Vous êtes sur la page 1sur 84

O=

0:::

=
(jj)
Q')

..=

LL
:::r::

=--
......
CO
r-
......
Q')

...J
L'ATELIER
BBOIS
Technique et passion

Restez connecté avec 1-atelier-bois.com !

découvrez, échangez et partagez


en rejoignant la communauté de L' Atelier Bois

• f)
Édito B

Société d'édition Diffusion


LIDS: 2, rue du Roule 75001 Paris
Tél. · 01 42 21 88 22
MLP

Impression
Comme un air d'automne
Directeur de la publication
Bernard Lechevalier Imprimerie de Champagne
Zone industrielle Entre l'article sur le chantournage et la galerie sur le
Coordinateur de la rédaction les Franchises
Cyril Garnier- redaction@lids.fr 52200 Langres IMPftlM'VERT-

Ont participé à ce numéro


froissartage, voici un numéro qui donne envie de faire
N ° de Commission paritaire
Cyril Garnier
1010T 87218
Charles Julien
de longues promenades en forêt Mais, rassurez-vous,
Correctrice Dépôt légal
Florence Dubrulle 4 trimestre 2017

Maquette ISSN vous n'aurez pas envie de déserter votre atelier très
Daphné Saint-Esprit
1267-9364
Publicité
Rive Media· La rédaction ne peut en aucun cas longtemps, car la rédaction vous a réservé un ensemble
2, rue du Roule être tenue pour responsable des
75001 Paris textes, dessins et photos publies, ces
Tél. : 01 42 21 88 02
Téléc. . 01 42 21 88 44
derniers engageant la seule responsa· d'articles suffisamment complexes et passionnants
bilité de leurs auteurs. Les documents
reçus ne seront pas renvoyés et tous
Chef de publicité
Razvan Ursache les textes, photos, ou dessins envoyés - avec du placage, des assemblages complexes, du dessin
r.ursache@rive-media.fr a la rédaction impliquent le plein ac­
cord de l'auteur pour leur libre publi­
Abonnements
LIDS/L:Atelier Bois
cation. l'auteur d'un « tour de main »
ou d'une contribution quelle qu'elle
en 3D ... - pour que les prochaines semaines soient bien
2, rue du Roule
soit, publiée dans L'Atelier Bo,s, sera
75001 Paris
tenu de s'assurer, avant publication,
Tél. : 01 42 21 88 22
contact@lids.fr que son texte est bien conforme aux remplies avant de retrouver L'Atefier Bois dès le mois de
règlements et lois en vigueur en ma­
Service des ventes tiere de securite. De même, tous les
Vive la presse. textes, documents photographiques novembre avec le numéro 206.
Contact Amandine Fest Castello et dessins parus dans ce numéro de
Tél. 09 61 47 78 49
L'Atelier Bois sont la propriete exclu­
af.vivelapresse@gmail.com
N' de tél. reservé aux diffuseurs sive du journal qui se réserve tous les
et aux dépositaires de presse drorts de cession, reproduction et tra­
L:Atelier Bois L 9718 duction, et ce, pour le monde entier.
Cyril Garnier

octobre 2017 • L' Atelier Bois n ° 205 3


.LI z I ERS Formations 6 Courrier des lecteurs
Aux métiers d'Arts
Ebénisterie-Sculpture-Tournage -Marqueterie 8 Agenda
Lutherie-Restauration de meubles-Jouets en Bois
Finition - Peinture - Tapisserie - Paillage 10 Brèves
Acquérir ou se perfectionner
STAGES COURTS, STAGES LONGS (dont CAP) 12 Nouveautés produits
16 Ter rue Paris 60120 BRETEUIL
14 On a lu, on a aimé
Tél: 03.44.07.28.14 - Fax: 03.44.07.29.46
Site Internet :http://www.les-aliziers.fr
Mail: contactaliziers@orange.fr 16 Galerie
Une nouvelle édition de Froissartage - Grand
jeu dans la nature

20 Tour de main
Six conseils pour une bonne charpente

21 Anciens numéros L'Atelier Bois

22 Technique ... Confirmé


Dessin en 3D : la perspective isométrique

28 Banc d'essai
Scie sauteuse pendulaire Triton 750 W

Demandez les vis HECO· -


pour plus de sécurité

HECO-Schrauben GmbH & Co. KG, Dr.-Kurt-Steim-StraBe 28, 0-78713 Schramberg


I.e:..(•
H ECO
Téléphone : +49 (0) 74 22 / 9 89-0, Courriel : info@heco-schrauben.de
HECQ-France sari, Les Garrigues, F-46300 Saint-Projet
SCHRAUIIEN Téléphone: 0565419192. Courriel: info-fr@heco-schrauben.de

4 L' Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Sommaire B
53 Anciens numéros Idées Défonceuse
cahier Idées
54 Dossier
Choisir une formation adaptée 33 �sp_écai i
� Défonceuse

56 Technique ••• Confirmé


Assembler trois éléments à coupes d'onglet

61 Technique• Débutant
Les principes de base de la scie à chantourner

66 Chantournage
Réalisation d'un paysage chantourné à partir
d'une photo-1'epartie

72 Design et inspiration
Buffets chauds et buffets froids
TECHNIQUE

Application . ..... p. 34

Technique d'assemblage:
ies rainures

RÉALISATION

Réalisation • • Initié . . p. 41
74 Réalisation••• Confirmé
Un buffet en chêne dans un écrin d'érable Un plateau de jeu de solitaire
Réalisation • • Initié . p. 46
81 Petites annonces
Un casier à bouteilles
82 Abonnement

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 5


Il Courrier des lecteurs

Découverte
Bonjour,
Je ne suis pas lectrice de votre revue etje ne connais
pas grand-chose au monde du bois, mais j'espère
que vous pourrez m'aider malgré tout. Mon fils de Découvrez ci-dessous
quinze ans n'est pas emballé par l' idée d'un cursus
le programme 2017
scolaire classique. Je sens chez lui une envie de
se confronter à la réalité des choses plutôt qu'à
des concepts purement immatériels et il aime les
jolies choses. J'aimerais pouvoir lui faire découvrir la
réalité du travail d'artisan, mais je n'ai pas de connais­ 16 / 17 S!J!tembre

sances dans ce milieu autour de moi. Auriez-vous


!bfnisttrie Menuilerie GonsMd GONSARD Phillppe '45220-TRIGUtRfS

des personnes auprès de qui me recommander et


qui accepteraient de nous recevoir? Merci d'avance.
_,,..._
Atelier de l'tbtne
JO se�tembre / 01 octobre
WDOVICF.blen
LEBOEUFRapf"
726.50 • LA MILESSE
85310- NESMY

Corinne R., Angers (49), courriel.


AleUers}DVd JOVIStric ns10 • MANSICNt
Malbles•ttniditlon CHEVREAU Bruno 85370 - MOUZEUIL SAINT MAATIN
Tanc.oignetblniste TANCOIGNE )un-lue nroo. ROUILLON
tbtnislflied'artPatridtAVIUUA AVRILLAP1trick 85270 • ST HILAIRE DE R!EZ

Effectivement, le mieux est encore de partir à la 07 / 08 octobre


rencontre d'artisans et de pouvoir discuter avec eux, Eue.nuer BANUERje1n-Mlchel 79270 • SAINT SYMPHORIEN
Ateilt!'lS.on BARON Francis 79120· OiEY
voire de les observer en train de travailler. Coup de Ateliers� SAVIN Dominique 79+40- COURLAY

chance, les Artisans ébénistes de France font en ce 20 / 22 octobre


moment des journées« portes ouvertes» sur certains Meubles Gilles !mton 8RET10NGIUa '42460 - SEVELINGES

de leurs ateliers. Il y a plusieurs dates à venir du côté 04 / 05 nouembre


BOURGET Cl.aire 49130 • LES PONTS DE d
de chez vous... Cela vous permettrait de découvrir la ClalreetDMliel.Boutget
At'OmduBols BOUVIERPattid!. 49500 • NYOISEAU
Atelier Bm!ier crbtion BRENIER JNn-fraoçois 26260 • CURIEUX
réalité d'un atelier et de voir si l'ambiance lui plaît ...
Après, il existe un très grand nombre de métiers ll / 12 nouembre
Altlitrdel'!Wniste VAU.ON Joseph onoo. sy ETIENNE DE FONTBELlON
artisanaux, il sera judicieux de se rendre dans un
18 / 19 nouembre
Centre d'information et d'orientation pour affiner vos [t.sMinlult MIAAULT F�briœ 37310 • CH�DtGNY
choix. Enfin, rien de tel qu'un stage pour découvrir
véritablement la réalité d'une profession ou d'une
activité...

i 1-etabU.com
91-1 111 111i, rr " nn runu 11111 11.111�u

Ateliers partagés (suite)


Un deuxième atelier axé uniquement sur le travail
du bois a vu le jour à Marseille : L'Établi, ça se situe
derrière St-Charles (6-8 rue du Sud et du Père Thérobe,
13003 Marseille).

l https://1-etabli.com/

I: Marion, forum internet.

Décidément, cet article sur les ateliers partagés fait


réagir. C'est parfait, continuez de nous envoyer les
ateliers que vous dénichez ou que vous créez !

6 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Courrier des lecteurs Sil
Balançoire
J'ai acheté une balançoire en bois pour mes petits­
enfants que j'ai installée dans le jardin.' Elle est pour
l'instant posée sur l' herbe, mais ça n'est pas assez
sécurisant, il faut que je la fixe dans le sol pour qu'elle
ne puisse pas se renverser quand les enfants l'utilisent.
Je sais en plus que c'est mieux pour le bois qu'il ne
soit pas en contact permanent avec l' humidité et,
comme l'automne arrive, que me recommandez-vous
de faire ? (Je préférerais grandement ne pas avoir à
faire de béton, car je n'aime pas ça .. .)
P hilippe O., Martillac (33), courrier.

Vous avez raison de vouloir sécuriser l'ancrage de


la balançoire, c'est effectivement plus raisonnable.
Concernant le problème d'humidité et le besoin ou
non de faire du béton, je vous laisse seul juge. Pour
ma part, je vous recommande au minimum de séparer
les pieds de la balançoire du sol. Cela peut être fait
soit avec un socle en béton soit avec des pieds de
poteaux à enfoncer métalliques. C'est une solution qui
est encore plus pratique, car plus facilement ajustable
et plus rapidement mise en place que le béton.

Un merveilleux vélo d'enfant en bois


Quel bois avez-vous utilisé pour le vélo, svp ?
Merlo, forum internet.

Il s'agit de la réalisation du vélo d'enfant disponible


dans le n ° 183 de L'Atelier Bois. L'.auteur de cet article
a utilisé des chutes de bois massif de son stock. Il y a
du gonçalo alves (aussi appelé urundayou « bois de
zèbre»), du frêne et de l'érable. Il propose cependant
d'utiliser à peu près tout ce qui vous passe sous la
main, y compris du contreplaqué que vous pourrez
peindre dans les couleurs de votre choix.

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 7


U! Actualités Agenda

EXPOS1l10N
NlS
Exposition des Ébénistes Créateurs de Bretagne 2017
L'HlaMINl À VAN
CHÂTEAU Ol
ou •• Du 14 au 29 octobre 2017
J>JJ290CtOllf
2017 Château de !'Hermine, Vannes (56)
12 011101
unaUUIRI
L'exposition se tiendra pendant une quinzaine de jours dans les salles
Of 10HÀ l�H
du rez-de-chaussée du Château de l'Hermine, 8 rue porte Poterne à Vannes.
L'entrée est libre et tous les exposants sont présents à tour de rôle et sont
à la disposition des visiteurs pour échanger sur les créations présentées
ou répondre à des demandes spécifiques. Ouvert de 10 h à 19 h
www.ebenistes-createurs-bretagne.com

Salon international du Patrimoine culturel


Du 2 au 5 novembre 2017
Carrousel du Louvre, Paris (75)
Après le thème des « chantiers remarquables du patrimoine »
en 2016, le Salon international du Patrimoine culturel aborde,
pour sa 23 8 édition, celui du « tourisme culturel ». Un sujet dans l'air
du temps, au centre des préoccupations de nombreux exposants
ciui l'abordent de manière active et renouvelée.
www.p atrimoineculturel.com

....,,_ ...

BATIMAT le
mondial
IDÉO�N du bâtiment Mondial du bâtiment - Batimat
INTERCUMA+ELEC Du 6 au 10 novembre 2017
Parc des expositions, Paris Nord Villepinte (95)
Tous les deux ans, les salons lnterclima+ElecHB, ldéobain
et Batimat présentent les matériaux et les solutions des
bâtiments d'aujourd'hui et de demain. Dans un contexte
de marché aux perspectives favorables, mais marqué
par de profonds changements, l'édition 2017 du Mondial
du bâtiment a pour ambition d'aider les professionnels à capter la reprise en leur permettant
de décoder les nouveaux enjeux du bâtiment et de découvrir les solutions pour y répondre.
www.lemondialdubatiment.com
www.batimat.com

37 e édition des Puces du design


Du 9 au 12 novembre 2017
Paris Expo, porte de Versailles, hall 3.1, Paris (75)
Après La Grande-Motte qui a offert 4 jours de chine et de découverte
du mobilier des années 1950 à 2000 des meilleurs antiquaires de design
d'Europe, les Puces du design célèbrent - du 9 au 12 novembre 2017
à Paris Expo porte de Versailles - les 100 ans de la naissance du non
conformiste designer italien, Ettore Sottsass. Une exposition hommage
présentant une sélection de pièces à la fois historiques et emblématiques
proposées par la galerie Il Monda del Vetro et mises en scène par le
studio 5.5 qui assure la direction artistique de l'événement depuis un an.
www.pucesdudesign.com

8 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


PARC DES EXPOSITIONS
PARIS NORD t-­
VILLEPINTE ê:,
Tout pou r réussi r Les chantiers d u bâti ment 06-+10 NOV N

NOU� 0.VOr\�
YlotYe -b().q<Je !
� vou� ?

BA11MAT le
mondial
Merci aux professionnels
du bâtiment de Combloux IŒOBt\lN du bâtiment
(Haute Savoie) d'avoir posé
pour cette campagne. I NTERCLIMAI-ELEC
a
Organl8' par

Reed Expositions +" d'infos sur www.batimat.com


B Actual ités B rèves

Portes ouvertes au siège de Biesse Group

;�wa
Des boi s trai tés
pou r durer.
M A T I t. 1 A U , 0 1 S
LA CERTIFICATION OUI S1MPOSE

Des fiches pour


l'utilisation des
bois en extérieur
en milieu paysager
et agricole
À l ' i mage de
to ute co ncepti o n
d 'o u v r a g e e n b o i s ,
l e s i n sta l l at i o n s
d 'a m é n a g e m ents ""=-
"""'=
='"=
'°"''---- ··--
' ___
"'-
a g ri c o l es (vi g n es,
� istM Group', o..,sirl!'Sl un,laPl!cial!Sfd ln t he !)l& � •'ld sior,ep,-oeaa,,ngR<:tor
Sn:1! 1987. lt iJnql&. "*l)fllCtlJIU a,,,d m,t'a!S milC'hmes llnd �for the flet � a nCI S!OIW O'llQe!'".Jll,I
hd!.lll')land lr,, 1:ht lurnilln, CXll'llll'\.COOn lr','.llulorooti',,,o "lduit,y

ve rg e rs . . . ) et
pays a g e rs d o ivent
res pecter l e s p r i n c i p e s n o r m atifs afi n d 'a s s u re r la D u 1 9 a u 2 1 octo b re, B i esse o u vre l e s p o rtes
d u ra b i l ité d e l 'esse n ce d e bois c h o i s i e au re g a rd d e son ca m p u s de Pes a ro (e n I ta l i e) a u x p rofes­
d e s a s i t u a t i o n d 'e m p l o i d a n s l 'o u v r a g e . Po u r a i d e r s i o n n e l s p o u r fa i re vivre les ava nta g e s que ses
l e s p rofess i o n n e l s d u m o n d e a g ri co l e e t v i t i co l e te c h n o l o g i e s offre n t à q u i u s i n e le bois et le
à fa i re c e c h o ix, l a m a rq u e d e certification CTB - B + p l a sti q u e . Les 1 90 000 m 2 seront à l a d i sposition
p u b l i e d e u x n o u ve l l es fi c h e s p rati q u es d é d i é es d e s c l i e nts p o u r exp é ri m e nter et o b s e rver d e
aux p i q u ets, tuteu rs, pote a u x et rete n u es d e terre. près l e s m a c h i nes, l i g nes a uto m atisées, l o g i c i e l s
Ces n o u ve l les fiches p ratiques « Rete n u es évol ués e t tech n o l og i es i nte rco n n ectées. À l ' i nté­
d e te rre » et « Piq u ets, tuteu rs, p otea ux » r i e u r d u centre te ch n o l o g i q u e , i l s e r a poss i b l e
et toute i nfo rmation s u r l a marque de certifi­ d e d é c o u v r i r S o p h i a , l a p l ate-fo r m e B i es s e, q u i
catio n CTB - B + sont téléchargea b l es s u r l e site s e ra p rése ntée l o rs d ' u n s é m i n a i re p e n d a nt l e s
www.ct b b p l u s .fr d e u x p re m i è res j o u r n é e s .
biesseg ro u p .com

Le nouveau schéma français un sch é m a nati o n a l de certification qui s'a p p l i q u e aux


de certification forestière PEFC p e rs o n n es et/o u o rg a n i s m es q u i s'e n g a g e nt d a n s
P E FC, e t q u i est e n s u ite révisé to u s l e s 5 a n s d a n s u n
o bjectif d 'a m é l iorati o n conti n u e . Le n o u veau s c h é m a
d e P E F C Fra n ce est entré e n vig u e u r l e 1 e r j u i n 201 7
p o u r l a p é r i o d e 201 7-2022 .
C e n o u v e a u s c h é m a fra n ç a i s e s t l e rés u l t a t d ' u n
trava i l e ntre toutes l e s structu res aya nt u n l i e n avec
l a fo rêt et l a fi l i è re fo rêt-bois-pa p i e r e n Fra n ce, re co n ­
n a i s s a n t P E FC, e t aya nt l a vo l o nté d e pa rti c i p e r a u
d éve l o p p e m e nt d e l a certificati o n P E FC : c e u x q u i
c u ltive n t e t p ro d u i s e n t l e b o i s ; c e u x q u i tra n sfo r­
m e nt et co m m e rc i a l i s e n t l e b o i s et l e s p ro d u its à
b a s e d e b o i s ; et l e s u s a g e rs d e l a fo rêt, co m m e l es
associati o n s de protecti o n de la n atu re, de chasse u rs,
d e ra n d o n n e u rs . Ces trava u x ont d u ré p l u s d ' u n a n
p o u r a bo u t i r à u n co n s e n s u s a uto u r d ' u n e rév i s i o n e n
3 axes : rè g l es d e g esti o n fo rest i è re d u ra b l e, rè g l es
d 'accès à la certification PEFC, fo ncti o n n ement i nte rne
Chaque pays membre de PEFC dével oppe ses propres et g o uvern a n ce du systè m e P E FC e n Fra n c e .
règ l es de gestion fo resti è re, d 'accès à la certification et C o n s u l t e r l ' i ntég ra l it é d e ces n o u ve l l e s règ l es
de fo ncti o n n e m e nt, en conform ité avec les exi g e n ces s u r l e site i nternet :
défi n ies pa r PEFC I nte rnatio n a l . Ces règ l es constituent www. p efc-fra nce.org

10 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


B rèves Actua I ités Il

Retrouvez une sélection d'exposants


spécialistes de l'ameublement et de la
décoration lors du Salon international
du Patrimoine culturel
Le Salon international du Patrimoine
culturel se tiendra du 2 au 5 novembre
prochain au Car rousel du Louvre avec,
notamment, la présence des établis­
sements Cornevin, spécialisés depuis
t rois générations dans l'art de la laque
et de la dorure, ainsi que de Valerie Colas
des Francs dont le t ravail innovant mais
simple dans la marqueterie de paille
permet de capter naturellement la lumière
dans ses créations autour du mouvement
et des volumes, pour donner de la person­
nalité à la paille avec des lignes épurées
(mobilier, tableaux, accessoi res, bijoux,
la paille se prête avec grâce à ces uni vers).
www.co rnevi n . p a ris
www.va l e riecolasd esfra n cs.com
www. patri moi necu ltu rel.corn

La Vag u e - Pop, paravent modulable, u n e face classique, une fa ce Pop gaufrée .


,,,.__
Precl ion Power Tools

PONCEUSE A BANDE 1 00 MM, 200 W


La ponceuse à bande Triton T41 200BS dispose de
nombreuses fonctionnalités la rendant particulièrement
performante, et notamment une vitesse variable offrant
davantage de polyvalence et un centrage de la bande pour
une mise en place parfaite.
Équipée d'un moteur puissant de 1 200 W et disposant d'une
grande surface de ponçage (1 00 x 1 56 mm), la T41 200BS
permet d'obtenir un taux de matière enlevé supérieur tout
en assurant également une meilleure cadence de travail.
Fournie avec pinces d'inversion et
tapis protecteur pour être transformée
simplement et en clin d'œil en
unité de ponçage stationnaire
extrêmement performante.

À la pointe de la précision tritontools.fr

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 1 1


li Actual ités Nouveautés

À vos m a r q u e s , p rêts, t r o n ç o n n e z !
La nouvelle tro n çon n euse GE- LC 18 Li Kit, autonome,
man iable et sans entretien, assure la coupe du bois
de chauffage, le nettoyage, l'élagage et le petit abattage.
La mach i n e est livrée avec une batterie lithium-ion 18 V
de 3 Ah de la gamme Power X-Change dont le temps de charge
de 60 mi nutes offre un bon rapport entre puissance et autonomie.
Tronçon neuse GE- LC 18 Li Kit
Dispon ible en GSB et sites d'e- commerce
Prix public conseillé : 179,95 € T T C
www.einhell.fr

F l a m b oya nt et E s s e n t i e l ,
d e u x n o u ve l l e s c o l l e c t i o n s
d e c o u l e u r s p o u r M e rcad i e r
Ode à l'automne, à la beauté pure de
la nature et à ses couleurs chatoyantes
et rassura n tes, Flamboya n t n ous
plonge dan s un u n i vers élégant et
raffi n é. . . Ta ndis qu' Essen t i el n ous
fait voyager dans un univers qui puise
son raffi n eme n t à travers un juste
équilibre des matières, des formes
et des couleurs.
www.mercadier.fr

Ça p h o s p h o re
p o u r H a l l owe e n !
Citrouilles, chauve-souris,
squelettes et autres décora­
tions vont ressortir des
placards à la fi n du mois
d'octobre ! Voi ci une pei nture
aérosol prati que pour customi ­
ser rapidement et fac ilement
l es objets de décoration en
les rendant phosphorescents
après exposition à la lumière.
Cette pei nture s'appli que sur
le bois, le métal, l e plasti que
et bien d'autres supports
en core. . .
Rust- Oleum,
pei nture Phosphore
Prix conseillé en GSB : 14,90 €
www.rust-oleum.fr

12 L'Atel ier Bois n ° 205 • octobre 201 7


EU ROBOIS SAVE TH E DATE
1 �� SALON DU BOIS, DES TECHN IQUES 6-9 FÉVRIER 201 8
EUREXPO LYON, FRANCE
�E TRANSFORMATION ET DE L'AGENCEMENT

DÉCOUVREZ TOUS LES PRODU ITS ET SERVI CES ·"


DONT VOUS AVEZ B ESO I N ! 1l

Exploitation forestière
--
--- Matériau
www.eurobols.net
i';
41• ---
à artlr du 4 décembre 2017
Bois énergie bois
a
il
exposants
400 & marques g
Machines et équipements

4=• Fournitures pour professionnels



pour la 1•r• transformation
du bois
l'industrie du meuble
et l'a gencement
23000 attendus '?

animations
gj

Machi nes et équ ipements


5 démonstrations
�0

T

..._,�
pour la 2 nde transformation conférences sur
!'.l

+20

du bois le plateau TV
0
u

, .-- •
-
SUIVEZ-NOUS
in W D w' r,;:;;i
- ��ü:.1.:��
B Actual ités On a lu, on a a i mé

Froissartage
G ra n d jeu dans la na ture
Pourquoi une nouvelle édition revue et augmentée de Froissartage,
cet ouvrage devenu légendaire et introuvable ? Pour répondre
à la demande de ceux qui aiment vivre dans la nature !
S'installer, dans le respect de la forêt, avec un minimum d'outils,
demande quelques techniques.
Éditeur : CN P F
Auteur : J ean-Michel Froissart
Nb de pages : 192
Prix : 20 € LE S GU IDE S OU
SO IS

TRAVAUX
Trava ux à la défonceuse
Moulures, ra in ures, feuillures
Cet ouvrage technique, écrit par deux spécialistes de la menuiserie
A LA DEfONCEUSE
et entièrement illustré de croquis en couleurs, présente les critères de
choix d'une défonceuse en fonction de l'utilisation prévue, permet de se
familiariser avec les différents types de fraises et acces soires de guidage,
envisage tous les aspects du défonçage sur table et détaille les assem­
blages et applications possibles avec cet outil.
Éditeur : La Maison Rustique
Auteurs : Albert J ackson et David Day
Nb de pages : 128
P rix : 23,50 €

Design mobilier
Méth o des créatives, rendu graphique e t con train tes techniques
Le mobilier est ici comp ris au sens large : meubles, mais aussi acces­
soires, agencements et luminaires, pour les espaces p rivés comme
publics. Un livre abondamment illustré, multipliant exemples, contre­
exemples, conseils et exercices, qui est appelé à devenir la référence
de tout futur designer mobilier.
Éditeur : Eyrolles
Auteur : Karine Mazeau
Nb de pages : 200
P rix : 27,30 €

Jean-Pl.erre c;ouss&T

Dessin tech n ique et lecture de p lan


Principes - exercices - Série Technique des dessins du bâtim e n t
UE
E n vue d e la bonne compréhension du sujet traité, la démarche p roposée DESSIN TECHN IQ
URE DE PL AN
ici au lecteur associe des exercices d'ap plication à l'exposé des p rincipes. ET LECT
Illustrés de très nombreuses figures, ces 40 exercices permettront concrè-
tement aux utilisateurs du manuel « d'app rendre en faisant ».
L'.auteur a pris pour exemple des ouvrages réels du génie civil et du ......-
t Prt�

bâtiment emp runtés à des domaines variés : gros œuvre, charpente, menui­
serie, escaliers, couverture et plans de maisons.
Éditeur : Eyrolles
Auteur : J ean- Pierre Gousset
Collection : Blanche BT P
N b de pages : 272
Prix : 28 €

Certains de ces ouvrages sont en vente sur www. kiosque2 1 . com

f 14 l'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


-
I
I
I 2o ��s
DUNI ÇEIJL
PLANCHE K OSQU E
la librairie
I du bâtiment
durable
I

----·- Commandez vos


--·""""-
�QSOUt 2Î • 11:11 -

ouvrages de référence
sur www.kiosque21 .com

U n s it e e, d
. ,t. e, par
�t.
,,
j ÉD /T/O NS D Es
HA L L E S
B Galerie

U n e nouve l l e éd ition de
Froissartage - Grand jeu dans la nature

Le CN PF (Centre national de la propriété


•Nli@iAI forestière) sort une nouvelle éd i­
Le Cen tre national
de la propriété fo­ tion revue et a ugmentée de ce g ra nd
restière (CNPF) est classique de la l ittératu re pratique.
un établissemen t
public composé
Nous vous proposons un petit retou r sur
de 1 1 déléga tions M ichel Froissa rt et sur son savoi r-fa i re.
régionales - les
Cen tres régionaux P a r Cy r i l G a r n i e r

L
de la propriété
a re p rise de c e titre p a r le C N P F, après son abandon
forestière (CRPF) - et d'un service « recherch e,
p a r l e s éditions C h i ro n , nous p e r m et d e re d é c o u ­
développemen t, inn o va tion » : l'Institut pour le
vri r a uj o u rd ' h u i u n h o m m e e t u n o uv r a g e q u i a u ro n t
développemen t forestier (!OF). é d u q u é n o m b re de perso n n es à s' i nsta l l e r en fo rêt en
Placé sous la tu telle du ministère de /'Agriculture l a res pecta nt et avec un m i n i m u m d 'o u t i l s . E m p re i nt
et de / 'A limen ta tion, ses principales missions d e s o u v ra g e s et d e s g estes tra d iti o n n e l s d u m o n d e
son t les suivan tes : orien ter la gestion des forêts a g ri c o l e , M i c h e l Fro i s s a rt a offe rt a u s co u t i s m e u n e
privées, conseiller et former, regrouper la pro­ p a rt d e s e s p l u s b e l l es l ettres d e n o b l esse e n p récé­
priété privée . . . d a nt le d é ve l o p p e m e nt d u ra b l e et l e res p e ct des
r i c h esses n at u re l l e s .

16 L'Atel ier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Galerie B

BIOGRAP H I E DE MIC H E L FROISSART 4 ·7 Ci) APPLICATIONS DIVERSES · LES IMMEU BLES 128
AVANT PROPOS 13 14
Tout paysan . . . (Henri Pourrat) 141
J,'Outif. . . (Henri Focil1'm) 15
e C LAYONNAGE ET VAN N E R I E ÉLÉME NTAIRE 142
0 LOUTILLAGE 16
/,a féte d u blé . . . (PHul Verlaine) 151
Hnmmage à mnn couteau. . . 29
G LES PAI LLES 152
f> ,ESSENTIEL DE L A M É THODE DU FROISSARTAGE JO
G VÉHICULES 1 57
Que dirons-nous à ces passants ? (Pierre 'fermier) 39
G) I N STRUMENTS AGRICOLES 161
0 QUFLQUFS PRINCI PES D'ÉQUILIBRE DES FORCES
ET DE MÉCANIQUE DE LA CONSTRUCTION 40 G, SPORTS ET JOU ETS 163

Ültefier de Nazareth (Charles Péguy) 47 œ PETITS OBJ E TS 166

8 ASSEMBLAGES 48 {i) SABOTS ET GALOCHES 171


Si tu n'aimes la for�t 62-63 v) BOIS COU RBÉS 1 75
0 LE BOIS SUR PIED 64

Choisir. . . 73 Conclusion 181

(:) LES MAT É R IAUX 74 CLÉ DE DÉTERMI NATION DES PRINCIPAUX FEUI LLUS 182-183

Si j'al'ais voulu, petit frère 94-95 CLÉ DE DÉTfRMI NATIDN DES PRINCIPAUX RÉSINEUX 184,18s

f) GRADATION DANS lJ,,PPRE NTISSAGE DU TRAVAIL DU 8015 96 POST·FACE 186-187

Conscience proji?sûonnelle. . . (Charles Péguy) /OS I N DEX 188·189


1
190-191

@ QUELQUÉS EX<MPLES DE CONSTRUCTION 106 GLOSSAI RE

No11s lavons bâtie la maison . . 127

Le livre est u n e réédition revue et a u g m e n tée qui présente de n o u ve a ux textes et les i//ustrations originales qui o n t été colorisées.

-
FROISSARTAGE U:S MAThlAUX

QUALITÉ DES BOIS À BRÛLER ' RECONNAISSANCE


Bois d'allumage : DES ARBRES FORESTIERS 3
aubépine, aulne, bouleau, lierre, résineux.
sureau. Alisier torminal

Combustion dégageant de la fumée : Fruitier présent dans to ute la France. tl est c.nac­
les résineux dans leur ensemble térlsé par ses longs pédoncules, la forme de sa
et particuliêrement épicéa, mélê2e, pin, feuille à lobes Inégaux de tailles décroissantes
sapin. vers le sommet des rameaux, et ses fruits {alises
orange marron). Les espèces voisines sont l'all­
Combustion vive, rapide, êclairante : sler blanc (espèce montagnarde du centre et
alisier, aubépine, aulne, bouleau, charme, de l'Est de la France) avec qui il s'hybride facile­
épicéa, érable, frêne, hêtre , lierre, mélèze, ment, le so rbier des oiseleurs (caractérisé par ses
peuplier, pin, sapin, saule. grappes de fruits rouges appréciés des oiseaux,

-
três utilisé en ornement), et le cormier (intéres­
Combustion donnant des braises : sant pour son bois, mals absent du quart nord­
alisier, aulne, bouleau, charme, ouest de la France).
chêne (bien sec), érable, frêne, hêtre,
n oyer. o livier, robinier faux acacia 1.All,u :f,ulh � l'all,1., . .1,41...&-0CNPf
(mais il a tendance à éclater), z. Fleurs etfeuU!e-i i lobeslnêgaull•l'attkl Ca,tanaCCltPf
saule, sycomore. 3. AlilnmaturtS ·MiChda,..1o11 0PIIOl:otlltqi,e CMf
4-Allsltrtormln•l tn ftturs -M>tlM!ltllnoltO -otl>N!Uf LNPf
5. ft1:un , CUfllt,Of Ff31,n.C..,trU>CNPJ
Combustion dangereuse
donnant des étincelles : Aulne glutineux
châtaignier (qui éclate à la combustion :
projection d'escarbitles), platane, Présent dans toute la France. Il se caractérise
certains résineux (le sapin par ses feuilles rondes �rt sombre parfois tron­
et l'épicéa notamment). quées au so mmet {échancrées) , et par ses bour­
geons et petits cônes pédonculés {c'est-à-dire
Mauvaise combustion qu'lls reposent à la base sur un petit pied ). Son
marronnier, noisetier, platane, tilleul bols présente ta caractéristique d'être rougeatre
quand Il est frais.
Brûlant bien, même mouillé :
bouleau.

À noter que pour optimiser la combustion,


quelle que soit l'essence, le bois doit être bien
sec (2 ans de séchage) .
, ee p111sr1phe 1 ét4' 1Jout, et r,e fiaure pn dln1 le texte
orl&1nil de Michf:I f1D11urt. Il n<>IK �mbblt (qwnd:1nt utile
d'1joutuœtte lnform.1tionù;m�lecadred'1ctivltél.enpleln1ir
J et �11sr1phe i ét4' 1jout4, et � fi&llft pas<bn1le texteo,1-
11n,1 de Michel Fro15wrt. 11 faalt d'ext11its du Hm de Michf:I
Hubert : IA:)s bois, mt:llh 1f'tmploi,edilion IOH:NPf d de la f/olT 1. 1ors ,ou1dt,efraldiemtnt,oupt s;+<w, w.,&n O U<l'F
jorestim{ranp,M, tome i,pl,liMntœl/M,édtlon lOf-CNPf. 2. Chlton1 mllts ,n ,utomnt ·Mlffl� -..,orn,i:
3. C6nesabribnt ln 1r1lnu · AA.,.GentlaOCNff
4. fle1.1rsmlln ln1.11 de,h11ton1 miles ,Mn111t1,1ou.. oCNPf
s. f1ullltov,l1 d'11utn1 - Mlfflllo-10CN,F
6. June, ,6n11 l11u1deduiton1fem1lle, - Mlf<'llkMou.o1ocNl'f
Bo s,

If y a a ussi tout un chap itre sur les qua lités des essences de bois, com m e n t les reco n n a ître, les cho isir et les utiliser.

octobre 201 7 • L Atelier Bois n ° 205 17


Il Galerie

l'OVTIUAGf

L'OUTI LLAG E
L a hachette n'est pas un outil uniforme, il y en
a de toutes formes et de tous poids, il y en a
aussi de toutes qualités.

La hachette type scout (B 1) est une hachette


d'un poids moyen, commode â porter sur soi. Le
manche, qui nous vient d'Amérique, est très étu­
dié pour ne pas fatiguer le poignet, sa forme ta­
rabiscotée a le gros inconvénient de rendre diffi­
cile le remplacement, mals cette forme n'est pas
indispensable. Ce qui est important, c'est que
l'axe d u manche soit bien ajusté et coincê dans
le fer. Pour cela, fi est indispensable de rapporter
des coins en bois dur ou en fer. Il est rarement
gênant que ces coins dépassent le manche ; il
est souvent avantageux qu'ils ne soient pas en­
foncés complètement dès la mise en service, ils
permettront de rattraper le jeu s'il s'en produit
entre fer et bols.

Il est très i mportant aussi que la hachette ne


soit pas trop épaisse. Cette épaisseur ne se jus·
tifierait que si on affûtait en forgeant. li ne faut
pas que le métal soit trop sec, sans quoi il s'ef.
frite facilement : il est avantageux dans les bois
qu'il puisse s'attaquer à la lime fine, car on n'a
pas toujours une meule à sa disposition, tandis
qu'on peut emporter un tiers-point {lime d'affû·
tage).

Suivant les travaux que l'on a à faire, on choisira


le poids de sa hache. Ce poids est généralement
frappê dans le fer, une hachette de 800 grammes
est encore très maniable pour un adulte. Si l'on a
des grosses pièces, mieux vaut un kHo.

17

L'o utillage est u n élément importa n t du froissartage. JI doit être a dapté à l 'e n viro n n e m e n t et a ux besoins spécifiques des différents tra vaux.

FllOISSAITACE l'OllTIUAGE

_ ...
La plane {B 33) est un instrument qui se ma­ grignoter par le côté et non pas essayer de le
nie à deux mains. Elle a deux biseaux. C'est le prendre en plein. I l faut aussi prendre le bois
biseau le plus large qu'on aiguise sur la meule dans le sens du fll, ce sens cha nse aux envi­
e n l u i gardant sa forme plate. la plane n'est rons immédiats de chaque nœud. On travail·
pas droite, c'est sa convexité qu'll faut mettre lera donc ces points-lâ tantôt en poussant
sur la convexité du bols à travailler ou encore l'outil, tantôt en le tirant.
on travaille le grand biseau a u-d essous. I l ne
faut pas chercher à enlever de grands copeaux, Si un point est particuliêrement résistant.on tra­
mais a u contraire des copeaux fins ; I l ne faut vaille avec un bord de la plane en Immobilisant
pas donner des coups avec la plane, mals cou­ l'une des poignées et en se servant de toute la C.IUAU D l C.15'.W CU,IAU
per. Quand on rencontre u n nœud, il faut le longueur de la plane comme levier. � C U\.,T l l,t . O • D l /11.\lll f CliN�Ollr;:t

2l 'l

La tro usse à o u tils du fro issartage n 'a pas besoin de déborder de m u ltip les outils, m a is des plus p o lyva lents.

18 L' Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Galerie Il

QUELQUES DCEMPI.ES DE CONSTRUCTION

1-------------1-.•·-------------

QU E LQU E S EXEMPLES
DE CON STRUCTION no
L::a:=���!:�i!� :a��i�r:�� à �:r�:i: ;�f���
e u

tins, à d'autres trop compl!qués ; nous laissons à


chacun le soin de choisir ou plus exactement de
se faire une ldée, après quoi il y mettra du sien.
Pour d'aucuns, ce sera le besoin qui les orientera,
pour d'autres, la matière dont lis disposent. ou
l'outillage.

Les hommes de la terre y trouveront de petits


moyens d'utiliser leur temps libre. Je sais des
garçons qui seront heureux de se faire un coin
bien â eux. et d'autres qui ne seront pas peu fiers
de faire un cadeau sorti de leurs mains.

Aux uns et aux autres, je demande de réfléchir


avant de modifier ce que J'avais fait autrement.
Il y a souvent une raison, il faut la peser avant
de s'en affranchir pour lui trouver une compen­
sation.

Procédé pour bâtir un fauteuil carré


en bois vert (J 1)

,• Choisir quatre pieds de diamètre 50 à 60 mm.


Longueur des deux pieds de devant : 0,60 m.
Longueur des deux pieds de derrière : 0,90 m.

2° Percer ces pieds de trous parallèles entre eux


(longueur à partir d u sol), pieds de devant.
0,13 m, 0,27 m, 0,40 m ; pieds de derrière,
0,13 m. 0,2.7 m, 0,40 m, 0,57 m. Le haut des
pieds devant se terminer en tenon rond de
s centlmètres.

3• Tous les bâtons suivants seront arrondis aux


deux bouts à la grosseur des trous : 2 bâtons
de chaises longueur 0,60 m à 0,70 m, dia­
mètre 20 à 30 mm ; 1 bâton support de siège,

,0 7

Le livre offre tout un ensemble de réalisations qui vont des objets les plus petits et usuels /un coquetier) aux constructions les plus grandes (un observatoire).

Cette réédition permettra aux lecteurs de décou­


vrir une version enrichie de quelques textes inédits
issus du tome 2 du Fro issa rtage original, ainsi que
les illustrations de l' époque qui ont été colori­
sées par Emmanuel Beaudesson, qui est aussi le
dessinateur de la nouvelle couverture.
Ainsi, le livre présente un ensemble de techniques
(méthode du froissartage, principes d'équilibre des
forces et mécanique de la construction, assemblages),
mais aussi la possibilité d'apprendre à reconnaître les
différentes essences de bois sur pied de nos régions
et, pour finir, un ensemble de réalisations qui vont
de l' établi Froissart aux petits objets en passant par
des constructions (observatoire, portiques, cabanes,
huttes et chalets .. .) et tant d'autres choses. •

Éditeur : CNPF
Auteur : Jean-Michel Froissart
Nb de pages : 1 92
Prix : 20 €
En vente sur www. kiosque2 1 . com

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 1 9


Il Tour de main

Six conse i ls p o u r
u n e bon n e ch a r p ente
Nous sommes nombreux à nous aventu rer
dans la construction de cha rpentes pou r de petits
projets q u i dema ndent moi ns de savoi r-fa i re.
Il y a toutefois q uelq ues règ les à su ivre
pou r réussir votre projet.

Par Cyril G arnier

V oici quelques précieux conseils


que nous avons pu glaner çà
Ce n'est pas forcém ent vrai face
aux sollicitations météorologiques
et là auprès de professionnels qui actuelles (tempêtes. . . ). Il est préfé­
rem arquent presque toujours les rable de choisir des assemblages
mêmes erreurs. modernes à plaques.

S Ancrage bois/béton
En plus d'une bonne qualité
de vis, assurez-vous de prendre
des goujons qui soient suffisa m ­
ment longs, du bon dia m ètre et
en quantité suffisante pour assurer
un a ncra ge résistant. Le goujon

1 Centrer
Qu'il s'agisse de vis, de boulons
ou de clous, il est préférable de les
doit correspondre aussi au type
de support, il existe des goujons
spécifiques pour les bétons dégra­
centrer au maximum sur les éléments
à fixer. Plus vous vous éloignez,
3 Plan
M ê m e si votre proj et n'est
dés ou fissurés. Si vous décidez de
noyer votre bois directement dans
moins la résistance à l'arrachement pas destiné à votre h a bit a tion le béton, entourez-le d'un feutre
est bonne. principa le, il est préféra ble de pour le protéger de l'humidité et
passer par un plan que vous ferez de l'acidité du béton.
v i ser par q uelq u'un de com pé ­
tent. Suivez votre plan penda nt
le montage, car il arrive vite q ue
6 Entretien
Vérifiez votre charpente dès
l'on oublie une pièce ou deux de que vous rem arquez des signes
charpente. de modification (affaissement de
toiture, dépl a ce m ent de tuiles
4 H u midité
Com me pour les bardages, il
ou défor m ations diverses ). Il se
peut q ue des cha m pignons se
faut éviter que le bois de charpente développent ou que des insectes

2 Tradition ou modernité
Il peut être tentant de se dire
reste en contact per m a nent avec
l'eau (sauf le bois de catégorie 5,
qui est assez rare et cher ) et q u'il
xylophages s'installent en dépit
de traitements préventifs. Faites
le test de l'a iguille. Si celle- ci
que les assemblages traditionnels puisse sécher. Vous utiliserez des s'enfonce sans effort, c'est qu'il y
- de type tenon et mortaise ou à salages en béton ou des platines a un problè me. Il existe aujourd'hui
paume droite ou encore à queue­ d'ancrage pour isoler ou surélever de nombreux produits de reprise
d'aronde - sont plus résista nts. vos élé ments de charpente. des bois abîmés. •

20 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


L'ATELIER
B BOIS
Technique et passion

IJ
l..l(X/ L'Atd<e� �ois
2, vi.e .A.\.\ Rcl.Je
"X"OOl PARIS

PAR COU RRI E R


recevez s u r s i m p l e d e m a n d e l ' i n d ex
des a n c i e n s n u m é ros

PAR I NTER N ET
e n co n s u ltant l a l i ste des a n c i e n s n u m é ros
sur n otre s ite www. l -ate l i e r- b o i s . co m
o u p a r co u rri e l : red a ctio n @ l i d s .fr

N u m é ros épuisés
L'Atelier Bois : 1 5 , 6 1 , 85, 1 04, 1 1 4, 1 1 9 ;
Hors-série : 4, 6, 1 4 et 1 6 .


a n ciens n u méros L'Atelier Bois


D Je s o u h a ite recevo i r g ratu ite m e n t et s a n s e n g a g ement l ' i n d ex
Coupon à reto u r n e r à : LI DS/L'Ate l i e r Bois
des a n c i e n s n u m é ros à l 'a â resse i n d i q u é e c i - contre.
2 rue d u Roule - 75001 Paris - Té l . : 0 1 42 21 88 22
( B e l g i q u e : prière de contacter DYNA M E DIA PRO M OT I O N
D Envoyez- m o i le(s) n u m é ro(s) i n scrit(s) dans l e ta b l e a u ci-dessous :
56 Essea ler - B- 1 630 L i n kebeek - Tél . : 02 380 7 1 5 7
p u b l i c . a ction@skynet.be - Compte B . B . L . 3 1 0-0971 429-60)
• au prix de 6,1 0 € (DOM 7,01 € - Belgique, Luxembourg 7,81 € - Suisse
12 C H F) p o u r les n u m éros de L'A te/ier Bois (fra i s d'em b a l l a g e
e t d 'expéd ition i n c l u s) . Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pré n o m : . . . . .

• a u p r i x d e 7,1 0 € (DOM 8,00 € - Belgique, Luxembourg 8,00 € - Suisse Adresse


14 C H F) p o u r les n u mé ros du h o rs-série L'A telier Bois (fra i s d'emba l l a g e
e t d 'expéd ition i n c l us). Code posta l : l������I V i l l e : .

Pou r les h o rs-série, i n d i q u e r « H S » p l u s l e n u m éro. J e j o i n s m o n règ l em e n t d e : . ....... €


Délai d e l ivraison : 3 sem a i n es . Offre v a l a b l e j u sq u 'a u 3 1 /1 2/201 7
D P a r c h è q u e b a n ca i re ou posta l (à l 'ord re de LI DS)

N u méro(s) Qua ntité Prix N u méro(s) Qua ntité Prix D Par CB, VI SA, EU ROCARD- MASTERCARD :
= X =

X = X =
Lf)
0 X = X = E x p i re : L_J_J L_J_J
{'J

= = Les 3 derniers chiffres au dos : � I ���


X X
Date et s i g n atu re o b l i g atoi res :

Conformément à la loi « I nformatique et l i berté s » du 6.1 .78, vo us disposez d'un d roit d'a ccès et de rectifi cation aux données person nelles vous concernant.
Il Technique � � � Confi rmé

Par Anthony Bai ley

Dessi n e n 3 D
l a p e rs p ective iso m étri q u e
ous avo n s pu vo i r da n s l es mentale d'un plan en 2 0. Toute­
Vo ici l a troisième
et dern i ère pa rtie de N numéros 199 et 201 les bases
du dess i n techn i que ainsi que le
fois, dès que l 'on s'adresse à une
personne extérieure au monde du
notre série d'a rticles dessi n et l a mise en e n cre d'un travai l du bois ou au projet - que
su r l e d ess i n tech n i q u e. plan en 2 0 pour un meuble hi -fi. ce soi t l a fam i l l e, l es amis, des
Nous al lons ici nous attaquer à la cl ients -, i l y a toujours un moment
Cette fo i s-ci, nous atta­ version en 30 de ce même plan, comp l i qué pour qu' i ls réussissent
q uons le p roj et sous toujours en uti l isant les techn iques à se représenter la forme fi nale du
de dess i n tradition nel les. projet. C'est l à qu'un plan en 3 0
un a n g l e d iffé re nt afi n Commençons par répondre à une est uti le (et p l us encore dans l e
de vérifier q u e l a m ise simple question : a-t-on vraiment cas d'un éc laté techn i que, nd/r).
en vo l u me co rrespond besoi n d'un plan en 30 ? S i l 'on Avant l 'avènement de l ' i nforma­
s'en tient à un aspect purement tique person nel le, cette technique
a ux attentes. prat i que du poi n t de vue de la de dessi n était aussi con nue sous
construction, l a réponse est non, le nom de « perspective isomé­
car, e n tant que me n u i s i ers ou tri que » ou « projection ortho­
ébé n istes, nous avons l 'habitude gonale ». La première est l a plus
de trava i l l er l a représe n tat i o n uti l isée dans le monde du meuble

22 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Technique Il
D
--------- 1 4 3 5----- �---''ë!>I 480 --=.;>j

0 0 0

0 0 0 1 60

14
i : 0 aso

-� T li :j
l
32 5
,;,,....- 4 42 -----:-
0

,...__------ 1 3 9 8 ------ --J - 4 6 0 --�

f li 11 Hifi [;:,binet
1 11 1, scale 1 -1 J
1
1
11-11- 2 0 1 4
1
1 ,, li
11 J 460
1 '1 1 1
1 1, :1
1-----=- _ _ _ l i _ _ _ _ _ _ , I _ _ _ _ 1

et de l 'a rch itectu re d ' i ntérieu r, car d o n n é q u e l es d i m e n s i o n s s o n t fa i re l e s t r a c é s . Les p l a n c h e s à


les a n g l es à 60 ° et à 30 ° offre nt u n déj à prése ntées s u r l e p l a n en 2D, d e ss i n o n t s o uvent, e n co m p l é ­
re n d u assez n at u re l b i e n q u e s a n s il n'est pas beso i n de les re mettre, ment de l a rè g l e verti ca l e e t de l a
effet d e d éfo r m a t i o n , ta n d i s q u e ou très p e u , s u r l a p e rs p e ctive co u l issa nte h o rizonta l e , u n e tête
l a p roj e ct i o n o rt h o g o n a l e, a v e c isométri q u e si les deux plans sont m o b i l e é q u i p ée d ' u n té q u i s ' i ns­
son axe à 45 °, co rres pond p l u s aux côte à côte . J 'a i choisi de fa i re les ta l l e s u r cette dernière. La tête est
attentes et a u x bes o i n s d u monde deux plans à l a même éch e l l e, soit dest i n é e à ce g e n re d e dess i n e n
de l ' i n gén ierie, mais offre u n re n d u 1 /1 0, en u t i l i s a n t u n p o rte m i n e p roj e cti o n e t e s t g é n é r a l e m e n t
ri d i c u l e d a n s les a utres situati o n s . avec d e s p o i ntes a u p l o m b H B é q u i pée d ' u n e b utée d e rég l a g e
d e 0, 35 m m . q u i s e b l o q u e a uto m ati q u e m e nt

1 1 1 e s t b i e n p r a t i q u e d 'a vo i r
fa it l e s p l a n s e n 2 D ava nt, c a r
vo us n 'avez p l u s q u ' à e n re p o rter
2 Vo u s a u r e z b e s o i n d ' u n
e n s e m b l e d ' é q u e r re s d e
à 30 ° , 45 ° et 60 ° .

3 Pe nsez à l a i s s e r s u ffi s a m m e nt
l e s d i m e n s i o n s pour co m m e n c e r b o n n e q u a l ité - p a s l a p e i n e d 'e s p a ce a u to u r d e votre
votre no uveau dessi n . Nous avo ns n o n p l u s d e p re n d re l e fi n d u d e s s i n , c a r u n e v u e e n p roj e c ­
d o n c re p r i s l e d e ss i n d e l 'a rt i c l e fi n - avec d e s b o rd s a nt i b av u res. t i o n p re n d t o uj o u rs b e a u co u p
p ré c é d e n t à p a rt i r d u q u e l n o u s Les é q u e rres d ev ro n t co m p o rter p l u s d e p l a ce q u ' u n p l a n e n 2 D
a l l o n s trava i l l e r m a i nte n a nt. Éta nt d e s a n g l e s à 3 0 ° et à 60 ° p o u r et q u e c e à q u o i l 'o n s'atte n d .

octobre 201 7 • L' Atelier Bois n ° 205 23


B Technique � � � Confi rmé

Les angles d e vue sont généra­


lement réglés à 30 , il faut donc
°
lignes que vous venez de tracer.
Tracez de nouvelles lignes à 30
°
6 Vous p o u v e z m a i n t e n a n t
tracer l e s l i gnes ver t i cales
commencer par créer votre point pour relier le haut de vos tracés qui marquent l'épai sseur d es
de départ à partir du croisement et former ainsi le contour général. panneaux de la carcasse des bords
extérieurs du meuble, ainsi que
de d eux lignes . Commencez de
préférence avec les angles d es
l ignes de tracé i nférieures de la
5 1 1 faut mai ntenant tracer le
léger surplomb d u plateau
les d eux cloisons de séparati on
des tiroirs.
par t i e avant. La l i gne verticale supé r i eur. Cela veut d i re que Re m a rq u e : Pour les m es ures,
est recoupée par les deux autres la structure d u meuble est plus les d i m e ns i ons s ont rep ortées
lignes en angle, ce qui forme le courte et qu' i l faut tracer d es sur les lignes à 30 , peu imp 0rte
°

premier coi n de votre objet. Ce repères en rentrant d e 20 mm ce lles que vous choisissez. Tracez
sera la colonne vertébrale d u vers l' i ntér i eur du d ess i n et, votre point de repère, com m e ici
reste d e votre dess i n. pour chaque ligne à 30 , tracer à 20 mm et, à partir de ce point,
°

une l i gne ver t i cale, qui sera la tracez votre ligne verticale.
4 Tracez ensuite le contour de la ligne de contour de l'ossature du
forme générale de votre projet,
il est toujours possible d'apporter
meuble. Il faut ensu ite gommer
les anciennes l i gnes ver t i cales
7 Vous devriez maintenant avoir la
forme principale de la carcasse
des mod ifi cat i ons faci lement s' il d u contour général . Vous ferez ainsi que la plinthe sur laquelle
y a quelques erreurs qu i traînent. de même avec les d eux l i gnes reposent les panneaux de sépara­
Vous devez maintenant reporter i nfér i eures qu i d o i vent rentrer tion des tiroirs. Toutes les lignes
les d i mensi ons de la face avant d an s le d ess i n - ce sont les superflues sont effacées à l'aide
et du côté du dessin en 2 D que deux lignes qu i sont au- dessus - d'une gomme non abrasive spécia­
nous av i ons fa i t la fo i s précé­ d e 20 m m auss i avant d ' être lement conçue pour les travaux de
dente. Tracez ensu ite les lignes effacées . La l i gne ver t i cale d u dessin techni que ainsi que d'un
verti cales à partir de ces poi nts coi n avant ne change pas, car écran de protection de façon à ne
de repère. Mai ntenant, reportez c'est le poi nt central de notre pas effacer d'autres lignes conti ­
les d i mensi ons verticales sur les poi nt de vue. guës mais utiles.

24 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Technique lit

8 Les tiroirs et les compartiments


à disques doivent maintenant
poignée des tiroirs à l 'aide de
diagonales tracées entre les coins
qui sera fait avec un stylo technique
à mine de 0, 35 mm, comme ceux
être intégrés au dessin. Comme de chaque façade de tiroir. L'.unité de présentés dans le premier article
précédemment, les dimensions l 'alignement vertical est offerte par le de la série. U ne fois que l 'encre est
peuvent être reprises du plan en trait vertical qui relie les boutons de sèche, toutes les lignes de repère
2D et transférées sur la perspective poignée entre eux. Étant donné que peuvent être nettoyées avec l a
isométrique. L'.avantage de travail ler nous sommes dans une perspective gomme. Il ne vous reste plus qu' à
avec des portemines, c'est qu'il est isométrique, les boutons de poignée, passer à l 'intitulé du dessin. •
possible d'effacer toutes les erreurs qui sont normalement ronds, doivent
avant de passer à l 'encrage. être représentés sous une forme
ovale. H eureusement, il existe un o' O B S E RVATI O N
9 À noter : La rangée supérieure
de tiroirs, qui font exactement
grand nombre de gabarits à tracer
de toutes les dimensions dans le
EXERCICE
Une fois que vous aurez fini de
lire cet article, nous vous propo­
les mêmes dimensions que ceux du commerce - sur la photo, on peut
dessous, donne l 'impression d'avoir voir le gabarit à tracer des e l lipses à
sons de jeter un œil à la double

une hauteur réduite par rapport aux côté du gabarit à tracer les cercles
page qui suit et d'observer les

autres, mais c'est à cause de l'aplomb qui a été utilisé pour le plan en 2D.
dessins d'un projet de meubles

du plateau supérieur qui en cache


de cuisine. Ces dessins ont été

une partie. Il vaut mieux faire les


11 Les règles coulissantes de la
faits selon la règle de l'art et per­
reports des mesures à partir du table à dessin sont utilisées
mettent de bien comprendre les
bas du dessin vers le haut, car il est pour positionner correctement les principes constructifs et les as­
bien plus délicat de dessiner avec gabarits à tracer et les maintenir en semblages utilisés pour le projet.
précision les positions des lignes en place selon un angle à 30 . Tous les À vous d'exercer votre regardpour
°

partant du haut. boutons de poignée sont dessinés comprendre les transformations


en même temps. U ne fois que vous

10
opérées entre les plans en 20
1 faut ensuite déterminer avez fait tout cela, votre dessin est et les perspectives isométriques.
la1 position des boutons de terminé à l 'exception de l 'encrage

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 25


B Technique � � � Confi rmé

26 L' Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Technique Il

octobre 201 7 • L'Atelier Bois n ° 205 27


li Banc d'essai Triton

Sci e sa ute u se p e n d u l a i re
Trito n 7 50 W
U ne class i q u e ma is efficace
sci e sa ute use de type pen d u l a i re L a scie pendulaire de 750 W que nous propose la
marque Triton est d'une conception tout à fait dans
la ligne des autres machines produites par cette marque.
de moye n n e p u i ssa nce po u r tous Peu d'innovations majeures sur ce modèle, si ce n'est
trava ux cou ra nts de bricolage, l'original et très pratique système de changement de lame

agencements et men u iserie. automatique sans outils. La machine a belle allure avec
son carter de plastique jaune, sa couverture de poignée
en matière antidérapante noire et sa semelle en alumi­
Texte et photos : Charles J ulien nium . La construction est robuste et inspire confiance.

28 L' Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Banc d'essa i B

Toutes les machines de cette m a rque dernièrement testées sont livrées


avec un sac de ra ngement/transport, c'est une excellente in itiative.

La larg e semelle en a l u m in ium, équip é e d 'un patin de g lissement en m a tériau


composite, assure u n e parfa ite stabilité à la machine en situation de travail.

La forme de cette scie pendula ire est classique. La ten u e est très
b o n n e si l 'on a des m a ins larges, mais fra nchement plus difficile
si e lles sont petites.

Le bloc-mote u r peut indiffére m m e n t être incliné à gauche o u à droite


p o u r perm ettre des coupes a n g u la ires. Le fa brica n t a prévu une indexation
a utomatiq u e à 0 °/15 °/30 ° et 45 °.

Le revêtement a n tidérapant est effica ce et assure une ten u e sans


g lissement intempestif de la m a i n . Po u r la m is e e n m a rche, u n b o u to n
pousso ir, pas très com m o de d 'a ccès et re lativement délicat de
m a n ip u lation, est situé s u r le côté de la machine.

M ise en route
Comme souvent avec les machines simples comme
les scies pendulaires, la mise en service est d'une
déconcertante facilité ; i l suffit de brancher la prise de
courant après avoir monté la lame en faisant pivoter
le capot pour ouvrir le mandr in de fixation, et il ne
vous reste plus qu' à appuyer sur le bouton de mise
en marche - de type pivotant - situé sur le côté de
la machine . . . c'est tout !
U n e large semelle permet u n e stabilité optimale sans g ê n e r la vis ion du tra it
de coupe.

octobre 201 7 • L' Atelier Bois n ° 205 29


B Banc d'essai Triton

1
11
1,

La qua lité de coupe est excellente, m ê m e sur du bois relative m e n t


épais (24 m m), avec u n bon n ivea u de p e rp e n dicularité, m ê m e e n
JI fa u t dire que Je ma intien et le g u idage de la la m e sont assurés par
situation de chanto u rn e m ent.
u n galet de b o n n e conception p lacé à l 'a rrière.

La con ception de la semelle est parfaitem e n t rigide et p e rmet un


basculement et u n blocage du bloc-mote u r souplement à gauche ou
à droite avec une g ra n de fiabilité. Le blocage défin itif e n p osition est
assuré par u n levier situé sous la machine.
Quatre p ositions du mode pendulaire p e rm ettent un réglage efficace
du m o u ve m e n t oscillatoire et u n e coupe rig o u reusement a daptée à la
natu re du tra vail. Petit rappel : le rég lage du m o uvement p e n d u laire
ne doit ja m a is se fa ire lorsque la machine est en m a rche, il est impéra­
tif d 'a rrêter le m ote u r pour passer d 'u n e position à l 'a u tre.

U n e b u s e de co l l ecte d e s d é c h ets s i t u é e à l 'a r r i è re


d e l a m a c h i n e p e r m et d ' i n s t a l l e r u n systè m e d e
ra cco rd e m e n t d 'a s p i rat i o n . J e n e vo i s p a s l ' u t i l ité
d ' u n te l systè m e s u r cette m a c h i n e, m a i s le fa b r i ­
c a n t s a t i s fa i t a i n s i a u x o b l i g a t i o n s l é g a l e s .

F o n ct i o n n e m e n t
S e l o n l a n a t u re d e s t r a v a u x à r é a l i s e r, et a p rè s
avo i r b i e n e n te n d u m o nté l e type d e l a m e c o r res­
p o n da nt, o n c h o i s i ra u n e des trois vitesses
d 'o s c i l l a t i o n d e l a l a m e s e l o n q u e l 'o n a u r a à
exé c u t e r u n e co u p e ra p i d e recti l i g n e ( p o s i t i o n 1 ),
u n c h a n to u r n e m e n t à l a rg e rayo n d e c o u r b u re
( p o s i t i o n 2) o u u n c h a n to u r n e m e n t à rayo n s e rré
( p o s i t i o n 3 ) . Po u r un t r a v a i l effi c a ce et en t o u t e
s é c u r i t é , o n reste ra v i g i l a n t à t o uj o u rs a p p l i q u e r
Une éto n n a n te qua lité de co upe combinée chantournée/bia is e . . .
effica cité . . . rapidité . . . qua lité . . . bravo Triton !

30 L'Atel ier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Banc d'essai B

Une buse de bra n c h e m e n t d'un système de captation des déch ets est obliga­
toire. Je n e suis pas conva i n cu par l 'utilité n i par / 'efficacité d'un tel système
sur u n e scie p e n du la ire, ma is, p u is q u e c'est la loi, Triton l 'a fa it.
En reva nche, la vitesse de l 'o u til p e u t être m odifiée en cours d 'utilisa ­
tion, moteur en m a rch e ; il suffit p o u r ce fa ire de tourner la m o lette de
variation de vitesse située à l 'a rrière de l 'appareil.

Pour changer la lame, il s uffit de reto u rn e r la machine semelle en


h a u t, de fa ire p ivoter le disp ositif de b locage de lame e n tira n t sur
le c a p o t de protection, de remplacer la lame et de laisser revenir le
disp ositif de dégagement de la m e dans sa p osition initiale.

une forte press ion sur la seme l l e de la mach i ne


pour é v i ter sa remontée i ntempest i ve et poten­
t i e l l ement dangereuse, surtout s i vous trava i l l ez
avec une l ame de débit à forte denture . En situa­
t i on de trava i l , j 'a i trouvé la mach i ne agréab l e à
ut i l i ser, ma l gré une poi gnée de mai nt i en un peu
trop grosse pour l es pet i tes mai ns. Le n i veau de
v i brat i on est tout à fa i t acceptab le, de même que
le n i veau sonore. Du côté de la qua l ité de coupe,
r i en à d i re . . . Oue ce so i t en coupe rect i l i gne ou
en chantournement , avec un rayon serré ou un
rayon l arge, le trava i l est i mpeccab l e, la l ame
est par f a i tement m a i ntenue et n e « chasse »
pas . . . à cond i t i on b i en s û r qu'e l l e so i t par fa i te ­
ment aff û tée e t qu'e l l e corresponde a u trava i l
à effectuer.
Pour b ra n ch e r la buse, il suffit de p o usser jusqu ' à l 'en clench ement des ergots
de blocage.

octobre 2017 • L' Atelier Bois n ° 205 3 1


Il Banc d'essai Triton

1' N ot r e a v i s
L a scie sauteuse pendulaire T riton 750 W est une
machine très compacte de classique conception,
mais de bonne fabrication . J 'ai beaucoup apprécié
le système automatique de changement de lame.
Rapide et pratique, c'est une inté ressante innova­
tion. Puissance et précision sont au rendez-vous ...
que demande r de plus ? Triton nous p ropose un
p roduit qui dev rait donne r satisfaction à un large
public d'amateu rs comme de p rofessionnels pour
des travaux d'appoint. •

Ci•Hir4••
Ava n t de rem ettre en m a rche la machine, vérifiez la b o n n e ten u e de la
Site internet : www. tritontools. com
lame et sa b o n n e insertion dans le galet de g u idage.

F I C H E TECH N I Q U E

Sm P E N D U LA I R E TJ S00 1

Tension 220-240 V / 50 Hz
Puissance 750 W
Vitesse à vide 800-2 900 tr/min
Longueur de course 260 mm
Fixation de la lame Emmanchement à baïonnette
Lames fournies • Une lame pour bois : pour chantournements dans tous types
de bois composés ou naturels.
• Une lame pour bois : pour coupes rectilignes rapides
dans le bois massif, le plastique ou les composites.
• Une lame pour métal : coupe de métaux ferreux et non ferreux.
Mouvement pendulaire Oui, à 3 positions :
• pour coupe rectiligne rapide
• pour coupe normale a vec larges rayons de chantournement
• pour coupe lente et chan tournement à rayon serré
Semelle orientable Oui (0 °/7 5 °/30 °/45 ° à gauche et à droite)
Profondeur maximale de coupe • Dans le bois : 7 7 0 mm
• Dans l'aluminium : 25 mm
• Dans l'acier : 7 0 mm
Dimension (L x I x H) 340 x 85 x 2 7 5 mm
Poids 3, 5 kg
Pression acoustique 83, 9 dB(A)
Puissance acoustique 94, 9 dB(A)
Incertitude k 3 dB
Vibration pondérée • Coupe dans le bois : 9, 037 mls2
• Coupe dans la tôle ou l'acier : 9, 7 4 m/s2
Incertitude 7, 05 mls2
L'intensité sonore pouvant dépasser 85 dB(A), il est indispensable de porter des protections auditives.

32 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


cah ier I d ées
spécial
Défonceuse

Ce mois-ci, place à la détente avec des projets TEC H N IQUE


ludiques, mais pas aussi simples qu'il y paraît. . .
Si le jeu de soli t aire a été placé dans la catégorie Application p. 34
" ini t ié », il n'en reste pas moins que ce projet Technique d'assemblage :
demande beaucoup de soin et de précision pour être
les rainures
parfaitement réussi, même si les exigences
techniques ne sont pas très élevées. I l en va de
même pour le casier à bouteilles qui tolérera toute­ RÉALISATION
fois plus de souplesse dans l a précision du montage,
quitte à en renforcer le côté vieilli et retapé. Réalisation • • Ini t ié . p. 4 1
Un plateau de jeu de soli t aire
Bonne lecture !
La rédaction
Réalisation • • Ini t ié . p . 46
redactiqn@lids.fr Un casier à bouteilles
TECH N IQU E
··················································································································································································

--
Technique d'assemblage :
les rainures
S i vo u s avez b e s o i n
d ' u n m oye n effi c a ce
L es rainures peuvent être uti­
lisées aussi bien pour des
assemblages de cadre que de
qui court dans le même sens de
telle façon que les mouvements
du bois restent équivalents pour
et fi a b l e p o u r fi xe r caisson à panneaux. Cet assem­ les diverses pièces. Si un élément
blage basique est composé d'une est assemblé à rainure avec des
l es é l é m e nts d ' u n rainure sur un des éléments dans fils de bois en opposition, il fau­
ca i s s o n o u d ' u n laquelle un autre élément est dra alors que celui-ci soit monté
inséré. Cela permet de bloquer à sec pour permettre au bois
ca d re e n s e m b l e, vo u s
les éléments dans un sens, tan ­ de glisser lors des mouvements
avez to u t i n té rêt à dis qu'une rainure arrêtée per­ dimensionnels. Dernière mise en
j ete r u n œ i l s u r l es met de bloquer les éléments garde, l'assemblage de planches
dans un sens de plus et qu'un larges à rainure dépend vérita­
a s s e m b l a g es usinage à queue-d'aronde per­ blement de la réelle planéité de
' .
a ra i n u re . met d'empêcher les arrachements vos éléments - car si le moindre
de l'assemblage. Une des pre­ tuilage survient, l'assemblage ne
mières vertus d'un assemblage pourra pas se faire correctement.
est sa résistan ce ainsi que sa Avec la version à rainure à queue­
capacité à positionner les élé­ d'aronde, cela vous empê chera
ments avec une grande précision. même d'assembler les éléments,
Généralement, les éléments se même si vos coupes de test vous
Par Anthony Bailey retrouvent avec le fil de leur bois laissent penser le contraire.

34 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


App l i cation
Technique d'assemblage : les rainures

Il Il a

l!I

TYPES D'ASSEM B LAG E Ce l a p e r m et d e fa i re u n assem­ ver sur les assemblages d'éléments


blage q u i n'est pas visible depuis la p l u s fi n s p u i s q u e la fra ise va usi­
Rainure débouchante (a) face avant du montage - cela res­ ner les deux côtés de la rai n u re en
C'est la forme l a plus simple de l 'as­ semble à un assemblage parfa it en même tem ps. Cet assemblage est
sem blage à rai n u re. Il s'agit d'une bois de bout. C'est typiquement le plus résistant que cel u i à biseau . I l
rai n u re q u i fait la même largeur que genre d 'assemblage q u i est util isé est aussi possible d e réa l iser cette
l ' épaisseur de l a pièce à insérer de pour les bibl iothèques et les a utres rai n u re en version arrêtée, ce qui est
façon à ass u re r une bonne ten u e à projets de ce genre. En reva nche, i l esthétiquement préférable.
l 'ensemble. En fonction de l 'usage n'est p a s possible d 'ajuster la posi­
qui en sera fait, il peut être judicieux tion des étagères après l ' i nsta llation Rainure de limon d'escalier (e)
de mettre de la co lle ainsi qu'une et el les ne peuvent pas être reti rées Un escalier est composé de trois élé­
vis ou une pointe posée en biais ou après assemblage. ments majeurs en dehors des bal us­
par l 'a rrière de façon à e m pêcher trades et autres rambardes. Et, parmi
le montage de se défa i re. Quand Rainure en biseau (c) eux, il y a le limon, la partie latéra le
1,
cet assemblage est uti l isé com m e Cette variante utilise une demi-queue plane qui permet d e ten i r toutes
u n élément d'un caisson e t que les d'aronde sur un des côtés pour amé­ les pièces des marches et contre­
coins sont bloqués d'une façon ou l iorer la résistance à l 'a rrachement marches de l 'esca lier et des ca les
d'une a utre, i l n'y a pas besoin d 'uti­ de l'assemblage. I l est possible de la (horizonta les ou verticales) q u i vont
l iser plus que de la colle pour sécu ri­ fai re en version arrêtée. I l est préfé­ avec. Ces ca les pren nent place dans
ser le montage. Il est aussi possible ra ble de réserver cette va ria nte aux des rai n u res en biseau sur le limon.
de les fai re en laissant u n peu d 'es­ rainures les plus larges de façon à ce La forme d u biseau est primordiale,
pace de façon à pouvoir démonter que la fraise n'usine qu'un seu l côté car les ca les une fois m ises en place
les éléments faci lement si besoin, de la ra i n u re sans toucher l 'autre. doivent em pêcher les marches et
comme pour des étagères. les contremarches de bouger et de
Rainure à queue-d'aronde (d) craquer quand on monte l 'esca l ier.
Rainure arrêtée (b) Cette version reçoit donc un usinage Ce l a d e m a n d e u n certa i n ta l e nt
C'est une version plus d iscrète q u e à queue-d'a ronde sur les côtés de pou r concevoir et réa l iser u n esca­
la rai n u re débouchante classique. la ra i n u re. Il est fréquent de la trou- lier convenablement.

octobre 201 7 • L'Atelier Bois n ° 205 35


TECHN IQUE

RAIN U R E D É B O U C H A N T E avec une scie à dos de façon à ce de coupe. Continuez jusqu' à ce


- TECH N IQ U E M A N U ELLE que les bords soient coupés avec que les deux lignes de coupe se
précision. B loquez votre planche rejoignent. N 'hésitez pas à utiliser
U ne rainure faite manuel lement sera pour qu'e l l e ne puisse pas bou­ votre pouce comme rail de guidage
toujours une rainure classique sans ger et commencez à couper en pour la lame de la scie - cela aide
queue-d'aronde, qu'il vaut mieux présentant votre scie légèrement vraiment beaucoup - jusqu' à avoir
réserver à un usinage à la machine. inclinée sur le bord le plus éloigné réuni les deux lignes de coupe, puis
de vous jusqu' à ce que les dents mettez votre scie bien à l'horizon­

1 Tracez les repères sJ e la rainure


sur votre planche. Etant donné
de la scie commencent à mordre
suffisamment dans le bois. Sciez
tale pour finir votre coupe.

qu'il est rare qu'il n'y ait qu'un seul


montant, vous aurez tout intérêt
jusqu' à mi-parcours en conservant
un angle léger, et en faisant atten­
4 U n ciseau long - ou un ébauchoir
coudé - dont les bords viennent
à positionner les deux planches tion à ne pas a l l er plus bas que la juste d'être affûtés sera utilisé pour
côte à côte et à tracer les repères ligne de repère de profondeur de nettoyer la rainure. I l faut que la lar­
en une fois. Hachurer la position coupe de la rainure. geur du ciseau corresponde le plus
de la rainure permet de faciliter le possible à la largeur de la rainure.
repérage de la zone à enlever, sur­
tout s'il y a beaucoup de rainures
3 Maintenant, passez au sciage de
la partie arrière en présentant la
U ne fois que vous arrivez au bord
opposé de la rainure, retirez le ciseau
rapprochées. scie inclinée vers le haut cette fois. et attaquez par l'autre côté pour
Dans les deux cas, gardez votre éviter les arrachements en sortie
2 Vous débiterez votre rainure
débouchante de préférence
scie bien droite et sciez juste sur
le bord de votre ligne de repère
de coupe. Finissez par dresser les
bords de la rainure jusqu' à votre

36 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


App l i cation
Technique d'assemblage : les rainures

trait de repère en faisant attention


à la finition générale de vos coupes.

5 1 1 peut être plus facile de nettoyer


le fond de la rainure en utilisant
C e t ancê tre de l a
d é fo n c e u s e a é t é
p e n d a n t t r è s l ong­
une guimbarde, qui n'est autre que temps u t i l i s é p o u r
l'ancêtre de la défonceuse. Cet outil fa i r e l e s r a i nu r e s .
est parfaitement adapté à ce genre Il y eut d'abord les ver­
de travaux, car la lame va couper
dans le bois progressivement, au
sion s tout en bois et
fur et à mesure des passes. Il est
que l'on appelait aussi
possible de trouver des modèles
à l'époque « dent de
de guimbarde en vente dans les
belle-mère », « dent de
brocantes et sur internet.
vieille », « oisil lon »
ou encore « pied de

6 En partant du principe que la


rainure cgrrespond à l' épais­
diable » en raison du simple fer qui dépassait de la semelle ou
de la forme de celui - c i . Les versions avec semelle en fonte ou
seur de la planche qui y est montée,
en métal apparu rent plu s ta rd, elles sont un peu plus sophis­
l'assemblage doit se faire en coulis­
tiquées puisqu 'elles ont des poignées latérales, utili sent des
sant, même s'il est bien serré, sinon
lames interchangeables et ont généralement un système de
il est aussi possible de frapper les
réglage de profondeur plus fin .
éléments en position .

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 3 7


TECHN IQUE

R A I N U R E A R R ÊTÉE USI N AG E M ÉCA N IQU E guimbarde. En revanche, avec le bon


- TECH N I Q U E M AN U ELLE guide, la bonne bague de copiage
Une des techniques envisageables et la bonne fraise, les rainures obte­
7 B i e n q u e ce l a n é c e s s i t e u n
p e u d e t a l e n t , u n e r a i n u re
est l 'utilisation d'une scie coulissante
à cou pe d'onglet dont la butée de
nues sont parfaites.

n o n d é b o u c h a n t e n 'e s t p a s s i p rofo n d e u r d e coupe est rég lée 1 Tout commence par le contrôle de
c o m p l i q u é e à fa i re . I l fa u t d éj à de façon à ce que la lame plonge à la machine, et le mei lleur moyen
co m m e n ce r p a r creuser u n e m o r­ la profondeur vou lue dans le bois. d 'y a rriver pour fa i re des rai n u res,
t a i s e p e u p rofo n d e, m a i s s u ffi ­ Bien sûr, cela n'est valable que pour c'est encore de fai re un gabarit en
s a m m e nt l o n g u e p o u r permettre les rainures débouchantes et il faut « T » avec une bague de copiage. Le
à la s c i e à d o s de fa i re l e s a l l e rs ­ savoir que la qualité de finition de la gabarit est équipé d'une rainure cen­
reto u rs d e s a co u rs e d e co u p e . coupe n'est généralement pas excep­ trale et d'une cale qui sert de guide
tionnelle et que la profondeur de la para l lèle en étant placée contre le
rain ure risque de ne pas être égale côté de la pièce à usiner. À moins que
8 Vo u s p o u vez m a i nte n a nt pas­
ser à l ' ét a p e du s c i a g e des
tout du long de la rainure. Les scies
radiales montées sur bras peuvent
vous n'usiniez de très petites pièces,
vous aurez besoin d'une défonceuse
côtés co m m e vu p récé d e m m e nt, être équipées de disques à rainu­ de bonne puissance avec des fraises
m a i s en co m m e n ç a n t l a c o u p e rer avec une cape de protection. La assez larges. La dimension standard
u n i q u e m e n t p a r l 'a r r i è re d e l a coupe peut être ajustée en fonction d e l a b a g u e d e cop i a g e p o u r ce
p l a n c h e . L a p a rt i e a v a n t d e l a des besoins. Ce n'est cependant pas genre d'exercice est de 30 mm, ce
s c i e p e u t a l o rs ve n i r s e p l a c e r une machine très utilisée en France. qui détermine aussi la largeur de la
d a n s l a m o rt a i s e à c h a q u e ava n ­ De toute façon, je trouve qu'aucune de ra i n u re d u gaba rit. La ra i n u re doit
c é e d e co u p e . C'est u n p e u p l u s ces machines ne donne de résultats être impeccable de bout en bout. Il
l o n g à ré a l i s e r q u ' u n e r a i n u re suffisamment précis ou satisfaisants. est donc préférable d'utiliser une scie
d é b o u c h a nte, c a r i l fa u t fa i re l a stationnaire pour obtenir la précision
m o rtaise et cette d e r n i è re d éter­ Rainurage à la défonceuse souhaitée. N 'oubl iez pas d 'ajouter
m i n e l a l o n g u e u r d e co u rs e d e U n e défonceuse permet d 'obtenir votre cale à la perpendicu l a i re q u i
l a l a m e d e s c i e e t d o n c l 'effi c a ­ des coupes vraiment précises, qu'il servira de guide para l lèle.
cité d e s a co u pe . I l n e vo u s reste s'agisse de rainures débouchantes,
p l u s q u ' à n ettoye r et à d re s s e r
l a r a i n u re co m m e i n d i q u é a u x
à queue-d'a ronde, ou arrêtées. Bien
s û r, une défonceuse fait bien plus
2 Voici une sélection de fraises uti­
lisables pour faire les rainures. De
éta p e s 4 e t 5 . que des rainures, à la différence de la gauche à droite, vous trouvez u n e

38 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Appl ication
Technique d'assemblage : les rainures

fraise droite du même diamètre que


cel u i d u haut de la fraise à queue­
d'a ronde - ce qui permet de net­
toyer la base de la rainure à queue­
d'aronde et de faciliter le passage de
la fraise - et enfin une fraise à rainurer
large qui permet de fai re les rainures
débouchantes.

3 U ne rai n u re débouchante peut


être u s i n é e très ra p i d e m e nt à
l 'aide du gabarit et d'une bague de
copiage. li faut juste bloquer ferme­
ment le gabarit contre la pièce à usi­
ner avant de commencer.
J

4 Les rai n u res à queue-d'a ronde


doivent être précédées d'un tra­
vai l de nettoyage à la fraise droite
de façon à retirer suffisamment de
matière pour que la fraise à queue­
d'a ronde ne soit pas trop sollicitée
lors du creusage. Si vous avez besoin
d 'u n e ra i n u re à q u e u e- d 'a ro n d e
a rrêtée, d éte r m i n ez l 'e n d ro i t o ù

i
Retrouvez l ensemble de nos gammes
chez votre distributeur

Sharoenlna Innovation ,:;wif;.c; m;J.dP.

Le Chanasson - 42110 tPrnCltUX SAINT PAUL - Tél 04.77.27.4700 �ax 04.77.270475


distributeurs©klrezienne.com - www.kJrezienne.com

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 39


TECH N IQ U E
··················································································································································································

vous sou haitez arrêter votre rainure q u ' i l n'y a pas beaucoup de matière dage carrée ou le système de gui­
et fixez une cale sur l e gabarit pour à retirer, vous pouvez passer directe­ dage à coupe d 'onglet de l a table.
bloquer l a semelle de la défonceuse ment la fra ise à queue-d'a ronde sur Le rai l de guidage peut être l égère­
en conséquence. l es éléments. U n rai l de g u idage et ment reculé de façon à augmenter
une bague de réduction de l u mière l a qua ntité de matière retirée.
5 1 1 n'est vraiment pas judicieux d'uti­
l iser une fraise à queue-d'a ronde
seront les bienvenus pour vous aider
pour l 'usinage en assurant un bon 9 1 1 faut ensuite arrondir les extrémités
pour usiner l a rai n u re en une seu l e m a i ntien des éléments. pour qu'el les correspondent à la
fois. Tout ce q u e vous risquez d'obte­ forme arrondie de l a rainure arrêtée.
n i r, c'est u n e fra ise q u i va s'user plus
rapidement, q u i va brûler le bois et
7 Commencez parfaire des coupes
test, c a r i l est ess e n ti e l q u e
Util isez un ciseau bien affûté pou r le
fai re le plus proprement possible.
q u i risq ue même de l i bérer la fra ise l 'assemblage soit pa rfait. Les pre­
de la bague de serrage à cause de la
pression exercée par les copeaux et
mières passes doivent être très légères
et fa ites de chaque côté. Vérifiez l e
1O Avec un peu de chance, l 'as­
semblage se fera correcte­
la poussière au n iveau de la tête de montage de votre queue-d'a ronde m e nt. I l vous fa u d ra peut-être u n
l a fraise. Une fois l'usinage fait, net­ dans l a rai n u re jusqu'à obte n i r un m a i l l et pour pousser les éléments
toyez les bord u res de votre coupe assemblage solide et serré comme en place.
à l 'aide de papier abrasif en suivant i l faut. Util isez u n e ca l e ma rtyre en
l e fi l d u bois. g u ise de poussoi r pour éviter les
éclats de bois en sortie de coupe.
11 Les extrémités des � lanch �s � lus
longues peuvent etre us1nees
6 La queue-d'aronde de l'autre par­
tie de l'assemblage est quant à 8 La fo rme d e q u e u e-d'aro n d e
en bloquant la planche verticalement
et en uti l isant un tasseau large ou u n
elle faite avec la défonceuse montée p o u r l a rai n u re a rrêtée a u bout gabarit d'usi nage en « L » p o u r faire
sous table si les éléments à usiner de l'étagère peut être faite en pous­ reposer la semelle de la défonceuse
ne sont pas trop longs. Étant donné sa nt l 'élément avec une ca l e de gui- équipée de son g uide para l lèle. •

40 l' Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


I n itié
Plateau de jeu de solitaire RÉALISATION

Un plateau de jeu de solitaire


L e j e u d u s o l i t a i re � o rte b ( e n
_
s o n n o m p u i s q u e c est u n J e u
q u i se j o u e seul e t q u i demande
n o n p l u s . Le p l u s d é l i cat éta nt d e
ré u s s i r à créer e t u s i n e r des creux
rég u l i è re m e n t e s p a cé s p o u r l e s
Le j e u d u s o l i ta i re fa i t
p a rt i e d e ces g ra n d s
d e fi n i r l a p a rt i e avec u n e s e u l e b i l l e s . Vo u s p o u vez t ro u v e r d e s c l a s s i q u e s q u i reste nt
b i l l e p o u r êt re g a g n é . Po u r c e l a , s e t s d e b i l l e s d a n s l e c o m m e rce
o n co m m e n ce p a r reti re r l a b i l l e (m a g a s i n s de j o u et s et de j e u x
i n d é m od a b l es, peu
d u c e n t re e t l e s b i l l e s s u i v a ntes e t s u r i nt e r n et). S i l a p l u p a rt d e s i m p o rte l e s é p o q u e s ,
s o n t d é p l a cé e s , h o r i z o n t a l e ­ p l ate a u x q u e l 'o n voit d ' h a b i t u d e
et att i re n t a u s s i b i e n
m e nt o u v e r t i c a l e m e n t , e n s a u ­ s o n t ro n d s , j e vo u l a i s e n fa i re u n
t a n t p a r- d e s s u s u n e a u tre ve rs d e fo r m e octo g o n a l e, j u ste m e n t l e s p et i t s q u e l e s
un e s p a ce l i b re et en ret i ra n t l a p o u r c h a n g e r u n p e u . Et, p o u r g ra n d s .
b i l l e q u i a été s a u t é e . C'est u n q u e l 'a s p e c t v i s u e l s o i t e n co re
j e u q u i d e m a n d e b e a u co u p d e p l u s i n té re s s a nt, j 'a i e u e n v i e d e
s t r a té g i e o u a l o rs é n o r m é m e nt m é l a n g e r des essen ces d e bois
d e c h a n ce . . . d e c o u l e u rs d i ffé re ntes, e n co l ­
Réa l i ser u n p l atea u d e j e u d e s o l i ­ l a n t l e s d i ffé re n t s m o rc e a u x e n
ta i re n 'est p a s u n e m i n ce a ffa i re bois de bout. P a r Ant h o n y B a i l ey

octobre 201 7 • L'Atelier Bois n ° 205 4 1


RÉALISATION ••oo

1 La première étape consiste à


raboter vos morceaux de bois et
je n'aurais pas été capable de voir
précisément les opérations et il
table d'usinage avec des serre-joints
sur ma perceuse à colonne et, par­
à en dresser les bords. Ici, j'ai utilisé aurait donc été très difficile de pla­ dessus, j'ai ajouté une planche mar­
deux morceaux de frêne (Faxinus cer précisément la fraise aux bons tyre en contreplaqué de bouleau.
excelsior) et un morceau de noyer emplacements. Un peu de bon sens J 'ai trouvé qu'il était vraiment très
(Juglans regia) que j'ai collés entre ne faisant jamais de mal, j'ai finale­ facile d'aligner la pointe de cen­
eux en m'aidant de mes butées ment décidé de créer un gabarit en trage de la mèche Forstner sur les
d'établi pour les bloquer ferme­ usinage sur table en perçant des croix des repères tracés et d'usiner
ment. J 'ai d'ailleurs eu recours à trous espacés dans une planche de des trous correctement espacés.
deux larges planches de résineux contreplaqué de bouleau de 6 mm
bien dressées qui permettent de
bloquer complètement et en toute
pour accueillir une bague de copiage
de 20 mm de diamètre. Les centres
4 Le nouveau gabarit est mainte­
nant prêt à être utilisé une fois
sécurité les éléments contre les des trous sont espacés de 25 mm et qu'il a été nettoyé des quelques
butées et qui peuvent aussi servir le gabarit comporte trois rangées éclats de bois dus à l'usinage. J e
de cales d'espacement au besoin. de sept trous chacune. me suis demandé s'il fallait que
je me serve d'un guide parallèle,
2 J 'ai d'abord pensé à utiliser ma
défonceuse montée sous table
3 U ne mèche à f a ç o nner de
type Forstner de 200 mm per­
mais, étant donné que j'utilise des
chutes de bois inégales, ça n'était
pour usiner les renfoncements à l'aide met de produire un travail adapté de toute façon pas possible. En fait,
d'une fraise à gorge de 16 mm. En à la bague de copiage utilisée pour à ce moment-là des opérations, je
revanche, en procédant de la sorte, le projet. J 'ai monté une nouvelle me suis rendu compte que le pro-

42 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


I n itié
Plateau de jeu de solitaire

/
/

jet allait être moins compliqué que blème. Le gabarit est centré à l'œil la deuxième ligne de repère qui
ce que j'avais imaginé dans un pre­ par rapport à la rangée centrale. a été tracée. Le gabarit est à nou­
mier temps. veau bloqué à l'aide de pointes

S J 'ai ensuite déterminé mon


7 Installez la bague de copiage
de 20 mm et la fraise à gorge
et les trous restants peuvent alors
être usinés. Les neuf trous au centre
point central de travail - c'est­ de 16 mm sur la défonceuse, posi­ du plateau n'ont pas besoin d'être
à -di re l'endroit du panneau o ù tionnez-la dans un des trous à l'arrêt usinés puisqu' ils ont déj à été faits.
i l y a suffisamment d e matière et plongez la fraise de façon à ce
autour après avoir coupé les coins.
Ensuite, il suffit de tracer à la perpen­
qu'elle touche le panneau à usiner.
La profondeur est alors réglée sur
8 Les trous sont tous usinés, mais
la finition n'est pas parfaite, sur­
diculaire des bords droits pour trou­ 5 mm. Bien sûr, il faut expérimenter tout au centre. J 'ai donc utilisé un
ver le centre sur la partie en noyer. un peu puisque les trous doivent embout de ponçage arrondi monté
Ce sera le repère pour la mise en être juste assez profonds pour rete­ sur une perceuse pour nettoyer cor­
place du gabarit. nir les billes. U ne fois la bonne pro­ rectement l'ensemble.
fondeur trouvé�, les réglages de la
6 Des pointes à placage sont plan­
tées dans les coins de façon à
défonceuse sont bloqués. Chacun
des trous du plateau est ensuite
9 Les coins peuvent maintenant
être découpés à 45 � J 'ai préféré
°

maintenir le gabarit en position. usiné en repositionnant la défon­ rallonger ces bords, car cela offre
Étant donné que les coins allaient ceuse dans chaque trou du gaba­ un aspect visuel plus agréable à
être découpés, les trous laissés par rit. Ce dernier est ensuite enlevé l'ensemble si les coins sont pré­
les pointes n'étaient pas un pro- et repositionné à 90 en utilisant cisément sur les jonctions avec le
°

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 43


RÉALISATION ••oo

noyer. Cela ne gêne en rien par


rapport aux trous ou à la rainure
11 Les d ifférentes rainures se
sont rejointes très naturel­
13 Et mai ntenant, c'est parti
pour un ponçage d e f i n i ­
circulaire du plateau. lement à ma plus grande surprise t i on. Les tranches d u plateau
et, surtout, pour mon plus grand sont travai llées au rabot . Les

1O U n e foi s q ue l a m i se e n
forme est terminée, il faut
soulagement. rai nures auront d éj à été pon­
cées avec la perceuse et l 'em­
passer à l'usinage de la rainure
c i rcula i re. Pour cela, j 'a i tracé 12 J 'a i cho i s i d e lai sser les
bordures du plateau bien
bout arron d i d e ponçage .

deux lignes sur le rail de guidage


de la table de défonceuse de façon
droites, à l'exception d 'un petit
chanfrein sur les arêtes de la partie
14 M a : i n i t i on d e pré d i ­
l ec t i o n p o u r c e g e n r e
à ce qu'elles correspondent aux supérieure. J 'aurais pu utiliser une d e travaux est u n e hu i le - c i re,
bords du d iamètre de la fraise à fraise à chanfreiner équipée d 'un q ue j 'appl i q ue cop i eusement
gorge qui est maintenant montée roulement de gui d age, mais j 'ai et d ont j 'essu i e les excé d ents
avec la défonceuse sous table. Il préféré faire le chanfrein à l'aide avec d u p a p i e r ess u i e -tout
suffit ensuite d 'aligner le coi n de d 'un pet it rabot de fin i t i on, car avant d e la i sser sécher. Pour
chaque angle sur la ligne exté­ l'opération était rapide et facile à ceux q u i v ou d r a i en t a j outer
rieure de la fraise et de démarrer faire. Seule chose à garder à l'es­ une pet i te touche d e f i n i t i on
la coupe en déposant le plateau. prit pour travailler sans problème, supplément a i re, vous pouvez
U ne fois que l'autre coin a atteint il faut travailler dans le sens du fil coller d es pat i ns ou du feutre
l'autre ligne de repère, il suffit de du bois et pas contre le grain pour sous le plateau. E t comme on
relever le plateau. éviter tout risque d 'arrachement. d i t : « À vous de j ouer ! » •

44 L' Atel ier Bois n ° 205 • octobre 201 7


I n itié
Plateau de jeu de solitaire

0 00 73

0 00
0 0
228
000
000 02280 0 0 82

000 0000
-25 0 00
00 73

1 18
----����22a����--

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 45


RÉALISATION ••oo

Un casier à bouteilles
La b i è re a o p é ré ces Par Anthony Bailey

d e r n i è res a n n ées u n e projet est né de mon envie veaux brasseurs, j 'ai finalement
vé rita b l e reto u r e n g râ ce et C de recycler des c h utes que
je ne savais pas trop comment
eu l' idée d'utiliser ces planc hes
pour faire un casier à bouteilles
i l est a uj o u rd ' h u i poss i b l e d e
valoriser ; certains morceaux e mpila ble et de faire de ces
d é g u ste r l es p rod u ct i o n s d e avaient d es rainures d 'assem ­ défauts des effets est h étiques.
n o m b re u x petits b rasse u rs blage usinées sur leurs tranc hes
et les lames n' étaient pas suf­
i n d é p e n d a nts . . . fisamment larges pour pouvoir R
M a is ava nt d e b o i re, être recoupées et franc h ement « L'abus d'alcool est dange­
utilisa bles. Après une période reux pour la santé, consom­
d ' h ésitation, et sur tout après
i l fa ut d éj à tra n s p o rte r l es
mez avec modération. »
boute i l l es et l es e ntreposer ! avoir lu un article sur les nou-

46 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


I n itié
Un casier à bouteilles

1 Les l a m es de rési n e u x sont


a s s e m b l é e s avec d e l a co l l e
3 Vo us ferez attention l o rs d e l a
m ise en p l a ce de votre p rojet si
de pouvo i r e m p i l e r deux casiers
l ' u n s u r l 'a utre - m a i s pas p l us, p a r
p a r l ots d e d e u x, trois o u q u atre, vo us s o u h a itez suivre vos p ro p res m es u re d e p récaution - e n uti l i ­
de fa ç o n à c o r re s p o n d re a u x plans ou adapter les di mensions en sant les formes cou rbes d e s côtés.
d i mensions d e s é l é m e nts. Pas fonction de vos ch utes. La d iversité
d e p ro b l è m e m aj e u r i c i , c a r
s e u l e l a d i m e n s i o n fi n a l e e s t à
de ta i l les et de formes des bou­
te i l les est à p re n d re e n co nsidé­
5 Une fois satisfait de mon ébauche,
je n'ai plus eu qu'à la transformer
p re n d re e n c o m pte . ration p o u r éta b l i r les d i m e n s i o n s en gabarit d'usinage. Cela implique
d e s sépa rateu rs e t l a h a uteu r fi n a l e d e déco u pe r l es fo rmes co u rbes
2 U n e fo i s q u e to u s l e s é l é ­
m e n t s o n t été m i s à l a l o n ­
de votre projet. sans toutefois abîmer les angles des
bords exté r i e u rs . Les bords exté­
g u e u r e n fo n ct i o n d u p l a n , l e s
p a n n e a u x s o n t re p ri s m a n u e l l e ­
4 Cette d iversité dans l a forme et
les dimensions des bouteil les m'a
rieurs et la poignée, notamment, ont
été fi n e m ent m i s à la fo rme fi n a l e
m e n t a u rabot de fi n it i o n j u s q u ' à poussé à fa i re u n tracé d ' é ba u c h e à l 'a i d e d ' u n e râ pe à d e ntu re fi n e
ce q u ' i l s s o i e nt b i e n p l a n s et - u n ga barit e n q u e l q u e sorte - à p o u r s u p p r i m e r l e g ra s j u s q u ' à l a
d ' é q u e r re . Vé r i f i e z v o t r e t r a ­ éch e l l e n o rm a l e p o u r vé rifier q u e l i g n e d u tracé, m ê m e s i u n e l i m e
v a i l à l 'a i d e d ' u n e é q u e r re d e cela correspondait b i e n à ma sélec­ à b o i s p l us g rossière a u ra i t a u ss i
p ré c i s i o n . tion. U n e des idées de départ éta it pa rfa ite m e nt fa it l 'affa i re.

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 47


RÉALISATION ••oo
··················································································································································································

•10
_ -............. , �

,'.!.; �;�'""""' "'-� . '>: ,..


., •
.. "'

6 Les deux côtés du casier ont


ensuite été tracés à l'aide du
8 1 1 en va de même pour les poi­
gnées. Simplement, vous utili­
Attention, la perspective sur la
photo donne l'impression que mes
ga b arit. Ce n'est pas la peine serez une scie sauteuse à la place doigts sont extrêmement près de
d'être trop précis sur le centrage de la scie à ruban après avoir percé la fraise, mais je vous assure que
de votre gabarit, il faut q ue le un trou d'amorce de coupe. Le gras ce n'est pas le cas et que j'ai tra­
casier ait tout de même un peu que vous aurez laissé sera nettoyé vaillé en toute sécurité.
l'air d'avoir été fait main . L'ef­ avec la défonceuse.
fet visuel ainsi obtenu est plus
agréable pour ce genre d'objet. 9 Le gabarit est bloq ué avec
1O Le contour de la poignée est
usiné à l'aide d'une fraise à
des pointes à tour de rôle sur quart-de-rond pour un plus grand
7 Les côtés du casier doivent
être identiq ues, il est donc
les côtés du casier et une fraise
droite équipée d'un roulement de
confort de préhension. Il faut que
le diamètre de la fraise soit suffi­
préférable de débiter légèrement guidage est utilisée pour nettoyer samment petit pour que, une fois
en retrait de la ligne du tracé à tous les bords autour du gabarit de la première face usinée, l'usinage
la scie à ruban de façon à pou­ façon à obtenir une belle finition de la seconde face ne vienne pas
voir usiner directement la passe des arêtes. U ne bonne aspiration mordre sur le centre de la tranche
de finition. est essentielle pour cette étape. de la poignée.

48 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


I n itié
Un casier à bouteilles


11 Le quart-de-rond n'a pas à être
parfaitement centré, au-delà du
tout risque de casse ou de rupture
à cause de la scie.
faisait 12 mm d'épaisseur et la fraise
avait un diamètre de 12,7 mm. Tou­

13
confort, le côté un peu rudimentaire tefois, une vérification avec un pied
fait aussi partie du design du pro­ Une fois que toutes les coupes à coulisse à lecture digitale m'a
jet, en tout cas tel que je le voulais. sont terminées, l'ensemble permis de constater que toutes les

12
peut être monté à blanc pour vérifi­ fraises de 12,7 mm n'ont pas exac­
Passons aux séparateurs des cation. Si certains assemblages sont tement le même diamètre. J 'ai fini
bouteilles. Ceux-ci ont été soi­ trop justes, il suffit de les reprendre par choisir celle qui avait le diamètre
gneusement préparés et les tracés en douceur à la scie à ruban, cela le plus proche de l'épaisseur des
ont été faits à l'aide d'une équerre permet d'agrandir les entailles pro­ séparateurs.

1S
de précision avant d'être sciés à la gressivement.

14
main pour faire un système d'as­ J 'ai utili_sé u� gabarit à rai­
semblage à mi-bois. Étant donné Les d_eux fac:s,du casier :ont nurer fait maison - que nous
la finesse des planches utilisées ensuite reperees en meme vous avons déjà présenté dans un
pour faire les séparateurs, il peut temps côte à côte pour le tracé des précédent numéro, me semble-t-il,
être utile de les caler contre un rainures qui accueilleront les sépa­ d'ailleurs. Il était destiné à être uti­
large tasseau de façon à prévenir rateurs. Le panneau de séparation lisé avec une bague de copiage de

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 49


RÉALISATION ••oo

..

20 mm, mais rien n e vous empêche


de fai re un gabarit pour une bague
17 Les d e u x fa ces d u c a s i e r
o n t été e m p i l é es d e fa çon
g a b a rit, m a i s o n trace u n re p è re
q u i s e rt d e b u t é e d e l o n g u e u r.
p l us petite tant que la fra ise peut à ce q u e le g a b a r i t d ' u s i n a g e C e l a d e m a n d e t o u tefo i s d ' être
passer sans problème a u travers. re p o s e b i e n à p l at et q u e l a p ré c i s et s o i g n e u x .
c a l e d e b u tée s o i t corre cte m e nt
16 Les s é p a rate u rs des b o u ­
tei 1 1 e s o n t u n e s u rl o n ­
i n sta l l é e . Le g a b a r i t est e n s u ite
b l o q u é à l 'a i d e de s e r re -j o i n t s
19 D e r n i è re s v é r i f i c a t i o n s .
E s t- c e q u e t o u t r e n t r e
g u e u r d 'e n v i ro n 7 m m à c h a q u e et l e s r a i n u re s s o n t u s i n é e s e n p a rfa i te m e nt ? H e u re u s e m e n t
extré m i t é . J 'a i d o n c u t i l i s é u n e d e u x p a s s e s p o u r obte n i r l a p ro­ pour moi, oui.
m è c h e d e p e rç a g e d e 7, 5 m m fo n d e u r s o u h a i t é e .
p o u r rég l e r p récisément l a butée 2O Av a n t d e p a s s e r a u co l ­
de p rofo n d e u r de p l o n g é e d e
m a d éfo n c e u s e - u n e a s t u c e
18 Les côtés du casier reçoivent
d e s r a i n u re s n o n d é b o u ­
l a g e , j 'a i d 'a b o rd v é r i f i é
q u e l e s c ô t é s d u c a s i e r éta i e n t
t o uj o u rs a u s s i p ra t i q u e . c h a ntes. On uti l ise le m ê m e c o r re cte m e nt p o s i ti o n n é s p o u r

50 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


I n itié
Un casier à bouteilles

q u e l 'e m p i l e m e n t s e fa s s e co r­
recte m e nt avec u n a utre c a s i e r.
bout. Les sépa rate u rs n'ont pas
besoin d' être col lés entre eux, car 24 Pou r commencer, j'ai vou l u
essayer u n e finition avec une

21
i l s sont en p l us bloqués à l 'aide de teinte sombre en gel pour donner
Les sépa rate u rs sont p o n ­ poi ntes par l 'extérieu r d u casier. un air naturellement vieilli au casier. . .

23
cés s u r l a tra n c h e s u p é ­ Ce ne fut pas une réussite, j'ai fini par
r i e u re avant d ' être m o ntés d a n s Ouf, tout s'assemble à mer­ en mettre trop et j'ai dû en essuyer
l e c a s i e r. vei l l e et les di mensions des la plus grande partie pour pouvoir
sépa rateurs conviennent pa rfa ite­ faire finalement ressortir un peu le
22 Tous les éléments du casier m e nt. I l n'y a p l us q u ' à passer à veinage du bois.

25
sont ensu ite asse m blés à l ' étape de la fi n ition. Les traverses
l 'a i d e d'une co l l e à bois à base de s u p é ri e u res du casier n'ont pas Après cette tentative de fini­
rési n e a l i phati q u e q u i est dépo­ été i nsta l l ées de façon à facil ite r tion, j 'a i vo u l u uti l i s e r u n e
sée dans c h a q u e ra i n u re et s u r l 'a p p l i catio n d e l a fi n ition s u r les peinture à l a caséine - o u peinture
ch a q u e zo n e d 'asse m b l a g e e n pa rties i nte rnes. au lait - pour obtenir un effet plus

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 5 1


RÉALISATION ••oo
··················································································································································································

élimé très différent de celui de la


teinte en gel. J 'ai donc commencé
par appliquer un fond de peinture
à la caséine de couleur rouge qui a
ensuite été recouvert par une couche
de fondur. J 'ai laissé sécher, puis
j'ai ensuite appliqué deux couches
de peinture à la caséine de couleur
crème par-dessus. La peinture à la
caséine étant plutôt tendance en ce
moment, vous ne devriez pas avoir de
mal à en trouver dans le commerce.

26 U n savant mariage de papier


de ponçage à grain de 80 et
de1 20 permet de créer l'effet « élimé»,
que l'on voit fréquemment sur les
meubles façon puces ou brocantes.
C'est facile à faire et le résultat est
là . À vous d'adapter la finition et les
couleurs selon vos envies ou votre
intérieur. Effet garanti à l'heure de
la dégustation ! •

52 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


I d ées
Défonceuse
l ldées
1 n éfonceus IJ
Ll�/ L'AtclieY �ois
2, n.<e .l.1o. R<IWe
7'S'"00l PARIS

PAR COU RRI E R


recevez s u r s i m p l e d e m a n d e l ' i ndex
des a n c i e n s n u m é ros

PAR I NTERNET
e n co n s u lta nt l a l i ste des a n c i e n s n u m é ros
sur n otre site www. l-ate l i e r-boi s . co m
o u p a r co u rri e l : red a cti o n @ l i d s . fr

anciens n u méros Idées Défonceuse


D J e s o u h a ite recevo i r g ratuite m e n t e t s a n s e n g a g e m e n t l ' i ndex Cou p on à retou rner à : LI DS/L'Atelier Bois
des a n ci e n s n u m é ros à l'adresse i n d i q u é e ci -contre. 2 rue d u Roule - 75001 Paris - Té l . : 0 1 42 2 1 88 22
(Belgique : p rière de contacter DYNA M EDIA PROMOTI O N
. D Envoyez-moi l e (s) n u m é ro(s) coché(s) dans l e tableau 56 Essea l e r - B- 1 630 Li n kebeek - Tél . : 02 380 7 1 5 7
ci-dessous, a u prix d e 6,1 0 € (fra is d'envoi incl us) p u b l i c . action@skynet . b e - Com p te B . B. L. 31 0-0971 429-60)
(DOM 7,0 1 € - B e l g i q u e, Luxe m b o u rg 7,8 1 € - Su isse 1 2 C H F)

Nom : . P ré n o m : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Délai de l ivra ison : 3 sem a i n es.
Offre va l a b l e jusqu'a u 3 1 /1 2/20 1 7
Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Code postal : �
I ------L�-���I Vi l l e : .

Je j o i n s m o n règ l e m e n t de : . . . . . . . . . . . . . . . . . . €
° ° ° °
D N 1 D N 9 D N 17 D N 25
D P a r c h è q u e b a n c a i re ou posta l (à l 'o rd re de LI DS)
B--N2--2 D N° 10 D N° 18 D N ° 26
D N° 3 B N° 'l'I D N° 19 B �J 0 27 D Par CB, VISA, EUROCARD-MASTERCARD :
B--W--4 B N° '12 D N ° 20 D N ° 28
D N° 5 D N° 13 B N ° 2'1 D N ° 29
D N° 6 D N° 14 D N° 22 D N ° 30
lJ)
D N° 7 D N° 15 D N ° 23 D N ° 31 Exp i re : L_L__J L_L__J
CO D N° 8 D N° 16 D N ° 24 B N ° 32 Les 3 derniers chiffres au dos : � I ------L----'----'
Date et s i g n at u re o b l i g atoi res :

Conformément à la loi « I nformatiq ue et l i be rtés » du 6 .1 .78, vous d i sposez d'un d roit d 'accès et de rectification a ux don nées perso nnel l es vous concernant.
B DOSSI ER
Formation

Choisir
une formation
ada ptée
P a r Cyr i l G a r n i e r

I l n'est pas touj o u rs évid ent de sa­ si la l iste est trop longue pour récapitu ler chaque projet
individuellement, faites des catégories plus généra l es
vo i r com ment chois i r la bon n e for­ (chaises, tables, armoires, m i roirs, bols . . . ), ou ne fa ites
mation pou r répo n d re à ses beso i ns. ressortir que les projets les plus marq u ants.
Cette fic h e de synthèse va vou s p e r m ettre d 'y voi r
o u s faisons su ite à l 'a rticle s u r l es formations q u i p l u s clair s u r vous. Nous avons trop souvent u n e image
N est paru dans l e hors-série n ° 22 s u r l a défonceuse.
Vous avez été nombreux à nous contacter pour nous
d i m i n uée de nos capacités réel les et le fait de rassem­
bler en u n seu l endroit tout ce qui fait notre expérience
demander de vous donner plus d ' informations sur les permet souvent de réa l iser que l 'on en sait plus q u e ce
m ei l le u rs m oye n s p o u r choisir u n e formatio n . N o u s que l 'on imagine de prime a bord .
avons cherché à réun i r les réponses a u x questions q u e Une fois la fiche complétée, analysez ce qui vous manque
vous vous posez. en termes de compétences, de savoi r-fa ire. Si vous n'arri­
vez pas à le déduire à partir de cette synthèse, prenez
u n projet que vous souhaiteriez fai re, mais pour lequel
vous savez que vous n'avez pas les connaissances néces­
saires. Vous pouvez partir d'un projet de réa l isation dans
u n magazine ou dans u n l ivre, ou même d'un meuble
existant, et l ister tout ce que vous ne savez pas fai re ou
ce que vous souhaiteriez améliorer dans votre tech nique.
C'est u n exercice un peu fastid ieux, mais je vous assure
que c'est très précisément ce q u i vous fera gagner d u
tem ps e t de l 'a rgent en réussissant à choisir u n stage
adapté à vos besoins parmi les cata logues très fournis
des différents formateurs, écoles, et a utres l ieux d'ensei­
g nement.

Déterminer la disponibilité
U n e fo i s q u e vo u s avez d éte rm i n é vos b e so i n s,
il faut établir votre disponibilité. Par disponibilité, j'entends
bien évidem ment le tem ps que vous avez à disposition
pour suivre une formation, mais aussi la volonté et I ' éner­
... gie que vous pourrez déployer pour mener à bien votre
engagement. C'est une chose de se ren d re pleinement
Un plan de réa lisation
est u n bon m oyen �
d ispon ible pou r 5 jours (ce qui est une d u rée fréquente
:i
de m ettre a u jour /es CO

pour des stages d'initiation ou de perfectionnement), c'en


tech n iques qui peuvent C
...c:
nous manquer (placage, 0
est u n e autre de l ' être pour quelques mois ou pl usieurs
usinages . . . ).
--,

a n n ées d 'apprentissage, surtout si vous sou h aitez a u


@

fin a l sanctionner ce parcou rs p a r u n diplôme. Ne fa ites


Déterminer précisément les besoins pas l 'erre u r de penser qu'une formation en cou rs d u
Oue vous soyez grand débuta nt, amateu r ou expert, soir sera p l u s faci le à su ivre (au n ivea u d e l ' étude e t d e
person n e n'a les mêmes besoins que son voisin ni les la concentration) qu'un stage de quelques jours. On fi nit
m ê m es e nvies, d 'a i l l e u rs . Pou r b i e n d éte r m i n e r vos souvent par être rattrapé par des obl igations de la vie
besoi ns, vous com m e n ce rez donc par fai re une fiche quotidienne et ce sont finalement pl usieu rs séa nces q u i
récapitu lative de vos compétences et de tout ce que vous peuvent passer à la trappe d u cursus, c e q u i est moins
avez déjà réa l isé (u n peu à la man ière d'un CV). Consei l envisageable sur une semaine.

54 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


DOSSIER Il
Formation

_�
" ,, "j •

I\ I\ - -

. ... � .. ....

Congé ind ividuel de formation (C1f)


• f .

Compte personnel de formation (CPF)


.,.
l.0' ""'91 � • ..........,,.(ot)HI .... OOftll' ... ,,....,.. ""4 -•0.•'- llt _ po&M _ _ __ i.. � � - - ICH) _ ., ___ ,.......,,. _ _,,.,_ ., ...,. _ A _
unt f .,..,,.,.._ pc,,x ... �,,.., - .,., M t-� LO' CJ Hl -1 - � · ... - ­ - - - - � ......-. l• o>f • r� lectoc...-.-t • lo. ,._ ftlol') - i...
-,_.;.. . f� L0' ....14- .. ,_. � - 11 - - il, !- ........ .. ,...... _ ... _ _ ... _ ... o.t " � ""' ........,-,,.J..ll ....... 1$l1)
LO' Cf'f= l.. ,... ... """""',.IIClft<'ll"-t�

Le service p u blic fourn it toutes les informations sur les droits à la formation, n ' h ésitez pas à vous renseigner.

Déterminer ses ressources jusqu' à 36 mois de congés rémunérés pour suivre une
On le sait, le travail du bois est une activité qui peut vite formation pendant le temps de travail. Le CPF (Compte
se révéler onéreuse si l'on aime les belles machines et personnel de formation) permet à toute personne de
les beaux outils (manuels ou électriques). Les formations disposer de 24 heures de formation par an (cumulable sur
aussi peuvent finir par représenter un certain budget, 5 ans maximum), puis de 12 heures jusqu'à un maximum
surtout si l'on souhaite devenir polyvalent ou expert de 150 heures. Si la formation se fait hors des heures de
dans un domaine . . . Même si le bois n'est pas forcé­ travail, le salarié n'a pas besoin de l'autorisation de son
ment votre domaine professionnel, n'hésitez pas à vous employeur pour la suivre.
renseigner s�r vo9 droits à la formation par rapport à Ouoi qu'il en soit, faites déjà le tour de ces trois points
votre entreprîse: En effet, si vous justifiez de 24 mois avant de prendre contact, ou tout au moins avant de vous
d'activité (et de quelques autres critères), vous pouvez décider pour une formation précise. Cela vous aidera
accéder au financement de certaines formations. Le non seulement à y voir plus clair vous-même, mais aussi
CIF (Congé individuel de formation) est destiné aux à répondre aux questions que les responsables des
gens qui veulent évpluer professionnellement et ouvre stages ou des formations vont vous poser. •

r.m
lY� L I Z I E RS
Formations aux métiers d'Arts
Ébénisterie - sculpture - tournage - marqueterie lutherie - restauration de meubles
jouets en bois - finition - peinture - tapisserie - paillage
Acquérir ou se perfectionner
STAGES COURTS, STAGES LONGS (dont CAP)

1 6 ter rue Paris 601 20 BRETEUIL


Tél. : 03 44 07 28 14 • Fax : 03 44 07 29 46 • site internet : www.Ies-aliziers.fr • mail : contactaliziers@orange.fr

octobre 201 7 • L' Atelier Bois n ° 205 SS


Il Technique ��� Confi rmé

Asse m b l e r tro i s é l é m ents


à co u pes d 'o n g l et
L'auteur nous donne ici
les techniques pour faire
sans problèmes ce remar­
quable type d'assemblage
complexe, en choisissant
les bons outi ls et en suivant
quelques règles de base.
Par Charles Mak

Q
u a n d on e n t e n d m ê m e
certaines grandes figures
dire qu' il est compli q u é de
faire des assemblages de
trois éléments à coupes d 'onglet,

56 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Techn ique Il
on comprend pourquoi la plupart
des ébénistes n e p e nsent pas
forcément à les intégrer dans
leurs projets. Ce qui rend cet
assemblage - pou rtant simple
en apparence - difficile à réali­
ser, c'est le très grand n \veau de
précision q u ' il f a u t à chacun e
d e s étap e s po u r la mise à la
dim e n sion d e s éléme nts, l e s
co u p e s d'onglet e t l e mortai­
sage . Et même le montage peut
être épro u vant .
L e choix des outils est u n élément
primordial p o u r r é u ssir c e t
assemblage . Certains ébénistes,
dont des chevronnés, préfèrent
utilise r u n e scie circ u laire s u r Le piète m e n t est simp le, m a is l 'effet obte n u est assez esth étique.
table avec u n chariot à coupe
d'onglet. Cela implique plusieurs
réglages et des ajustements pour
faire la coupe d'onglet double et
chaque erreµ r se, reporte sur les
autres coup·e s ·ou ajustements.
Pour le mortaisage, beaucoup se
tourn ent vers un e défonceuse et
un gabarit fait maiso n . Même si
le gabarit est très.bien fait, c'est
un procédé lent qui prend du
te mps et q u i n'est pas to ujours
ultra-précis .
Alors, y a-t-il de meilleures alter­
natives ? Déjà, commencez par N 'hésitez pas à produire plus de pièces et à Mettez vos éléments à la longueur e n vous
jeter ou repren dre celles q u i ne seraient pas a ida nt d'une cale de butée et e n la b l o q u a n t
oublier la scie sur table et préfé­ impecca b les. aussi verticalement.
rez un e scie à coupe d'onglet -
après tout, elles ont été créées
pour ça. À ce jour, je n e connais
pas de meilleur o u til qu' u n e
fraiseuse à domino pour l'usi­
nage d'assemblage à mortaise et
faux tenon . Si vous ne voulez pas
e n acheter une, empruntez-en
une si vous pouvez ou louez-la si
vous souhaitez assurer la préci­
sion de vos usinages pour vos
premiers e ssais d'asse mblage
d' éléments à coupes d'onglet.

Préparation des pièces


Le succès de cet asse mblage
m u ltip l e à coup e s d ' o n g l e t
commence ave c u n e prépara ­
tion méticuleuse des pièces de
bois qui vont être utilisée s . On
comme n c e par s'ass u r e r q u e
cha q u e élém e n t - montants
et traverses - est bie n plan et
d' équerre sur toutes ses faces.
Une fois que les pièces ont été Reprenez les traces d 'usinage à l 'a ide d 'u n ra bot réglé très finem ent.

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 5 7


B Technique H� Confi rmé
mises à la lo ngueur, les marques
de d é c o u p e s o n t r a b o t é e s
propreme n t .

Réglage de la scie
à coupe d'onglet
La première chose à faire - q ue
Les éléments ont ten dance à tous s e ressem­ Utilisez les signes d'établissement conven­
bler. Il faut donc tra cer des repères pour tionnels et tous les repères qui vous seront
l'o n oublie malgré tout d e faire
éviter les erreurs qui manqueront invaria­ utiles pour identifier correctement chaque la plupart du temps - est de
blement de survenir autrement. Ne gardez élément en fonction de son orientation et de
aucune pièce avec des défauts qui pourraient sa position par rapport aux autres pour éviter vérifier que votre machin e fait
compromettre la qua lité de l 'assemblage. les erreurs d 'orientation des coupes d 'onglet. des coupes d 'o n g let imp e c ­
cables . Faites auta nt d e coupes
de test et d 'aj usteme n ts q u e
n écessaire, j us q u' à c e que les
coupes d'onglet soient parfaites.
L'approximatif n'a véritableme nt
pas sa place pour c e g e n re
d'assemblage.

Tracés de préparation
Vouloir usiner les d eux premières
coupes d 'o n glet sa n s faire de
pla n est peu j udicieux et suj et à
erreur. Vous risquez gra n d eme nt
de vous retrouver à usi n er u n
mo n t a n t comme u n e traverse
Bloquez bien votre p ièce pour éviter tout décalage ou mouvement pendant la co upe. et faire des coupes d'o n glet à
cha q u e extrémité, ou e n core
à couper les ma u vaises faces
de votre pièce. Pour éviter ces
erreurs de coupe, comme n cez
par tracer les sig n es d' établis­
seme n t des traverses et des
m o n t a n ts, p u i s repérez les
extrémités pour savoir où sero nt
u si n ées les coupes d'o n glet
double .

Usinage des coupes d'onglet


sur les montants
Comme n cez par placer votre
premier montant contre une cale
Bascu lez la pièce vers vous de façon à ce que le biseau soit to urné vers le ciel et fa ites votre
seco n de coupe. de blocage et coupez u n e extré­
°
mité à 45 . Tour nez ensuite votre
pièce de façon à ce que le biseau
soit tour n é vers le ciel et faites
la seco n d e découpe de faço n à
former la coupe d 'onglet double.
Répétez l'opération pour chacun
des mo ntants.

Usinage des coupes d'onglet


sur les traverses
Les traverses re ç oive n t des
coupes d ' o n g l e t double à
chaque extrémité. Comme n cez
par couper u n e première extré­
mité de la m ê m e f a ç o n q u e
précédemme n t . La découpe

58 L'Atel ier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Î

Techn ique fi
de l a seconde extrémité est
toutefois p l us dé l icate, car l a
pointe de votre première coupe
d'onglet doub l e est trop fragile
et trop fine pour être placée
efficacement contre une butée
de r é g l a g e de p r o f o n d e u r
standard . J 'ai donc adapté une
idée que j 'avais déj à vue, utili­
sée par un confrère ébé niste
et professeur. l i s'agit de créer
une ca l e o b l ique qui permet
d'appuyer l a coupe d'onglet et
d'en reprendre la pointe comme
point d'appui et de référence
contre la butée de rég l age de
profondeur de coupe . U ne fois à p o u voir
que vous avez pu b l oquer votre
Bloquez votre première coupe d 'onglet en b u té e contre la cale b isea utée de façon
découper votre onglet double s u r l 'a u tre extrém ité.

pièce correctement, vous n'avez


p l us qu' à procéder comme pour
l es autres faces .

U s i n a g e d e s m o rta i s e s
N ou s a v o �·s déj à é v o q u é à
plusieurs reprises l 'utilisation
de fraiseuses à domino dans
l es pages du magazine, je ne
reviendrai donc pas s u r les
bases de son util isation . Pour
ce proj et (rai l s et traverses sont
en section de 27 mm), j 'ai uti l isé
des dominos de 4 x 20 mm en
réglant la machine pour qu'e l le
usine en situation de mor taise
standard avec un rég l age de
hauteur à 6 mm.
La dernière décision à prendre
est celle de l 'emplacement du
Collez deux chutes de coupe d 'onglet sur une planche p o u r former une cale de repérage en
forme de « V "·
tenon et donc de la mortaise.
P l us l a mortaise est située vers
l ' i n t é r i e u r de l 'a s s e m blage,
p l us celui-ci sera résistant . Les
pièces les moins épaisses, dans
ce cas - l à , nécessitent que l es
tenons soient placés au plus près
de la partie interne de l 'assem­
b l age de façon à ce qu' i l s n e
se chevauchent p a s - l a l igne
de repère de la mortaise est
établie à 2 6 mm de la pointe.
La pointe compli q ue la prise
de mesures et l e repérage des
emp l acements des mor taises
sur l es différentes pièces . U ne
cale en forme de « V » permet
de simplifier les manœuvres. U ne
fois vos repères p l acés, b l oquez
l es pièces sur votre établi et
creusez vos mortaises . Regroupez vos éléments et usinez toutes les mortaises.

octobre 201 7 • L' Atelier Bois n ° 205 59


Il Technique �H Confi rmé

Rou vrez votre assem blage e t g lissez progressive m e n t l e montant e n place.

Ra botez délicate m e n t les s u r fa ces


a ve c u n fer fraîch e m e n t aiguisé.

Assemblage
S i vous commencez par usiner les
coupes d'onglet double - comme
nous avons procédé ici-, la fraiseuse
à domino taillera des mortaises
perpendiculaires à l'onglet. Les
trois éléments sont alors assemblés
en même temps.
Une autre technique consiste à tailler
les mortaises en premier, puis à usiner
les coupes d'onglet. Avec cette
seconde technique, les mortaises
sont parallèles aux tasseaux. Cela
veut dire que vous pouvez commen­
Il vous faudra recouper vos dominos à la bonne dimension si vous utilisez la technique d'usinage des cer par assembler deux éléments
coupes d'onglet sur les mortaises. Au c_entre, la mortaise est usinée avant l'onglet. L'assemblage est plus
ensemble, puis finir avec le troisième,
ce qui rend le processus d'assem­
facile, mais il faut recouper les tenons. A droite, l'onglet est usiné avant la mortaise, il n'y a pas besoin de
recouper le domino. En revanche, l'assemblage des trois éléments en même temps est moins aisé.

blage moins ardu.


Une fois que vous avez vérifié votre
assemblage avec un montage à
blanc, vous pouvez passer au collage
final. Une fois que la colle est sèche,
vous pouvez reprendre délicatement
les zones de jonction de l'assem­
blage au rabot en effectuant des
passes très légères.
J 'espère que les techniques présen­
tées dans cet article vous permet­
tront de réaliser des assemblages à
trois éléments à coupes d'onglet sans
trop de difficulté et vous éviteront la
frustration, comme cela m'est arrivé,
de vous retrouver avec une table
qui devient de plus en plus petite
à cause des erreurs successives et
des rectifications nécessaires. •
Des serre-joints à came avec patins en liège s o n t les bienvenus p o u r b l o q u e r ce g e n re
d 'assem blage a ve c des é l é m e n ts délicats.

60 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


� Débutant Technique Il

Pa r Fred et J u l i e Byrne

Nous vous avons


présenté p l usieurs
projets de chan­
tou rnage ces der­
n iers mois et, su ite a ux
nombreuses dema ndes,
nous avons décidé de
reven i r s u r l es fonda­
menta ux de l a sci e à
cha ntou rner, l e tout su ivi
d ' u n projet.

Les p ri n ci p es d e base
d e l a sci e à ch a nto u rn e r
I l f a u t c o m m e n c e r p a r d i re
q u e l a s c i e à c h a n to u r n e r e s t
p ro b a b l e m e n t l ' u n d e s o u t i l s
Quel l e sera m a fréquence d 'uti­
l isation ?
S i vo u s d evez n e vo u s e n s e rvi r
l isses pour la fixation, et non pas à
fixation à ergots, étant donné que les
ergots ne passeront pas dans les trous
é l ectri q u es l e s m o i n s d a n g e ­ q u 'occas i o n n e l l e m e nt, o u s i vo u s d'amorce des travaux les plus fi ns . . .
re u x d a n s u n ate l i e r, m a i s a u s s i déma rrez dans le chanto u rnage et
l ' u n d e s p l u s p rati q u e s p o u r l e que vous ne savez pas encore si cela Le choix d u système d e cou pe
c h a n to u r n a g e, l a m a rq u ete r i e et va vra i ment vous p l a i re, vo us fe riez a n g u l a i re est-il important ?
l e s i n c r u stati o n s . Le c h o i x d ' u n e m ieux d ' i nvestir d a n s u n m o d è l e S u r l a p l u part des scies à chanto u r­
s c i e à c h a n to u r n e r e s t q u e l q u e d 'e ntrée d e g a m m e . En reva n che, ner, les ta bles bascu lent à d roite et
c h o s e d e t r è s p e rs o n n e l , m a i s si le cha ntou rnage est une passion à gauche, ce q u i est très pratiq u e,
n o u s p o u v o n s vo u s d o n n e r d e s - com m e po u r n o u s -, a l o rs vo u s mais pas toujours parfait, car i l arrive
co n s e i l s et vo u s a i d e r à vo u s avez i ntérêt à acheter t: me m a c h i n e pa rfois q u e l 'on ait à trava i l l e r avec
poser l es bon nes q u esti o n s ava nt h a ut d e g a m me. un a n g l e tel lement prononcé q u ' i l
q u e vo u s ne p a s s i ez à l 'a cte. est d iffici l e d e g a rder l a l a m e s u r
Pour quel type de chantournage ? l a l i g n e d e déco u pe. I l p e u t a i nsi
Quelle somme d 'a rg e nt s u i s-je Si vous prévoyez de fa ire beaucoup être préférable de choisir une scie à
prêt à mettre d a ns m o n achat ? d e m otifs com p l exes, vou s a u rez chantourner avec une tête inclinable.
D e fa ço n g é n é r a l e , i l va u t certa i n e m e nt besoi n d e fa i re des
to uj o u rs m i e u x a c h ete r a u p l u s trous d 'amorce et donc de reposi­ Et ce l u i de l a vitesse ?
h a u t d e vos p o s s i b i l ité s . To u t e ­ tionner votre lame très souvent. Un La vitesse d e cou p e est a u ss i u n
fo i s , l e m a rc h é d e l 'o cc a s i o n , système d 'attache rapide de la lame facteu r importa nt ; elle est mesurée
n ot a m m e n t s u r i n t e r n et, p e u t sera donc plus que reco m m a ndé. en nombre de cou rses par minute.
s'avé re r i ntéressant s i l 'o n y passe Vo u s p réfé re rez a ussi une scie à Généralement, les scies à chantour­
u n peu de te m ps . chantourner q u i accepte les la mes ner ont deux vitesses de coupe, mais

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 61


B Technique �H Débutant

La scie à chantourner Excalibur a été complètement


redessinée. La plus grosse m odification est celle du
système de changement d 'angle de coupe, puisque ce
n 'est plus la table qui bascule à droite ou à gauche, mais
la tête et le col de cygne qui se mettent à l 'angle voulu.
L'avantage avec ce système, c'est que vous travaillez
toujours à plat, ce qui est beaucoup plus simple pour Un variate u r de vitesse s 'a vère très utile p o u r la découpe du p lastique ou du m étal (en tre 400
contrôler la pièce de travail et voir ce. que l 'on fait. et 1 400 courses par m i n u te), ainsi q u 'u n e ta ble p ivota nte pour les coupes d 'onglet ou biaises.

les modèles équipés de variateurs


offrent une plus grande souplesse LES ACCESSOI R E S À NE PAS O M ETIRE
d'utilisation en fonction de l'épaisseur
ou de la dureté des bois et aussi pour
les matériaux comme le plastique
ou le métal.

Quelles épaisseu rs de bois vais-je


travailler principal ement à la scie
à chantourner ?
Si vous travaillez des bois plutôt fins,
vous aurez besoin d'une plaque
lumière avec l'ouverture la plus
réduite possible afin de supporter
impeccablement votre pièce de
bois et d'empêcher les chutes les
plus fines de se glisser par l'ouver­
ture. À l'opposé, si vous découpez
de grosses épaisseurs de bois - le
maximum se situe approximative­
ment à 50 mm -, vous chercherez • Lampes et loupes
avant tout à vérifier que la puissance Elles permetten t d'a voir une meilleure vision des motifs et faciliten t le
du modèle est suffisante. repérage des tracés.

Et quel les sont les dimensions de • Aspiration


mes projets ? Elle est hautemen t recommandée pour éliminer les sciures des coupes
Avec cette question, nous abordons
et éviter les problèmes de san té qui y son t liés, comme tout le monde
l'importance des dimensions du col
le sait maintenant.
de cygne, c'est-à-dire la distance qu'il
y a entre la base du bras et la lame,
et qui peut atteindre jusqu' à 760 mm • Pédalier
de profondeur. Si vous travaillez sur Une commande au pied offre l'a vantage de libérer les deux mains et
des dimensions de projets plutôt permet ainsi de déplacer fa cilemen t votre pièce de tra vail ou d'arrêter le
standard, une longueur entre 400 et moteur plus rapidement lorsque la lame se brise.
460 mm est amplement suffisante.

62 L' Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Technique B

Une plaque lum ière rédu ite est essentielle


pour les travaux sur bois fins et petites pièces.

La p rofondeur u tile de coupe est déter­


minée au n iveau du col de cygn e, elle se
mesure en tre la lame et la base du bras.

B I E N C H OIS.I R LES LAM ES cassions les n ôtres . Cette req u ête t i o n d e l a s c i u re, ce q u i p e r m et
fut a ccu e i l l ie avec u n s o u r i re, car i l d ' év i t e r l a s u rc h a u ffe d e l a l a m e
Le choix d'une l a me, a uj o u rd ' h u i , ve n a it d e teste r réce m m e nt d e s e t ré d u i t l e s r i s q u e s d e b r û l u re
ne se l i m ite p l u s à savo i r si l 'on veut l a mes d e précision O i s o n à dentu re s u r l e bois. Ce sont des l a m es
des fixations l isses 0 u à e rgots. Les i nve rsée et, m ê m e e n fo rça nt, i l à a v a n ce r a p i d e et à b o n é t a t
g a m mes sont deve n u es te l l e m e nt n 'ava it pas réussi à les casser. Pas d e s u rfa c e .
variées q u e l 'o n n e sait p l us fo rcé­ la p e i n e d e vo u s d i re q u e n o u s
ment p a r où com m e n ce r. n o u s s o m m e s j et é s d e s s u s e t • La m es à d e nt u re i nve rsée
Les fa brica nts de scies à cha nto u r­ q u 'e l l es sont deve n u es n o s l a mes Ces l a mes re çoivent u n e dentu re
ner offrent généralement u n échan­ de référence pour l a pl upart de nos i nve r s é e s u r l a p a rt i e b a s s e d e
ti l l o n d e l a m es pou r l e bois et l e p roj ets . E n reva n che, n o u s n o u s l a l a m e, c e q u i p e r m et d e p réve ­
m éta l avec l e u r m a ch i n e, ce q u i s o m m es ren d u com pte q u ' i l fa l l ait n i r l ' é c l a te m e n t d u b o i s s u r l a
est pa rfa it p o u r s e fa i re l a m a i n , varier nos g a m mes d e l a mes po u r s o u s -f a c e p e n d a n t l a c o u p e .
su rtout pou r l e rég l a g e d e ten s i o n trava i l l e r d iffé re ntes esse n ces d e Ce l a ré d u it d 'a u t a n t l e p o n ç a g e
de lame en fonction d e s épaisseurs bois o u des motifs plus complexes. d e fi n i t i o n , c'est t o uj o u rs b o n à
de l a mes. S i vo us mettez tro p d e p re n d re .
te n s i o n s u r u n e l a m e fi n e , c'est­ N u m é rotat i o n d e s l a m e s
à - d i re n ° 2 o u 3, e l l e va se b riser et n o m b re d e d e n t s • La m es à d e nt u re co u ro n n e
ava nt m ê m e de mettre l a m a ch i n e P l u s l e n u m é ro e s t b a s , p l u s l a I l s'a g it d ' u n d e s i g n assez u n i q u e
en ro ute, t a n d i s q u e s i vo u s n'en l a m e est fi ne, e t p l u s l e TPI (Teeth q u i u s i n e en co u pe m o nt a nte
m ettez pas a s s ez s u r u n e l a m e Pe r I n c h , ou De nts par pou ce) est e t d e s ce n d a nte, p e r m et t a n t
l a rge, co m m e des n ° 5 o u 7, vous é l evé, p l u s la co u p e est d é l i c ate, a i n s i d e r é d u i re l a v i t e s s e d e
aurez une lame qui ondulera et vous et l e rayo n d e b ra q u a g e d e s s c i a g e e t d 'o f fr i r u n m e i l l e u r
n 'a rrive rez pas à s u iv re correcte­ c o u r b e s e s t ré d u it . · À l ' i n v e r s e , c o n t rô l e e t u n e p l u s g r a n d e
m e nt votre tracé de co u pe. p l u s l e n u m é ro e s t é l ev é et l e fi nesse d e co u p e. C'est u n e l a m e
Ou a n d nous avo n s com m e n cé à n o m b re d e d e n t s , b a s , p l u s l a é co n o m i q u e q u i p e u t e n p l u s
trava i l l e r avec des scies à cha nto u r­ l a m e e s t é p a i s s e , a u g m e nt a n t ê t re reto u r n é e p o u r offr i r u n e
n e r é l ectriq u es, nous cass i o n s n os l ' épa isse u r du trait d e cou p e s e co n d e v i e à l a l a m e .
l a mes très fréq u e m m e nt, a u poi nt et l e rayo n d e b ra q u a g e d e s
de p re s q u e n o u s d é co u ra g e r à courbes. • La m es à d e ntu re d o u b l e
uti l iser nos machi nes. Nous deman­ I l s'a g it d ' u n e l a m e q u i com p o rte
dâ mes a l ors à un représentant de l a L e s d iffé r e n t s t y p e s d e l a m e s des su ites de deux dents ra p p ro­
m a rq u e H e g n e r l o rs d ' u n sa l o n d u • La m es à d e nt u re S k i p chées et d ' u n e s p a ce p l u s g ra n d
bois q u e l les l a mes i l n o u s reco m ­ Ces l a m es ont des d e nts assez p o u r l ' év a c u a t i o n d e s s c i u res et
m a n d a it, éta nt d o n n é q u e n o u s e s p a cé e s q u i fa c i l i t e n t I ' éj e c - le refro i d i s s e m e n t de la l a m e .

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 63


Il Technique H� Débuta nt

U n système d 'attache rapide est très pratiq u e


pour tout ce q u i est d é c o u p e de motifs complexes
et a utres dentelles de bois.

Les systèmes de fixation des lames varient b e a u coup


d 'u n e machine à l 'a u tre, choisissez bien le vôtre
au risque de p e rdre b e a u co u p de temps. L'ajuste m e n t de la tension de lame est u n e étape clé pour obtenir un bon rés u ltat de coupe.

• Lames à d e nture spi ra lée Tension de lame Cela est encore plus important pour
La lame reçoit une de n ture en Vérifiez que votre table est e n les projets d'incrustation ou d'intar­
hélice q ui permet de couper le position horizontale, puis, à l'aide sia puisque les chants des pièces
b ois dan s toutes les direction s de la clé fournie par le fabricant, doivent être parfaitement perpen ­
san s avoir b esoin d e tour n er la bloquez votre lame à chacune de diculaires pour que les assemblages
pièce de bois, ce qui peut s'avé­ ses extrémités dans les porte-lames puissent se faire correctement.
rer très pratique pour les grands en faisant bien attention à ce que Prenez une petite chute de bois de
proj ets. L' état de surface étant les dents soient tournées vers le 19 mm et faites une coupe d'environ
assez brut au niveau de la coupe bas et que le système de tension 2 mm, arrêtez votre coupe, ressortez
en sous-face, il faut prévoir un bon soit complètement relâché. Montez votre morceau de bois de la lame et
ponçage pour la finition. votre lame sur la scie à chantourner venez placer votre fente de coupe
le plus soigneusement possible. sur l'arrière de la lame sans le relever
Le choix des lames est quelque Prenez une équerre de précision de la table. Si la lame rentre facile­
chose de très perso n n el. Plus et vérifiez que votre lame est bien ment dans la rainure, alors vous êtes
vous aurez l'occasion de travailler perpendiculaire à la table, vous bien à la perpendiculaire, sinon vous
des projets avec des lames diffé­ pouvez maintenant mettre votre n'avez plus qu' à reprendre toute
rentes, plus vous serez à même lame en tension. l'étape de réglage de l'équerrage
de juger de vos affinités de lames Poussez la lame légèreme n t de de la lame, ou à ajuster le bascule­
en fonction des matériaux. N ous chaque côté avec vos doigts, vous ment de la table, jusqu' à obtenir le
vous don nons ici quelques recom­ ne devez pas avoir un mouvement parfait alignement.
mandatio n s, mais le choix fi n al de plus d'un ou deux millimètres. À
vous appartient, bien sûr ! Ne vous priori, il vaut mieux plus de tension Utilisation de la scie à chantourner
découragez pas, même si vous que pas assez ; si vous insistez trop La meilleure façon d'apprendre,
vous trompez à plusieurs reprises, avec une lame pas assez tendue, il y c'est encore de s'entraîner. Dessinez
il faut un grand nombre d'expéri­ a plus de chances que celle-ci casse des lignes droites et des courbes
mentations pour bien ressentir et et que votre coupe soit irrégulière sinueuses sur des chutes de bois
comprendre toutes les différences avec des biais et que vous ayez du et entraînez-vous à suivre le plus
d'utilisation des lames. mal à suivre votre tracé de découpe. précisément possible ces tracés.

64 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Technique Il
Le mieux est encore de travailler Utilisation des motifs
en tenant votre morceau de bois à La méthode la p lus sim ple est
deux mains - une de chaque côté de faire une photocopie de votre
de la lame - afin d'avoir un meilleur motif et de la coller sur votre
contrôle de l'ensemble, vous morceau de bo i s, à l'a ide d'une
gagnerez en confiance progres­ colle en s pray ou d'un bâtonnet
sivement. de colle. G ardez touj ours l'or i g i ­
S i vous déviez de votre ligne de nal a u cas où vous aur i ez besoin
coupe, revenez doucement sur vos de fai re d'autres copies.
pas, sans à-coup ; une fois la feuille
de motif retirée, il ne devrait y avoir U ne autre tec h nique consiste
que vous pour savoir ce qui s'est à transférer le motif à l'aide
passé. d'une feu i lle de pap ier carbone
Prenez u n e équerre de p récision pour vérifier q u e
votre lame est bien c a l é e à 90 °.

Commencez de préférence avec en re p or tant le motif sur une


une vitesse moyenne, ou p lus feu i lle de papier calque, puis de
rap ide p our les morceaux de la placer sur le bois. Cela peut
bois épais et plus lente pour les offrir un avantage certain si le
morceaux très fins. Votre vitesse gra i n du bo i s est un élément
d'avance du bois est aussi essen­ important de votre projet. U ne
tielle - ne forcez jamais votre bois fois que vous êtes sat i sfa it de la
sur la lame, cela crée une usure position de votre motif, gli ssez
prématurée de la lame et peut finir votre feu i lle de p a pier carbone
par la casser. Avancez votre bois de en dessous, bloquez le tout avec
façon continue avec une pression du ruban de masquage et repas­
douce mais ferme et laissez la scie sez par-dessus à l'aide d'un stylo
faire le travail pour vous. ou d'un crayon. •
Effectuez un second test de vérification
de la perpen dicu larité avec une ch ute de bois.

Scies à S · à ru ba n
cha ntou rner à cha ntou rner
Pégas ® Pégas ®
Disponible Modèle 1 4", S R P1 4CE.
en trois modèles : Adaptée spécialement à l'utilisation de
SCP1 6CE (406 m m), nos rubans à chantourner,
SCP21 CE (535 mm) maintenant livrables auprès de vos
et SCP30CE (762 mm). revendeurs habituels.

SCI E SMI N IATU FI E S SARL


Scies Miniatures Sàrl • CH-1337 Vallorbe • pegas@scies.ch a swiss precision saw blades since 1966

octobre 201 7 • L' Atelier Bois n ° 205 65


Il Chantournage

M ATÉ R I E L R E Q U I S

• une photo ou une image


• une imprimante
• le modèle : calques et
feuilles carbone ou copies
imprimées
• une scie à chantourner
a vec des lames n ° 3 et 5
• une ponceuse à disque ou
lapidaire
• une ponceuse à cylindre
(optionnelle)
• une perceuse à colonne et
un embout de perçage de
1 mm
• les essences de bois de votre
choix
• du con treplaqué de frêne
en 4 mm
• du con treplaqué en 1 2 mm
pour le support
• un crayon, une règle
et une équerre
• du ruban de masquage
• du papier de ponçage
à grain 1 80-220
• une cale de ponçage
• la finition de votre choix
• de la colle
• un système de fixation
murale

st- i l possibl e de transformer


E une photo de vacances en une
« œuvre d 'art» en bois que tout
un chacun serait fier d'accrocher
à un mur ? Vous pensez que ça
demande trop de travai l ou que
c'est trop diffici l e ? En réa l ité,
Réa l isation d'un paysage c 'est bien p l us faci l e qu 'on ne
le pense .
Commencez d é j à par choisir
cha ntou rné à pa rti r d'u ne photo une photo, puis agrandissez- l a
a u format A 4 et, à l 'aide d 'une
feuil le de papier cal que de même
1 pa rtie re
dimension, commencez à tracer
l es contours de ce que vous
Voici u n projet e n deux parties q u i va vous permettre souhaitez voir sur le proj et fina l .
I l faut simp l ifier au maximum l es
de transformer u ne photo en pan neau chantou rné. é l éments - oub l iez l e contour
de chaque branche ou feui l l e et
Par Fred et J ulie Byrne ne tracez que l es troncs et l es

66 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Chantournage B

Com m e n cez p a r sélectio n n e r la p h oto ou l ' image q u e vous s o u h a itez Ne tra cez q u e les conto u rs des éléments prin cipaux de l ' image - moins il y e n
transformer en un tableau a rtistique. a u ra, m i e ux c e sera.

Mise en place

1
contours de la cime des arbres gratuitement sur internet qui
d'un seul trait, sauf si c'est un permettent de faire ce genre Commencez par choisir votre
très grand arbre. d'opération , de mê me que les photo, ou utilisez le modèle
Il en v a de m ê m e p o u r les logiciels de certaines impri­ présent dans les pages qui suivent.
bâtiments . . . N 'ajoutez que les mantes. N 'hésitez pas à prendre Si vous décidez de faire votre propre
détails que vous j ugez indis­ contact avec la rédaction si vous modèle de travail, n'oubliez pas de
pensables et qui sont faciles à ne trouvez pas votre bonheur par l'agrandir à l'aide de votre impri­
usiner - les personnages et les vous-même. mante ou de votre copieur.
animaux ont plus intérêt à être
représentés par des silhouettes.
Enfin, c'est à vous de décider de
Vous pouvez a u choix faire
plusieurs photocopies de votre
modèle que vous placerez sur
2 Placez une feuille de papier
calque par-dessus votre image
la quantité de détails nécessaire votre sélection d'essences de de référence, bloquez le tout avec
pour équilibrer votre sujet . bois, ou bien dessiner votre du ruban adhésif et commencez à
Une fois satisfait de vos contours, modèle au dos de votre feuille tracer les formes principales. Simpli­
v o u s s o uhait e r e z p e u t- ê tr e de papier carbone et le recopier fiez tout ce qui est végétation (arbres
agrandir votre image . sur chacun de vos morceaux de et arbustes) en utilisant les zones
Si vous n'avez pas de photoco­ bois. À vous de voir la technique sombres et plus claires en repère.
pieur prenant en charge cette que vous préférez . N'ajoutez que ce que vous souhaitez
fonctionnalité, il existe toute ­ Et sinon, vous pouvez touj ours voir sur votre projet final et n'oubliez
fois des logiciels disponibles reprendre notre modèle . . . pas que moins il y en a, mieux c'est.

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 67


Il Chantournage

Utilisez u n e fe uille de papier carbone p o u r recop ier


votre tracé sur une fe uille de papier blanc.

Fred et Ju lie préfèrent tra vailler à pa rtir d'une seule fe u ille. Pensez à repasser /es quatre pages
en une seule.

Agran dissez le tracé en fo n ction de fa dim ension Le tableau est fa it à pa rtir de morceaux de Reportez l 'ensemble des tracés sur le bois,
finale que vous souhaitez p o u r votre p rojet. tulipier en 6 et 1 0 mm. en fa isant attention au sens du fil du bois.

3 U n e fo is satisfa it de l 'ensemble
de votre d e s s i n , re p o rtez- l e
5 U n e fo is l e s fe u i l l es réa s s e m ­
b l ées, l e m o d è l e e s t tra n sfé ré
d iffé rentes te i ntes de m a rro n . I l
n 'est pas trop co m p l i q u é d e s'e n
s u r u n e fe u i l l e d e p a p i e r b l a n c s u r u n e fe u i l l e de p a p i e r carbone. p rocu re r e n Fra n ce.
à l 'a i d e d ' u n e fe u i l l e d e p a p i e r Cela reste vra iment notre méthode
carbone. p réfé rée - s i vo u s o ptez p o u r l a ] Tra n sfé rez votre modèle sur l e
version imprimée, fa ites des copies b o i s , a l i g n ez votre d e s s i n e n
4 Vo us a u rez certa i n e m e nt envie
d 'a g r a n d i r v o t re i m a g e e t ,
s u p p l é m e nt a i re s , v o u s p o u r rez
a i ns i les co l l e r sur vos m o rcea u x
fo nction d u fi l d u b o i s . N 'o u b l iez
p a s de n u m é rote r et de b i e n
co m m e n o u s l 'avo ns déjà dit j u ste d e b o i s , ça m a rche a u ssi très b i e n re p é re r l e s e m p l a ce m e nt s d e s
ava nt, i l exi ste p l u s i e u rs fa ç o n s co m m e ç a . é l éments, ce la sera bien p l u s fa ci le
d 'a r rive r à v o s fi n s . Vo u s p o u vez a u moment de passer a u montage
a i n s i assez fa c i l e m e nt t r a n sfo r­
m e r v o t r e m o d è l e A4 d a n s l a
6 N o u s avo n s c h o i s i d 'u t i l i s e r
p r i n c i p a l e m e nt d e s esse n ces
fi n a l d e l 'e n se m b l e des p i èces .

d i m e n s i o n q u e vo u s s o u h a i ­
t e z e t l ' i m p r i m e r s u r p l u s i e u rs
d e b o i s e n 1 0 m m d ' é p a i s se u r,
a i nsi q u ' u n petit peu de tu l i pier en
8 Fa ites b i e n atte ntion a u x diffé­
ren ces de co u l e u rs et de tei ntes
fe u i l l e s . L e m o d è l e p ré s e n t é 6 m m . Cette esse nce de bois offre des pièces de bois - n o u s avo n s
i c i a été a g ra n d i s u r u n l o g i c i e l de g r a n des variations de co u l e u rs uti l is é l es p a rties l es p l u s c l a i res
i nfo r m at i q u e et a été p a s s é e n s u r u n e m ê m e p i èce, q u i vont des p o u r l es troncs des arbres et ce l l es
520 x 3 0 0 m m . verts c l a i rs et fo n cé s j u s q u 'a u x p l u s fon cées p o u r l es cimes.

68 L' Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Chantournage B

Chaque morceau peut être apla n i


a u lapida ire si besoin.

Choisissez les teintes de vos bois avec le plus grand soin de façon à obtenir le meilleur effet visuel.

Commencez à découper vos éléments une


fois que vous êtes sûr que votre lame est
bien perpen dicula ire à la ta ble.

Le chemin était trop g ra n d p o u r être fait à pa rtir d 'u n seul m o rcea u de bois, il a donc fallu Aidez-vo us d 'u n e règle dro ite pour vérifier
trouver un second morcea u q u i se fo n de le plus possible avec le premier. que les bords extérieurs restent bien droits.

9 1 1 s e p e u t q u e c e r t ai n e s
p o r t i o n s d e v o t re i m a g e
qu'il est plus facile de rat t r a ­
p e r l e s pièces si v o u s avez l a
l'aide de m orceaux de ruban de
m asquage. Continuez ainsi, en
soient t rop la rges pou r teni r sur possibilité de l e s détaille r e n découpant chacune des pièces
un seul et même mo rceau de mo rceaux plus petits et d e les et en vé rifiant qu'elles s'ajustent
bois, comme ici avec le t racé rep rend re individuellement au bien les unes par rappo rt aux
d e la route su r not re dessin . lapidai re. aut res.
N ous avons donc d û utilise r
d e u x m o rceaux d e b o i s d u
même stoc k - s i vous êtes u n jou r
conf ronté a u p roblè m e, essayez
Découpe des é l é ments
11 À l'aide d'une é q ue r re
de p récision, vé rifiez tout
12 S i j a mais vous avez t rop
dévié de vot re t racé,
p renez u n m o rceau d e bois de
de fai re en sorte que le raccord d'abord que vot re la m e est bien la m ê m e épaisseu r en re m place­
ne soit pas t rop visible. pe rpendiculaire à la table de ment et placez-le sous les pièces
la scie, de façon à assu re r une déj à découpées, puis alignez

10 Avant de passer à la coupe,


vé rifiez que vot re bois est
bien plat, car il est f réquent que
p récision de coupe parfaite.
C o m m e n c ez p a r le b a s e t
d é c o u p e z c ha q ue piè c e e n
l'ensem ble des élé ments correc­
te m ent et t racez vos repè res de
coupe. N ' hésitez pas à utilise r
les panneaux de bois les plus n'oubliant pas d e les numé ro­ une règle d roite pou r vé rifie r
fins puissent tuile r ou ondule r. te r en sous-face par rappo rt au que les bo rds exté rieu rs restent
Si cela vous a r rive, n'oubliez pas dessin et de les assemble r à bien d roits .

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 69


Il Chantournage

L a issez u n e légère s u rcote e n découpant


s u r l 'extérieur de la lig n e de coupe de la
bordure extérie u re . .

. . . et corrigez le tracé si besoin a va n t de passer à la déco upe .

. . . p u is contin u ez de découper les diffé­


rentes p ièces e n n 'o u b liant pas de vérifier
q u 'e lles s 'assemblent to u tes correcte m ent.

... Les p ièces a insi découpées s 'ajustent


impeccablement. .
U n e fois q u e vous a vez déco upé les petits
éléments à insérer, posez-les sur le p a n n e a u
q u i l e s e n ca dre et vérifiez la correspondance . . . et p e u vent être m a in te n u es e n tre elles
e ntre la pièce et le tracé . . à l 'aide de ruban de masquage.

13 0u a n d vo u s décou pez u n e
p i è c e à l 'a i d e d ' u n e rè g l e
m o rceau de bois s o m b re, p u i s de
le p o s iti o n n e r p a r- d es s u s votre
correctement et aj ustez les tracés ici
aussi ava nt de passer à la décou pe.
d ro ite, l a issez u n e p etite m a rg e morceau de bois plus c l a i r. Vé rifiez
e n d é co u p a nt j uste à l 'exté r i e u r
d e votre re p è re d e c o u pe, ce l a
les positions des tra its de cou pe et
mod ifiez- l es a u beso i n , et d é co u ­
2O Vé r i f i e z l e s a l i g n e m e n t s
et l e s a s s e m b l a g e s a u s s i
p e r m et d e fa i re l es aj uste m e nts p e z votre m o rcea u d e b o i s s e l o n s o uve nt q u e poss i b l e . . .
u lté r i e u rs p l u s fa c i l e m e nt. l e s n o uvea u x re p è res .

14 C o n t i n u ez de d é co u p e r
l es p i è c e s e n v é r i fi a n t l a
1 7-1 se
i ?esoin, mettez les
� l e m e nts e n p l a ce
2 1 -2 2
c h a q u e p i èce.
. . . ava nt de passer
à la d é co u p e d e

q u a l ité d e l 'a s se m b l a g e a u fu r et et uti l isez d u r u b a n d e m a s q u a g e
à m e s u re . pou r g a rd e r l e to ut e n p l a ce.

1 5 -1 6 La m e i l l e u re fa ço n
d e p l a ce r u n
19 Vérifiez vos repères de cou pe
p o u r l 'a r b re à l 'a rr i è re - p l a n
Vous retrouverez la seconde partie

m o rc e a u d e b o i s p l u s s o m b re
de ce projet d'intarsia dans le
e n p l a ça n t l e m o rce a u d e b o i s prochain numéro de L'Atelier
d a n s u n e p a rt i e p l u s c l a i re e s t derrière les troncs des deux a rb res Bois.
d e co m m e n ce r p a r d é co u p e r l e d e d eva nt, p u i s a l ig n ez vos pièces

70 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Chantournage Il

. . . p u is vérifiez les lignes de découpe


des différentes pièces de contour.

. . . en prenant bien soin de vérifier le


montage à chaque étape. Retro u vez la fin de
ce proj et dans le prochain n u m éro de votre
_
magazi ne.

octobre 201 7 • L'Atelier Bois n ° 205 71


Il Design et inspiration

B uffets ch a u ds
et buffets fro i d s
Avec d es co u rbes n at u re l l es,
g é o m ét r i q u es o u rec h e rc h ées,
et des é l é m e nts n oyés d a ns l a
m a sse o u m i s e n va l e u r, l e b u ffet
m o d e r n e se l a i sse conj u g u e r
à to utes l es sa u ces .

D C o n s o l e « Cla ire », Ess e n ti a l H o m e, ch ro m e et é r a b l e


moucheté, dimensions (L, h, p ) : 1 6 0 x 89 x 40 cm, prix : 12 930 € -
www.essentialhome.eu - © Essential Home Il Buffet « Huang », Brabbu
Design Forces, placage en ronce de n oyer, pa lissandre, dimensions
(L, h, p) : 220 x 87 x 5 cm, prix : 16 650 € - brabbu.com - © Brabbu
Design Forces D Buffet « Tyrone », Oficina lnglesa, finition merisier,
chêne, acajou ou peinture, prix : 6 370 € - www.oficinainglesa.com -
© Oficina lnglesa El B u ffet « Dia m o n d Emerald », B o ca do Loba,
a cajo u, b ro nze, la q u e, fe u i l l e d 'a rg e n t et vernis, dim e n s i o n s
(L, h , p) : 180 x 8 3 x 60 cm, prix : 2 1 120 € - www.bocadolobo.com -
© Boca do Labo D Buffet « Monocle », Essential Home, cuivre, nickel,
chêne et noyer, dimensions (L, h, p) : 162 x 80 x 50, 8 cm, prix : 9 770 € -
www.essentialhome.eu - © Essential Home

72 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Design et i nspiration SI

octobre 2017 • L' Atelier Bois n ° 205 73


Il Réalisation �H Confi rmé

U n buffet e n ch ê n e
d a n s u n écri n d 'é ra b l e
L'a uteu r nous p résente 1 1 y a encore q ue l q ues mois, je
travail lais le bois en tant qu'ama­
curiosité, mais surtout avec une
idée assez mince de la patience,
ici l es é l é m e nts c l és teur, comme la plupart d'entre vous, du soin et de la compréhension
de so n proj et de f i n j'imagine, et puis j'ai démarré une des matériaux et des essences de
formation p our devenir artisan bois q u'il faut pour arriver à créer
d'études, q u i fut a ussi ébéniste. J 'ai donc suivi une forma­ un tel ensemble. Aujourd'hui, non
l e p re m i e r buffet tion pour découvrir les différentes seulement je mesure les efforts et
techniques de travai l du bois le temps q ue cela demande, mais,
q u ' i l réa l isa . au travers de projets de p l us en en pl us, je savoure le sentiment de
plus complexes jusqu' à arriver au maîtrise et de réussite qu'il faut pour
moment où il nous est demandé de faire un travail artisanal de cette
Par Chris Wiseman créer notre propre pièce de mobilier. q ualité.
J 'ai alors décidé de mettre en route M ême si e l l e est basée sur une
un projet de buffet, en y intégrant construction traditionne l l e de
tout ce q ue j'avais appris. Ce projet cadres à panneau, cette réal isa­
de « buffet en chêne dans un écrin» tion est surtout caractérisée par
est une production secondaire que les formes courbes des côtés et les
j'ai récemment terminée et dont je poignées intégrées des tiroirs et
suis assez content du résu ltat. Ce des portes. Cet article permet de
que je retiens de tout cela, c'est que, comprendre comment, avec l'aide
avant, j'aurais regardé ce meuble de mon tuteur, j'ai choisi de procé­
avec de l'admiration et une certaine der pour ces éléments.

74 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Réal isation li
U n e h i st o i re d e c o u r b e s
U n e des p re m i è res d ifficu ltés d e
ce projet a été de savoir comment
p rod u i re l es côtés i ncu rvés pou r
q u ' i l s soient vrai ment des parties
intég rantes du meuble. Ces parties
ne pouvaient absolu ment pas être
sujettes aux mouvements du bois
puisqu'elles doivent encadrer impec­
cablement le corps du buffet. Nous
avons donc envisagé deux possibi­
lités : soit un placage sur une struc­
ture laminée, soit un placage sur une
forme pleine. J 'ai finalement décidé
de retenir la première solution après
avoir pesé le pour et le contre de la
réal isation d'une structu re en une Chaque morcea u de MDF est usiné à la même dimension à la to upie.
seu le pièce. Si j'avais été confronté
à une production en série, j 'aurais
envisagé de créer un moule et de
contrecol ler des feuil les de contre­
plaqué pour créer la cou rbe. Cet
arc aurait ensu ite été monté contre
u n p a n n e a � d e c o n t re p l a q u é
d roit e n l aissant u n vide entre l es
deux panneaux. Un des avantages
majeurs de cette technique est de
créer un élément plus léger avec un
temps de réalisatiorl plus court, mais
seulement une fo is que la fo rme est
créée, cela ne m'a donc pas semblé
pertinent ici, pour un seul exemplaire,
étant donné le temps de fabrication
du moule.
La solution retenue a été de créer un
noyau solide composé de plusieurs
bandes d e M D F mises e n forme
selon la cou rbe souhaitée, qui sont Les décalages et les dispa rités sont corrigés à l 'a ide d 'u n racloir a u format carte. Pe nsez bien à p o rter
votre masque de protection con tre les poussières.
col lées ensemble, puis recouvertes
p a r d u p l acage. B i e n q u e cette
opération soit plus lourde que celle
de l'autre sol ution, elle permet de
créer une pièce solide qui ne sera
pas sou mise aux mouvements d u
bois. J'ai choisi d'uti liser une résine
époxy pour l 'enco l lage, car j 'avais
peur que des col l es plus classiques
comme des colles blanches ajoutent
trop d'humidité et engendrent ainsi
des risq ues de va riations d i m e n ­
sionnelles.
Le placage des deux côtés ainsi que
de l'ensemble du meuble a été fait en
atelier et calibré à 2 mm à partir du
même stock. Cela permet de garder
une unité visuel l e et structurelle d u
grain, ce qui devient beaucoup plus
compliqué dès que l'on doit util iser Vue déta illée - les montants sont assemblés par lamelles a u p a n n e a u de contrepla qué reco uvert
d ifférentes feu i l les p roven a nt d e de feu illes de placage.

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 75


Il Réalisation �H Confi rm é

Les traverses supérieures sont fixées à q u e u e s - d 'aronde et sécu risées avec des dominos p o u r
e m p ê c h e r tout mou vement. Déta il de la fin ition h u ilée.

différents arbres. Étant donné que qu'aux tiroirs à l'aide de dominos. du buffet utilise un noyau de contre­
l'intérieur des panneaux se trouve J e trouve q ue les dominos sont plaqué et des feuilles de placage
en contact avec un tiroir, un placage plus résistants q ue des lamelles pour les mêmes raisons que celles
épais permet d'assurer la prise dans ce genre de situation, ce qui des côtés, c'est-à-dire qu'il ne faut
d'appui des cadres et de supporter est essentiel ici. Les trois traverses aucun mouvement structurel.
l'usure d'utilisation des tiroirs, ce qui supérieures sont assemblées à l'.ensemble est ensuite vissé par
aurait été beaucoup plus compli­ queues-d'aronde avec les différents en dessous au niveau des traverses
qué avec un placage traditionnel montants. Malheureusement, cela supérieures, seules les extrémités
en 0,6 mm. Sur la partie extérieure, n'est plus visible une fois que le reçoivent un assemblage renforcé
cela permet de reprendre les écarts plateau est mis en place. C'est aussi avec des dominos (c'est un outil que
potentiels lors du raccord avec le pour cette raison que je voulais utili­ je trouve très pratique ! ). Surtout
plateau. Concernant l'installation ser du contreplaqué, car il offre une qu'il n'y a pas de retours de plateau
du placage sur les faces externes, bonne résistance structurelle pour ou de rainures dans lesquels il serait
j'ai utilisé un rabot de paume très faire des assemblages à queues­ possible de cacher les éventuels
finement réglé de façon à retirer d'aronde. Si l'ensemble des côtés mouvements du bois. Il fallait donc
des copeaux très légers selon un avait été fait avec du M D F, la struc­ que le tout soit bien ancré et bien
angle lui aussi très léger pour que le ture en fibres du M D F n'aurait pas serré. Sachant aussi que des vis
panneau rentre naturellement dans été assez résistante pour faire ces n'auraient pas été adaptées à ces
la rainure. Il y a une bonne raison à assem blages. Le plateau supérieur contraintes.
cela : quand le panneau est pressé,
cela comprime la ligne de raccord,
ce qui la rend presque invisible. En
revanche, ce n'est pas une opération
APPR E N D R E D E SES E R R E U RS

très simple avec des essences de


Ceux d'en tre vous qui ont les yeux les plus a ffûtés se seront probable­

bois clair comme l'érable sycomore


ment demandé en regardan t les photos pourquoi je n 'ai pas simple­

(Acer pseudoplatanus). Toutefois, il


ment fait l'ensemble MDF - con treplaqué et feuilles de placage - en un

est primordial de ne pas raboter avec


seul morceau que j'aurais ensuite assemblé à un cadre plutôt que de me

un angle trop prononcé. La ligne


lancer dans une suite d'opérations complexes. Eh bien, vous a vez rai­
de raccord pourra vous apparaître
son, je me suis tout simplement rajouté beaucoup de tra vail en mettant
propre au premier a bord, mais, des rainures ici et là. Je voulais que ce projet soit aussi bien que possible
lorsque vous allez commencer à et j'ai con tinué de jouer a vec certaines idées et certaines formes, même
poncer, la ligne de colle va apparaître après a voir finalisé la version sur papier. J 'ai donc fini par modifier une
de plus en plus large. pièce essen tielle, alors même que j 'étais en train de la faire. C'est une
U ne fois que les côtés sont terminés, erreur de débutant, certes ! Mais qui pourrait me dire qu 'il n 'en fait
ils sont assemblés avec le cadre
et les panneaux de la base ainsi
jamais, et puis ça fait partie du processus d'appren tissage, non ? !

76 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 2017


Réal isation B
Poignées intégrées
C'est une caractéristique du projet
que j'aime beaucoup ; cela permet
d ' i ntégrer h ar m o n i e u s e m e nt l a
poignée a u reste du meuble. J 'aime
aussi l'aspect élégant qui s'en dégage
ainsi que le petit moment de curiosité
que cela éveille quand on découvre
le meuble la première fois. Ici aussi,
j'ai mis tout ce que j'avais appris sur
les essences de bois et les techniques
de travail. C'est une chose de faire
des croquis de ce que l'on voudrait,
mais, une fois que vous comprenez
les processus mis en œuvre pour
arriver à u n résu ltat, cela ouvre un Usinez progressivement à la défonceuse la pa rtie avant en laissant du gras s u r 5 m m
avant votre lig n e d e repère.
nouveau champ de vision de ce qui
est faisable ou complètement irréa­
liste. Aussi, quand j'en suis arrivé à
dessiner la partie avant du buffet, j'ai
passé beaucoup de temps à imaginer
ce que ça allait donner et com ment
ça pouvait coexister.
Le plus délic�t poür moi, c'était de
savoir comment' le bois a l lait réagir
en enlevant a utant de matière, mais
sur u n seu l côté de la pièce du tiroir.
Nous avons décidé qu'il serait plus
sûr de mettre le placage et de creuser
la matière une fois que le tiroir aurait
été fait et assemblé, ce q u i - je suis
sûr que vous l 'imaginez bien - est
nerveusement parla nt assez rude
étant donné le temps et les efforts
déjà enclenchés à ce stade d e l a
réalisation. Toutefois, c'est utile pour
deux choses.
D'abord, ça permet d ' i ntégrer d e
façon p l u s fl u i d e l a courbe d e l a
poignée entre l e tiroir e t la porte Le gabarit p e rmet d 'usiner la forme fin a le. Une s e m e lle complé m e n ta ire est fixée sur la base
puisqu'elle sera tracée à postériori de la défonceuse p o u r offrir une m e illeure stabilité.
et d o n c d 'a l i g n er p l u s faci l e m e nt
le fil du bois du placage en érable.
Deuxièmement, la structure du tiroir
permet de rigidifier l 'ensemble et
d'empêcher la façade de se tordre ou,
au moins, d'empêcher grandement
qu'elle ne bouge pendant l'usinage.
L'ense m b l e des o p érati o n s s'est
fi n a lement révél é moins effraya nt
et bien plus satisfaisant que ce que
j'avais envisagé. Même l'usinage de
l'intérieur de la courbe à la ·défon­
ceuse s'est déroulé sans tension, bien
que je ne puisse en dire a utant pour
la partie du ponçage, surtout avec
des doigts un peu gros. Com m e
toujours pour un travail à l a défon­
ceuse, la clé est de ne pas chercher Utilisez le bon roulement de g u idage p o u r su ivre le gabarit correctement.

octobre 201 7 • L' Atelier Bois n ° 205 77


lt Réalisation �H Confi rmé

Une planche m a rtyre est ajo u té e e n sortie de coupe


con tre la pièce pour éviter les a rra ch e m e n ts du bois.

Compte ten u des dimensions, il fa u t utiliser ici des queues-d'a ro n de assez trapues.

à enlever trop d e matière en une faites avec des cadres en chêne et


fois. U n usinage à la défonceuse en des panneaux en contreplaqué qui
trois passes s'est avéré tout à fait affleurent sur la face avant et qui sont
satisfaisant ici. La première passe insérés dans des rainures. Ici encore, à
permet de dégrossir la pièce de bois ; cause du placage, les portes doivent
la d euxième d e mettre en forme être très stables. Elles ont été fixées
la courbe à l'aide du gabarit et de à l'aide d e solides charnières en
la fraise équipée du roulem ent de laiton et les portes sont maintenues
guidage ; et enfin, la troisième, de finir fermées à l'aide de puissants aimants.
le tout en basculant légèrement la Cerise sur le gâteau ! Lorsque j 'ai
machine pour faire un léger chanfrein. fermé la porte pour la première fois
après avoir installé les aimants, je
L'étape du p o n çage se révèle assez p é n ib le,
mais le résu ltat en va ut largement la cha n delle.
Cela permet d 'obtenir une finition
propre sans arrachements de matière me suis aperçu qu e l'écartement
et, surtout, sans traces de brûlure. entre les portes et le cadre -suffisam­
Deux passes auraient probablement ment fin - agissait comme un coussin
été suffisantes, mais la fraise que j 'ai d 'air par dépression et empêchait
utilisée avait connu des jours meilleurs les portes de claquer. Les aimants
et il a donc fallu compenser. attirent finalement les portes pour
La poignée part du haut du coin les fermer. Vous avez presque une
d u tiroir et redescend jusqu'au coin fermeture automatique avec amorti
inférieur du buffet. Cette partie en bonus.
sur la traverse basse est purement
esthétique et ne sert qu'à terminer la
courbe, mais elle s'avère très pratique ESSENCES DE B O I S UTILISÉES

quand il s'agit de soulever le meuble. • Érable sycomore


La partie qui court le long de la porte (Acer pseudoplatan us)
demande à ce que les tenons soient • Chêne (Q u ercus ro b ur)
correctement placés en amont de • Con treplaqué
façon à ce qu'ils n'apparaissent pas • MDF
pendant l'usinage. Les portes sont
Détail de la poignée a u n iveau du ra ccord
de la traverse inférieure.

78 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Réalisation B

t-------------13:2-< ------------------ +so


1� -+-----·------------ 1.2 szg �_----------------t-f- 1f;' :1.e -j+---- -+1-J -----=--•-�- 1t?

1; 17

>-- 1 �o
'
-= -----------------1
____ .J•­_
5r 21?·-+- 1
3_37-------44 ';J.5
Vue de coupe de fa ce Vue de coupe de côté

Plateau avec noyau en contreplaqué


et recouvert de feuilles de placage,
assemblé à fausse languette dans
un cadre en bois massif.

Ca dre en bois massif assemblé à


coupe d 'onglet.

Traverses trip les ass e m b lées à


q u e u e s - d 'aronde s u r les p a n n eaux
en con trep la q u é des m ontants et
vissées s u r la sous-face du plate a u .
.
�pa n n e a u i n terne en contrep 1 a q u e,
assemblé p a r dom inos aux ca dres
en bois massif latéra ux et a rrière.

Noya u en MDF assemblé p a r


dominos a u plateau supérie u r.

Fe uilles de placage.

Ca dres des tiroirs centraux assem­


blés à biscu its sur les ca dres vertica ux,
sauf p o u r le ca dre supérie u r q u i est m o nté
p a r dominos a ux extrém ités sur les montants,
et le ca dre du bas q u i est m onté à la m e lles ux
côtés (détail non représe nté).
:_/
Tra verse infé rieure m ise en forme et
assemblée p a r dominos a ux extrém ités
des côtés et par langu ette de contre ­
plaqué au ca dre inférie u r.

octobre 201 7 • L'Atel ier Bois n ° 205 79


Il Réalisation �H Confirmé

Les ca dres à p a n n e a u des tiroirs u n e fo is montés. Déta il des tiroirs de la pa rtie cen tra le du b u ffet.

Conclusion tiroirs à système piston ainsi que


·L Ce proj et m'a poussé à devoir
pe n ser les choses en amont et à
des portes à poign ées dissimu­
lées. Cela m'a do n c con duit à
trouver des solutio ns, ce qui est la productio n de ce buffet. J 'ai
un élément clé quand on fait des voulu imagin er quelque chose
meubles. Parmi les problèmes d' éléga n t , de simple avec des
re n c o n trés, les prin cipaux o n t lignes douces, mais qui interpelle
été pour moi d'essayer d'a n ti­ toutefois le spectateur. L' idée du
ciper les mouveme n ts dime n ­ système de poignées n oyées
sio n n els des bois utilisés, de dans la forme m'est apparue très
savoir comme nt les travailler et naturellement, avec d'autant plus
comme nt réussir à obte n ir des d'e n train pour ce proj et que j e
pièces à la fois esthétiqueme nt n'avais j amais fait ç a auparava nt.
Dessin e r les plans d u b u ffet a permis à Ch ris plaisantes et fonction n elles. Pour U n e fois que j 'eus comme n cé à
de développer ses idées a u - delà de la forme p u re.
être h o n n ête, pour certai n es dessi n er mo n proj et, le buffet
pièces j 'ai passé plus de temps évolua de lui-même j usqu' à ce
à les pe n ser et à les co n cevoir que je trouve l' évide nce avec
qu' à les réaliser. Mais c'est u n e la forme d'u n tro n c et que j e
étape importa nte pour qui veut fi n alise l e dessi n e n c e sens.
obten ir le meilleur de son proj et. D'u n e certai n e faço n , j e trouve
J 'ai voulu sortir de ma zo n e de que cela ressemble à des portes
con fort et aller aussi loin que de saloo n qui s'ouvriraie n t sur
possible et, en tout cas, bie n u n écrin de n ature. J e vous
plus loin que ce que j e pe n sais avoue que ce n ' était pas mo n
faisable ava n t d'e n trepre n dre i n te n tio n in itiale, mais il arrive
cette formatio n . qu'e n dessinant on fin isse par se
re n dre compte que l' in spiration
Trouver le buffet e t l'écrin était prése nte depuis le début
Ce projet de b u ffet da ns u n écrin a fait sortir son Mon brief de départ était de du proj et et n 'atte n dait que de
a u te u r de sa zon e de confort. •
créer un meuble qui utilise des pouvoir s'exprimer.

80 L'Atelier Bois n ° 205 • octobre 201 7


Petites annonces B

· F O R M AT I O N S & STAG ES B O I S
Po u r p a rticu l i e rs & p rofe s s i o n n e l s
M e n u i s e r i e - Défo n ce u s e - To u r n a g e - S c u l ptu re - É b é n i st e r i e - M a rq u et e r i e
G ra n d e - R u e - 54450 R e i l l o n
Té l . : 03 83 42 39 39
www. lacroiseedecouverte.com

VENTES d e rech a n g e ; 1 jeu d e c o n d e n s a te u rs Prix : 700 €


de rech a n g e ; et q u e l q ues a utres pi èces Contact : J e a n B e l l a c h e s
[83] Ve nds co m b i n é à bois Lurem 31 0 HG de rech a n g e . Té l é p h o n e : 06 87 1 2 00 8 6
- 220 V mono 6 o p é ra t i o n s , c a d re R L, Prix : 3 8 0 0 €
m o rt a i s e u s e 2 v i t e s s e s à m a n d r i n C o n t a ct : J e a n B e l l a c h e s [83] Ve nds scie rad i a l e Bosch G C M 1 2 SD.
2 m o rs, kit ro u l ette, ta b l ette d e te n o n ­ Té l é p h o n e : 06 8 7 1 2 00 8 6 Pu issa n ce n o m i n a l e d e 1 800 W ; 230 V ;
n a g e, k i t a s p i ration c a p e d e scie, g u i d e b ro c h e d e 30 m m ; d i a m ètre d e l a l a m e
d 'a n g l e et rè g l e, m a n u e l d 'uti l i s ati o n . [83] Ve n d s m o rt a i s e u s e à bé d a n e ca rré d e 3 0 5 m m ; p o i d s 29,1 kg . A n g l e d e
A n n é e 2004 - Exce l l e nt état J ET 7 1 9 AS ( i n c l i n a b l e) . 230 V ; 0,75 kW c o u p e e n o n g l et s t a n d a rd à g a u c h e
° ° °
(1 CV). Vitesse de rotati o n : 1 450 tr/m i n ; ( 0 °/ 1 5 °/2 2 , 5 / 3 1 , 6 /45 ) e t à d ro i t e
° ° ° ° °
Ve n d u avec 4'. l a n; es de s c i e : 20, 24, c a p a cité d u m a n d r i n : 1 3 m m ; m è c h e (1 5 /22 , 5 /31 , 6 /45 /60 ) .
48 et 60 d e nts ; 3 jeux d e 3 l a m e s de p o u r m o rtaiser maxi : 2 5 x 2 5 mm ; po rte­ Prix : 400 €
raboteuse ; 6 fra ises de mortaiseuse : 0 6, m è c h e : 5/8", 3/4", 1 3/1 6", 1 - 3/1 6" ; C o n t a ct : J e a n B e l l a c h e s
8, 1 0, 1 2, 1 4 et 16 m m ; 1 jeu d e cou rroies P e rç a g e 200 m m . Té l é p h o n e : 06 87 1 2 00 8 6

.. . . . ................................................................................................................................................................................. k........ .
p etites a n nonces
D Annonce gratuite À retourner à L'Atelier Bois - 2 rue d u Roule 75001 Paris
L'ATELIER D Annonce payante À retourner à Rive Média - 2 rue d u R o u l e 7 5001 Paris

gJ BQIS
D J e s o u h a ite que mon a n nonce para isse a ussi sur le site i nternet.

Technique et passion D Ventes o Ach ats D Services D Éch a n ges

An n o n ce s g ratu ites
N o u s offro n s à n o s l e cte u rs
l a p o ss i b i l ité d e p a s s e r
u n e a n n o n ce g ratu ite .
Cette offre n e s ' a d resse 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 I I I I I I I I I I I I
q u ' a ux p a rt i c u l i e rs effe ct u a n t
d e s t ra n s a ct i o n s e n t re e ux, Rem p lir les cases en caractères d'im p rimerie, sans abréviation, en laissant une case blanche
à l ' excl u s i o n de toute tra n s a ct i o n a p rès chaque mot, 4 lignes maximum, n u méro de télé p hone com p ris.
co m m e rci a l e p rofess i o n n e l l e .
Co n d it i o n s : 4 l i g n es Nom : . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . .
m a xi m u m d e 26 s i g n es . Profession :
Mœ�e . . . . . . . . . .. . . . . . . . ..
A n n o n ce s p a y a ntes Code posta l : Vi l l e :
p rofess i o n n e l s Té l . : L.LJ L.LJ L.LJ LLJ L.LJ Cou rri el :
Co n d it i o n s p o u r p rofe ss i o n n e l s
u n e p a ruti o n 1 5 , 5 5 € TTC Je j o i n s la somme de . . . . . . . . . . . . . € pour insertion de . . . . . . . . . . . . . l i g nes par chèque bancaire,
p a r l i g n e , 46,65 € m i n i m u m . CCP ou m a ndat posta l l i b e l l é à l ' o rdre de RIVE M É D IA.

octobre 2017 • L'Atelier Bois n ° 205 8 1


bon de com ma nde
D o u i , j e m 'a b o n n e p o u r u n a n (7 n u m é ros) a u prix d e : J e j o i n s m o n règ l e m e n t d e : €
36 € (Fra n ce) ; 39 € ( D O M TO M ) ; 41 € ( B e l g i q u e Luxe m b o u rg E u ro pe) D P a r c h è q u e b a n c a i re ou posta l (à l 'o rd re de L I DS)
D Par CB, V I SA, E U ROCARD- MASTERCARD :
D o u i , je m 'a bo n n e p o u r 2 a n s ( 1 4 n u m é ro s) a u prix d e :
70 € (Fra n ce) ; 75 € ( D O M TO M ) ; 80 € ( B e l g i q u e Luxe m b o u rg E u ro pe)

D o u i , je me réa b o n n e p o u r un an (7 n u m é ros) au p rix d e : E x p i re : l__LJ l__LJ


33 € (Fra n ce) ; 36 € ( D O M TO M ) ; 38 € ( B e l g i q u e Luxe m b o u rg E u ro p e) Les 3 dern i e rs chiffres a u dos : I����
Date et s i g n a t u re o b l i g atoi res :
D o u i , je m e réa b o n n e p o u r 2 a n s ( 1 4 n u m é ro s) au prix de :
64 € (Fra n ce) ; 70 € ( D O M TO M ) ; 74 € ( B e l g i q u e Luxe m b o u rg E u ro pe)

Nom : .
C o u p o n à reto u r n e r à : L I DS/ L'Ate l i e r B o i s
P ré n o m : . N ° d 'a b o n n é : .
2, r u e d u Ro u l e - 7 5 0 0 1 P a r i s - Té l . : 01 4 2 21 88 2 2
Adresse : .
D O M -TO M e t étra n g e r : 0 0 33 1 4 2 2 1 88 22
Code posta l : ����� Ville : .
B e l g i q u e : prière de conta cte r DYNA M E D I A P RO M OT I O N
<( Té l . : . . . . . . . . . . . . C o u rri e l : .
L!) 56 Esse a l e r - B- 1 63 0 Li n kebeek - Té l . : 02 380 7 1 5 7
0 p u b l i c . a ction @skynet.be - Com pte B . B . L. 3 1 0-097 1 429-60
(\J D J e s o u h a ite recevo i r u n e fa ctu re
Su isse : prière d e contacter E D I G RO U P SA - 39, rue Pei l l o n ex
Offre va l a b l e j u sq u 'a u 3 1 /1 2/20 1 7 C H -1 225 C h ê n e - B o u rg . Té l . : 022 860 84 0 1 . Té léc. : 022 348 44 82
BANC�
�.!.� ·. �
D'ESSAI- SCIE SAUTEUSE
-
PENDULAIRE TRITON 750 W

Tendances, design, réalisations, techniques,


bancs d 1essai, minitests, tournage, défonceuse . . .
Abonnez-vous sur
www. l-atel ier- bois.com
D I S P O N I B L E S U R KI O S Q U E 2 1 . CO M
lAt e l i e r B o i s h o rs - s é ri e n ° 2 2
<< Spécia l défo nceuse >>