Vous êtes sur la page 1sur 4

VOL. 1 NO.

8 DHUL QA’DA 1432 OCTOBRE 2011

‫لله ّم اَ ِرنَا ا ْل َح َّق َح ًقا َّو ْار ُز ْق َنا اتِّ َبا َعه‬
ُ َ‫ا‬
‫َواَ ِرنَا ا ْل َبا ِط َل بَا ِط اًل َّو ْار ُز ْق َنا ْاجتِ َنابَه‬

‫مفاهيم‬
O Allah, montre-nous la vérité comme vérité
et fais que nous la suivons;
et montre-nous la fausseté comme fausseté
et fais que nous nous en éloignons.

Mafāheem
concepts les

Les signes de l’amour pour


> DANS CE NUMERO
l’Envoyé d’Allah n
Visiter la tombe du Prophète n
Les mérites de la mosquée du Prophète n L’Envoyé d’Allah n a dit :  « Aucun de vous ne croira vraiment tant que je ne
serai pas plus cher à ses yeux que ses enfants, son père et tous les hommes. »
Les 40 salats dans la mosquée du Prophète n (Bukhāri et Muslim). Ceci suffit comme incitation, signification et illustration
du caractère obligatoire de l’amour pour l’Envoyé d’Allah n . Notre Shaykh, le
Tafsir: Sura An-Nisa (4) verset 64 grand Muhaddith et érudit, ‘Allama Habibullah Qurban ‘Ali al-Mazahiri, dit ceci
dans une de ses cours sur le Sahih al-Bukhari : « L’amour de Madina est un signe
‘Isa u et la tombe du Prophète n d’amour pour le Prophète n, et l’amour du Prophète n est l’Imān (la foi) elle-
même ». Voici un extrait du livre de Qādi ‘Iyād sur les signes de l’amour pou le
Anecdote: Se tourner vers la tombe du Prophète n Messager d’Allah n.
en faisant le du’a
> page 2
Les signes de l’amour pour
l’Envoyé d’Allah n
L’extrait ci-dessous est tiré du grand chef-d’œuvre intitulé ‘Kitāb ash-Shifā’ Parmi les autres signes,
p.241-244 par le grand érudit et Muhaddith Malikite Qādi Abi Fadl ‘Iyād al- il y a le fait d’aimer celui
Yahsūbi [d. 544 H]. C’est un exposé sur les indications de l’amour que nous qui aime le Prophète
devrons éprouver pour le Prophète n. n comme les Gens de sa Famille et ses Compagnons parmi les Emigrés
et les Auxiliaires, car celui qui aime une chose, aime aussi celui qui l'aime.
Sache que celui qui aime une chose la préfère et préfère s’y conformer, sans Inversement, il y a le fait d'être hostile envers celui qui se montre hostile à leur
cela, il n’est pas sincère dans son amour et c’est une simple prétention de sa égard et détester celui qui les déteste.
part. Aussi, l’homme sincère dans son amour pour le Prophète n est celui sur
lequel on voit les signes et les marques de cet amour. Il n a dit sur ses petits-fils al-Hasan z et al-Husayn z: « O Allah ! Certes
je les aime, alors aime les ! » Dans une autre version, il a dit cela au sujet
En premier lieu, il se conforme à lui, pratique sa Sunna, suit ses actes et ses d’al-Hasan: « O Allah ! Je l’aime ! Aime celui qui l’aime ! » Et il dit : « Celui qui
paroles, respecte son ordre, évite ses interdictions et observe ses règles de les aime, m’aime. Et celui qui m’aime, aime Allah. Celui qui les déteste, me
bienséance dans les moments difficiles aussi bien qu’agréables, dans ses déteste. Et celui qui me déteste, déteste Allah. » Et il dit : « Craignez Allah
loisirs et ses contraintes. Ceci se trouve dans Sa parole f : « Dis: Si vous à propos de mes Compagnons ! Ne les prenez pas comme cibles après moi.
aimez Dieu, suivez-moi, Dieu vous aimera et vous pardonnera vos péchés. » Celui qui les aime, c’est par mon amour qu’il les aime. Celui qui les déteste et
[Qurān Ali ‘Imrān : 31] leur nuit, me nuit. Et celui qui me nuit, nuit à Allah. Et celui qui nuit à Allah
risque bientôt d’être saisi par Lui. » Il a dit aussi sur Fātima z : « C’est ma
Donc, il doit préférer ce qu’il a prescrit et recommandé au désir de son propre chair. Celui qui la courrouce me courrouce. » Il a dit également à `Aisha z
âme. Allah f dit : « Il [appartient également] à ceux qui, avant eux, se sont au sujet de `Usāma Ibn Zayd z: « Aime-le car je l’aime. » Il dit : « Le signe
installés dans le pays et dans la foi, qui aiment ceux qui émigrent vers eux, de la foi, c’est l’amour des Ansār (auxiliaires ) et le signe de l’hypocrisie, c’est
et ne ressentent dans leur cœur aucune envie pour ce que [ces immigrés] ont de les détester .» Et dans celui rapporté par Ibn ‘Umar z: « Celui qui aime
reçu, et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s’il y a pénurie chez eux. » les Arabes, c’est par mon amour qu’il les aime. Celui qui les déteste, c’est par
(Qurān Al-Hashr : 9) Le serviteur doit aimer ou se fâcher pour Allah lorsqu’il cette haine que je le déteste. » En vérité, celui qui aime une chose, aime toute
recherche Son agrément. chose qui s’y rapporte. 

Le traditionaliste (muhaddith) al-Qādi Abu `Ali al-Hāfidh nous a rapporté, C’était, d’ailleurs, l’attitude des anciens pieux, même en ce qui concerne les
[…] d’Anas Ibn Malik z que l'Envoyé d’Allah n lui a dit: « Ô mon fils ! Si choses permises et les plaisirs de l’âme. Ainsi, Anas z disait après avoir vu
tu peux te trouver le matin et le soir sans avoir dans ton cœur le moindre le Prophète n chercher les morceaux de courge dans le plat: « Je n'ai cessé
ressentiment pour quiconque, fais-le !» Puis il m’a dit, ajoute Anas: «Ô mon d'aimer la courge depuis ce jour-là ». C'est aussi le cas d'al-Hasan Ibn `Ali z,
fils ! Ceci relève de ma Sunna. Et celui qui revivifie ma Sunna m’aime. Et celui `Abdullah Ibn `Abbās z et Ibn Ja’far z qui sont venus voir Umm Salama
qui m’aime sera avec moi au Paradis. » xpour lui demander de leur préparer un plat prisé par l'Envoyé d’Allah n.
De même, Ibn 'Umar z portait des souliers dont le cuir était tanné avec de la
Donc, celui qui assume cette qualité aime parfaitement Allah et Son Messager poudre de l'alia blond, car il avait vu le Prophète n en porter de semblables.
et celui qui s’en démarque, ne serait-ce que partiellement, n’aime pas
parfaitement, même si le terme amour lui est appliqué. Ceci trouve son Parmi les autres signes, il y a également le fait de détester celui qui déteste
illustration dans cette autre parole du Prophète n au sujet de l'homme à Allah et Son prophète et de se montrer hostile à son égard, d'éviter celui qui
qui il avait appliqué une peine légale pour avoir consommé du vin. Quelques s'oppose à sa sunna et introduit des innovations dans sa religion et de trouver
uns l’avaient maudit et disaient qu’ils l’ont emmené à plusieurs reprises. insupportable tout ce qui s'oppose à sa Loi. Allah f dit : « Tu ne trouveras
Le Prophète n a répondu: « Ne le maudis pas, car il aime Allah et Son pas des gens qui, tout en croyant en Dieu et au jour Dernier, témoignent
Messager. » de l’affection à ceux qui s’opposent à Dieu et à Son prophète » [Qurān Al-
Mujādala : 22]. Or des Compagnons du Prophète n’ont pas hésité à tuer
Parmi les signes de l’amour du Prophète n, il y a le fait de le mentionner des êtres qui leur étaient chers tels leurs pères et leurs fils pour lui plaire.
souvent, car celui qui aime une chose la mentionne beaucoup, et il y a aussi `Abdullah Ibn `Abdillah Ibn Ubayy z l’a dit: « Si tu veux, je te ramènerai sa
le fait de désirer ardemment sa rencontre, car tout amant aime rencontrer tête? » en parlant de son père.
son bien-aimé. Dans le Hadith d’Al-‘Ash’ariyyīn, en arrivant à Madina, ils
proclamaient les vers : « Demain, nous rencontrerons les bien-aimés: Parmi ces signes, il y a le fait que le serviteur aime le Qurān que le Prophète
Mohammad et ses Compagnons. » n a transmis et par lequel il a guidé et a été guidé et qu'il a incarné par son
éthique, au point que `Aisha z a dit: « Son éthique était celle du Qurān. »
On a déjà cité la parole de Bilāl z et Il en va de même des paroles du récit de Or pour le serviteur, aimer le Qurān c’est le réciter souvent, agir selon ses
Khālid Ibn Ma’dan z ou de celles de ‘Ammār z avant son exécution. préceptes et s’efforcer de le comprendre. Ainsi, le serviteur aime sa sunna
et ne fait que s’en tenir à elle. Sahl Ibn `Abdullah zdisait: « Le signe de
Parmi les signes de cet amour, il y a en plus de sa mention répétée, le fait de l’amour d’Allah, c’est l’amour du Qurān. Le signe de l’amour du Qurān, c’est
l'exalter et de le vénérer en le mentionnant et de faire preuve de respect et de l’amour du Prophète n. Le signe de l'amour du Prophète n , c'est l'amour
recueillement en entendant son nom. de la Sunna. Le signe de l'amour de la Sunna, c'est l'amour de la vie future.
Le signe de l'amour de la vie future, c'est le détachement du bas monde.
Is-hāq al-Tujibi dit: « Chaque fois que les Compagnons se souvenaient du Le signe du détachement du bas monde, c'est de n'en prendre que des
Prophète après sa mort, ils se recueillaient, frissonnaient et pleuraient. » provisions et le strict nécessaire pour la vie future. » De son côté, Ibn Mas’ūd
C’était aussi l’attitude des gens des générations suivantes (tābi’īn): certains zdisait: « Que chaque homme interroge son âme au sujet du Qurān. S’il
le faisaient par amour et par ardent désir pour lui, et d’autres par crainte et aime le Qurān, c’est qu’il aime Allah et Son prophète. »
respect.
Parmi les signes de son amour pour le Prophète n, il y a aussi le fait de
compatir avec les membres de sa Communauté, leur prodiguer de bons
conseils, s'occuper de leurs intérêts et les soustraire aux nuisances, à l'image de
l'Envoyé d’Allah n qui a été miséricordieux et bienveillant envers les croyants.
Parmi les signes de la perfection de son amour, il y a le fait de renoncer au
bas monde, de préférer la pauvreté et de l'assumer. Car le Prophète n a dit
à Abu Sa'īd al-Khudri z: « La pauvreté se hâte vers celui d’entre vous qui
m’aime plus rapidement que le torrent d’eau du haut d’une vallée ou d’une
montagne. » De même, dans le hadith que rapporte `Abdullah Ibn Mughaffal
z, un homme a dit au Prophète n : « Ô Envoyé d’Allah! Je t’aime ! » Il lui
dit: « Considère bien ce que tu dis. » L’homme jura trois fois: « Par Dieu ! Je
t’aime ! » Il lui dit alors: « Prépare-toi à résister à la pauvreté. » Ensuite il dit
de même que le hadith Abu Sa’id par son sens. 2
> TAKHRIJ AL-HADITH
Les mérites de la mosquée
Visiter la tombe du Prophète n du Prophète n
[Cet extrait provient d’Al-Muwattā écrit par le
La visite de la tombe du Prophète n est une grande « It-hāf az-Za’ir » 29, Ibn an-Najjār, « Ad-Durra ath- grand Imam Mālik ibn Anas v (d. 179 H)]
tradition (sunna) de l’Islam, qui fait l’objet d’un Thamina » 219. Hāfidh Ibn Hajar al-Asqalāni, « Al-
consensus (Ijma’) des savants. Matālib al-‘Aliya » 2/70 (1342), l’a attribué à Abu Zayd Ibn Rabāh z a rapporté d'après
Ya’lā dans son Musnad. Al-Muttaqi al-Hindi, « Kanz 'Abdullah Ibn Abī 'Abdillah qui le rapporta
[Voir à titre d’example : Ash-Shifā 2/83, Fath al-Qadīr al-‘Ummāl » 5/135, l’a attribué à Abu ash-Shaykh.] d'après Abu 'Abdillah Salman Al-Aghar
3/179, Fayd al-Bāri 2/433, Radd al-Muhtār 2/257, qu’Abu Hurayrah za rapporté que le
Al-Majmū’ 8/272, Tuhfat al-Muhtāj 4/144, Fath al- (4) Le Prophète n a dit : Messager d'Allah n a dit : « Une prière faite
Wahhāb 1/149, Al-Jawhar al-Munadhdham 68, Al- dans ma Mosquée équivaut à 1000 prières
Furu’ 3/523, Kashaf al-Qinā 2/598, Al-Mughni 3/556, "‫"من حج البيت و مل يزرني فقد جفاني‬ faites dans d’autres Mosquées, à l’exception
Dalīl at-Tālib 88, et la liste est très longue…] de la Mosquée Sacrée [Masjid al-Harām]. »  
« Quiconque fait le pèlerinage et ne me rend pas
Nous citons ci-dessous quelques preuves des hadiths visite, a fait preuve d’insolence envers moi. » Khubayb Ibn ‘Abdir Rahmān rapporta
que les savants ont utilisé. d’après Hafs Ibn ‘Asim qui rapporta d’après
[Ibn ‘Adiy, « Al-kāmil » 7/2480, Mullā ‘Ali al-Qāri, Abu Hurayrah ou Abu Sa’īd Al Khudri z
(1) Le Prophète n a dit : « Sharh ash-Shifa » 3/843, a dit: « et rapporté par que le Messager d'Allah n a dit : « L’espace
Ibn ‘Adiy avec une chaîne qu’on peut utiliser comme compris entre ma demeure et ma chaire
"‫ "من زار قربي وجبت له شفاعيت‬preuve », Ad-Dāraqutni, « Gharā’ib Malik », comme [mimbar] est un jardin du Paradis, et
l’a mentionné As-Subki, « Shifa as-Siqām » 128, ma chaire se trouve sur mon Bassin [Al-
« Quiconque visite ma tombe est assuré de mon Ibn Hibbān,  « Al-Majrūheen » 2/414, Hāfidh Ibn Hawd].» 
intercession. » Hajar al-‘Asqalāni, « Talkhīs al-Habir » 2/267, a dit :
« rapporté par Al-Bazzār, d’un Hadith Zaid ibn Aslam ‘Abdullah Ibn Abi Bakr a rapporté d’après
[Ad-Daraqutni, « Sunan » 2/278 (194), Al-Bayhaqi, d’Ibn ‘Umar… », Al-Khatib, « Al-Ruwāt ‘an Malik », ‘Abbād Ibn Tamīm que ‘Abdullah Ibn Zayd
« Shu’ab al-Imān » 3/490 (4159), Ad-Dūlabi, « Al- comme l’a mentionné Al-‘Ajlūni,  « Kashf al-Khafā » Al Mazini za rapporté que le Messager
Kuna » 2/846 (1483), Ad-Dinūri, « Al-Majālis » 2/245] d'Allah n a dit : « Entre ma demeure et
1/73 (129), Al-Uqayli, « Ad-Du’afa al-Kabir » 4/170 ma chaire se trouve un endroit parmi les
(1744), Al-Khatīb, « Talkhīs al-Mutashabih » 1/581, (5) Le Prophète n a dit : jardins du Paradis. » 
Ad-Dubaythi,  « Dhayl ‘ala Tārikh Baghdād » 2/170,
Ibn ‘Adiy, « Al-Kāmil » 6/2350, ‘Iyadh, « Ash-Shifa » "‫ كنت له شهيدا و شفيعا يوم القيامة‬،‫"من زارني باملدينة حمتسبا‬
2/83, Al-Asbahāni, « At-Targhib wa at-Tarhib » 1/447
(1054), Ibn al-Jawzi, « Muthir al-‘Azm as-Sakin » « Quiconque me rend visite à Madina dans l’espoir
2/295 (468), Ibn an-Najjār, « Al-Durra ath-Thamina » d’une récompense (muhtasiban), je serai son témoin
218, Abu al-Yamān ibn ‘Asākir, « It-hāf az-Za’ir » 19- et intercesseur le jour de la résurrection. »
20, Imam as-Sakhāwi, « Al-Maqāsid al-Hasana »
483, l’a attribué à Abu ash-Shaykh, Ibn Abi ad-Dunya, [Al-Bayhaqi, « Shu’ab al-Imān » 3/489 (4157), « Sunan
et Ibn Khuzayma dans son Sahih. Imam Suyūti, as-Sughrā » 1/455 (818), Ibn ‘Asākir, « Mukhtasar
« Manāhil as-Safā fi Takhrij Ahādith ash-Shifā » Tārikh Dimashq » 2/406, Ibn al-Jawzi, « Muthīr al-
208 (1115), a dit : « Il (le Hadith) a de nombreuses ‘Azm as-Sākin » 2/296, As-Sahmi, « Tārikh Jurjān »
chaînes et témoignages qui ont fait qu’Adh-Dhahabi 220, Mullā ‘Ali al-Qāri, « Sharh ash-Shifa » 3/842,
l’a considéré comme Hasan (bon et fiable) » Mullā ‘Ali l’a attribué à Abi ‘Awana, Imam Muhammad ibn Les 40 salats dans la
al-Qāri, « Sharh ash-Shifa » 3/842, a dit après avoir Is-hāq al-Khawārizmi, « Ithāra at-Targhīb wa at-
mentionné ceux qui ont rapporté le Hadith : « Et (ce Tashwīk » 330, l’a attribué à ‘Abdul Wahīd at-Tamīmi mosquée du Prophète n
hadith) a été authentifié par un groupe de savants dans Jawāhir al-Kalām, Sayyid Ahmad al-Ghumāri,
du hadith »] Al-« Mudawi » 6/291, l’a attribué à Imam Is-hāq ibn
Rahawayh.]
(2) Le Prophète n a dit :
Hāfidh Ibn Hajar al-‘Asqalāni v dit (concernant les
‫ كان حقا علي أن أكون له شفيعا يوم‬،‫ "من جاءني زائرا ال يعمله حاجة إال زيارتي‬ahādith): « … mais l’a authentifié du Hadith d’Ibn
"‫‘ القيامة‬Umar : Abu ‘Ali ibn Sakan quand il l’a cité dans son
‘As-Sunan as-Sihāh’, Abd al-‘Haq dans ‘Al-Ahkām’ le
« Quiconque me rend visite, sans autre but que de fait qu’il s’est abstenu de le commenter (ce Hadith),
me rendre visite, à celui-ci il m’incombe d’être son et Taqi ad-Deen as-Subki, parmi les ‘Muta’akhkhirīn’ Il est recommandé de prier consécutivement
intercesseur le jour de la résurrection. » par rapport à ces nombreuses chaînes… » [Talkhīs al- au moins 40 des salāts obligatoires dans
Habir 2/267] la mosquée du Prophète (al-masjid an-
[At-Tabarāni, « Mu’jam al-Kabīr » 12/225 (13149), nabawi) car ceci apporte une récompense
« Mu’jam al-Awsat » 5/275 (4543), Abu Nu’aym, L’Imam As-Subki v et l’Imam Ibn Hajr al-Haytami de valeur inestimable.
« Tārikh Asbahān » 2/189 (1437), Ibn Muqri’, « Al- v ont mentionné 15 ahādith à ce sujet tout en
Mu’jam » 80 (169), Ibn Najjār, « Ad-Durra ath- soulignant leur authenticité. [voir : Shifā as-Siqām et ‫عن أنس بن مالك عن النبي صلى اهلل عليه وسلم أنه‬
Thamīna » 218, Al-Khila’i,  « Fawā’id » 7/10, Adh- Al-Jawhar al-Munadhdham respectivement]. ‫» من صلى في مسجدي أربعني صالة ال يفوته‬:‫قال‬
Dhahabi, « Mīzān al-‘Itidāl » 6/415, Imam as-Subki, ‫صالة كتبت له براءة من النار وجناة من العذاب وبرئ من‬
« Shifa as-Siqām » 107, a dit : « et (ce Hadith) a été Imam Ibn Hajar al-Haytami dit : « Cela est prouvé par .»‫النفاق‬
authentifié par (Hāfidh) Sa’īd ibn as-Sakan »] les ahādith authentiques et clairs, nul ne doute de
cela à l’exception de celui qui a perdu la lumière de sa Selon Anas ibn Malikz, le Prophète n
(3) Le Prophète n a dit : clairvoyance. » [Al-Jawhar al-Munadhdham 54] a dit : « Celui qui a accompli quarante
prières dans ma mosquée sans en avoir
"‫ فكأمنا زارني يف حياتي‬،‫"من حج فزار قربي بعد وفاتي‬ manqué une, sera décrété libre du feu (de
L’imam as-Sakhāwi v a dit : « L’importance de la vi- l’enfer), sauvé de punition et innocenté de
« Quiconque, ayant fait le pèlerinage, me rend visite site de sa noble tombe et l’incitation à le faire sont l’hypocrisie. »
après ma mort, c’est comme s’il m’avait rendu visite mentionnées dans de nombreux hadiths, et ils le
de mon vivant. » démontrent largement. Les savants sont en parfait Ce hadith a été rapporté par Imam Ahmad,
accord depuis les premiers temps de l’islam jusqu’ Musnad 3/155 et At-Tabarāni, Mu’jam
[Ad-Dāraqutni, « Sunan » 2/278 (192), At-Tabarāni, aujourd’hui ; lui rendre visite fait partie des meilleurs al-Awsat 5/325. Imam al-Mundhiri a dit
« Mu’jam al-Kabīr » 12/310 (13496-13497), « Mu’jam actes pour se rapprocher d’Allah. » [Al-Qawl al-Badi’ : « Ces narrateurs sont ceux du Sahih »
al-Awsat » 4/222 (3400), Al-Bayhaqi,  « Sunan al- 160] [At-Targhīb wa at-Tarhīb 2/139]. Imam
Kubrā » 5/403 (10274-10275), « Shu’ab al-Imān » al-Haythami a dit: « Ces narrateurs sont
3/489 (4154-4155), Ibn ‘Adiy,  « Al-Kāmil » 2/790, Ibn Pour plus de détail à ce sujet veuillez vous référer à dignes de confiance. » [Majma’ az-Zawāid
al-Jawzi, « Muthīr al-‘Azm as-Sākin » 2/295 (467), « Shifā as-Siqām fi Zyarāti Khayr al-Anām »de l’Imam 4/8]. Imam Ibn Hajr al-Haytami a dit : « Et
Al-Janadi, « Fadā’il al-Madina » 39 (52), Al-Fākihi, Taqiuddin As-Subki avec les gloses de Shaykh Hussein a été authentifié aussi le récit (et il cita le
3 « Akhbār Makka » 1/435 (949), Abu Yamān ibn ‘Asākir, Muhammad ‘Ali Shukri. Hadith) » [Al-Jawhar al-Munadhdham p.125]
Impression: SPCL
> TAFSIR > HISTOIRE

Sura An-Nisa (4) verset 64 ‘Isa u et la tombe du Prophète n


[Extrait du Tafsīr Ibn Kathīr 1/284 (traduction Selon Abu Hurayra z, le Prophète n a dit : « Certes ‘Isā,
française) Ed. Dar al-Kotob al-Ilmiyah] (Jesus) fils de Maryam, descendra comme un juge et un chef
juste. Il se hâtera pour accomplir le Hajj ou la ‘Umra ou il
aura l’intention d’accomplir les deux. Certes il viendra à ma
ْ
tombe pour me saluer et sans doute je vais lui répondre. »
‫اع ِب ِإ ْذ ِن‬ َ َ‫ول ِإ ّاَل لِ ُيط‬
ٍ ‫َو َما َأر َس ْل َنا ِمن َّر ُس‬ [Hākim l’a rapporté et il dit : « Ce hadith a une chaîne de
narration authentique (Sahih) ». Adh-Dhahabi dit dans son
ْ ْ
‫ن ْم ِإذ َّظ َل ُموا َأنف‬
‘Talkhīs’: ‘Sahih’ (authentique). Voir : Al-Mustadrak 2/651]
‫وك‬َ ‫اء‬ ُ ‫س مُه َج‬
َ ُ ُ َ‫ال َّلـ ِه ۚ َولَو َأ ّه‬ Dans une autre version : « Ensuite il (‘Isā u) se mettra
debout devant ma tombe et dira : ‘O Muhammad ! Certes je
‫ول‬
ُ ‫الر ُس‬ ‫اس َت ْغ َفروا ال ّلـه واستغفر لَه‬
ْ ‫َف‬
َّ ُ ُ‫َ َ َ ْ َ ْ َ َ م‬ ُ
lui répondrai. » [Abu Ya’lā al-Mawsili, Musnad 11/462 (6584)]

ً ‫لَوج ُدوا ال َّلـه َتوا ًبا ّر ِح‬


‫يما‬
Selon ‘Abdus Salām de son père de son grand-père qui a dit : « Il est écrit dans la Torah la description de
َ َّ َ َ َ Muhammad et de ‘Isā fils de Maryam, qu’ils seront enterrés ensemble. » Abu Mardūd dit : « Il reste dans
la maison la place d’une tombe. » [At-Tirmidhi l’a rapporté et il dit : « Ce Hadith est Hasan Gharīb » voir :
«Nous n’avons envoyé d’envoyé que pour Jāmi’ at-Tirmidhi (avec ‘Arida al-Ahwadhi) 13/91 (3617)]
qu’on lui obéît, avec la permission de Dieu.
Quant à eux, si , victimes de leur propre Selon Abu Hurayra z, le Prophète n a dit : « Quand Allah fera descendre le Messie (‘Isā u), il vivra
iniquité, ils étaient venus à toi implorer le tant qu’il voudra dans cette Ummah. Puis, il mourra dans ma cité (Madina) et sera enterré à côté de la
pardon de Dieu, et que pour eux, l’Envoyé tombe de ‘Umar. Alors bénis soient Abu Bakr et ‘Umar ; ils seront ressuscités parmi les prophètes. » [Al-
l’implorât, ils trouvaient Dieu Enclin-au- Marjāni, Bahja an-Nufūs 2/364]
repentir» [Sura An-Nisā (4) verset 64]
Selon ‘Abdullah ibn ‘Amr t , le messager d’Allah n a dit : « ‘Isā, fils de Maryam, descendra sur terre. Il se
Le seg. «Nous n’avons envoyé d’envoyé que mariera et aura des enfants. Il y résidera pendant 25 années et ensuite il mourra. Puis, il sera enterré avec
pour qu’on lui obéît»: L’obéissance à tout moi dans ma tombe. ‘Isā, fils de Maryam, et moi serons dans la même tombe entre ceux d’Abu Bakr et
prophète a été recommandée à qui le suit. Umar. » [Ibn al-Jawzi l’a rapporté dans ‘Al-Wafā’. Voir : Mishkāt (avec Mirqāt al-Mafātīh) 8/3496 (5508)]

Le seg. «avec la permission de Dieu»: nul ne


peut obéir à un prophète si ce n’est avec la > ANECDOTE
permission de Dieu (Mujahid)

Le seg. «Quant à eux, si , victimes de leur


Se tourner vers la tombe du Prophète n en faisant le du’a
propre iniquité…»: oriente les pécheurs et Après qu’Al-Mansūr le second calife
les fautifs à aller auprès du Prophète n pour des Abbassides eut effectué son
demander le pardon et l'intercession en leur pèlerinage, il se rendit à Madina
faveur : s'ils font cela, Dieu passera sur leurs dans l’enceinte de la mosquée
péchés, sera Miséricordieux pour eux. C'est sacrée. L’Imam Mālik bin Anas v
pourquoi il est dit « ils trouvaient Dieu Enclin- (l’un des grands imams des quatre
au-repentir» écoles de pensée juridique) et lui
ont eu un débat dans la mosquée.
Al ‘Utby: J'étais assis près de la tombe du Alors, l’Imam Mālik lui dit : « Ô
Prophète n , quand un bédouin vint et dit : chef des croyants ! Ne parle pas
à voix haute dans cette mosquée
«Paix sur toi, ô envoyé de Dieu! J'ai entendu car Allahfa rappelé à l’ordre un
Dieu dire: «Quant à eux, si , victimes de peuple en disant : ‘N’élevez pas
leur propre iniquité, ils étaient venus à toi votre voix plus haute que la voix du
implorer le pardon de Dieu, et que pour eux, Prophète…’ [Sura 49 verset 2] De
l’Envoyé l’implorât, ils trouvaient Dieu Enclin- plus, Il a fait l’éloge d’un peuple en
au-repentir» . Alors je viens à toi pour que disant : ‘Certainement ceux qui auprès du Messager d’Allah baissent leur voix…’ [Sura 49 verset 3]. Il a
mon péché soit pardonné et pour que tu sois ensuite accusé les autres en disant : ‘Il y en a qui te crie de derrière les cloisons…’ [Sura 49 verset 4]. Sans
intercession en ma faveur auprès de mon doute sa sainteté comme étant défunt est la même comme étant en vie. »
Maître…»
Le calife se présenta devant la tombe du Prophète n, il s’adressa alors à l’imam Mālik et lui dit : « Ô Abu
Après quoi, le bédouin se retira. Je m'endormis Abdillah ! Dois-je me tourner vers la qibla et invoquer Allah, ou dois-je rester face au Prophète n ? »,
ensuite et je vis le Prophète n dans mon
sommeil qui me disait : «O ‘Utby, rejoins le L’Imam Mālik lui répondit : « Pourquoi se détourner de lui ?! Il est ton intermédiaire et celui de ton père
bédouin et annonce-lui la bonne nouvelle que Adam auprès d’Allah le jour du jugement! Demeure en face de lui et demande lui son intercession en ta
Dieu vient de lui pardonner» faveur et Allah te l’accordera. »

[ Le récit d’Al-Utby a été mentionné et utilisé Allah a dit : « Si, lorsqu’ils ont fait du tort à leurs propres personnes ils venaient à toi en implorant le pardon
comme preuve par un grand nombre de d’Allah, et si le messager demandait le pardon pour eux, Ils trouveraient certes Allah très accueillant au
savants tels qu’Ibn ‘Asākir, « Mukhtasar Tārīkh repentir, Miséricordieux. » [Sūrah 4 verset 64]
Dimashq » 2/408, Al-Bayhaqi, « Sha’b al-
Imān » 3/495, Ibn al-Jawzi, « Muthīr al-‘Azm [Rapporté par Qādi ‘Iyād, « Ash-Shifā » 2/41, Al-Marākishi, « Misbāh adh-Dhalām » 19-20, Al-Qastallāni,
as-Sakin » 2/301, An-Nawawi, « Al-Idhah » « Al-Mawāhib al-Ladunniya », Abu Yamān ibn ‘Asākir, « Ithāf az-Zā’ir » 153, Al-‘Iz ibn Jamā’a, « Hadiyya
498, « Al-Majmu’ » 9/301, Ibn Qudāma, as-Sālik » 3/138, Imam az-Zarqāni dit dans son commentaire sur « al-Mawāhib al-Ladunniya » 4/580 :
« Al-Mughni » 3/556, Al-Buhuti, « Kashaf al- ‘Abu al-Hasan ‘Ali Ibn Fahr le rapporta dans son livre « Fadā’il Mālik » avec une chaîne de transmission
Qina » 5/30, As-Sālihi, « Subul al-Huda wal Hasan (bon et fiable), ainsi que Qādi ‘Iyād dans «Ash-Shifā» dont chaque rapporteur est fiable et digne de
Rashād » 12/380, Al-Mawardi, « Al-Ahkām confiance, …il n’y a dans cette chaîne aucun menteur.’ Imam ‘Iz ibn Jama’a dit dans « Hadiyya as-Salik »
As-Sultāniyya » 190, Al-‘Imrāni, « Al-Bayān » 3/138 : ‘rapporté par les deux Hāfidh Ibn Bishkiwal, ensuite Qādi ‘Iyād dans « Ash-Shifā», ne prête pas
4/378, Al-Ruyani, « Bahr al-Madhhab » 5/378 attention à la parole de celui qui prétend qu’il est fabriqué basé sur sa passion.’ Imam Al-Khafaji dit dans
et beaucoup d’autres.] son « Nasīm ar-Riyād Sharh ash-Shifā » 3/398 : ‘…avec une chaîne Sahīh (authentique)’]

La collection Mafaheem vous est presentée par al-Madrassah al-Kawthariyyah, Ile Maurice
Email: madrassah.kawthariyyah@gmail.com
Vous pouvez télécharger les numéros précédants de Mafaheem en format PDF sur http://mafaheem-blog.blogspot.com
Distribution gratuite. Veuillez accorder tout le respect necessaire à ce document car il contient des textes coraniques et prophétiques. 4