Vous êtes sur la page 1sur 4

FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ ED 118

Dans les milieux de soins,


le choix d’un gant adapté
à l’utilisation réelle est facteur
de sécurité, pour le soignant
comme pour le patient.
Aussi est-il nécessaire
de connaître les avantages
et les limites d’emploi
des types de gants
et des matériaux
qui les constituent.
Les réglementations et
normes qui les régissent
sont présentées ici,
ainsi que les bonnes pratiques
pour leur utilisation.
© Yves Cousson / INRS

Retirer ses gants jetables


en toute sécurité
(voir en pages centrales)

Gants de protection
pour les métiers de la santé
Dans les métiers de la santé en contact avec contact direct avec la peau du patient si elle n les gants médicaux sont des dispositifs
des patients, les gants ont pour rôle : est lésée ou en cas de contact avec les médicaux relevant de la directive 93/42/CEE,
muqueuses.
n non seulement de protéger le patient n les gants de protection sont des équipe-
contre une infection qui pourrait être trans- D’autres activités sont concernées par le ments de protection individuelle relevant de
mise par un soignant, essentiellement au port de gants, telles que le laboratoire la directive 89/686/CEE.
cours d’une intervention chirurgicale ; d’analyses, les postes de préparation de
médicaments, le nettoyage et la désinfec-
n mais aussi, au titre des « précautions uni- CARACTÉRISTIQUES DES GANTS
tion des matériels ou bien les travaux de
verselles », de protéger les personnels soi- ménage qui exposent les personnels à des Les gants utilisés en milieu de soins sont
gnants de la transmission d’agents infec- risques chimiques, toxiques ou biologiques. destinés à un usage unique, sauf exception
tieux par contact avec du sang, des (gants contre les rayonnements ionisants…).
Deux directives européennes réglementent
sécrétions ou des liquides biologiques pro-
la mise sur le marché des gants en distin- Ils sont peu épais (de quelques dizaines
venant d’un patient.
guant deux familles destinées à des usages de µm à quelques dixièmes de mm selon
Cette mesure vaut également pour tout différents (cf. encadré en page 4) : l’emploi).
La longueur de la manchette qui protège n Les gants d’examen sont fabriqués à partir L'EFFICACITÉ DES GANTS
l’avant-bras est également variable. de latex, de nitrile, de polymères thermo-
plastiques tels que le PVC (polychlorure de
VIS-À-VIS DES RISQUES
Chaque type de matériau utilisé pour la BIOLOGIQUES
vinyle) ou le polyéthylène.
fabrication de gants possède des caractéris-
tiques mécaniques spécifiques, dont décou- Pour faciliter l’enfilage des gants, ceux-ci
le le type d’utilisation en milieu de soins peuvent être poudrés, avec de l’amidon de La barrière offerte par les gants
(voir tableau I). maïs le plus souvent, ou subir un traitement n’est pas absolue !
chimique (chlorination).
n Les gants de chirurgie sont le plus sou-
Le matériau des gants est traversé de trous
vent en caoutchouc naturel (latex), mais Selon leur usage, les gants sont vendus sté-
microscopiques indétectables par l’essai de
aussi en caoutchouc synthétique (nitrile, riles ou non stériles.
fuite à l’eau des normes (voir encadré page 4).
Néoprène…).
Ces cavités ou ces canaux « tortueux » péné-
trant toute l’épaisseur du gant ne sont vi-
Tableau I • Matériaux utilisés dans la fabrication des gants sibles qu’en microscopie électronique.
Tous les matériaux cités conviennent pour la protection n Les gants ne constituent pas une barrière
contre les risques microbiologiques absolue, même à l’état neuf, en particulier
vis-à-vis de petites particules telles que les
CAOUTCHOUCS Caoutchouc styrène-butadiène (Elastyren) virus.
n Composition chimique
Latex naturel Copolymère de styrène et de butadiène (ou SBR n Cette barrière s’amoindrit avec le temps :
n Composition chimique ou SBS) la perméabilité des gants aux micro-
Cis-isoprène n Composants allergènes organismes augmente au cours de leur
n Composants allergènes Accélérateurs de vulcanisation, antioxydants utilisation.
Protéines résiduelles, mais aussi accélérateurs et colorants
de vulcanisation, antioxydants et colorants n Les risques d’exposition doivent néan-
n Propriétés mécaniques
Caoutchouc styrène-éthylène-butadiène moins être relativisés en tenant compte de
Souplesse, grande élasticité, grande résistance
(Tactylon) plusieurs éléments :
n Composition chimique
à la rupture (étirement, traction) • seule une faible quantité d’unités infec-
Copolymère de styrène, éthylène et butadiène
Sensible au vieillissement sous l’effet de la lumière tieuses est capable de traverser le gant ;
(ou SEBS)
et de l’ozone
n Composants allergènes • la peau saine constitue une barrière
n Utilisation
Accélérateurs de vulcanisation, antioxydants complémentaire ;
Pour des gestes précis exigeant de la sensibilité
et colorants
et de la dextérité
• le changement fréquent des gants est
Caoutchouc nitrile (ou nitrile) POLYMÈRES THERMOPLASTIQUES recommandé.
n Composition chimique
Copolymère d’acrylonitrile et de butadiène PVC (ou vinyle) Pour les actes à risque élevé d’exposition, la
(ou NBR) n Composition chimique protection des mains peut être améliorée
n Composants allergènes Polymère à base de chlorure de vinyle par le double gantage, car il est improbable
Accélérateurs de vulcanisation, antioxydants n Composants allergènes que des trous présents sur le gant en
et colorants Colorants, antioxydants contact avec la peau coïncident avec des
n Propriétés mécaniques n Propriétés mécaniques trous du gant de dessus.
Proches du latex naturel Faible élasticité et résistance moindre
n Utilisation aux contraintes mécaniques
Mêmes indications que le latex, mais pour un n Utilisation Il faut choisir les matériaux en
coût plus élevé Sensibilité et dextérité moins bonnes fonction de l’utilisation prévue
qu’avec le caoutchouc
Caoutchouc chloroprène (Néoprène)
Polyéthylène (ou PE) À qualité de fabrication égale, à l’état neuf,
n Composition chimique
Polychloroprène n Composition chimique les gants en latex, nitrile ou vinyle forment
n Composants allergènes Polyéthylène une barrière équivalente contre les micro-
Accélérateurs de vulcanisation, antioxydants n Composants allergènes organismes. La qualité de cette barrière
et colorants Colorants, antioxydants évolue toutefois différemment lors de l’uti-
n Propriétés mécaniques n Propriétés mécaniques lisation selon le matériau du gant.
Résistance moyenne Aucune élasticité ; les soudures sont le point faible
L’intégrité de la barrière se maintient plus
n Utilisation n Utilisation
longtemps pour les gants en caoutchouc
Mêmes indications que le latex, mais coût plus Manque de dextérité et de sensibilité
que pour les gants en vinyle. En effet, les
élevé Gestes ne nécessitant pas une grande précision
gants en caoutchouc (latex, nitrile) pos-
Les gants sont fabriqués par trempage d’une forme. Dans le cas du polyéthylène, le gant est obtenu par soudage
sèdent une grande élasticité, qui leur confère
de deux films. une résistance aux sollicitations méca-
niques engendrées par l’usage supérieure à

2 Fiche pratique de sécurité ED 118


celle des gants en vinyle. Par conséquent, les fabricants en indiquant le produit manipulé,
Pour prévenir les allergies,
gants en vinyle, contrairement aux gants en sa concentration (le cas échéant, le solvant
limiter autant que possible
caoutchouc, ne sont pas destinés à des utili- vecteur), le type de contact avec ce produit
l’utilisation du latex
sations intensives de longue durée. De plus, (immersion, contacts répétés ou risque de
l’élasticité des gants en caoutchouc les des- projection), la durée d’utilisation et la dexté- n Pour la chirurgie et les procédures longues,
tine à des gestes précis exigeant de la sensi- rité requise. Les gants à usage unique, extrê- au contact du sang ou des fluides corporels,
bilité et de la dextérité. mement fins et peu résistants, ne doivent qui nécessitent une bonne dextérité, il est
être utilisés que pour des activités exposant possible d’utiliser des gants en caoutchouc
à des éclaboussures accidentelles de pro- synthétique (Néoprène, nitrile), car leur
Les gants médicaux résistent duits. Ils doivent être changés impérative- souplesse et leur élasticité sont proches
mal aux piqûres et coupures ment dès qu’un contact avec le produit a eu des caractéristiques du caoutchouc naturel.
L’usage des gants en latex non poudrés, à
lieu. En général, on trouve assez facilement
Dans le cas des gants de chirurgie, la menace faible teneur en protéines, réduit les risques
des données sur la résistance des gants à d’allergie.
majeure en matière de passage d’agents
des produits chimiques d’usage courant.
infectieux est celle de la perforation des Si des gants poudrés sont utilisés, il est
Quelques données sur la résistance des préférable que leur teneur en poudre soit
gants en cours d’utilisation. Les perforations
gants à certains cytotoxiques sont dispo- inférieure à 2 mg par gant.
du gant provoquées par des piqûres ne sont
nibles dans la littérature scientifique. Étant n Pour les examens ou pour des tâches de
pas toujours perçues par le soignant. Au
donné la forte toxicité de ces médicaments, courte durée ne soumettant pas le gant à
bloc opératoire, le taux de perforation est
le double gantage est recommandé pour des sollicitations excessives, le vinyle devrait
élevé et il est directement lié au temps
leur reconstitution. Dans le cas où il n’y a pas être préféré.
d’utilisation du gant ; le changement fré-
de données dans la littérature sur les maté- Les personnes sensibilisées au latex doivent
quent des gants est donc indispensable. Le
riaux les plus résistants au produit manipu- être informées des situations comportant
double gantage joue aussi un rôle positif :
lé, il est alors recommandé de choisir ces des risques de récidive et du risque de
en cas de piqûre, le taux de perforation en réactions allergiques graves, y compris dans
deux paires de gants dans des matériaux
fin d’intervention est réduit pour le gant en la vie extraprofessionnelle. Elles doivent
différents. Les gants seront changés fré-
contact avec la peau, à condition que le gant connaître l’existence d’allergies alimentaires
quemment et immédiatement en cas de
du dessus soit changé régulièrement. S’il croisées, associées à l’allergie au latex.
projection accidentelle.
n’existe pas de gants résistant à la piqûre, en
revanche il existe des sous-gants fins résis- sécheresse de la peau. Ce lavage doit être
tant aux coupures (par exemple, tricot en fil Changer fréquemment effectué avant de mettre les gants, mais
d’acier inox, ou en fibres à haute résistance également après les avoir ôtés, car la prolifé-
du type Kevlar, Spectra, Dyneema…) pour les
de gants ration microbienne sous les gants est ra-
gestes à risques élevés de coupure. pide. Le lavage réduit les effets de la macé-
Le gant se dégrade au cours de son utilisa-
ration de la peau sous le gant.
tion du fait notamment de l’étirement répé-
té du matériau. Cette dégradation est indé-
LES BONNES PRATIQUES tectable à l’œil nu. Aussi le changement Proscrire bijoux et ongles longs
POUR L’UTILISATION fréquent des gants s’impose-t-il lors de
DES GANTS toute intervention en contact avec du sang Les bijoux et les ongles trop longs sont sus-
ou d’autres fluides corporels. Dans le cas du ceptibles d’abîmer le gant.
double gantage, ce changement concerne
Adapter le choix des gants les deux gants superposés, sauf dans le cas
au risque à prévenir particulier du bloc opératoire. Le délai de Retirer les gants
changement des gants de chirurgie varie sans se contaminer les mains
Les gants utilisés dans les milieux de soins d’une demi-heure à deux heures selon diffé-
Le retrait des gants ne doit pas être négligé,
ne sont pas toujours destinés à un contact rentes recommandations.
sous peine de se contaminer les mains. Le
avec un patient. Ils peuvent aussi protéger
respect de la série de gestes décrits ci-après,
contre des agressions chimiques (nettoyage
Se laver les mains permet d’éviter de mettre la peau en contact
et désinfection) ou des produits toxiques
avec la surface souillée des gants :
(préparation de médicaments anticancé- et en prendre soin
reux par exemple). n Cas des gants à usage unique. Une des
La barrière constituée par le gant n’étant pas
mains gantées pince le gant de la main oppo-
Rappelons qu’aucun matériau ne résiste de absolue, la barrière complémentaire que
sée à quelques centimètres du bord, le re-
manière permanente à un produit chimique constitue la peau doit être maintenue en
tourne et le retire. Après avoir introduit les
et qu’aucun matériau ne résiste à tous les bon état. Ce bon état est non seulement
doigts nus dans le deuxième gant, on procède
produits. La résistance d’un gant à un pro- nécessaire pour limiter le risque de contami-
au dégantage de la même façon. Les deux
duit chimique est spécifique du matériau et nation, mais aussi pour réduire le risque de
gants sont ensuite jetés dans un conteneur
de son épaisseur. Elle est également fonc- sensibilisation éventuelle à des allergènes.
adapté (voir photos).
tion de la concentration du produit chi- Ainsi, le lavage des mains est indispensable
mique. Pour choisir un gant de protection et doit être suivi d’un séchage correct et n Cas des gants réutilisables (par exemple,
adapté, il convient d’interroger les de l’application d’une crème en cas de certains gants de protection pour le

ED 118 Fiche pratique de sécurité 3


M ISE SUR LE MARCHÉ

Aspect juridique Normes men), poudrage (gants de chirurgie) et stérilité (pres-


criptions des normes NF EN 550 ou NF EN 552).

La mise sur le marché des gants est régie par deux Ces deux familles de gants sont assujetties à
Les gants de protection (Dir. 89/686/CEE)
directives européennes transposées en droit fran- des normes. Celles-ci permettent de vérifier la
çais. L’usage principal auquel est destiné le gant conformité des gants à la directive à laquelle ils n Les essais de vérification de conformité sont
détermine la directive dont il dépend : sont soumis. menés selon plusieurs normes européennes spéci-
fiques de familles de risques.
n La directive européenne n° 93/42/CEE sur les Les gants médicaux (Dir. 93/42/CEE) • Risques microbiologiques : l’essai de pénétration
dispositifs médicaux concerne ainsi les gants médi- de la norme EN 374 consiste en un essai de fuite
n Les essais de vérification de conformité sont
caux destinés à la protection des patients. à l’air et un essai de fuite à l’eau (identique à celui
menés selon la norme européenne EN 455*. Cette
n Les procédures de mise sur le marché dépendent norme comporte quatre parties : de la norme EN 455). Cet essai est utilisé en
de la classe du dispositif médical. Il existe quatre • La partie 1 concerne l’étanchéité (détection des contrôle de qualité sur les gants fabriqués.
classes (I, IIa, IIb, III). trous). L’essai consiste à remplir un gant de • Risques chimiques : aucun matériau ne résiste
1 000 ml d’eau puis à examiner visuellement la de manière permanente à un produit chimique et
Les gants d’examen sont en classe I, ce qui signifie surface externe à la recherche de gouttelettes aucun matériau ne résiste à tous les produits. La
qu’ils sont soumis à une simple déclaration de après un délai de 2 à 3 minutes. Un gant qui ne fuit résistance d’un gant à un produit chimique est
conformité de la part du fabricant sans intervention pas ne comporte pas d’imperfections ou de petits spécifique du matériau et de son épaisseur. Outre
d’un organisme notifié. trous ; on considère qu’il constitue une barrière vis- l’essai de pénétration, la norme EN 374 retient
à-vis du passage des agents infectieux. Selon la donc le critère de résistance à la perméation pour
Les gants de chirurgie sont en classe IIa, ce qui qualifier les gants contre les risques chimiques.
implique l’intervention d’un organisme notifié norme, cet essai est utilisé en contrôle de qualité
sur les gants fabriqués. La perméation concerne la diffusion d’un produit,
pour, au choix du fabricant, contrôler la conformité à l’échelle moléculaire, à travers le matériau du
des produits ou approuver et surveiller le système • La partie 2 porte sur les propriétés physiques
des gants, c’est-à-dire sur les dimensions des gants gant. Elle est mesurée par le temps de passage
d’assurance qualité du fabricant. d’un produit chimique de la face externe vers la
et la résistance à la rupture avant et après vieillis-
n La directive européenne n° 89/686/CEE sur les face interne du gant.
sement, en distinguant gants de chirurgie et gants
équipements de protection individuelle concerne • Rayonnements ionisants et contamination
d’examen, latex et matériaux synthétiques.
les gants de protection, conçus pour la protection radioactive, EN 421.
• La partie 3 évalue la biocompatibilité des gants
des personnels, par exemple vis-à-vis des agents • Risques mécaniques, EN 388.
et en particulier la teneur en protéines extrac-
biologiques, des produits chimiques ou des rayon- • Risques thermiques, EN 407.
tibles des gants contenant du latex naturel.
nements ionisants. • La partie 4 traite de la durée de conservation des
gants médicaux.
n Les procédures de mise sur le marché dépendent
du type d’équipement de protection individuelle. * La norme EN 455 n’évalue pas la protection vis-à-vis
La marque NF-Médical n’est pas obligatoire. Elle des produits chimiques qui peuvent être employés
Les gants de protection doivent être soumis à des
apporte néanmoins aux utilisateurs la garantie de dans les milieux de la santé (désinfectants, produits
essais de vérification de leur conformité par un
produits contrôlés suivant les principes de l’assuran- cytotoxiques, résines dentaires, ciments orthopé-
laboratoire notifié avant leur mise sur le marché.
ce qualité. Cette marque NF-Médical sur les gants est diques…). Pourtant, certains de ces produits sont sus-
De plus, les gants qui protègent contre des ceptibles de traverser le gant par diffusion et d’at-
« risques graves ou mortels » (rayonnements ioni- gérée par le Laboratoire national d’essais (LNE). Le
contrôle porte non seulement sur les différentes teindre la peau ou bien de dégrader le matériau et
sants par exemple) sont soumis à une surveillance de le rendre perméable aux agents infectieux. La
de la fabrication. caractéristiques définies dans la norme EN 455, mais norme EN 374 « Gants de protection contre les pro-
aussi sur les spécifications complémentaires suivan- duits chimiques et les micro-organismes » propose
Dans les deux cas, la conformité à la directive est tes : aspect, allongement minimal à la rupture, résis- une méthode d’essais pour évaluer la résistance aux
attestée par le marquage CE. tance au déchirement de la manchette (gants d’exa- produits chimiques.

nettoyage et la désinfection du matériel les gants utilisés pour la protection contre


POUR EN SAVOIR PLUS médical). Les mains gantées sont lavées des cytotoxiques à très haute température
avant de retirer les gants. Après vérification (1 200 °C).
● Des gants contre les risques
de leur bon état (absence de trous ou de
chimiques, ED 112, INRS
déchirures) et essuyage, et pour en sécher
● « Pourquoi porter des gants et comment
correctement l’intérieur, on suspend les
ôter les gants souillés », Prévenir n° 170,
gants, à l’envers de préférence, ou bien on
INRS
les dispose sur un appareil de séchage.
● Animation « Se laver les mains pour limi-
ter les risques d’infection » www.inrs.fr/ac-
tus/LavageMains.html Se débarrasser des gants usagés
● Allergies aux gants médicaux : une liste de dans le circuit d’élimination
gants disponibles sur le marché français,
TC 65, INRS
spécifique
● Guide des matériels de protection GERES,
Les gants doivent être traités comme
interrogeable à partir de www.geres.org
des déchets contaminés. Ils doivent rejoindre
● Les gants à l’hôpital : un choix éclairé,
le circuit d’élimination spécifique au risque
Guide du CCLIN Paris-Nord, disponible sur qu’ils représentent. Ainsi les gants utilisés
Internet à l’adresse http://www.cclinparis-
lors de contacts avec des milieux
nord.org/Guides/gantshopital.pdf
biologiques suivent le circuit des DASRI Auteur : Isabelle Balty
● Les équipements de protection individuelle
(déchets d’activités de soins à risques infec- Photographies : Yves Cousson
(EPI). Règles d’utilisation. ED6077, INRS
tieux). Il est recommandé de faire incinérer Mise en page : Atelier Causse

Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles
• •
65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris Tél. 01 40 44 30 00 www.inrs.fr e-mail : info@inrs.fr•
Fiche pratique de sécurité ED 118 1re édition (2004) • réimpression juillet 2013 • 2 000 ex. • impression groupe Corlet SA