Vous êtes sur la page 1sur 15

CREATION D’UNE BOULANGERIE-PATISSERIE

ARTISANALE
Promoteur : NDOMBELE MAZAMBI Willy

Septembre 2009
I. PRO FORMAT DU PROJET
I.1. Descriptif
Titre du projet : Boulangerie-pâtisserie artisanale
Nom du promoteur : NDOMBELE MAZAMBI Willy
Siège d’exploitation : Av. Tombalbaye n°44-48, Commune de Gombe
Coût total du lancement du projet : 3.500$
Contribution du promoteur : Le promoteur apportera une somme de 300$ en espèces, et quelques
équipements dont la valeur est estimée à 200$, pour la création de sa petite unité de production.
Emprunt sollicité : L’emprunt sollicité est de 3.000$ remboursables en 18 mensualités.
Résumé : les produits pâtissiers occupent depuis plusieurs années une place importante dans
l’alimentation des kinois, ce qui explique une demande accrue de ce type de biens.
Ainsi, l’objectif poursuivi par le promoteur du présent projet est de créer une unité de production dans la
commune de Lingwala, qui se spécialisera dans la fabrication des croissants et petits pains sucrés, en
réponse au besoin exprimé parla population. Ce projet à forte valeur ajoutée va directement contribuer au
développement socio économique des habitants de la commune de Lingwala en leur procurant de
l’emploi et créant de la richesse.
Garantie :

I.2 Plan de financement initial

Besoins durables Ressources durables


Immobilisations 2 600 Capital social 500
- Incorporelles - - Apports en nature 200
- Financières 600 - Apport en numéraire 300
- Corporelles 2 000
Subside d'exploitation -
Valeurs circulantes 820
- Stock initial et créances clients 288 Emprunt 3 000
- Trésorerie minimale 532
Acquisition en leasing -
Frais de lancement 80

Total 3 500 Total 3 500

2
1.3. Ratios financiers

L’entrepreneur sera
Capacité à
14 075$ soit 26 726 Croissants capable de rembourser son
Seuil de rentabilité rembourser
et 60 571 petits pains sucrés emprunt à 16,52 mois de
Emprunt / CAF
production
Ratio
Rentabilité fonds Les capitaux propres investis
d'autonomie L’entrepreneur contribue à
propres rapportent 3 fois leur valeur
financière 14% à la création de son
Résultats / capitaux grâce à l’effet de levier de
Capitaux propres / entreprise
propres l’emprunt
emprunt

II. LE PROMOTEUR

II.1. Compétences et capacités de l’entrepreneur

Monsieur MAZAMBI Willy, père d’une famille de , a longtemps travaillé dans plusieurs boulangeries de la
ville ; Cela lui a permis d’acquérir des connaissances dans la production de pains. Sa facilité
d’adaptation, son dynamisme et ses qualités humaines font de lui un bon entrepreneur habile et toujours
disposé à répondre aux exigences de sa clientèle.

Depuis plusieurs années il exerce la panification et en connaît tous les secrets et astuces. Désirant
travailler comme indépendant, il a décidé de monter sa propre unité de production dans un domaine dont
il maîtrise presque parfaitement les techniques. C’est donc la raison pour laquelle il se sent prêt à mener
à bien ce projet.
Outre son expérience professionnelle, il a suivi une formation en gestion, dispensée par le Guichet
d’Economie Locale de Kinshasa sur le développement de l’esprit entrepreneurial et les compétences
commerciales en vue de perfectionner ses capacités de négociation et de gestion.

II.2. Portrait de l’entreprise

L’observation du comportement alimentaire des kinois démontre que la consommation des produits
pâtissiers fait de plus en plus partie des habitudes alimentaires de la plupart d’entre eux. De plus, avec la
pression démographique sans cesse grandissante, la demande locale de ce type de biens est florissante.
Partant de ce constat, le promoteur envisage la création d’une unité de production qui se spécialisera
dans la fabrication et la commercialisation des croissants et des petits pains sucrés.

3
Au départ, la petite entreprise fonctionnera avec une équipe de 4 personnes dont l’expertise dans le
domaine sera une garantie pour la réussite du projet.

II.3. Vision

La vision du promoteur d’ici deux ans est de:

- Etendre la capacité de production de sa boulangerie-pâtisserie ;


- Devenir un grand producteur de produits pâtissiers et desservir une grande partie du marché
kinois ;

4
III. ENVIRONNEMENT DU PROJET ET ANALYSE DU MARCHE
III.1. Environnement du projet et sa matrice Porter

Concurrence : Environnement institutionnel:


Environnement technique :
 Quelques individus exercent des activités Les démarches au niveau de la
 Aménagement d’un local similaires au sein de la commune commune sont en cours, en vue de
 La boulangerie-pâtisserie utilisera  Présence des grandes boulangeries et pâtisseries l’obtention d’une autorisation
un four électrique, un pétrin et à travers la ville d’exploitation
d’autres matériels de production

Fournisseurs : Organisation: Clients :

La matière première (farine de blé) sera fournie Produits :


par des minoteries de la place. - Croissant : 57 % du CA  Les habitants de la commune et des environs
- Petits pains : 43 % du CA  Les passants et les marchands ambulants
Les fournitures et matériels de production seront CA croissant : 16 313 $ (AN1)  Les restaurants, écoles, marchés…
fournis par des grands magasins de vente Charges variables : 5 121 $
d’appareils électroniques Charges fixes : 9 656 $
Emprunt : 3 000 $
Ressources humaines : une gérante et dix
productrices

Environnement géographique :
Environnement social et culturel
Produits de substitution :  Commune de Lingwala, située au
nord de la ville
 Produit de qualité et très apprécié
 Cakes,  Superficie : 2,88 Km2
 Activité en plein essor
 Gâteaux  Population : 94 635 hab.
 Produit accessible car vendu moins cher
Biscuits
Galettes

5
a. La Concurrence

D’une part, on remarque la présence de quelques individus qui exercent le même type d’activités au sein
de la commune de Lingwala, mais à petite échelle. D’autre part, les produits fabriqués par les grandes
boulangeries et pâtisseries de la place ainsi que la présence des produits pâtissiers importés qui
constituent sans doute une concurrence non négligeable. Il existe d’autres biens qui viennent en
substitution aux produits fabriqués dans la mini-alimentation : gâteaux, cakes, biscuits.

b. Les clients

Etant localisée dans un quartier résidentiel, la boulangerie-pâtisserie aura dans un premier temps comme
principale clientèle les habitants de la commune ainsi que les passants, en attendant que les produits
pénètrent bien dans le marché. Une autre catégorie de clients est constituée de marchands ambulants,
des alimentations, restaurants, écoles…

c. Les fournisseurs

La farine de blé constitue la matière première. Celle-ci sera fournie à la boulangerie-pâtisserie par des
distributeurs officiels des minoteries locales telles que MIDEMA, MINOCONGO… d’autres ingrédients
sont également indispensable dans la fabrication des produits de pâtisserie tels que le sucre, le lait, la
graisse, la levure… qui seront achetés auprès des alimentations et magasins spécialisés dans la vente
de ces types de biens.

d. l’environnement du projet

 Environnement technique
La technologie est simple et consiste en l’utilisation d’un pétrin pour le mélange et la pétrification de la
pâte, d’un four électrique et d’autres matériels de production qui seront acquis à partir de l’emprunt.
Vu l’importance et la délicatesse de l’activité, il est nécessaire d’aménager un local de manière à ce qu’il
réponde aux normes d’hygiène. Il est donc prévu pour cela une somme de 70 $ pour les différents
travaux à effectuer.
Au départ, la petite entreprise fonctionnera avec une équipe de 4 personnes dont l’expertise est une
garantie de réussite.
L’entrepreneur dispose actuellement de quelques équipements qu’il apportera au projet.

6
Les investissements à acquérir sont repris dans le tableau ci-après :

Libellé PU d'achat ($) Qté Prix total ($)


Four 1 100 1 1 100
Pétrin 80 1 80
Platine 5 30 150
Coffre 80 1 80
Etagère de fermentation 140 1 140
Etagère de stockage 140 1 140
Chaise 6 10 60
Banc 40 2 80
Accessoires de production 100 100
Total 1 930

Ces matériels sont amortis sur trois ans.

 Environnement institutionnel
Pour travailler de manière formelle et se mettre à l’abri de toutes les tracasseries administratives et
policières, le promoteur envisage d’entreprendre des démarches en vue de l’obtention des différentes
autorisations d’exploitation auprès de l’administration publique. Il prévoit pour cela une enveloppe de
340$ pour les diverses inscriptions et taxes liées à l’activité.

 Environnement socio-économique

Ce projet s’insère dans un environnement caractérisé par un niveau de vie très bas et au pouvoir d’achat
très faible. Néanmoins, avec la pression démographique sans cesse grandissante, la demande des biens
alimentaires s’accroît et rend les activités de production florissantes.
Par ailleurs, la consommation des produits pâtissiers est entrée depuis plusieurs années dans les
habitudes alimentaires de la plupart des kinois.

 Environnement géographique

La commune de Lingwala est située au nord de la ville de Kinshasa et faisait partie de la cité indigène
développée au début du XXème siècle.

7
III.2. Etude de marché

a. Produit et positionnement

Métier : FABRICATION DES PRODUITS PATISSIERS

DAS : Croissant Petit pain sucré

 Disponibilité de la matière première


 Prix abordables des produits
 Régularité de la production et possibilité d’utiliser
FCS : des intermédiaires commerciaux
 Apports en capitaux propres

AC :

Expérience du promoteur et de son équipe dans le domaine d’activité

Métier : La principale activité de ce projet est la fabrication des produits pâtissiers au sein de la
commune de Lingwala.

Domaines d’Activité Stratégiques (DAS) : La boulangerie produit principalement deux types de


produits, à savoir : le croissant et le petit pain sucré.

Facteurs clés de succès (FCS): La disponibilité de la matière première permettra à la boulangerie-


pâtisserie de produire en quantité suffisante et de manière régulière. Cela permettra de maintenir la
clientèle.

Avantages concurrentiels (AC) : L’expertise du personnel est un atout pour la réussite de l’entreprise et
une garantie pour un meilleur résultat.

8
b. Analyse SWOT du projet

FORCES FAIBLESSES
Maîtrise et expérience du personnel dans ce Faible capacité de production par rapport à la
domaine ; demande ;
Disponibilité de la matière première en quantité Faible motivation du personnel
suffisante et de bonne qualité ; Faible clientèle.
Possibilité de produire une variété de produits ;

OPPORTUNITES MENACES
Pistes de financements locaux ; Vol, pillages dans la commune
Appui conseil du GEL Kinshasa ; Difficulté d’accéder au financement
Absence de la concurrence directe ; Présence d’une concurrence indirecte à travers
Demande croissante des biens ; la présence des boulangeries industrielles à
Produit de première nécessité travers la ville.

III.3. Plan d’action

a. Le chiffre d’affaires

La capacité installée du four est de 10 sacs de farine de pain par jour, soit 5.350 pains par jour. La vente
suivra un rythme progressif et sera donc de 25% au premier quadrimestre ; 35% au second et 50% à
partir du troisième.
Les trois types de produits (pain carré, pain allongé et petit pain sucré) seront respectivement vendus à
150FC, soit 0,18$ l’unité pour les deux premiers produits) et 100Fc, soit 0,12$ pour le dernier ; ce prix est
fixé par le marché. Mais en réalité, 25% du prix de vente constitue la commission des mamans
vendeuses. Donc, le prix de vente réel pour l’entreprise est de 0,14$. Le pain carré représente 40% de la
production, le pain allongé 42% et le pain sucré 18%. En raison de la demande potentielle et du prix,
nous envisageons une vente de toute la production à partir de la deuxième année.
La proportion des ingrédients qui entrent dans le processus de fabrication des pains carrés et allongés
est reprise dans le tableau ci-après :

Ingrédients quantité Prix unitaire Prix total


d’achat ($) ($)

1. Farine de blé 1 sac (Kg) 49 49

9
2. Levure 13,5gr 1,8/paquet de 450g 0,054
3. Sel 60gr 0,75/Kg 0,045
4. Graisse (Bona) 1Kg 1,9/Kg 1.9
5. Eau 20litres 0,061/20litres 0,061
6. Bois de chauffe 1/3 de botte 12,2/la botte 4,07
7. Transport marchandises 1 course 0,85 0,85
56

Pour un sac de 45Kg de farine mélangé, on obtient 500 pains. Le coût d’achat d’un sac de pain revient à
57$ et donc 0,112$ pour un pain.

La proportion des ingrédients qui entrent dans le processus de fabrication du pain sucré est reprise dans
le tableau ci-après :

Ingrédients quantité Prix unitaire Prix total


d’achat ($) ($)

1. Farine de blé 1 sac (Kg) 49 49


2. Levure 13,5gr 2/paquet de 450g 0,06
3. Sel 60gr 0,75/Kg 0,045
4. Graisse (Bona) 1Kg 1,9/Kg 1,9
5. Eau 20litres 0,061/20litres 0,061
6. Bois de chauffe 1/3 de botte 12,2/la botte 4,07
7. Transport marchandises 1 course 0,85 0,85
8. Sucre 5Kg 0,9 4,5
9. Goût 30gr 1,8/30gr 1,8
10. Colorant 10gr 0,85/10gr 0,85
63

Pour un sac de 45Kg de farine mélangé, on obtient 700 petits pains sucrés. Le coût d’achat d’un sac de
pain revient à 63$ et donc un coût unitaire d’achat de 0,09$.

b. Commercialisation et le marketing

La politique d’écoulement des produits appliquée est la vente au comptant auprès des mamans
intermédiaires qui vendent à leur tour et perçoivent sur les ventes réalisées une commission de 25% à la
fin de chaque mois. Les lieux de vente de ces mamans jouent le rôle des points de vente. Actuellement la
boulangerie compte 409 mamans vendeuses dont 368 sont à Kumbu et 41 se trouvent à Kisenso Gare.
L’augmentation de la production aura également pour effet l’augmentation du nombre des points de vente
va augmenter. Le prix est le même dans tous les milieux. Le pain produit est vendu à 150FC, soit 0,183$.
Pour se faire connaitre, l’entreprise compte beaucoup sur la politique du bouche à oreille.

10
d. Les ressources humaines

La boulangerie emploie onze travailleurs qui sont regroupés en deux groupes de 6 et travaillent selon le
jour en raison d’un jour par équipe.

Coût
Salaire
Taux Coût total total
AN 1 de base / INSS
INSS annuel mensuel
mois
moyen
Gérant (promoteur) 150 8,5% 12,8 1.953 162,75
Aide 60 8,5% 5,1 781,20 65,10
Caissier 1 100 8,5% 8,5 1.302 108,50
Caissier 2 100 8,5% 8,5 1.302 108,50
Boulanger 1 80 8,5% 6,8 1.041,60 86,80
Boulanger 2 80 8,5% 6,8 1.041,60 86,80
Pétricien 1 80 8,5% 6,8 1.041,60 86,80
Pétricien 2 80 8,5% 6,8 1.041,60 86,80

730,00 62,05 9.504,60 792,05

La charge du personnel est de 730$ le mois, la charge sociale de 62,05$ et le coût total annuel est de
9.504,06$.

e. La gestion administrative et financière.

Pour favoriser une bonne gestion financière, nous proposons les outils suivants :
des bons d’entrée et de sortie
un livre caisse
un journal des ventes
un cahier de gestion de stocks
un livre de commande
une fiche pour les mamans intermédiaires (pour les calculs des pourcentages)
La gestion de ces outils sera renforcée par un appui conseil de la part du GEL.
Le coût de séances de coaching est évalué à 240$ à la 1ère année.

IV. PLAN FINANCIER

11
IV. 1 Tableau de formation du résultat
Année 1 Année 2
Désignation
Crédit Débit Solde Crédit Débit Solde
Production vendue 148.707 278.928
Subsides -
Matières et fournitures consommées 94.790 177.684
- Matières premières et marchandises (+
Variation de stocks) 94.790 177.684
Transport consommé - -
Autres services consommés 1.910 1.910
- Loyer et charges locatives 720 720
- Carburant et entretien / groupe elctro. - -
- Services post-création 240 240
- Entretien et réparation 100 100
- Publicité et marketing - -
- Autres 850 850
Assurances et inscriptions / Etat 150 -
Taxes diverses 120 120
Valeur ajoutée 51.738 99.214
Charges de personnel 9.505 9.505
Intérêts payés et frais bancaires 1.299 68
Résultat brurt d'exploitation 40.934 89.641
Dotation aux amortissements 458 458
Résultats net d'exploitation 40.476 89.183
Contribution sur le résultat 16.190 35.673
Résultat net à affecter 148.707 124.421 24.286 278.928 225.418 53.510

IV.2 Bilan de clôture d'exercices


EMPLOIS - ACTIF RESSOURCES - PASSIF
AN 1 AN 2 AN 1 AN 2

12
Immobilisations incorporelles - - Capital 1.600 1.600
Immobilisations corporelles 1.921,78 1.463,56
Immobilisations financières - - Réserve légale 1.214,28 3.889,76

Résultat reporté 23.071,32 73.905,47


Stocks 3.701,75 3.701,75
Subsides en capital - -
Crédit clients - - Emprunts bancaires 981 -

Valeurs disponibles (caisse Dettes à un an au


et banque) 37.495,53 109.965,06 plus
- - Crédit fournisseurs - -
Impôts sur le résultat 16.190,40 35.673,09
INSS à payer 62,05 62,05

TOTAL
TOTAL EMPLOIS 43.119 115.130 RESSOURCES 43.119 115.130

IV.3 Echelonnement des remboursement et paiement


d'intérêts

Montant $4.600,00
Taux mensuel 3,5%
Durée (mois) 15
Intérêts totaux $1.367,14

Mois Mensualité Intérêts Capital remboursé Solde restant dû

0 $4.600,00
1 $161,00 $161,00 $0,00 $4.600,00
2 $490,00 $161,00 $329,00 $4.271,00
3 $478,49 $149,49 $329,00 $3.942,00
4 $466,97 $137,97 $329,00 $3.613,00
5 $455,46 $126,46 $329,00 $3.284,00
6 $443,94 $114,94 $329,00 $2.955,00
7 $432,43 $103,43 $329,00 $2.626,00
8 $420,91 $91,91 $329,00 $2.297,00
9 $409,40 $80,40 $329,00 $1.968,00
10 $397,88 $68,88 $329,00 $1.639,00
11 $386,37 $57,37 $329,00 $1.310,00
12 $374,85 $45,85 $329,00 $981,00
13 $363,34 $34,34 $329,00 $652,00
14 $351,82 $22,82 $329,00 $323,00
15 $334,31 $11,31 $323,00 $0,00
Total intérêts $1.367,14

13
IV.4 Trésorerie prévisionnelle
AN 1 départ mois1 mois2 mois3 mois4 mois5 mois6 mois7 mois8 mois9 mois10 mois11 mois12 Totaux
Situation début de mois 118,25 1.017,33 1.675,37 2.344,92 3.025,98 5.827,81 8.641,15 11.466,01 16.411,63 21.368,77 26.337,42 31.317,59
ENTREES -
Capital social 1.600 1.600
Subsides d'exploitation - -
Emprunts bancaires 4.600 4.600
Chiffre d'affaires (ventes) - 5.811 5.811 5.811 5.811 11.622 11.622 11.622 17.433 17.433 17.433 17.433 20.865 148.707
Total entrées 6.200 5.811 5.811 5.811 5.811 11.622 11.622 11.622 17.433 17.433 17.433 17.433 20.865 154.907
SORTIES
Marchandises et charges
variables 3.701,75 3.701,75 3.701,75 3.701,75 3.701,75 7.403,50 7.403,50 7.403,50 11.105,25 11.105,25 11.105,25 11.105,25 13.351 98.491,25
Frais généraux - 319,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 2.180
Masse salariale - 730 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 9.442,55
Remboursement emprunt &
intérêts 161 490 478,49 466,97 455,46 443,94 432,43 420,91 409,40 397,88 386,37 374,85 4.917,68
Investissements (y compris
apports en nature) 2.380 2.380
Avance loyer et garanties - -

Total sorties 6.081,75 4.911,92 5.152,97 5.141,45 5.129,94 8.820,17 8.808,66 8.797,14 12.487,38 12.475,86 12.464,35 12.452,83 14.687,07 117.411,48

14
AN 2 mois13 mois2 mois3 mois4 mois5 mois6 mois7 mois8 mois9 mois10 mois11 mois12 Totaux
Situation début de mois 37.495,53 28.417,57 35.541,54 42.683,01 50.158,80 57.634,58 65.110,36 72.586,15 80.061,93 87.537,71 95.013,50 102.489,28
ENTREES -
Capital social - -
Subsides d'exploitation - -
Emprunts bancaires - -
Chiffre d'affaires (ventes) 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 278.928
Total entrées 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 23.244 278.928
SORTIES
Marchandises et charges
variables 14.807 14.807 14.807 14.807 14.807 14.807 14.807 14.807 14.807 14.807 14.807 14.807 177.684
Frais généraux 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 169,17 2.030
Masse salariale 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 792,05 9.504,60
Remboursement emprunt &
intérêts 363,34 351,82 334,31 - - - - - - - - - 1.049,46
Contribution sur le résultat 16.190,40 16.190,40

Total sorties 32.321,95 16.120,04 16.102,52 15.768,22 15.768,22 15.768,22 15.768,22 15.768,22 15.768,22 15.768,22 15.768,22 15.768,22 206.458,46

Situation fin de mois 28.418 35.542 42.683 50.159 57.635 65.110 72.586 80.062 87.538 95.013 102.489 109.965 -

15