Vous êtes sur la page 1sur 2

Chapitre 1 : DAPHNE GNIDIUM

Description :
Feuilles lancéolées -linéaires, large de 5-7 mm au plus, cuspides, très
denses, inflorescences terminales en panicules rameuses, longue de 5-
10cm, entièrement blanche -tomenteuses, fleurs blanches caduques –
forêts, garrigues, broussailles –C : dans tout le tell (nouvelle flore de
l’Algérie tome 2)
Classification : Daphne gnidium appartient aux thymelaeaceaes. C’est
une petite famille de dicotylédones composée de quelque 1200 espèces
reparties en 67 genres (page 41 étude phytochimique et pouvoir)
Les composants chimiques :

L’extraction méthanoïque des feuilles du daphne gnidium montre une


présence de 4 coumarines (daphnetin, daphnin, acetyl umberifellon et
daphnoretin),9 flavonoïdes (apigenin, lutiolin, quercetine, oriantine,
isooriantine, lutioline-7-O-glucoside,apigenine-7-O-
glycoside,genkwanin,a-tocopherol,5-O-B-D-
primverosylgenkwanine)(first détermination of polyphénol variation in
daphne gnidium .L leavses depending on altitude and sloppe et
tessala monts)
Les polyphénols Les phénols simples et acide phénolique sont : les
molécules bioactives issues du métabolisme secondaire des plantes les
plus simples. Ces substances montrent, en effet, une importante toxicité
envers les microorganismes par la modification des propriétés physiques
en s’intercalant dans la bicouche membranaire (Taylor, 2013). Les sites
et le nombre des groupements OH sur les phénols seraient en relation
avec cette toxicité. Cet effet antimicrobien augmente avec le nombre des
groupements OH.
Il concerne probablement l’inhibition de certaines enzymes via des
réactions avec leurs groupements sulfhydriles ou par des interactions
non spécifiques avec ces dernières (Cowan, 1999 ; Pistelli et Giorg
Les flavonoïdes
Les flavonoides : présentes dans la plupart des plantes ,sont des
pigments polyphénoliques responsables de la coloration des fleurs et
fruits . Ils possèdent de nombreusesvertus . Ils sont particulièrement
actifs dans le maintien d’une bonne circulation. Certains ont aussi des
propriétés anti-inflammatoires et anti virales,d’autres ont des effets
hépato-protecteurs.(page 36 etude phytochimique et pouvoir )
: Les flavonoïdes sont des dérivés benzo-γ-pyrone (anneaux A et
C). Les flavonoïdes sont subdivisés en 14 classes différentes dont 6
sont les plus répandues et les mieux caractérisés. Ce sont les
flavanones, les flavones,les flavanonols, les flavonols, et les
isoflavones (Heim et al.,2002; Hendrich, 2006). A l’exception des
chalcones, ces métabolites secondaires sont toujours tricycliques:
deux cycles benzoïques A et B et un hétérocycleC (squelette
Flavonoïdes exercent leurs effets via trois mécanismes: l’inhibition
de la synthèse des acides nucléiques, inhibition de la fonction des
membranes cytoplasmiques et aussi l’inhibition du métabolisme
énergétique (Tim Cushine et Lamb, 2005).
(Boussoualim Naouel ;2014)