Vous êtes sur la page 1sur 5

IAS / IFRS

TABLEAU COMPRATIF ENTRE LES NORMES IAS / IFRS


ET LES NORMES COMPTABLES MAROCAINES

Rubrique Normes IAS / IFRS Normes Comptables Marocaines


LES IMMOBILISATIONS Amortissement de certaines • Amortissement obligatoire des
INCORPORELLES immobilisations incorporelles immobilisations incorporelles
• Réévaluation possible • Réévaluation interdite
• Mode d’amortissement • Mode d’amortissement linéaire
linéaire
Le Goodwill ou écart • Comptabilisé en tant qu’actif • Comptabilisé en tant qu’actif
d’acquisition • Amortissement non autorisé • Mode d’amortissement linéaire
suite à la révision d’IAS 38 • Durée maximum 20 ans (durée
A noter : Le goodwill n’est plus d’utilité de l’immobilisation concernée
amortissable depuis la révision Au Maroc, le PCG (Plan Comptable
d’IAS 38 Général) prévoit que l’écart
d’acquisition soit amorti, sans
exception, selon un plan
d’amortissement dont la durée doit
refléter les hypothèses retenues et les
objectifs fixés lors de l’acquisition.
Les Frais d’établissement • IAS 38 interdit la • Les frais à étaler et d’établissement
et frais à étaler comptabilisation parmi l’actif sont comptabilisés à l’actif et amortis
des frais à étaler ou des frais sur une durée maximum de 5 ans
d’établissement
Les Frais de recherche et • Frais de recherche • Frais de recherche fondamentale
développement fondamentale doivent être doivent être comptabilisé en charge
comptabilisé en charge • Frais de recherche appliquée peuvent
• Frais de recherche appliquée être comptabilisé en immobilisation
doivent être comptabilisé en • Frais de développement peuvent être
charge immobilisé sous certaines conditions
• Frais de développement • Amortissement sur 5 ans maximum
peuvent être immobilisé sous Au Maroc, la règle générale est la
certaines conditions constatation en charge. Cependant,
• Amortissement sur la durée pour les frais de recherche appliquée et
prévisionnelle d’utilisation développement, l’activation est
A noter : possible si :
IAS 38 prévoit l’activation des - Les projets sont individualisés
frais de développement lorsque - D’importantes chances de réussites
les critères techniques
suivants sont vérifiés : - La rentabilité commerciale est
- Probabilité de générer des démontrée
bénéfices
- Produit clairement identifié
- Possibilité de fabrication
démontrée
- Intention de vendre le produit
- Existence d’un marché
potentiel
- Ressources suffisantes

Rubrique Normes IAS / IFRS Normes Comptables Marocaines


Les Amortissement des • La durée d’amortissement est • La durée d’amortissement est la
immobilisations la durée de vie économique durée de vie économique prévue
corporelles prévue • Mode linéaire ou dégressif
• Mode d’amortissement non • Durée fiscale fréquemment choisie
précisé comme durée d’amortissement à
• Durée fiscale non applicable noter :
• IFRS 16 (immobilisations • Au Maroc, les méthodes comptables
corporelles) précise que d’amortissement des immobilisations
l’entreprise doit identifier et sont dépendantes de la réglementation
sélectionner la méthode fiscale en termes de durée retenue et
d’amortissement qui reflète le de rythme d’amortissement
rythme selon lequel les • La durée de vie sur le plan fiscal et
avantages économiques liés à comptable est en général plus courte
l’actif sont consommés par que la durée de vie réelle des
l’entreprise immobilisations

L’APPROCHE PAR L’APPROCHE PAR COMPOSANTE


COMPOSANTE
Au Maroc, l’approche d’immobilisation
Selon IAS 16, les composantes par composante n’est pas aussi
d’une immobilisation complexe, systématique que dans les normes
ayant des durées de vie internationales.
différentes que l’immobilisation
principale, doivent être
immobilisées séparément et
amorties selon leurs propres
durées.

CONTRATS DE LOCATION • Location- financement à • Dans les comptes individuels, la


enregistrer en tant qu’actif comptabilisation ne distingue pas la
• Location- exploitation à nature des contrats de location.
enregistrer en tant que charge Dans les comptes consolidés, il peut
Définition et critères précis être procédé au retraitement des
pour un contrat de location contrats de location – financement
financement selon les normes • les loyers dus à raison du contrat
IAS/IFRS (IAS 17 : Contrats de constituent des charges d'exploitation
location) Au Maroc, le crédit-bail (le leasing) est
constaté en charges, contrairement
aux normes Internationales, traitant
celui-ci comme un élément d’actif
(immobilisation généralement)

LES STOCKS • L’enregistrement des stocks • L’enregistrement des stocks en


se fait à la date de transfert de normes marocaines se fait à la date du
l’essentiel des risques et transfert de propriété
avantages et du contrôle des • La liste des coûts incorporables aux
avantages économiques futurs coûts fixes de production est plus
• Inclut tout le matériel utile à restreinte
la production et au stockage • La présentation des subventions en
même les coûts de transport diminution des postes de l’actif
• En cas d’actualisation des immobilisé n’est pas prévue.
paiements différés, l’écart est Il n’y pas de divergences majeures
pris en résultat financier. entre le traitement des stocks selon les
normes internationales et marocaines.
Toutefois l’information à fournir Les principes comptables sont
est plus complète en normes comparables.
IAS/IFRS qu’en règles
marocaines. La norme IAS 2
impose de fournir en annexe
une information sur la valeur
des stocks dépréciés et
comptabilisées à la valeur
nette de réalisation. Les
méthodes d’évaluation des
stocks admises sont les mêmes
selon les deux normes.
LE TRAITEMENT DES • La comptabilisation du chiffre • La comptabilisation du chiffre
CREANCES d’affaires est en fonction de la d’affaires est en fonction de la forme
réalité de la transaction juridique du contrat
• La méthode du pourcentage • La méthode du pourcentage
d’avancement est obligatoire d’avancement est une option
pour les prestations de service Selon les normes marocaines, les
créances circulantes sont inscrites à
En normes IAS/IFRS, Le leur valeur nominale en principal, telle
montant des produits des que celle-ci résulte des conventions
activités ordinaires doit être légales ou contractuelles liant
évalué à la juste valeur de la l’entreprise à ses débiteurs.
contrepartie reçue ou à Les intérêts financiers nettement
recevoir en tenant compte du identifiables en application des
montant de toute remise conventions établies ne rentrent pas
commerciale ou rabais pour dans cette valeur nominale.
quantités consenti par
l’entreprise.

Toutefois, lorsque l’entrée de


trésorerie ou d’équivalent de
trésorerie est différée, la juste
valeur de la contrepartie peut
être inférieure au montant
nominal de la trésorerie reçue
ou à recevoir. Dans ce cas le
montant enregistré en vente
est la valeur actualisée de la
créance sur l’acheteur.

LES SUBVENTIONS • La présentation des • La présentation des subventions en


subventions en diminution des diminution des postes de l’actif
postes de l’actif immobilisé est immobilisé n’est pas prévue .
prévue • Une subvention d'investissement est
• Les subventions doivent être constatée systématiquement dans un
comptabilisées en produits, sur compte spécifique des capitaux propres
une base systématique sur les pour le montant perçu est amorti au
exercices nécessaires pour les même rythme que l'immobilisation
rattacher aux coûts liés qu’elles correspondante par le crédit du compte
sont censées compenser de résultat.

LES IMMOBILISATIONS La classification retenue est la • Le CGNC distingue au sein des


FINANCIERES suivante: immobilisations financières, les titres
• Les actifs financiers détenus de participation et les autres titres
à des fins de transaction, dont immobilisés; et d’autre part les titres
Le but de la détention est de et valeurs de placement figurant à
dégager un bénéfice des l’actif circulant
fluctuations du prix à court • Cette classification en
terme ; immobilisations et actif circulant traduit
• Les placements détenus la distinction qu’opérée
jusqu’à leur échéance, sont le CGNC entre le long et le court
généralement les obligations. terme, en se fondant sur une durée de
• Les prêts et créances émis détention ou de recouvrement de plus
par L’entreprise ou moins 12 mois
• Les actifs disponibles à la
vente sont ceux qui ne rentrent
en aucune des catégories
précédentes.

LES ECARTS DE Selon les normes IAS/IFRS, les Au Maroc, les gains et pertes de
CONVERSION gains et pertes latents, dus aux change latents sont comptabilisés au
variations des cours de bilan dans des comptes d’écart de
monnaies étrangères, sont conversion. Une provision pour risque
comptabilisés directement dans de change est constatée, en cas de
le résultat comptable. Ils ont perte latente. Le gain de change latent
une incidence directe sur le n’est pas intégré dans le résultat
résultat. Les transactions en comptable, mais il est pris en compte
monnaie étrangères sont dans la détermination du résultat
comptabilisées comme suit : fiscal.
- Evaluation en utilisant le • Conversion au taux de clôture
cours de change à la date de • Impact sur résultat comptabilisé
transaction uniquement pour perte de change
- Evaluation en utilisant le latente
cours de clôture à la date de
clôture pour les éléments
monétaires et celui du jour de
la transaction pour les
éléments non monétaires
- Les écarts de change sont
comptabilisés dans le compte
de résultat
• Conversion au taux de
clôture
• Impact sur résultat
comptabilisé

LES PROVISIONS • l’actualisation des provisions • l’actualisation des provisions n’est


est obligatoire. pas obligatoire.
• il y a une précision pour • Absence de disposition expresse
l’estimation des flux futurs, concernant l’évaluation des provisions.
l’actualisation et les elle est généralement faite avec
informations à fournir approximation
• Les provisions pour grosses • Une provision pour grosses
réparations ne sont pas réparations et obligatoirement
permises par les normes constituée si elle est destinée à couvrir
internationales. des charges importantes qui ne
Selon la norme 37, une présentent pas un caractère annuel et
provision ne doit être ne peuvent être assimilées à des frais
comptabilisée que si les courants d'entretien et de réparation.
conditions ci-dessous sont Ces conditions ne sont pas les mêmes
respectées : qu’au Maroc. En effet, les provisions
- Un passif résultant pour grosses réparations, qui ne
d’événements passés respectant pas la condition première de
- Une obligation actuelle qui IAS 37, sont autorisées par la
aboutira à une sortie de réglementation comptable marocaine.
ressources Au Maroc, c’est surtout le principe de
- La probabilité d’évaluer de prudence, qui est à la base de dotation
façon fiable le montant de de
l’obligation provision.
Les provisions pour grosses réparations
ne sont pas permises par les normes
internationales. L’approche par
composante au niveau de la gestion
des
immobilisations permet de combler les
impacts de cette non autorisation.

LES AVANTAGES DU La comptabilisation de Aussi, dans les normes internationales,


PERSONNEL l’ensemble des avantages du les informations complémentaires
personnel, obligatoire dans les relatives aux avantages du personnel
normes IAS/IFRS, ne fait pas et exigées sont très détaillées par
l’objet d’une normalisation rapport à ce qui est exigé pour les
comptable marocaine directe et provisions pour risques et charges au
précise. Maroc.
Des provisions pour risques et
charges peuvent être
comptabilisées (engagement
de retraite par exemple).

EVENEMENTS Selon les normes IAS/IFRS, les Au Maroc, les corrections d’erreurs,
POSTERIEURS A LA DATE corrections d’erreurs postérieurs à la date de clôture, sont à
DE CLOTURE fondamentales postérieures à comptabiliser en compte de résultat
la date de clôture et les
changements de principes
comptables sont comptabilisés
en ajustant les capitaux
propres du bilan d’ouverture.
Le principe comptable
d’intangibilité du bilan
d’ouverture n’est pas respecté.
Elles autorisent aussi la
comptabilisation des
ajustements en résultat de
l’exercice avec une
présentation pro forma des
exercices antérieurs retraités
en annexe.