Vous êtes sur la page 1sur 2

Un échantillon de sable compacté a été placé dans un perméamètre à

charge constante ayant une hauteur de 115 mm et un diamètre de 102


mm. Le poids de l’échantillon sec + moule + 2 pierres poreuses est de
4055 g, le poids de la pierre poreuse est de 335 g et le poids su moule
est de 1541 g.
L’échantillon est soumis à un écoulement descendant de l’eau dont la
hauteur de charge est de 16,5 cm par rapport au niveau de drainage de
l’eau. L’essai a été triplé et chaque fois on mesure le volume d’eau
sortant de l’échantillon et le temps mis pour cela, comme le montre le
tableau suivant. Un passage à l’étuve est fait après chaque essai afin
de mesurer la teneur en eau.
1- Calculer le coefficient de perméabilité k pour chaque essai. Analyser statistiquement les valeurs
obtenues et en déduire une valeur représentative.
2- Calculer le poids volumique sec et saturé et la porosité.
3- Calculer le gradient hydraulique ainsi que la vitesse d’écoulement et le débit d’infiltration de l’eau
dans l’échantillon. Prendre  s  26 kN / m3 .

1- L’essai au perméamètre à charge constante est recommandé pour la mesure du coefficient de


perméabilité des sols granulaires, caractérisés d’ailleurs par leur grande perméabilité. Dans cet essai,
le niveau d’eau est maintenu constant dans tout le tube et la perte de charge h est de 16,5 cm. Le
coefficient de perméabilité est tel que :
Ve .L
k
S .t.h
L’application de cette expression donne les valeurs de k, résumées dans le tableau suivant

La perméabilité moyenne et l’écart type sont de :

 
2
6,95  6,56  6, 71 3  k k
k 10  6, 74 103  s   0,161103
3 n
s
Soit  2,38% , ce qui indique une faible dispersion et permet de considérer la valeur moyenne
k
k  6, 74 103 cm / s comme une valeur représentative du coefficient de perméabilité.

2- le poids volumique sec est :

d 
 4, 055  2 x0,335  1,541 x10  19, 62 kN / m3
2
 102 x103 
 x  x0,115
 2 
La porosité est donnée par :
d 19, 62
n  1  1  24,5%
s 26

Enfin, le poids volumique saturé est :

 d   19, 62 
 sat   d   w 1    19, 62  10 1    22, 07 kN / m
3

 s   26 

3- le gradient hydraulique :
h 165
i   1, 435
L 115
La vitesse d’écoulement est alors :

v  k.i  6,74.103 x1, 435  9,67.103 m / s

Le débit d’infiltration de l’eau dans l’échantillon est :


2
 102 x103 
q  v.S  9, 67.10 3
. .  5
  7,90.10 cm / s
3

 2 