Vous êtes sur la page 1sur 4

GSF-2101, Gestion du portefeuille

Travail pratique 1–Sélection du portefeuille et analyse de performance


À remettre au plus tard le vendredi 30 novembre 2018 à 17h00

Vous devez répondre aux questions suivantes en produisant un document écrit expliquant vos
démarches et analyses à l’aide de tableaux et figures, si nécessaires, supportés par un texte explicatif.
Je n’ai pas besoin de voir le fichier Excel ou le programme ayant été utilisé pour produire vos
réponses. Mettez toute l’information que vous jugez pertinente à la compréhension de vos réponses
dans votre document texte. Si vous tenez absolument à m’envoyer votre fichier Excel, je vais fouiller
dedans et déduire des points pour chaque erreur que je vais y trouver.

1. (10 points) Sélection de titres et matrice de variance-covariance


Le fichier SPTSX 60 TP.xlsx fournit la liste des 60 composantes de l’indice S&P/TSX
60 en date du 16 octobre 2018. Sélectionnez douze (12) compagnies parmi ces 60 pour
lesquelles il est possible d’obtenir les rendements hebdomadaires du 1 janvier 2016 au 31
décembre 2017 (deux années). Idéalement, vous devriez obtenir ces données à partir d’une sta-
tion Bloomberg à l’aide d’une commande telle TOT RETURN INDEX GROSS DVDS ou
DAY TO DAY TOT RETURN INDEX GROSS DVDS, soit une commande fournissant
le rendement de chaque titre incluant les dividendes versés (vous trouverez sur le site du cours
un gabarit Bloomberg duquel vous pouvez vous inspirer). Une fois vos données en main, con-
struisez la matrice de variance-covariance des 12 titres que vous avez choisis et calculez le
rendement hebdomadaire moyen (moyennes arithmétique et géométrique) pour chacun de
vos titres.

2. (15 points) Portefeuilles à variance minimale, également pondéré et à parts égales


À l’aide de votre matrice de variance-covariance, construisez un portefeuille à variance mini-
male et calculez son rendement hebdomadaire moyen (moyennes arithmétique et géométrique)
ainsi que l’écart-type de ses rendements du 1 janvier 2018 au 12 octobre 2018. Faites de

1
même avec un portefeuille également investi dans chacun des 12 titres ainsi qu’un portefeuille
contenant la même quantité d’actions de chaque titre. Votre réponse doit inclure (i) les
pondérations du portefeuille à variance minimale, (ii) ses rendements moyens arithmétique et
géométrique ainsi que l’écart-type des rendements hebdomadaires du 1 janvier au 12 octobre
2018 et (iii) les rendements moyens et l’écart-type des rendements des portefeuilles également
pondéré et à parts égales sur la même période.

3. (10 points) Portefeuille maximisant le ratio de Sharpe


Définissez-vous un taux sans risque et justifiez votre choix. Votre taux sans risque peut
être le rendement hebdomadaire des bons du Trésor 3 mois du gouvernement du Canada,
le rendement hebdomadaire des obligations 5 ans du gouvernement du Canada ou bien le
rendement hebdomadaire des obligations 10 ans du gouvernement du Canada. Votre taux
sans risque de référence doit correspondre au taux hebdomadaire anticipé en date du 1 janvier
2018 selon le titre sans risque choisi. Faites attention lorsque vous téléchargez des rendements
d’obligations sur Bloomberg ou toute autre source car vous devez convertir le taux annuel
obtenu en un taux hebdomadaire. Vous devez fournir le calcul effectué afin de convertir le
taux que vous aurez choisi. Pour chacun de vos titres, vous devez préciser un rendement
hebdomadaire anticipé en date du 1 janvier 2018. Faites l’exercice avec les deux séries de
rendements espérés décrits dans ce qui suit.

(i) Utilisez les rendements hebdomadaires moyens passés calculés en 1. On mise ici sur la
tendance passée de chacun des titres en espérant que celle-ci se poursuive.

(ii) Classez vos titres en fonction de leurs rendements espérés du plus grand au plus petit et
inversez les rendements. Par exemple, supposons que nous ayons quatre titres A, B, C et
D avec des rendements moyens passés de RA = 3%, RB = 5%, RC = 2% et RD = −1%.
En ordre décroissant, nous avons B, A, C et D avec RB = 5%, RA = 3%, RC = 2%
et RD = −1%. Si on s’attend à ce que les tendances passées se renversent dans les
semaines qui suivent, nous pourrions faire l’hypothèse que E[RD ] = 5%, E[RC ] = 3%,
E[RA ] = 2% et E[RB ] = −1%. On pourrait faire référence à cette vision comme étant
contrariante.

À l’aide de votre taux sans risque et votre matrice de variance-covariance, construisez le

2
portefeuille possédant le ratio de Sharpe maximal et calculez son rendement hebdomadaire
moyen (moyennes arithmétique et géométrique) ainsi que l’écart-type de ses rendements du
1 janvier 2018 au 12 octobre 2018.

4. (5 points) Portefeuilles de référence


Construisez trois portefeuilles de référence comme suit:

(a) Un portefeuille contenant les 60 titres du S&P/TSX 60 pondérés selon la capitalisation


boursière en date du 1 janvier 2018;

(b) Un portefeuille pondéré également;

(c) Un portefeuille correspondant au prix moyen des 60 titres du S&P/TSX 60.

Comparez les rendements de vos différents portefeuilles de 12 titres à chacun de vos indices de
référence. Lequel des indices est le plus pertinent pour chacun de vos portefeuilles? Expliquez
votre réponse.

5. (15 points) Analyse de la performance


Pour chacun des cinq portefeuilles que vous avez construits (variance minimale, également
pondéré, parts égales, ratio de Sharpe avec rendements passés et ratio de Sharpe avec ren-
dements inversés), calculez le ratio de Sharpe, le ratio de Treynor, l’Alpha de Jensen et le
M-Carré (chapitre 24) pour la période du 1 janvier au 12 octobre 2018. Pour calculer le ratio
de Treynor et l’alpha de Jensen, vous devez calculer le beta de chaque titre pour la période
du 1 janvier au 12 octobre 2018. Vous aurez donc besoin d’un rendement sans risque et d’un
rendement du marché pour chaque semaine. Utilisez les rendements de l’indice S&P/TSX
Composite pour les rendements du marché. Pour chaque semaine et chaque titre, vous devez
estimer les paramètres αi et βi de l’équation

ri,t − rf,t = αi + βi (rm,t − rf,t ) + i,t .

6. (15 points) Attribution de la performance


Pour chacun des cinq portefeuilles que vous avez construits (variance minimale, également
pondéré, parts égales, ratio de Sharpe avec rendements passés et ratio de Sharpe avec rende-
ments inversés), effectuez une analyse d’attribution de la performance en utilisant la méthode

3
développée au chapitre 24 du manuel (allocation sectorielle, interaction et sélection de titres).
Comparez chaque portefeuille à l’indice de référence qui lui est le plus pertinent. Commentez
bien vos résultats.