Vous êtes sur la page 1sur 8

La fonction logarithme népérien Cours

CHAPITRE 10 : LA FONCTION LOGARITHME


NEPERIEN

1. Définition de la fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien, notée ln , est définie sur ] 0, + ∞ [ , prend la valeur 0 en x = 1 , est

1
continue sur ] 0, + ∞ [ et admet pour dérivée la fonction x 
x

2. Propriétés algébriques

2.1. Relation fonctionnelle

Théorème
∀a ∈ ] 0, + ∞ [ , ∀b ∈ ] 0, + ∞ [ ln ab = ln a + ln b

Démonstration
Soit a un réel strictement positif.
Soit la fonction ϕa définie sur ] 0 , + ∞ [ par ϕa ( x) = ln(ax) .

La fonction ϕa est dérivable sur ] 0 , + ∞ [ comme composée de deux fonctions .

1 1
Donc, ∀x ∈ ] 0 , + ∞ [ : ϕa '( x) = a . =
ax x

© Gérard Hirsch – Maths54 1


La fonction logarithme népérien Cours

1
ϕa est donc une primitive de ; elle diffère donc de ln d’une constante. Il existe donc un réel C
x
tel que, ∀x ∈ ] 0 , + ∞ [ : ϕa ( x) = ln x + C . Or, ln1 = 0 , donc C = ϕa (1) = ln a .

En revenant à la définition de ϕa :

∀a ∈ ] 0 , + ∞ [ et ∀x ∈ ] 0 , + ∞ [ , ln(ax ) = ln x + ln a

D’où le résultat en remplaçant x par b.

2.2. Logarithme d’un quotient

Propriété
1
∀a ∈ ] 0, + ∞ [ ln = − ln a
a

Démonstration
Elle se déduit de la relation précédente : calculons
1 1
∀a ∈ ] 0, + ∞ [ ln + ln a = ln( . a) = ln1 = 0
a a

Propriété
a
∀a ∈ ] 0, + ∞ [ , ∀b ∈ ] 0, + ∞ [ ln = ln a − ln b
b

Démonstration
Elle se déduit des deux relations précédentes : calculons
a 1 1
∀a ∈ ] 0, + ∞ [ , ∀b ∈ ] 0, + ∞ [ ln = ln(a . ) = ln a + ln = ln a − ln b
b b b

© Gérard Hirsch – Maths54 2


La fonction logarithme népérien Cours

2.3. Logarithme d’un produit de nombres réels strictement


positifs

Propriété
∀a ∈ ] 0, + ∞ [ , ∀n ∈ ln a n = n ln a

2.4. Logarithme d’une racine carrée

Propriété
1
∀a ∈ ] 0, + ∞ [ ln a = ln a
2

3. Résolution d’équations et d’inéquations

Théorème
∀a ∈ ] 0, + ∞ [ , ∀b ∈ ] 0, + ∞ [ ln a = ln b ⇔ a = b

∀a ∈ ] 0, + ∞ [ , ∀b ∈ ] 0, + ∞ [ ln a < ln b ⇔ a < b

Exemple
Résoudre dans R l’équation : ln(3x + 1) = ln( x − 4)
Les valeurs cherchées doivent vérifier
 3x + 1 > 0

 x−4> 0
Les solutions doivent appartenir à D = ] 4 , + ∞ [

Les logarithmes de deux réels positifs sont égaux, si et seulement si ces réels sont égaux.

© Gérard Hirsch – Maths54 3


La fonction logarithme népérien Cours

5
Ainsi : si x ∈ ] 4 , + ∞ [ , ln(3x + 1) = ln( x − 4) ⇔ 3 x + 1 = x − 4 ⇔ x = −
2
5
L’équation n’admet pas de solution dans R puisque − ∉ ] 4 , + ∞ [
2

Exemple
Résoudre dans R
a. l’équation ln( x 2 − 5) = ln x + 2 ln 2

b. l’inéquation : ln( x 2 − 5) ≤ ln x + 2 ln 2
a. Les valeurs cherchées doivent vérifier
 x2 − 5 > 0

 x>0

Les solutions doivent appartenir à D =  5 , + ∞ 

Les logarithmes de deux réels positifs sont égaux, si et seulement si ces réels sont égaux.

Si x ∈  5 , + ∞  , ln( x 2 − 5) = ln x + 2 ln 2 ⇔ ln( x 2 − 5) = ln(4 x) ⇔ x 2 − 4 x − 5 = 0

L’équation du second degré admet −1 et 5 pour racines. Seule la racine 5 est solution

puisque −1 ∉  5 , + ∞ 

L’ensemble des solutions de l’équation ln( x 2 − 5) = ln x + 2 ln 2 est S = { 5 }

b. On résout l’inéquation dans D =  5 , + ∞ 

L’inéquation ln( x 2 − 5) ≤ ln x + 2 ln 2 est équivalente à x 2 − 5 < 4 x ou x 2 − 4 x − 5 < 0

L’ensemble des solutions est donc formé des réels ∈ ] − 1 , 5 [ qui sont dans D.

L’ensemble des solutions de l’inéquation ln( x 2 − 5) < ln x + 2 ln 2 est S =  5 , 5 

© Gérard Hirsch – Maths54 4


La fonction logarithme népérien Cours

4. Etude de la fonction logarithme

4.1. Sens de variation de la fonction logarithme népérien


sur ] 0, + ∞ [

La fonction x  ln x est définie sur ] 0, + ∞ [

La fonction x  ln x est continue sur ] 0, + ∞ [

La fonction x  ln x est dérivable sur ] 0, + ∞ [

1
Pour tout x ∈ ] 0, + ∞ [ , (ln x ) ' =
x

Théorème
La fonction x  ln x est strictement croissante sur ] 0, + ∞ [

4.2. Limite de la fonction logarithme népérien en 0 et en + ∞

lim ln x = + ∞
x →+∞

∀n ∈ R, ln(2n ) = n ln 2 , et puisque ln 2 > 0 , alors lim (n ln 2) = +∞ .


n →+∞

La fonction ln n’est donc pas majorée. Etant croissante, elle admet +∞ pour limite en +∞ .

Conséquence
lim ln x = − ∞
x →0
x >0

© Gérard Hirsch – Maths54 5


La fonction logarithme népérien Cours

Démonstration
En utilisant le théorème sur la limite d’une fonction composée, on a :
1 1
lim = +∞ et lim ln x = +∞ ⇒ lim ln = +∞
x →0 x x →+∞ x → 0 x
x>0 x >0

1
Puisque ln = − ln x alors lim ln x = − ∞
x x →0
x >0

L’axe des ordonnées est donc asymptote verticale à la courbe représentative de la fonction ln.

4.3. Tableau de variation :

x 0 1 +

0
-

Conséquence
Il existe un nombre et un seul noté e tel que ln e = 1
Une valeur approchée de e est e ~ 2.71828

© Gérard Hirsch – Maths54 6


La fonction logarithme népérien Cours

4.4. Représentation graphique

2
y=x-1

y= xe

0 1 2 e 3 4

-1

-2

Remarque
 
Soit (C) la courbe représentative de la fonction ln dans un repère ( O , i , j )
La tangente à la courbe au point d’abscisse x = 1 est la droite d’équation y = x − 1
x
La tangente à la courbe au point d’abscisse x = e est la droite d’équation y = (cette droite
e
passe par le point O)

5. Autres limites

ln(1 + x) ln x
lim = 1 que l’on peut aussi écrire lim =1
x →0 x x →1 x −1

Démonstration
ln(1 + x) − ln1
Le nombre dérivé de ln en 1 est 1. Mais ce nombre dérivé est aussi : lim =1
x→0 x
D’où la limite cherchée.

© Gérard Hirsch – Maths54 7


La fonction logarithme népérien Cours

ln x
lim =0
x →+∞ x

Démonstration
Par exemple en étudiant la fonction auxiliaire ϕ : x  ln x − x

on montre que ∀x ∈ [ 1 , + ∞ [ , ln x < x

ln x x 1
et donc ∀x ∈ [ 1 , + ∞ [ , < =
x x x
ln x 1
soit ∀x ∈ [ 1 , + ∞ [ , 0 < lim < lim
x →+∞ x x →+∞ x
1 ln x
Puisque lim = 0 alors lim =0
x →+∞ x x →+∞ x

lim x ln x = 0
x →0
x>0

Démonstration
1
ln
∀x ∈ ] 0, + ∞ [ , x ln x = − x
1
x
On applique le théorème sur la limite d’une fonction composée :
1
ln
lim x ln x = − lim x = 0−
x →0 x →0 1
x>0 x >0
x
1 ln x
car lim = +∞ et lim =0
x→0 x x →+∞ x
x>0

© Gérard Hirsch – Maths54 8