Vous êtes sur la page 1sur 83

MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA

RECHERCHE SCIENTIFIQUE
ÉCOLE POLYTECHNIQUE D’ARCHITECTURE ET D’URBANISME

3 ÈME Année

PROGRAMMATION
D’UNE BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE

Encadré par:
Mme BOUSSORA
Mme TALEB

Réalisé par:
BENDALI BRAHAM Dhia eddine
ANNÉE GUIR Chahrazed
2010 / 2011 LOUCHANI Mabrouk
MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA
RECHERCHE SCIENTIFIQUE
ÉCOLE POLYTECHNIQUE D’ARCHITECTURE ET D’URBANISME

PROGRAMMATION
D’UNE BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE

Encadré par:
Mme BOUSSORA
Mme TALEB

Réalisé par:
BENDALI BRAHAM Dhia eddine
GUIR Chahrazed
LOUCHANI Mabrouk
SOMMAIRE Sommaire 3
Préface 4
La Bibliothèque 5
Services Publics 10
Département d’Accueil 11
Hall 12
Espace de détente 14
Espace d’expositions 15
Vestiaires 17
Cafétéria/restaurant 19
Boutique 20
Salle Polyvalente 21
Auditorium 23
Département de Lecture Adultes 25
Salle de lecture 27
Espace de prêt 28
Espace fichier 29
Espace de consultation 30
Espace de reprographie 31
Espace périodiques 32
Espace de travail 33
Bureau bibliothécaire 34
Département de lecture Enfants et Adolescents 35
Salle de lecture 37
Espace de prêt 38
Espace fichier 39
Espace de consultation 40
Espace heure du conte 41
Atelier d’expression 42
Espace audiovisuel 43
Bureau bibliothécaire 44
Département Audiovisuel 45
Artothèque 46
Discothèque 48
Diapothèque 50
Videothèque 51
Audiothèque 52
Cyberspace 53
Département de Formation 54
Salles de cours 55
Salle d’attente 56
Bureaux 57
Services Intérieurs 58
Département d’Administration 59
Bureaux 60
Local d’archives 61
Salle de réunions 62
Salle de repos 63
Loge du gardien 64
Département du Livre 65
Magasin 66
Espace de manutention 68
Atelier de restauration 69
Atelier de reprographie 70
Espace de catalogage 71
Département Technique 72
Local d’entretion 73
Dépôt de matériels 74
Chaufferie 75
Annexes 76
Circulations 77
Sanitaires 80
Bibliobus 81
3 Bibliographie 83
Préface

Il n’y a pas de culture d’élite mais des pratiques élitistes de la culture


qui vont à l’encontre de l’enjeu d’épanouissement personnel. Ainsi, le seul
critère qui prévaut est celui de la qualité de l’offre afin d’amener chacun à se
cultiver selon ses goûts et ses envies.

Que ce soit dans les domaines du cinéma, des arts plastiques, du


spectacle vivant, de la lecture publique ou du patrimoine historique et
culturel, l’essentiel est de faire de l’accessibilité sociale comme physique,
géographique ou matérielle un véritable enjeu.

4
La Bibliothèque
Définition:
Une bibliothèque du grec biblio téké, lieu de dépôt de livres - est
une collection organisée de livres, généralement accessible au public. Les
bibliothèques proposent souvent d’autres documents(journaux, périodiques,
enregistrements sonores, enregistrements vidéo, cartes et plans, partitions...)
ainsi que des accès à Internet et sont parfois appelées médiathèques ou
informathèques.

Pour Melvil Dewey la bibliothèque est l’université du peuple.


Il est vrai que les institutions n’ont pas de mémoire. Par contre ,l’espace a une
grande capacité de mémoire ce qui est le cas pour une bibliothèque.

Programme de construction ou d’aménagement d’une bibliothèque:


C’est au maître d’ouvrage, en l’occurrence une commune (ou un
groupe de communes), à établir un tel programme. Mais un programme,
au sens où l’entend le décret d’ingénierie du 28 février 1973 (JO du 1er mars
1973), c’est-à-dire un document fournissant les besoins, les exigences (d’ordre
technique et financier), les données (relatives au site, au terrain, aux VRD :
voirie et réseaux divers, etc.), les contraintes (imposées par les règlements
d’urbanisme et de sécurité), ne peut être qu’un travail collectif entrepris
sous la responsabilité du maire par plusieurs personnes dont celles qui, plus
tard, auront à diriger la nouvelle construction, à savoir les bibliothécaires.
Eux seuls, en effet, peuvent proposer une programmation non
seulement quantitative (avec données chiffrées pour chaque service,
salle ou local prévus) mais aussi qualitative (autrement dit précisant
les aspects organiques et fonctionnels du bâtiment). Il est donc
indispensable que, sur elle, les maîtres d’ouvrages donnent, au
besoin après plusieurs entretiens avec les bibliothécaires, un accord
écrit.
Selon l’importance des communes – et les plus petites n’ont pas
toujours tous les éléments et moyens pour réaliser comme il faut
cette double progammation –, selon aussi la qualification professionnelle
du personnel en place, les maîtres d’oeuvre risquent parfois
de ne pas avoir des programmes précis, complets, bien établis. C’est
pour pallier d’éventuelles lacunes ou insuffisances dans les
programmes que nous allons indiquer ci-après comment les établir,
ce qu’ils doivent comporter en fait de locaux et quelles sont les
exigences fonctionnelles, techniques et administratives propres aux
bibliothèques municipales.

5
Les dix commandements:
«les dix commandements» une dizaine de critères utiles à la bonne
réalisation des espaces de la bibliothèque. Il s’agit de privilégier une
conception rationnelle et fonctionnelle de la bibliothèque.
Ces principes valent aussi pour une bibliothèque en milieu rural, même si la
dimension plus réduite des locaux en limite la portée. Les voici brièvement
énoncés:

1°) La bibliothèque doit être flexible : Les espaces de la bibliothèque seront


modulables de manière à permettre la modification éventuelle de leurs
affectations grâce à la suppression des cloisons (attention cependant aux
murs porteurs dans le cadre d’une réhabilitation !). C’est la disposition du
mobilier (avec des plantes) qui assure principalement la spécificité des
espaces.

La conception d’un plateau assurant la flexibilité des espaces peut néanmoins


aboutir à une certaine monotonie. La création de niveaux différents entre
les espaces, l’utilisation de couleurs différentes sur les revêtements de
sol, la création de coins de lecture au décor soigné pourront au contraire
personnaliser la bibliothèque et la rendre plus chaleureuse.

2°) La bibliothèque doit être compacte : Le chemin à parcourir d’un point à


un autre doit être le plus court possible. La construction - ou l’aménagement
- dans un «bloc» carré ou rectangulaire est toujours préférable à une
dispersion des locaux traversés par des couloirs de circulation ou séparés par
un étage.

3°) La bibliothèque doit être accessible L’entrée du bâtiment doit être
aisément repérable et les circulations internes doivent suivre une
organisation logique, de sorte que la signalisation soit limitée au strict
nécessaire.

4°) La bibliothèque doit être extensible La conception et l’esthétique du
bâtiment permettront sa future croissance en occasionnant un minimum de
perturbations sur le fonctionnement.

5°) La bibliothèque doit être variée: L’architecture favorisera la mise en valeur


des collections et les autres services offerts (renseignements, consultation
Internet, expositions, etc.), de telle manière que l’usager dispose d’un choix
documentaire le plus large possible et pour des usages variés (consulter des
revues, étudier un manuel, écouter un CD audio, «butiner» au milieu des
collections, etc.).

6
6°) La bibliothèque doit être bien organisée : Les livres et autres média
doivent être disposés de telle sorte que l’usager, quel qu’il soit, puisse y
accéder facilement.
L’adaptation du mobilier aux différents usagers (enfants, adultes,
handicapés, personnes âgées) est essentielle dans ce cas.

7°) La bibliothèque doit être confortable La régulation de la température


sera possible et l’intensité de la lumière, mesurée depuis le haut des étagères,
évitera les zones d’ombres dans les espaces de lecture ou de consultation
des ouvrages. Soit, puisse y accéder facilement. L’adaptation du mobilier
aux différents usagers (enfants, adultes, handicapés, personnes âgées) est
essentielle dans ce cas.

8°) La bibliothèque doit être en harmonie avec l’environnement Les


paramètres utiles à la conservation des différents supports d’information
(livres, CD audio, DVD, etc.) doivent être constants : le chauffage, la
ventilation, la climatisation seront réglables en permanence en fonction des
variations climatiques locales. La bibliothèque sera également bien isolée sur
le plan phonique en fonction du bruit extérieur.


9°) La bibliothèque doit être sécurisée La bibliothèque peut subir plusieurs
dommages : incendie, dégâts des eaux, vol, vandalisme, etc. Établissement
recevant du public, la bibliothèque doit respecter les normes de sécurité
en vigueur (l’accueil de groupes à l’étage nécessite notamment la présence
d’un escalier de secours). Pour prévenir les risques de vol, les locaux seront
agencés de manière à éviter la possibilité de «sortir» les documents en dehors
du sas d’accueil. Un système de sécurité antivol pour les documents pourra
être étudié en fonction du taux de fréquentation de la bibliothèque.

10°) La bibliothèque doit être économique La construction et la maintenance


d’une bibliothèque se fera «au juste prix» tant pour ce qui concerne les
travaux d’aménagement que pour le fonctionnement ordinaire du bâtiment.
Il sera notamment étudié les possibilités d’économie d’énergie en fonction
des matériaux utilisés et de l’orientation de la bibliothèque ainsi que son
intégration dans l’environnement.

7
Principaux types de bibliothèques:
Il éxiste deux catégories principales de bibliothèques:
1. Les bibliothèques publics
2. Les bibliothèques spécifiques

Les bibliothèques publics

Les bibliothèques nationales

Les bibliothèques régionales

Les bibliothèques
municipales

Les bibliothèques spécifiques

Les bibliothèques
spécialisées

Les bibliothèques
universitaires

Les bibliothèques scolaires

Les bibliothèques
d’entreprises

Les bibliothèques
d’hôpitaux

Les bibliothèques de
prisons

8
La bibliothèque municipale
Définition:
La bibliothèque municipale est sans conteste l’institution la plus importante
et la plus centrale ,dans la mesure où elle fonctionne suivant une régie
communale directe, ayant des dépenses et recettes inscrites au budget de la
ville, qui assure une mission de service public par respect du principe de la
neutralité-compensation, gratuité ,… etc.
Ce service public s’exerce dans le cadre communal ce qui veut dire que
c’est le maire et la municipalité qui ont autorité sur la bibliothèque à la
tête de laquelle ils nomment le bibliothécaire, qui déterminent les grandes
orientations de fonctionnement et arrêtent le règlement intérieur. Et c’est la
population de la ville qui constitue le public naturel du service.
À part les collections encyclopédiques, elle comprend aussi assez souvent un
fonds local constituant la principale mémoire de la ville, de l’agglomération
et de la région.

Objectifs:
Une bibliothèque présente un intérêt culturel majeur pour une commune
• Elle joue un rôle de diffusion culturelle dans tous les domaines littéraires
et artistiques (littérature, musique, cinéma, arts plastiques, théâtre, etc.)
• Elle contribue au lien social en réunissant toutes les générations et toutes
les catégories sociales
• Elle complète le rôle de l’école en fournissant une documentation à
caractère pédagogique et en favorisant le goût de la lecture
• Elle incite les individus à pratiquer un loisir, à participer à la vie sociale, à
s’ouvrir aux autres, à s’enrichir intellectuellement.
• Elle participe à l’éveil de la citoyenneté en proposant une information
pluraliste qui favorise la réflexion et la curiosité pour la vie publique
• Faire du livre et du développement de la pensée un axe fort en lien avec
la compétence lecture publique

Fonctions :
• Elle constitue souvent un point fort de la politique d’une ville
• Fonction de communication et de conservation du livre et des dérivés
• Outil d’information multimédia, encyclopédique et générale orienté vers
les besoins du public très large
• Mission de développement culturel dans la mesure ou elle accueille des
événements, des conférences, des débats des concerts, des projections de
documents audiovisuels
• Promouvoir la lecture et la création littéraire
• Lieu de silence de parade de l’individuel et du collectif
• Point de rencontre

9
Les Services Publics

Le Département d’Accueil

Le Département de Lecture
Adultes

Le Département de Lecture
Enfants et Adolescents

Le Département Audiovisuel

Le Département de
Formation
1 Département d’Accueil
Définition:
C’est le premier et principal département réservé au public, il assure le
contact entre l’extérieur et l’intérieur de la bibliothèque.
L’accueil regroupe plusieurs espaces et activités.

Espaces:
• Hall
• Espace de détente
• Espace d’expositions
• Vestiaires
• Cafétéria/restaurant
• Boutique
• Salle Polyvalente
• Auditorium

Fonctions:
• Accueil
• Information
• Animation

Relations:
• En contigüité avec le département de lecture enfants et adolescents.
• À proximité des autres départements des services publics et du
département d’administration.
• Éloigné du département technique et du département du livre.

Exigences:
• Un bon Éclairage naturel du hall.
• Climatiseurs, chauffage.
• Facile à repérer.

11
Hall
Définition:
Le hall est le premier espace public dans lequel pénètrent les utilisateurs, il
constitue l’espace d’accueil par excellence. Il représente à la fois un élément
architectural autour duquel s’organisent les autres services, et un élément
d’information central sur le bâtiment, les services et les activités; ainsi qu’un
espace de communication et de préliminaires à la lecture.

Espaces:
• Poste de prêt
• Bureau d’inscriptions
• Bureau de récéption et de renseignement

Usagers:
• Adultes
• Adolescents
• Enfants
• Handicapés et non voyants
• Adhérents et non-adhérents
• Personnel
• Étudiants
• Chercheurs
• Non lecteurs confrontés pour la première fois à la bibliothèque

Activités:
• Accueillir
• Réceptionner
• Orienter
• Informer
• Renseigner
• Surveiller
• S’inscrire
• Prêter et emprunter
• Explorer
• Rencontrer et discuter

Mobilier et matériel:
• Chauffeuses et/ou banquettes.
• Tables basses et/ou petites tables rondes.
• Portillon anti-vol.
• Panneaux signalétiques, et panneaux d’affichages.
• Présentoires et/ou vitrines d’exposition pour les nouveautés.
• Supports pour tracts.
• Distributeurs automatiques de boissons.

12
Relations:
• Ouvert sur l’enssemble des autres espaces d’activités soit directement, soit
par l’intermédiare d’un escalier largement ouvert ou conçu comme un
espace autonome.
• Une continuité spatiale (Passage) et visuelle (Transparence) entre le hall
et l’extérieur(concept dedans/dehors).
• Une symbiose visuelle entre le hall et le reste de l’équipement.
• En contigüité avec l’escpace de détente, l’espace d’expositions, les
vestiaires et la salle polyvalente.
• À proximité de la cafétéria, du restaurant, de la boutique et de
l’auditorium.

Exigences:
• Il importe qu’il soit convivial.
• Une orientation naturelle du public dans l’équipement.
• Une accessibilité aux handicapes.
• Un espace largement ouvert.
• situé à l’entrée de la bibliothèque.
• Un élément invitant et attractif.
• Un espace suffisament large pour permettre la circulation du public.
• Accueillir des expositions de nouveautés de livres.
• Un Éclairement d’ambiance.
• Le revêtement des murs et des sols doit représenter les qualités suivantes:
-La durabilité
-Le confort acoustique
-La facilité d’entretien
-L’esthétique
-La résistance au feu
• L’introduction des postes d’informations interactifs peu encombrants de
1 à 2 m² pour dégager le personnel des tâches répétitives et à la fois la
minimisation des files d’attente.
• Le faux-plafond doit disposer d’une résille technique permettant
d’intégrer des éléments d’éclairage ponctuels mobiles et orientables.

Souhaits:
• Effets d’ambiance par l’eau, la lumiére, la verdure, le son, etc...
• Disposer une cabine ou un poste téléphonique.

13
Espace de Détente
Définition:
Il représente une aire d’activités d’attraction, liées à l’urbain pour but d’attirer
beaucoup de gens. Cet espace tient une grande importance pendant les
événements spéciaux puisqu’il est souvent utilisé par les personnes qui
participent aux différentes représentations, expositions, séminaires, etc...

Usagers:
• Adultes
• Adolescents
• Adhérents et non-adhérents
• Étudiants
• Chercheurs
• Non lecteurs confrontés pour la première fois à la bibliothèque

Activités:
• Se détendre
• Parler et discuter
• Rencontrer
• Attendre
• Prendre un café
• Lire
• Se distraire

Mobilier et matériel:
• Chauffeuses et/ou banquettes.
• Fauteuils
• Tables basses
• Chaises confortables

Relations:
• En contigüité avec le hall.
• À proximité de l’espace d’expositions, de la cafétéria, du restaurant, de la
salle polyvalente et de l’auditorium.
• Relation neutre avec les vestiaires et la boutique.

Exigences:
• Ouvert sur l’extérieur.
• La pénétration de la lumière naturelle à l’intérieur.
• Une bonne ventilation et une aération naturelle.
• Ouverture sur un paysage (verdure, site urbain, coin de ciel).
• Ouverture sur les espaces intérieurs de la bibliothèque.

Souhaits:
• Traité comme un prolongement d’espace de réception de préférence.
• Il peut être aménagé en espace de lecture de périodiques courants et de
quotidiens pour attirer un public peu familier à la lecture du livre .
14
Espace d’Expositions
Définition:
C’est un espace désigné à des expositions légères et diverses dans le but
d’attirer un public captif.

Espaces:
• Espace d’expositions artistiques
• Espace d’expositions scientifuqes
• Espace d’expositions litéraires
• Local de rangement

Usagers:
• Adultes
• Adolescents
• Adhérents et non-adhérents
• Artistes
• Artisants
• Auteurs

Activités:
• Exposer et projecter
• Échanger et partager des idées
• Observer
• S’exprimer
• Commenter

Mobilier et matériel:
• Panneaux d’affichages et d’xpositions:
-Panneaux agglomérés, contre-plaqués, linoléum, bristol fort …etc.
-Panneaux perforés recevant des supports légers pour les livres.
-Panneaux pouvant se fixer directement sur les montants verticaux des
rayonnages.
-Panneaux accrochés entre le sol et le plafond se déplaçant le long des rails
avec une hauteur des montants verticaux supérieur à 3 mètres.
• Vitrines d’expositions:
-Tables-vitrines: dont le plateau supportant les documents est situé à environ
0.90 mètre du sol, vitrine en glace ayant une vingtaine de centimètres
de hauteur, ni trop longues ni trop larges (0.60 mètre sur 1.50 mètre au
maximum) pour faciliter leur transport.
-Les armoires-vitrines: disposées le long d’un mur, ou au centre de l’espace si
l’armoire est vitrée sur toutes ses faces, doivent être munies de fermetures de
sécurité et l’éclairage des documents doit y être particulièrement étudié.
• Tableaux d’expositions
• Grilles d’expositions
• Présentoirs d’expositions

15
Relations:
• En contigüité avec le hall.
• À proximité de la salle polyvalente, car les expositions doivent pouvoir se
prolonger dans la salle polyvalente.
• À proximité de l’espace de détente et les vestiaires.
• Relation neutre avec l’auditorium, la boutique, la cafétéria et le
restaurant.
• Ouvert sur le paysage et l’extérieur.

Exigences:
• Accueillir des expositions de toutes natures.
• Un éclairage bien étudié de façon à éviter les grands contrastes
d’éclairement, un éclairage naturel zénithal ne crée ni contre-jour ni
reflets.
• Une bonne conservation des documents: mise à l’abri de la lumière vive,
du vol et de températures trop élevées.
• Accès direct pour la livraison.
• Séparé du hall par des parois vitrées.
• Espace vitré, plain-pied.
• Disposition d’un gril où sont accrochés les appareils qui dispensent un
éclairage artificiel ponctuel, modulable et orientable.
• La lumière doit être diffusée sur les zones où sont exposés les objets et les
documents de telle sorte qu’elle n’éblouisse pas celui qui les regarde.
• Avoir suffisamment de murs droits et dégagés pour l’accrochage des
panneaux d’expositions.

Souhaits:
• Une hauteur sous plafond suffisante et importante (de préférence
supérieure à 2,8m)
• Une harmonisation de l’éclairage et de l’architecture du plafond.
• Il est préférable qu’il soit périodiquement cloisonné afin de permettre
l’accueil en dehors des heures d’ouverture habituels.

16
Vestiaires
Définition:
C’est un espace situé à l’entrée de la bibliothèque, destiné au dépôt des affaires
des lecteurs et des utilisateurs de la bibliothèque, afin de leur assurer une
sécurité contre le vol.

Usagers:
• Adultes
• Adhérents
• Étudiants
• Chercheurs
• Handicapés

Activités:
• Ranger
• Surveiller

Mobilier et matériel:
• Placards et armoires
• Meubles de rangement

Relations:
• En contiguïté avec le hall.
• À proximité de l’espace d’expositions, la salle polyvalente et l’auditorium.
• Relation neutre avec l’espace de détente, la cafétéria et le restaurant.

Exigences:
• Clos et surveillé.
• La commodité.

Souhaits:
• Implantation des vestiaires à proximité des principaux courants de
circulation du public et sous surveillance.
• Des vestiaires autonomes pour la salle polyvalente et les salles de travail
en groupe souvent utilisées en dehors des heures d’ouverture des autres
sections.

17
Types de vestiaires:
Il existe deux types de vestiaires publics au niveau du département d’accueil:
1)Vestiaire automatique centralisé:
Exigences:
• Portes transparentes afin de visualiser ce qu’ils contiennent et éviter
certains désagréments.
• À proximité de l’entrée et contre un mur.
• Dimensions des meubles de rangement varie selon la contenance de
chacun de 1 à 4 par m².
• Pas trop éloigné du personnel pour permettre toute intervention de sa
part.
Inconvénients:
• Coûteux.
• Encombrement.
• Difficultés de fonctionnement ( perte de clés ).
2)Vestiaire centralisé géré par un personnel:
Exigences:
• Dimensionnement entre 10 à 35 m².
• La disposition d’un personnel chargé de la gestion de cet espace.
• Son implantation doit être étudiée de sorte que l’attente du public devant
le comptoir ne provoque pas d’encombrement dans le hall.
• L’ergonomie du comptoir permettra une utilisation par tous les publics y
compris les handicapés et les jeunes lecteurs.

18
Cafétéria/Restaurant
Définition:
C’est un espace de consommation et de discussion pour les utilisateurs de
la bibliothèque. Il permet d’éviter le déplacement de ces derniers hors de la
bibliothèque.

Espaces:
• Coin bars
• Espace de consommation
• Terrasse

Usagers:
• Adultes
• Adolescents
• Adhérents et non-adhérents
• Étudiants
• Chercheurs
• Personnel

Activités:
• Consommer
• Se détendre et se reposer
• Rencontrer et discuter
• Prendre un café
• Attendre

Mobilier et matériel:
• Corbeilles à papier de haute contenance
• Tables (types bar et bistrot) et chaises
• Distributeurs de boissons
• Tabourets

Relations fonctionnelles:
• Autonome.
• À proximité du hall et de l’espace de détente.
• Relation neutre avec l’espace d’expositions, les vestiaires, la boutique, la
salle polyvalente et l’auditorium.

Exigences:
• Un sol très facilement lavable et netoyable.
• Fonctionner de manière autonome.
• Isoler phoniquement des autres services.
• Situer d’une manière qu’il soit réservé aux utilisateurs de la bibliothèque
seulment.
• La gestion sera effectuée par un concessionnaire reconnu par son
professionnalisme.
• Accès direct pour la livraison.
• Une bonne ventilation de préférence naturelle.
19
Boutique
Définition:
La boutique est un point de vente des nouveaux ouvrages, de tableaux, de
produits artisanaux, des cartes postales, etc...
Elle joue ainsi un rôle complémentaire dans le cadre socioculturel de la
bibliothèque.

Usagers:
• Adultes
• Adolescents
• Enfants
• Adhérents et non-adhérents
• Étudiants
• Chercheurs

Activités:
• Acheter
• Vendre
• Accueillir
• Présenter

Mobilier et matériel:
• Comptoir
• Bacs ( livres, disques)
• Placards de rangement
• Présentoirs
• Vitrines

Relations:
• À proximité du hall.
• Relation neutre avec tous les autres espaces du département d’accueil.

Exigences:
• Clairement visible des espaces du hall et affiche clairement sa vitrine et
son caractère commercial.
• L’espace ne doit pas être trop vaste pour faciliter le contrôle par une seule
personne.
• Contribue à la rentabilité de la bibliothèque.

Souhaits:
• Il est souhaitable que les boutiques puissent jouer un rôle de
rapprochement entre les lecteurs et les autres activités culturelles tel que:
l’artisanat, la peinture, la sculpture et les autres arts plastiques.

20
Salle Polyvalente
Définition:
La salle polyvalente est un local destiné à accueillir des activités diversifiées
(expositions, animations, projections, rencontres et débats, etc...).

Espaces:
• Espace pour porojection.
• Espace pour conférences.
• Espace pour expositions.
• Vestiaires

Usagers:
• Adultes
• Adhérents et non-adhérents
• Étudiants
• Chercheurs
• Artistes
• Auteurs
• Conférenciers

Activités:
• Exposer
• Rencontrer
• Débattre
• Animer
• Conférer
• Discuter
• Échanger

Mobilier et matériel:
• Sièges
• Chaises, fauteuils et tables
• Panneaux et vitrines d’expositions
• Grilles d’affichages
• Ecrans, appareils de projections et tableaux

Relations:
• Intégrer aux autres services publics.
• En contigüité avec le hall.
• À proximité de l’espace d’expositions, l’espace de détente, les vestiaires et
l’auditorium.

21
Exigences:
• Situé à l’entrée de la bibliothèque.
• Autonome, la possiblité de fonctionner en dehors des heures d’ouverture
de la bibliothèque (entrée privative, vestiaires et sanitaires autonomes).
• Assurer un souplesse d’utlisation.
• Doit être traité en un seul volume dégagé de tout obstacle à la vue.
• Ne comportant aucun élément fixe de mobilier et de matériel.
• Assurer une isolation phonique et visuelle éfficace par des modalités de
découpage.
• Des dispositifs d’accrochage et de suspension pour les expositions.
• Le câblage électrique doit assurer le fonctionnement d’un équipement
audiovisuel léger.
• Le câblage doit être tramé de manière à permettre léclairage partiel ou
total de la salle à partir d’un même point.
• Le traitement acoustique doit assurer un confort d’écoute optimal.
• Assurer un isolation phonique entre la salle et le reste de la bibliothèque.
• Éviter l’ensoleillemenet direct.
• Assurer un éclairage partiel ou total de la salle à partir d’un même point
• Choisir un éclairage dégagent moins de chaleur, peu de rayonnement
ultraviolet et assurant un bon rendu de couleurs.
• Bien visible et dégagée de tout obstacle.
• Assurer un confort d’écoute optimal.

Souhaits:
• Éclairage controlée par rapport aux activités qui se dérelounet dans cet
espace.

22
Auditorium
Définition:
C’est l’espace principal où se déroule les débats, les conférences, les
projections propres ou externes à la bibliothèque. Autrement dit c’est un
espace destiné à l’accueil de petits groupes informels, mais également appelé
à fonctionner en dehors des heures d’ouverture habituelles (auditions en
nocturne).

Espaces:
• Vestiaires
• Local de projection

Usagers:
• Adultes
• Adhérents et non-adhérents
• Étudiants
• Chercheurs
• Auteurs
• Conférenciers

Activités:
• Échanger
• Débattre
• Se réunir
• Conférer
• Présenter
• Projecter
• Écouter
• Regarder
• Se rassembler
• Prendre des notes

Mobilier et matériel:
• Présentoirs d’expositions
• Vitrines et panneaux d’affichages et d’expositions
• Tbaleaux d’expositions
• Grilles d’expositions
• Sièges
• Appareils de projections
• Écrans de projection
• Un écran mural qui pourra être rangé ou Rideau télécommandé.
• Equipement audiovisuel et informatique câblé.

23
Relations:
• À proximité du hall, de l’espace de détente, des vestiaires et de la salle
polyvalente.
• Relation neutre avec l’espace d’expositions, la boutique, la cafétéria et le
restaurant.
• Relation directe avec l’extérieur (entrée privée).
• À proximité de la discothèque pour l’écoute collective.
• Bonne relation avec les services intérieurs.

Exigences:
• Autonome, la possiblité de fonctionner en dehors des heures d’ouverture
de la bibliothèque.
• Assurer le confort et la propagation du son envers les auditeurs.
• Assurer une bonne vue depuis toutes les places des spectateurs.
• Le volume ne peut être restreint pour des raisons techniques d’aération
pour éviter les courants d’air.
• Prévoir deux entrées et des sanitaires autonomes.
• Isolé phoniquement des autres locaux.
• Prévoir une issue de secours en partie haute (1m de large pour 150
personnes mais au minimum 0,8m).
• Dans le cas où la salle sert à la projection, elle ne doit recevoir aucune
autre lumière que celle des éclairages de projection.
• Un plafond qui assure la propagation du son vers le fond de la salle.
• Une moquette qui présente le confort thermique, l’absorption du bruit,
le remplacement facile des parties usagées, la résistance à l’usure, et en
couleur claire pour ne pas distinguer la poussière ou les taches.
• La surélévation des sièges sur la pente d’auditorium pour assurer une
bonne vision pour tous les spectateurs; il n’y a qu’une rangée sur 2 qui
nécessite une surélévation de 12cm.
• Forme étroite et haute du coté de la scène et s’élargissant en allant vers le
fond, avec des murs articulés (pour les reflets initiaux et latéraux)
• Une surface de 0,50m² par spectateur assis.
• Une isolation acoustique par des panneaux constitués d’une couche
de laine de verre (variant de 30 à 100 mm ), doublée d’un parement en
plâtre.
• Très longue durée de réverbération.
• Les sièges doivent ménager des allées, pas plus de 8 sièges par rangée
entre une allée et un mur, de 16 sièges entre 2 allées (Mesure concernant
la sécurité en cas d’incendie dans les bâtiments publics).
• La distance entre deux rangées sera d’au moins 760 mm et ménagera un
passage libre de 305mm au niveau du sol.
• La largeur d’un fauteuil avec bras est de 600mm, au-delà de 100 sièges
doivent être solidaires par rangées, de préférence fixés au sol.
• Les tablettes écritoires seront de préférence fixées aux bras des fauteuils
pour éviter la gêne de la personne assise à la rangée précédente.

Souhaits:
• Il est préférable qu’il soit largement ouvert sur l’espace documentaire.
• Les rangées de spectateurs pourront être en forme de segment de cercle
pour le but :
-D’assurer un meilleur centrage par rapport à la scène.
-D’atteindre une meilleure perception.

24
2 Département de Lecture Adultes
Définition:
Il représente un élément fondamental, et constitutif d’un ensemble de
services largement diversifiés s’adressant à toute population adulte.

Espaces:
• Salle de lecture
• Espace de prêt
• Espace fichier
• Espace de consultation
• Espace de reprographie
• Espace périodiques
• Espace de travail
• Bureau bibliothécaire

Fonctions:
• Lecture
• Communication
• Diffusion

Relations:
• Association matérielle avec le département de lecture enfants et
adolescents afin :
-de permettre l’utilisation conjointe des deux services par l’nssemble du
public.
-de faciliter le passage du département de lecture enfants et adolescents à
celui des adultes.
-d’attirer le public des adultes, incité à fréquenter la bibliothèque à l’example
des enfants.
• Directement accessible depuis l’accueil.
• À proximité du département d’acceuil, du département de lecture
enfants et adolescents, du département audiovisuel et du département de
formation.
• Éloigné du département technique et du département du livre.
• Relation neutre avec le département d’administration.

Exigences:
• Doit apparaître comme un vaste volume intégrant les différentes aires
d’activités.
• Possibilités de découpage (cloisons amovibles, vitrages).
• Présenter des documents de manière accessible et bien signalisée.
• Étudier l’utilisation et l’ordonnance des espaces, de manière à éviter toute
juxtaposition.
• Conserver l’unité visuelle et fonctionnelle du service.
• Les livres doivent se présenter sur des tablettes réparties entre 0,35 m et
1,80 m de hauteur.
• Possibilité de surveillance à partir d’un seul point.
25
• Une souplesse d’utlisation maximale:
-dégagement de vaste plateaux sans différences de niveaux.
-implantation des liaisons verticales.
-maillage de longue portée.
• La distribution des réseaux (électriques, éclairage, téléphone) doit suivre
la trame adoptée de manière à ménager toutes possibilités d’évolution.
• Le niveau d’ambiance sonore étudié.
• Le département doit représenter un élément attractif, gai, lumineux et
coloré afin que le public s’y sente à l’aise.
• Un bon éclairement sur les espaces de travail et les rayonnages des livres.
• Une diversification des aires d’activités.
• La présence d’une mézzanine doit constituer un axe de circulation vers
dautres aires d’activité, et doit pouvoir accueillir une ou plusieurs aires
d’activité bien définies.

26
Salle de Lecture
Définition:
C’est l’espace ou les lecteurs peuvent s’installer individuellement pour lire,
consulter, écrire, faire des recherches, etc...

Usagers:
• Adultes
• Handicapés et non voyants
• Adhérents et non-adhérents
• Étudiants
• Chercheurs

Espaces:
• Espace pour les non voyants

Activités:
• Consulter
• Prêter et emprunter
• Lire
• Écrire
• Travailler

Mobilier et matériel:
• Tables et chaises
• Lampes
• Sièges
• Corbeilles
• Tabourets

Relations:
• En contigüité avec l’espace de consultation.
• À proximité de l’espace de prêt, l’espace de travail, l’espace de
reprographie.
• Relation neutre avec l’espace fichier, l’espace périodiques et le bureau
bibliothècaire.

Exigences:
• Une très bonne isolation phonique vis-à-vis le bruit venant de l’extérieur
comme de l’intérieur.
• installation des stores pour empêcher la lumière et faire attention à
l’ensoleillement très intense.
• Une circulation libre entre les tables.

27
Espace de Prêt
Définition:
C’est l’espace ou se fait le contact privilégie entre les usagers et le personnel,
là ou se font toutes les transactions de retour des documents ainsi que le prêt
dans le cas ou il n’est pas centralisé.

Usagers:
• Adultes
• Handicapés et non voyants
• Adhérents
• Personnel
• Étudiants
• Chercheurs

Espaces:
• Espace pour le rangement des livres entrant

Activités:
• Enregistrer le retour des documents, et le prêt dans le cas ou il n’est pas
centralisé
• Verifier
• Trier
• Informer

Mobilier et matériel:
• Comptoir
• Tables et chaises
• Ordinateurs
• Mobilier à tiroires
• Chariots

Relations:
• À proximité de l’espace fichier, l’espace de consultation, l’espace
périodiques et la salle de lecture.
• À proximité avec l’administration.
• En relation avec le magasin.
• En contigüité avec le bureau bibliothécaire.
• Relation neutre avec l’espace de reprographie et l’espace de travail.

Exigences:
• Facilement repérable.
• Bien éclairé
• Cablâge électrique, informatique et téléphonique.

28
Espace Fichier
Définition:
C’est un espace ou le public peut chercher des documents en fonction de
leurs côtes, soit manuellement par des fiches soit sur base de données par des
ordinateurs.

Usagers:
• Adultes
• Adhérents
• Étudiants
• Chercheurs

Espaces:
• Espace fiches
• Espace ordinateurs

Activités:
• Rechercher
• Consulter
• Prendre des notes

Mobilier et matériel:
• Tables
• Ordinateurs
• Meubles à tirroires

Relations:
• En contigüité avec l’espace de consultation.
• À proximité de l’espace de prêt, le bureau bibliothécaire et l’espace
périodiques.
• Relation neutre avec l’espace de reprographie et l’espace de travail.

Exigences:
• Allimenté en électricité.
• Éviter l’éclairage agressif sur les écrans des ordinateurs
• Une bonne ventilation.

29
Espace de Consultation
Définition:
C’est un espace consacré à la présentation des ouvrages et documents sur
rayonnage avec libre accés au public d’une part, et d’autre part la consultation
sur place de ces documents afin de choisir celui dont on a besoin.

Usagers:
• Adultes
• Adhérents
• Étudiants
• Chercheurs

Espaces:
• Espace de rayonnage
• Espace de consultation

Activités:
• Consulter sur place
• Rechercher
• Classer
• Prendre des notes

Mobilier et matériel:
• Rayonnages
• Présentoires
• Sièges
• Banquettes
• Comptoir

Relations:
• En contigüité avec l’espace fichier et la salle de lecture.
• À proximité de l’espace de prêt, l’espace de reprographie et de l’espace
pérdiodiques.
• Relation neutre avec l’espace de travail et le bureau bibliothécaire.
• Relation directe ou indirect avec le magasin.

Exigences:
• Libre et ouvert, permettant d’accueillir un grand public.
• Facilité d’accés aux documents.
• Un bon éclairage naturel tout en évitant les rayons solaire directe afin de
protéger les ouvrages.
• Un bon éclairage artificiel tout en évitant l’éclairage fort qui provoque des
reflets.
• L’implantation du mobilier doit être aérée et espacée.
• Une protéction contre les incendies.
• Éclairage situé au dessus de chaque allée et un autre intégré au
rayonnages.
• Une bonne aération de préférence naturelle.
30
Espace de Reprographie
Définition:
Cet espace à pour objectif la reproduction personnel du lecteur, intéressé par
un article dans un ouvrage à l’aide d’une photocopieuse ou d’un scanner.

Utilisateurs:
• Adultes
• Adhérents
• Personnel
• Étudiants
• Chercheurs

Espaces:
• Espace ordinateurs, scanners et imprimantes
• Espace photocopie

Activités:
• Scanner
• Imprimer
• Reproduire

Mobilier et matériel:
• Ordinateurs
• Sacanners
• Imprimantes
• Tables et chaises
• Corbeilles

Relations:
• À proximité de la salle de lecture, l’espace de consultation, l’espace
périodiques et l’espace de travail.
• Relation neutre avec l’espace fichier, le bureau bibliothécaire et l’espace de
prêt.

Exigences:
• Disponibilité du matériel moderne.
• Surveillé à partir d’un point.
• Cablâge d’électricité et de réseau.

31
Espace de Périodiques
Définition:
C’est un espace avec libre accés offrant la possibilité de consulter l’actualité
du monde entier : journaux, revues, magazines. Il est souvant considéré par
le public comme un espace privilégié de convivialité.

Usagers:
• Retraités
• Chercheurs
• Universitaires
• Adultes
• Adhérents et non adhérents

Espaces:
• Espaces périodiques adultes.
• Espaces périodiques adolescents.

Activités:
• Lire
• Consulter
• Échanger
• Se détendre

Mobilier et matériel:
• Présentoires à périodiques
• Chauffeuses et/ou banquettes
• Tables basses et/ou petites tables rondes
• Chaises
• Rayonnages (La hauteur maximale des rayonnages : 1,80m à 1,90m)

Relations:
• Accessible depuis l’accueil.
• À proximité de l’espace de prêt, l’espace fichier, l’espace de consulation et
l’espace de reprographie.
• Relation neutre avec la salle de lecture, l’espace de travail et le bureau
bibliothécaire.

Exigences:
• Doit être à l’ecart des courants d’air.
• Un bon éclairage naturel et artificiel.
• Une climatisation contrôlée et chauffage.
• Une bonne isolation acoustique.
• L’implantation du mobilier doit être aérée et espacée.
• Doit être libre et ouvert, permettant d’accueillir un grand public.
• Une facilité d’accés aux documents.

32
Espace de Travail
Définition:
C’est un espace destiné à divers travaux et permet d’accueillir plusieures
catégories de personnes de différents âges et niveaux intellectuels, afin de
travailler en groupe, ou de travailler sur des grands supports sans géner les
lecteurs individuels.

Usagers:
• Adultes
• Adolescents
• Adhérents et non adhérents
• Personnel
• Étudiants
• Élèves
• Professeurs et enseignants
• Chercheurs

Activités:
• Étudier
• Lire
• Écrire
• Débattre
• Enseigner
• Apprendre
• Déssiner

Mobilier et matériel:
• Tables et chaises
• Tabourets
• Tableaux
• Lampes
• Corbeilles

Relations:
• À proximité de la salle de lecture et l’espace de reprographie.
• Relation neutre avec l’espace de prêt, l’espace fichier, l’espace de
consultation, l’espace périodiques et le bureau bibliothécaire.
• Articulés sur les deux département de lecture (adultes et des enfants)
dans le cas où ils sont implantés sur le même niveau.

Exigences:
• Des stores pour empêcher la lumière.
• Faire attention à l’ensoleillement trop intense.
• Laisser un accès libre entre les tables.
• Une excellente isolation phonique.
• Il ne dispose d’aucun document en libre accès.
• Une bonne ventilation doit être assurée.
• Un câblage et d’électricitéLa possibilité d’occultation.
33
Bureau Bibliothécaire
Définition:
C’est un poste de bibliothécaire à plein temps; il est nécessaire, tant pour les
acquisitions (information, prospection, déplacements choix) que pour le
catalogue et le prêt.

Usagers:
• Personnel

Activités:
• Informer
• Renseigner
• Orienter
• Guider

Mobilier et matériel:
• Bureaux
• Chaises
• Meubles de rangement
• Ordinateurs

Relations:
• En contigüité avec l’espace de prêt.
• À proximité de l’espace fichier.
• Relation neutre avec la salle de lecture, l’espace de consultation, l’espace
de reprographie, l’espace périodiques et l’espace de travail.

Exigences:
• Une bonne liaison entre les bureaux et le reste du complexe administratif.
• un contact facile avec le public fréquentant les différents services, et le
personnel affecté à ces services.
• Une climatisation.
• Un bon éclairage

34
3 Département de Lecture Enfants et
Adolescents
Définition:
C’est un lieu d’éducation et d’apprentissage où les enfants et les adolecents se
sentent à l’aise, ainsi qu’un fonds de documents soigneusement sélectionnés
à leurs goûts. Ces jeunes utlisateurs sont admis dans ce département dès
l’âge ou ils peuvent apprécier le livre, et ils la quittent pour le département de
lecture adultes à l’age qui conviendra.

Espaces:
• Salle de lecture
• Espace de prêt
• Espace fichier
• Espace de consultation
• Espace heure du conte
• Atelier d’expression
• Espace audiovisuel
• Bureau bibliothécaire

Fonctions:
• Lecture
• Communication
• Animation
• Diffusion

Relations:
• Association matérielle avec le département de lecture adultes afin :
-de permettre l’utilisation conjointe des deux services par l’nssemble du
public.
-de faciliter le passage du département de lecture enfants et adolescents à
celui des adultes.
-d’attirer le public des adultes, incité à fréquenter la bibliothèque à l’example
des enfants.
• En contigüité avec le hall.
• À proximité du département de lecture adultes et du département
audiovisuel.
• Éloigné du département technique et du département du livre.
• Relation neutre avec le département d’administration et le département
de formation.
Exigences:
• Une capacité suffisante en livres et en places de travail.
• Permettre le contrôle à partir d’un ou deux points au maximum.
• Une souplesse d’utilisation maximale:
-dégagement de vaste plateaux sans différences de niveaux.
-implantation des liaisons verticales.
-maillage de longue potée.
-la distribution des réseaux (électriques, éclairage, téléphone) doit suivre la
trame adoptée de manière à ménager toutes possibilités d’évolution.
35
• Le département doit représenter un élément attractif, gai, lumineux et
coloré.
• Un bon éclairement des plans de travail et des livres.
• Un éclairement général suffisant.
• Une diversification des aires d’activités.
• La présence d’une mézzanine doit constituer un axe de circulation vers
dautres aires d’activités, doit pouvoir accueillir une ou plusieurs aires
d’activités bien définies.
• Il faut que la couleur, le mobilier et la texture aide l’enfant et l’adolescent
à s’intégrer dans l’espace.

36
Salle de Lecture
Définition:
C’est un lieu permettant aux enfants d’apprendre à lire, d’apprécier le livre et
de se documenter, et permettant ainsi aux adolescents de se documenter, de
faire des recherches et de lire.

Usagers:
• Enfants
• Adolescents
• Élèves
• Adhérents

Espaces:
• Espace lecture adolescents
• Espace lecture enfants

Activités:
• Consulter
• Prêter et emprunter
• Lire
• Écrire
• S’initier à la documentation

Mobilier et matériel:
• Petites tables et petites chaises
• Moquettes
• La fosse de lecture
• L’estrade ou la pyramide de lecture
• Poufs
• Petits fauteuilles
• Petits banquettes

Relations:
• La délimitation entre l’espace enfants et l’espace adolescents doit être
souple (implantation du mobilier) ou marquée (mezzanines).
• En contigüité avec l’espace de consultation
• À proximité de l’espace de prêt
• Relation neutre avec l’espace fichier, l’espace heure du conte, l’atelier
d’expression, l’espace audiovisuel et le bureau bibliothécaire.

Exigences:
• Une très bonne isolation phonique vis-à-vis le bruit venant de l’extérieur
comme de l’intérieur.

37
Espace de Prêt
Définition:
C’est l’espace ou se fait le contact privilégie entre les enfants, les adolescents
et le personnel, c’est là ou se font toutes les transactions de retour des
documents ainsi que le prêt dans le cas ou il n’est pas centralisé.

Usagers:
• Enfants
• Adolescents
• Élèves
• Adhérents
• Personnel

Espaces:
• Espace pour le rangement des livres

Activités:
• Enregistrer le retour des documents, et le prêt dans le cas ou il n’est pas
centralisé
• Verifier
• Trier
• Prêter et emprunter

Mobilier et matériel:
• Comptoir
• Petites tables
• Ordinateurs
• Mobilier à tiroires
• Chariots

Relations:
• En contigüité avec le bureau bibliothécaire.
• À proximité de l’espace fichier et l’espace de consultation.
• Relation neutre avec l’espace heure du conte, l’atelier d’expression et
l’espace audiovisuel.
• Relation directe ou indirecte avec le magasin.

Exigences:
• Facilement repérable.
• Cablage électrique, informatique et téléphonique.

38
Espace Fichier
Définition:
C’est un espace ou les enfants et les adolescents peuvent chercher et choisir
des documents, soit manuellement par des fiches soit sur base de données
par des ordinateurs.

Usagers:
• Enfants
• Adolescents
• Élèves
• Adhérents
• Personnel

Espaces:
• Espace fiches
• Espace ordinateurs

Activités:
• Rechercher
• Consulter
• Prendre des notes
• S’initier à la documentation
• Apprendre à chercher

Mobilier et matériels:
• Ordinateurs
• Meubles à tiroires
• Petites tables
• Petites chaises

Relations:
• En contigüité avec l’espace de consultation.
• À proximité de l’espace de prêt et le bureau bibliothécaire.
• Relation neutre avce la salle de lecture, l’espace heure du conte, l’atelier
d’expression et l’espace audiovisuel.

Exigences:
• Allimenté en électricité.
• Éviter l’éclairage agressif sur les écrans des ordinateurs.

39
Espace de Consultation
Définition:
C’est un espace consacré à la présentation des livres et documents sur
rayonnage avec libre accés au public d’une part, et d’autre part la consultation
sur place de ces documents afin de choisir celui qu’on cherche.

Usagers:
• Enfants
• Adolescents
• Élèves
• Adhérents

Espaces:
• Espace de rayonnage
• Espace de consultation

Activités:
• Consulter sur place
• Rechercher
• Classer
• Prendre des notes
• Choisir

Mobilier et matériel:
• Rayonnages
• Présentoires
• Petites chaises
• Banquettes
• Comptoir

Relations:
• En contigüité avec l’espace fichier et la salle de lecture.
• À proximité de l’espace de prêt, l’espace heure du conte et l’atelier
d’expression.
• Relation neutre avec l’espace audiovisuel et le bureau bibliothécaire.

Exigences
• Libre et ouvert, permettant d’accueillir un grand public.
• Une facilité d’accés aux documents.
• Un bon éclairage naturel tout en évitant les rayons solaire directe afin de
protéger les ouvrages.
• Un bon éclairage artificiel tout en évitant l’éclairage fort qui provoque des
reflets.
• L’implantation du mobilier doit être aérée et espacée.
• Une protéction contre les incendies.
• Éclairage situé au dessus de chaque allée et un autre intégré au
rayonnages.
40
Espace Heure du Conte
Définition:
C’est un espace où se trouvent des animateurs et conteurs d’histoires dont le
but est d’habituer les enfants à l’écoute et à l’imagination. Il est généralement
calme, isolé, bien traité et décoré afin d’attirer l’attention des enfants.

Usagers:
• Enfants
• Élèves
• Adhérents et non adhérents

Activités:
• Conter
• Projeter
• Animer
• Écouter
• Participer

Mobilier et matériel:
• Poufs
• Petits fauteuilles
• Petits banquettes
• Coussins
• Tapis

Relations fonctionnelles:
• Éloigner avec l’accueil.
• À proximité de l’espace de consultation, l’atelier d’expression et le bureau
bibliothécaire.
• Relation neutre avec la salle de lecture, l’espace de prêt, l’espace fichier et
l’espace audiovisuel.

Exigences:
• Doit bénéficier de suffisamment d’intimité et de calme.
• Doit impérativement disposer de deux accés pour permettre l’accueil des
groupes nombreux.
• Doit être à l’écart du passage.

41
Atelier d’Expression
Définition:
C’est un espace qui permet d’offrir aux enfants et aux adolescents l’occasion
de s’ouvrir à des formes d’expression différentes.

Usagers:
• Enfants
• Adolescents
• Élèves
• Adhérents et non adhérents

Activités:
• Dessiner
• Coller
• Participer au clubs
• S’exprimer
• Colorer

Mobilier et matériel:
• Tables basses
• Banquettes et chaises
• Meubles de rangements
• Tableaux de dessin

Relations:
• À proximité de l’espace heure du conte, l’espace de consultation et le
bureau de bibliothécaire.
• Relation neutre avec la salle de lecture, l’espace de prêt, l’espace fichier et
l’espace audiovisuel.

Exigences:
• Éviter toutes sortes de mobilier qui représente un obscale ou un danger
pour les enfants.
• Un effet d’ambiance pour attirer l’attention des enfants.
• Prendre en charge les différents besoins des enfants et des adolescents.
• Confort acoustique et phonique.
• Bonne ventilation et aération.

42
Espace Audiovisuel
Définition:
C’est l’espace ou se déroule la projection des dessins annimés, des filmes
documentaires des programmes de loisirs etc..., il permet ainsi aux enfants
et adolescents d’apprendre à manipuler les ordinateurs.

Usagers:
• Enfants
• Adolescents
• Animateurs

Activités:
• Regarder
• Écouter
• Lire
• Manipuler
• Taper

Mobilier et matériel:
• Ordinateurs
• Ecrans téléviseurs
• Projecteurs
• Bancs, poufs, coussins
• Petites tables
• Petites chaises

Relations:
• À proximité du bureau bibliothécaires.
• Relation neutre avec tous les autres espace du département.

Exigences:
• Bien éclairer.
• Bien ventilé et aéré.
• Ouvertures de tailles moyennes et hautes.
• Utilisation des couleurs mates pour le revêtement du sol, des parois, ainsi
que le plafond pour éviter la réflexion.

43
Bureau Bibliothécaire
Définition:
C’est un poste de bibliothécaire à plein temps; il est nécessaire, tant pour les
acquisitions (information, prospection, déplacements choix) que pour le
catalogue et le prêt.

Usagers:
• Personnel

Activités:
• Informer
• Renseigner
• Orienter
• Guider
• Aider

Mobilier et matériel:
• Bureaux
• Chaises
• Meubles de rangement
• Ordinateurs

Relations:
• En contigüité avec l’espace de prêt.
• À proximité de l’espace audiovisuel, l’atelier d’expression, l’espace heure
du conte et l’espace fichier.
• Relation neutre avec la salle de lecture et l’espace de consultation.

Exigences:
• Une bonne liaison entre les bureaux et le reste du complexe administratif.
• un contact facile les enfants et les adolescents fréquentant les différents
services afin de els orienter et les guider.
• Un bon éclairage.

44
4 Département Audiovisuel
Définition:
C’est un département où l’acquisition des informations se fait à travers
l’audition et le regard, qui regroupe tous ou partie de types de documents
audio/video. Actuellement l’audiovisuel à une importance majeure dans
la bibliothèque car il répond aux besoins du grand public, voyants ou non
voyants.

Espaces:
• Artothèque
• Discothèque
• Diapothèque
• Videothèque
• Audiothèque
• Cyberspace

Fonctions:
• Diffusion
• Animation
• Communication

Relations:
• Éloigné du département technique et du département du livre.
• À proximité de l’espace audiovisuel du département de lecture enfants
et adolescents pour faciliter le câblage et la gestion commune des
équipements.
• À proximité du département d’accueil, du département de lecture adultes
et du département de Formation.
• Relation neutre avec le département d’administration.

Exigences:
• Isolation phonique vis-à-vis les autres départements.
• Protection des documents sonores vis-à-vis les sources de chaleurs
artificielles ou naturelles.
• Une bonne aération et climatisation contrôlée.
• Protection contre les incendies.
• Éclairage artificielle (favoriser l’obscurité).

45
Artothèque
Définition:
L’artothèque est une galerie de collection d’oeuvres d’art et de reproductions
destinées au prêts. Elle permet aux usagers de la bibliothèque d’emprunter
une oeuvre originale sur papier, lithographie, sérigraphie, gravure, ou une
reproduction d’une oeuvre. Elle contribuera à réduire les distances qui
existent actuellement entre le public et l’art contemporain.

Usagers:
• Adultes
• Adhérents et non-adhérents.
• Étudiants
• Chercheurs

Espaces:
• Une galerie de prêt
• Une salle pour expositions temporaires
• Un poste de prêt
• Un local de stockage

Activités:
• Sensibiliser les gens vis-à-vis de l’art
• Exposer des œuvres pour le prêt
• Prêter des estampes et photogravures
• Consulter et emprunter des documents sur l’art

Mobilier et matériel:
• Panneaux d’affichages et d’xpositions:
• Vitrines d’expositions:
• Tableaux d’expositions
• Grilles d’expositions
• Présentoirs d’expositions

Relations:
• Ne doit pas être isoler de l’enssemble de la bibliothèque nottament le
Département d’Accueil.
• Assurer des liaisons faciles permettant un passage directe de l’entrée
principale.
• Relation neutre avec tous les espaces du département audiovisuel.

46
Exigences:
• La galerie doit permettre de présenter le plus grand nombre possible
de documents (la surface murale qui importe, plus que la surface de
planchers: murs à redent peuvent augmenter la surface d’exposition).
• Limitation de l’éclairage naturel.
• L’éclairage artificiel devra être étudié, de manière à mettre en valeur les
documents présentés.
• Précautions d’utilisation et manipulation ainsi que de conservation ; cette
dernière implique des rangements particuliers.
• La protection matérielle des documents est assurée par l’utilisation d’un
cadre non démontable sous verre.
• Protection contre les incendies.
• Le format des oeuvres ne doit pas dépasser 40 cm de côté pour faciliter
les manipulations inhérentes au prêt.

47
Discothèque
Définition:
La discothèque est une bibliothèque musicale présentant tous les types de
documents et suports concernant la musiques (disques, cassettes, cartouches,
bandes magnétiques, CD, DVD, partitions musicales, livres et périodiques de
musique, etc...)

Usagers:
• Adultes et Adolescents
• Adhérents et non-adhérents
• Non voyants

Espaces:
• Poste d’écoute individuelle
• Poste d’écoute collective
• Espace de prêt (accueil et orientation)
• Espace de gestion des platines
• Espace d’expositions
• Espace de lecture
• Espace technique
• Espace de raoyonnage

Activités:
• Prêter et emprunter
• Consulter
• Écouter (individuellement ou en groupe)
• Rencontrer et échanger
• Exposer, publier des nouveautés, annoncer, etc...

Mobilier et matériel:
• Rayonnages bas
• Bacs à différents supports, sur pieds ou intégrés aux rayonnages
• Chauffeuses et fauteuilles
• Casques pour l’écoute
• Tables basses

Relations:
• En contigüité avec l’audiothèque.
• À proximité de la vidiothèque
• Relation neutre avec l’artothèque, la discothèque et le cyberspace
• Relation de proximité avec l’auditorium pour l’écoute collective.
• Relation matérielle avec la salle polyvalente.

48
Exigences:
• La discothèque ne doit pas apparaître comme un un élément juxtaposé
ou à part.
• Le choix d’une trame serrée pour l’implantation de l’équipement
électrique.
• Des études aprofondies pour le choix d’un système de chauffage et pour
l’orientation solaire.
• Doit représenter un élément agréable et attractif où l’éclairage, les
revêtements de sols et de murs permettent de créer des coins confortables
et intimes.
• Doit être subordonné à des impératifs d’entretion et de sécurité.
• Un confort optimal pour l’écoute individuelle et collective.
• Des espaces de rangement pour les disques rapportés par les utilisateurs ,
ou un bac ou un chariot à disques additionnel au niveau de la banque du
prêt.
• Des appareils pour accueillir les platines desservant les espaces de la
bibliothèque, à proximité immédiate de la banque du prêt permettant
une manipulation aisée du discothécaire debout.
• Revêtement en liège ou en tissu de mousse pour éviter le choc des
disques.
• Le fonds minimal devrait être à l’ordre de 4 000 disques.
• La présentation de face des cassettes limitée à une certaine hauteur (entre
0.75 mètre et 1.75 mètre du sol) pour des raisons de lisibilité.
• Garantir une excellente isolation phonique avec le reste de la
bibliothèque.
• Une excellente isolation phonique entre les différents espaces de la
discothèque.

49
Diapothèque
Définition:
C’est un espace déstiné au visionnage et à la projections des diapositives et
des microfilms sur des lecteurs spécifiques.

Usagers:
• Public adulte et adolescent
• Adhérents et non-adhérents

Espaces:
• Espace fichier
• Espace de visionnage

Activités:
• Utiliser des diapositives
• Consulter
• Prêter et emprunter
• Visionner

Mobilier et matériel:
• Lecteurs de microfilms et de diapositives
• Ecrans
• Tables et chaises
• Rétroprojecteurs

Relations:
• Reliée avec le hall d’accueil.
• Relation neutre avec tous les espaces du département audiovisuel.

Exigences:
• La superficie nécessaire pour l’utilisation de chaque poste est d’environ
5m².
• Nécessité d’un câblage pour le branchement des appareils de
visionnement et, eventuellement, des tables lumineuses.
• Disposition des visionneuses à proximité de la banque d’information, ou,
à défaut, visibles par le personnel.
• Contrôle de l’intensité lumineuse des zones de consultation
des diapositives, à la fois naturelle ou artificielle, pour réduire
l’éblouissement.
• Prévoir l’accultation des vitrages et le contrôle de l’éclairage artificiel de
manière ponctuelle.
• Conservation des collections dans de bonnes conditions, dans les
magasins.

50
Videothèque
Définition:
C’est un espace déstiné au visionnage et à la projections des films, videos,
doccumentaires, émissions, etc... sur des magnétoscopes.

Usagers:
• Public adulte et adolescent
• Adhérents et non-adhérents

Espaces:
• Espace de visionnage individuel
• Espace de visionnage collectif

Activités:
• Utiliser l’outil video
• Regarder
• Visionner

Mobilier et matériel:
• Ecrans pour videoprojections
• Magnétoscopes
• Lecteurs videos
• Tables et chaises

Relations:
• À proximité du discothèque, de l’audiothèque et du cyberspace.
• Relation neutre avec les autres espaces du département de l’audiovisuel.

Exigences:
• Proteger le matériel des rayons solaires.

51
Audiothèque
Définition:
C’est un espace déstiné à l’écoute ainsi que le prêt de l’essemble des
documents sonores, tel que les livres audio, les cours de langues enregistrés,
etc....

Usagers:
• Public adulte et adolescent
• Adhérents et non-adhérents
• Non voyants

Espaces:
• Espace d’écoute individuelle
• Espace d’écoute collective

Activités:
• Utiliser l’outil audio
• Écouter
• Prêter et emprunter

Mobilier et matériel:
• Fauteuils
• Sièges
• Casques
• Chauffeuses et fauteuils

Relations:
• En contigüité avec la discothèque.
• À proximité de la vidiothèque.
• Relation neutre avec l’artothèque, diapothèque et le cyberspace.

Exigences:
• La possibilité d’avoir des ouvertures pour profiter de la vue extérieure.

52
Cyberspace
Définition:
C’est un centre de services informatiques où on peut accéder à internet,
imprimer et scanner des documents, se former en informatique etc...
Pour habituer les gens à l’outil informatique et le faire diffuser au large
public, la bibliothèque prend en charge une partie de cette mission.

Usagers:
• Public adulte et adolescent
• Adhérents et non-adhérents

Espaces:
• Espace internet.
• Espace traitement de texte et d’image.
• Logithèque.
• Didacthèque.
• Bureau de renseignements.

Activités:
• Se connecter sur internet
• Se former et s’initier en informatique
• Utiliser de l’outil informatique et internet

Mobilier et matériel:
• Ordinateurs
• Matériels de numérisation et d’impression (scanners, imprimantes...)
• Armoires de stockage pour accessoires informatiques et papiers
• Tables et chaises

Relations:
• à proximité de la videothèque.
• Relation neutre avec les autres espaces du département audiovisuel.
Exigences:
• Doit être surveillé en permanence.
• Doit être bien éclairé, bien ventilé et bien aéré.
• Éviter l’orientation des ouvertures vers le coté sud, le nord est préférable.
• Ouvertures de tailles moyennes et hautes.
• Éviter les grands contrastes d’éclairement et de lumière.
• Utilisation des stores ou des rideaux contre l’effet d’ensoleillement.
• Utilisation des couleurs mates pour le revêtement du sol, des parois ainsi
que le plafond pour éviter la réflexion.
• Bonne isolation phonique avec les doubles parois et le revêtement isolant.
Souhaits:
• Éclairage artificiel est préféré dans la salle par des tubes florissants et des
lampes.
• Bonne organisation des mobiliers par rapport a l’éclairage.
• Placer des rideaux a l’intérieur pour éviter les rayons solaires.
• Une bonne séparation entre les postes.
53
5 Département de Formation
Définition:
Département dont le but étant de présenter des cours de langue, maniement
de l’outils informatique……etc.

Espaces:
• Salles de cours
• Salle d’attente
• Bureaux

Fonctions:
• Apprentissage
• Formation

Relations:
• Éloigné du département technique et du département du livre.
• À proximité du département d’accueil, du département de lecture adulte
et du département audiovisuel.
• Relation neutre avec le département de lecture enfants et adolescents et le
département d’administration.
• En relation avec l’extérieur (possibilité d’avoir une entrée privée).

Exigences:
• Situé hors des flux principaux de circulation.
• Système de chauffage, ventilation et climatisation.
• Cablâge électrique et téléphonique.

54
Salles de Cours
Définition:
Salle permettant à un groupe de personne de s’initier à la recherche
documentaire ou de se perfectionner dans le maniement des outils
informatique dans la recherche documentaire.

Usagers:
• Professeurs
• Etudiants

Activités:
• Se former
• Apprendre
• Ecouter
• Écrire
• Discuter

Mobilier et matériel:
• Tables
• Chaises
• Rangements
• Matériel informatique

Relations:
• À proximité de tous les espaces du département.
• En relation avec le cyberspace.
• En relation avec la salle de lecture.

Exigences:
• Situé hors des flux principaux de circulation.
• Espace ouvert sans obstacle visuel (poteaux).
• Éclairage général non éblouissant.
• Bonne isolation phonique.
• La visibilité et la qualité du son doivent assurer une bonne
communication.
• Système de chauffage, ventilation et climatisation.

55
Espace d’Attente
Définition:
C’est un espace qui permet au...

Usagers:
• Enseignants et professeurs
• Etudiants

Activités:
• Attendre
• Se détendre
• Se reposer

Mobilier et matériel:
• Sièges
• Petite table
• Fauteuils

Relations:
• À proximité de tous les espaces du département.

Exigences:
• Éclairage général non éblouissant.
• Bonne isolation phonique.

56
Bureaux
Définition:
C’est de locaux réservé aux enseignants et professeurs ainsi qu’au personnel
de gestion administrative du département de formation.

Usagers:
• Personnel
• Enseignants et professeurs

Activités:
• Se reposer
• Travailler

Mobilier et matériel:
• Bureaux
• Sièges
• Ordinateurs
• Appareils de communication

Relations:
• À proximité de tous les espaces du département.

Exigences:
• Éclairage général et un ponctuel.
• Bonne isolation phonique.
• Equipé d’un matériel informatique.
• Cablâge électrique et téléphonique.
• Situé hors des flux principaux de circulation.

57
Les Services Intérieurs

Le Département
d’Administration

Le Département du Livre

Le Département Technique
6 Département d’Administration
Définition:
C’est le point central et essentiel de la bibliothèque et de tout équipement,
il représente un organisme de gestion et de direction des affaires de la
bibliothèque.

Espaces:
• Bureaux
• Local d’archives
• Salle de réunions
• Salle de repos
• Loge du gardien

Fonctions:
• Administration
• Direction
• Gestion

Relations:
• À proximité du département d’accueil, du département du livre et du
département techniques.
• Relation neutre avec les autres départements des services publics.

Exigences:
• Accés du public avec la possibilité d’opérer un filtrage en aval du hall.
• Permettre au personnel un contact facile avec le public.
• Une bonne isolation car c’est un espace silencieux.
• Aération naturelle ou artificielle.
• Climatisation exigée.
• Emplacement des réseaux électriques étudiés.
• Accès discret et privé pour le personnel.

59
Bureaux
Définition:
C’est les lieux de travail du personnel de l’administration.

Usagers:
• Personnel
• Le directeur
• Chefs de services

Espaces:
• Bureaux de direction
• Bureaux du secrétariat

Activités:
• Dévelloper les relations avec l’extérieur
• Organiser
• Gérer les prêts
• Gérer les commandes
• Plannifier
• Administrer
• Dériger
• Réceptionner
• Téléphoner

Mobilier et matériel:
• Bureaux
• Tables
• Sièges
• Fauteuils
• Armoires
• Appareils de communication
• Ordinateurs
• Imprimantes et scanners

Relations:
• En contigüité avec la salle de repos.
• À proximité du local d’archives et la salle de réunions.
• Relation neutre avec la loge du gardien.

Exigences:
• Il faut assurer la facilité du contact avec:
-Le public fréquentant les différents services
-Le personnel affecté à ces services
• Une bonne climatisation
• Une vue sur l’extérieur.
• Une isolation phonique et thermique.
• Un moblier confortable.
• Un bon revètement du sol.
60
Local d’Archives
Définition:
C’est l’espace dont l’utilité est de ranger et classer les différents documents et
dossiers officiels concernant de la bibliothèque.

Usagers:
• Personnel
• Secrétaires

Activités:
• Archiver
• Ranger
• Classer
• Organiser

Mobilier et matériel:
• Meubles de rangement
• Armoires
• Étagères
• Coffres
• Chariots

Relations:
• À proximité de la loge du gardien et les bureaux.
• Relation neutre avec la salle de réunions et la salle de repos.

Exigences:
• Une surface suffisante pour le stockage.
• Une bonne ventilation et aération.
• Une protection contre l’incendie.
• Un bon revètement des murs et du sol pour éviter l’humidité
• Une hauteur de sous-plafond 3.2m
• La distance entre le rayonnage est de laisser passer deux personnes qui
cherchent.
• Des précautions contre la poussière.

61
Salle de Réunions
Définition:
C’est le lieu de rassemblement entre personnels dans le but de la planification
des programmes et de la gestion des affaires de la bibliothèque.

Usagers:
• Personnel
• Le directeur
• Chefs de services
• Secrétaires

Activités:
• Se réunir
• Se rassembler
• Communiquer
• Discuter
• Débattre
• Echanger des idées

Mobilier et matériel:
• Sièges
• Grande table
• Armoires

Relations:
• À proximité de la salle de repos et des bureaux.
• Relation neutre avec le local d’archives et la loge du gardien.

Exigences:
• Une bonne aération.
• Une isolation phonique et thermique.
• Une température moyenne.
• Un bon éclairage naturel ou artificiel.
• Une surface suffisante.
• Une bonne climatisation et aération.
• Un mobilier confortable.

62
Salle de Repos
Définition:
C’est une salle qui sert essentiellement au repos et à la détente pour
l’ensemble des employés du département.

Usagers:
• personnel
• Chefs de services
• Secrétaires

Activités:
• Se repose
• Se détendre
• Prendre un café
• Prendre une boisson
• Profiter du paysage extérieur
• Bavarder

Mobilier et matériel:
• Sièges
• Tables
• Fauteuils
• Distributeurs automatique de boissons

Relations:
• En contigüité avec les bureaux.
• À proximité de la salle de réunions.
• Relation neutre avec le local d’archives et la loge du gardien.

Exigences:
• Une vue sur l’extérieur.
• Une bonne aération.
• Une isolation phonique et thermique.
• Une température moyenne.
• Un bon éclairage naturel et artificiel.
• Une surface suffisante.
• Une bonne climatisation et aération.
• Un mobilier confortable.

63
Loge du Gardien
Définition:
C’est un coin situé à l’entrée du service il a pour but d’assurer la sécurité du
département.

Usagers:
• Gardien

Activités:
• Surveiller
• Garder
• Observer
• Contrôler

Mobilier et matériel:
• Bureaux
• Chaises
• Appareils de communication et de commande

Relations:
• À proximité de l’aire de décharge.
• À proximité du local d’archives.
• Relation neutre avec les autres espaces du département d’administration.

Exigences:
• Ouvert sur l’extérieur pour assurer la surveillance
• Contenir la commande de l’ouverture et la fermeture de la porte d’entrée.
• Une liaison téléphonique avec les services intérieurs.

64
7 Département du Livre
Définition:
C’est le département où se déroule l’ensemble des activités qui sont liées
directement au livre: sa réception, sa reproduction, sa restauration, etc...

Espaces:
• Magasin
• Espace de manutention
• Atelier de restauration
• Atelier de reprographie
• Espace de catalogage

Fonctions:
• Conservation
• Aquisition

Relations:
• À proximité du département d’administration.
• Éloigné des départments des services publics.
• Éloigné du département technique pour des raisons de sécurité.
• Avoir une relation directe avec l’extérieur (acquisition, livraison).
• Avoir une relation avec le service du prêt (déplacement des documents).

Exigences:
• Accées difficile pour le public et facile pour le personnel.
• Éclairage naturel ou artificiel contrôler.
• Eviter les rayons solaires pour ne pas endommager les livres.
• Humidité entre 45 et 55 %.
• Température entre 17°c et 19°c.
• Bonne isolation acoustique car c’est un espace bruyant.
• Sol résistant à l’usure, aux produits chimiques.
• La ventilation et l’aération.
• La climatisation.
• Gaines d’aération et gaines d’eau prisent en charge.
• Protection contre le vol (dispositifs d’alarmes).

65
Magasin
Définition:
C’est un local fermé au public, destiné au stockage de livres et documents
qui ne peuvent pas figurer dans les collections en libre accés, notamment les
ouvrages rares, précieux et fragiles. Une partie de ces documents est destinée
au prêt et qui peut être communiquée sur demande.

Usagers:
• Personnel
• Chercheurs
• Adhérents

Espaces:
• Petite salle de consultation.
• Espaces rayonnages.

Activités:
• Stocker
• Rangeer
• Rechercher
• Consulter

Mobilier et matériel:
• Rayonnage
• Chariots
• Meubles de rangement pour supports multimédia
• Tabourets
• Tablettes de consultation
• Chaises

Relations:
• Le magasin doit être bien relié aux espaces de lecture et du prêt.
• Ne doit pas être relier à l’extérieur pour question de sécurité contre les
vols.
• À proximité de tous les espaces du département du livre.

66
Exigences:
• Accès facile aux documents pour le personnel.
• Implantation régulière des rayonnages.
• La flexibilité de l’espace.
• Développement d’espaces offrant le maximum de surfaces de rangement
et ne comportant que la hauteur sous-plafond nécessaire.
• Eviter l’obscurité totale du magasin.
• Eviter l’exposition directe au rayons solaires par des ouvertures étroites,
des auvents, des pare-soleil et des bonnes orientations des façades.
• Eclairage artificel ponctuel sera préféré à l’éclairage général.
• Une température et une humidité constantes.
• Un rapport constant entre la température et l’humidité.
• Matériaux isolants du coté thermique et hygrométrique.
• Une bonne aération et ventialtion.
• Sols et murs recouverts d’enduit ou de chape plastique pour éviter le
dégagement de poussière.
• planchers pleins et incombustible.
• Système de détection de chaleur et de fumée, et des extincteurs à gaz
carbonique sous pression.
• Des protéctions contre les incendies et l’humidité par un revêtement des
murs et de sol.
• Dans le cas de plusieurs niveaux, il faut assurer une bonne liaison entre
les différents niveaux.
• L’orientation du magasin et le traitement de façade (ouvertures étroites,
auvents, pare-soleil) devraient limiter la quantité de l’éclairage naturel.
• Pourcentage de la surface vitrée par rapport à la totalité des surfaces des
façades ne devrait pas excéder 1/10e pour les façades est et ouest, 3/10e
pour les façades nord.

67
Espace de Manutention
Définition:
C’est un entrepôt de décharge et de transport sur une courte distance.

Usagers:
• Personnel
• Employés

Activités:
• Livrer
• Réceptionner
• Déballer les paquets
• Trier
• Ranger
• Monter d’expositions
• Transporter

Mobilier et matériel:
• Chariots
• Monte-charge
• Rayonnage
• Tables et étals
• Mobilier de rangement
• Étagères

Relations:
• Une relation souple et pratique avec les accès extérieurs des services de
l’établissement.
• À proximité du magasin et de l’atelier de reprographie.
• Relation neutre avec l’atelier de restauration et l’espace de catalogage.

Exigences:
• Un bon éclairage naturel.
• Une bonne aération.
• Diversification et cloisonnement des différents locaux.
• Bénéficier de locaux spacieux pour le rangement des documents
Insertion de l’espace dans les autres services intérieurs
• Les surface doivent être de plain-pied (circulation des documents par
chariots).
• Revêtement résistant à l’usure et au poinçonnement.
• Protection contre le vol et l’incendie.

68
Atelier de Restauration
Définition:
C’est un atelier consacré à la reliure et la restauration des livres, en
rassemblant et en réparant les différentes feuilles d’un ouvrage d’une manière
a en prévenir la dégradation et en permettre l’usage durable.

Usagers:
• Personnel
• Chimistes
• Techniciens

Espaces:
• Laboratoire de chimie
• Espace de reliure et de restauration
• Bureau

Activités:
• Rassembler et relier
• Restaurer et réparer

Mobilier et matériel:
• Tables et chaises
• Appareils de reliure
• Armoires

Relations fonctionnelles:
• En contigüité avec l’atelier de reprographie.
• À proximité du magasin.
• Relation neutre avec l’espace de manutention et l’espace de catalogage.

Exigences:
• Chauffage et climatisation pour assurer une température stable.
• Éviter les rayons solaires pour protéger les documents ainsi que les
produits chimiques qu’on utilise.
• Un éclairage artificiel bien étudié.
• Une bonne aération et ventilation.
• Une alimenté en eau et en gaz.
• Le sol doit être très facilement lavable et netoyable et solide pour bien
résister au produits chimiques.

69
Atelier de Reprographie
Définition:
C’est un atelier de reproducotion des documents sur support physique ou
numérique à l’aide des appareils de photographie, des photocpieuses, des
scanners ou autres.

Usagers:
• Personnel
• Techniciens

Activités:
• Reproduire
• Scanner
• Photocopier
• Numériser

Mobilier et matériel:
• Photocopieuses
• Duplicateurs de fichiers
• Scanners
• Ordinateurs
• Imprimantes
• Tables et chaises

Relations:
• En contigüité avec l’atelier de restauration.
• À proximité du magasin et de l’espace de manutention
• Relation neutre avec l’espace de catalogage.
• Relier au département d’administration.
• Liaison de transport (monte charges et transport automatique) avec les
services publics.

Exigences:
• Accès facile pour le personnel.
• Chauffage et climatisation pour assurer une température stable.
• Une bonne aération et ventilation.
• Le sol doit être très facilement lavable et netoyable et solide pour bien
résister au produits chimiques.
• Éviter les rayons solaires pour protéger les documents ainsi que les
produits chimiques qu’on utilise.
• Un éclairage artificiel bien étudié.
• Les planchers du sol doivent supporter les charges du matériels (appareils
de reprographie, papiers stocker).
• Une alimenté en eau et en gaz.
• Prévoir des évacuation pour les produits chimiques.
• Garentir une flexibilité et une sécurité de l’alimentation électrique.
• Une isolation phonique car le matériel produit des nuisances sonores.
70
Espace de Catalogage
Définition:
Cet espace est réservé à la déscription de tout nouveau document qui intègre
la bibliothèque afin qu’il soit enregistré et placé parmis l’ensemble des
documents existants. Il se fait de deux façons : traditionnelle : par des fiches,
informatique : par l’enregistrement sur base de données.

Usagers:
• Personnel

Activités:
• Réceptionner des documents non enregistrés
• Classer
• Enregistrer

Mobilier et matériel:
• Tables et chaises
• Ordinateurs
• Armoires
• Tables à tiroirtes

Relations:
• À proximité de l’atelier de reprographie et du magasin.
• Relation neutre avec l’atelier de restauration et l’espace de manutention.
• Relié avec l’espace de prêt et la salle de lecture.

Exigences:
• Une bonne aération.
• Une climatisation.
• Un bon éclairage naturel.
• Une protection contre l’incendie.

71
8 Département Technique
Définition:
C’est un département qui regroupe l’ensemble des services de maintenance,
d’entretien, et tous les services concernant la chaufferie, la climatisation,
l’aération, etc...

Espaces:
• Local d’entretion
• Dépôt de matériels
• Chaufferie

Fonctions:
• Réparation
• Maintenance

Relations:
• À proximité du département d’administration.
• Éloigné de tous les autres départements pour des raisons de sécurité.

Exigences:
• Accés indirecte et sécurisé.
• Lisiblité facile pour le personnel.
• Éloigné du public.
• Éclairage naturel avec les points artificiels.
• Température et humidité étudiées.
• Bonne isolation Phonique car c’est un espace bruyant.
• Aération naturelle et artificielle.
• Emplacement des réseaux électriques étudié.

72
Local d’Entretien
Définition:
C’est l’espace réservé à la réparation du matériel endommagé.

Usagers:
• Techniciens
• Réparateurs

Activités:
• Réparer
• Monter et démonter
• Souder et coller

Mobilier et matériel:
• Machines de réparations
• Tables
• Étagères
• Outillages

Relations:
• À proximité de la chaufferie pour faciliter le déplacement du matériel et
des techniciens en cas de panne.
• Relation neutre avec le dépôt de matériels.

Exigences:
• Un espace semi fermé.
• Il doit être équipé du matériels de réparation.
• Une isolation phonique.
• Le contrôle périodique des différents services.
• Un bon éclairage.
• Il renferme plusieurs aires de travail.
• Une hauteur minimale de 3.30m.

73
Dépôt de Matériels
Définition:
C’est un local où l’on dépose le matériel technique propre à la bibliothèque.

Usagers:
• Techniciens
• Réparateurs

Activités:
• Ranger
• Déposer

Mobilier et matériel:
• Étagères
• Armoires
• Tableau de clés
• Tables

Relations:
• Éloigné de la chaufferie pour éviter le danger.
• Relation neutre avec le local d’entretien

Exigences:
• Un espace fermé
• Un éclairage artificiel
• Une bonne aération
• Une bonne sécurité

74
Chaufferie
Définition:
C’est un local où les chaudières et les équipements de chauffage sont installés,
afin d’alimenter la bibliothèque en eau chaude sanitaire, et lui offrir une
température d’ambiance souhaitable.

Usagers:
• Techniciens
• Réparateurs

Activités:
• Chauffer
• Allimenter

Mobilier et matériel:
• Chaudières
• Radiateurs
• Pompes

Relations:
• Éloigner du dépôt de matériels à cause de son danger.
• À proximité du local d’entretien pour faciliter le déplacement du matériel
et des techniciens en cas de panne.

Exigences:
• Une bonne aération par des ouvertures dans les murs et le portes
d’entrée.
• Régler la puissance du chauffage dans les espaces selon : leurs usages et
leurs degrés d’occupation.
• L’installation des chauffages pour assurer la sécurité par radiateurs ou
couvertures et par sol ou plafond rayonnant à basse température.
• Il faut maintenir en permanence une température de l’ordre de 16 à 18°
dans le magasin.
• Il faut qu’elle fonctionne de façon indépendante des autres systèmes de
chauffage utilisé dans le bâtiment.
• Elle doit assurer un rapport entre la température et l’humidité relative.
• Une isolation phonique pour éviter les bruits causés par les pompes.
• Ne doit avoir aucun contact direct ni avec les locaux et dégagements
accessibles au public ni avec les magasins et ateliers.
• Les dimensions du local doivent correspondre au volume de la chaufferie
• Il faut suffisamment de place pour accéder aux différents espaces de cette
chaufferie dans le but de lui assurer entretien et maintenance
• Veiller à ce que des dispositions architecturales soit prises en vue d’éviter
tout risque de dégagement (incendie, inondation)
• La construction des murs de la chaufferie doivent être en béton armé
pour éviter les dégâts en cas d’explosion
• La largeur minimale de la porte d’entrée est de 1.8m.
75
Annexes
Circulations et circuits
I. Circulations publiques :
Les deux circuits publics principaux :
•De l’extérieur vers l’intérieur de la bibliothèque aux différents services
publics.
•Des services publics vers les services intérieurs.

A.Circulations verticales :
1)Les rampes d’accès :
La pente est fixée par des réglementations :
Types :
-Pente de 8 % : pour une rampe longue de moins de 2mètres.
-Pente de 5 % : entre 2 et 10 m.
-Pente de 4 %: au delà de 10m.
Pour les rampes 0,5m de dénivelée plan incliné mesure plus de 10mètres.
Cependant, tout comme l’escalier panoramique, la rampe d’accès lorsqu’elle
relie 2 niveaux différents peut avoir une valeur symbolique forte, elle permet
une promenade exploratoire à l’intérieur des services public.

Plus de 30mètres de rampe pour une dénivellation de 1,35m il y aura 7-8


marches à cause de la difficulté d’accès et la difficulté de placer un ascenseur.

2)Les escaliers :
Leurs traitement doit répondre à deux impératifs :
•L’agrément.
•La sécurité.
Une volée d’escalier ne doit jamais comporter plus de 25 marches.
Sécurité :
L’escalier principal doit pour permettre une évacuation rapide et sure des
locaux, déboucher directement sur l’extérieur ou aboutir dans un hall lui-
même largement ouvert sur l’extérieur.
L’escalier de secours doit en outre être isolé des services qu’il dessert par des
cloisons et des portes coupe feu.
Une mezzanine ou une galerie augmentent la surface disponible d’une
grande salle et conviennent bien à deux zones d’activité complémentaires
: section de prêt et salle de lecture des enfants, par exemple. Un escalier
à volée unique ou hélicoïdal les reliera directement. Ces niveaux partiels
ne doivent jamais communiquer avec les magasins, en application de la
réglementation sur la sécurité incendie concernant ces escaliers sont bien
précises mais moins contraignantes que celles concernant les escaliers
principaux.
Pour une dénivellation de 1,35m il y aura 7-8 marches.

3)Les escalators :
Assure un flux plus régulier que les ascenseurs qui peuvent créer des
engorgements, et ils demeurent utilisables en cas de panne. Dans les grands
établissements ils assurent une circulation aisée, rapide et identifiable du
public et soulignent le rôle unificateur de l’atrium central.
77
4)L’ascenseur :
Un ascenseur public : s’impose lorsque la bibliothèque accueille plus de 50
personnes en étage (législation en faveur des handicapés). Pour un nombre
élevé d’étages et des flux assez importants, tout comme l’escalier ,l’ascenseur
peut être conçu comme un élément fort sur la plan symbolique et esthétique.
Remarque :
La continuité des escaliers doit être assurée jusqu’au rez-de-chaussée et
interrompue au-delà (de façon à ne pas conduire dans un sous sol en
impasse).
Pour empêcher la propagation de la chaleur, de la fumée et des gaz toxiques
les escaliers doivent être en cloisonnés ou ouverts à l’air libre.

Un escalier supplémentaire desservant trois niveaux consécutifs (escalier


monumental) peut ne pas être cloisonné s’il existe par ailleurs un escalier
cloisonné.
Dans les réglementations, un ascenseur n’est jamais compté comme une issue
normale (cas d’incendie : issue de secours pour tous le monde même les
handicapés).

B.Circulations horizontales :
Il s’agit de la transition du public (flux public) entre les différents
départements ou espaces publics , et parfois envers le service intérieur.

II. Circulations du personnel :

A.Circulations verticales :
Bien évidement les escaliers panoramiques ont une fonction de desserte
des services publics. Mais ils sont généralement secondés par des escaliers
normaux reliant le différent s espaces du service intérieur. Dans le but
d’éviter l’intersection du flux personnel (ou bien circulation) avec le flux
public.

B.Circulations horizontales :
C’est la transition du personnel entre les différents départements ou espaces
intérieurs , et exceptionnellement envers le service public.

Issue de secours :
Pour permettre une évacuation rapide du public et du personnel.
Remarque : il faut libérer les voies d’accès et les circuits d’évacuation.
On distingue :
Les sorties normales, réglementaires, exigibles.
Les sorties accessoires.
Les sorties supplémentaires.
Dans les bibliothèques type S, la distance à parcourir pour gagner la sortie ne
doit pas excéder 30m.
Les sorties doivent être judicieusement réparties .la distance qui sépare 2
sorties doit être au moins de 5m .
Les portes doivent s’ouvrir vers l’extérieur, par simple poussée et sans faire
saillie dans le dégagement.

78
Les tambours tournants ne peuvent pas tenir lieu d’issue de secours (à
l’exception de ceux qui ont reçu un agrément de la commission centrale de
sécurité) ; les portes coulissantes ne sont autorisées qu’en façade et doivent
compter un dispositif permettant leur ouverture en cas de défaillance de la
commande automatique.
Le cloisonnement doit prévoir une seule porte par niveau de qualité PF (pare
flammes) une demi-heure.

III. Circuits des livres et des documents :


Le transport des documents est confié à des appareils appropriés :
convoyeurs, ((citons le TAD « transport automatique des documents»)),
monte livres, , entre autre par des personnes à l’aide d’un ascenseur, monte
charge et escaliers mécaniques, remarquons que le frais d’installation, puis de
maintenance des appareils élévateurs sont importants et qu’il conviendra de
rechercher toutes les solutions susceptibles d’assurer leur plein emploi.

1)Un convoyeur gravitationnel ou entraîné :


Permet de déplacer des ouvrages en cours de traitement matériel et d’évacuer
rapidement des ouvrages du bureau de retour des documents vers une
salle de tri avant rangement. Les chariots automoteurs sur rail assurent
les déplacements verticaux et horizontaux de nacelles transportant des
documents.

2)Le monte –livre :


(Charge utile : 50kg) peut relier un service public à des magasins, aux
services intérieurs ou à un autre service public. Une table ou un chariot
à livres, placés à proximité de chaque arrêt, servent aux chargements,
déchargements et tris. Du personnel doit être affecté à ces points de passage.

3)Un monte charge accompagné :


Est bien adapté aux besoins de la plupart des bibliothèques en effet il évite
les manipulations des documents, un seul employé
Suffisant à la manœuvre .toutes fois ces points d’arrêt doivent être très précis,
car toutes différences de niveau même minime rendent les déplacements des
chariots délicats.
Un chariot garni de livres pèse au moins 200 kg: le monte charge
accompagné doit avoir 350 ou 400 kg de charge utile, une profondeur de 1,10
m et une porte d’une largeur minimale de 0,90m, afin de donner un accès au
chariot.
Le monte charge accompagné joue souvent le rôle d’ascenseur réservé au
personnel.

IV. Circuit des informations :


Le circuit des informations s’effectue par voie d’interphone, téléphone ou par
un réseau de micro-ordinateurs, selon la nécessité.
Ce circuit est généré par le personnel.

79
Sanitaires
Il existe deux types de sanitaires : personnels et publics.

1) les sanitaires publics :


• Département de lecture adultes, discothèque : 1 WC pour 35 places
assises.
• Département de lecture enfants et adolescents : 1 WC pour 20 places
assises.
• Salle polyvalente et salle de travail en groupe : 5 WC pour 30 places
assises.

Exigences :
• Implanté à proximité des courants de circulation du public.
• L’isolation phonique par la limitation des bruits d’écoulement des eaux.
• La ventilation efficace.
• Une installation particulière pour le département des enfants et la salle
polyvalente appelée à fonctionner de manière autonome, lavabos et
cuvettes adaptés à la taille des enfants.

1) les sanitaires personnels :

• 1 WC et 1 lavabo pour 20 hommes.


• 1 WC et 1 lavabo pour 10 femmes.
• Un élément douche pourra également être prévu en cas des tâches
salissantes.

Exigences :
Ils répondent aux mêmes exigences que les sanitaires publics.

80
Bibliobus
Définition:
C’est un véhicule aménagé en bibliothèque, il permet d’assurer en milieu
urbain ou rural un service de prêt de documents partout où une bibliothèque
fixé n’existe pas encore, ou ne pet exister.
Autrement dit c’est un élément du réseau de points de desserte de la
bibliothèque municipale.

Espaces:
coin lecture, banque de prêt, rayonnages, sièges du chauffeur et coin toilettes.
Utilisateurs :
Le personnel et les lecteurs.

Activités:
Lire, monter, écrire, communiquer, emprunter, s’informer, gérer (le
personnel) et conduire (pour le chauffeur).

Exigences:
• Outre l’acquisition d’un véhicule, le recrutement de personnel, l’achat de
documents.
• Deux personnes au minimum (un sous-bibliothécaire et un chauffeur)
aidées par une troisième quand le publique est nombreux.
• Deux portes, sur le coté droit du véhicule, dont l’une est pour l’entrée et
l’autre sera pour la sortie.
• Des surfaces lui sont nécessaires : garage, magasin de diffusion et
bureaux.
• Un panneau d’information disposé à l’entrée du véhicule, à l’intérieur,
pour afficher les annonces, informations, prochain passage.
• Des marches-pieds escamotables et mains courantes pour faciliter l’accès
aux enfants et personnes âgées.
• Un plan incliné escamotable pour l’accès des handicapées circulants dans
fauteuils roulants.
• Longueur entre 8 mètres et 11 mètres hors tout (longueur utile de 6 à
9m).
• Largeur de 2,20 mètres à 2,50 mètres hors tout (largeur utile de 2,10
mètres à 2,40 mètres).
• Hauteur de 2,70 à 3,30 mètres (hauteur intérieur de 1,90 à 2,50 mètres).
• De 2 200 à 2 500 volumes pour un véhicule de 8 mètres ;
• De 3 500 à 4 000 volumes pour un véhicule de 11 mètres.
• Lecteurs oscille de 12 à 25 lecteurs.
• Chauffage soit au gaz soit au fuel.
• Une bonne ventilation naturelle par les vitres mobiles au niveau des baies
ou par un ou deux aérateurs.
• Des rideaux ou des lamelles orientables au niveau des baies pour la
protection solaire.
• Un bon éclairage, tant naturel qu’artificiel par les baies de l’arrière.

81
Avantages:
• Les documents seront accessibles à tous, en les apportant sur les lieux de
travail ou de résidence du public.
• Il draine de manière indéniable les populations les moins favorisées sur
le plan culturel.
• Un excellent instrument publicitaire pour la bibliothèque.
• Il recense les lecteurs, les groupe et de ce fait ouvre la voie, là où il
connait un succès important, à la création d’équipements fixes.
• Sa mise en service est plus rapide et moins coûteuse que celle d’un
bâtiment de bibliothèque.
• Inconvénients et limites :
• Il ne saurait remplacer un équipement fixe qui, outre les services de prêt,
offre au public des zones de consultation, d’expositions et des animations
diverses.
• Service limité à 4 000 livres au maximum dans les véhicules plus
importants.
• Il n’est pas toujours disponible qu’un bâtiment ouvrant à jours et heures
fixes.
• Stationnements réduits, devant les écoles à l’heure de la sortie des élèves
par exemple, où il n’est pas assez vaste pour accueillir tous les lecteurs.
• Il ne peut fonctionner sans l’appui d’un équipement de base fixe.

Souhaits :
• Il est souhaitable que le bibliobus, plutôt que de s’approvisionner sur le
fonds général de prêt de la bibliothèque, ait des collections qui lui soient
propres de 9 000 à 10 000 volumes (environ le triple de sa la capacité du
véhicule) avec un renouvellement annuel des collections d’environ 15%
du fonds.

Mobilier et matériels:
• La nature de ses matériaux est soit en bois ou en métal laqué.
• Rayonnages : livres adultes ;22 centimètres pour la profondeur des
tablettes. Et pour les livres enfants ; 30 centimètres.
• Leurs portées générale est de 90 centimètres.
• Bacs à albums et à disques : au bas des rayonnages, à la place de la
tablette inférieure.
• Coffres à réserve : si le rayonnage n’est pas équipé de bacs, il peut être
aménagé de bacs à réserve destinés au stockage des documents mise en
attente.
• Présentoirs à périodiques : légèrement inclinés.
• Présentoirs à cassettes.
• Banque de prêt.

82
BIBLIOGRAPHIE

• Votre bâtiment de A à Z, Éditions du Cercle de la Librairie.


• La bibliothèque dans la ville, Éditions du Moniteur.
• Concevoir, réaliser et organiser une bibliothèque, Éditions du
Cercle de la Librairie.
• Ouvrages et volumes, Éditions du Cercle de la Librairie.
• Bibliothèques dans la cité, Éditions du Moniteur.
• Un espace pour le livre, Éditions du Cercle de la Librairie.
• Bibliothèques, Techniques de l’Ingénieur, traité Construction.

83