Vous êtes sur la page 1sur 6

ANALYSE COMBINATOIRE

EXERCICE 1
Dans chaque cas une des réponses au moins est exacte.
1. Le nombre 0 ! :
a) est égal à 0
b) est égal à 1
c) n'a pas été défini
2. Le nombre de listes à k éléments distincts ou non, dans un ensemble à p éléments :
a) est égal à kp
b) est égal à pk
c) est égal à A kp
3. n et p sont deux nombres entiers naturels non nuls et p est inférieur ou égal à n.
a) On a toujours A kp  n p
b) On a toujours Cpn  A pn
c) Il n'y a pas de relation générale entre A kp et n p .

n!
4. L'expression
2! n  2 !
a) est la valeur de C 2n .
b) est la valeur de Cnn  2 .
c) est la valeur de A nn  2 .
5. On place 5 croix et 5 ronds dans une liste de 10 caractères. De combien de manières différentes peut
on placer ces éléments :
a) 210 .
5
b) A10 .
5
c) C10 .
6. Le nombre 4! représente :
a) le nombre de classements possibles dans un ensemble à 4 éléments.
b) le nombre des permutations possibles dans un ensemble à 4 éléments.
c) le nombre des arrangements des 4 éléments dans un ensemble de cardinal égal à 4.

EXERCICE 2
On a représenté sur le diagramme ci-dessous un ensemble
E et deux de ses sous-ensembles A et B (chaque élément
de E est représenté par une croix).

1. Calculer : card(A), card(B), card(A B), card(A B),


card(E).
2. Quelle égalité lie les quatre premiers nombres ?

EXERCICE 3
Une urne contient 5 boules rouges, 4 noires, 3 vertes. On tire trois boules dans cette urne, successivement,
en remettant chaque boule tirée dans l'urne avant de prendre les suivantes.
1. Quel est le nombre de tirages possibles ?
2. Calculer la probabilité :
a) d'obtenir trois boules rouges ; b)d'obtenir deux boules rouges exactement ;
c) d'obtenir au moins une boule rouge ; d)d'obtenir deux boules vertes et une noire ;
e) d'obtenir trois boules de la même couleur ; f)d'obtenir trois boules de trois couleurs différentes.
EXERCICE 4
Trois options sont offertes aux élèves d'une classe :
espagnol, latin, musique.
Chaque élève choisit une ou deux options.
Le schéma ci-dessous indique le nombre d'élèves
pour chaque combinaison d'options possible.
On choisit un élève au hasard dans cette classe.
Déterminer la probabilité des événements suivants :
1. l'élève étudie l'espagnol,
2. l'élève étudie uniquement l'espagnol,
3. l'élève étudie l'espagnol et le latin,
4. l'élève étudie l'espagnol ou le latin,
5. l'élève étudie uniquement une des deux langues : espagnol ou latin (il peut éventuellement faire
aussi de la musique),
6. l'élève étudie une seule des trois options.

EXERCICE 5
Une urne contient cinq boules blanches et trois boules rouges indiscernables au toucher.
1.On tire successivement sans remise trois boules dans l'urne.
a)Combien y a – t – il de tirages possibles ?
b)Quelle est la probabilité d'obtenir trois boules rouges ?
c)Quelle est la probabilité d'obtenir deux boules rouges ?
2.Reprendre la première question, en supposant que les trois boules sont tirées simultanément.
Comparer les résultats obtenus dans les deux questions.

EXERCICE 6
On rappelle qu'une anagramme d'un mot est un mot qui contient les mêmes lettres (éventuellement
répétées le même nombre de fois). Par exemple REVISE et SERVIE sont des anagrammes de EVIERS,
on considère que ESEIVR en est une autre, bien que ce mot n'ait aucun sens.
1. Combien CHERS a-t-il d'anagrammes ?
2. Combien CHERE a-t-il d'anagrammes ?
3. Combien CHERCHER a-t-il d'anagrammes ?
4. Combien RECHERCHER a-t-il d'anagrammes ?

EXERCICE 7
Une agence de voyages propose un circuit touristique comprenant quatre des douze capitales de la
Communauté économique européenne (CEE).
Pour définir un circuit, on suppose que chaque capitale n'est visitée qu'une fois et on tient compte de
l'ordre de visite de ces capitales ; par exemple, le circuit : " Paris, Madrid, Rome, Athènes " diffère du
circuit : " Athènes, Rome, Paris, Madrid ".
1. Combien y a-t-il de circuits différents ?
Dans la suite, on suppose que chaque capitale a la même probabilité d'être choisie.
2. Calculer la probabilité de l'événement suivant : le circuit commence à Paris.
(Le résultat de cette question sera donné sous forme de fraction irréductible).
3. Si le circuit commence à Paris, quelle est la probabilité pour que Madrid et Rome fassent partie du
circuit ? (Ce résultat sera donné sous forme de fraction irréductible).
PROBABILITE
EXERCICE 1
I. Une urne contient neuf boules :
deux boules portant le numéro 1, quatre boules portant le numéro 2 et trois boules portant le numéro 3.
On prend au hasard une boule dans l'urne (on suppose que tous les tirages sont équiprobables).
On note X la variable aléatoire qui, à chaque tirage, associe le numéro de la boule tirée.
Donner la loi de probabilité de X et calculer son espérance mathématique E(X).
II. Les boules sont maintenant réparties dans une urne A et une urne B : l'urne A contient deux boules
portant le numéro 1 et deux boules portant le numéro 2, l'urne B contient deux boules portant le
numéro 2 et trois boules portant le numéro 3.
On considère l'épreuve aléatoire suivante : on prend au hasard une boule dans l'urne A (chacune des
quatre boules a la même probabilité d'être tirée), on place cette boule dans l'urne B, on prend au hasard
une boule dans l'urne B (chacune des six boules a la même probabilité d'être tirée), on place cette boule
dans l'urne A.
Soit les événements suivants :
A1 : « la boule prise dans l'urne A porte le numéro 1 »
A2 : « la boule prise dans l'urne A porte le numéro 2 »
B1 : « la boule prise dans l'urne B porte le numéro 1 »
B2 : « la boule prise dans l'urne B porte le numéro 2 »
1. Déterminer :
a) la probabilité de A1 ;
b) la probabilité de B1, sachant que A1 est réalisé ;
c) Montrer que la probabilité de A1 I B1 est 12 1 .

2. Montrer que la probabilité de A 2 I B2 est 14 .


3. Calculer la probabilité que, à l'issue de l'épreuve, l'urne A se retrouve dans son état initial, c.-à-d.
qu'elle contienne à nouveau deux boules portant le numéro 1 et deux boules portant le numéro 2.

EXERCICE 2
Les résultats aux questions données seront donnés sous forme fractionnaire, puis en écriture décimale.
Un concours est organisé par un journal. Par jeu, un lecteur décide de répondre totalement au hasard aux
questions proposées.
1. Première question du journal
Une liste de 10 romans, écrits à des époques différentes, est donnée. On demande de classer par ordre
chronologique les 4 plus anciens.
a) Combien y a-t-il de réponses possibles ?
b) Quelle est la probabilité pour que notre lecteur donne le bon classement ?
2. Deuxième question du journal
On donne 6 titres de livres. Chaque titre correspond à un genre et un seul parmi les suivants :
poésie, roman historique, science fiction.
Le lecteur doit associer à chaque titre le genre auquel il appartient.
a) Combien y a-t-il de réponses possibles ?
b) Quelle est la probabilité pour que notre lecteur donne une réponse correcte ?
3. Troisième question du journal
Il est fourni une liste nominative de 8 auteurs et les portraits de 3 d'entre eux.
Le lecteur doit cocher 4 noms de la liste donnée.
La réponse est correcte si les 3 auteurs représentés sont parmi les 4 noms retenus.
a) Combien y a-t-il de réponses possibles ?
b) Calculer le nombre de réponses correctes possibles. Pour cela on pourra identifier les auteurs par
une lettre A, B, ..., H et supposer que A, B, C sont les auteurs dont les portraits sont donnés ; au
moyen de ces lettres identifier toutes les réponses exactes.
c) Quelle est la probabilité pour que notre lecteur donne la réponse correcte ?
EXERCICE 3
A la fête de son club sportif, Jean tient un stand dans lequel il propose le jeu suivant.
Le joueur tire une carte d'un jeu comportant 32 cartes dont 12 figures (4 rois, 4 dames, 4 valets).
S'il obtient une figure, il tire un billet dans la corbeille « Super Chance » qui contient 50 billets dont 20
gagnent un lot.
S'il n'obtient pas de figure, il tire un billet dans la corbeille « Petite Chance » qui contient 50 billets dont
10 gagnent un lot.
Le but de l'exercice est de déterminer la probabilité, pour le joueur, de gagner un lot.
1. On suppose que tous les tirages d'une carte du jeu de 32 cartes sont équiprobables.
3
Montrer que la probabilité de l'événement A « le joueur obtient une figure » est .
8
En déduire la probabilité de l'événement B « le joueur n'obtient pas de figure ».
2. On suppose que, pour chaque corbeille, tous les tirages d'un billet sont équiprobables.
Soit G l'événement « le joueur gagne un lot ».
a) On note pA(G), la probabilité pour que le joueur gagne un lot sachant qu'il a tiré une figure.
Calculer pA(G). En déduire que p(A∩G), la probabilité de l'événement « le joueur a tiré une figure
3
et gagne un lot », est égale à .
20
b) Par un raisonnement analogue à celui de a), montrer que p(B∩G), la probabilité de l'événement
1
« le joueur n'a pas tiré de figure et gagne un lot », est égale à .
8
3. Déduire des questions précédentes la probabilité de l'événement G « le joueur gagne un lot ».

EXERCICE 4
Un cirque possède 10 fauves dont 4 lions.
Pour chaque représentation, le dompteur choisit 5 fauves au hasard.
Soit X la variable aléatoire qui décompte le nombre de lions présentés au cours d'une représentation.
1. Déterminer la loi de probabilité de X. ( On donnera les résultats sous forme de fractions).
2. Calculer l'espérance mathématique de X.

EXERCICE 5

 
r
Un pion se déplace par sauts successifs sur la droite  munie du repère O;i .
Son point de départ est le point O.
Deux types de sauts sont possibles :
D : deux unités vers la droite
G : une unité vers la gauche.
Les sauts successifs sont supposés indépendants les uns des autres, et chaque type de saut a la même
probabilité d'être effectué. On suppose que le pion va effectuer trois sauts successifs.
1. Donner la liste des différents parcours possibles. On pourra éventuellement dessiner "l'arbre des
parcours", et désigner chaque parcours à l'aide d'un triplet, par exemple : (D, D, G) signifie que le pion
s'est déplacé d'abord deux fois vers la droite, puis une fois vers la gauche.
2. Pour chaque parcours trouvé, préciser l'abscisse du point occupé par le pion après les trois sauts.
3. Soit X la variable aléatoire qui, à chaque parcours, associe l'abscisse du point où aboutit le pion.
Donner la loi de probabilité de X, et son espérance mathématique.
EXERCICE 6
Une urne contient trois boules vertes portant le numéro 0, deux boules rouges portant le numéro 5 et une
boule noire portant le numéro a (a est un entier naturel non nul, différent de 5 et de 10).
Toutes les boules sont indiscernables au toucher.
Un joueur tire simultanément trois boules de l'urne.
1. Quelle est la probabilité pour qu'il tire :
a) trois boules de la même couleur,
b) trois boules de couleurs différentes,
c) deux boules et deux seulement de la même couleur.
2. Le joueur reçoit, en francs, la somme des numéros marqués sur les boules tirées.
Les gains possibles du joueur sont donc : 0 ; 5 ; 10 ; a ; 5 + a ; 10 + a.
a) Soit X la variable aléatoire égale au gain du joueur, déterminer la loi de probabilité de X.
b) Calculer l'espérance mathématique de X en fonction de a.
c) Calculer a pour que l'espérance de gain du joueur soit de 20 francs.

EXERCICE 7
Les questions 1 et 2 peuvent être traitées indépendamment. Les résultats seront donnés sous forme de
fractions.
A la gare A, 16 voyageurs ont pris chacun un billet dont :
7 pour la gare B (prix du billet 50 francs)
5 pour la gare C (prix du billet 60 francs)
4 pour la gare D (prix du billet 75 francs)
1. On choisit au hasard un de ces voyageurs.
Soit X la variable aléatoire associant à chaque voyageur le prix de son billet (en francs).
a) Déterminer la loi de probabilité de X.
b) Calculer l'espérance mathématique de X.
2. On choisit au hasard trois de ces voyageurs.
a) Calculer la probabilité pour que ces trois voyageurs aient trois destinations différentes.
b) Calculer la probabilité pour qu'au moins un des voyageurs ait un billet pour la gare B.
c) Quelle est la probabilité pour que cette destination soit B, sachant que les trois voyageurs ont la
même destination.

EXERCICE 8
Une urne A contient trois boules : une rouge, une bleue et une noire. Une urne B contient trois boules :
une rouge et deux noires. Une urne C contient trois boules : deux bleues et une noire.
On tire une boule, au hasard, de chaque urne.
On suppose que, dans chaque urne, les tirages sont équiprobables.
1. a) Quelle est la probabilité p0 de n'obtenir aucune boule noire ?
b) Quelle est la probabilité p1 d'obtenir exactement une boule noire ?
c) Quelle est la probabilité p2 d'obtenir exactement deux boules noires ?
d) Quelle est la probabilité p3 d'obtenir trois boules noires ?
2. Si on tire exactement une boule noire, on perd un point.
Si on tire zéro ou deux boules noires, on gagne zéro point.
Si on tire trois boules noires, on gagne trois points.
a) Déterminer la loi de probabilité de la variable aléatoire X qui à tout tirage associe le gain réalisé ?
b) Calculer l'espérance mathématique de X. La règle du jeu est-elle favorable au joueur ?
EXERCICE 9
Toutes les probabilités seront données sous forme de fractions irréductibles.
Une urne contient huit boules blanches et deux boules rouges.
Un joueur extrait simultanément trois boules de l'urne. On suppose que tous les tirages sont
équiprobables.
1. A l'issue d'un tirage de trois boules :
si aucune boule n'est rouge, le joueur perd 10 francs ;
si une seule boule est rouge, le joueur gagne 5 francs ;
si deux boules sont rouges, le joueur gagne 20 francs.
X est la variable qui associe le gain algébrique du joueur à l'issue d'un tirage.
a. Donner la loi de probabilité de X.
b. Calculer l'espérance mathématique E(X).
2. Le joueur joue deux fois de suite selon les mêmes règles en remettant dans l'urne, après chaque tirage,
les trois boules extraites.
Y est la variable aléatoire qui associe le gain algébrique du joueur à l'issue des deux tirages.
a. Donner les valeurs possibles pour Y.
b. Déterminer la probabilité que le joueur gagne exactement 10 francs à l'issue des deux parties.
(On pourra s'aider d'un arbre).

EXERCICE 10
Les questions 1 et 2 sont indépendantes.
On donnera les résultats sous forme décimale arrondie au millième.
Voici quelques vers d'un poème de Pablo Neruda :
Parmi les plumes qui effraient, parmi les nuits , Parmi les magnolias, parmi les télégrammes,
Parmi le vent du sud et l'ouest marin, Te voici qui viens en volant.
On recopie chacun des 29 mots de cette strophe (" l' " compte pour un mot) sur un carton que l'on place
dans une urne.
1. On tire simultanément et au hasard trois cartons parmi les 29.
a) Calculer la probabilité d'obtenir ensemble les trois mots : " parmi, les, plumes ".
b) Quelle est la probabilité de tirer au moins une fois le mot " parmi " ?
2. On tire maintenant un seul carton de l'urne.
a) Quelle est la probabilité d'obtenir le mot " parmi " ?
b) On répète l'expérience 3 fois avec remise du carton tiré dans l'urne.
Calculer la probabilité d'obtenir exactement une fois le mot " parmi ".

EXERCICE 11
Le jeune Eric, trois ans, s'amuse à taper sur les touches du minitel.
1. Il frappe au hasard sur une touche du clavier, chaque touche ayant la même probabilité d'être frappée.
Ce clavier comporte 57 touches dont 26 représentent les 26 lettres de l'alphabet français.
a) Quelle est la probabilité pour qu'il frappe une lettre ?
b) Quelle est la probabilité pour qu'il frappe une lettre de son prénom ?
2. Eric frappe successivement 4 touches, distinctes ou non.
Quelle est la probabilité de chacun des événements suivants :
a) Eric frappe son prénom.
b) Eric frappe les 4 lettres de son prénom.
c) Eric frappe 4 touches différentes.
d) Eric frappe son prénom sachant qu'il a frappé 4 touches différentes.
On donnera les résultats approchés sous la forme a×10-n où n est un entier naturel et a un nombre entier
tel que 0 < a < 10.

Vous aimerez peut-être aussi