Vous êtes sur la page 1sur 6

D265/1 (6 pages)

Cour d'Appel de Rouen


Tribunal de Grande Instance de Rouen

Cabinet de
Rozenn GERNIER
juge d'instruction
N° Parquet: 14185000121
N° de dossier: JICABJI314000027

Commission rogatoire
Écoutes téléphoniques

Nous, Rozenn GERNIER juge d'instruction, étant en notre cabinet au Tribunal de Grande Instance de Rouen,

Vu l'information suivie contre:


PAGET Julian
né le 1 octobre 1986 à BESANCON (Doubs)
de PANGET Emmanuel et de SIMONOT Annick
Profession: agent EDF
demeurant: 5 rue des Gallions 76460 ST VALERY EN CAUX FRANCE
libre

Mis en cause des chefs de:


ESCROQUERIE faits commis du 20 novembre 2013 au 19 décembre 2013 à YVETOT
prévus par ART.313-1 C.PENAL.
et réprimés par ART.313-1 AL.2, ART.313-7, ART.313-8 C.PENAL.
USAGE DE FAUX DOCUMENT ADMINISTRATIF CONSTATANT UN DROIT,UNE IDENTITE OU
UNE QUALITE, OU ACCORDANT UNE AUTORISATION faits commis du 20 novembre 2013 au 19
décembre 2013 à YVETOT, ST VALERY EN CAUX, ROUEN
prévus par ART.441-2 AL.2,AL.1, ART.441-1 AL.1 C.PENAL.
et réprimés par ART.441-2 AL.2,AL.1, ART.441-10, ART.441-11 C.PENAL.

Mis en cause des chefs de:


CONTREFACON OU FALSIFICATION DE CHEQUE COMMISE EN BANDE ORGANISEE faits
commis courant janvier 2012 et jusqu'au ler septembre 2014 sur le territoire national
prévus par ART.L.163-4-2, ART.L.163-3 1° C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4-2, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
FAUX DANS UN DOCUMENT ADMINISTRATIF CONSTATANT UN DROIT, UNE IDENTITE OU
UNE QUALITE, OU ACCORDANT UNE AUTORISATION faits commis courant janvier 2013 et jusqu'au
31 décembre 2013 sur le territoire national
prévus par ART.441-2 AL.1, ART.441-1 AL.1 C.PENAL.
et réprimés par ART.441-2 AL.1, ART.441-10, ART.441-11 C.PENAL.
USAGE DE CHEQUE CONTREFAISANT OU FALSIFIE COMMIS EN BANDE ORGANISEE faits
commis courant janvier 2012 et jusqu'au ler septembre 2014 sur le territoire national
prévus par ART.L.163-4-2, ART.L.163-3 2° C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4-2, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
ESCROQUERIE REALISEE EN BANDE ORGANISEE faits commis courant janvier 2012 et jusqu'au ler
septembre 2014 sur le territoire national
prévus par ART.313-2 AL.7, ART.313-1 AL.1, ART.132-71 C.PENAL.
et réprimés par ART.313-2 AL.7, ART.313-7, ART.313-8 C.PENAL.
ESCROQUERIE REALISEE EN BANDE ORGANISEE faits commis du 2 septembre 2014 au 17 février
2015 sur le territoire national
prévus par ART.313-2 AL.7, ART.313-1 AL.1, ART.132-71 C.PENAL.
D265/2
et réprimés par ART.313-2 AL.7, ART.313-7, ART.313-8 C.PENAL.
FABRICATION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME INFORMATIQUE OU DONNEE
CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT DE PAIEMENT (MONNAIE
SCRIPTURALE) faits commis du 1 er octobre 2014 aû 23 juin 2015 à PARIS, MONT DE MARSAN et sur
le territoire national
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 1, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L. 163-4, ART.L. 163-5, ART.L. 163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
ACQUISITION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME INFORMATIQUE OU DONNEE
CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT DE PAIEMENT (MONNAIE
SCRIPTURALE) faits commis du 1 er octobre 2014 au 23 juin 2015 à PARIS, MONT DE MARSAN et sur
le territoire national
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 1°, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
DETENTION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME INFORMATIQUE OU DONNEE
CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT DE PAIEMENT (MONNAIE
SCRIPTURALE) faits commis du ler octobre 2014 au 23 juin 2015 à PARIS, MONT DE MARSAN et sur
le territoire national
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 10, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
CESSION, OFFRE OU MISE A DISPOSITION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME
INFORMATIQUE OU DONNEE CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT
DE PAIEMENT (MONNAIE SCRIPTURALE) faits commis du 1 er octobre 2014 au 23 juin 2015 à PARIS,
MONT DE MARSAN et sur le territoire national
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 10, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
ESCROQUERIE faits commis du ler janvier 2015 au 23 juin 2015 à PARIS et sur le territoire national
prévus par ART.313-1 C.PENAL.
et réprimés par ART.313-1 AL.2, ART.313-7, ART.313-8 C.PENAL.
FAUX : ALTERATION FRAUDULEUSE DE LA VERITE DANS UN ECRIT faits commis du ler janvier
2015 au 24 juin 2015 à PARIS et sur le territoire national
prévus par ART.441-1 C.PENAL.
et réprimés par ART.441-1 AL.2, ART.441-10, ART.441-11 C.PENAL.

BOURGOIS Cyril
né le 15 février 1987 en FRANCE
de BOURGOIS Bruno et de ACOULON Betty
demeurant : 38 rue Ramey 75018 PARIS 18EME FRANCE
détenu provisoirement
à la Maison d'Arrêt de Caen

Mis en examen des chefs de:


FABRICATION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME INFORMATIQUE OU DONNEE
CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT DE PAIEMENT (MONNAIE
SCRIPTURALE) faits commis courant janvier 2013 et jusqu'au 17 février 2015 sur le territoire national et
notamment à PARIS, NICE, BOISSEZONS et CASTAGNIERS
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 1 0 , ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L. 163-4, ART.L. 163-5, ART.L. 163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
ACQUISITION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME INFORMATIQUE OU DONNEE
CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT DE PAIEMENT (MONNAIE
SCRIPTURALE) faits commis courant janvier 2013 et jusqu'au 17 février 2015 sur le territoire national et
notamment à PARIS, NICE, BOIS SEZON et CASTAGNIERS
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 1, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
DETENTION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME INFORMATIQUE OU DONNEE
CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT DE PAIEMENT (MONNAIE
SCRIPTURALE) faits commis courant janvier 2013 et jusqu'au 17 février 2015 sur le territoire national et
notamment à PARIS NICE BOISSEZON èt CASTAGNIERS
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 l°, ART.L.133-4 C.M.F.
D265/3
et réprimés par ART.L. 163-4, ART.L. 163-5, ART.L. 163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
CESSION, OFFRE OU MISE A DISPOSITION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME
INFORMATIQUE OU DONNEE CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT
DE PAIEMENT (MONNAIE SCRIPTURALE) faits commis courant janvier 2013 et jusqu'au 17 février
2015 sur le territoire national et notamment à PARIS NICE BOISSEZON et CASTAGNIERS
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 1, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
BLANCHIMENT : CONCOURS A UNE OPERATION DE PLACEMENT, DISSIMULATION OU
CONVERSION DU PRODUIT D'UN DELIT PUNI D'UNE PEINE N'EXCEDANT PAS 5 ANS faits
commis du ler janvier 2013 au 17 février 2015 sur le territoire national et notamment à PARIS NICE
CASTAGNIERS et BOISSEZON
prévus par ART.324-1 AL.2,AL.3 C.PENAL.
et réprimés par ART.324-1 AL.3, ART.324-3, ART.324-7, ART.324-8 C.PENAL.
ayant pour avocat Maître PICCHIOTTINO Fabien avocat au barreau de ROUEN.

MENZER Morgan
né le 2 mars 1986 à BOURGES (Cher)
de MENZER Mera et de ADJROUDI Zineb
Profession : sans
demeurant: 16 passage Lemoine 75002 PARIS 2EME
détenu provisoirement
au Centre pénitentiaire du Havre

Mis en examen des chefs de:


FABRICATION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME INFORMATIQUE OU DONNEE
CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT DE PAIEMENT (MONNAIE
SCRIPTURALE) faits commis du 1 er octobre 2014 au 23 juin' 2015 à PARIS, MONT DE MARSAN et sur
le territoire national
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 10, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L. 163-4, ART.L. 163-5, ART.L. 163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
ACQUISITION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME INFORMATIQUE OU DONNEE
CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT DE PAIEMENT (MONNAIE
SCRIPTURALE) faits commis du 1 er octobre 2014 au 23 juin 2015 à PARIS, MONT DE MARSAN et sur
le territoire national
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 1 °, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
DETENTION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME INFORMATIQUE OU DONNEE
CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT DE PAIEMENT (MONNAIE
SCRIPTURALE) faits commis du ler octobre 2014 au 23 juin 2015 à PARIS, MONT DE MARSAN et sur
le territoire national
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 10, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
CESSION, OFFRE OU MISE A DISPOSITION D'EQUIPEMENT, INSTRUMENT, PROGRAMME
INFORMATIQUE OU DONNEE CONCU OU ADAPTE POUR LA CONTREFACON D'INSTRUMENT
DE PAIEMENT (MONNAIE SCRIPTURALE) faits commis du ler octobre 2014 au 23 juin 2015 à PARIS,
MONT DE MARSAN et sur le territoire national
prévus par ART.L.163-4, ART.L.163-3 10, ART.L.133-4 C.M.F.
et réprimés par ART.L.163-4, ART.L.163-5, ART.L.163-6 AL.1,AL.2 C.M.F.
ESCROQUERIE faits commis du ler janvier 2015 au 23 juin 2015 à PARIS et sur le territoire national
prévus par ART.313-1 C.PENAL.
et réprimés par ART.313-1 AL.2, ART.313-7, ART.313-8 C.PENAL.
FAUX : ALTERATION FRAUDULEUSE DE LA VERITE DANS UN ECRIT faits commis du 1er janvier
2015 au 24 juin 2015 à PARIS et sur le territoire national
prévus par ART.441-1 C.PENAL.
et réprimés par ART.441 -1 AL.2, ART.441-10, ART.441-11 C.PENAL.

ayant pour avocat Maître COUSIN Benoît avocat au barreau de LILLE.


D265/4
ARFA Yassine
né le 16 novembre 1985 à SOUSSE (TUNISIE)
de ARFA Thameur et de BEN SALAH Fouzia
Profession: sans
demeurant: 32 rue Labat - 6ème étage 75018 PARIS 18EME FRANCE
placé sous contrôle judiciaire

Mis en examen du chef de:


COMPLICITE DE FAUX DANS UN DOCUMENT ADMINISTRATIF CONSTATANT UN DROIT, UNE
IDENTITE OU UNE QUALITE, OU ACCORDANT UNE AUTORISATION faits commis du ler janvier
2015 au 24 juin 2015 à PARIS et sur le territoire national
prévus par ART.441-2 AL.1, ART.441-1 AL.1 C.PENAL.
et réprimés par ART.441-2 AL.1, ART.441-10, ART.441-11 C.PENAL.
et vu les articles 121-6 et 121-7 du code pénal
ayant pour avocat Maître SPYRIDONOS Jérôme avocat au barreau de PARIS.

GOMEZ Maylis
née le 15 décembre 1985 à AGEN (Lot-Et-Garonne)
de GOMEZ Pierre et de BAGNIS Marie-Christine
Profession: graphiste
demeurant: 32 rue Labat -6eme étage 75018 PARIS 18EME FRANCE
placé sous contrôle judiciaire

Mis en examen du chef de:


COMPLICITE DE FAUX DANS UN DOCUMENT ADMINISTRATIF CONSTATANT UN DROIT, UNE
IDENTITE OU UNE QUALITE, OU ACCORDANT` UNE AUTORISATION faits commis du ler janvier
2015 au 24 juin 2015 à PARIS et sur le territoire national
prévus par ART.441-2 AL.1, ART.441-1 AL.1 C.PENAL.
et réprimés par ART.441-2 AL.1, ART.441-10, ART.441-11 C.PENAL.
et vu les articles 121-6 et 121-7 du code pénal
ayant pour avocat Maître SIBI Barbara avocat au barreau de PARIS.

Vu les articles 18, 81, 100, 100-1 et suivants, 151 et suivants du code de procédure pénale ;

Attendu que les faits objets de l'information judiciaire troublent gravement l'ordre public; que la mise sous
écoute téléphonique de l'utilisateur du 07.54.53.40.87 apparaît comme nécessaire pour apporter tous
éléments utiles à l'enquête en cours et au succès des investigations afin d'identifier rapidement les contacts
de l'intéressé et les complices des infractions visées;

Etant dans l'impossibilité de procéder nous-même aux actes ci-joints nécessaires,

DONNONS commission rogatoire à:


M. le Commandant

Région de Gendarmerie de Haute Normandie


2 Rue du Général Sarrail Cas
Hatry
76038 ROUEN CEDEX

aux fins de procéder aux opérations indiquées ci-joint:


Disons que les procès-verbaux dressés nous seront transmis, avec une copie certifiée, dans le meilleur délai,
avant le 18 novembre 2015 ;
----^-F en notre cabinet, le 19 août 2015

W
H . , 0
D265/5
MISSION

J'ai l'honneur de vous prier de bien vouloir:

- Requérir tout agent qualifié placé sous !l'autorité ou la tutelle du ministère chargé des
télécommunications ou tout agent qualifié d'un exploitant de réseau ou fournisseur de services de
télécommunications autorisé, pour procéder à l'interception, l'enregistrement et la transcription des
correspondances émises par la voie de la ligne téléphonique
de X (utilisateur Cyril BOURGOIS)
identifiée sous le numéro 07.54.53.40.87
et ce pour une durée de deux mois à copmter de la mise en place effective de l'écoute.

Vous dresserez procès-verbal de chacune des opérations d'interception et d'enregistrement, le dit


procès-verbal mentionnant la date et l'heure auxquelles l'opération a commencé et celles
auxquelles elle est terminée;

Vous dresserez également procès-verbal de la transcription des propos relatifs à l'affaire en cours et
utiles à la manifestation de la vérité.

Les enregistrements seront placés sous scellés fermés inclus dans la procédure.

le 19 août 2015
D265/6
Rapport de résultat de la communication (19. Août 2015 16:30 ) *
1) Instruction TGI ROUEN
2)

Date/Heure : 19. Août 2015 16:28

Fich Page
N° Mode Destinataire Page Résult Non TX,
----------------------------------------------------------------------------------------------------
4359 TX en mémoire SR ROUEN P. 5 OK

----------------------------------------------------------------------------------------------------
Cause erreur
E. 1) Raccroché ou erreur 1 igne E. 2) Occupé
E. 3) Pas de réponse E. 4) Pas un télécopieur
E.5) Taille max. e—mail dépassée

Cour d'Appel de Rouen


Tribunal de Grand. lustance de Jtouen

Cabinet de
RozennGERNIER
juge d'iedtecIIen
N°lkrquel: 14185000121
N° de dossier : 11CAB11314000027

Commission rogatoire
Écoutes téléphoniques

Nous, Enznnn CIEI1NIER juge d5eseuc>ioo, étant en notre cabinet au Tribunal de G:eudelmtuene deBouen,

Vu linfomefion suivie co rtm :


PALET Julien
nI le 1 octobre 1966 à BESANCON (Doubs)
de PANGET Eaummel et de SIMONOT MnIck
Profe uion: agent EDP
demeurant : 5 rue des Galber 76460 ST VALÉRY EN CAUX FRANCE
libre

Mie cu cuuuudce ehela de:


ESCROQUERIE laie commis du 20 novembre 2013 an 19 d6cmct,re 2013 à YVETOT
prévus perABT313-1 C.PENAL.
et rdprimés parAET.313-1 AL2, ART,313-7, ART.313-5 C.FENAL.
USAGE DB FAUX DOCUMENT ADMINISTRATIF CONSTATANT UN DISOITUNE IDENTITE OU
UNE QUALITÉ, OU ACCORDANT UNE AUTORISATION làRs connais du 20 novembre 2013 au 19
ddcembre2013 6 YVEI OT, ST VALÉRY ENCAUX, ROUEN
prévus par ART.441-2 AL.2,AL.1, AR1441-1 ALI C.PBJAL.
etréprùnée parART.441-2AL.2,AL1, ART.441-10,ART.441-11 C.PENAL

Mis am cause den aimé de:


CONTREFACON OU FALIII°ICATION DE CHEQUE COMMISE EN BANDE ORGANISER Sella
couanis eounmt jsuvia 2022 et juaqubu Ier septembaa2014 surle ttmitoire ustionai
prévus pur ART.L.163-4-2, ART.L.163.3 I• C.M.F.
et réprhnée par ARTL.163-4-2, ART.L,163-5, ART.L.16 -6 AI_I,AL.2 CMY.
FAUX DANS UN DOCUMENT ADMINISTRATIF CONSTATANT UN DROP, UNE IDENT17'E OU
UNE QUALITÉ, OUACCOR13ANT UNE AUTORISATION Tuile commis encrant jaovic2Ol3 et jusqu'au
31 déoaabre 2013 aer ialeniloirc natioamt
préuospsrART.441-2AL.1, AET.441-1 AL.I C.PENAL
et rbprimle par ART.441-ZAL.1, ART.441-l0, ART.441-11 C.PENAL
USAGE DE CHOQUE CONTREPAISANT OU FALSIFIE COMMIS EN BANDE ORGANISES tuile
commis ruant janvier 2012 d jusqu'au ler vaptembre 2014 sur k tmilooiru national
prévue par ARTS.163-4-2, AI1T.L.163-3 2° C.M.F.
et eimés pnrARTLI63-4-2, ART.L.163-5, ART,L. 163.6 AL.1,AL2 C.M.F.
ESCROQUERIE RÉALISER EN BANDE ORGANISES tuile commis camant jamrier 2012 d jusqu'au 1er
septembre 2014 aer le tcnituire aa fanal
prdvuepar ART 313-2Aï,7, ART.313-1 AL-1, ART. 132-71 C.PENAL.
et rélmmis par ART.313-2 AL.7, AET313-7, ART.313-8 C.PENAL
BSCROQ NIUR REALISEE EN RANGE ORGANISES feita ouueene du 2 septembre 2014 au 17 IEeriw
2015 ourla temtoirenatsnal
priva p.r ART.313-2 AL.7, ART313-1 Ail. ART.132-71 C.pBRAL.