Vous êtes sur la page 1sur 26

Laboratoire de Biologie Médicale du GCS Sud Finistère

RECOMMANDATIONS
& PRE-ANALYTIQUE
Plateau technique de Biologie

EN-PRA-PREL-001-07 2017
Responsable du pré-analytique : Dr Jean-Marc CORVISIER
1
INTRODUCTION

Pourquoi ce manuel de prélèvement ?

Ce manuel de prélèvement a été rédigé afin de rassembler le plus simplement et de la


manière la plus exhaustive possible les instructions nécessaires et utiles à la réalisation
des prélèvements, l’identification des échantillons, leur prétraitement et leur
acheminement vers le laboratoire (= phase pré-analytique du prélèvement). Il permet
ainsi de répondre aux exigences réglementaires auxquelles sont soumis les laboratoires
afin d’obtenir leur accréditation en 2020.

Qu’est-ce que l’Accréditation ?

L’ensemble des laboratoires du territoire français doivent répondre aux exigences


réglementaires de la norme ISO 15189 (ordonnance 2010-46 du 16 janvier 2010), d’ici
2016. La mise en conformité des laboratoires aboutira à l’obtention de leur accréditation,
condition indispensable à la poursuite de leur activité.
Cette norme exige du laboratoire qu’il maitrise l’ensemble des phases de réalisation de
l’examen de biologie médicale, de la phase pré-analytique à la phase post analytique.
L’ensemble des professionnels de santé autorisés à prescrire, prélever ou à traiter
des prélèvements biologiques est concerné et doit être impliqué dans la démarche.

Qu’est-ce que le pré-analytique ?

La phase pré-analytique correspond à toutes les étapes d’un examen de biologie


médicale, de sa prescription à sa réalisation en passant par la réalisation du prélèvement,
son identification, son transport jusqu’à sa prise en charge au laboratoire et son
traitement.
Ce manuel de prélèvement a été conçu pour être utile et pratique et s’adresse à
l’ensemble des personnes intervenant au niveau d’une ou plusieurs étapes de la phase
pré analytique, réalisée à l’intérieur comme à l’extérieur du laboratoire.

Démarche qualité au laboratoire

Le laboratoire unique multi-sites est engagé dans une démarche d’accréditation selon la
norme ISO 15189. Tous les examens sont réalisés conformément à des modes
opératoires écrits, mis à jour au fur et à mesure de l’évolution des techniques.
La conformité des activités des laboratoires par rapport aux différents référentiels
opposables est régulièrement évaluée par des audits internes. Toute non-conformité
relevée donne lieu à une analyse des causes suivie d’action(s) corrective(s) dont
l’efficacité est suivie dans le temps.
Dans un souci d’efficacité et d’amélioration continue de la qualité, le laboratoire a mis en
place une démarche d’écoute client à travers laquelle toutes les réclamations et
observations des clients sont prises en compte et traitées dans la mesure du possible.

Accès au manuel du laboratoire en ligne

http://labogcs.ch-cornouaille.fr
En cas de relance automatique du serveur il se peut que le manuel ne soit plus accessible
pendant une dizaine de minutes.

2
I - Présentation du laboratoire

Le laboratoire du GCS Sud Finistère dessert les sites hospitaliers de Quimper, de


Concarneau, de Pont l'Abbé, de Douarnenez et de St Yvi.

1 - Activité technique

Les analyses de Biologie médicale sont réalisées au niveau des sites de Quimper, Pont
l’Abbé, Douarnenez et Concarneau ou expédiées vers des laboratoires spécialisés.
Le laboratoire effectue des examens dans les domaines de la :
 Biochimie (générale et spécialisée, Pharmacologie – toxicologie)
 Hématologie (Hématocytologie, Hémostase)
 immunologie (auto-immununité, Immunologie cellulaire spécialisée et
histocompatibilité (groupage HLA))
 Microbiologie (sérologie, bactériologie, Parasitologie –Mycologie, Virologie,),
 Génétique (constitutionnelle et somatique)
 Biologie de reproduction (spermiologie).

2 - Horaires de fonctionnement

Quimper Concarneau Pont L’Abbé Douarnenez


Laboratoire ouvert L-V : 7h30 – 17h30 L-V : Prélèvement L-V : 7h30 – 17h30
aux patients S : 8h – 12h aux consultations S : 7h30 – 13h Non
externes externes 8 – 10h
Technicien(s) L-V : 8h35 – 16h L-V : 7h – 20h L-V : 7h30 – 22h30
présent(s) : 24h/24 S : 8h35 – 16h S : 7h – 17h S : 8h – 15h45
laboratoire ouvert D : fermé D : 7h – 14h30 D : 8h - 15h45
aux professionnels F : 8h35 – 16h F : 7h – 14h30 F : 8h – 15h45
Garde /
Garde sur place Non Non Astreinte
astreinte de nuit

3 - Centres de prélèvements ouvert au public

 Site de Quimper (14 av Yves Thépot, 29000 Quimper)


Prélèvement au laboratoire sans RDV (sauf cas particuliers)
Du lundi au vendredi : 7 h 30 à 17 h 30 (secrétariat : 02 98 52 60 92 / 60 88)
Le samedi : 8 heures à 12 heures

 Site de Pont L'Abbé (rue Roger Signor, 29120 Pont L’Abbé)


Prélèvement au laboratoire sur RDV
Du lundi au vendredi : Accueil de 7h30 à 17h30 (secrétariat : 02 98 82 40 70)
Horaires de prélèvement : Lundi au mercredi de 7h30 à 15h, Jeudi de 7h30 à 14h45,
Vendredi de 7h30 à 14h30 et samedi d 7h30 à 12h30

 Site de Concarneau (61 rue de Tregunc, 29900 Concarneau)


Prélèvement aux consultations externes de l’hôpital
Du lundi au vendredi : de 8 h 00 à 10 h 00 (accueil : 02 98 52 68 47)

 Site de Douarnenez (85 rue Laennec)


Prélèvement aux consultations externes de l’hôpital
Du lundi au vendredi : de 7 h 30 à 16 h 00 (possible sur RDV : 02 98 75 16 79)

3
4 - Les biologistes

Dr I. DORVAL : Médecin Biologiste (Biochimie, Génétique moléculaire et Biologie de la


Reproduction)
Dr JM. CORVISIER : Pharmacien Biologiste (Biochimie)
Dr B. ARNAUD : Pharmacien Biologiste (Hématologie)
F. GEFFROY : Pharmacien Biologiste (Microbiologie, Biologie de la Reproduction)
Dr MS. FANGOUS : Pharmacien Biologiste (Microbiologie)
Dr F. LE GALL : Pharmacien Biologiste (Microbiologie)
Dr B. LANSON : Médecin Biologiste (Hématologie)

5 - Liste des laboratoires réalisant des analyses pour le territoire

Laboratoire
Domaines Laboratoire
réceptionnant les Documentation
d'expertise réalisant l'analyse
échantillons
Manuel unique du laboratoire
BIOLOGIE LABORATOIRE DU GCS LABORATOIRE DU GCS
http://labogcs.ch-cornouaille.fr
BIOLOGIE SOUS TRAITANCE Manuel unique du laboratoire
LABORATOIRE DU GCS
SPECIALISEE (Biomnis, CHU, CHG …) http://labogcs.ch-cornouaille.fr
EFS EFS QUIMPER LABORATOIRE DU GCS http://dondusang.quimper.free.fr
HYGIENE
LABORATOIRE DU GCS LABORATOIRE DU GCS Gestion documentaire des ES
HOSPITALIERE
Manuel unique du laboratoire
PMA LABORATOIRE DU GCS LABORATOIRE DU GCS
http://labogcs.ch-cornouaille.fr
ANATOMO- LABORATOIRE LABORATOIRE D'ANATOMO-
https://www.anapath-quimper.fr
PATHOLOGIE D'ANATOMO-PATHOLOGIE PATHOLOGIE

6 - Protection des données individuelles

Les données liées aux examens (gestion des dossiers patients et traçabilité des
informations) sont stockées sur le Système Informatique du Laboratoire, dédié, et le cas
échéant dans les systèmes embarqués sur les automates. Des dispositions sont mises en
œuvre afin de garantir la fiabilité et l´intégrité du système d´information.

Ce système a fait l’objet d’une déclaration auprès de la CNIL. En application de la Loi


Informatique et liberté du 06 janvier 1978, vous disposez à tout moment d’un droit d’accès
et de modification des données personnelles vous concernant en vous adressant au
secrétariat de votre laboratoire.

4
II - Prescription d’un examen de biologie médicale

1 - Mentions obligatoires (exigences de la norme NF EN ISO 15189)

Informations devant figurer sur la PRESCRIPTION

PATIENT PRESCRIPTEUR PRELEVEUR

Nom du Prescripteur
Nom Service Nom du Préleveur
Prénom Date de l’ordonnance Date et heure du
Nom de jeune fille Analyses prélèvement
Date de naissance Nature du prélèvement Temps (T0, T1 …)
Sexe Renseignements cliniques
et/ou thérapeutiques
Urgent ?

Patients hospitalisés : Utiliser la prescription informatique

2 - Utilisation de la prescription informatisée

Liste des logiciels DPI utilisés sur le territoire


 Site de Quimper & Concarneau : logiciel ACTIPIDOS et logiciel URQUAL
 Site de Pont l’Abbé : OSOFT
 Site de Douarnenez : SILLAGE
 Site de Saint-Yvi : OSIRIS
 CHSH Gourmelen : CARIATIDES

3 - Liste des examens réalisés en urgence

Se référer au manuel unique du laboratoire en ligne : http://labogcs.ch-cornouaille.fr/

4 - Liste des examens nécessitant des informations complémentaires

Pour l’interprétation des résultats, le biologiste a besoin de renseignements cliniques


pertinents qui sont à renseigner avec la demande d’analyses.

Liste des examens nécessitant des informations complémentaires

5
Bactériologie Site du prélèvement et indication +++
Fièvre, Traitement antibiotique en cours, Grossesse, Immunodéprimés,
Bilan de MST, Suspicion de pyélonéphrite, d’endocardites … ?
Tout contexte clinique particulier
Parasitologie Notion de voyage à l’étranger
Remplir la feuille de renseignement
Sérologies Vaccination ? Grossesse ? Immunodépression ?
virales
Bilan Traitement anticoagulant ? Saignements ? Thromboses ? Bilan pré
d’hémostase opératoire ? Recherche AC anti PF4 : antériorités des plaquettes,
traitements médicamenteux
Myélogramme Indication, état général du patient, ATCD médicaux
Remplir la feuille de renseignement
Analyses Consentement obligatoire
génétiques à remplir et signer par le patient et le clinicien
Dosage de Nom du médicament et posologie, préciser pic ou résiduel :
médicaments - Date et heure de la dernière prise
- Date et heure du prélèvement
- Mode d’administration (perfusion continue/discontinue)
Remplir la feuille de renseignement
Gaz du sang Nature du prélèvement (Artériel, veineux, cordon…) + Type de
ventilation (air ambiant, débit d’oxygène en % et ou Fio2)
Fertilité Cycle de stimulation
Auto-immunité Remplir la feuille de renseignement
neurologie

Les feuilles de renseignements à remplir sont disponibles en format pdf sur le manuel en
ligne du laboratoire (chapitre 3) http://labogcs.ch-cornouaille.fr

6
5 - Rajouts d’examens après réception du prélèvement au laboratoire

Ne pas appeler le secrétariat mais faxer la demande au laboratoire (utiliser le bon


disponible sur le manuel en ligne)

Faxer au Si urgent téléphoner au


02 98 52 60 60 (poste 53 54)
CHIC 02 98 52 62 29
après 17h30 : 02 90 26 44 76 ou 44 77
Pont L’Abbé 02 98 82 40 83 02 98 82 43 40
Douarnenez 02 98 75 15 89 02 98 75 15 24
EPSM 02 98 52 60 60 (poste 53 54)
02 98 52 62 29
CSSR St Yvi après 17h30 : 02 90 26 44 76 ou 44 77

Le fax est transmis au technicien en charge de l’analyse qui vérifie :


Respect des délais
Respect des conditions de conservation
Respect de l’anticoagulant
Quantité suffisante, etc …
Si l’analyse ne peut être réalisée il prévient le service par téléphone

Cas particuliers des antibiogrammes


Réalisation d’un antibiogramme après rendu de culture positive :
Téléphoner aux microbiologistes au 02 90 94 40 92 ou au 02 90 26 44 98

III - Recommandations Pré-analytique

1 - Conditions particulières de réalisation

ANALYSES CONDITIONS PARTICULIERES A RESPECTER


BIOCHIMIE
Ammoniémie 15 mn à +4°C
Gazométrie Acheminer < 30 min à température ambiante
700 µL minimum
Bilan lipidique A jeun (12 heures)
Glycémie GH et PTH de préférence à jeun
Gastrine Fer et Folates : éviter aliments riches en fer ou folates
Acides biliaires (fruits, fromages, céréales, pain complet)
Homocystéine Urée : éviter aliments riche en protéines (viandes,
Acides Aminés poissons, œufs)
Cortisol, ACTH A prélever entre 7h et 9h chez un patient reposé avec le
minimum de stress.
Tests cinétiques Noter les temps et heures sur les tubes, conserver à
(endocrinologie) +4°C et descendre l’ensemble des tubes (1 seul envoi)
Hormonologie (TSH, T3L, T4L, A prélever le matin de préférence (cycle nycthéméral).
LH, FSH, oestradiol, Avant la prise du Lévothyrox pour bilan thyroïdien.
progestérone...)

7
Potassium Pose garrot inférieure à 1 minute
Eviter prélèvement sur cathlon/épicranienne
Eviter en post prandial (+10%)
Prolactine A prélever à jeun si possible, idéalement entre 8h et 10h
et après un repos de 20min.
Troponine Bien homogénéiser le tube (5 à 10 retournements)
immédiatement après le prélèvement, acheminer au
laboratoire dans les 3 heures
Biochimie urinaire Bien homogénéiser les urines des 24h (surtout si
plusieurs flacons) avant de prélever un échantillon (noter
la diurèse)
PHARMACO-TOXICOLOGIE
Ciclosporine, Tacrolimus, Avant la prise de médicaments
Sirolimus, Everolimus
Lithium Noter la posologie
Acide valproique (Depakine)
Carbamazépine (Tegretol)
Digoxine
HEMOSTASE
Passer le tube citraté en premier
Bien remplir le tube (> 80%), Ne pas mettre au froid
Tous examens

100%

80%

Anti Xa (AXA) Délai < 2h pour les TCA sous HNF et pour les AXA
Patients sous HNF
PFA (temps d’occlusion Pas de prise d’aspirine 10 jours avant
plaquettaire) Délai d’acheminement < 3h
BACTERIOLOGIE
Tous examens Réaliser les prélèvements, si possible, avant la mise en
route du traitement antibiotique.
Utilisation de pot stérile
Renseignements obligatoires+++

2 - Identitovigilance

Demander le nom, prénom et date de naissance avant de prélever.


L’identification du prélèvement doit s’effectuer au moment du prélèvement et par la
personne ayant fait le prélèvement. NE JAMAIS PRE-ETIQUETTER LES TUBES !

8
Mettre les étiquettes toujours :
- dans le sens de la lecture de bas
en haut
- le plus droit possible.
- Ne pas masquer le niveau de
remplissage

 Règles d’Etiquetage des autres contenants

- Pour les pots de recueil (microbiologiques …) : L’étiquette doit être collée sur le
flacon et non le sur le bouchon.
- Pour les écouvillons : L’étiquette doit être collée sur l’étui de l’écouvillon et non
sur le sachet.
- Pour les hémocultures : L’étiquette ne doit pas doit être collée sur le code barre
du flacon.
- Pour les gazométries : L’étiquette doit être collée dans le sens de la seringue. La
seringue ne doit être pas être acheminée au laboratoire avec l’aiguille. Utiliser le
bouchon pour capuchonner la seringue et effectuer la purge.
- Pour les myélogrammes : les lames doivent être identifiées au crayon à papier

3 - Conditions de transport et de conservation (pochette), emballage

 Envoi par le « Transitique » (Quimper) : se référer aux consignes affichées.

 Conditionnement des prélèvements


Les prélèvements doivent être placés dans une pochette plastique à usage unique (Une
par patient), comportant deux compartiments :
- un pour les prélèvements qui doit être scellé
- un pour le bon de demande

Pour un même patient, les prélèvements de sang doivent être séparés des autres
prélèvements (urines, liquides etc…) ils doivent donc être placés dans des pochettes
transparentes différentes.

9
Les prélèvements «urgents » sont rangés dans les pochettes vertes (CHIC Réa,
Urgences). Les Anti Xa et TCA sous HNF sont mis en pochettes vertes.

Les prélèvements « urgence vitale » sont placés dans des pochettes rouges
(Déchocage, Réanimation, Bloc, chariots d’urgences intra-hospitalière du CHIC)
Ex : AVC, transfusion massive

Les prélèvements à destination de l’EFS sont mis dans des pochettes mauves (CHIC,
DZ)

ATTENTION !!!!!
Certains prélèvements doivent parvenir au laboratoire RAPIDEMENT et à une certaine
TEMPERATURE. En effet, certaines molécules (Hormones, enzymes…) sont très fragiles
et leur prise en charge dans les meilleures conditions permettent de garantir la fiabilité du
résultat. Se référer au manuel du laboratoire en ligne http://labogcs.ch-cornouaille.fr/

DELAI et TEMPERATURE de transport RESPECTES FIABILITE assurée du résultat

4 - Les non-conformités (liste)

Le laboratoire a établi des critères d’acceptation des prélèvements

Extrait du Guide technique d’accréditation (norme NF EN ISO 15189 – V2012) :

10
Non conformités majeures bloquantes : entrainant un rejet et un appel du laboratoire
- Erreur d’identitovigilance, tubes non identifiés
- Absence de l’heure du prélèvement
- Tube mauvais ou manquants
- Quantité insuffisante (tube a coagulation)
- Non validation du prélèvement dans la logiciel
- Souillure des prélèvement de Microbiologie
- Délai d’acheminement dépassé
- Non respect des températures d’acheminement
- Non a l’abri de la lumière
- Absence de prescription
-

Ne pas valider avant le prélèvement (risque de rejet par le laboratoire)


Si vous validez avant le prélèvement :
corriger l’heure de prélèvement à la main sur le bon

Non-conformité mineure => pas de rejet, analyse faite et NC notée sur le compte rendu
Non-conformité majeure => rejet, le laboratoire prévient le service
Dérogations => pas de rejet, analyse faite et NC notée sur le compte rendu
Levée de rejet : sur demande justifiée du prescripteur

5 - Respect de la confidentialité
L’ordonnance doit être repliée de manière à ce que le nom du patient ne soit pas visible
lors du transport.

6 – Réclamations
Pour toutes réclamations ou suggestions : contacter directement le Dr Jean-Marc
Corvisier (jm.corvisier@ch-cornouaille.fr)
Le laboratoire s’engage à examiner toutes requêtes et à vous répondre.

11
IV - Recommandations pour l’acte de prélèvement

1 - Précautions standards et antisepsie

Appliquer les règles d’hygiène des établissements de santé


Lavage des mains (SHA)
Port de gants

2 – Ordre des tubes

En cas de ponction avec une aiguille à ailettes


utiliser un tube de purge avant le tube citraté uniquement.

Le tube de purge peut également servir de tube sec sans gel (équivalent au tube à
bouchon rouge)

12
3 – Le prélèvement : technique, pièges, astuces

13
14
Remarque :
-> le tube CITRATE (bouchon bleu) doit être
rempli jusqu’au niveau indiqué.
Ce tube avec citrate de sodium (anticoagulant), doit
contenir une proportion de 1 volume d’anticoagulant
pour 9 volumes de sang, pour pouvoir être analysé. Si le
tube bleu n’est pas assez rempli, la proportion
d’anticoagulant est trop importante et les résultats
d’analyse sont erronés. (cf recommandations tableau
page suivante)

15
4 - Prélèvement veineux sur cathlon

Adapter le corps de pompe (avec dispositif pour percer les tubes) directement sur
l’ouverture du cathlon.

Passer les tubes

16
Si vous devez remplir une seringue (type GDS) : Retirer le corps de pompe et adapter
directement la seringue.

Aspirer 1,5 mL
Pour les seringues à Gazo ayant un piston creux : aspirer en bouchant l’extrémité du
piston avec le pouce (si non vous aspirez de l’air !)

Adapter le bouchon de purge sur la seringue

Piège si vous purger le cathlon avec du sérum physiologique :


Risque d’hémodilution !
Il faut prélever un tube de purge avant les autres tubes.

5 - Prélèvement veineux sur seringue à gaz du sang

Permet de réaliser une analyse de biologie délocalisée (aux Urgences de Concarneau,


Douarnenez, Pont L’abbé) sur les appareils ABL.

Piquer la veine avec l’ailette

Amorcer le sang dans la tubulure (avec un tube de purge ou en remplissant un autre tube)

17
Clamper la tubulure et retirer le corps de pompe (avec le dispositif pour percer les tubes).

Prendre une seringue à gaz du sang et poussez le piston au maximum (vers 0 mL)

Adapter la seringue sur l’embout de la tubulure

Déclamper

Aspirer 1,5 mL en bouchant l’extrémité du piston avec le pouce

Clamper la tubulure avant de retirer la seringue

Retirer L’ailette

18
Adapter le bouchon de purge, tapoter la seringue et pousser le piston jusqu’à ressentir
une résistance.

Mélanger énergiquement

6 - Gazométrie

Purger et agiter comme indiqué ci-dessus

Acheminer le plus rapidement possible au laboratoire


< 30 mn à température ambiante

Etiqueter la seringue (étiquette IST avec le code barre) et dans le sens du corps de
seringue.

19
7 - ECBU

Tube vert olive (acide borique) : 5 mL minimum

Si volume < 5 mL  mettre dans un petit flacon sans acide borique

Conservation : 48h à température ambiante

Recherche de chlamydia :

1er jet des urines (2h de séjour dans la vessie minimum des urines)

20
8 - Hémocultures

Volume de sang : 10 mL par flacon (soit 15 à 20 secondes d’aspiration)

Faire 2 couples en une prise de sang / 24h :


2 flacons aérobie puis
2 flacons anaérobie

Mode opératoire consultable sur le manuel en ligne du laboratoire

9 – Utilisation du tube hépariné avec ou sans gel

Vert avec gel séparateur Vert sans gel


Vert clair Vert foncé
Tube hépariné

Fréquence d’utilisation +++ +

Avantages Pas d’interférence lors des


dosages de :
Meilleur conservation du
Métaux : Zn, Pb, Al
plasma après centrifugation
Médicaments
Monoxyde de carbone
Inconvénients Interférence avec certaines
analyses Hémolyse plus marquée
Volume plus petit

21
10 – Prélèvement sur écouvillon

Nouveaux écouvillons avec milieu de conservation (48h à température ambiante)

Permet les prélèvements de :


- Bactériologie
- Virologie et grippe
- Mycologie
- PCR

Casser au niveau de l’encoche

Au moment du vissage :
insertion de la tige dans le
bouchon

22
V – Accès et utilisation du manuel du laboratoire en ligne

Le Manuel unique du laboratoire s’adresse aux préleveurs, prescripteurs, personnel du laboratoire


du GCS et est accessible aux externes (patients, IDE, médecins, laboratoires).

Le manuel unique du laboratoire est accessible par internet à l’adresse suivante :

http://labogcs.ch-cornouaille.fr/
(utiliser de préférence Mozilla comme navigateur)

Des raccourcis sont installés sur les ordinateurs ou dans les logiciels des patients Hospitalisés :

- CHIC : accès dans Actipidos (salle de soins), Urqual, intranet (service en ligne)
- Hôtel Dieu : http://labogcs.ch-cornouaille.fr
- Douarnenez : accès par BlueKango
- EPSM Gourmelen : accès par BlueMedi
- CSSR Jean Tanguy : http://labogcs.ch-cornouaille.fr
- Patients, infirmières et médecins libéraux : site internet du CHIC ou directement par
l’adresse http://labogcs.ch-cornouaille.fr

1 - Page d’accueil

Moteur de recherche

Informations diverses
Messages d’alerte
Date de modification

Bons de demande
Fiches de renseignements
Modes opératoires

23
2 - Recherche d’une analyse :

 Soit en tapant le nom dans le moteur de recherche (colonne de gauche)

Attention n’oubliez
pas les accents !

 Soit par spécialités : Biochimie, Génétique, Virologie etc …

 Soit par ordre alphabétique

24
3 - Consultation des données :

Cliquer sur l’analyse pour accéder aux informations

Pour accéder aux seuils d’alerte et aux informations techniques (réservé au laboratoire) : cliquer
en haut à droite

25
4 - Mise à jour du manuel du laboratoire :

Le manuel est régulièrement réactualisé par le responsable du Pré-analytique le Dr Jean-Marc


Corvisier (jm.corvisier@ch-cornouaille.fr).

En parallèle la prescription informatisée est actualisée par le Dr Iann Dorval.

1) Les services (cadres et praticiens), les IDE libérales sont informés :


a. Par les messages d’alertes en première page
b. Par des mails aux cadres, praticiens et préleveurs.

2) Le personnel du laboratoire est informé :


a. Par la messagerie Kalilab avec attestation de lecture
b. Par les comptes rendus des cellules qualité le cas échéant
c. Par affichages, Flash info et notes de services le cas échéant

5 – Archivage :

Le fichier excel qui alimente le Manuel en ligne est référencé (MO-PRA-PREL-003) et archivé dans
le logiciel de gestion documentaire du laboratoire Kalilab.

26

Vous aimerez peut-être aussi