devient partie
intégrante de l'Administration centrale du Ministère de l'Information (actuellement Ministère de la
Communication).

Le 28 décembre 1978, elle est rattachée à l'Administration centrale du Ministère de l'Information.


Victime d'un certain immobilisme, et face à la libéralisation de l'audiovisuel marocain, la SNRT

DESTEC—2017-2018 1
succède en avril 2005 dans ses moyens et ses attributions à la Radiodiffusion Télévision
Marocaine(RTM) qui était une administration publique, afin de résister à la concurrence. Depuis elle
lance plusieurs initiatives. Le 12 octobre 2006, un médiateur apparaît, chargé de recevoir les
doléances des téléspectateurs. La société lance son nouveau site internet en octobre 2006 .

Et en 14 décembre 2006 , le portail de la SNRT subit une refonte, pour la première fois, il intègre de
la radio live en streaming ainsi que de la vidéo à la demande pour la télévision de rattrapage. Le 6
janvier 2010, le groupe lance sa 8 e chaîne, dite Tamazight, dédiée à la promotion et la préservation
de la culture amazighe .

3. Ses Missions

*La SNRT se charge d'allier et combiner l’exigence culturelle et le respect du grand public, obéissant
en cela à sa mission éducative et sociale. Première entreprise culturelle du Maroc , la SNRT est à la
fois un relais d'information, un acteur de premier plan et un soutien incontournable aux artistes.

En matière d’information, la SNRT programme chaque jour des bulletins et journaux d’information,
des revues de presse, enquêtes, reportages, débats ou chroniques… et réserve une place particulière
aux informations culturelles au Maroc et à l’étranger. Elle diffuse également des magazines sur la vie
culturelle nationale, mais également des émissions documentaires abordant divers aspects du monde
contemporain. La SNRT possède un savoir-faire qui lui permet d’aborder avec rigueur tous les
sujets, de sports à la culture en passant par l’international, la société, l’économie, la politique, les
nouvelles technologies ou le développement durable.

En matière de la création musicale, la SNRT s'attache à illustrer toutes les formes d'expression
de musique vivante (musique classique, musique contemporaine, musique électronique, jazz,
musique traditionnelle, musique du monde, variété,...). La société donne également une place
majoritaire à la chanson marocaine et s'attache à promouvoir les nouveaux talents.

Par ailleurs, les programmes sont diffusés, au choix de la SNRT, notamment en fonction de leur
origine, du public auquel ils s’adressent ou de leurs horaires de diffusion, en langue arabe, en
amazigh, en dialectes marocains ou en langues étrangères. La SNRT s’engage à réserver une part
conséquente de ses programmes aux œuvres culturelles et artistiques dans la diversité de leurs
expressions arabe, amazigh et dialectales marocaines.

DESTEC—2017-2018
2
4. Présentations des chaînes TV et des stations radio de la SNRT

La SNRT est une société pluri média puissante. Forte en matière de contenu, elle a progressivement
étendu ses activités à travers des diversifications de ses émissions dont l’objectif est de développer la
complémentarité de ses programmes afin de répondre aux attentes de ses différents publics et à leurs
nouveaux modes de consommation. La SNRT se compose de plusieurs chaines nationaux et
généralistes ou thématiques, et de services régionaux généralistes suivants:

Chaîne historique de la SNRT, AL Aoula renforce de


plus en plus son positionnement dans l’audiovisuel
national. Il s’agit d’une chaîne généraliste qui propose
Al Aoula une grille de programmes diversifiés qui couvrent à la
fois l'information et le divertissement en passant par le
sport et la culture.

C’est la première chaîne régionale au Maghreb. Elle


propose des programmes dominés par l’information et
des sujets allant de la politique au sport en passant par
Laayoune TV l’éducation et la religion. Elle se veut une chaîne de
proximité et couvre ainsi la totalité des provinces du
sud.

Durant l’année 2015, Arryadia a proposé plus de 2 480


heures de programmes dédiés au sport, elle a pour but
Arryadia d'être la chaîne du sport marocain par excellence.
ARRYADIA couvre toutes les rencontres sportives
nationales ainsi que l'actualité sportive internationale.

La chaîne du savoir. Avec sa vocation éducative,


Athaqafia s'intéresse, à travers ses magazines culturels
Athaqafia et ses émissions de divertissement, à l'apprentissage en
accompagnant de façon efficace les populations cibles.

Al Maghrabia est une chaîne satellitaire qui a pour


vocation de s'adresser aux résidents marocains à
l'étranger. Al Maghribia rediffuse une partie des
Al Maghribia programmes de Al Aoula et une partie de ceux de 2M.
Elle est accessible uniquement par satellite.

La chaîne Mohammed VI du Saint Coran est une


Assadissa chaîne thématique religieuse axée sur la connaissance
des préceptes de l'Islam à destination d'un large public.

DESTEC—2017-2018
3
Diffusée exclusivement sur la TNT, Aflam TV est
entièrement dédiée à la fiction avec des programmes
nationaux et internationaux, en qualité numérique.
Aflam TV Aflam TV a pour ambition d'éveiller le goût du public
pour le 7ème art et de devenir un levier pour la
production nationale.

La Chaîne Tamazight traduit la volonté de doter notre


pays d’un moyen de communication moderne pour
Tamazight valoriser l’amazighité dans toute son étendue
linguistique, culturelle, artistique et civilisationnelle.

Elle propose des programmes variés allant de


l'information à la culture en passant par le
Al Idaa Al divertissement avec une diversité dans la
Watania programmation musicale. Al Idaa Al Watania est
également interactive et accessible, elle se veut la radio
de tous les marocains.

Chaine généraliste, Elle émet depuis le 23 mars 2009


24h sur 24. Elle se nommait auparavant Rabat Chaîne
Inter. Elle se veut une radio urbaine généraliste
Chaine Inter d'ouverture du Maroc à l'international et donnait voix
à un Maroc moderne. L'actualité a une bonne place
mais également la culture et la musique., tout comme
la favorisation de l'interactivité avec les auditeurs.

La radio nationale d'expression amazigh, contribue par


ses programmes à la valorisation, au développement, à
Al Idaa Al la production et à la diffusion de la culture amazigh a
Amazighia travers ses 3 langues.

D'Agadir, Casablanca, Dakhla, Fes, Laâyoune,


Marrakech, Meknes, Oujda, Tanger, Tétouan sont des
Stations radios locales à caractère généraliste. Radios de
régionales proximité et d'écoute, elles proposent des programmes
portant un intérêt particulier aux populations locales et
régionales.

Radio La radio nationale thématique du saint coran se


Mohammed VI consacre essentiellement à la diffusion de la lecture du
coran et des programmes religieux.
du Saint Coran

DESTEC—2017-2018
4
5 . Sa charte déontologique

*La Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision respecte et obéit à un certain nombre de


règles regroupées dans une charte déontologique qui incite les chaînes et les radios de la SNRT de
faire preuve d’une responsabilité morale vis-à-vis de leur audience. Ainsi, les acteurs concernés
(Journalistes, réalisateurs, producteurs , …) sont dans l’obligation de respecter les règles dictées par
la charte déontologique parmi lesquelles on trouve : le respect des personnes et de la vie privée,
l’objectivité de l’information, l’indépendance et la transparence. Le principe du respect de la vie
privée vaut aussi pour les personnes publiques, même si les médias les accompagnent dans leur
profession ou leur participation à la vie publique.

*La SNRT affirme également sa responsabilité en ce qui concerne la lutte contre toute sortes de
discriminations et elle veille également à ce que son offre de programmes et d’information témoigne
de la richesse et de la diversité des cultures constitutives de la société marocaine.

6. Son cahier des charges

Les sociétés nationales de l’audiovisuel public (SNAP), au sens de la loi 77-03 (SNRT et SOREAD),
sont tenues au respect d’un cahier des charges fixant leurs obligations particulières, préparé par la
tutelle et adopté par la HACA. Ces cahiers des charges prévoient les conditions dans lesquelles sont
assurées les missions de service public par ses sociétés.

Le cahier des charges (SNRT) a pour objectif de définir les obligations et la responsabilité de cette
société , notamment celles relatives à sa mission de service public. Ce document spécifie que chaque
année, au moins 200 programmes audiovisuels marocains et inédits doivent être diffusés par les
services de télévision de la SNRT, dont au moins 15 téléfilms, 4 séries , 10 pièces de théâtre et 12
documentaires. Il vise ainsi à mieux répondre aux attentes du public et à préserver l’équilibre du
paysage audiovisuel.

Les missions de service public de la SNRT s’expriment aussi dans les engagements visant à
promouvoir la diversité culturelle et linguistique du Maroc, en diffusant les programmes des services
de télévision en langue arabe, en amazigh ou en dialectes marocains, (dont le Hassani sur la station
de télévision régionale de Laâyoune) et en assurant également une certaine complémentarité au sein
du secteur public en matière d’information, de culture, d’éducation, de divertissement et de proximité.

5
DESTEC—2017-2018
7. Organisation de l'administration de la SNRT

PDG

Direction
activités Royales

Direction Audit Direction


et contrôle de Général
Gestion

Direction Direction Direction Direction Direction Direction


Technique des de de Financière Marketing
1. Ressources l’Information l’Information
Humaines TV Radio

Direction des
Direction Direction Direction Direction Direction
systèmes
d’information de la de la des Régie Juridique
Télédiffusion Communic Marchés Publicitaire
ation

Direction centrale de
la Production et des
Programmes TV
2.

La -Radio La Chaine -Aflam Les Chaines


Télévision Coraniques
Nationale sportive
Tamazight Al La -Aloula Tv et Radio
de Maghribiya
-Chaine Quatrième
Laayoune
Inter

DESTEC—2017-2018
Chapitre 2 : Cadre théorique et définition des concepts de base

DESTEC—2017-2018
Aperçu sur la communication audiovisuelle
1.1: Définition de la communication audiovisuelle

D’abord , l’audiovisuel s’inscrit dans l’histoire des techniques qui permettent à l’homme de
s’exprimer et de décrire le monde autrement qu’avec l’écriture et le dessin qui ont été pendant
plusieurs siècles les seuls moyens de communiquer une idée ou une information, Au fur et à mesure,
toutes ces techniques ont été utilisées et transformées par les activités humaines à la recherche
d’autres outils pour mieux gérer ses activités et mieux représenter son environnement, pour des
raisons les plus variables : opérations militaires, recherche scientifique, promotion commerciale,
création artistique, etc.

D’après la loi Léotard1 relative à la liberté de communication, on entend par communication


audiovisuelle toute communication au public de services de radio ou de télévision, quelles que soient
les modalités de mise à disposition auprès du public, ainsi que toute communication au public par
voie électronique de services autres que de radio et de télévision et ne relevant pas de la
communication au public en ligne. La définition de la communication audiovisuelle repose donc, en
partie, sur l’énumération des services qui la composent. Elle regroupe les services de radio, les
services de télévision et les services de médias audiovisuels à la demande.

D’une part, l’adjectif audiovisuel décrit une technique d’enregistrement continu de l’action, la capture
des personnes en mouvement, des voix, des paysages, des événements, des bruits du monde. Cette
technique est au service de toutes les causes qui l’utilisent, sans constituer une action à part entière,
sans être la finalité de l’action. Pour constituer une action à part entière, il faut ajouter à la technique
une intention : informer, éduquer, divertir… et c’est là, qu’on peut parler de radio, de cinéma, de
télévision.

D’autre part, Wikipédia définit l’audiovisuel comme étant à la fois les matériels, techniques et
méthodes d'information, de communication ou d'enseignement associant le son et l'image.et en
cherchant davantage sur l’histoire de l’audiovisuel, il semble que la première définition du terme
‘’audiovisuel ‘’ s'appliquait à « tout ce qui n'était pas livre ou, de façon encore plus pragmatique, tout
document qui nécessite un appareil de lecture ». Aujourd'hui, une œuvre audiovisuelle est définie par
son contenu (programme télévisé, documentaire, vidéoclip, programme radiophonique etc.).

1
La loi Léotard : La loi relative à la liberté de communication du 30 septembre 1986, est une loi
sur le droit des télécommunications.
DESTEC—2017-2018
6
1.2. Les supports audiovisuels

*On peut considérer l’audiovisuel comme étant un véritable mode d’interaction et de distribution
d’informations que l’on pourrait considérer comme un langage synthétique destiné être perçu
simultanément par l’œil et l’oreille, il s’agit d’une forme de communication en plein expansion et qui
sert à établir un contact par voie électronique, ce qui la rend plus proche de la réalité et plus ciblée.
Le champ audiovisuel repose essentiellement sur trois types de support qui ont tous en commun le
maintien et la pérennité des informations contenues en eux :

Les supports visuels Sites web, journaux, applications, spots publicitaires, ... La communication
visuelle est une composante incontournable de notre quotidien. Elle est omniprésente dans notre
société. C’est l’art de communiquer un message par des éléments graphiques ou visuels, elle a pour
objectifs d'informer, expliquer, faciliter la compréhension d'un phénomène complexe. Pour rendre le
message plus attractif et compréhensible la communication visuelle fait appel aux arts visuels
(pictogrammes, logo, enseignes, affiches, panneaux de signalisation, carte, drapeau…) afin d’influer
sur la perception de la personne par la création d’une image mentale. Les supports visuels aident donc
à mieux faire passer le message à le rendre compréhensible et à augmenter la rétention d’information.

Les supports sonores la communication auditive/sonore est diffusée par le biais de la radio, ou
le téléphone. Elle comprenne un ensemble des vibrations qui se produit de façon systématique et qui
stimule l’oreille. La fréquence, l’intensité et la durée du son, jouent un rôle important dans la
communication auditive en captant le système auditif du destinataire. Le son reste donc le biais
incontournable qui influe fortement sur les perceptions des personnes et qui peut susciter chez elles
de quelconque sensation.

Les supports audiovisuels La communication audiovisuelle combine le son et les images, c'est une
communication simultanée de signes écrits, d'images fixes ou animées. Il s’agit des représentations
audiovisuelles qui rapproche le spectateur d’une réalité particulière, en utilisant des sons spécifiques
et des images animées qui sont plus aptes à transmettre et faire comprendre l’information rapidement
et efficacement. Dans le langage audiovisuel, le son et l’image ne sont pas juxtaposés, ils sont
fusionnés. Cette fusion entre l’mage et le son, facilité par la combinaison du mouvement et du rythme
est l’élément fondamental de l’audiovisuel. Il faut créer une certaine complémentarité entre les
différents supports sonores et visuels afin d’établir une œuvre audiovisuelle de premier ordre et qui
vise à optimiser la transmission de l’information et favoriser la circulation du savoir.
7
DESTEC—2017-2018
2. L’évolution du champ audiovisuel marocain

l’indépendance le champ audiovisuel marocain n’a pas cessé d’évoluer; au début il était

monopolisé par l’état, ce qui signifie qu’il n’y avait pas de chaînes télévisées et des stations Radios
privées, mais l’ensemble des programmes et des émissions étaient assurés par la RTM (SNRT
actuellement), qui est un organisme 100 % étatique.

, et à la suite de la signature d’une convention et d’un cahier de charge entre l’état Marocain

et la SOREAD2, le champ audiovisuel Marocain a connu un évènement très important qui est la
création de la chaine 2M, première chaine privée et commerciale, mais après sept ans de son
fonctionnement, l’actionnaire principale de SOREAD, l’ONA s’est retiré de la gestion de la chaîne
qui à cette période connaissait des difficultés financières. L’état a repris le contrôle de 2M en 1996
avec une participation de 68% dans le capital. En 2006, une chaine télévisée privée à été créée dont
le pivot est l’information sous le nom Medi1 SAT.

niveau des chaines télévisées, le Maroc ne compte que 10 chaînes de télévisions nationales dont
9 sont publiques et ne satisfont visiblement pas l’audience selon les différents chiffres de
Marocmétrie3. Vu que le Maroc bloque l’octroi des licences télé, des opérateurs privés étrangers
commencent à ouvrir des chaines de télévision à destination du Maroc mais localisés dans d’autres
pays, notamment dans le golf, c’est le cas de BZZAF TV, une chaine de télévision musicale lancée
en aout 2014 à partir D’AL FUJAIRAH aux émirats arabes unis.

En ce qui concerne la Radiodiffusion, le Maroc et après une longue période de monopole, ou de quasi-
monopole étatique, il a pu libérer ses ondes, et il a autorisé la création de Radios privées, et
actuellement, 14 stations Radios sont mises à la disposition auprès de téléspectateur Marocain.

Le paysage audiovisuel au Maroc, possède une certaine liberté d’expression, mais cela ne veut pas
dire qu’il n’existe pas un organe qui assure la surveillance du contenu et régule le flux d’information
et de la communication , tous les programmes diffusés sont encadrés par la haute autorité de la
communication audiovisuelle (HACA), qui est un organisme indépendant crée en 2002 par un décret
royale, qui a changé de statut en 2012, et devenue une institution constitutionnelle dirigée par le
conseil supérieur de la communication audiovisuelle.

2
SOREAD : est une société Marocaine d’études et de réalisations audiovisuelles.
3
Marocmétrie : est un organisme qui produit la mesure de référence de l’audience de la télévision sur l’ensemble
sur l’ensemble du territoire Marocain.
DESTEC—2017-2018
8
Aperçu sur le programme radiophonique
1.1: Définition d’un programme radiophonique

Selon Francis Balle la radio est le média de l’actualité instantanée, un média de diffusion qui présente
tous les atouts pour une communication de proximité et permet de toucher un maximum de personnes
en un minimum de temps. Ce média a su maintenir sa présence comme un relais incontournable
d’information et de divertissement, à travers la proposition des grilles des programmes très
diversifiées et ciblées. Et selon le petit Robert une émission ou un programme radiophonique se
définit comme étant une œuvre conçue spécifiquement pour la radio. Formulé autrement, le
programme ou la création radiophonique est l'utilisation du mode de communication qu'est la radio
en tant que support d'information qui peut éveiller l'imagination de ses auditeurs, à tel point qu'au
moindre son d’une voix émise par la radio, l'auditeur cherche à en visualiser la source et à se faire
une représentation imaginaire de l'auteur de cette voix.

Très varié et riche en matière de contenu, un programme radio propose chaque jour des bulletins et
journaux d’information, des revues de presse, enquêtes, reportages, débats ou chroniques… et réserve
une place particulière aux informations culturelles. Il diffuse également des magazines sur la vie
culturelle nationale, mais également des émissions et séries documentaires abordant divers aspects
du monde contemporain et pour mener à bien sa mission principale qui est l’éducation et l’information
du grand public , chaque programme radiophonique essaye d’aborder avec sérieux et rigueur tous les
sujets, des sports à la culture en passant par l’international, la société, l’économie, la politique, les
nouvelles technologies ou le développement durable.

1.2 : le contenu d’un programme radiophonique

Le choix du contenu du programme résulte d’abord de sa finalité, qui peut être informer, éduquer,
divertir ou promouvoir, la forme et la création du programme peut également être liée à d’autres
facteurs : la nature des sujets traités, l'importance accordée au sujet par rapport aux autres, la ligne

DESTEC—2017-2018 9
éditoriale de la station, la cible et l'auditoire des émissions. Un programme radiophonique se compose
d’un ensemble d’émissions radiophoniques qui se définissent par leur forme et leur structure, ou par
leur contenu. Et ils sont souvent de courte durée (de quelques secondes à quelques minutes) :

Magazine d’information : il s’agit d’une émission périodique qui peut être construite autour d’un
sujet ou une thématique bien précise, ou autour des sujets divers. Elle fait recours à plusieurs formes
radiophoniques : chroniques, interviews, reportage, débat.... Il peut être composé principalement
d'entretiens en studio, de reportages en extérieur, ou faire une alternance entre studio et reportages.
Les sujets choisis sont en général liés à l’actualité.

Bulletin de nouvelles : il s’agit d’une courte émission d'information sur les évènements quotidiens.
C’est la couverture générale (ensemble des actualités) ou spécialisée (sports, météo, etc.) des
événements quotidiens. À la radio, le bulletin de nouvelles est habituellement d'une durée de cinq
minutes par heure. Il comporte un ensemble des manchettes4 préparées par des journalistes qui font
leur propre enquête.

Chronique radiophonique : il s’agit d’un format radiophonique très libre qui est consacré à un sujet
ou un domaine particulier de l'actualité. Il porte généralement sur un champ spécifique de l'actualité
(politique, culture, économie, cinéma...). La chronique radio est régulière : elle peut être quotidienne
ou hebdomadaire. Elle s'appuie sur des sources d'informations variées : des reportages, des extraits
d'interviews, des commentaires. Il s’agit donc d’une présentation de l'actualité qui repose sur la
personnalité de la personne à qui on la confie.

Le Reportage : c’est une forme de récit journalistique qui privilégie le témoignage direct. Il s’agit
de relater ce qu’on entend et ce qu’on voit, La création d’un reportage consiste à collecter, trier,
vérifier et commenter des faits pour les transmettre au public à travers les différents médias pour
chaque reportage, les journalistes essayent d’obtenir les informations en exclusivité (appelées aussi
scoop).

Émission d’entretien : ou une interview il vise principalement à informer ceux qui l‘écoute. Lors
d’une interview, on demande à des personnes de dire ce qu’elles savent (leurs connaissances), ce

4
Manchettes : des nouvelles ou des informations généralement très brèves. En journalisme, les manchettes sont des
indications en gros caractères destinées à frapper l'attention du lecteur et qui figurent généralement à la première page
d'un journal.
DESTEC—2017-2018
10
qu’elles pensent (leurs opinions) ou ce qu’elles ressentent (leurs impressions) vis-à-vis d’un sujet
particulier (sujet personnel ou sujet d’actualité).

Sondage / vox pop : appelé aussi micro-trottoir, ce genre sert à illustrer un sujet et consiste à
donner la parole à des personnes dans la rue. Il vise à interpeler l'auditeur, le faire réfléchir, le faire
sourire parfois, ou même le provoquer.

Publicité : Une publicité a pour but d’informer et de convaincre pour inciter les auditeurs à passer
à l’action. Dans la pub on trouve des renseignements, de la séduction et elle s’efforce de mettre un
seul élément en évidence. Le message publicitaire vise un public cible, il est court et précis, il
comporte un slogan, et il met en valeur les effets sonores (il stipule donc de la musique, une voix
adaptée au message et un ton particulier).

Radio Roman : nommé aussi ‘’pièce radiophonique ‘’. Ce type comporte un style de narration,
une image mentale, à partir de seulement trois éléments : la voix + la musique +les bruits. On
travaille surtout sur la création d'un monde imaginaire et l’analyse de l'image mentale.

1.3 le jargon radiophonique

Pour être capable de mieux comprendre le milieu radiophonique, tout le personnel doit maitriser un
certain nombre de techniques mais aussi savoir partager une culture professionnelle, qui commence
au premier plan par la maitrise et la compréhension du le langage radiophonique qui facilite la
réalisation des tâches répétitives et le processus de communication entre tous les professionnels de la
radio, en voici la liste des termes les plus utilisés du jargon radiophonique :5

Le terme Sa signification
Document écrit qui montre la progression de l’émission
Conducteur radiophonique : dans quel ordre, sur quelle durée et selon quel
traitement seront abordés les sujets.

5
Jargon : Code linguistique particulier à un groupe professionnel ou à une activité, se caractérisant par un lexique
spécialisé, qui peut être incompréhensible ou difficilement compréhensible pour les débutants.

DESTEC—2017-2018 11
Courte mélodie qui ponctue les émissions dans l'audiovisuel. Il
Jingle
fait partie de l'image d'une radio ou d'une chaîne de télévision.

Avec plusieurs brèves on peut monter un flash d’informations, en


quelque sorte un petit journal où le présentateur enchaîne plusieurs
Le flash
informations en quelques minutes (entre 1mn30 et 3 minutes
environ).

Libre antenne Émission d’accueil d’auditeurs avec des inserts téléphoniques.

Élément simple, très bref (environ 5 s) qui articule deux moments


radiophoniques : au milieu d’une chronique entre deux publicités,
Virgule
Elle est comme une sorte de ponctuation brève, souvent sous
forme d’une phrase musicale ou d’un élément sonore.

Insert Intervention téléphonique lors d’une émission.

C’est une phrase qui permet à l’animateur d’introduire ce qui va


suivre (interview, chronique,). C’est également un geste de la
Lancement main, soit dirigé envers le technicien pour lui faire signe de
diffuser un PAD, soit dirigé en direction de l’animateur pour lui
faire signe de commencer.
Elle consiste un découpage en émissions de la programmation
La grille
hebdomadaire d’une station radio.
Ou table de mixage, il s’agit d’un appareil électronique permettant
de mixer ou mélanger plusieurs sources de son ou de musique.
Le console Elle permet de régler le volume de chaque instrument, ajouter des
effets sonores et régler les fréquences de chaque fichier
audio (grave, médium, aigu) .
Il s’agit d’un petit texte de quelques lignes , qui explique le
concept et le contenu de l’émission, on y trouve toute les
Synopsis
informations que doit connaitre un auditeur pour se faire un avis
sur l’émission .
Prêt à diffuser. Enregistrement réalisé avant le direct avec un
appareil enregistreur ou en studio. Désigne tous les morceaux de
PAD
musique, interviews, micro-trottoir, reportages, préparés à
l’avance et qui sont lancés par le technicien pendant le direct.

DESTEC—2017-2018
12
3. La Radio, un média qui fait parler ses auditeurs

Depuis longtemps, les auditeurs sont associés et attachés aux programmes radiophoniques ; l’espace
qui leur est accordé n’a pas cessé de s’étendre. Aujourd’hui, les émissions interactives sont de plus
en plus présentes sur les ondes, emmenant les auditeurs à écouter leurs semblables du matin au soir.
Cependant, La nature et la durée du prise de parole sont propres à chaque station ou à chaque émission
et qu’elle soit généraliste ou musicale, chaque chaine radiophonique essaye de placer les auditeurs et
la notion d’interactivité au cœur de ses préoccupations, vu que l’auditeur de la radio n’a jamais été
qu’un simple récepteur passif mais surtout un auditeur actif, qui prend de plus en plus d’importance
sur les antennes.

En faisant participer les auditeurs aux différentes émissions, les stations radios ont pu changer le
statut et la nature de la relation entre l’auditeur et la radio en lui permettant de devenir à son tour un
émetteur et un interlocuteur visible. Et depuis l’apparition des nouvelles technologies de
communication la radio a su comment faire bon usage de ces outils afin de renforcer et créer de
nouvelles formes d’interactivité et augmenter ainsi les interventions des auditeurs en direct.

Les chaines radiophoniques fournissent à chacun de leurs auditeurs une opportunité de participer à
n’importe quelle émission dans le but de partager une opinion ou fournir un témoignage , le contenu
de ses interventions se base essentiellement sur des évènements personnels d’ailleurs on le constate
par la domination du pronom ‘’je’’ , l’auditeur est considéré donc comme étant le témoin de la réalité
, il est authentique, transparent et spontanée , et c’est ce qui lui démarque de l’expert , le premier base
ses connaissances sur son vécu et ses expériences personnelles , l’expert a son tour se base dans
l’élaboration de son speech sur des données factuelles , c’est ce qui nous mènent a penser que les
émissions se servent des expériences des auditeurs pour appuyer et simplifier les discours des experts
présents en studio . Dans ce cas l’auditeur n’est donc pas sollicité pour ses acquis ou ses connaissances
mais plutôt pour le partage de son vécu.

13
DESTEC—2017-2018
Conclusion partielle

Lors de cette phase théorique j’ai pu rassembler les informations adéquates qui m’ont permises de
mieux assimiler le contexte et les concepts fondamentaux du thème que j’ai choisi de traiter et qui
sont : la communication audiovisuelle et le programme radiophonique.

D’abord cette partie m’a permis de me familiariser avec les outils de la communication audiovisuelle
et comment ils peuvent être les moyens optimaux de communication des masses vu qu’ils permettent
de s’adresser directement à l’audience cible et d’influer sur leurs perceptions et leur choix , Ces outils
d'information, de formation, de divertissement et de rapprochement propose plusieurs platforms
d’expression qui de leurs tours renforce la transmission et le partage des informations et des
connaissances ce qui nous mène a considérer l’audiovisuel comme étant un mode d’interaction entre
l’homme et les médias , qui a pour but de faciliter l’accès à l’information, et qui remplisse une double
fonction celles de référent de l’actualité instantanée et d’un acteur sociale qui propose à ses usagers
une sorte d’échappatoire au stress du quotidien.

Au cours de mes recherches j’ai pu également avoir un aperçu sur le champ audiovisuel marocain,
notamment le champ radiophonique, j’ai essayé de comprendre ses modalités, ses aspirations et ses
enjeux, pour pouvoir par la suite cerner la logique de programmation et de production d’une œuvre
radiophonique, et qui est l’élément fondamental de ma recherche. Et pour mieux s’intégrer et me
familiariser avec le périmètre d’une chaine radio, j’ai dû lire un guide qui m’a beaucoup aidé à mieux
cerner ce champ de mutation perpétuelle, en me donnant un aperçu sur le jargon radiophonique, les
différents métiers de la radio, et la démarche de chaque journaliste radio pour créer un programme
incontournable.

La partie suivante consiste une présentation des différentes tâches qui m'ont été confiées lors de mon
stage, et comment j’ai pu faire usages des connaissances acquises lors de mon parcours universitaire
et les mettre en pratique dans un environnement qui au début m’a paru éperdument nouveau, mais au
fil de temps et avec beaucoup de persévérance et de résilience j’ai pu m’accoutumer a ce milieu de
mutation et même partager la même culture professionnelle du personnel ou règne les valeurs de
solidarité , du partage et de transparence .

DESTEC—2017-2018
14
Mon activité au sein de la SNRT

DESTEC—2017-2018
*Au cours de ces trois mois de stage, j’ai eu l’opportunité de travailler au sein de deux services :
dirigé par M. ABDELLAH JOUBAIR , le service de programmation est le responsable de toute
émission diffusée au ondes de la chaine inter. Ce service a pour mission principale, la programmation
quotidienne et la supervision de la diffusion technique. Il s’occupe également de l’évaluation de
nouvelles opportunités de programmation, de l’élaboration des nouveaux projets, de l’évaluation de
la qualité de la production, ainsi que la proposition des idées initiatives pour une programmation
attirante dans le but d’augmenter le taux d’écoute, engager l’auditoire et promouvoir la SNRT.

Le service de production quant à lui, est le responsable de la création de chacune des émissions qui
passent sur l’antenne de la chaine inter, qu’il s’agisse d’une chronique, d’un bulletin d’informations,
d’une interview, d’un débat ou tout simplement d’un programme de musique ininterrompue. Le
service de production est dirigé par la Directrice de production et qui est Mme MAJLAL AMINA
(Mon encadrante), elle veille sur le personnel et gouverne leur travail de conception/réalisation et de
l'enregistrement de toutes les émissions conçues par la direction des programmes. Elle collabore avec
la direction des programmes dans toutes ses tâches quotidiennes et dans toute prise de décision.

Les tâches confiées au sein du service de programmation :

*Le service de programmation fait usage de la technique de montage uniquement pour les émissions
enregistrées, ce qui donne au animateurs l’opportunité de se retracter et d’ajouter des modifications
si nécessaire au contenu enregistré sur un logiciel appelé Dalet6 , utilisé par toutes les radios de la
SNRT, on y trouve des comptes propres à chaque journaliste/animateur radio, et tous ceux qui
travaillent à la production des émissions radio déposent ou récupèrent du contenu sur Dalet. En studio,
le technicien y trouve tous les enregistrements (PAD) ou prêts à diffuser : les capsules, les chroniques,
les reportages et les extraits musicaux prévus à passer lors de la diffusion de l'émission.

6
Dalet : il s’agit d’un logiciel de montage, de découpage de son et de réglage de volume sonore.
DESTEC—2017-2018
15
Après l’enregistrement de chaque chronique, (Lire plus par M.Adib elmachrafi , Mosaïque par Mme
Nadia chakroune d’autres chroniques que vous pouvez les trouvez dans le conducteur de la chaine
inter Annexe : 1) , je me rendais au service de la programmation; et sous la surveillance de
M.Mohammed el Chafoui qui est un responsable de programmation , je passe les enregistrements des
animateurs sur Dalet en utilisant l’option ‘ouvrir sur l’éditeur’ , pour écouter et vérifier les interviews
et sons afin de sélectionner les meilleures séquences qui vont passer sur l’antenne .

*Au montage, je tache d’éliminer d’abord les mauvaises prises (séquences défectueuses qui ont été
recommencées à l’enregistrement), puis j’essaye de remettre, s’il est nécessaire, dans le bon ordre les
séquences conservées qui vont présenter la chronique. Par la suite, en utilisant d’autres fonctionnalités
comme l’outil ‘Fusion’ , ‘Abstract’ et ‘Add’ qui permettent d’ajouter des éléments supplémentaires
issues du dossier de la programmation comme les jingles , les textes de transition ou de la musique et
c’est ce qu’on appelle le Mixage . Au final, je glisse le résultat de mon travail sur le LOG qui contient
l’ensemble des émissions et des chronique prêtes à diffuser, programmées et prévus à passer le
lendemain. Enfin, Les techniques de montage et de mixage sont des outils indispensables dans la
création de chaque programme radiophonique de la SNRT, puisqu’elles permettent de modifier le
contenu des émissions enregistrées, de respecter le minutage prévu et de couper tous les petits défauts
de l’enregistrement, hésitations des intervenant, reprises, et surtout les blancs qui peuvent nuire à la
bonne audibilité de l’émission.

*C’est un outil primordial dans la mise en en onde de chaque émission, il s’agit d’un document qui
décrit techniquement le déroulement de l'émission, qu'elle soit en direct ou enregistrée et il est rédigé
par le service de programmation. L’utilisateur du conducteur, c’est le technicien et le réalisateur et
qui sont responsables du bon passage des différentes séquences de l’émission. Le conducteur doit
donc indiquer simplement et très précisément les différents éléments (jingle radio, jingles chronique,
musique, émissions enregistrées, …). dans l’ordre de leur passage à l’antenne. C’est très synthétique
et simple puisqu’il se compose : des phrases concises, des temps et des chiffres.

DESTEC—2017-2018 16
réaliser cette tâche, je devais d’abord ouvrir la boite Gmail du service de programmation vu

que tous les animateurs communiquent via leurs comptes Gmail le contenu et tous les sujets qui seront
traités lors de la diffusion du programme, ainsi que les durées attribuées à chaque sujet. Ensuite, je
devais utiliser le Microsoft Excel, pour faire une sorte d’organisation des différentes séquences et les
accompagnés de leurs de passage ainsi que leurs sources de diffusion (en direct / PAD) , sur
la page d’accueil je mettais les grandes lignes ou les moments clefs du conducteur de la journée, dans
les pages qui suivent j’essayais d’élaborer et de détailler le plan en ajoutant les descriptions relatives
aux émissions prévues pour la journée (chronique , émission , Point d’actualité, la programmation
musicale, le réalisateur ,la durée de l’émission/chronique/capsule ,…les noms des invités et leurs
professions ). Une fois la phase de la conception du conducteur est terminée, il fallait se référer à la
secrétaire de production qui devait vérifier et confirmer le plan du conducteur et ajouter des
modifications si nécessaire. Après l’approbation du service de production vient la dernière phase de
cette tache qui est d’imprimer le conducteur et le rendre au studio (3) de la chaine inter.

 Les compétences requises pour réaliser les tâches de programmation :

Elaborer un conducteur afin gouverner et gérer la


diffusion en direct d’un programme radiophonique.

Maîtrise des principaux outils de mixage et de montage


et savoir créer un projet de mixage à partir des fichiers
du montage .

Comprendre les demandes et les exigences des


animateurs et du réalisateur et s’y adapter.

Connaître le fonctionnement d’une rédaction


radiophonique et contrôler le bon déroulement de
l’émission (chronométrage ou minutage) .

DESTEC—2017-2018
17
Les tâches confiées au sein du service de production :

L'interview est un terme anglais désignant, un entretien entre un journaliste/animateur et un


interlocuteur qui est la source d'information. C'est un art difficile qui exige une bonne
préparation, une connaissance de ses techniques et un sens aigu des rapports humains,
autrement dit de l'attention portée aux autres.

Avant la réalisation, je devais établir un canevas avec l’ensemble des questions à poser
pour me guider dans les entretiens afin d’obtenir les informations précises et concrètes qu’ils
m’étaient demandées par mon encadrante Mme. AMINA MAJLAL . Avec cette mission j’ai
eu l’opportunité d’interviewer : SAMIAH SAYAGH (Nutritionniste), ZINEB AROUSSI
(Styliste), HASSAN BARAKA (Coach Sportif), ABDERRAHMANE DRISSI ALAMI (
Coach en développement personnel ).

La préparation de l’interview commence par un travail de documentation sur le sujet à traiter et la personne à
interviewer. Mieux on se sera documenté, meilleure sera l’interview. Ce que j’ai pu constater d’après les
interviews que j’ai réalisés était le fait que ce n’est pas nécessaire, ni même utile, de connaître à fond le sujet
qui sera traité, mais il faut juste pouvoir poser des questions pertinentes et ne pas faire figure d’ignorant, ce
qui pourrait avoir des conséquences fâcheuses sur l’état d’esprit de l’interviewé et, donc, sur la qualité de
l’interview. Magazines, encyclopédies, et sites internet sont en général les sources de documentation qui me
semblaient suffisantes pour recueillir le maximum d’informations. Après la documentation, je dressais une
liste de questions qui ont un rapport direct avec la personne ou le sujet à traiter, leur nombre dépendant
évidemment du temps que doit durer l’interview diffusée et qui est en général entre 7 et 10 min. Après la phase
de préparation, je devais prendre contact avec la personne que je vise d’interviewer pour avoir sa confirmation
et pour fixer une date convenable a son Agenda. Avant de commencer l’interview il fallait que je partage les
questions avec les personnes interviewées auparavant, pour qu’elles puissent préparer leurs réponses ou pour
tout simplement avoir un aperçu sur les questions et aspects qu’on va discuter lors de l’interview. D’après
l’animatrice Amal El Tamam pour réussir une interview il faut :

Il faut poser des questions ouvertes : Il faut commencez les questions par pourquoi ou par pensez-
vous que… plutôt que par est-ce que… ? De façon à éviter que l’interviewé réponde par oui ou par non.

Il faut savoir comment couper et interrompre poliment : Il faut savoir comment ramener l’interviewer
dans le chemin qu’on a fixé au début : et qui est l’objet ou la finalité l’entretien.

La majorité des gens sont prêts à nous dire ce que nous voulons savoir d’eux. Tout est dans la manière de les
approcher et dans notre disposition à les écouter. Le premier talent de l'intervieweur est de savoir faire usage de
l’art de la communication Il doit être à l'écoute de l'interviewé, capable de se mettre à sa place, de lui faire sentir
qu'il s'intéresse véritablement à lui, qu'il n'est pas là pour le piéger et qu'il mérite bien sa confiance, qu'il le
comprend. Pour arriver à être un si bon interviewer il n'y a pas vraiment de secret ni astuce : l’animateur doit tout
simplement être sincère dans ces sentiments et ses intentions – AMAL TAMAM (Animatrice)
DESTEC—2017-2018
Consciente de l'impact du téléphone mobile, la chaine inter propose différents moyens
de communication à l'auditeur pour participer à l'antenne. Il peut intervenir en direct
sur les ondes via le biais d'un insert téléphonique, après une sélection faite au standard.
Lors de la diffusion de l’émission matinale ‘’En famille’’, j'ai été amené à gérer le
standard radiophonique, cette activité comporte : la réception des appels et des SMS
des auditeurs souhaitant participer aux émissions, de leur résumé et de leur transmettre
immédiatement aux animateurs en studio.

En effet, les auditeurs qui veulent participer aux émissions de la chaine inter doivent passer au
premier par un filtre. D’abord j’accueillais les personnes qui souhaitent participer, et je notais leurs
intentions de participation à l'antenne qui sont soit appeler pour demander un renseignement ou une
consultation, donner son avis sur l'émission, entrer en contact avec d'autres auditeurs, participer à un
jeu interactif ou pour tout simplement diffuser une information concernant les thèmes abordés lors de
l’émission. Je devais également noter quelques éléments complémentaires comme leurs noms, âges,
villes et professions. Cette tache impliquait également que je sois en contact direct avec l’animateur
est de faire un résumé de l’intervention de chaque auditeur en quelques mots, puis de choisir (ou pas)
de faire passer l’auditeur à l’antenne, en concertation avec l’animateur en studio et le réalisateur en
régie. Ce qui implique de rester toujours très à l’écoute et attentive à tous ce qui se dit à l’antenne et
en studio pour faire intervenir les auditeurs les plus intéressants. D’abord, je préférais rappeler en
priorité l’auditeur qui a un avis intéressant et
différent de ce qui vient de se dire ou bien qui a
vécu une expérience assez particulière qui
pourrait intéresser les auditeurs. Il faut veiller à ce
que l’émission accroche le plus grand nombre
d’auditeurs possible et pour atteindre cet objectif
il faut proposer une diversification du contenu et
des interventions, il faut que toutes les
perceptions puissent être exprimés, et que les
auditeurs aient le temps d’intervenir sans être
frustrés ou déçus. Cette tache peut avérer moins compliquée quand il s’agit des émissions de
divertissement, et c’est l’exemple de ‘’la bonne réponse’’ animé par M.Adib el machrafi ou ‘’zoom’’
animé par M. Hicham Lazrak ou les auditeurs appelle avec une intention unique qui est de participer
et de tester leurs connaissances lors d'un quiz de culture générale.

DESTEC—2017-2018 18
Le micro-trottoir ou le vox pop (cela signifie en latin « voix du peuple ») est un document sonore
qui regroupe, grâce à un montage et un mixage, les réponses d’une série de gens ordinaires à une
question précise. Il s’agit d’une technique journalistique qui consiste à interroger de manière
spontanée des personnes qui sont en général interrogées au hasard dans la rue et elles doivent toutes
répondre à la même question. Les sujets sont aussi variés (le sport, la santé, le cinéma, un sujet
d’actualité…). L'objectif du micro-trottoir consiste en général à avoir l'avis de gens communs (plutôt
que celui des experts).

Au cours de mon stage j’ai eu l’occasion de réaliser des


micro-trottoirs . J’ai eu une énorme chance vu que je
n’étais pas seule sur le terrain , j’étais accompagnée d’une
autre stagiaire appelée Lina el shraibi qui est une étudiante du
Master Spécialisé ‘’Production des contenus audiovisuels et numérique’’ de
L’ISIC , et qui m’as fournis plusieurs conseils qui m’ont aidés considerablement a vaincre ma timidité
devant un dictaphone . Les sujets qu’on a pu traités étaient variés : ‘’Le cinéma marocain
d'aujourd'hui’’, ‘’ Que cherchent les jeunes sur les réseaux sociaux ? ‘’ , ‘’La femme d'aujourd'hui
vue par la société marocaine’’, ‘’ C'est quoi le bonheur pour vous ?’’ . Pour effectuer cette tache on
devait commencer par demander a notre encadrante qui est la directrice de la production s’ils ont
besoin d’un microtrottoir sur un sujet particulier ou bien faire des recherches soit sur Google, des
sites internet ou sur les reseaux sociaux notamment facebook et twitter qui proposent une miltitude
de choix des sujets d’actualités . la phase de la recherche en faisait le choix de la question qui nous
semblait convenable et comprehensible par tous le monde dans la rue , et des questions secondaires
qui peuvent aider les personnes à développer de plus leur réponse et nous permettent ainsi d'avoir
plus de matière au montage.

 Les compétences requises pour réaliser les tâches de production :

DESTEC—2017-2018
19
Chapitre (4) : La logique de programmation et de production d’un

Programme radiophonique ( étude de cas de la chaine inter)

DESTEC—2017-2018
3.La chaine inter, une chaine radiophonique en pleine mutation
*Aujourd'hui, l'efficacité de la Chaîne Inter en tant qu’outil radiophonique en pleine
mutation et en tant que vecteur d'information n'est plus à démontrer. Cette chaine a su comment
favoriser son auditeur et lui accorder le droit de choisir le contenu qui lui plait. Les questions posées
et les témoignages apportés lors des émissions aident à mieux comprendre les exigences du public.
Les émissions de la chaine inter ont ainsi une double vocation : elles constituent des lieux privilégiés
d’information et d'apprentissage, et en même temps elles proposent une intervention humaine, où la
parole de l'expert rencontre celle du simple citoyen.

3.2. La notion de l’interactivité sur la radio chaine inter


*Les service de production et de programmation de la Chaine Inter doivent beaucoup à
l'enthousiasme et à la loyauté des auditeurs qui apporte régulièrement leurs soutiens et leurs
suggestions innovatives et qui n'auraient pu se concrétiser sans la confiance accordée à l'équipe des
animateurs qui assurent la création d’une atmosphère d’échange et d’interaction entre la radio et les
intervenants. De même, Les animateurs continuent à s'enrichir grâce à la diversité des échanges avec
les invités.
*Lors de la diffusion des émissions de nombreux invités apporte leur expertise et partage
leurs savoir avec le public et également avec l’animateur présent en studio et qui ont de leurs tours le
droit de réagir. Au fil des rencontres, on constate que la communication a pu créer des nouveaux liens
entre l’animateur, l’auditeur et l’invité, de même l’échange et les conversations deviennent de plus
en plus animées. Mais au-delà des liens nouées, l’étape la plus décisive de la création radiophonique
est la mise en œuvre d'une dynamique, qui inspire un cadre d’interactivité de confiance aux
participants (auditeur, invité) et suscite le goût de l'échange et du partage, qui sont des valeurs
primordiales pour donner l’envie aux auditeurs d’écouter les émissions de la Chaîne Inter.

3.3. Les outils de l'interactivité à la radio chaine inter


La chaine inter offre de nombreux outils de communication et qui proposent des types d'interventions
variés. L'apparition de nouvelles technologies d’information et de communication a été prise en
compte et appropriée par la majorité des chaines de la SNRT. Ainsi l'apparition d'internet et du la
téléphonie mobile propose de nouvelles pratiques interactives. La multiplication des outils de
communication pour entrer en contact avec la radio joue un rôle primordial dans l’augmentation des
interventions des auditeurs en direct, Voici la liste des outils de communication privilégié par la
chaine inter :

DESTEC—2017-2018 20
L’outil de
L’illustration de l’outil L’utilité pour chaine inter/l’auditeur
communication
Il s’agit de l'outil historique de la parole des auditeurs
à la radio. Le téléphone est l’un des outils multimédias
les plus répandus dans les foyers marocains. La chaine
inter propose à ses auditeur le téléphone comme un
biais pour faire entendre leurs voix et participer à
l'antenne. L’auditeur peut intervenir en direct juste par
Le téléphone un insert téléphonique a « 05 37 70 29 85 », il peut
mobile avoir accès a toutes les émissions interactives. De
même, l’auditeur entrer en contact avec la radio chaine
inter de manière indirecte à travers l'envoi de SMS
(Short Message System). La participation de l'auditeur
se fait à la demande de l'animateur ou le réalisateur. Il
peut soit être amené à participer à un jeu ou pour réagir
au contenu d'une des émissions.
Le dernier type d'outil dont dispose le public pour
communiquer avec la chaine inter est le courrier
éléctronique soit de la chaine ou bien des animateurs .
La chaine inter a dopté cet outil en preneant en
L’Émail
considération le fait qu’il y as certains auditeurs qui
n’arrivent pas a s’exprimer en direct et qui préfèrent
entrer en contact avec de manière manuscrite a travers
l’email de la chaine , outil qu’ils jugent plus privé .
La chaine inter a su comment s'adapter
progressivement à cette nouvelle plateforme par la
création de son propre site web
http://www.chaineinter.ma sur lesquel les auditeurs
déposent leurs propositions et leurs avis en cliquant
Site Web
sur cette icone qu’on trouve en bas de la page web,
ensuite une petite page va
apparaitre ou on trouve une case consacrée
uniquement pour écrire le message qu’il veut
communiquer à la chaine inter.

DESTEC—2017-2018
21
1. La logique de programmation de la chaine inter : une grille améliorable

1.1 Introduction

, nous ne pouvons plus considérer les chaines radiophoniques comme des simples repères

d’information. Il s'agit davantage des entreprises de communication et de divertissement, soumises à


un ensemble d’exigences en interne comme en externe. La rude concurrence entre les différentes
chaînes généralistes, privées ou publiques, les incitent à créer leur propre identité et proposer une
grille de programmes variée et riche en matière d’information, d’éducation et de divertissement, il
s’agit un outil de programmation (la grille), qui une fois bien maitrisée , tache d’influer positivement
sur la réputation de la chaîne, en la présentant comme plus moderne et plus proche de ses auditeurs.

, La programmation radiophonique se définit comme étant un processus de production des


nouveaux concepts, il s'agit de conceptualiser et produire plusieurs émissions à caractère nouveau qui
vont contribuer au progrès de la chaine et accroitre sa popularité. Cette démarche de planification
fait désormais, partie intégrante de la stratégie des chaînes radiophoniques, étant donné que, le
fonctionnement et l’évolution d'une chaîne radiophonique réside dans sa capacité de sélectionner et
de faire le choix des programmes centrés principalement sur l’auditeur afin de de créer une grille
ciblée.

1.2 . La programmation de la Chaine inter : une grille améliorable

, la Chaîne Inter modifie considérablement et perpétuellement la composition


et le contenu de sa grille des programmes en mettant en place une nouvelle politique de
programmation et en plaçant l’auditeur au cœur de ses préoccupations. Initialement, Cette démarche
s’est concrétisée par le passage à la diffusion d’émissions continue en passant à la diffusion aux 24
heures au lieu d’une diffusion de 6h à 01h du matin. Une nouvelle tranche horaire a été mise en place
de 01h à 02h du matin, consacrée à la rediffusion des magazines à caractère économique, politique et
sociétal « Débat de la rédaction », « Eco Mag », « Qantara », « Mosaique » et « Géoscopie ». De
même, La chaine inter à intégrer et favoriser la création musicale, en proposant une programmation
musicale thématisée à partir de 2H et qui prendra la relève jusqu’à 6h du matin. Et c’est M. Jalal
Aouatif le directeur central de la production et programmation radio qui a annoncé le passage aux

DESTEC—2017-2018 23
24/24h de diffusion et présenté légalement la nouvelle grille de programmes mise en place, qui semble
plus ciblée et plus proche de l’auditeur. Une grille qui répond davantage aux attentes des auditeurs,
avec le principal but de les accompagner tout au long de la journée. Cette grille est destinée à fidéliser
les auditeurs mais également proposer des programmes adaptés à leurs besoins et leurs préférences.

, il est évident que la chaine inter maintient la même optique, celle de favoriser et

faire parler l’auditeur marocain et étranger. Étant une chaine généraliste ouverte sur l’international,
la chaine inter s’exprime à travers la variété et la diversité de la grille de ses programmes, qui visent
tous les publics. Désormais, Les émissions interactives « En famille », « zoom sur les jeunes » , « la
bonne réponse » , « la libre antenne » et les émissions musicales « Option Musicale », « Magic
rythms » ont une place prédominante dans la grille. D’après le service de programmation, Mme.
Hanane programmatrice, m’as affirmé que le public n’est pas le même selon les tranches horaires. Il
faut donc adapter le programme à l’auditeur potentiel (Selon les grilles des programmes).
M.MOHAMMED EL CHAFOUI, également programmateur, explique que sur Chaine inter ce sont
les émissions à caractère interactive et musicale qui font le succès de la radio. Il n’hésite donc pas à
prendre quelques risques, faire découvrir du neuf et veiller à assurer la meilleure adéquation entre les
émissions et les attentes des cibles que sont les auditeurs marocains et étrangers. Désormais, la chaine
inter suit une politique qui repose essentiellement sur les valeurs suivantes :

• Par laquelle la chaine inter sait donner une place particulière aux nouveaux
Une volonté concepts de production , s’autorise la prise de risques interdits par exemple aux
d'innovation chaînes commerciales ou privées et s’offre comme une plateforme d’expression
pour les talents marocains et étrangers .

Un lien de • Assure pour lui que tous les genres seront traités, sans vulgarité ni insolence , dans
confiance avec le respect de la personne humaine , de la société marocaine et des opinions de
l'auditeur chacun .

Une ouverture • Sur le plan artistique, économique , philosophique, religieux ou politique,


aux tendances contribuant à l’information et à l’éducation des citoyens marocains et étrangers ,
les plus à la valorisation de notre patrimoine comme des cultures régionales sur le sol
diverses de la marocain et à l’expression libre des différences comme à la cohésion sociale.
société

• En prenant suffisamment le temps pour créer les émissions d’un caractère


Une stratégie de nouveau, des habitudes « d’écoute » et de partage plutôt que de miser
programmatioa
uniquement sur l’efficacité immédiate des émissions .
long terme

DESTEC—2017-2018
24
2. Caractéristiques de la programmation : la découverte musicale et la création
radiophonique

2 . 1. La découverte des émissions musicales sur chaine inter

onsciente de l’importance des émissions musicales pour ses auditeurs, la chaine inter ne cesse de

proposer une programmation musicale moderne et ciblée. En s'engageant à faire découvrir les
nouvelles productions et les nouveaux talents nationaux et internationaux via ses ondes, la chaine
inter contribue à la promotion des artistes marocains, en accordant une place majoritaire à la chanson
marocaine et en contribuant à promouvoir les nouveaux artistes. On compte aujourd’hui plus de 20
radios qui diffusent environ 10 000 titres différents chaque année. Ce qui nous mène a poser la
question suivante : Quel auditeur la chaine inter veut atteindre par ses émissions musicales et
comment ? .

La programmation musicale de la chaine inter est élaborée de façon très réfléchie puisque la musique
proposée constitue à la fois un mode d’identification de la chaîne et un lien fort tissé avec son public.
Seul ou en équipe, le programmateur écoute les nouveautés, et sélectionne celles qui passeront à
l’antenne. Mais la réaction du public entre en compte dès qu’il s’agit de décider quels titres seront
poussés ou retirés de la playlist. De même, pour assurer la diversification des formes musicales
diffusées sur son antenne, La chaine inter donne accès a plus de 20 programmes musicaux dont les
caractéristiques principales sont la variété et la qualité. Et propose un large éventail de styles et de
courants d'expressions musicales. Par ailleurs , tous les genres musicaux sont couverts, de la musique
classique au rock, en passant par la musique contemporaine, musique électronique, jazz, musique
traditionnelle, musique du monde et même la soul, le jazz et l’électro. Certaines tranches horaires
quotidiennes sont également dédiés à la diffusion musicale grâce à des playlists sélectionnées par les
programmateurs et qui restent prés a diffusées sur Dalet .

2.2. La création radiophonique sur la chaine inter

a découverte radiophonique et sonore ne se limite pourtant pas à la musique seule. La chaine inter

cherche également à favoriser la création, par le biais des pièces radiophoniques ou par le concept du
roman radio La chaine inter propose plusieurs fois par an diverses productions sur l’histoire et le

DESTEC—2017-2018 25
théâtre. Ainsi, plusieurs romans ont été « mis en voix » et en direct par l’animatrice Mme.NADIA
CHAKROUNE et M. ADIB EL MACHRAFI.

seul véritable frein à la programmation musicale et à la création radiophonique est le manque de

temps : il se trouve, plusieurs nouveaux albums arrivent à la chaine inter, et l’équipe de


programmateurs doit pouvoir trouver le temps d’écouter, de faire le choix, de référencer et de
programmer les morceaux choisis, avant que les morceaux ne deviennent obsolètes et ne fait plus
partie de l’actualité.

même, selon les animateurs de la chaine inter une création radiophonique demande beaucoup de

temps et d’effort de travail et d’antenne d’eux comme des techniciens, et les productions
radiophoniques qui arrivent déjà finalisées à la production de chaine inter doivent nécessairement être
programmées après avoir été enregistrées et montées (en plus d’une création d’un jingle annonçant le
programme), ce qui nécessite une mobilisation régulière des animateurs qualifiées pour cette mission.

DESTEC—2017-2018
26
Annexes

Annexe 1 : conducteur d’un programme radiophonique

Annexe 2 : la grille des programmes

DESTEC—2017-2018
*Conclusion*

*Ce stage m’a permis d’avoir un bon aperçu sur le fonctionnement de l’audiovisuel public et de
prendre également conscience de la complexité des métiers de la radio . L’équipe de la chaine inter
m’as donné l’opportunité de partager sa même culture professionnelle, j’avais l’impression comme
si j’étais une des leurs, vu que moi aussi j‘avais un rôle et une mission à accomplir au sein de la
chaine. Ce stage m’a permis de montrer mon autonomie et mon sens d’initiative tout en me donnant
l’opportunité d’être en contact direct avec un univers qui me plaisait énormément et qui est celui de
la radio.

*De même, Ce rapport résume la démarche que j’ai adoptée pour assimiler la logique de
programmation et de production des émissions crées par la chaine inter, l’ensemble des recherches et
le questionnaire que j’ai proposé m’était largement suffisant pour répondre à la problématique initiale
qui est l’importance de la communication dans la production d’une émission radiophonique, avec les
données collectées et les résultats de l’enquête que j’ai mené au prés du service de production et de
programmation ,j’ai pu constater l’impact positive des nouveaux outils de l’information et de la
communication sur la qualité de la performance et l’augmentation de la productivité de l’équipe .
Désormais, Le pari que veut gagner la chaine inter est d’être la meilleure antenne généraliste au
Maroc, tout en continuant d’assurer un contenu de qualité pour ces auditeurs, c’est en cela que
j’apprécie énormément l’esprit de justesse, d’innovation et de rigueur que les responsables de la
chaine ont inculqué au personnel.

*Après mon implication dans les différentes missions de la radio, je suis parvenu à voir toutes les
dimensions de la programmation du secteur radiophonique public qui est aujourd’hui en plein
mutation, j’étais une des personnes qui disent que c’est surtout un secteur de passion mais désormais
je comprends parfaitement qu’il s’agit d’un champ qui exige un travail acharné une endurance et une
dédication complète afin de mieux se démarquer et s’adapter au changement perpétuel de ce domaine.

*Rapidement. J’ai acquis lors de mon stage au sein la chaine inter une expérience et un savoir-faire
significatifs dans le secteur radiophonique. J’ai vécu une expérience très enrichissante, tant sur le plan
humain, que technique. J’ai beaucoup apprécié la bonne ambiance dans chaque service, la diversité
des métiers et la mobilité interne. Mon objectif est pleinement accompli. Je ressors complètement
grandie de cette expérience. Pour moi mon stage chez la chaine inter peut se résumer à trois mots :
ouverture, responsabilités et plaisir.

DESTEC—2017-2018
34
Chapitre (5) : L’analyse de l’enquête menée auprès des services de la
programmation et de la production

DESTEC—2017-2018
1. l’étude et l’analyse du questionnaire
our évaluer le degré de satisfaction du personnel de la chaine inter (animateurs, programmateurs,

réalisateurs, techniciens…) vis-à-vis de la qualité de la communication au sein des services de


programmation et de production, j’ai procédé à une enquête qualitative7.

Mon questionnaire comporte une liste de juste 13 questions, j’ai pris en considération le fait que les
personnes vers qui je m’adresse sont des gens très occupaient, c’était évident qu’il travaille sans cesse
alors je me suis dit que pour assurer des réponses adéquates et pertinentes il fallait que je pose des
questions fermées et précises.

Une fois le questionnaire complété par les 34 répondants, j’ai compilé les données de manière, d'une
part, à analyser les résultats obtenus dans chacun des services, mais vu qu’ils leurs tâches quotidiennes
et interdépendantes, c’était facile pour moi de combiner leurs réponses et présenter les deux services
comme une unité tout en faisant ressortir les outils de partage de l’information et les tendances
communicationnelles communes dans les services de production et de programmation.

Les données établies ont engendré des représentations et des graphiques variés. les types de
graphiques et les shamas que j’ai employé est généralement utilisé pour comparer des valeurs entre
des catégories, donc dans le cas de ma recherche, entre les deux services. En outre, les graphiques
sont généralement simple et ça été pour permettre de mettre en lumière les tendances qui auraient pu
être un peu discernables dans le cas d’un tableau.

*Premier Graphique : la répartition du personnel selon leur âge*

Les tranches d’âge des personnes interviewées

varient entre -30 ans et + 50 ans, comme le


20%
camembert le montre, les employés âgés entre
40%
30 et 50 ans constituent les 40% de ces services, 50 + ans

et pour ceux qui ont -30 ans, ils constituent le 40% 30-50 ans
30- ans
40% de l’équipe, pour que les 20% restantes,

parte pour les + 50 ans. Figure (1) : répartition du personnel


selon leur age

7
Enquête qualitative : c’est une étude destinée à recueillir des éléments qualitatifs, qui sont le plus souvent non
directement chiffrables par les individus interrogés ou étudiés.
DESTEC—2017-2018
27
*La deuxiéme question repose sur le degré de la satisfaction de l’équipe de la
prduction/programmation en termes de communication :

l'échange communicationnel au sein de la


chaine inter
Comme ce Cambert l’indique, 25 personnes
ont coché la case faible pour montrer qu’ils
ne sont pas vraiment satisfaits de la qualité Pertinente
10%
d’échange et de la communication entre eux,
Bien 10%
et c’est qui peut résulter d’une mauvaise
coordination entre les deux services pour la
simple raison du manque de coordination et
de fédération entre les deux services, et une Faible
60% Assez bien
absence d’une politique communicationnelle
20%
qui simplifie le processus de partage de
l’information entre les deux unités.

Pertinente Bien Assez bien Faible

*La troisième question était liée à la deuxième puisqu’elle essaye d’identifier la source de ce problème
de manque de coordination entre les deux services, j’ai demandé si la direction de production et celle
de la programmation, favorise et facilite la communication entre eux, la réponse était la suivante :

* 20 personnes ont montré que l’organisation de


la production et de la programmation ne montre
pas vraiment d’effort pour améliorer la qualité
de communication entre les membres de
l’équipe, d’après eux, les interventions de la
direction de programmation et de production
sont limitées souvent à l’affichage des
réclamations et des ordres administratives.

DESTEC—2017-2018 28
* Ma quatrième question est destinée pour savoir s’il existe une personne au sein de la direction de la
production et de la programmation , qui parle au nom du personnel et qui prend en considération leurs
propositions et leurs recommandations, et comment on peut constater sur le graphique suivant , 10
personnes uniquement ont répondu positivement à la question, en confirmant que la directrice de
production et le directeur de programmation se chargent de cette mission , en essayant de converser
régulièrement avec eux pour pouvoir répondre favorablement à leur exigences et leurs attentes .

*Deuxième partie du questionnaire : les principaux usages des TIC parmi les employés de la
radio chaine inter, tant dans leur vie personnelle que dans le cadre de leur travail.

les TIC utilisées


au sein de la
chaine inter

DESTEC—2017-2018
29
40%
35%
30%
25%
40%
20%
15%
20%
10%
10% 10%
5% 5% 5%
0%
Courrier Consulter les Recherche de Recherche Recherche de Recherche de
électronique nouvelles contacts pour les d'informations réponses aux musique
émissions pour préparer les questions des
émissions auditeurs

* Graphique (6): Principaux usages d’internet au sein de la chaine inter par les 34 employés sondés.*

-La plupart des employés ont indiqué plus d'une réponse sur cette question à choix multiples
correspondant aux usages multiples qu'ils font d'Internet dans le cadre de leur travail. D'après les
résultats, les employés de la chaine inter ne font que peu ou pas d'usages personnels d'Internet dans
le cadre du travail. Ils utilisent Internet selon le poste qu'ils occupent: courriers électroniques,
recherche d’informations pour les émissions. (d’ailleurs 40 % de l’usage d’ internet est pour la
recherche ou bien pour répondre a des courriers professionnels ) .

Dans le cadre du travail à la chaine radio, les


usages du téléphone mobile par les employés
consultation sur internet sur le
varient. La plupart des répondants, utilisent leur téléphone
5%

téléphone pour appeler des contacts des


Coordination entre animateurs
émissions et réaliser des entrevues. Viennent et producteur
10%

ensuite les appels personnels avec 20% . Puis,


Transmission de reportages en
15%
entre 10% et 15 % des usages du téléphone son direct

dans le but de communiquer avec les des


Enregistrement d'entrevues 10%
producteurs d'émissions ou encore pour
Appels à des contacts : 40%
transmettre des reportages en direct de divers réalisation d'entrevues
événements. Enfin, les usages plus techniques
Appels personnels 20% 40%
du téléphone mobile, l’exemple de la
20%
consultation d'Internet reste marginal et occupe
0%
seulement de 5 % des modes d’usage .
Figure (7) : Principaux usages du téléphone mobile par le
personnel de la chaine inter
DESTEC—2017-2018 30
*La troisième partie du questionnaire : l’impact de la communication sur le niveau du travail et de
productivité.

Dans cette partie de mon questionnaire j’ai cherché à dégager les impacts des outils de la
communication à l'intérieur de la chaine notamment les deux services de production et de
programmation. J’ai essayé de savoir les résultats produits par l'intégration des nouvelles technologies
sur le fonctionnement général de la chaine inter et sur l'efficacité, la rapidité et la qualité du travail
du personnel.

Dans un premier lieu, l'ensemble de l’équipe (34 répondants) a indiqué que l'arrivée des TIC dans
leur milieu de travail a facilité la totalité de leurs tâches quotidiennes de diverses façons. Les
répondants disent que les chaines de la SNRT livrent une information plus actuelle et plus précise
depuis l'arrivée des technologies de la communication dans leur milieu de travail. Ils affirment
également gagner du temps grâce aux NTIC, en faisant usage le courrier électronique plutôt que les
services postaux ou bien les rencontres en personnes. L’implantation des nouveaux outils de
l’information et la communication dans la chaine inter lui as permis de :

Gagner en actualité Programmation Meilleure lien avec


Gagner du temps et en précision de musicale plus
l'information actuelle et diversifiée le public

En ce concerne l'amélioration de la qualité de la production et la programmation, 22 répondants sur


36 considèrent que la radio offre de la musique la plus récente et la plus diversifiée et 16 personnes
sur 36 constatent un lien et un rapprochement considérable entre les animateurs et leur audience.

31

DESTEC—2017-2018
D’après les données issues des précédentes parties de mon questionnaire, j’ai pu avoir un aperçu
global sur la communication a l’interne de la chaine inter. Maintenant, la dernière partie du
questionnaire sera relative à la qualité de production et de programmation, j’ai voulu comprendre
comment la communication peut avoir un impact sur le processus de production des émissions. Donc
la question que j’ai posée au personnel avait pour objectif d’identifier leurs appréciations sur la qualité
des émissions de la chaine inter en toute objectivité, et la réponse à ma question était :

Avis du personnel sur la Qualité de la


production des émissions de la Chaine inter
40%

35%
35%
30%
30%
25%
25%
20%

15%

10%
10%
5%

0%
Très bonne Assez bonne Moyenne Faible

Avis du personnel sur la Qualité des émissions de la chaine inter

*Ce qu’on peut constater du graphique c’est que la qualité des émissions selon le personnel varie
entre ‘’moyenne’’ et ‘’faible’’ , un résultat quasi proche de la première question que j’ai abordé au
début concernant la qualité de la communication , ce lien entre de la qualité de la communication à
celui du programme radiophonique , prouve que ce dernier dépend de l’habilité communicationnelle
au sein de la chaine , ce qui fait que , si on veut produire des émissions de premier ordre il va falloir
tout d’abord implanter des nouveaux modes de communication et d’échange au sein des services de
la chaine inter .

32
DESTEC—2017-2018
*Le dernier aspect de mon questionnaire était en relation direct avec le thème que j’ai choisi de traiter,
et qui est ‘’ le rôle que joue la communication dans la réalisation d’un journal télévisé’’ . Pour cette
question, il me fallait vraiment des repenses adéquates et pertinentes, vu que cette question représente
l’essence de ma recherche, c’est pour cette raison que je n’ai pas voulu utiliser une question fermée
mais plutôt une question ouverte, qui va me permettre de mieux cerner le thème choisi et pour pouvoir
répondre à ma problématique avec tout objectivité.
Donc, selon l’avis du personnel de la chaine inter, la communication à un impact indéniable sur le
processus de production des émissions vu qu’elle permet de :

Elle assure la pérennité de la chaine tout en


contribuant a son progrés.

Fédere le personnel autour d'un esprit commun


qui est est de travailler comme étant une unité .

Elle crée un sentiment d’appartenance chez le


personnel , tout en les motivant d'étre plus
productifs et performants .

Elle permet de répondre aux attentes


spécifiques des diverses catégories d'auditeur.
.

Au dernier lieu, j’ai posé une petite question ouverte concernant les recommandations et les
propositions que le personnel suggère afin d’optimiser le processus de communication et créer une
atmosphère de cohésion et de transparence :
Utilisation optimale des NTIC et des formes de communication appropriées.

Organisation régulière des réunions et des conférences d’évaluation.

Implémentation d’une stratégie de communication qui repose sur :


La mise en commun des talents, l’innovation et le partage, pour contribuer
à accroître l'efficacité de bonnes pratiques professionnelles.
DESTEC—2017-2018
33
DESTEC—2017-2018 34