Vous êtes sur la page 1sur 2

ENSAM MEKNES Mécanique Générale

TD de Mécanique Générale 1ére Année


Forces Centrales

Exercice 1 :
Le centre de la terre décrit une orbite plane elliptique ayant pour foyer le centre du soleil. On
donne : le demi grand axe de l’ellipse a = 1490 105 km et l’excentricité e = 0.016.
1. Calculer la distance rA de l’apogée au soleil, et rP du Périgée au soleil.
On donne : la période du mouvement de la terre autour du soleil T = 365 jours.
2. Calculer la vitesse du centre de la terre à l’apogée vA, ainsi qu’au Périgée vP. On sait que la
surface d’une ellipse S= π a b.

Exercice 2 : Étude d’un mouvement à force centrale


Un corps ponctuel M est soumit à des forces dont la résultante est de la forme = avec
étant le vecteur unitaire des cordonnées polaires et r = || ||. O origine d’un repère galiléen.
1-Vérifier que le moment cinétique en O se conserve et peut se mettre sous la forme
. On posera dans la suite C =|| || appelé la constante des aires.
2-M ontrer que le mouvement se fait selon la loi des aires puis exprimer l’aire balayée par le
vecteur position en fonction du temps en utilisant la constante C.
3-En prenant la référence de l’énergie potentielle à l’infinie, Exprimer l’énergie mécanique du corps
1 2
puis la mettre sous la forme Em = mr  U (r ) U(r) une fonction de la seule variable r.
2
Le mobile est libéré en une position à t=0 : r0 ≠ 0 , θ0 = 0 et =v0
4- Exprimer en fonction de u (u= ), ses dérivées et C.
5- Déterminer en utilisant la deuxième formule de Binet l’équation polaire de la trajectoire r(θ) , On
discutera différents cas possibles.

Exercice 3 : Lancement d’un satellite artificiel.


On étudie le mouvement d’un satellite artificiel A, de masse m = 700 kg, dans le référentiel
géocentrique RG(O,x,y,z) supposé galiléen ( O est le centre de la terre). On néglige toute les
interactions autre que l’interaction newtonienne noté F exercé par la terre.
On donne : le rayon de la terre R = 6400 km, la masse de la terre M = 6 1024 kg et la constante de
gravitation G = 6.67 10-11 USI. On suppose que le mouvement se fait dans le plan P (O,x,y) du
référentiel RG et on considère les coordonnées polaires du satellite r = R + z et θ. (avec z l’altitude
du satellite A).

a) Vérifier que le moment cinétique du satellite A, en O, par rapport à RG, se conserve et


peut se mettre sous la forme  o ( A / RG )  mCez . On appelle C la constante des aires. Exprimer C
en fonction de r et de θ et ses dérivées.
b) Exprimer l’énergie potentielle du satellite U(r), en supposant que l’énergie potentielle est
nulle à l’infinie. En déduire que l’énergie mécanique du satellite, peut se mettre sous la forme Em =
½ m 2 + Ueff(r). Ueff(r) une fonction de la seule variable r que vous allez expliciter.
On lance le satellite A à une altitude de 900 km de la surface de la terre avec une vitesse :
v0  v0 e . v0=7.6Km/s. On admet que ; l’équation polaire de la trajectoire est une conique et peut se
p
mettre sous la forme : r  . p>0 paramètre de la conique et e>0 excentricité de la conique
1  e cos
et que p = C2/ G M.

c) Montrer que l’énergie mécanique du satellite peut se mettre sous la forme :


GMm 2
(e  1) .
2p

1
ENSAM MEKNES Mécanique Générale
d) Calculer l’énergie mécanique du satellite. En déduire la nature de la trajectoire. Montrer
GMm
que l’énergie mécanique du satellite peut se mettre sous la forme : - . (a le demi grand axe
2a
de l’ellipse). En déduire la valeur du demi grand axe a.
On rappel que 2a = rP + rA. rP rayon du périgée (rayon minimal). rA rayon de l’apogée (rayon
maximal).

Exercice 4 :
La période de la comète de Halley est T = 76 années ; la distance du périhélie de sa
trajectoire au soleil est r0 =0,59 UA (1 AU est égale au demi grand –axe de l’orbite terrestre).

1- Montrer que dans le système d’unités (UA, année) la troisième loi de Kepler s’exprime
très simplement, pour les astres en interaction gravitationnelle avec le soleil.
2- Calculer le demi grand-axe et l’excentricité de l’orbite de la comète.
3- Calculer la vitesse maximale et la vitesse minimale de la comète.

Exercice 5:
Un satellite artificiel de la Terre, initialement conçu pour être placé sur une orbite circulaire
de rayon r0, est victime d’une erreur lors de son largage. Son vecteur vitesse a bien même module
v0 que pour l’orbite circulaire prévue, mais il fait un angle α avec la direction prévue. On note R le
rayon de la terre et g0 la pesanteur au sol.

1- Montrer que la trajectoire obtenue est une ellipse, dont on calculera le demi grand-axe a.
(r0=15000 km, α = 20o)
2- Exprimer la cte des airs C en fonction de v0, r0,α . En déduire p et le demi petit axe b en
fonction de r0 et α . Calculer l’excentricité e de la trajectoire.
3-Calculer les distances du périgée et de l’apogée de la nouvelle trajectoire du satellite au
centre de la terre en fonction de r0 et α. r2

Exercice 6 : (Vecteur de Runge –Lenz)

On se propose de retrouver certaines caractéristiques des trajectoires d’une particule M de masse


m soumise à un champ de forces newtonien.
=- avec r =OM et = , O est le centre de forces.
On introduit le vecteur (dit de Runge –Lenz) = ( ˄ ) - k avec la quantité de mouvement
de la particule et son moment cinétique.
a) Monter que le vecteur se conserve au cours du temps.
b) Effectuer le produit scalaire ; en déduire l’équation de la trajectoire, en désignant par θ
l’angle entre
c) Calculer A2 en fonction de l’énergie de la particule. En déduire la classification des coniques
obtenues en fonction du signe de l’énergie.