Vous êtes sur la page 1sur 3

ENAC

Environnement Naturel, Architectural et Construit

IS-BETON ÉCOLE POLYTECHNIQUE


Institut de Structures – construction en béton FÉDÉRALE DE LAUSANNE

Projet de construction 2002


Ponts en béton
Professeur : A. Muttoni / O. Burdet
Assistant IBAP : S. Guandalini / E. Hars / P. Schertenleib
Assistant de construction : Nicolas Simon

1. Programme de travail

— Le projet de semestre est consacré à la conception d’un pont ou d’une passerelle. Ce projet comprend les
points principaux suivants :
• Séminaires hebdomadaires de travail avec les assistants extérieurs et les assistants IS-BETON
• Présentation intermédiaire du travail
• Présentation finale du projet
• Rendu du dossier
• Etude particulière pour les étudiants qui prennent ce projet comme projet principal avec 3 crédits
Les dates fixées pour les séminaires sont : tous les vendredis à 14h00 à la salle …………..
La participation des assistants extérieurs sera fixée selon leur disponibilité. Les assistants IS-BETON seront
également présents durant ces séances.
La première réunion est fixée au vendredi 22 mars 2002 à la bibliothèque de l’IS-BETON à 14h00. Pour
cette première séance nous vous demandons de prendre connaissance de la donnée du projet et de
préparer un planning de travail.

2. Documents à rendre et dates du rendu


• Les éléments suivants seront à remettre :
• Les principaux aspects de l’étude de variante
• Plan de la variante dimensionnée
• Note de calcul comprenant les hypothèses de calcul, le dimensionnement et les principales
vérifications selon les normes SIA.
• Les éléments de l’étude particulière (pour les personnes ayant ce projet comme projet principal)
Il est important de clairement définir dans la note de calcul les hypothèses de calcul utilisées et les
systèmes statiques. La note de calcul sera accompagnée de plans montrant la variante retenue.
Deux présentations intermédiaires du projet et de l’étude particulière auront lieu les vendredis 3 mai 2002
et 7 juin 2002 de 14 :00 à 17 :00 à la bibliothèque de l’IS-BETON.
Le rendu final doit être remis au secrétariat de l’IS-BETON au plus tard le vendredi 21 juin 2002 à 12
heures.

ob\20.03.2002\f:\projets\pont beton 02\donnee_pont_2002_v2.doc


EPFL-IS-BETON - BÉTON ARMÉ ET PRÉCONTRAINT page 2

Pont sur la Glâne


1. Situation

Le pont sur la Glâne s’inscrit dans le cadre du projet de la route cantonale des Muëses entre Posieux et
Matran (FR).

2. Conditions générales

Il s’agit d’un pont routier à deux voies. Le pont est rectiligne et sa longueur totale est de 170 m environ. Il
est envisageable de créer un remblai côté Posieux pour limiter la longueur de l’ouvrage La largeur de la
chaussée est de 7 mètres et des accotements de 1.65 m de chaque côté sont à prévoir. Les pentes définies
par le profil transversal donné ci-dessous (Ech 1 :100) devront impérativement être respectées.

Exigences pour l’ouvrage :


• l’esthétique de l’ouvrage et son intégrité au cadre paysager jouent un rôle de premier plan ;
• l’ouvrage sera calculé selon les normes SIA 160 et SIA 162 ;
• classe d’ouvrage CO I ;
• durée de vie minimum de l’ouvrage : 80 ans ;
• un soin particulier sera apporté dans la conception et les détails, pour assurer la durabilité et faciliter
l’entretien de l’ouvrage

3. Géologie et géotechnique

La stratigraphie des couches rencontrées au droit du projet est assez uniforme et se présente comme suit :

Couche Description Contrainte admissible


Terre végétale Humus brun, tendre ép.0.5 m – 1.0 m -
Moraine Sablo-graveleuse peu argileuse compacte 300-400 kN/m2
Molasse Gréseuse avec passages marneux de plusieurs décimètres 1500-2000 kN/m2

4. Documents fournis au candidat

Photos du site, plan de situation, profil en long


EPFL-IS-BETON - BÉTON ARMÉ ET PRÉCONTRAINT page 3

Etude particulière
L’étude particulière, qui n’est requise que des étudiants faisant le projet de construction (3 crédits) est
organisée en parallèle avec le projet.

Première partie

Dans la première partie, l’étudiant se renseigne sur le sujet de son étude particulière en recherchant par une
étude bibliographique (livres, revues, articles scientifiques) et en préparant une synthèse documentée de
l’état de l’art dans le domaine. Lors de la présentation intermédiaire, il remet un rapport de synthèse sur son
étude bibliographique.

Seconde partie

Dans la seconde partie, l’étudiant applique en accord avec l’assistant, les principes tirés de la première
partie de son étude particulière à l’ouvrage qu’il est en train de concevoir. Il met en évidence les interactions
entre la partie générale du projet et les informations complémentaires de l’étude particulière.

Sujets possibles pour l’étude particulière


• Béton à hautes performances
• Effets différés
• Méthode de construction : poussage, encorbellement, séquence de construction des ponts sur
cintre, préfabrication
• Stabilité des piles : haubanage
• Stabilité transversale de l’ouvrage

P.Schertenleib

Lausanne, mars 2002