Vous êtes sur la page 1sur 11

D38811 (11 pages)

RGHN ROUEN COMMISSION ROGATOIRE

de Recherches de Haute-Normandie PROCES-VERBAL DE NOTIFICATION, D'EXERCICE DES DROITS


BTA YVETOT ET DEROULEMENT DE GARDE A VUE
Code unité Nmr P. V. Année Nmr dossier justice Nmr pièce N° feuillet
00591 02179 2014 4-^-4 1/
te mardi 17 novembre 2015 à 07 heures 30 minutes. - - - -
Nous soussignés Adjudant-chef Sandrine VIOLETTE, Officier de Police Judiciaire en résidence à ROUEN CEDEX
76038
Vu les articles 16 à 19 et 151 à 155 du Code de Procédure Pénale.
Agissant vu l'urgence et en application de l'article 18 alinéa 4 du code de procédure pénale, après avoir informé le
magistrat de permanence du parquet de NIMES et l'officier de Police Judiciaire territorialement compétent du
Commissariat de Police à NIMES
Nous trouvant dans les locaux de la gendarmerie à NIMES 30000, rapportons les opérations suivantes, que nous
avons effectuées en exécution de la commission rogatoire jointe.

Délégation: n° JICABJI314000027 du 05/11/2014


Supplétif(s) en date du 17 février 2015 - 20 février 2015 -f23
juin 2015 - 26 juin 2015
Rozenn GERNIER Juge d'instruction à ROUEN 76000
Information ouverte contre: PAGET Julian, Cyril BOURGOIS, Morgan MENZER, Yassine ARFA, Maylis GOMEZ,
et....X ...
Pour: Escroquerie - Usage de faux document administratif constatant un droit, une identité ou une qualité ou
accordant une autorisation - Contrefaçon ou falsification de chèque commise en bande organisée -
Faux dans un document administratif constatant un droit, une identité ou une qualité ou accordant une
autorisation - Usage de chèque contrefaisant ou falsifié commis en bande organisée - Escroquerie
réalisée en bande organisée - Fabrication d'équipement, instrument, programme informatique ou
donnée conçu ou adapté pour la contrefaçon d'instrument de paiement (monnaie scripturale) -
détention d'équipement, instrument, programme informatique ou donnée conçu ou adapté pour la
contrefaçon d'instrument de paiement (monnaie scripturale) - acquisition d'équipement, instrument,
programme informatique ou donnée conçu ou adapté pour la contrefaçon d'instrument de paiement
(monnaie scripturale), cession, offre ou mise à disposition d'équipement, instrument, programme
informatique ou donnée conçu ou adapté pour la contrefaçon d'instrument de paiement (monnaie
scripturale) - Escroquerie en bande organisée - Blanchiment: concours à une opération de placement,
dissimulation ou conversion du produit d'un délit puni d'une peine n'excédant pas 5 ans - Faux:
altération frauduleuse de la vérité dans un écrit - Complicité de faux dans un document administratif
constatant un droit, une identité ou une qualité, ou accordant une autorisation.
Mission: Voir commission rogatoire iointe.

IDENTITE DE LA PERSONNE MISE) EN CAUSE


Sexe Nom Prénom
M EL FEZAZI Ahmed
Situation de famille Validité état-civil
Célibataire Identité déclarée
Date naissance Commune naissance et Code Postal Pays INSEE
21/12/1994 TANGER (Maroc)
Fils de EL FEZAZI Abdeslam
et de EL MANSOURI Aicha
Adresse 2 rue Ronsard - Appartement 74
Commune résidence et Code Postal Pays INSEE
NIMES 30000 (France) 30189
N° de téléphone N° tph portable Profession Nationalité
07.82.40.29.48 volontaire service civique Marocaine
e-m@l 'ahmed30elfezazi@gmail.com Fax
COMMUNICATION PAR VOIE ELECTRONIQUE AU COURS DE LA PROCEDURE
La personne dénommée ci-dessus accepte de recevoir communication des avis, convocations et
documents intéressant la procédure par voie électronique.
Cette communication pourra se faire par e-mail à l'adresse suivante : ahmed30elfezazi@gmail.com et
par SMS au numéro de téléphone suivant: 07.82.40.29.48
La personne est informée qu'elle peut se désister de ce consentement à tout moment de la procédure
ou signaler tout changement concernant le mode de communication choisi ou les coordonnées fournies.
Durant l'enquête de gendarmerie, cette démarche devra s'effectuer directement dans les locaux de
l'unité en charge de la procédure. A l'issue de cette phase d'enquête, la ersonne entendue devra
s'adresser au greffe de la juridiction saisie de son dossier. /

La ersonne ardée à vue


iM:I:fr
PV n°00591/02179/2014 Pièce n° 1I Feuillet n°2/ q
PROTECTION JURIDIQUE DE LA PERSONNE
La personne n'est ni sous tutelle, ni sous curatelle ou protection de justice.

Après vérification auprès d'elle de son niveau de compréhension et de sa capacité à s'exprimer, il


apparaît que la personne comprend la langue française et est en mesure de s'exprimer dans cette
langue sans le truchement d'un interprète.

Le 17 novembre 2015 à 07 heures 30 minutes, faisons comparaître devant nous la personne


nommée ci-avant, , et lui notifions, sur instruction du Juge d'Instruction, qu'elle est placée en garde à vue
en raison de l'existence de raisons plausibles de soupçonner qu'elle a commis ou tenté de commettre la
ou les infractions suivantes :
FAUX DANS UN DOCUMENT ADMINISTRATIF CONSTATANT UN DROIT, UNE IDENTITÉ OU UNE
QUALITÉ OU ACCORDANT UNE AUTORISATION — Faits commis entre le 01 janvier 2013 et le 16 novembre
2015 — Territoire national

Le placement en garde à vue est justifié par les raisons suivantes :


- permettre l'exécution des investigations impliquant la présence ou la participation de la
personne
- garantir la présentation de la personne devant le procureur de la République afin que ce
magistrat puisse apprécier la suite à donner à l'enquête
- empêcher que la personne ne modifie les preuves ou indices matériels
- empêcher que la personne ne fasse pression sur les témoins ou les victimes ainsi que sur
leur famille ou leurs proches
- empêcher quela personne ne se concerte avec d'autres personnes susceptibles d'être
ses coauteurs ou complices
- garantir la mise en oeuvre des mesures destinées à faire cesser le crime ou le délit

D'une durée maximale de 24 heures, la garde à vue pourra être prolongée d'une nouvelle période
de 24 heures, par autorisation écrite du magistrat compétent.
Cette mesure prend effet le 17 novembre 2015 à 06 heures 00 minute, heure de son interpellation
à son domicile.
La personne désignée ci-dessus après lecture faite par elle-même approuve les renseignements
d'état civil et les mentions ci-dessus qu'elle paraphe avec nous. ,

L ersonnegardée à vue

NOTIFICATION DES DROITS


Nous donnons à la personne désignée ci-dessus, connaissance de ses droits et des dispositions
relatives à la mesure de garde à vue dans une langue qu'elle a déclaré comprendre.
En vertu de l'article 63-1 du C.P.P. : Droit d'être assisté par un interprète
Ahmed EL FEZAZI s'exprimant en français et comprenant le français, n'a pas demandé à
bénéficier d'un interprète. /

La e nne ardée à vue

Droit de consulter, dans les meilleurs délais et avant l'éventuelle prolonga't on de la garde à vue,
les documents mentionnés à l'article 63-4-1 du C.P.P. ou leur copie, à savoir: le présent procès verbal,
le certificat médical établi en application de l'article 63-3 du C.P.P. et les procès verbaux de ses
auditions. r
a ersonne ardée à vue L
i -
D388/3
PV n° 00591/02179/2014 Pièce n° Feuillet n° 3 /

Droit de présenter des observations au magistrat en charge de la garde à vue, o le cas échéant,
au juge des libertés et de la détention, lorsque ce magistrat se prononce surl'éventu e prolongation de
la garde à vue, tendant à ce qu'il soit mis fin à cette mesure.

La personne gardée à vue L'Officier de e/J diciaire

Droit, lors des auditions, après avoir décliné son identité, de faire des décl atio s, de répondre
aux questions qui lui sont posées ou de se taire.

La er nne ardée à vue L'Officier dø7diciaire

En vertu des articles 63-1 et 803-6 du C.P.P. :


La personne se voit remettre une déclaration écrite de ses droits qu'elle peut conserver avec elle
pendant toute la durée de sa privation de liberté. " j 1%

La per onne gardéeà vue L'Officierolicé udiclaire

En vertu de l'article 63-2 du C.P.P. : Droit de faire prévenir, par téléphone, une personne avec
laquelle elle vit habituellement ou l'un de ses parents en ligne directe, l'un de ses frères et soeurs ou son
curateur ou son tuteur de la mesure dont elle est l'objet.
Elle peut en outre faire prévenir son employeur.
Cependant, en raison des nécessités de l'enquête, il peut y être fait exception, sur demande de
l'officier de police judiciaire, par le magistrat compétent.
Le 17 novembre 2015 à 06 heures 00 minute Ahmed EL FEZAZI demande à ce que sa mère, EL
MANSOURI Aicha, soit avisée de la mesure prise à son encontre.
Ahmed EL FEZAZI souhaite faire aviser son employeur une cert ine Géraldine, service civique,
de la mesure prise à son encontre. Il n'est pas en mesure de nous communiquer son numéro de
téléphone f'

La ers nne ardée à vue LOfficierÇcfidiciaire

En vertu d l'article 63-3 du C.P.P. : Droit dès le début de la mesure dont elle fait l'objet et le cas
échéant, dès le début de la prolongation de cette mesure, d'être examinée par un médecin. Cet examen
est de droit si un membre de sa famille le demande.
Le 17 novembre 2015 à 06 heures 00 minute la personne renonce à son droit d'être examinée par
un médecin.

PV n° 00591/02179/2014 Pièce n° t I.4 Feuillet n° 4/ 5

En vertu des articles 63-3-1 à 63-4-3 du C.P.P. : Droit dès le début de sa garde à vue et, le cas
échéant, dès le début de la prolongation de la garde à vue d'être assistée d'un avocat de son choix ou, à
défaut, commis d'office par le bâtonnier. Ce droit à l'assistance permet de bénéficier d'un entretien
confidentiel d'une durée de trente minutes, de l'assistance d'un avocat lors des auditions et
confrontations. A titre exceptionnel, le droit à l'assistance d'un avocat lors des auditions et des
confrontations ainsi que la consultation des procès-verbaux peuvent, pour des raisons impérieuses
tenant aux circonstances particulières de l'enquête, être reportés par le magistrat compétent pour un
délai de 12 heures. Lorsque la personne est gardée à vue pour un crime et un délit puni d'une peine
d'emprisonnement supérieure ou égale à cinq ans le Juge des Libertés et de la p étention peut sur
requête du magistrat compétent autoriser ce report au delà de la 12 ème jusqu'à la 74 ème heure.
Ahmed EL FEZAZI demande à ce qu'un avocat commis d'office lui^oit dési é p lur l'assister.

Le 17 novembre 2015 à 06 heures 15 minutes, Mme GERNIER Rozenn Juge d'instruction à


ROUEN 76000 a été informée par fax de la mesure de garde à vue prise à l'encontre de Ahmed EL
FEZAZI, de son identité complète, de l'heure de placement en garde à vue, des motifs la justifiant, et
avisée de la qualification des faits qui ont été notifiés à cette personne. La permanence du Parquet de
NIMES a également été informée par fax le 17 novembre 2015 à 06 heures 18. ---------------------------

En vertu de l'article 62-2 du C.P.P : Le placement en garde à vue constitue l'unique moyen de
parvenir aux objectifs suivants : de permettre l'exécution des investigations impliquant la présence ou la
participation de la personne, de garantir la présentation de la personne devant le procureur de la
République afin que ce magistrat puisse apprécier la suite à donner à l'enquête, d'empêcher que la
personne ne modifie les preuves ou indices matériels, d'empêcher que la personne ne fasse pression
sur les témoins ou les victimes ainsi que sur leur famille ou leurs proches, d'empêcher que la personne
ne se concerte avec d'autres personnes susceptibles d'être ses coauteurs ou complices, de garantir la
mise en oeuvre des mesures destinées à faire cesser le crime ou le délit t J //

Par mesure de sécurité une fouille par palpation est effectuée sur Ahmed EL FEZAZI, par une
personne du même sexe.
Ahmed EL FEZAZI n'est trouvé en possession d'aucun objet susc ptible de nuire ou de servir à la
manifestation de la vérité. 7 / _.

Du 17 novembre 2015 à 06 heures 00 minutes au 17 novembre 2b,15 à 06 heures 15 minutes,


Ahmed EL FEZAZI a reçu notification de ses droits et a pu les exercer. t.',
La personne gardée à vue L'Officier de. Police Judiciaire'
t t
i •

PV n 0 00591/02179/2014 Pièce n° `1- h - Feuillet n° 5 /

AVIS A UN PROCHE

Le proche désigné, Mme EL MANSOURI Aicha, mère de Ahm d EL FE I a été prévenue


immédiatement de la garde à vue dont fait l'objet EL FEZAZI A med, " n sur les lieux de
l'interpellation.
La personne gardée à vue L'Officier\dèPdlice Judiciaire

L'avocat désigné ci-avant a été avisé le 17 novembre 2015 à 06 f res 40 minu té s et informé de
la nature et de la date présumée des faits motivant la mesure dont fait l'o t Ahmed EV FE^AZI.
La personne gardée à vue L'Officier

Du 17 novembre 2015 à 06 heures 15 minutes au 17 novembre 2015 à 07 h res 00 minutes


Ahmed EL FEZAZI a assisté à la perquisition dans son domicile et dans son véhicule.
La personne gardée à vue L'Officier d`' Police J di iaire

Du 17 novembre 2015 à 07 heures 00 minutes au 17 novembre 2015 à 07 heures 30 minutes


Ahmed EL FEZAZI a bénéficié d'un repos partie dans notre véhicule de dotatio2 ansport de son
domicile à la brigade de NIMES) et partie dans les locaux de la brigade à N4 MES.
,

La personne gardée à vue L'Officier dePolice icla ire


'

Du 17 novembre 2015 à 07 heures 30 minutes au 17 novembre 2015 à 08 heure 0 hmed EL


FEZAZI a reçu notification de ses droits et a pu les exercer
PV n°00591/02179/2014 Pièce n° ^- 4-1 Feuillet n°6 / g

ARRIVES-DE L'AVOc NTRETIEN AVEC L'Â1^OCAT i

Le 17 novembre 2015 à 07 heures 55 minutes, Maître Caroline RIGO du barreau de NIMES se


présente au bureau de la brigade de Gendarmerie de NIMES. Elle a pu s'entretenir avec son client de
08 heures 00 à 08 heures 25 pendant une période n'excédant pas trente minutes. /
Maître Caroline RIGO n'a pas émis d'observation.
La e s nne ardée à vue

r?►VIS AL'EMPLOYEtJR '.

L'employeur ne pouvant être joint, ne disposant d'aucune coi nnée (nom ou téléphone).
Mention en est portée à Ahmed EL FEZAZI qui nous déclare ne plus vou 'informer,,'

Du 17 novembre 2015 à 08 heures 25 minutes au 17 novembre 5 à 09 30 minutes


Ahmed EL FEZAZI a bénéficié d'un repos dans les locaux de notre unité
a erso ne ardée à vue L'Officier

Du 17 novembre 2015 à 09 heures 30 minutes au 17 novembre 2015 à 11 45 minutes


Ahmed EL FEZAZI a été entendu
La personne gardée à vue L'Officier de c^ ice

Maître Caroline RIGO nous informant qu'elle ne pourra pas continuer à assister Ahmed EL
FEZAZI lors des prochaines auditions, la permanence avocat a de nouveau été contactée le 17
novembre 2015 à 12 heures 00 minutes pour obtenir l'assistance d'un autr avocat comrpis d'office.
Mention en est portée à Ahmed EL FEZAZI. d` ^,
PV n° 00591/02179/2014 Pièce n° Feuillet n° 7 /

Le 17 novembre 2015 à son arrivée, à sa demande, Maître DESCHAMPS a pu prendre


connaissance des procès-verbaux suivants se rapportant à son client :

Le 17 novembre 2015 à 14 heures 15 minutes, Ahmed EL FEZAZI pu s'alimenter.

TEMPS DE REPOS

Du 17 novembre 2015 à 11 heures 45 minutes au 17 novembre 2015 à 14 heures 30 minutes


Ahmed EL FEZAZI a bénéficié d'un repos; partie dans les locaux de brigade de NIMES, partie en
chambre de sûreté.

Du 17 novembre 2015 à 14 heures 30 minutes au 17 novembr 2015 à 1>heures 40 minutes,


Ahmed EL FEZAZI a été entendu.
D 88/8
PV n° 00591/02179/2014 Pièce n° '-t-L_4 Feuillet n° 8 /

TEMPS DE REPOS

Du 17 novembre 2015 à 15 heures 40 minutes au 17 novembre 201 à 18 heures 00 minutes


Ahmed EL FEZAZI a bénéficié d'un repos; partie dans les locaux de la brig de de NIMES; partie en
chambre de sûreté.
La personne gardée à vue L'Officier de Fo ' e J di ire

Du 17 novembre 2015 à 18 heures 00 minutes au 17 novembre 2015 à`,18 heures minutes


Ahmed EL FEZAZI a fait l'objet de relevés anthropométriques
La personne gardée à vue L'Officier de Policé udiefai

Du 17 novembre 2015 à 18 heures 20 minutes au 17 novembre 2015 18 heures 45 minutes


Ahmed EL FEZAZI a bénéficié d'un repos dans les locaux de la brigade de NIIV
La ne ardée à vue L'Officier de Pc

Du 17 novembre 2015 à 18 heures 45 au 17 novembre 2015 à 20 res 00 minutes, Ahmed EL


FEZAZI a été entendu.
La personne gardée à vue L'Officier

Du 17 novembre 2015 à 20 heure > 00 minute au 17 novembre 201E à 21 heur 00 minutes


Ahmed EL FEZAZI a bénéficié d'un repos dans les locaux de la brigade de NI ES.
La personne gardée à vue

Du 17 novembre 2015 à 21 heures 00 au 17 novembre 2015 à 21 heures 15 minutes, Ahmed EL


FEZAZI a été entendu.
—r La ersonne ardée à vue L'Officier de Palice J dic' e
f f

PV n° 00591/02179/2014 Pièce n° 1 - 4. 1 Feuillet n° 9 /^

Le 17 novembre 2015 à 21 heures 15 minutes, il est mis fin à la garde à vue de Ahmed EL
FEZAZI commencée le 17 novembre 2015 à 06 heures 00 minutes soit d'une durée de 15 heures 15
minutes.
Sur instructions du magistrat mandant, Ahmed EL FEZAZI est laissé 1 lire s retirer.
La personne gardée à vue L'Officier de ice` diciaii

Les dispositions de l'article 64-II du Code de Procédure Pénale figurent sur le registre spécial de
garde à vue de la gendarmerie de la brigade territoriale de NIMES sous la réf" rence a ^iuelle :12/2015
La personne gardée à vue L Officier de lice Judiciaire
^ ,z
D38 8110
Qualification du ou des faits justifiant le placement en garde à vue :

Faux dans un document administratif constatant un droit, une identité ou


une qualité, ou accordant une autorisation

Lieu, date ou période présumés des faits :

Entre le 01/01/2013 et le 16/11/2015 à NIMES (30)

Motif(s) du placement en garde à vue :


X permettre l'exécution des investigations impliquant la présence ou la participation de la personne
X garantir la présentation de la personne devant le procureur de la République afin que ce magistrat puisse apprécier
la suite à donner à l'enquête
X empêcher que la personne ne modifie les preuves ou indices matériels
X empêcher que la personne ne fasse pression sur les témoins ou les victimes ainsi que sur leur famille ou leurs
proches
X empêcher que la personne ne se concerte avec d'autres personnes susceptibles d'être ses coauteurs ou complices
X garantir la mise en oeuvre des mesures destinées à faire cesser le crime ou le délit

Nom & Prénom : Ahmed EL FEZAZI

reconnaît avoir pris connaissance des droits ci-avant,

A J(V+, ,le à 04 heures 122 , heure de début de garde à vue'.

Je demande:
• à faire prévenir * :
Famille f7 i h 12_ - u RZ (
ç,
Employeur
Autorités consulaires

• à être assisté(e) par un interprète


• à être visité(e) par un médecin * :
• à être assisté(e) par un avocat * :
Je désigne Maître , Tel :
Avocat commis d'office

Je reconnais avoir reçu l'imprimé du ministère de la justice relatif à la « DÉCLARATION DES DROITS » remise à une
personne placée en garde à vue et être informé(e) du droit de la conserver pendant la durée de la garde à vue*

* Mention manuscrite OUI ou NON: Signature de la personne en garde à vue

1 Attention : Cette heure est celle à rapporter dans le procès-verbal de notification des droits qui doit être obli at irement établi, ce formulaire n'en
tenant pas lieu.

2/2
D11 1
FORMULAIRE DE NOTIFICATION DES DROITS
D'UNE PERSONNE PLACÉE EN GARDE À VUE
(formulaire général)
Les informations ci-dessous doivent vous être données dans une langue que vous comprenez

Vous êtes informé(e) que vous avez été placé(e) en garde à vue parce qu'il existe contre vous une ou
plusieurs raisons plausibles de soupçonner que vous avez commis ou tenté de commettre une infraction punie
d'une peine d'emprisonnement.
Vous allez être entendu(e) sur ces faits pendant la garde à vue qui peut durer 24 heures. A l'issue de ce
délai, le procureur de la République ou le juge d'instruction pourra décider la prolongation de la garde à vue pour
une nouvelle durée de 24 heures, si la peine que vous encourez est d'au moins un an d'emprisonnement.
A l'issue de la garde à vue, vous serez, sur décision du procureur de la République ou du juge d'instruction,
soit présenté(e) devant ce magistrat, soit remis(e) en liberté.

VOUS ÊTES EN OUTRE INFORMÉ(E) QUE VOUS AVEZ LE DROIT DE:


Faire prévenir l'un de vos proches et votre Être assisté(e) d'un avocat
employeur et, le cas échéant, votre tuteur ou
curateur ainsi que les autorités consulaires de Dès le début de la garde à vue et, en cas de
votre pays au regard de votre nationalité prolongation de la garde à vue, dès le début de celle-ci,
vous pouvez demander à être assisté(e) d'un avocat de
Vous pouvez demander à faire prévenir, au plus votre choix.
tard dans un délai de trois heures et par téléphone, Si vous n'êtes pas en mesure de désigner un avocat ou
une personne avec laquelle vous vivez si l'avocat choisi ne peut être contacté, vous pouvez
habituellement, l'un de vos parents en ligne directe, demander à être assisté(e) par un avocat commis d'office.
l'un de vos frères ou soeurs et votre employeur, ainsi Ce droit à l'assistance vous permet de bénéficier:
que le cas échéant votre tuteur ou votre curateur ou — d'un entretien confidentiel d'une durée de trente
les autorités consulaires (au regard de la nationalité minutes (votre audition pourra toutefois débuter
déclarée), de la mesure de garde à vue dont vous immédiatement, même en l'absence de votre avocat, sur
faites l'objet. autorisation du procureur de la République (ou du juge
Le procureur de la République ou le juge d'instruction), si les nécessités de l'enquête l'exigent),
d'instruction pourra toutefois s'opposer à cette — de l'assistance d'un avocat lors des auditions et
demande en raison des nécessités de l'enquête. confrontations (ce droit peut, pour des raisons impérieuses
tenant aux circonstances particulières de l'enquête, être
Être examiné(e) par un médecin reporté par le procureur de la République ou le juge
d'instruction pendant une période de 12 heures,
Vous pouvez demander à être examiné(e) par un renouvelable une fois, si la peine d'emprisonnement
médecin. En cas de prolongation, vous pourrez encourue est d'au moins cinq ans).
demander à être examiné(e) une seconde fois par un
médecin.

Être assisté(e) par un interprète Consulter certaines pièces de la procédure

Si vous ne parlez pas ou ne comprenez pas le Vous pouvez, ou votre avocat, demander à consulter, les
français, vous avez le droit d'être assisté documents (ou leur copie) mentionnés à l'article 63-4-1
gratuitement par un interprète lors de vos auditions et CPP:
pour communiquer avec votre avocat. - le procès-verbal établi en application du dernier alinéa
de l'article 63-1 CPP constatant la notification du
Garder le silence
placement en garde à vue et des droits y étant attachés ;
- le certificat médical établi en application de l'article
Lors des auditions, après avoir décliné votre
63-3 CPP;
identité, vous pouvez choisir de faire des
- les procès-verbaux d'audition et de confrontation vous
déclarations, de répondre aux questions qui vous
concernant.
seront posées ou de vous taire.
Droit de demander la fin de la garde à vue

Vous pouvez demander au procureur de la Signature de la personne en garde à vue


République, au juge d'instruction ou au juge des
libertés et de la détention, lorsque ce magistrat se
prononcera sur une éventuelle prolongation de la
garde à vue, que cette mesure ne soit pas prolongé