Vous êtes sur la page 1sur 21

LA TUBERCULOSE OSTEO-

OSTEO-
ARTICULAIRE EXTRARACHIDIENNE:
ASPECT EN IMAGERIE

S. Semlali, L. Benaissa, A. El Kharras, A. Darbi,


A.Hanine, S. Chaouir, M. Mahi, S. Akjouj
Objectifs
z Savoir suspecter une atteinte tuberculeuse
ostéo--articulaire
ostéo devant des signes
radiologiques..
radiologiques
z Décrire les différents signes sémiologiques
selon la localisation d’une tuberculose
ostéo--articulaire
ostéo articulaire..
z Rechercher les complications de ces lésions
lésions..
Généralités
z Tuberculose extra-
extra-vertébrale
vertébrale:: la moitié des
localisations osseuses
z Atteinte variable selon la localisation,
prédominante au niveau des membres.
membres.
z Souvent secondaire à une dissémination
hématogène (foyer primitif pulmonaire+++)
pulmonaire )
même en l’absence d’un foyer évident
z Diagnostic difficile si elle est isolée
isolée..
Manifestations cliniques
z Symptômes cliniques frustes.
z Évolution lente et insidieuse.
z Abcès ossifluant ou froid évocateur
quand il existe.
z Selon la localisation:
z Ostéomyélite
z Ostéo-arthrite
z Plus fréquente au niveau des membres
inférieurs.
z Tableaux radiologiques variables selon:
z La topographie dans l’os
z Le mode évolutif

z L’IRM
L IRM est ll’examen
examen de choix pour un bilan
lésionnel précis et une approche
diagnostique pour tout type de lésion.
Ostéomyélite tuberculeuse

z Géodes multiples entourées par une réaction


d’ostéosclérose.
z Lacune centrale avec séquestre.
z Épaississement des parties molles adjacentes
z Parfois lésion atypique pouvant simuler une
tumeur osseuse
osseuse: ostéolyse
l rompant lal
corticale .
z L’atteinte centrale et l’ostéite corticale sont
plus rares et moins spécifiques.
Spina ventosa
- Atteinte diaphysaire des os
longs des mains et des pieds.
- Lacune centrale qui élargit l’os
et le souffle.
- Hyperostose périostée
lamellaire.
Trochantérite tuberculeuse
- Rare
- Contours irréguliers avec ostéolyse:
pouvant simuler
i l une tumeur.
- IRM: bilan lésionnel et diagnostic des
lésions osseuses
Trochantérite tuberculeuse

- En IRM la lésion osseuse est en


hyposignal T1 (flèche blanche) et hypersignal
T2
- les collection liquidiennes des parties
molles adjacents se rehaussant en
périphérie (têtes de flèches).
Tuberculose sternale
- Rarement isolée, par contiguïté
- Le diagnostic se fait par biopsie de la lésion
z Ostéolyse rompant la corticale.
z Fracture pathologique
z Masse hypodense pré-
pré-sternale (flèche).
z Fistule +/-
+/-
Ostéo--arthrite tuberculeuse
Ostéo
z Grosses articulations ++
z M d d’é
Mode d’évolution
l i lent
l et destructeur.
d
z Atteinte synoviale en premier lieu.
z A la phase d’état: géodes sous-
sous-chondrales en
« miroir », sans condensation périphérique.
z Parfois séquestre au sein de la lyse osseuse.
z Pincement articulaire et ankylose tardive.
Tuberculose du genou
Tumeur blanche du genou
z Lacune métaphysaire cernée d’un liseré
d’ostéocondensation
d’ostéocondensation
z +/
+/-- séquestre.
z IRM: la lésion est en hypersignal T2
Tuberculose de l’épaule
La carie sèche:
z Géode de la tête
humérale, avec surface
irrégulière.
z Pincement articulaire.
z TDM et IRM: bilan
lésionnel
z Diagnostic différentiel:
omarthrose
Ostéo-arthrite tuberculeuse de l’épaule forme fulminante:
forme particulière de la carie sèche avec destruction de
l’extrémité supérieure de l’humérus, ascension du moignon
huméral et lyse de la cavité cotyloïde (flèches). e
Tuberculose de la hanche
Coxalgie
z Importantes lésions osseuses
osseuses,
combinant ostéolyse et
ostéocondensation..
ostéocondensation
z Abcès ossifluants péri
péri--lésionnels
et à distance (flèches)
z TDM et surtout IRM
Tuberculose sacro
sacro--iliaque
z Unilatérale
z Destructrice
z Abcès
b d
des psoas en
regard.
Sacro-iliite tuberculeuse avec à
lla phase
h séquellaire
é ll i une
destruction des berges
articulaires, esquilles osseuses
intra-articulaires.
IRM sacro-iliaque permet un bilan lésionnel, avec
la mise en évidence de collections profondes péri-
articulaires. L’Abcès tuberculeux de la SI gauche
se rehausse intensément après injection de
gadolinium.
Tuberculose claviculaire et chondro-costale: rare. Atteinte de
l’extrémité interne de la clavicule et des premières articulations
chondro-costales gauches.
Lésion hypodense pré et rétrosternale: processus inflammatoire
péri-articulaire (tête de flèche) avec abcès antérieur (flèches)
Tuberculose du carpe
z Atteinte des extrémités:
plus rare que celle les
grosses articulations.
i l i
z L’atteinte peut être
diffuse et intéresser les
petits os du carpe (ou du
tarse).
z Aspect déminéralisé avec
aspect mité et pincement
articulaire diffus.
Conclusion
z Topographie et atteinte variables.
z Bilan dd’imagerie
imagerie varie selon la localisation
et le stade évolutif: TDM et surtout IRM
Aspects typiques: Aspect atypique:
•ostéolyse avec séquestre osseux •Ostéolyse destructrice simulant une
et ostéocondensation périphérique. tumeur osseuse.
•Abcès froids adjacents. •Localisation rare ou moins évidente
(sternale, extrémités).

La biopsie scano
scano--guidée permet de confirmer
le diagnostic et contribue au diagnostic des
formes atypiques