Vous êtes sur la page 1sur 44

ANTINOUS SERANILL EDITION

Essai sur une tradition sorcière pour


les hommes qui aiment les hommes

Antinoüs Séranill
2
Histoire et mythes fondateurs P.5

Le culte de Rhéa et Astérion Aujourd’hui P.11


LA Minoan Brotherhood – Fraternité
minoenne

FAQ Minoan Brotherhood P.23

Questionnaire de la Fraternité Minoenne P.35

Lectures Recommandées p.41

3
4
Vers 2500 AV. J.C, une civilisation naquit dans la
région de la mer Egée, au large des côtes de la
Grèce actuelle. Au centre de cette région, la Crète
était une île vaste et fertile recouverte de
montagnes, de plaines, de plages d’une eau limpide
et turquoise, ainsi que de forêts de chênes, de pins
et de cyprès. En son sein grandit l’étincelle divine
qui, un jour, allait allumer le feu glorieux de la
Grèce Antique.

Il s’agissait de la civilisation Minoenne,


nommée ainsi par les modernes
d’après son roi légendaire, Minos. Les
anciens Egyptiens la nommaient sous
le terme de « Kefti », les Phéniciens et
les Cananéens l’appelaient « Caphtor ».
Dans leur propre langue, proche de
celle des Cananéens, les crétois se
faisaient appeler « Kaphtos ».

A cette époque, celle de l’âge de bronze, l’Egypte et


la Mésopotamie (lieu où la naquit la civilisation)

5
connaissaient un véritable Age d’Or. Personne ne
sait d’ou viennent les Minoens mais il est probable
qu’ils soient arrivés dans les îles de la Mer Egée sur
de primitifs bateaux en provenance du Moyen-
Orient (ce qui expliquerait les similitudes
frappantes de langage), et qu’ils se soient mélangés
avec des populations indigènes ou venant du
continent européen par le nord, produisant une
civilisation qui est restée unique dans les annales
de l’histoire.

Contrairement à leurs voisins, ils ont très peu copié


les formes artistiques des autres nations,
développant à l’inverse leur propre style. Ils
construisirent dans leurs principales cités de
fabuleux et complexes palais (si complexes qu’ils
inspirèrent le légendaire Labyrinthe du Minotaure)
et ils excellèrent dans tous les arts, produisant un
naturalisme sans précédent dans le monde antique.

6
La divinité suprême de la civilisation Minoenne
était la Grande Déesse Mère, vénérée dans le monde
entier par tous les peuples sous des noms divers
(Isis, Hathor, Ashtoreth, Ishtar, Athena, Héra,
Aphrodite, etc.). En Crète elle était appelée « Rhea »
et était adorée sous plusieurs aspects. Chaque
aspect possédait un nom secret appelé « Nom de
Pouvoir » ou « Nom de Puissant ». Ces noms
n’étaient pas révélés au public, et seuls les prêtres
et prêtresses en avaient la connaissance, qui était
jalousement gardée afin de conserver intact le
pouvoir de la Déesse. Chacun de ces aspects
concernait les différents domaines de la vie des
crétois, tels que la naissance et la sexualité, la mort
et la renaissance, la maison et la famille, la chasse
et la pêche, la sagesse et l’intellectualité.

Leur divinité « secondaire », si l’on peut


la qualifier ainsi étant donné qu’elle
était très aimée car issue directement de
sa Mère, était le Fils de la Grande
Déesse. Ce Dieu-Fils prit de nombreuses
formes, dont celle d’un Dieu Cornu
qu’ils nommèrent « Minotaure » et qui
donna naissance à la légende du
Minotaure. Mais sa forme la plus
courante était celle d’Asterion,
« L’Etoilé », celle idéale d’un jeune
homme magnifique.

Il existe une légende minoenne le concernant qui


s’applique plus précisément à notre fraternité :

Astérion était un dieu très particulier, la fleur de la


jeunesse et de la beauté parmi les hommes, et

7
l’enfant favori de la Dame, qui lui refusait
jalousement l’amour des autres femmes. Ainsi
Asterion devint le patron des amours
homosexuelles masculines, et cet amour finit par
être honoré par les Minoens (et plus tard par leurs
descendants grecs).

En public, le culte de Rhea et d’Asterion était


dominé par les Prêtresses. Elles incarnaient la
Dame et ses différents aspects, mais ses rites
secrets . . . Les Mystères de la Sorcellerie Egéenne et
le Pouvoir . . . Etaient détenus seulement par les
prêtres qui incarnaient le fils Bien-aimé . . . Des
prêtres que l’on qualifie de nos jours
d’« homosexuels ».

Toutefois, ce concept n’était pas spécifique aux


Minoens mais fut aussi florissant dans tout l’Est
méditerranéen, parmi les Cananéens, les Moabites,
les Ammonites, les Phéniciens, et spécialement les
Philistins qui étaient des cousins et probablement
des colonies issues de la civilisation Minoenne.

Il y avait aussi des similarités dans la religion et les


pratiques sexuelles chez d’autres peuples de
l’antiquité comme les Sumériens, les Babyloniens,
les Troyens, les Hittites. Même les anciens Hébreux,
en leurs temps, possédaient des pratiques
semblables.

La religion minoenne exaltait la Nature et ses


Symboles. Leurs symboles les plus sacrés étaient le
Labrys (la Double Hache), l’Œil et le Pentagramme.

8
Ces symboles sacrés et magiques ont perduré à
travers les âges et les civilisations.

Le peuple minoen croyait en la réincarnation. Un


monde souterrain de Lumière, de Fleurs et de
Beauté (parfois appelé « Le Vignoble Céleste») où,
sous les auspices de la Déesse, l’âme serait
régénérée au cours d’un temps de repos et d’extase,
pour ensuite renaître parmi ses proches sur Terre.

Leurs marins dominaient, avec les Phéniciens et les


Philistins, la mer Méditerranée et l’Est de
l’Atlantique, et leurs symboles ont été retrouvés
jusqu’en Angleterre. Les Minoens ont sans aucun
doute influencé le paganisme britannique, ce
dernier ayant finalement donné naissance des
siècles plus tard à ce que l’on nomme actuellement
la « Sorcellerie britannique », une autre forme de
culte de la Déesse.

Ils ont aussi colonisé la côte espagnole et les pays


Basques (ce qui pourrait expliquer les Corridas). Les
Minoens pratiquaient un sport avec des taureaux
appelé la danse du taureau, qui avait probablement
une signification religieuse en lien avec leur dieu
Minotaure.

9
10
Le culte de RHEA et d’ASTERION est aujourd’hui
appelé la Fraternité Minoenne (Minoan
Brotherhood).

La Fraternité Minoenne a vu le jour


durant l’été 1975 et fut créée par Eddy
Buczynski alias Lord Gwydion, Grand
Prêtre du 3eme degré de la Wicca
Traditionnelle Gardnérienne, de la
Welsh Traditionalist Witchcraft et de
la New-York Wica Tradition (dont il est le
fondateur).

Né dans une famille ouvrière à New York, Eddy


Buczynski se destinait à devenir prêtre catholique,
avant d'abandonner cette vocation lorsqu'il
découvrit son homosexualité et déménagea à
Greenwich Village. Devenant ami avec Leo Martello,
celui-ci lui fit découvrir la spiritualité païenne, et
lui permit de faire la rencontre d'Herman Slater,
avec qui il eût une relation amoureuse. Ensemble,
ils ont ouvert la première boutique ésotérique des
États-Unis, « The Warlock Shop » à New-York.

11
Eddy Buczynski fut initié au New Haven Coven, une
branche du New England Covens of Traditionalist
Witches (NECTW) de Lady Gwen Thompson (de son
vrai nom Phyllis Thompson : sorcière traditionnelle
pratiquant une sorcellerie de tradition galloise très
connue en Amérique). Il avait atteint le grade de
Grand-Prêtre avant de quitter ce coven pour
fonder sa propre tradition, la « Welsh Traditional
Witchcraft », en 1972. Bien que cette tradition fut
florissante et se répandit assez vite, Buczynski
décida de rejoindre la Wicca originelle, la Wicca
Gardnérienne, où il se fit initier en 1973.

Souhaitant renouer avec l’homosexualité sacrée des


peuples antiques de la méditerranée, suite à ses
recherches archéologiques, Eddy fonda en 1975 la
Fraternité Minoenne mettant en avant les points
saillants des cultes à Mystères minoens. Cette
tradition sorcière pour les hommes qui aiment les
hommes se base autant sur ses recherches
personnelles que sur celles de l’archéologie et
s’intègre dans le concept de la Sorcellerie
Traditionnelle.

La Fraternité Minoenne a été créée en réponse à la


culture hétérocentrée répandue dans la plupart des
formes de sorcellerie traditionnelle moderne des
années 70-80. Ces traditions croyaient (et croient
toujours pour la plupart) qu’en raison de la polarité
inhérente à la nature, la magie doit également l’être
et ne peut être que pratiquée entre un homme et
une femme, tous les groupes travaillant sans cet
équilibre étant voués à l’échec. Cela a encouragé
une attitude homophobe dans de nombreux
groupes de l’époque, et encore de nos jours. Très

12
peu de groupes acceptaient les homosexuels,
rarement considérés comme « Frères » à part
entière. Beaucoup d’homosexuels se sentaient
donc mal à l’aise et il était presque impossible pour
eux de pratiquer. De nombreux groupes ont refusé
de travailler avec des hommes gays. Eddy suivit un
cursus de formation et d’initiation dans la
tradition Gardnérienne. Après son élévation au
3eme degré Gardnérien, il utilisa son travail dans
ses traditions « d’origine », couplé à ses
connaissances et ses recherches (en effet, Eddy
Buczynski a fait des études d’archéologie
spécialisées dans les civilisations
méditerranéennes, il eût son Bachelor au Hunter
College, suivi de son Master au Bryn Mawr College)
sur les anciennes civilisations pour développer une
tradition qui célèbre la seule magie qui puisse être
pratiquée par des hommes qui aiment les hommes.

Buczynski a été diagnostiqué infecté au VIH (Sida)


et est mort en mars 1989, après avoir laissé sur
cette terre plusieurs ouvrages et traditions actives
encore de nos jours.

La Minoan Brotherhood est une reconstitution


partielle du culte initiatique à Mystères originel de
la Sorcellerie égéenne pratiquée durant l’âge de
Bronze par les prêtres homosexuels de la Mère et
son Divin Fils, dont la structure inspira les modèles
de la plupart des cultes à Mystère de sorcellerie
(Wicca Gardnerienne, Tradition Galloise, etc).

La Fraternité Minoenne se réunit en petits groupes


qui sont appelés Groves (dans la Sorcellerie
Britannique traditionnelle ces mêmes groupes sont

13
appelés Covens). Les rituels sont pratiqués dans un
cercle magique et traditionnellement en tenue des
Etoiles (nu), comme tous les cultes à Mystères et les
cultes sorciers méditerranéens (mais aussi
britanniques). Chaque Grove est dirigé par un
Grand Prêtre appelé Minos, assisté par un Serviteur
qui possède également le rang de Grand Prêtre.

Chaque Grove est autonome et les Minos ont leurs


propres exigences pour les initiations et les
élévations, chacun ayant leurs priorités spécifiques
au sein de l’Art. Certains Groves travaillent la
magie sexuelle dans des rites symboliques et
enseignent celle-ci de façon figurée, alors que
d’autres la pratiquent de façon concrète. Certains
Groves se concentrent sur le travail avec les
Divinités, alors que d’autres insistent sur la magie.
Certains sont impliqués sur le plan politique, alors
que d’autres non.

Les Groves fonctionnent donc de manière


totalement autonome, dans le cadre des Lois de la
Tradition. La Fraternité Minoenne ne fait pas de
prosélytisme et maintient ses Mystères et rites
secrets.

De ce fait, un étudiant doit découvrir les


enseignants potentiels et ensuite apprendre à
choisir celui qui lui convient. De plus, les Frères
Minoens ne faisant pas de prosélytisme, il est donc
de la responsabilité de l’étudiant de faire connaitre
son intérêt pour la Tradition.

La Fraternité Minoenne est accessible à tous ceux


qui acceptent librement de s’appliquer à eux-

14
mêmes cette voie d’étude et d’évolution, afin de se
consacrer à la pratique de sa magie mais aussi des
disciplines associées. La Fraternité Minoenne
enseigne la sorcellerie et la magie sans préjugés.
Celles-ci peuvent être utilisées pour nuire mais
également pour guérir et créer de la Beauté. De ce
fait, l’année préliminaire, à travers les leçons de la
Cour Extérieure et ses rituels, détermine une
trajectoire d’étude et d’évolution qui aide l’étudiant
à se préparer correctement au travail avec les
énergies de la magie qui peuvent affecter sa psyché
et son environnement. Nous devons apprendre à
utiliser le « Feu » correctement pour qu’il soit une
force constructrice et non destructrice. De plus,
cacher les outils et les rites derrière le voile de
l’Initiation permet de garantir la sécurité de l’élève
et de s’assurer que seules des personnes ayant la
maturité nécessaire et respectant les critères
éthiques indispensables pourront recevoir cette
connaissance. Comme dans d’autres Traditions à
Mystères, les instructeurs Minoens sont les guides
et les gardiens de ce processus. On ne peut devenir
un Frère Minoen sans avoir appris d’un enseignant
approprié, c'est-à-dire d’un Minos initié ayant reçu
tous les degrés d’initiation et d’élévation. Ainsi,
même si la Fraternité Minoenne est accessible à
tous, seuls des chercheurs sincères peuvent nous
contacter, mais ils devront parfois attendre qu’un
Grove ou un Minos soient accessibles avant d’avoir
la possibilité de suivre les enseignements de la
Cour Extérieure.

Comme pour la Sorcellerie traditionnelle


Britannique, la Fraternité Minoenne possède 3
Degrés :

15
1- L’Initié devient par son initiation un Prêtre et
se relie automatiquement à son fondateur
Eddy Buczynski ainsi qu’aux Dieux et Esprits
de la Fraternité Minoenne.

2- Le Prêtre prend de nouvelles responsabilités


et apprend de nouveaux Mystères encore
inconnus.

3- Le Prêtre devient soit un Minos soit un


Serviteur, et peut diriger son propre Grove.

Le meilleur livre sur la Sorcellerie moderne que


vous pouvez lire est « SORCELLERIE
D’AUJOURD’HUI » (Witchcraft Today) de Gerald
Gardner qui est disponible en version papier et en
français sur le site Lulu.com.

Les rituels de la Fraternité Minoenne sont


influencés par des éléments de la mythologie
égéenne pré-dorique (principalement crétoise et
mycénienne), des mythes du Proche-Orient, ainsi
que par les cultes à mystères Crétois, mais aussi
par la Sorcellerie Traditionnelle comme la Wicca
Gardnerienne et la Tradition Galloise avec les
riches connaissances qui ont été mises à notre
disposition par des années de recherche, de travail,
d’expérimentation, et d’inspiration de nos ainés.
Nous honorons les dieux de la culture Minoenne,
principalement à travers les formes de la Grande
Mère et de son Divin Fils. Nous célébrons aussi les
cycles Lunaires et Solaires à travers les 13 festivals
lunaires et les 8 festivals solaires.

16
La Fraternité Minoenne étant un culte initiatique à
Mystères qui célèbre érotiquement la Vie à travers
l’amour entre hommes, nous ne pouvons pas
révéler plus d’information à ce sujet sans briser les
serments prononcés lors de nos initiations.

Les traditions à Mystères gardent leurs rites secrets


afin de préserver l’impact magique lorsqu’ils sont
mis en œuvre pour la première fois et conserver
ainsi le pouvoir de la Tradition. Lorsque le Temple
devient un commerce et l’Eveil spirituel une
marchandise, la magie perd de son pouvoir. Le
secret permet de préserver le caractère sacré et
l’émerveillement de la quête spirituelle. C’est
pourquoi vous ne trouverez aucun document
public concernant les rites de la Fraternité
Minoenne, ni de compte-rendu de ce que nous
faisons à l’intérieur d’un cercle, en dehors de cet
article et de la Foire-Aux-Questions sur le site
officiel de la tradition :

www.minoan-brotherhood.org

En français :

www.minoan-brotherhood.fr

Mais il est important de préciser que nos rites,


comme ceux des autres voies de la sorcellerie
traditionnelle, peuvent avoir des implications
sexuelles (homo-érotiques), comportant des baisers
et des caresses. Les initiés sont encouragés à
étudier la magie sexuelle et l’érotisme magique
mais il n’y a aucune obligation, les rites s’adaptant
le plus souvent aux convictions et aux limites

17
culturelles des personnes initiées. Malgré tout, des
personnes se sentant mal à l’aise avec la nudité et
l’homo-érotisme ne peuvent être intégrées dans
notre Tradition. Le mysticisme sexuel est un
élément clé dans la magie minoenne, comme dans
toutes les formes de sorcellerie traditionnelle
(Gardnérienne, Alexandrienne, Welsh, etc.). La
Fraternité Minoenne s’adresse aux hommes qui
aiment les hommes.

Rappelez-vous que la Fraternité Minoenne est une


Tradition sorcière pour les hommes qui aiment les
hommes (Gay, Bi, etc.). Cependant, une autre
facette de la tradition minoenne, la Minoan
Sisterhood (Sororité Minoenne), fût conçue pour
fournir un cadre idéal pour les femmes afin de
pratiquer le culte à la Déesse Minoenne, un culte
féminin.

La Sororité Minoenne est née


en 1976. A cette époque, un
petit groupe de prêtresses de
la tradition New-York Wica
Tradition a commencé à
travailler avec les matériaux
conçus par Eddie Buczynski.
Lady Rhea du magasin «
Magickal Realms », et Lady Miw-Sekhmet du
magasin « Enchantments », vivant à New York, ont
utilisé ce matériel comme base pour l’élaboration
de la Sororité Minoenne. Leurs travaux ont abouti à
la fondation du premier Grove de la Sororité
Minoenne à New York. La Sororité Minoenne est
ouverte à toutes les femmes, et met l'accent sur les
mystères féminins de la Déesse Crétoise Rhea. La

18
Fraternité Minoenne (pour les hommes) et la
Sororité Minoenne (pour les femmes) sont issues de
la même Tradition Minoenne, chacune ayant ses
propres Mystères et ses propres rites. Une
troisième voie de la tradition minoenne fut mise en
place appelée le « Culte de Rhéa », aussi connu
comme le « Culte de la Double Hache », qui
représente un lieu de rencontre entre les deux
traditions. Cette 3ème voie est un effort de
coopération entre la Fraternité Minoenne et la
Sororité Minoenne, les aînés participant à son
expression la plus pure, cela implique le travail
commun afin d’atteindre leur but ensemble. Le
Culte de Rhéa se réunit lors des Sabbats ou Fêtes
Annuelles des deux branches de la Tradition. Il
convient de noter qu'il existe une autre voie dans la
région de New York qui prétend être de la lignée de
la Tradition Minoenne. Cette voie se fait appeler «
Minoan Fellowship ». Cette voie a donné naissance
à une organisation à New-York appelée le Minoan
Temple, avec une branche très active en Italie.
Malgré leurs prétentions, ils ne font pas partie de la
Tradition Minoenne créée par Eddie Buczynski,
Lady Miw-Sekhmet et Lady Rhea, et ils ne sont pas
considérés comme tels par les membres de la
Fraternité Minoenne ou de la Sororité Minoenne. Il
existe dans le monde de l’ésotérisme et de la
sorcellerie traditionnelle, des groupes plus ou
moins clandestins qui se font passer pour ce qu’ils
ne sont pas, prétendant une ancienneté, un lien
avec telle ou telle tradition, etc. La Fraternité
Minoenne a toujours été franche avec tout cela, et
le sera toujours.

19
De plus, il est important de comprendre que la
Fraternité Minoenne, n’est pas une « Wicca gay »,
ou une « branche » de la Wicca Gardnerienne pour
les Gays. Ceux qui prétendent cela soit sont
ignorants, soit veulent vous tromper. La Fraternité
Minoenne fonctionne sur le principe de la magie du
semblable, seules deux personnes du même sexe
peuvent accéder à ce type de magie et travailler
ensemble. La Wicca Traditionnelle (Gardnerian,
Alexandrian, New-York Wica Tradition, etc.)
fonctionne sur le principe de la magie par
opposition, seules deux énergies opposées peuvent
créer un mouvement et un changement. De ce fait,
par sa nature même, la Fraternité Minoenne (et la
Sororité) ne relèvent pas de la Wicca et n’en
relèveront jamais. De plus, la structure rituelle
ainsi que les divinités et les symboles sont
différents, ce qui fait de la Fraternité Minoenne une
tradition sorcière totalement différente de la Wicca.
La Fraternité Minoenne est considérée comme une
Sorcellerie Traditionnelle homosexuelle.

Si vous êtes intéressés par notre culte, vous devez


avoir au moins 18 ans afin de pouvoir le vivre
pleinement. Votre casier judiciaire doit être vierge
et vous devez n’avoir aucun problème d’addiction
(quelle qu’elle soit). Vous devez aussi comprendre
qu’un culte à Mystères, traditionnel et initiatique,
est un cheminement spirituel long et complexe, les
notions de secret, de fraternité, de sagesse, de
modestie, d’amour de soi et des autres doivent être
acquises avant tout avancement. La Fraternité
Minoenne n’est pas éclectique, la structure rituelle,
les divinités, leurs rapports avec nous ne peuvent

20
être modifiés. La Fraternité Minoenne est un culte
orthopraxique et non orthodoxique.

Avant d’être initié, vous devez suivre une année


d’enseignement oral. Il vous sera demandé de lire
certains livres au cours de l’année et de maitriser
certaines notions, des rencontres annuelles seront
organisées afin de traverser les leçons de la Cour
Extérieurs (leçons publiques de la Tradition). Suite
à cela, vous devez être accepté par tous les
membres du groupe afin de recevoir l’initiation et
avoir accès aux Mystères.

Il est bon de rappeler que les Mystère eux mêmes


ne peuvent être enseignés. Ils ne peuvent être que
vécus. Donc durant l’année d’étude, le Minos donne
à l’élève progressivement des clefs de
compréhension afin de le préparer au véritable
mystère vécu lors de son initiation.

Mais pour arriver là, vous devez passez plusieurs


étapes, vous faire connaitre, répondre à un
questionnaire en toute sincérité et l’envoyer, faire
une ou deux rencontres dans un lieu public pour
mieux vous connaître, etc. Suite à cela, si le Minos
pense que vous pouvez intégrer les leçons de la
Cour Extérieure, il commencera donc votre
enseignement.

La Fraternité Minoenne est présente en Europe


depuis janvier 2015 grâce aux efforts de PELAGIOS
A.E.X, Minos du Temenos ta Megalei Pherei situé en
Louisiane. De sa main il initia 6 Minos en Europe
dans une villa en France. En Europe sont donc
présents deux Minos Italiens, deux Minos

21
Allemands, un Minos Irlandais et un Minos
Français, ANTINOÜS B.D.X. La branche française est
la plus développée en Europe avec un Grove actif
dont les leçons de la Cour Extérieure sont ouvertes
depuis mars 2015. ANTINOÜS B.D.X est le Minos de
l’unique Grove présent en France, ce Grove porte le
nom de Temenos ta Micro Pherei (Grove de la Petite
Ours). Il est aussi Grand-Prêtre de Tradition New-
York Wica Tradition (tradition Wica très active (la
branche française est la plus active) avec deux
Covens en Loire- et un Coven dans les Bouches du
Rhône (Coven du Matagot Noir).)

22
Ce document est une collaboration de nombreux
aînés Minoan, y compris les Groves (Bosquets) des
U.S.A :

The original Knossos Grove, Temenos Praxitheos,


Temenos Drakontos, Temenos Theotokos, Temenos
Kylixos Kai He Ampelos, Knossos-West Grove,
Knossos-East Grove, Phaistos Grove, Hermes Grove,
Asterphaedes Grove, Temenos Protogonoi, and the
Grove of the Sacred Serpent and Star Dove Coven,
Ainsi que les Groves de Toronto, Ontario, Canada.

Qu'es ce que la Fraternité Minoenne ?

La FM (Fraternité Minoan) est une tradition


initiatique d'homme qui aime les hommes. Afin de
célébrer la vie et la magie dans un contexte
mythologique principalement crétoise, égéen et
Proche-Orient.

Qui a fondé la Fraternité Minoenne ?

Edmund M. Buczynski a fondé la fraternité en 1975.


Eddie était un ainé (3em degré) de la Wicca
Gardnerian et de la Tradition Galloises New-
Yorkaise. Il était également un étudiant en
archéologie. Il à étudier au HUNTER COLLEGE et au

23
DEPARTEMENT BRYAN MAWR'S CLASSICAL
STUDIES. Avant sa mort en 1989.

Pourquoi la Fraternité Minoenne fut fondée ?

La FM a été créé en réponse à la culture


HETEROSEXISTE répandu dans la plupart des
formes de sorcellerie. Traditionnelle répandues
dans les années 70. Ces traditions croyais (et
croient toujours) qu’en raison de la polarité
inhérente de la nature, la magie doit l’être aussi et
être pratiqué par un homme et une femme et que
tous les groupes qui travaillent sans cet équilibre
est vouée à l’échec. Cela à encouragé une attitude
HOMOPHOBE dans de nombreux groupe de
l’époque. C’est groupe considérés rarement comme
« frère » les homosexuelles qui pratiqués avec eux.
Pour beaucoup, ils se sentaient mal à l’aise et il
était presque impossible de pratiquer eux. Pour
beaucoup, ils se sentaient mal à l’aise et il était
presque impossible de pratiquer. De nombreux
groupe ont refusé de travailler avec des hommes
gays. Eddie suivit un cursus de formation et
d’initiation dans la tradition Gardnerian. Après son
élévation au 3em degré Gardnerian, il a utilisé son
travail dans ses traditions « d’origine », couplé à
ses connaissances personnelles et les études qui
suivaient, et aux recherches sur les anciennes
civilisations pour développer une tradition qui

24
célèbre la magie unique qui ne peut être pratiqué
qu’entre homme qui aime les hommes.

La Fraternité Minoenne est que pour les hommes


gays ?

La FM est avant tout une tradition pour les hommes


Gay et Bi. Cependant, elle est ouverte à tous les
hommes d’âge légal qui est libre de poursuivre ses
propres intérêts. Les Hétérosexuels se sentant
généralement « mal a l’aise » face au style, aux
travails, à la pratique et aux symboles utilisées par
la fraternité. Mais pour ceux que cela ne dérange
pas, la porte est toujours ouvertes et ce depuis la
fondation de la tradition.

Es-ce que la Tradition Minoenne est uniquement


pour les hommes?

La Fraternité Minoenne est une Voie pour le sexe


masculin. Cependant, un autre aspect de la
tradition minoenne, la Minoan Sisterhood, est
conçu pour fournir un cadre idéal pour les femmes
afin d'exercer dans un cadre similaire, un culte
féminin. La Minoan Sisterhood est né en 1976. A
cette époque, un petit groupe de prêtresses de la
tradition Wica Tradition, ont commencés à
travailler avec les matériaux conçus par Eddie
Buczynski. Lady Rhea du Magickal Realms, et Lady
Miw-Sekhmet de Enchantments, vivant à New York

25
ont utilisé ce matériel comme base pour la
construction des mystères de la femme et formé la
base de la Minoan Sisterhood. Leur travail a abouti
à la fondation du premier Grove de la Minoan
Sisterhood à New York. La Sisterhood est ouvert à
toutes les femmes, et met l'accent sur les mystères
de la femme. La Minoan Brotherhood et la Minoan
Sisterhood descende du même chemin et de la
Tradition Minoenne, chacun avec ses propres
mystères et ses rites. Une troisième voie de la
tradition minoenne est le Culte de Rhéa, aussi
connu comme le culte de la Double Hache, qui
représente un lieu de rencontre entre les deux
traditions. Cette 3ème voie est un effort de
coopération entre la Fraternité Minoenne et la
Sororité, les aînés participant à son expression et
implique la forme et la fonction qu'ils souhaitent
utiliser pour atteindre leur but ensemble. Le Culte
de Rhéa se réunisse lors des Sabbats ou Fêtes
Annuelles des deux branches de la Tradition. Il
convient de noter qu'il existe une autre voie dans la
région de New York qui prétend être de la lignée de
la Tradition Minoenne. Ce chemin se fait appeler «
Minoan Fellowship » est a formé une organisation à
New-York appelé le Minoan Temple. Malgré ceux
qu’ils disent ILS NE FONT PAS PARTIE de la
Tradition Minoenne créé par Eddie Buczynski, Lady
Miw-Sekhmet, et Lady Rhea et ne doit pas être
considéré comme tels par quiconque de la
Fraternité Minoenne ou Sororité Minoenne.

26
Comment la Fraternité Minoenne est-elle
structurée ?

Nous sommes une tradition à mystère, nous


utilisons 3 initiations qui servent à marquer
différent niveaux de responsabilité et de «
participation » aux mystères. Nos Covens sont
appelés GROVES est sont dirigé par un MINOS du
3em degré parfois en partenariat avec un serviteur
appelé JOUROS. L’adhésion se fait par initiation qui
nous lie automatiquement à Eddy Buczynski (Lord
Gwydion). Après le 3em degré une personne est
habilitée d’assumer le rôle de MINOS du 3em degré
d’une nouvelle GROVE. Les Groves fonctionnent de
manière autonome, dans le cadre des lois de la
tradition. La FM ne fait pas de prosélytisme envers
les nouveaux membres et maintiens ses mystères et
rites secrets. Le centre d’enseignement de la FM a
continué à se développer depuis sa création à
travers l’érudition de ses membres.

Qu’elle forme de rituelle pratique la Fraternité


Minoenne ?

Le travail est influencé par la tradition Gardnerian.


Nous mélangeons des éléments de la mythologie
d’Egée pré-dorique (principalement crétoise et
Mycènes), les mythes du Proche-Orient et la
sorcellerie traditionnelle avec la richesse de la

27
connaissance qui à été mis à notre dispositions par
les années de recherche, de travail,
d’expérimentation, et d’inspiration de nos ainés.
Un fort courant de spiritualité influence nos
pratiques. Les outils de travail et leurs utilisations
sont semblables à celle de la sorcellerie wiccannes
traditionnelles, mais certain existe uniquement
dans notre voie. Nous honorons les dieux de la
culture Minoenne principalement à travers les
formes de la Grande Mère et son Divin Fils. Nous
célébrons les 13 lunes et les 8 sabbats. Les
personnes de la Fraternité initié, pratique la magie
ensemble dans un Grove, en Couple ou Seul. Les
réunions sont traditionnellement fait Skyclad, les
rites de pleine sont fait pour initié seulement et
sont dédiés à la pratiques magiques et au
développement spirituel seulement. Nos festivals
sont enracinés, accrochés, aux mythes de la mer
Egée et font parti d’une grande partie des
célébrations.

Es-ce que les rites Minoen impliquent une


Relation Sexuelle ?

Nos rites, comme ceux des autres chemins de la


sorcellerie traditionnelle, peut avoir des
implications sexuelle (homo-érotique). Les initiés
sont encouragés d’étudier la magie sexuelle et
l’érotisme. Il n’y a aucune obligation, les rites
s’adapte souvent aux « convictions » et aux limites

28
culturelles des personnes initiés. Malgré tout, toute
personne ayant un problème avec la nudité et
l’homoerostisme ne peuvent être adepte de la
tradition. Le mysticisme sexuel est un élément clé
dans la magie minoenne.

Quel est le but du secret dans la Fraternité


Minoenne ?

Les traditions à mystère gardent leurs rites secrets


pour préserver l’impact magique lorsqu’ils sont
réalisés pour la 1ère fois. Ainsi que de conserver le
pouvoir de la tradition. Lorsque le temple devient
un commerce et l’éveil spirituel une marchandise la
magie perd sont pouvoir. Le secret permet de
préserver le caractère sacré et l’émerveillement de
la quête spirituelle.

La FM ne devrait-elle pas être accessible à tous ?

La FM est accessible à tous ceux qui choisissent


cette voie. Ceux qui veulent étudient, évolué dans
celle-ci et dans la magie, mais aussi les disciplines
mentales associées. En effet, ceci peut être utilisé
pour nuire mais aussi pour guérir et créer de la
beauté. La dédicace permet de fixé une trajectoire
d’étude et d’évolution permettant à l’étudiant
d’être bien préparé au travail avec les énergies, de
la magie qui affecte la psyché et l’environnement
de l’élève. Nous devons apprendre à utiliser le «

29
Feu » correctement pour qu’ils soient une force
constructive. De même enveloppant les outils et
les rites derrière le voile de l’initiation, permet
d’assurer la sécurité de l’élève et assurer que seule
les personnes ayant les pieds sur terre son
approprié à recevoir cette connaissance. Comme
dans d’autre tradition à mystère, les instructeurs
MINOAN sont des guides et gardiens de ce
processus. On ne peut pas devenir un frère minoen
sans avoir appris d’un enseignant approprié. Ainsi
si la FM est accessible à tous, seuls les demandeurs
sont admis, des fois même, les demandeurs doivent
parfois attendre un instructeur de libre. En vérité :
Les Mystère eux même ne peuvent être enseignées.
Ils doivent être vécus. Ils sont donc exposés à
l’élève au fil du temps. Afin de préparer l’élève au
véritable mystère.

Comment puis-je apprendre plus sur la FM ?

Un futur étudiant de la Fraternité devrait rejoindre


la liste des demandeurs Minoenne (via les groupes
facebook : Minoan Brotherhood European Seekers)
et poster une introduction (sa vie, ses demandes,
sa photo et espoirs). Cela permettra à l’étudiant de
trouver le groupe approprié pour en apprendre
d’avantage sur les enseignants de libre et leurs
exigences et personnalités des informations plus
détaillées peuvent être présentes. Chaque GROVE et
MINOS à ses propres exigences pour les initiations

30
et les élévations et chacun à ses propres priorité au
sein de l’Art. Un étudiant doit connaitre les
enseignants potentiels et après apprendre à
connaitre le bon. De plus, les MINOAN ne font pas
de « conversion ». Il est de la responsabilité de
l’étudiant, de faire connaitre son intérêt pour la
tradition.

Il y a t-il un groupe près de chez moi ?

Les Groves cités ci dessous acceptent encore des


étudiants :

United States

California:
Glendale (contact Temenos Catharmos)
San Francisco (contact Temenos Protogonoi)
Palm Springs (contact Temenos Galatas)
Pasadena (contact Temenos Hymnoieros
ArchaiTheoi)

Florida:
Wilton Manors (Contact Sons of the Minotaur)
Ft. Lauderdale (Contact Talos)
Pensacola (Contact Temenos ta Arcadia)
Southwest (Contact Faunus)

Indiana:
Indianapolis (contact Grove of the Crescent Horn)

31
Louisiana :
Shreveport (contact Temenos ta Megalei Pherei)
Shreveport (contact Temenos ta Énastro Vounó)

Massachusetts:
Boston (Contact Temenos Asterphaede
North Shore (Contact Temenos Theotokos)
Salem (Contact Temenos Stemmaphaede)

Michigan:
Mount Clemens area (Contact Our Lady of the
Crossroads)

New York:
New York City (contact Temenos Labyrinthos)
New York City (contact Temenos Ophiuchus)

Rhode Island:
Cranston (Contact Kunisu Grove)
Providence (Contact Magikos Zominthos)

Texas:
Dallas-Ft Worth (contact Temenos ta Megalei
Pherei)

Washington:
Seattle (possibly open to teaching. Contact
Psithyristes)

32
Washington DC:
Virginia/Maryland (Contact Temenos Khrysokeros)

Europe

France :
(contact Temenos ta Micro Pherei)

Germany:
(contact Temenos ta Glaukoi kai Kereboi)

Ireland:
(contact Temenos ta Carmán)

Italy:
(contact Temenos Trilabyrinthos)

Lecture et autres Références :

Aucune information écrite sur les rouages de la


tradition minoenne n’existe en dehors de
l'information rudimentaire à la disposition du
public. Nous apprécions notre vie privée et le
secret de façons dont nous pouvons encore nous
responsabiliser pour servir nos Dieux.

Référence : www.minoan-brotherhood.com
Traduction : Antinoüs B.D.X

33
34
Ce questionnaire d’inscription à la cour extérieur
(leçon suivit avant l’intégration ou pas au Temenos
/ Grove / Coven) et à la Minoan Brotherhood,
permet de vous connaitre.

Essayez de répondre le plus honnêtement possible


à ces questions. Prenez votre temps. Nous ne
cherchons pas de réponses « correctes » car il n'y
en a pas. Ce que nous voulons, c'est l'honnêteté et
mieux vous connaître. Si vous pensez que l'une de
ces questions est trop personnelle, n’y répondez
pas. Et si vous souhaitez nous en dire plus,
n’hésitez pas à le faire.

Nous souhaitons également avoir une photo


récente de vous (moins de 3 mois).

Tout cela, bien sûr, est strictement confidentiel, ne


sera consulté que par quelques Minos et ne sera
jamais rendu publique.

0. NOM (CIVIL) :
PRENOM (CIVIL) :
DATE DE NAISSANCE :
ADRESSE POSTALE :
ADRESSE EMAIL :
PAGE FACEBOOK (Adresse) :

1. QUEL EST VOTRE PARCOURS DANS LE


PAGANISME, LA SORCELLERIE OU LA MAGIE ?
(ORGANISATION, APPRENTISSAGE, ETUDES) ?

35
2. QUELS SONT VOS AVIS SUR LA
REINCARNATION ET SES POSSIBILITES ?

3. QU’AVEZ-VOUS LU AU SUJET DE LA
CRETE/GRECE ANTIQUE ? DE L’AGE DE BRONZE ?
DES RELIGIONS PAÏENNES DANS L’ANTIQUITE?

4. QU’EST-CE QUI VOUS ATTIRE DANS LE


PAGANISME ? SOYEZ PRECIS !

5. QUELLE EST VOTRE RELIGION NATALE ?


AVEZ-VOUS DES PROBLEMES AVEC ?

6. QUELS SONT VOS OPINIONS SUR LA


PROMISCUTE, LA BIGAMIE, LE MARIAGE DU MEME
SEXE, LE MARIAGE A PLUSIEURS PARTENAIRES,
L’AMOUR LIBRE, LA FIDELITE, LES RITUELS
EROTIQUES, ETC. ?

7. QUELLES EST VOTRE PERCEPTION DE LA


FEMINITE ET DU FEMININ SACRE EN PARTICULIER ?
AINSI QUE DU MASCULIN SACRE ?

8. COMMENT REAGISSEZ-VOUS FACE AU


SECRET, ET SURTOUT QUE PENSEZ VOUS DE CELA ?
ETES-VOUS CAPABLE D’ENDOSSER LES
RESPONSABILITES QU’IMPLIQUE UN SECRET ?

9. COMBIEN DE TEMPS ETES-VOUS PRET A


ATTENDRE POUR RECEVOIR L’INITIATION
NECESSAIRE DANS LA FRATERNITE ?

10. QUE PENSEZ-VOUS DE LA NUDITE EN


GROUPE, EN TANT QUE SYMBOLE DE L’EXPRESSION
DE LA LIBERTE ?

36
11. AVEZ-VOUS DEJA ETE AMOUREUX ? PENSEZ-
VOUS QUE VOUS POURRIEZ AIMER PLUS D’UNE
PERSONNE EN MÊME TEMPS ?

12. SERIEZ VOUS PRÊT A CONSACRER UN


SAMEDI SOIR ET/OU UN DIMANCHE SOIR MENSUEL
A LA FRATERNITE ?

13. AVEZ-VOUS DES ALLERGIES OU DES


PROBLEMES PHYSIQUES ?

14. POUVEZ-VOUS ETRE RESPONSABLE ET TENIR


FACE A UN EFFORT MENTALEMENT
CONSIDERABLE ?

15. ETES-VOUS DU GENRE EXTRAVERTI OU


TIMIDE ?

16. AVEZ-VOUS DES TALENTS PARTICULIERS ?


QUE FAITES-VOUS DANS LA VIE ? QUEL EST VOTRE
INTERET FACE A L’ART VISUEL ET AUX
SPECTACLES ? QUEL GENRE DE MUSIQUE AIMEZ-
VOUS LE PLUS ?

17. AIMEZ-VOUS LES ANIMAUX ? QUELS SONT


VOS ANIMAUX FAVORIS ?

18. AVEZ-VOUS DES LOISIRS? LESQUELS ?

19. AVEZ-VOUS UN AMOUREUX ? QUE PENSE T-


IL DE CELA ? DE VOTRE RECHERCHE SPIRITUELLE
ET DE VOTRE INTERET POUR LE PAGANISME ? ET
DE VOTRE INTERET POUR LA FRATERNITE
MINOENNE ?

37
20. VIVEZ-VOUS SEUL ? EN COLOCATION ? AVEC
VOS PARENTS ?

21. ENFIN, QU’ESPEREZ-VOUS EN APPARTENANT


A LA FRANTERNITE MINOENNE ? UE PENSEZ-VOUS
POUVOIR LUI APPORTER ? COMMENT POUVONS-
NOUS VOUS AIDER EN RETOUR POUR VOS
SERVICES ENVERS LES DIEUX ANCIENS ?

22. QUELLE EST VOTRE MOTIVATION A


VOULOIR REJOINDRE LA FRATERNITE ?

23. AUTRE INFORMATION VOUS CONCERNANT :

Vous devez envoyer ce questionnaire remplis avec


photo à l’adresse suivante :

MINOANBROTHERHOODFRANCE@GMAIL.COM

VOUS DEVEZ OBLIGATOIREMENT AVOIR


18 ANS OU PLUS

38
Voici une liste d’ouvrage à lire avant tout
commencement de formation dans la Fraternité
Minoenne.

FRANÇAIS :

SORCELLERIE D’AUJOURD’HUI de Gerald Gardner

AVEC L’AIDE DE LA HAUTE MAGIE de Gerald


Gardner

LE CULTE DES SORCIERES de Gerald Gardner

SORCELLERIE – TOME 1 ET 2 de Gerald Gardner

AUX SOURCES DE LA SORCELLERIE DE GERALD


GARDNER de Tof

LE GUIDE COPLET DE LA SORCELLERIE SELON


BUCKLAND de Raymond Buckland

LA CRETE : LES ROMANS DU LABYRINTHE


(Compilation de Romans)

PLUS GRAND SONT LES HEROS (Roman) de


Thomas Burnett Swann

TRILOGIE DU MINOTAURE (Roman) de Thomas


Burnett Swann

LIVRE DES MORTS TIBETAIN

LIVRE DES MORTS EGYPTIEN

GUIDE PRATIQUE DE LA SORCELLERIE de Paul


Huson

39
LA DEESSE BLANCHE : UN MYTHE POETIQUE
EXPLIQUE PAR L’HISTOIRE de Robert Graves

LES MYTHES GRECQUES de Robert Graves

LA CIVILISATION MINOENNE de Stylianos Alexiou

LES ORIGINES GRECQUES A L’AGE DU BRONZE


par Jean Faucounau

CIVILISATION MINOENNE par Frederic P. Miller,


Agnes F. Vandome et John McBrewster

HOMOSEXUALITE GRECQUE par Dover

HOMOSEXUALITE ET INITIATION CHEZ LES


PEUPLES INDO-EUROPEEN par Bernard Sergent

LA CRETE AU TEMPS DE MINOS 1500 AV.J.-C par


Paul Faure

40
ANGLAIS :
(Pour les personnes qui ne sont pas bilingue, lire
seulement les livres en Français)

RELIGIOUS ROOTS OF THE TABOO ON


HOMOSEXUALITY (Brochure) par John Lauritson

BULL OF HEAVEN par Michael G. Lloyd

PHALLOS : A SYMBOL AND ITS HISTORY IN THE


MALE WORLD par Thorkil Vangaard

THE DAWN OF THE GODS par Jaquetta Hakes


(difficile à trouver, vous pouvez le trouver à la
Bibliothèque ou l’emprunter au Knossos Grove)

EVERYDAY LIFE IN ANCIENT CRETE par R.F


Willets

A HISTORY OF GREEK RELIGION par M.P Nilson

LIFE AFTER LIFE par R.A Moody Jr. MD

THE MINOAN-MYCENEAN RELIGION par M.P


Nilson (c'est le livre le plus aboutit sur le sujet.
Mais il est très avancé et très techniques).

THE ARCHAEOLOGY OF CRETE par Pendelburry


(vous devriez avoir un exemplaire de ce livre à
titre de référence pour le fond ... ne pas
s’appuyer non plus sur c’est recherche)

EARLY GREECE : THE BRONZE AND ARCHAIC


AGES par Finley

MAGICK : AN OCCULT PRIMER par Conrad

MASTERING HERBALISM par Paul Huson

THE I CHING Wilhelm/Baines Edition

41
42
Ce livre est propose par Antinoüs
B.D.X, premier Minos (Grand Prêtre
3eme degré) d’Europe.

Il dirige actuellement le Temenos Ta


Micro Pherei de la Minoan
Brotherhood en France.

Il est aussi Grand Prêtre 3eme degré de la New-


York Wica Tradition et dirige le Coven du Matagot
Noir dans le Sud-Est de la France.

L’ouvrage suivant est gratuit et ne peut être vendu.


Antinoüs et la Fraternité Minoenne France s’engage
à ce qu’aucun bénéfice ne puisse être fait sur ce
livre. Pour toute question, n’hésitez pas à le
contacter via sa page facebook publique :

www.facebook.com/A.Seranill

43
44