Vous êtes sur la page 1sur 15

Chapitre 2 :

Propagation sonore en espace libre

Dr. Bouteldja F. 1
Sommaire

1. Puissance et intensité acoustique

2. Source ponctuelle

3. Source ponctuelle directive

4. Ligne de sources ponctuelles indépendantes

5. Atténuation atmosphérique

6. Atténuation due aux écrans (diffraction)

2
1. Puissance et intensité acoustique 1/2

• La puissance (W) d’une source sonore est la quantité


d’énergie libérée par unité de temps.
• Énergie dispersée dans l’espace est évaluée par l’intensité Ι :

W
Ι = (W/m²)
S

Onde progressive Surface S

Source de puissance
Flux

Distance d

3
1. Puissance et intensité acoustique 2/2

Niveau acoustique (loi de Weber er Fechner)


Ι
LΙ = 10 ⋅ log
Ι0

Ι0 : intensité acoustique de référence égale à 10-12 W/m²

W
LW = 10 ⋅ log
W0

LW : niveau de puissance
W0 : puissance de référence égale à 10-12 W

Remarque : W0 et Ι0 sont extrapolés de la pression de référence P0 = 2×10-5 Pa


4
2. Source ponctuelle
Source ponctuelle = ses dimensions sont petite par rapport à la
plus petite longueur d’onde des ondes émises.

Source omnidirectionnelle = Ι est identique à tout point d’une


sphère centré autour du point source.
intensité à la distance « r » :

I (r ) =
W W
=
S 4 ⋅π ⋅ r 2

I (r )
LΙ (r ) = 10 ⋅ log
1
= LW + 10 log
I0 4 ⋅π ⋅ r 2
Exemple : Calculer LΙ pour 1, 2, 4, 8m sachant que Lw = 80 dB
5
3. Source ponctuelle directive 1/2

Ι (r, θ, ϕ) intensité acoustique produite par une source à la


distance « r » et dans une direction de propagation (θ, ϕ)

La source ponctuelle directive n’a pas de rayonnement


uniforme dans l’espace. Elle est caractérisée par :
- des facteurs de directivité « Q (θ, ϕ) » ou
- des indices de directivité « DI ».
I (r ,θ ,ϕ )
- Facteur de directivité Q (θ, ϕ) est défini par : Q(θ ,ϕ ) =
W
4 ⋅π ⋅ r 2

Le niveau d’intensité en fonction de Q (θ, ϕ) s’exprime ainsi :

I (r,θ ,ϕ ) Q (θ ,ϕ )
LΙ (r ,θ ,ϕ ) = 10 ⋅ log = LW + 10 log
I0 4 ⋅π ⋅ r 2
6
3. Source ponctuelle directive 2/2

- Indice de directivité (dB)


Représentation graphique de Q (θ, ϕ) en fonction de θ et ϕ et cela pour toutes
les fréquences émises par la source. Il s’exprime ainsi :

DI = 10 ⋅ log Q (θ , ϕ )

La figure ci-contre représente DI d’un haut


Parleur de 30 cm de diamètre, disposé dans
une enceinte rectangulaire de 67 x 50 x 30 cm
pour différentes valeurs de la fréquence.

7
4. Ligne de sources ponctuelles indépendantes

Sources ponctuelles uniformément réparties sur une ligne et disposée sur un


plan parfaitement réfléchissant (émission hémisphérique).

Le niveau équivalent s’écrit :

θ1 − θ0
Leq = LW − 10 ⋅ log d + 10 ⋅ log − 3 dB
π

d : plus courte distance du point R à la ligne de sources,


θ0 , θ1 : angle sous lequel on aperçoit le point R de la ligne sources.

Décroissance du niveau sonore due à la position du point R (atténuation géométrique)

Remarque :
Pour la plus courte ligne de source la décroissance du niveau sonore est due à la distance
du point R. L’onde sonore subit lors de son trajet dans l’air une dissipation d’énergie
appelée atténuation atmosphérique. 8
5. Atténuation atmosphérique
L’atténuation atmosphérique est liée aux échanges énergétiques qui
s’établissent entre l’onde et son milieu de propagation (absorption
atmosphérique).
Absorption atmosphérique (en absence de vent) est proportionnelle à
l’intensité du son et à la distance parcourue par l’onde.
Q ⋅W
I (r ) = ⋅ e − m⋅ r

4 ⋅π ⋅ r 2

m : coefficient d’absorption atmosphérique dépendant de la température du milieu et


de fréquence des ondes

LΙ (r ) = LW + 10 ⋅ log
Q
−αm ⋅r
4 ⋅π ⋅ r 2

αm : coefficient d’atténuation atmosphérique (dB/m) : α m = 4 ,34 ⋅ m


9
5. Atténuation atmosphérique
αm est donné par la figure ci-dessous.

10
6. Atténuation due aux écrans (diffraction) 1/6

6.1. Cas des sources ponctuelles


Le son parvient au point « R » par diffraction sur le sommet de l’écran.
L’atténuation d’écran « ∆L » est la différence entre le niveau au point « R » en
l’absence d’écran et le niveau en présence de l’écran.
« ∆L » dépend du nombre de Fresnel N :

∆L = 10 ⋅ log (3 + 20 ⋅ N )

2 ⋅δ δ = a+b−d
N=
λ

λ : longueur d’onde émise par la source


δ : la différence entre le plus court chemin diffracté pour aller de « S » à « R » et le
chemin direct « d »
11
6. Atténuation due aux écrans (diffraction) 2/6

6.1. Cas des sources ponctuelles


On utilise l’abaque de Maekawa pour évaluer l’atténuation « ∆L »

Remarques :
Il faut prendre c’est valeurs avec beaucoup de précaution car elles ont été établies de
manières expérimentales pour des écrans réfléchissants de hauteur limitée et pour
des points « S » et « R » pas trop dissymétriques par rapport à l’écran.
12
6. Atténuation due aux écrans (diffraction) 3/6

6.2. Cas de ligne source


La source de bruit est constituée d’un ensemble de sources égale
régulièrement réparties sur une ligne (cas d’une voie de circulation routière).
Découper la ligne en « n » sources élémentaires ponctuelles vues du point R
sous le même angles :
θ0
∆θ =
n

13
6. Atténuation due aux écrans (diffraction) 4/6

6.2. Cas de ligne source


- On calcul « δi » pour chacune des sources élémentaires :
δ i = ai + bi − d i
2 2 2
 e   e  e +e 
ai =  1  + h 2 bi =  2  + ( z − h ) d i =  1 2  + z 2
2

 cos θ i   cos θ i   cos θ i 

2 ⋅δi c
- Ensuite le nombre de Fresnel « Ni » : Ni = λ=
λ f
c : célérité du son (=340 m/s → à 20°C)
ƒ : la fréquence (Hz)

- L’atténuation « ∆Li » devient :

∆Li = 10 ⋅ log (3 + 20 ⋅ N i )
14
6. Atténuation due aux écrans (diffraction) 5/6

6.2. Cas de ligne source


- L’atténuation « ∆LG » est :

 n ∆L


− i

∆LG = 10 ⋅ log n − 10 ⋅ log  10  10

 i =1 

Cas d’un écran de longueur limitée :


Pour un écran de longueur limitée correspondant à « n » tronçons masqués et
« n’ » tronçons non masqués où chaque tronçon est vu du récepteur sous un
même angle « ∆θ », l’atténuation s’exprime comme :

 n ∆Li

∆LG = 10 ⋅ log (n + n' ) − 10 ⋅ log n' + ∑ 10

10

 i =1 
15

Vous aimerez peut-être aussi