Vous êtes sur la page 1sur 41

République Algérienne démocratique et populaire

Ministère De L’enseignement Supérieur Et De La Recherche Scientifique


Université Djillali Liabes De Sidi Bel Abbes
Faculté De Génie Electrique
Département De Télécommunications

Licence Télécommunications

Support de cours de la matière

Projet Professionnel et Gestion


d'Entreprise
UET3.2

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 1


Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 2
SEQUENCE 1:

Séance plénière

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 3


I. L’objectif du projet professionnel :

Aide à l’orientation:

La démarche proposée ici vise à vous aider à conforter votre choix de parcours
professionnel, que celui-ci soit au départ plus ou moins motivé. Le projet professionnel est là
pour vous aider à définir et/ou préciser votre projet en termes d'activité professionnelle. Vous
devrez confronter ce projet aux réalités du monde du travail. Ainsi, vous analyserez les
compétences et connaissances requises pour exercer l’activité professionnelle envisagée. La
construction de votre projet, comparable à « un cheminement », se fera grâce à la réalisation de
différentes activités comme les stages, la participation à des actions d’aide à l’orientation et
l’acquisition des compétences et savoirs nécessaires.

Acquérir la méthode de la recherche:

À l’occasion de la construction de votre projet professionnel, ce cours veut vous faire


acquérir une méthode, qui est aussi celle de la recherche en sciences sociales : questionnement,
recherche documentaire de type universitaire, analyse, synthèse, travail d’équipe, capacité
d’autonomie, esprit critique, maitrise de l’environnement professionnel…

II. Le Déroulement :

III. Modalités d’évaluation :


Votre travail sera évalué à partir d’un dossier écrit dactylographié.

IV. Le carnet de bord


Son objectif est de suivre la progression de votre projet professionnel

a) Son rôle

Il doit vous permettre de suivre l’avancement de votre travail dans le temps et à réaliser
plus facilement votre dossier final grâce aux informations notées au fur et à mesure de votre
progression. Il doit donc contenir les fiches de documentation, les actions auxquelles vous avez
participé et la présentation des entretiens.

b) Son contenu: Vous ferez le point sur l’avancement de votre travail :


Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 4
 les recherches documentaires (lieux, documents, références bibliographiques, thèmes…)
 Les entretiens (prise de contact, coordonnées de l’interlocuteur, rendez-vous…)
 Les prises de notes lors des conférences ou actions auxquelles vous aurez participé (titre,
date, lieu, nom du conférencier, thèmes abordés…)
 Les idées et analyse que vous développez au fur et à mesure de votre cheminement

c) Sa finalité

Si vous n’êtes pas obligé de rendre votre « carnet de bord » à l’enseignant(e), il vous est
pourtant demandé d’en rendre une synthèse sous forme de calendrier qui sera inclus dans votre
rapport. Le calendrier peut prendre se présenter comme tel :
Semaine 1 : activités, démarches, dates et lieux……………………….
Semaine 2 : activités, démarches, dates et lieux ………………………

V. ETAPE 1 : DEFINITION DU THEME


Objectif : Préciser son thème

a) Faire un état des lieux initial

Après avoir choisi votre thème, vous allez entamer une recherche documentaire. Le
thème est plus ou moins précis ; ce peut être une profession, un métier, un domaine d’activité ou
un centre d’intérêt. Vous n’avez pas l’obligation de choisir un thème en rapport direct avec vos
études, cela peut être en rapport avec vos autres centres d’intérêt.
Dans un premier temps, vous allez faire un état des lieux de ce thème, c'est-à-dire noter
ce que vous en savez. A ce stade, vous pouvez comparer ce que vous avez noté aux
connaissances d’autres personnes, en discutant avec des proches, d’autres étudiants ou des
collègues.
Pour faire cet état des lieux, vous pouvez vous poser les questions suivantes :
 À quoi correspond le thème choisi ? Métier, profession, un champ d’activités…
 En quoi consiste ce métier, cette activité … ? Missions, fonctions…
 Quels sont les éventuels interlocuteurs professionnels ?
 Quels sont les niveaux de responsabilité ?
 Quelles sont les possibilités d’évolution et de carrière ?
 Quelles sont les compétences nécessaires ?

Mais aussi : la localisation géographique, le type d’employeur, le type de rémunération,


c'est-à-dire toutes les caractéristiques de cette profession.

b) Se connaître

Cette étape est personnelle, elle doit vous aider à mieux cerner vos choix professionnels.
Pour cela, il faut mettre en perspective vos atouts, qualités, besoins et limites avec vos choix
professionnels.

c) Connaître les différentes activités professionnelles

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 5


VI. ETAPE2 : DOCUMENTATION

Objectif : Connaissance des métiers au travers des documents ou conférences

a) Préparer sa recherche documentaire

Il vous faut dans un premier temps définir les différentes étapes de la recherche
documentaire, c'est-à-dire délimiter le mieux possible votre thème de recherche, identifier les
différents lieux d’accès aux ressources documentaires (lieux physiques ou virtuels) et utiliser des
moyens adaptés (les bons mots-clés par exemple, une demande claire et précise).

b) Sélectionner et analyser les documents

Vous ne trouverez pas systématiquement les bons documents du premier coup. Ainsi
vous devrez faire une première sélection rapide des documents pertinents que vous pourrez
ensuite approfondir. Il faut donc successivement sélectionner les sources d’informations, les lire
et en retirer les éléments pertinents pour votre recherche.

c) Echanger, faire un bilan et compléter

N’hésitez pas à discuter les résultats provisoires de votre recherche documentaire. Cela
vous permettra d’en faire un bilan et, le cas échéant, de compléter votre recherche par de
nouveaux éléments.

VII. ETAPE 3 : ENTRETIENS


Objectif : Connaissance des métiers au travers d’entretiens avec des professionnels

a) Identifier les personnes pour les entretiens et prise de rendez-vous

Ces entretiens vont vous permettre de mieux cerner le domaine professionnel qui vous
intéresse et d’avoir une vision de la réalité du métier, après avoir eu une vision abstraite par
votre recherche documentaire.
Vous trouverez les personnes avec lesquelles vous ferez un entretien en vous renseignant
auprès de votre réseau familial et amical, du réseau des anciens diplômés ou associations
étudiantes, des organismes professionnels, mais aussi dans les annuaires d’entreprises, dans des
revues spécialisées ou dans le cadre d’actions mises en place par le service d’aide à l’orientation
et à l’insertion professionnelle (Journées des universités, Journées portes ouvertes etc.).
Pour obtenir un rendez-vous, toutes les méthodes sont possibles (courrier, téléphone, e-
mail…), mais il faut respecter les principes suivants : se présenter (qui je suis) et présenter sa
démarche (projet professionnel).

b) Préparation, déroulement et retranscription de l’entretien

Il vous faudra préparer les questions (attention, il ne s’agit pas de faire passer un
questionnaire) concernant votre demande : contenu du métier, environnement, perspectives,
travail au quotidien etc.
Pour le déroulement de l’entretien, il est conseillé de cibler un entretien semi-directif.
Voici les principes généraux : présentez-vous, rappelez le pourquoi de l’entretien, posez vos
questions (préparées à l’avance) en respectant les silences de votre interlocuteur, remercier votre
interlocuteur à la fin.

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 6


Il est impératif de bien retranscrire l’entretien. Pour cela, après avoir demandé
l’autorisation à votre interlocuteur, il est conseillé d’enregistrer celui-ci.

VIII. ETAPE 4 : DOSSIER ECRIT

Objectif : Présenter votre démarche, le(s) métier(s) étudié(s) et votre positionnement par
rapport à ces métiers

a) Contenu du dossier et consignes

Le dossier devra être dactylographié et contenir les éléments suivants :

 Une page de garde avec le titre précis de votre thème, votre identité.
 Un sommaire détaillé et paginé.
 Un exposé de 5 à 7 pages avec une introduction, la présentation des moyens mis en
œuvre et de la démarche (différentes étapes), les résultats et leur discussion, une
conclusion et une bibliographie listant les documents utilisés.
 Un calendrier de la démarche par semaine qui est une synthèse de votre carnet de bord.
 Des annexes comprenant la liste des documents, la retranscription des entretiens, une
fiche pour chaque activité suivie (action, conférence etc..)

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 7


Nom : Prénom :

Adresse :

:

N° de groupe :

Nom du thème choisi (métier ou secteur d’activité)

Exprimez en quelques lignes pourquoi ce thème vous intéresse.

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 8


SEQUENCE 2:

Préparation du travail en
groupe

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 9


1) LISTER LES CONTACTS

 Les relations (familles, amis). Penser à élargir et à faire profiter les autres
 Les anciens diplômés, jeunes professionnels de votre entourage
 Les salons

2) PREPARATION DE L’ENTRETIEN

Pour l’obtenir, prévoyez quelques phrases introductives qui vous permettront :

 De vous présenter : prénom, nom, étudiant en licence Télécommunications à


l'Université de Djillali Liabés, Faculté de Génie Electrique, dans le cadre d’un travail
sur mon « Projet Personnel »
 D’expliquer les raisons de votre démarche : mieux connaître l’entreprise, la
fonction X, le métier Y, le secteur Z ; choisir une orientation en connaissance de
cause, diversifier ses choix d’orientation… L’interlocuteur doit comprendre que vous
demandez un entretien et non pas un stage
 Si la personne que vous cherchez à joindre est absente : préparez un message clair,
demandez quand et comment la joindre
 Si vous avez envoyé un courrier, rappelez une semaine plus tard
 Prenez note des différents contacts pris y compris ceux où il y a eu refus. Préparez-
vous à argumenter, tirez une leçon d’un refus. N’hésitez pas à demander à une
personne qui refuse si elle ne peut pas vous mettre en contact avec un autre
professionnel. Persévérez
 Dès que vous avez fixé un rendez-vous, notez avec précision : le lieu, l’heure du
rendez-vous et le nom de votre interlocuteur. Précisez-lui si vous serez seul(e) ou à
deux
 Laissez vos coordonnées téléphoniques pour que l’on puisse vous joindre

L’entretien obtenu, déterminez avec précision :

 Les points importants auxquels l’entretien doit apporter des éléments de réponse
 Lister les questions qui vous permettront d’atteindre ces objectifs
 Etablissez un ordre dans vos questions (pour aller du plus général au plus particulier)
 Posez de préférence des questions courtes et ouvertes (qui invitent à s’exprimer)
plutôt que des questions fermées (oui ou non)

3) CONDUITE DE L’ENTRETIEN

 Rappelez les raisons qui vous ont fait demander un entretien


 Posez les questions en respectant les silences afin que l’interlocuteur aille jusqu’au
bout de sa pensée
 Adaptez-vous à votre interlocuteur sans perdre de vue votre grille d’entretien
préalable

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 10


 Demandez au professionnel s’il souhaite ou non rester dans l’anonymat pour votre
dossier
 Au cours de l’entretien, prenez des notes et répartissez-vous les rôles si vous êtes
plusieurs
 Eventuellement avec l’accord de votre interlocuteur vous pouvez enregistrer
l’entretien
 N’oubliez pas de remercier
 Demandez si vous pouvez avoir de la documentation sur l’entreprise

Après l’entretien

 Mettez immédiatement vos notes à jour


 Envoyez un courrier de remerciement au professionnel qui vous a reçu

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 11


1) LISTE DE QUESTIONS
Lors d’un entretien avec un professionnel, on peut aborder 5 grands thèmes de
questionnement :

 La définition de l’activité professionnelle


 En quoi consiste votre métier ?
 Quels types de tâches êtes-vous amené à effectuer couramment ?
 Comment se déroule une journée type ?
 Les conditions dans lesquelles s’exerce cette activité (les conditions de travail)
 Ce métier s’exerce dans quel(s) lieu(x) de travail ?
 Est-ce un travail sédentaire ou un travail qui nécessite des déplacements ?
 Quels sont les horaires de travail ? (horaires fixes ou variables…)
 Ce métier s’exerce-t-il seul ou en équipe ?
 Quel est le niveau de responsabilité de ce travail ?
 Quelles sont les possibilités d’évolution ?
 Est-ce un métier d’avenir ? (perspectives de recrutement…
 La façon dont on vit son métier : les aspects perçus comme positifs et ceux perçus
comme négatifs
 Que pensez-vous de votre métier ?
 Que préférez-vous dans votre métier ?
 Que trouvez-vous le plus ennuyeux ?
 Avez-vous connu des moments difficiles dans votre métier ?
 Est-ce que le métier a évolué depuis que vous avez commencé à l’exercer ?
 Quels sont pour vous les avantages et les inconvénients de ce métier ?
 Les qualités à développer pour exercer cette activité
 Ce métier nécessite-t-il des qualités personnelles particulières ? Lesquelles ?
 Ce métier nécessite-t-il des aptitudes physiques particulières ? (taille, habileté…)
 Y a-t-il des contre-indications pour la pratique de ce métier ? (contre-indication
médicale…)
 Le choix du métier et les études, le parcours
 Avez-vous choisi votre métier ?
 Qu’est ce qui vous a poussé à faire ce métier ?
 Est-ce que c’est le métier que vous vouliez faire quand vous étiez « petit » ?
 Quel chemin avez-vous parcouru pour arriver à ce métier ? (études, diplômes,
expériences, stages…)
 Et maintenant, quels sont vos projets pour le futur ?
2) DERNIERES RECOMMANDATIONS

 Cette liste de questions n’est pas exhaustive : vous pouvez en trouver d’autres
 Le regroupement selon ces 5 grands thèmes n’est proposé qu’à titre indicatif : vous
pouvez faire d’autres grandes catégories
 Vous devez réaliser vous-même votre grille d’entretien de façon à vous approprier
le questionnement et le vocabulaire
 Pendant l’entretien, adaptez-vous à votre interlocuteur, respectez ses silences…

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 12


Voici quelques notions essentielles qui vous donneront des repères pour rédiger ce dossier et
mieux comprendre le marché du travail.

FONCTION : C’est un ensemble de métiers qui concoure à la réalisation d’une même mission
au sein de l’entreprise.

METIER : Corpus de connaissances, de comportements professionnels et de techniques qui


caractérisent l’exercice d’un emploi et qui peut être acquis à la suite d’une formation.

POSTE : C’est l’ensemble des tâches qui caractérise l’exercice d’un métier.

Une entreprise réunit 4 grandes familles de fonctions :

 La conception,

 La production,

 La commercialisation,

 La gestion

Une fonction nécessite des compétences bien trop larges pour être occupée par un seul individu.
C’est pourquoi une fonction se décline, dans une grande entreprise, selon plusieurs métiers.

Sous une même appellation de métier, on trouve un éventail de postes (qui varie d’une
entreprise à l’autre).

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 13


 Nom du métier ou du secteur d’activité choisi :…………………………………………..

 Lieu où j’ai trouvé le document :…………………………………………………………..

 Nature : (revue, livre, site Internet). Donnez le titre, l’auteur ou la source, la date de
parution……………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………

 Quelles sont les principales informations que ce document m’a apportées ?

A. Au niveau de la nature du métier

B. Au niveau des qualités requises

C. Au niveau de l’accès au métier (études, durée, diplômes)

D. Au niveau du marché du travail (qualité de l’offre d’emploi, taux de chômage)

E. Au niveau des conditions de travail (lieu, répétitif, fatigue, horaires, seul ou équipe)

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 14


Dans cette fiche vous indiquerez toutes les démarches que vous avez effectuées pour obtenir un
entretien avec un professionnel en précisant les modalités utilisées (courrier, téléphone, mail,
visite sur place).

QUI QUAND COMMENT RESULTATS

Nom et fonction du professionnel, Date du (courrier, mail, Réponses


obtenues
de l’entreprise ou de l’institution contact téléphone, visite)

Contact

N°1

Contact

N°2

Contact

N°3

Contact
N°4

Contact

N°5

Contact

N°6

Contact

N°7

Contact

N°8

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 15


Métier ou fonction :

Nom de la personne interviewée :

Nom et adresse de l’entreprise ou organisme :

Comment l’interview a été obtenue ?

Difficultés rencontrées :

Retranscrivez avec soin l’interview (soit à partir des notes prises pendant l’entretien, soit à partir
de l’enregistrement si vous avez pu le faire). Utilisez autant de pages qu’il vous sera nécessaire.

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 16


SEQUENCE 3:

Préparation à la recherche
d'emploi

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 17


I. Comment rédiger un Curriculum Vitae "CV"

Introduction:

C'est sur votre curriculum vitae (C.V.), qui donne un aperçu de votre formation, de votre
expérience et de vos habiletés, qu'un employeur se base pour porter un premier jugement sur
votre capacité à occuper un emploi. Le curriculum vitae est en quelque sorte une publicité
personnelle où vous mettez en valeur vos caractéristiques les plus intéressantes, les plus
impressionnantes et les plus originales.
Un bon curriculum vitae doit permettre à l'employeur de déterminer rapidement si vos
qualifications et vos expériences correspondent à ses besoins. Plus vous lui facilitez la tâche,
plus vous aurez de chances de réussir. D'emblée, votre curriculum vitae doit donc faire bonne
impression sur l'employeur et l'inciter à vous convoquer à une entrevue où il pourra mieux vous
connaître.

Modèle de CV

Voici un exemple de C.V. qui vous guidera dans la rédaction du vôtre. Veuillez noter
que le C.V. ne devrait pas dépasser 2 pages.

Nom et prénom (en caractère gras et/ou majuscule)


Date de naissance
Etat civil
Adresse
Numéro de téléphone/e-mail

Mots clés : afin d’augmenter vos chances de sélection lors de la recherche de candidatures
dans notre base de données, insérez des mots clés relatifs à votre formation, vos qualifications,
votre expérience professionnelle.

EDUCATION (commencer par le dernier diplôme, mentionner l'intitulé du diplôme et la date


d'obtention)

1988-1991: Maîtrise en gestion financière


Nom de l’institution : Institut Supérieur de Gestion, Tunis
· ajoutez les mentions d'honneur
· ajoutez les recherches effectuées et leurs résultats, si possible
1981-1988: Baccalauréat en sciences expérimentales
· Ajoutez les mentions d'honneur
FORMATION ET STAGES (mettre l'emphase sur les formations et stages pertinents tels que
langues, informatique, marketing, etc,)

1996 Thème du stage ou de la formation


Nom de l’institution

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (commencer par le dernier emploi, indiquer nom de


la compagnie/organisation, date de début et fin de l’emploi, titre du poste, fonctions et
attributions)
Depuis Titre du poste
1993

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 18


Nom de la compagnie ou de l'organisation, ville, pays
· utilisez de courtes phrases d'une ligne pour décrire vos activités dans ce
poste
· utilisez des “verbes d'action” pour donner plus d'impact
· au moins une de ces phrases devrait décrire une initiative que vous avez
entreprise ou un accomplissement et les résultats
· songez à utiliser la forme P.A.R.(problème, action, résultats)
· mettez l'emphase sur les "habiletés transférables": leadership,
organisation, communication, créativité etc.

1990-1993: Titre du poste


Nom de la compagnie ou de l'organisation, ville, pays
· décrivez ce que vous avez fait dans ce poste
· mettez l'emphase sur les "habiletés transférables" et vos
accomplissements
(Ajoutez d'autres postes si applicable)

INFORMATIQUE
Inscrivez les logiciels, les systèmes et langages connus.

LANGUES
Arabe, Anglais, Français
Si vous êtes parfaitement bilingue ou trilingue, ajoutez “écrites et parlées ”.

AUTRES ACTIVITES ET INTERETS


Cette section devrait contenir toutes les informations supplémentaires reliées aux activités
dans lesquelles vous étiez impliquées ou les intérêts non inclus ci-dessus. Mettez votre créativité
en pratique. Cette section est souvent utilisée par les employeurs pour briser la glace lors d'une
entrevue.
· Sports : tennis, ski, course à pied
· Santé et nutrition : conseiller en nutrition
· Bénévolat pour les services d’aide aux malades, club jeunes science, dirigeant sportif.
(Ajoutez d'autres activités si applicable)

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 19


II. Comment rédiger une lettre de motivation

Introduction:
La lettre de motivation est la corvée de nombreux candidats…qui la trouvent bien plus
compliquée à écrire que le CV… car il faut l'adapter à chaque annonce ciblée, et on ne compte
plus ceux qui veulent des exemples dont ils pourraient s’inspirer ou plus simplement… recopier !

1. Adapter sa lettre de motivation à l'offre pour renforcer son CV


La lettre n’a pas la même vocation que le CV car elle seule peut indiquer la motivation
pour la fonction et l’entreprise. En faisant le lien entre le CV et le poste à pourvoir elle joue le
rôle de catalyseur de la candidature : CV et lettre se complètent, se renforcent et agissent en
synergie. La lettre doit donner un "coup de projecteur" sur les points du CV qui correspondent à
l'offre et compléter les points concordant du CV pour renforcer la candidature.

2. Une rédaction soignée sur une page maximum


Ecrire une lettre de motivation est beaucoup plus qu’un simple exercice de style et si 15 à
20 lignes suffisent, une page maximum et trois paragraphes, elle n’est pas une simple formalité
et fera l'objet d’une analyse sur le fond et sur la forme. Elle doit être écrite en français correct
sans faute de syntaxe ni d'orthographe et bien entendu dans un style plus professionnel que
purement littéraire. Trouvez le juste milieu entre l'originalité qui risque de déplaire et la banalité
forcément inutile.

3. Renseignez vous sur l'entreprise et son secteur


La lettre de motivation pour une candidature spontanée doit être rédigée à partir des
informations captées sur la communication institutionnelle de recrutement, la presse économique
et les sites web carrières où « la marque employeur » a pour objectif même de susciter des
candidatures. Développez votre argumentation sur les caractéristiques de la culture de
l’entreprise et détectez les profils qu'elle souhaite recruter. Même les offres d’emploi non
pertinentes par rapport à votre recherche recèlent des informations précieuses. Plus vos
propositions seront cohérente et reliées aux projets et à la culture de l’entreprise plus vous
susciterez d'intérêt. N’en faites pas une circulaire type centrée sur vous-même et votre parcours.

4. Répondez à l'annonce point par point


La lettre de motivation pour une offre d’emploi peut être assimilée à une réponse à l'offre
d'emploi qui constitue le cahier des charges du recruteur. Vous devrez argumenter votre
candidature point par point : formation, expérience, personnalité sur les trois types
d'informations présents dans ces annonces : l'entreprise, le poste et le profil recherché. Ayez une
lecture objective mais aussi intuitive des critères requis (esprit d'équipe, capacité de négociation,
rigueur) : certains critères sont absolument indispensables et non négociables d’autres sans doute
moins essentiels et certains de vos points forts peuvent compenser des faiblesses.

5. Utilisez des mots clés spécifiques à l'entreprise/au secteur


Le principal défaut des lettres de motivation est d’être trop vague alors que le recruteur a
besoin d’être rassuré…et apprécie donc les candidatures qui lui prouvent "rapidement" que son
besoin a été compris en montrant à la fois un réel intérêt et des compétences. Si des critères
précis et spécifiques ont été énoncés, vous devez y répondre en justifiant d’exemples concrets
issus de votre parcours. « Marketez » votre candidature en utilisant le jargon spécifique de
l’entreprise, les fameux « mots clés » qui seront réellement des sésames si vous les injectez à bon
escient.
Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 20
III. Interviews et tests

1. Découvrez les questions les plus fréquemment posées


Afin de préparer au mieux votre entretien, vous trouverez ci-dessous des questions types
posées le plus fréquemment. Nous vous proposons pour chacune d’entre elles des conseils et des
pistes de réflexion. Gardez à l’esprit que ce ne sont que des idées générales et qu’il est vivement
conseillé de personnaliser vos propos. Ne vous perdez pas dans des explications trop longues et
sachez rester clair et concis. Soyez vous-même et, le plus important, croyez en les idées que vous
défendez. Vous n’en serez que plus convaincant!

2. Interviews: les questions qu'on pose souvent lors d'un entretien

Q:Parlez nous de vous.


R:C’est la question qui est généralement posée pour démarrer l’entretien d’embauche.
Introduisez dans un premier temps vos plus importantes qualifications et compétences puis
passez aux différents postes que vous avez occupés jusqu’à aujourd’hui. Allez à l’essentiel et ne
parlez pas plus de 5 minutes. Vous pouvez vous appuyer sur votre CV et en reprendre les
grandes lignes, insistant sur un ou deux projets que vous avez accompli et qui valorisent votre
parcours.

Q: Quels sont vos points forts ?


R: Choisissez 3 qualités qui représentent un ‘plus’ pour le poste pour lequel vous postulez.
Donnez des exemples de la façon dont ces points forts impactent votre travail et vos relations
avec vos collègues ou hiérarchie.

Q: Quels sont vos points faibles ?


R: Donnez des faiblesses qui ne sont pas vitales pour occuper le poste que vous visez. Essayez
d’expliquer pour chaque d’elles la façon dont vous pallier à ces faiblesses et les initiatives que
vous prenez pour vous améliorer. Si par exemple vous avez des lacunes en informatique, vous
pouvez le mentionner et expliquer que vous prenez des cours pour vous mettre à niveau ou bien
que vous vous entraînez chez vous pour de vous améliorer.

Q: Que connaissez vous de l’entreprise ?


R: Vous avez ici la chance d’impressionner l’interviewer en montrant que vous connaissez bien
la société. Parlez des produits ou services de la société, des actualités récentes, du type de clients
etc… Cela montrera que vous êtes vraiment intéressé par le poste et que vous avez pris le temps
de vous renseigner.

Q: Pourquoi voulez vous travailler pour cette société ?


R: Le recruteur attend que vous lui montriez que vous êtes assez intéressé par ce poste pour y
avoir déjà réfléchi. Si vous avez bien préparé l’entretien au préalable, vous devez avoir une
bonne connaissance des valeurs, objectifs, produits et perspectives d’évolution de l’entreprise.
Utilisez ces informations pour expliquer comment vos objectifs et ambitions sont en accord avec
ceux de la société.

Q: Vous n’avez aucune expérience dans ce type de poste, comment allez vous faire pour
atteindre les objectifs demandés ?
R: Essayez de démontrer que vos qualités et compétences vous permettront d’être performant.

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 21


Q: Pourquoi vous ?
R: Qu’est-ce qui vous rend spécial et quels sont vos principaux atouts? Vous avez souvent le
profil recherché par l’entreprise dans la fiche descriptive de poste. Faîtes le rapprochement avec
vous et expliquez comment vous participerez à l’atteinte des objectifs généraux.
Q: Qu’est ce que vous aimez et n’aimez pas du poste auquel vous postulez ?
R: Expliquez pourquoi vous êtes intéressé par le poste et posez des questions sur les points que
vous pourriez ne pas aimer. Restez positif !

Q: Pourquoi avez vous choisi de faire carrière dans ce secteur d’activité ?


R: Mettez en avant les éléments clés qui ont déterminé votre choix. Si vous avez changé de
carrière, sachez expliquer les raisons de ce changement.

Q: Quelles sont les similitudes qui existent entre votre emploi actuel et celui que nous vous
proposons ? Les différences ?
R: Mettez l’accent sur les similitudes plus que sur les différences. Lorsque vous parlez des
différences, expliquez comment vous pouvez devenir rapidement efficace.

Q:Que pensez vous de la société dans laquelle vous travaillez actuellement ? Pourquoi
voulez-vous partir?
R: Ne soyez surtout pas négatif! Parlez des aspects de votre travail qui vous plaisent et justifiez
votre départ par une volonté d’évoluer professionnellement. Cela peut être pour travailler dans
un secteur qui vous plaît davantage, pour un poste avec plus de responsabilités ou encore pour
intégrer une entreprise qui offre de meilleurs opportunités de carrière.

Q: Quel serait votre poste idéal ?


R: Vous devez normalement être capable de répondre facilement à cette question! Restez
néamoins clair et ne partez pas dans tous les sens. Développer rapidement 4 ou 5 points qui
rendraient votre job idéal. Essayez de mettre en avant la similitude entre votre job idéal et le
poste pour lequel vous avez l’entretien.

Q: Comment réagissez vous face aux critiques ?


R: Expliquez en quoi la critique est constructive et partagez une expérience professionnelle où
une critique vous a permis d’améliorer votre performance.

Q: Pouvez-vous être autonome ?


R: Ne dites pas non et donnez un exemple où vous avez du être autonome.

Q: Qu’est ce qui vous motive ?


R: Listez vos motivations principales telles que des perspectives de carrière, des missions
intéressantes, la possibilité de maîtriser de nouvelles compétences, etc.…

Q: Pouvez-vous travailler sous pression ?


R: Cherchez une situation où vous avez du travailler sous pression et expliquez comment vous
avez réagi.

Q: Combien d’heures êtes vous prêt à travailler ?


R: Vous devez être prêt à travailler le nombre d’heures nécessaires à l’atteinte de vos objectifs.

Q: Quels sont vos objectifs de carrière ?


R: Essayez de restreindre aux 3 objectifs les plus importants et expliquez en quoi travailler pour
cette entreprise vous permettrait de les atteindre.

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 22


Q: Quels sont vos intérêts en dehors du cadre professionnel ?
R: Vos centres d’intérêts et activités extra professionnelles peuvent donner à l’employeur des
indices sur votre personnalité, si vous êtes solitaire ou plutôt social, si vous avez des qualités de
leader ou non. Réfléchissez aux traits de personnalité que le recruteur recherche et privilégiez les
activités qui y font appel.

Q: Etes-vous prêt à déménager ?


R: Si c’est le cas, dites-le. Si vous n’êtes pas sûr, vous devrez expliquer les éléments que vous
prendrez en considération pour prendre votre décision.

Q: Combien gagniez-vous dans votre dernier emploi ? Combien souhaitez-vous gagner ?


R: Il est préférable d’aborder le sujet à la fin de l’entretien lorsque tous les éléments concernant
le poste ont été clarifiés. Soyez honnête mais restez réaliste. Renseignez-vous sur la tranches de
salaire pour ce poste et positionnez-vous par rapport aux nombres d’années d’expériences et aux
compétences que vous avez.

Q: Préférez-vous travailler en équipe ou tout seul?


R: Montrez les points positifs des deux possibilités.

Q: Où vous voyez-vous dans deux ans ?


R: Vous pouvez parler du type de poste que vous aimeriez avoir et les différentes étapes qui
vous seront nécessaires pour y parvenir. Essayez de lier vos propos au poste pour lequel vous
êtes interviewé. Montrez à l’employeur que vous avez de l’ambition.

3. Tests de recrutement

a) Test d'aptitude

Lors du processus de recrutement, l'employeur peut chercher à évaluer vos aptitudes afin
de s'assurer de vos réelles capacités. Les aptitudes les plus souvent testées sont :

 l'aptitude verbale, notamment pour les postes comme commerciaux, conseillers de ventes,
formateurs, etc.

 l'aptitude numérique, principalement pour les métiers techniques comme conseillers


financiers, comptables, techniciens, ingénieurs, etc.

 l'aptitude cognitive

 l'aptitude spécifique pour les employés de bureaux, les techniciens, les cadres ...

b) Test d'intelligence
Les termes d'intelligence générale (facteur g), d'habilité mentale générale, de QI ou
simplement d'intelligence sont souvent utilisés de manière interchangeable pour parler des tests
d'aptitudes cognitives. Ils sont couramment proposés lors d'un recrutement et s'apparentent à des
tests de logique.
Lors d'un recrutement, vous serez peut-être amené à compléter un test de QI (Quotient
Intellectuel). Il s'agit en réalité d'un test qui évalue différentes aptitudes : numérique, spatiale,
verbale, raisonnement logique.
Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 23
c) Test de personnalité
Les questionnaires ou inventaires de personnalité sont les tests les plus utilisés lors d'un
recrutement. Ils se composent de plusieurs dizaines de questions fermées portant sur des sujets
divers (habitudes, goûts, comportements, opinions, etc.).
Ces tests permettent d'identifier les principaux traits de personnalité du candidat et ainsi
les comparer avec ceux nécessaires pour le poste à pourvoir.

d) Test projectif

Les tests projectifs sont parfois utilisés dans le recrutement. Ils permettent de mieux
cerner la personnalité du candidat, comme l'introversion, l'extraversion, l'agressivité, le sens
pratique ou les capacités relationnelles commerciales.

Ces tests mettent le sujet en présence d'une difficulté, d'un problème nouveau auquel il
doit réagir à partir de sa propre vision des choses, "projetant" ainsi une part de son monde
personnel. Invité à interpréter, à imaginer, le candidat exprime ses désirs, ses craintes, ses
espoirs.

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 24


SEQUENCE 4

Focus sur la création


d'activités

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 25


CRÉER SON ENTREPRISE : DE LA CONCEPTION À LA RÉALISATION

1) Avoir une idée


Il s’agit bien de la première étape de tout projet de création d’entreprise. Mais qui dit idée
ne dit pas forcément nouveau concept, nouveau produit ou service. Parfois, utilisé un concept
déjà existant peut s’avérer être gagnant. Il suffit juste pour cela, de s’implanter au bon endroit.
Déceler un besoin manquant sur une zone géographique spécifique peut être considéré comme
innovant.

Dans de nombreux cas, les créateurs d’entreprise se basent sur un besoin manquant à titre
personnel et s’interrogent sur le fait que si lui a éprouvé ce besoin pourquoi d’autres ne
l’auraient-ils pas. Un questionnement qui est souvent à l’origine de la création d’une activité.

Conseils

 Etre attentif à l’environnement qui nous entoure - aux dernières tendances, aux
nouvelles technologies, aux modes…
 Etre motivé et s’investir pleinement - La création d’entreprise demande une implication
totale de tous les instants.
 Accepter l’évolution de son projet – Bien souvent, le résultat final de la création
d’entreprise diffère de l’idée de départ, les raisons étant multiples (prise en compte de
nouveaux critères, de nouvelles rencontres, de nouvelles idées). L’idée évolue à force que
le projet murisse.
 Ne pas perdre de vue que le produit doit répondre à un besoin particulier. Ne pas
hésiter à se mettre à la place du client potentiel.

Ces conseils ne sont fondés que sur la base d’un questionnement que tout créateur
d’entreprise doit nécessairement se poser avant de se lancer. Des questions qui vous serviront à
formaliser votre idée.

A. FORMALISEZ VOTRE IDÉE


La création d’une activité repose sur une idée précise que tout créateur
doit formaliser au préalable par l’intermédiaire d’un questionnaire. Une étape
fondamentale qui permet de donner un premier aperçu de la viabilité de son
projet. Des questions essentielles qui constituent la base de tout projet :

 Quelle est votre cible ?


 Quelle est la taille du marché ? Quel est l’état du marché ?
 Quels sont les produits ?
 Quels sont les moyens de distribution ?
 Quels sont les fournisseurs ?
 Que pouvez-vous apporter de plus ?
 Quelle est la faisabilité technique ?
 Quels sont les besoins en investissements et en ressources humaines ?
 Quels sont les besoins logistiques et de transport ?
 Quels sont les moyens de communication et de prospection à mettre en place ?

Il est primordial de ne pas occulter les difficultés auxquelles vous êtes susceptibles d’être
confrontées. Bien souvent, devant l’excitation de la création d’un projet, les créateurs oublient
cette étape ce qui peut par la suite constituer un frein dans la poursuite de leur projet.
Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 26
Pour contourner cet obstacle, il ne faut donc pas hésiter à échanger avec les autres afin de
recueillir leurs critiques pour trouver des solutions et ainsi parer à toute éventualité, en
prenant bien soin que votre interlocuteur ne vous pique pas votre idée.

B. ASSUREZ-VOUS DE LA VIABILITÉ DE VOTRE PROJET


Le meilleur moyen de vous assurer de la viabilité de votre projet reste l’étude de marché.
Celle-ci vous permettra de valider l’existence d’un marché, de fixer un prix de vente et de définir
un canal de vente. L’objectif de cette étude est de limiter au maximum les risques pesant sur
votre activité.

C. PRENEZ SOIN DE PROTÉGER VOTRE PROJET


Une idée que l’on occulte bien souvent. Même s’il n’est pas possible de protéger une
idée, la matérialisation de celle-ci peut faire l’objet d’une protection. Certaines formes sont
recevables : invention, marque, création littéraire ou artistique, dessin ou modèle, etc. Une
protection qui s’acquiert au titre du droit d’auteur pour la méthode, et au titre du droit des
marques pour le nom. Un acte nécessaire si vous souhaitez vous assurer d’être bien le seul à tirer
profit de votre projet. Ainsi, vous contrôlez fabrication et vente, et vous pourrez agir en
contrefaçon si le cas échant votre idée serait copiée.

Deux possibilités s’offrent alors à vous afin de protéger votre idée :

 Si vous n’avez pas encore finalisé votre projet,


vous pouvez utiliser enveloppe Soleau disponible
auprès de l’INAPI. Celle-ci constitue une preuve
incontestable de la date de dépôt de votre idée.

 Si votre idée est déjà matérialisée, il est conseillé de déposer un brevet auprès de
l’INAPI. Ce titre de propriété industrielle vous octroie un monopole d’exploitation de
votre invention pendant 20 ans. Pour connaître les caractéristiques pour être breveté, vous
pouvez vous rendre sur le site de l’INAPI: www.inapi.org.

2) Monter un business plan

Ce document est un support indispensable et incontournable qui


vous permettra de clarifier les objectifs opérationnels et financiers, et
fournir une planification des différentes phases de développement de
votre projet. C'est une pièce maîtresse de votre projet qui conditionne
sa réussite. En effet, de celui-ci va découler les possibles financements
dont vous aurez besoin pour mener à bien votre projet. Un document
qui doit être l’objet d’une réflexion bien construite car vous n’aurez pas la possibilité de
présenter deux fois ce document à un même investisseur. Il existe des modèles de business plan
que vous pouvez trouver sur internet. En voici l’un d’entre eux
(http://www.apce.com/cid29835/modele-de-plan-d-affaires).

A. LES ÉLÉMENTS INCONTOURNABLES

Un document très précieux à réaliser avec le plus grand soin reprenant les éléments
économiques, financiers et organisationnels dont le but est de convaincre l'ensemble de vos
futurs partenaires.

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 27


La synthèse:

Il s’agit d’un document comme son nom l’indique synthétique, d’environ 4 pages maximum, qui
présente votre projet : l'entreprise, le marché, l'offre, la stratégie de développement, les
principaux éléments financiers, la présentation de l'équipe et enfin l'utilisation des fonds et les
étapes de développement de l'entreprise.

La présentation de votre entreprise

 Son histoire ;
 Sa forme juridique ;
 Sa structure interne (organigramme, collaborateurs, localisation, actionnariat, conseil
d’administration...). Vous pouvez insérer dans cette rubrique, les CV détaillés des
personnes-clés ;
 Son environnement externe (concurrence…).

Votre offre

 Présentation du produit et/ou du service (bénéfice client, positionnement, prix…) ;


 Description du marché (taille, tendances, clients/prescripteurs/utilisateurs, concurrents,
partenaires potentiels…) ;
 Évaluation de votre chiffre d’affaires et de votre part de marché ;
 Stratégie marketing : plan marketing détaillant les actions pour vous faire connaitre,
politique de prix, politique de vente et de distribution, services périphériques proposés.

Votre projet

 État d'avancement : les réalisations à ce jour, risques et difficultés dans la mise en œuvre
et coûts associés ;
 Organisation : situation de l'entreprise, locaux et équipements requis, ressources
humaines nécessaires requises ;
 Planning.

Les données financières

 Plan de financement sur 3 ans ;


 Comptes de résultat prévisionnels sur 3 ans ;
 Moyens et délais pour atteindre le seuil de rentabilité ;
 Plan de trésorerie sur 12 mois.

La conclusion

 Récapituler les points forts de votre projet ;


 Les opportunités et motivation de l'équipe vis-à-vis du projet.

Les contacts

Conseils

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 28


Le business plan est un instrument qui, quelque soit votre secteur d’activité (industriel,
service, artisanat), doit convaincre vos interlocuteurs d’investir dans votre projet. C’est
pourquoi vous devez veiller à:

 La rédaction qui doit être aussi concise que précise, en mettant en avant les points-clés,
 Soigner la présentation pour donner envie à votre interlocuteur de vous lire,
 Tenir compte d'hypothèses positives comme négatives. Ne surestimez pas votre chiffre
d’affaires prévisionnel, ni la progression de votre activité,
 Citer vos sources, notamment pour les chiffres, vous permettra de rassurer votre
interlocuteur,
 Inclure un calendrier prévisionnel,
 Commenter vos chiffres sans trop les détailler.

3) Aides et financements

Le premier financeur qui est sollicité en cas de création d’activité reste les banques.
N’hésitez pas à en consulter plusieurs pour comparer et disposer de la meilleure offre.

Il vous est également possible de faire appel à d’autres organismes de financement, c’est
le cas de l’Etat, de la Région Ile-de-France, des collectivités et de plusieurs autres partenaires.
Parmi ces aides, on distingue les prêts, les fonds de garantie, les aides spécifiques pour les
demandeurs d’emploi, les exonérations fiscales, le crédit-bail, le capital risque…

Attention, toutes ces aides ne concernent pas forcément votre projet. Certaines sont
réservées à des secteurs d’activité ou géographiques particuliers, d’autres aux demandeurs
d’emploi…

4) Statut juridique
Entreprise individuelle, SARL, coopérative ? Difficile de choisir parmi toutes ces formes
d’entreprise. Le choix du statut a des conséquences importantes en termes de fiscalité et de
protection sociale.

A. Entreprise individuelle (EI) ou société (SARL, SA, SAS, EURL) ?

Quelle que soit la nature de votre projet, vous devez choisir entre ces 2 formes juridiques.
Pour déterminer le statut le plus adapté à votre projet, quelques questions s'imposent :

 Avez-vous prévu de vous associer avec un tiers, un ami ou un membre de la famille ?


 Votre activité est-elle risquée ?
 Avez-vous un patrimoine personnel à protéger et/ou à transmettre ?
 Avez-vous des besoins de financement importants ?
 Anticipez-vous un développement rapide de votre entreprise ?

Si la majorité des réponses est positive, préférez la société à l’entreprise individuelle.

B. Les différents types de sociétés

Il existe différentes formes de sociétés aux caractéristiques propres. Voici les principales.

La société à responsabilité limitée (SARL)


Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 29
Avantages Inconvénients

 Responsabilité des associés limitée aux apports,  20 % des apports en espèces sont
 Cessions de parts libres entre associés, versés à la constitution, le solde
 Capital minimum exigé faible dans les 5 ans,
 Le choix du nom de la raison sociale est libre.  Le gérant doit être une personne
L'ajout de la mention "SARL" est obligatoire. physique,
 Pour lancer la société, seulement un fondateur  Double imposition sur le rendement
est nécessaire et le capital de la SARL, ainsi que
 Vente de parts sociales: les bénéfices qui en sur le revenu et la fortune de
proviennent ne sont pas imposables. l'associé,
 Les organes, capital et parts sociales
peuvent être consultés librement
dans le registre du commerce au
public.

La SARL est particulièrement adaptée aux projets avec un bon potentiel de développement et
aux créateurs ayant besoin d’investir dans du stock ou du matériel. Elle peut accueillir de 2 à
100 associés.
L'entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)
Avantages Inconvénients

 Responsabilité limitée aux apports (sauf fautes  Frais et formalisme de constitution,


de gestion, engagements de caution à titre  Administration plus lourde -
personnel), obligation de tenir un registre des
 Possibilité d'opter pour l'Impôt sur les Sociétés décisions, enregistrement
(IS) et de réduire ainsi l'assiette de calcul des obligatoire pour les actes touchant
cotisations sociales, la société.
 Facilité de cession et de transmission du
patrimoine de l'entrepreneur,
 Facilité de transformation en SARL,
 Simplicité de fonctionnement notamment
lorsque le dirigeant est l'associé unique.

La société anonyme (SA)


Avantages Inconvénients

 Chaque associé ou actionnaire n’est responsable  7 actionnaires minimum,


qu’à la hauteur de son apport,  Structure assez lourde,
 A la constitution de la société, le capital doit être  Désignation d’un commissaire aux
à moitié libéré. Le reste peut être versé dans un comptes,
délai de 5 ans,  Capital social de 37 000€ minimum.
 Si le capital de la SA est supérieur à 225 000€, la
société peut faire appel public à l’épargne et
générer des capitaux importants,
 Les actions de la SA sont librement cédés. Le
capital peut être également augmenté en
fonction des besoins de la société,
 Souplesse contractuelle - Les actionnaires
peuvent entrer ou quitter très facilement la
société sans acquitter de droits
d’enregistrement,
 Les dirigeants de la SA bénéficient de la qualité
de salariés.

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 30


La SA est réservée aux grands projets qui demandent des capitaux importants.
La société par actions simplifiées (SAS)
Avantages Inconvénients

 Souplesse Contractuelle,  Obligation d'être rigoureux dans la


 Responsabilité des actionnaires limitée aux rédaction des statuts,
apports,  Interdiction de faire appel public à
 Structure évolutive facilitant le partenariat, l'épargne,
 Crédibilité vis à vis des partenaires,  Lors de la création d’une SAS, le
 Capital minimum librement fixé par les statuts capital est de 1€ minimum mais
qui doit être versé au moins à 50% à la dans ce cas les risques sont les
constitution, suivants : nécessité de faire des
 Pas d'obligation de Commissaires aux comptes apports en compte courant pour les
sous certaines conditions. besoins de la société, protection
insuffisante en cas de faillite…

Ces formes d’entreprises sont les plus utilisées mais il en existe bien d’autres. Pour en savoir
plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site d'APCE.

5) Formalités administratives
Pour simplifier vos démarches, il existe désormais un guichet unique
pour tout centraliser : le centre de formalités des entreprises (CFE). Son rôle est
de vous informer sur la réglementation et centraliser vos formalités. Il vous
permet donc lors du processus de création d’entreprise de remplir un certain
nombre de formalités administratives : immatriculation, constitution d’un
apport, rédaction des statuts, dénomination sociale.

A. UN INTERLOCUTEUR UNIQUE
Dès que votre dossier est complet, le CFE se charge de le transmettre aux diverses
institutions pour procéder à l’immatriculation de votre entreprise. Par ailleurs, vous pouvez
effectuer toutes ces formalités en ligne sur http://www.andi.dz/. Leur coût diffère selon le statut
de votre structure.
B. DÉNOMINATION SOCIALE DE VOTRE ENTREPRISE
Avant d’immatriculer votre entreprise, il vous faut trouver une dénomination sociale à
votre entreprise. C’est sous ce nom que votre société sera inscrite au registre du commerce et des
sociétés. Veillez à vous assurer que la dénomination choisie est bien disponible. Si vous créez
une société, vous devrez avec vos associés constituer un apport qui formera son capital.

6) Rédaction des statuts


Après avoir choisi la forme juridique de votre entreprise, vous devrez procéder à la
rédaction des statuts. Ces derniers définissent les règles de fonctionnement de votre société et les
relations entre les associés. Même si la plupart de ces règles sont imposées par la loi, certaines
peuvent être adaptées.
A. FAITES APPEL À UN PROFESSIONNEL
Même s’il vous est possible de trouver des modèles de statuts sur internet ou dans des
ouvrages spécialisés, il est préférable de faire appel à un professionnel pour rédiger vos statuts. Il
analysera avec vous tous les besoins de votre société et vous proposera des clauses en adéquation
Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 31
avec son fonctionnement futur. Il se chargera également de l'ensemble des formalités liées à la
création de votre société. Vous gagnerez ainsi un temps précieux que vous pourrez consacrer à
d'autres aspects plus importants de la création.

B. CERTAINES MENTIONS DES STATUTS MÉRITENT UNE ATTENTION


PARTICULIÈRE

 La dénomination sociale comme nous l’avons dit précédemment, identifie votre


entreprise en tant que personne morale. N’oubliez pas d’effectuer une recherche
d'antériorité pour s’assurer que le nom n’est pas déjà utilisé.
 L'objet de la société définit les domaines d'activités dans lesquels votre entreprise
interviendra. Il doit être suffisamment large, car votre société n'aura pas le droit d’exercer
une activité en dehors de ce champ.
 Le pouvoir des dirigeants : les statuts organisent la répartition des pouvoirs dans votre
société, notamment entre le dirigeant et l'assemblée des associés.
 L'exercice social définit la date de clôture de votre exercice comptable. La durée du
premier exercice n’est pas forcément de 12 mois.
 La clause d'agrément : obligatoire dans une EURL et une SARL, elle organise la
cession des parts ou actions en prévoyant un agrément préalable à l'entrée de tout nouvel
associé. Elle permet ainsi d'empêcher l'arrivée d'un nouvel associé si certains associés en
place ne le souhaitent pas.
 L'option à l'impôt sur les sociétés : dans une EURL, cette option peut être insérée dans
les statuts.

7) Locaux et installation
Maintenant que ces 5 premières étapes sont réalisées, vous pouvez vous atteler à
rechercher des locaux. Pour cela, différentes solutions s’offrent à vous : vous installer chez vous,
dans une autre entreprise, rejoindre une pépinière d’entreprises ou louer/acheter un local. Des
possibilités qui dépendront de votre activité et de vos besoins.

INSTALLATION = RÉFLEXION
Il est fortement conseiller de prendre le temps de choisir vos locaux. Votre local reflète
l’image de votre entreprise. Si vos clients vous rendent parfois visite, il est préférable de trouver
un lieu qui réponde à certains standards tout en tenant compte de vos possibilités financières :
bureau spacieux, salle de réunion, décoration soignée…

S’installer à votre domicile


S’installer chez soi constitue la solution la plus économique pour débuter votre activité.
Mais tout dépend de votre lieu d’habitation et de la nature de votre activité.
S’installer dans une autre entreprise
Vous pouvez également vous installer dans une autre entreprise, de façon provisoire ou
permanente ce qui vous permettra de réaliser quelques économies : Sous-location, entreprises de
domiciliation ou atelier-relais…
Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 32
Louer un atelier-relais:
Les ateliers ou bâtiments-relais sont des locaux de petite taille adaptés à une activité
industrielle ou artisanale. Ils sont loués par les communes à des entreprises qui souhaitent
s’installer dans la région pour une durée inférieure à 2 ans. Il y a parfois possibilité d’acquérir
ces locaux au terme du contrat locatif. Pour savoir s’il existe des ateliers-relais dans votre
commune, adressez-vous à votre mairie.
S’installer dans une pépinière d’entreprise ou bien zone industrielle
Autres possibilités qui s’offrent à vous, rejoindre l’une des
pépinières d’entreprises. Elles hébergent les jeunes entreprises
(moins de 4 ans) aux moyens limités dans des locaux à des prix
compétitifs et vous soutiennent dans le développement de votre
activité en proposant un accompagnement personnalisé.

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 33


SEQUENCE 5

Élaboration du projet individuel


post-licence

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 34


Le dossier doit être rédigé individuellement

PRESENTATION DU DOSSIER

 Dossier dactylographié et relié


 3 pages + les annexes

En couverture
• Université Djillali Liabès, Faculté de Génie Electrique, Département de
Télécommunications
• Nom et prénom, année scolaire
• En titre : métier ou secteur d’activité choisi
• Nom de votre enseignant
Sommaire détaillé avec pagination
En annexe
• Bilan de la recherche documentaire (autant de fiches que de recherches
effectuées)
• Tableau de prospection des entretiens avec les professionnels »
• Nom et coordonnées du (des) professionnel(s) rencontré(s)
• Bilan des entretiens (transcription des entretiens avec le ou les professionnels)
• Plaquette de présentation de l’entreprise : adresse, téléphone, activité, effectifs,
etc.
Attention à l’orthographe, la syntaxe, le vocabulaire. Privilégiez les phrases courtes et claires
afin d’être compris de votre lecteur. Utilisez un vocabulaire que vous maîtrisez.

CONTENU

On attend de vous : un travail de réflexion rédigé à la 1ère personne (Je…)

1. Introduction
Votre choix de départ : Pourquoi le choix de ce métier ? Comment vos projets ont-ils évolué ?
Comment vous représentiez-vous ce métier, au début de ce travail ? Quelles étaient les questions
que vous vous posiez ?

2. Méthodes employées pour les recherches


Recherche documentaire :

• Quelles démarches avez-vous effectuées ? Où les documentations ont-elles été


trouvées ?
• Quelles informations nouvelles vous apportent ces documents ?
L’entretien :

• Où, qui (nom, coordonnées), comment, (lieu, date, durée) ?


• Quelles ont été les difficultés rencontrées pour obtenir l’entretien ; Comment
avez-vous trouvé l’entretien ?

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 35


3. Analyse de l’expérience
C’est la partie la plus importante qui reflètera votre travail de réflexion.

• La recherche documentaire et les interviews réalisées vous ont apporté de


nombreuses informations.
• Ces recherches vous ont permis de modifier, d’enrichir votre représentation
initiale du métier choisi.

Mettez ces éléments en évidence en nous disant :

• Comment votre projet a évolué. Quel est-il aujourd’hui ?


• Les questions que vous vous posez à présent.
4. Conclusion
• Quelles conclusions personnelles en tirez-vous aussi bien que la démarche que sur
votre projet d’avenir ?
• Qu’est-ce que vous a apporté personnellement ce travail ?

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 36


Temps par sous-groupe : 15 minutes

 10 minutes de présentation
 5 minutes de réponses aux questions

Au sein du sous-groupe, pensez à vous répartir le


contenu et le temps de parole.

Vous serez évalué sur :

 Votre qualité d’expression


 Le degré de préparation
 La clarté de l’exposé
 La pertinence du contenu
 La capacité d’argumentation
 Le respect du temps imparti
 La cohérence de l’ensemble des
interventions du groupe

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 37


Université Djillali Liabés, Faculté de Génie Electrique
Département De Télécommunications

Nom et Prénom : _____________________________________________

EVALUATION DU DOSSIER

DOSSIER Note obtenue

Présentation du dossier

• Page de couverture (nom, prénom, n° du groupe, nom de l’enseignant, classe,


titre du dossier)
• Sommaire et pagination
• En annexe : bibliographie, bilan de la recherche documentaire, tableau de
prospection, transcription de l’entretien, fiche sur l’entreprise.
• Expression écrite, orthographe
Introduction

Pourquoi le choix de ce métier, les questions posées ?

Méthodes de recherche

• Explicitation de la démarche de prospection, difficultés rencontrées, solutions


mises en œuvre
• Recherche documentaire : diversité, variété des sources
• Conduite de l’entretien : pertinence des questions
• Qualité de l’information recueillie
Qualité de l’analyse et implication personnelle

• Qualité de l’analyse critique et comparative des informations recueillies.


Confrontation, synthèse
• Apports de la recherche pour le projet : évolution du projet initial (projet
affiné, conforté, modifié… ; perspective d’avenir…)
• Récit à la 1ère personne
• Conclusion
TOTAL DU DOSSIER

SOUTENANCE ORALE

• Comportement
• Qualité d’expression
• Degré de préparation de l’exposé
• Clarté de l’exposé
• Pertinence du contenu, capacité d’argumentation
• Respect du temps imparti
TOTAL GENERAL

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 38


Merci de remplir cette fiche qui nous permettra de connaître votre point de vue sur le module et
de l’améliorer

Cocher la case de votre choix pour chacune des propositions

Le travail demandé dans le cadre de Tout à fait D’accord Pas d’accord Pas du tout
« l’Exploration du projet Personnel… » d’accord d’accord

M’a appris à chercher de l’information

M’a appris à prendre des contacts avec les


milieux professionnels

M’a appris à préparer un rendez-vous

M’a appris à conduire un entretien

M’a permis de découvrir des éléments


vécus et concrets sur un secteur
professionnel

M’a appris à présenter de manière


structurée les résultats d’un travail

M’a aidé à mieux m’exprimer à l’oral

M’a appris à travailler en équipe

M’a permis de préciser mon projet

M’a motivé pour la poursuite de mes


études

L’échange avec les autres membres du


groupe m’a aidé dans ma réflexion

Au total, je trouve positif d’avoir participé


à ce module

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 39


Aviez-vous un projet avant de commencer ce travail ? Aviez-vous déjà fait des recherches ?
Lesquelles ?

_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
____________________________________________

Que vous ont apporté les différentes étapes de ce travail ? (Recherche documentaire, interview
des professionnels, rédaction du rapport, présentation orale…)

_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
____________________________________________

Ce travail vous a-t-il permis de préciser, modifier ou construire un projet professionnel ?


Pourquoi ?

_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
____________________________________________

Commentaire ou suggestions pour nous aider à améliorer l’organisation des prochaines sessions

_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
____________________________________________

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 40


BIBLIOGRAP HIE

 CAJOLET-LAGANIÈRE, H., P. COLLINGE et G. LAGANIÈRE (1997). Rédaction technique,


administrative et scientifique, 3e éd. entièrement revue et augmentée, Sherbrooke, Éditions
Laganière.
 CLERC, I., et É. KAVANAGH (2006). De la lettre à la page Web. Savoir communiquer avec le
grand public, Québec, Les publications du Québec.
 GUILLOTON, N., et H. CAJOLET-LAGANIÈRE (2005). Le français au bureau, 6e éd.,
Québec, Les Publications du Québec.
 VAN COILLIE-TREMBLAY, B., M. BARTLETT et D. FORGUES-MICHAUD (2006).
Correspondance d’affaires, 2e éd. revue et enrichie, Montréal/Québec, Les Éditions
Transcontinental/ Les Éditions de la Fondation de l’entrepreneurship.
 BRONCKART, J.-P. (1985). Le fonctionnement des discours. Un modèle psychologique et une
méthode d’analyse, Lausanne, Delachaux et Niestlé.
 CHARAUDEAU, P. (1992). Grammaire du sens et de l’expression, Paris, Hachette Éducation.
 CHARTRAND, S.-G. (2008). Progression dans l’enseignement du français langue première au
secondaire québécois. Répartition des genres textuels, des notions, des stratégies et des procédures
à enseigner de la 1re à la 5e secondaire, Québec, Les publications Québec français.
 CHARTRAND, S.-G., et collab. (1999). Grammaire pédagogique du français d’aujourd’hui,
Boucherville, Graficor.
 LIBERSAN, L., R. CLAING et D. FOUCAMBERT (2010). Stratégies d’écriture dans les cours
de la formation spécifique. Rapport 2009-2010, Montréal, CCDMD/Collège Ahuntsic.
 RIEGEL, M., J.-C. PELLAT et R. RIOUL (1994). Grammaire méthodique du français, Paris,
PUF. (Quadriges Manuels).

Sites Internet
 Office québécois de la langue française: www.oqlf.gouv.qc.ca
 Modèles de CV (réf. du 10 juin 2012):
www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/documents/fab/fab.php
 Tu cherches un emploi ?
www.servicecanada.gc.ca/fra/ausujet/publication/jeunesse/emploi.shtml, (référence du 10 juin
2012)
 CV chronologique (réf. du 10 juin 2012):
www.servicecanada.gc.ca/fra/ausujet/publication/jeunesse/resume_chrono.shtml
 CV fonctionnel (réf. du 10 juin 2012):
www.servicecanada.gc.ca/fra/ausujet/publication/jeunesse/resume_fonc.shtml
 CV mixte (réf. du 10 juin 2012):
www.servicecanada.gc.ca/fra/ausujet/publication/jeunesse/resume_comb.shtml
 Projet_Professionnel:
https://www.google.dz/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&cad=rja&uact=8&ved
=0ahUKEwj726S64NvKAhXMVRoKHWCWApcQFgguMAM&url=http%3A%2F%2Fwww.t
alenteo.fr%2Ftutoriel-indiquer-projet-professionnel-biographie-
lereseautalenteo%2F&usg=AFQjCNFiQrP9uubAPIq4p0ECBUZF72fhjA&sig2=GQwIf3K4eS_
qiSsTA57m3Q
 Présente-son-projet-
professionnel:https://www.google.dz/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja
&uact=8&ved=0ahUKEwj726S64NvKAhXMVRoKHWCWApcQFggoMAI&url=http%3A%2
F%2Fjohn.mullen.pagesperso-
orange.fr%2Fpptech.doc&usg=AFQjCNF0WJgiL6s3orUJ3bc55rN7fN7V0Q&sig2=GqILtIQL
y6ERZOjC9AyJQw

Dr. L. SALAH Née DEKKICHE | Année Universitaire:2015-2016 41