Vous êtes sur la page 1sur 74

1

1. Josquin des Prez, Missa Pange lingua


1. Comparez l’orthographe du nom du compositeur ainsi que ses dates de naissance et de mort
dans les deux encyclopédies suivantes : New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e
édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001 ; Marc
Honegger (dir.), Dictionnaire de la musique. Les hommes et leurs œuvres, [Paris], Bordas,
1986. Tâchez de comprendre d’où proviennent les différences.

2. Le site www.imslp.org propose deux éditions de la Missa Pange Lingua : l’une de


Friedrich Blume et l’autre de Moriwaki Michio. Comparez-les (présentation matérielle,
disposition des voix, etc. ; réponse : max. 15 lignes).

3. Un manuscrit du Kyrie de l’œuvre disponible en ligne sur


https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Josquin_Missa_BV_Kyrie.jpg. Comment la musique
est-elle présentée ? D’où provient ce manuscrit ?

4. À quel type de lectorat l’ouvrage suivant s’adresse-t-il : Jean-Pierre Ouvrard, Josquin


Desprez et ses contemporains, Arles, Actes Sud, 1986 ? Comment le livre est-il organisé ?

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Annie Coeurdevey, Josquin
Desprez: de l’abstraction à l’expression, Paris, Cité de la musique, 2011. Indiquez l’adresse
de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
2

2. Claudio Monteverdi, L’Orfeo


1. Indiquez la structure de la notice consacrée à Monteverdi dans le New Grove Dictionary of
Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001. Qui en sont les auteurs et quelles parties ont-ils rédigées ?

2. L’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, est dû à un musicologue


américain d’origine allemande qui a beaucoup publié dans le domaine de la musique
ancienne : Leo Schrade, Monteverdi, trad. par Jacques Drillon, Paris, J.-C. Lattès, 1991.
Déterminez le titre original de cet ouvrage ainsi que son année de publication. Indiquez les
pages qui traitent spécifiquement de L’Orfeo dans la version française.

3. Trouvez une bibliothèque namuroise qui possède la revue suivante : L’avant-scène Opéra,
5 (1976) : Monteverdi, L’Orfeo. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement
de la publication.

4. Comparez succinctement le commentaire sur L’Orfeo dans les deux ouvrages suivants :

 Harold Rosenthal e.a., Guide de l’opéra, Paris, Fayard, 1992 ;


 Gustav Kobbé, Tout l’opéra, trad. par Marie-Caroline Aubert, Dennis Collins et Marie-
Stella Pâris, Paris, R. Laffont, 1982.

(réponse : max. 15 lignes)

5. Par rapport à ces notices, la page Wikipedia en français consacrée à L’Orfeo vous semble-t-
elle bien faite ?
3

3. Heinrich Schütz, Die sieben Worte Jesu Christi am Kreuz


1. Décodez les informations fournies au sujet de Die sieben Worte Jesu Christi am Kreuz
dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001 (catalogue des œuvres de Schütz).

2. Le New Grove Dictionary of Music and Musicians cite trois séries d’opera omnia de
Schütz dans lesquels Die sieben Worte est publié. Une de ces éditions est disponible en ligne
sur le site www.imslp.org. Laquelle ? Comparez cette édition avec celles qui sont proposées
sur le site www.cpld.org (mise en partition, présentation des différentes voix, etc. ; max. 15
lignes)

3. La médiathèque de l’IMEP possède plusieurs ouvrages de la collection des « Guides »


publiée chez Fayard. Dans quel volume, dirigé par Edmond Lemaître, êtes-vous susceptible
de trouver des informations sur Die sieben Worte de Schütz ? Qui est l’auteur de la notice
consacrée à cette œuvre ?

4. Comparez les informations au sujet de Die sieben Worte dans l’ouvrage d’Edmond
Lemaître et dans la monographie suivante, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Martin
Gregor-Dellin, Heinrich Schütz, trad. de l’allemand par Odile Demange, Paris, Fayard, 1986
(max. 15 lignes).

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Michèle Delgutte, « Heinrich
Schütz et la passion luthérienne : tradition et ouverture », Ostinato rigore : revue
internationale d’études musicales, 20 (2003), p. 103-114. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
4

4. Jean-Baptiste Lully, Armide


1. Le site de partitions en ligne www.imslp.org propose à la fois le manuscrit et la première
édition d’Armide. Quelles sont les clés utilisées pour noter les différents instruments du
prologue ?

2. Comparez brièvement la présentation du manuscrit et celle de la première édition (max. 15


lignes). Où et quand cette première édition a-t-elle été publiée ? Qui en est le librettiste ? À
quelle date l’œuvre a-t-elle été exécutée pour la première fois ?

3. Le site www.imslp.org publie également une édition complète récente de la partition,


préparée par Nicolas Sceaux. En quoi cette édition moderne se différencie-t-elle des deux
versions anciennes que vous avez consultées (max. 15 lignes) ?

4. Armide est un opéra qualifié de « tragédie en musique ». Donnez la définition de ce genre


spécifique d’après au moins deux sources, dont au moins une source « livresque » (=
publication papier). Citez les sources que vous avez utilisées.

5. Comparez la notice Wikipedia consacrée à Armide de Lully avec un commentaire publié


dans une monographie ou un ouvrage plus général disponible à la médiathèque de l’IMEP.
N’oubliez pas de référencer votre source (max. 15 lignes).
5

5. Marc-Antoine Charpentier, Te Deum


1. Comme l’indique le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir.
de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, Charpentier a composé
plusieurs Te Deum. Donnez les références de chacun d’eux. Lequel est célèbre pour son
utilisation à l’Eurovision ?

2. À l’aide des informations fournies dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians,
trouvez le manuscrit autographe qui contient Te Deum H. 146 sur Internet.

3. Comparez succinctement ce manuscrit (fol. 73v) avec le début de l’édition disponible en


ligne sur http://clanfaw.free.fr/091108a.pdf (réponse : max. 15 lignes).

4. Trouve-t-on des informations sur les Te Deum de Charpentier dans l’ouvrage suivant :
Catherine Cessac, Marc-Antoine Charpentier, Paris, Fayard, 1988 ? Détaillez votre réponse.

5. Sur le site http://www.charpentier.culture.fr/intro_flash.htm, la date de composition


proposée pour le célèbre Te Deum de Charpentier est plus précise que celle donnée dans le
New Grove Dictionary of Music and Musicians. Comparez les deux sources sur ce point
(max. 15 lignes). Déterminez l’institution qui héberge le site Internet et la personne qui en est
l’auteur.
6

6. Henry Purcell, Didon et Énée


1. Décodez les informations fournies au sujet de Didon et Enée dans le New Grove Dictionary
of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001 (catalogue des œuvres de Purcell).

2. Trouvez un enregistrement de Didon et Énée à la médiathèque de l’IMEP. Donnez-en les


références complètes.

3. Didon et Énée appartient au genre du « masque » anglais. Donnez la définition de ce genre


d’après trois sources différentes, dont au moins une encyclopédie musicale présente à la
médiathèque de l’IMEP. Citez toutes les sources consultées.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède les numéros 18 et/ou 247 du périodique
L’Avant-Scène Opéra, entièrement consacrés à Didon et Énée de Purcell. Indiquez l’adresse
de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque namuroise qui possède l’article suivant : Olga Moll, « Didon et
Énée : une problématique de la sublimation », Musurgia : analyse et pratique musicales, 11/3
(2004), p. 59-70. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la
publication.
7

7. Antonio Vivaldi, Les quatre saisons


1. Dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, dans quel ordre les œuvres de Vivaldi
sont-elles présentées dans le catalogue du compositeur ? Repérez et décodez les informations
au sujet des Quatre saisons.

2. Les quatre saisons font partie d’un recueil publié pour la première fois à Amsterdam en
1725. Trouvez ce recueil sur Internet. Comparez la présentation matérielle de la musique avec
celle de la partition de poche disponible à la médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes).

3. Comparez les informations sur Les quatre saisons dans deux monographies sur Vivaldi
disponibles à la médiathèque de l’IMEP. N’oubliez pas de citer vos sources.

4. Au vu des informations que vous avez récoltées jusqu’à présent, la notice Wikipedia
consacrée aux Quatre saisons vous semble-t-elle bien faite ? (Vous pouvez choisir entre la
version française, italienne, anglaise ou allemande ; indiquez la version retenue.)

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant, dans lequel Les quatre
saisons sont étudiées : Jeanne Klarnet-Vanel, « L’expression du mouvement dans le baroque
vénitien chez À. Vivaldi et G. Tiepolo », Musique et arts plastiques : interactions – Actes du
séminaire doctoral et post-doctoral (2002-2005), Paris, Université de Paris IV-Observatoire
Musical Français, 2008, p. 35-53. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.
8

8. Jean-Philippe Rameau, Les Indes galantes


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez quand a eu lieu la
première exécution publique des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau. À quel genre cette
œuvre appartient-elle ? Donnez les références complètes d’une édition moderne de la
partition.

2. Comparez succinctement le début de deux versions de la partition disponibles sur


www.imlsp.org :

 la version de Toulouse de 1750 (version manuscrite conservée au Conservatoire de


Toulouse)
 la version publiée par Paul Dukas à Paris chez Durand en 1895

(réponse : max. 15 lignes)

3. Comparez l’information au sujet des Indes galantes dans les deux ouvrages suivants,
disponibles à la médiathèque de l’IMEP :

 Philippe Beaussant, Rameau de A à Z, Paris, Fayard, 1983 ;


 Cuthbert Girdlestone, Jean-Philippe Rameau : sa vie, son œuvre, [Paris], Desclée de
Brouwer, 1983.

(réponse : max. 15 lignes)

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Richard Langellier-Bellevue,
« Le concept d’exotisme chez Rameau: Un exemple – Les sauvages des Indes galantes »,
Recherches sur la musique française classique, 21 (1983), p. 158-160. Indiquez l’adresse de
la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Que pensez-vous de la notice Wikipedia consacrée au Indes galantes (version française) ?


9

9. Johann Sebastian Bach, Orgel-Büchlein


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la date de
composition du Orgel-Büchlein. À quels numéros des BWV ce recueil correspond-il ? Que
signifie l’abréviation BWV ? Donnez-en la référence complète d’après l’encyclopédie.

2. Dans la même encyclopédie, trouvez les références complètes des opera omnia les plus
récents de J.S. Bach. Déterminez le volume dans lequel est publié le Orgel-Büchlein. Trouvez
une bibliothèque belge qui possède cette édition. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la
cote de rangement de la publication.

3. Comparez succinctement la présentation d’un manuscrit de la première pièce de l’Orgel-


Büchlein (http://www.bach-digital.de/receive/BachDigitalSource_source_00001229) et d’une
édition récente disponible sur www.imslp.org (réponse : max. 15 lignes). Déterminez les
personnes qui ont transcrit ces partitions. De quand ces transcriptions datent-elles ?

4. Un professeur vous recommande la lecture de l’ouvrage suivant : Peter Williams, The


Organ Music of J. S. Bach, Cambridge, Cambridge University Press, 1983. Trouvez une
bibliothèque belge qui possède ce livre. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.

5. Pouvez-vous trouver des informations sur l’Orgel-Büchlein de Bach dans l’ouvrage


suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Alberto Basso, Jean-Sébastien Bach, Paris,
Fayard, 1984 ?
10

10. Johann Sebastian Bach, Passion selon saint Matthieu


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la date de la
première exécution de la Passion selon saint Matthieu de J. S. Bach.

2. À quel numéro BWV cette œuvre correspond-elle ? Que signifie l’abréviation BWV ?
Donnez-en la référence complète d’après l’encyclopédie.

3. À quel type de lectorat l’ouvrage suivant, présent à la médiathèque de l’IMEP, s’adresse-t-


il : Jacques Chailley, Les passions de J.-S. Bach, Paris, Presses universitaires de France,
1963 ? Indiquez les pages spécifiquement consacrées à la Passion selon saint Matthieu.

4. La Médiathèque de l’IMEP possède l’ouvrage suivant : Johann Nikolaus Forkel, Sur la vie,
l’art et l’œuvre de Johann Sebastian Bach, trad. par Geneviève Geffray, Paris, Flammarion,
1999. Comme la page de titre l’indique, il s’agit d’une traduction. Déterminez où et quand la
version originale allemande a été publiée. Qui était Johann Nicolaus Forkel ? Dans quelles
circonstances a-t-il écrit son ouvrage ?

5. Trouvez une bibliothèque namuroise où vous pourriez consulter l’article suivant : Denis
Laborde, « Vous avez tous entendu son blasphème ! Qu’en pensez-vous?’ Dire la Passion
selon saint Matthieu, selon Bach », Ethnologie française, 22/3 (1992), p. 320-336. Indiquez
l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
11

11. Johann Sebastian Bach, Les sonates en trio pour orgue


1. Donnez la définition de la sonate en trio d’après The New Grove Dictionary of Music and
Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan,
2001. Indiquez la notice que vous avez utilisée, son auteur, le volume et la page.

2. La médiathèque de l’IMEP possède l’ouvrage suivant : Christopher Hogwood, La sonate


en trio, trad. de l’anglais par Dennis Collins, Arles, Actes Sud, 1987. Comment la matière est-
elle organisée dans ce livre ? Y est-il question des sonates en trio de Bach ? Citez un autre
ouvrage de la médiathèque qui aborde ces mêmes sonates.

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Jacques van Oortmerssen,
A guide to duo and trio playing : studies in historical fingering and pedalling for the organ,
Sneek, Boeyenga, 2000.

4. Trouvez sur Internet une copie manuscrite de la Sonate en trio BWV 525 par Wilhelm
Friedemann Bach.

5. Trouvez les références complètes des opera omnia les plus récents de J.S. Bach.
Déterminez le volume dans lequel est publié la sonate en trio BWV 525. Trouvez une
bibliothèque belge qui possède cette édition. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote
de rangement de la publication.
12

12. Johann Sebastian Bach, Le Clavier bien tempéré


1. Décodez les informations qui figurent dans le New Grove Dictionary of Music and
Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan,
2001, au sujet du Clavier bien tempéré (catalogue des œuvres de Bach).

2. Le site www.imslp.org publie une version manuscrite du Clavier bien tempéré datée de
1733-1740 environ. Qui sont les copistes de ce manuscrit ? Où le manuscrit est-il conservé ?
Par quelle institution a-t-il été mis en ligne avant d’être repris dans www.imslp.org ?

3. À quel lectorat l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, s’adresse-t-il ?


Hermann Keller, Le clavier bien tempéré de Johann Sebastian Bach : l’œuvre –
l’interprétation, trad. de l’allemand par Pierre Auclert, Paris, Bordas, 1973 ? Déterminez le
titre et la date de parution de l’original allemand.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Anthony Girard, Le
langage musical de Bach dans le clavier bien tempéré, Paris, G. Billaudot, 2008. Indiquez
l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque belge où l’on peut consulter l’article suivant : Gottfried R.
Marschall, « La notion de syntaxe dans le Clavecin bien tempéré de J.S. Bach », Ostinato
rigore : Revue internationale d’études musicales, 16 (2001), p. 219-237. Indiquez l’adresse de
la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
13

13. Georg Friedrich Haendel, Le Messie


1. À quel genre musical Le Messie appartient-il ? Donnez la définition de ce genre d’après
deux dictionnaires différents présents à la médiathèque de l’IMEP. N’oubliez pas de citer vos
sources.

2. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la période à laquelle
Haendel a composé cette œuvre. L’encyclopédie cite deux références à des opera omnia dans
lesquels l’œuvre est publiée. Donnez-en les références aussi précises que possible.

3. Une de ces deux éditions est disponible sur Internet. Laquelle ? Sur quel site ?

4. Outre la date de composition de l’œuvre et les opera omnia, le New Grove Dictionary of
Music and Musicians fournit encore diverses autres informations sur le Messie. Lesquelles ?

5. Le site www.imslp.org publie un manuscrit de l’œuvre daté de 1741. Selon le site, le


rédacteur de ce manuscrit est Friedrich Chrysander. Qui est ce personnage ? Est-ce lui qui a
copié le manuscrit ou est-ce Haendel lui-même ?
14

14. Georg Friedrich Haendel, Water music


1. Comparez succinctement les informations disponibles sur cette œuvre dans deux
monographies sur Haendel présentes à la médiathèque de l’IMEP. Choisissez les références
les plus récentes (max. 15 lignes). N’oubliez pas de citer vos sources.

2. Comparez la notice de Wikipedia consacrée à cette œuvre dans la version française et


anglaise (max. 15 lignes).

3. Dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, le catalogue des œuvres de Haendel
indique la mention « 348-350 » à côté du nom de l’œuvre. Que signifient ces nombres ?
Répondez de manière aussi complète que possible.

4. La même encyclopédie cite deux références à des opera omnia dans lesquels l’œuvre est
publiée. Donnez-en les références aussi précises que possible. Une de ces éditions est
disponible sur Internet. Laquelle ? Sur quel site ? Pourquoi l’autre ne pourrait-elle pas être
mise à disposition sur le même site ? Dans quelle bibliothèque belge peut-on la trouver ?

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Jonathan Keates, Georg
Friedrich Händel, traduit de l’anglais par Odile Demange, Paris, Fayard, 1995. Indiquez
l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
15

15. Domenico Scarlatti, Les sonates pour clavier


1. Domenico Scarlatti a composé un grand nombre de sonates pour instrument à clavier.
Combien le catalogue des œuvres du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e
édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001 en
mentionne-t-il ? Qui est l’auteur de ce catalogue ?

2. La médiathèque de l’IMEP possède l’édition suivante : Domenico Scarlatti, Sonaten :


Pastorale und Capriccio, Leipzig, Peters, s.d. À quelles sonates du New Grove Dictionary of
Music and Musicians ces œuvres correspondent-elles ? Décodez toutes les informations que
donne l’encyclopédie au sujet de ces pièces.

3. Comparez cette édition avec celle de P. Gouin qui est proposée sur www.imslp.org
(réponse : max. 15 lignes).

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Richard Boulanger, Les
Innovations de Domenico Scarlatti dans la technique du clavier, Béziers, Société de
musicologie du Languedoc, 1988. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Jean Duron, « La réception
de l’œuvre de Domenico Scarlatti en France », Fonti musicali italiane, 17 (2012), p. 135-149.
Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
16

16. Christoph Willibald Gluck, Orphée et Eurydice


L’opéra Orphée et Eurydice de Gluck existe en deux versions : la première en italien et la
seconde en français. Décodez les informations sur ces deux versions telles qu’elle figurent
dans le catalogue des œuvres du compositeur publié dans le New Grove Dictionary of Music
and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001.

2. Comparez les informations sur Orphée et Eurydice dans les deux ouvrages suivants,
disponibles à la médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes) :

 Jacques-Gabriel Prod’homme, revu par Joël-Marie Fauquet, Christoph-Willibald Gluck,


Paris, Fayard, 1985 ;
 Harold Rosenthal, John Warrack, Roland Mancini e.a., Guide de l’opéra, Paris, Fayard,
1992.

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède le numéro 192 du périodique L’avant scène
opéra (1999), entièrement dédié à Orphée et Eurydice de Gluck. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Jean Mayer, « Orphée et les
Furies : analyse musicale d’une scène de Gluck », L’opéra au XVIIIe siècle, Aix-en-Provence,
Université de Provence, 1982, p. 419-429. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.

5. Le site www.imslp.org publie la version française d’Orphée et Euridyce selon une édition
de 1783. Comparez la disposition des voix de l’ouverture dans cette édition ancienne et dans
une édition plus récente au choix. N’oubliez pas de citer vos sources.
17

17. Joseph Haydn, Symphonie no 94 : La surprise


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, précisez l’effectif, l’année de
composition et la date de la première exécution de la Symphonie no 94 de Haydn.

2. Dans le catalogue des œuvres de Haydn du New Grove Dictionary of Music and Musicians,
précisez ce que signifient les indications de la cinquième et de la sixième colonne qui figurent
à côté du numéro de la symphonie (À – HW i/16, 64; P xi, 49).

3. Comparez les informations que les deux ouvrages suivants, disponibles à la médiathèque de
l’IMEP, donnent sur la Symphonie no 94 de Haydn (réponse : max. 15 lignes) :

 François-René Tranchefort, Guide de la musique symphonique, Paris, Fayard, 1986.


 Luigi Della Croce, Les 107 [cent-sept] symphonies de Haydn : guide et analyse critique,
Bruxelles, Dereume, 1977.

4. Trouvez un enregistrement de la Symphonie no 94 de Haydn à la médiathèque de l’IMEP et


référencez-le de manière complète.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Steven E. Paul, « Comedy,
wit, and humor in Haydn’s instrumental music », Haydn studies : Proceedings of the
International Haydn Conference, Washington, D.C., 1975, New York, W.W. Norton, 1981, p.
450-456. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
18

18. Joseph Haydn, La création


1. Décodez les informations au sujet de La création dans le catalogue des œuvres de Haydn
du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et
de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001.

2. En quoi l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, peut-il être qualifié de


« guide pédagogique » : Michel Asselineau et Eugène Bérel, Les formes vocales : Guide
pédagogique : Messe - Réquiem - Motet - Vêpres - Passion - Cantate - Oratorio - Opéra –
Lied, Courlay, Fuzeau, 1992 ?

3. En quoi consiste l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Marc Vignal


(éd.), Joseph Haydn : Autobiographie. Premières biographies, Paris, Flammarion, 1997 ?
Quel est le rôle de Marc Vignal dans cette publication ? L’ouvrage permet-il de se
documenter sur La création ?

4. À quel genre musical La création appartient-elle ? Donnez la définition de ce genre d’après


deux dictionnaires musicaux disponibles à la médiathèque de l’IMEP. N’oubliez pas de citer
vos sources.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Dominique Sohet, « La
Création de Joseph Haydn : une œuvre pour l’histoire », Analyse musicale, 1 (1985), p. 84-91.
Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
19

19. Antonio Salieri


1. Dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, quelle est la structure de la notice
consacrée à Salieri ? Qui en sont les auteurs ? Comment le catalogue des œuvres est-il
organisé ?

2. À quel type de lectorat l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, est-il


destiné : Marc Vignal, Antonio Salieri, [Paris], Bleu nuit, 2004 ? Le qualifieriez-vous de
scientifique ou vulgarisateur ?

3. Un opéra à succès de Salieri s’intitule La cifra. Dans le catalogue des œuvres de Salieri
présenté dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, le titre de cette œuvre est
suivi des indications suivantes :

(dg, 2, Da Ponte, after Petrosellini: La dama pastorella), WB, 11 Dec 1789, À-Wn*, B-Bc, D-
B, D-Dl, F, Mbs, F-Pn, I-Fc).

Que signifient toutes ces abréviations ?

4. La partition de La Cifra est-elle disponible sur Internet ? En existe-t-il une édition récente ?

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Volkmar Braunbehrens,
Salieri : dans l’ombre de Mozart, trad. par Marie-Hélène Ricquier, Paris, Lattès, 1990.
Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication. Quel est le
titre de la version originale allemande de cet ouvrage ? Quand a-t-il été publié ?
20

20. Wolfgang Amadeus Mozart, Don Juan


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez le lieu et la date de la
première du Don Juan de Mozart. À quel numéro Koechel cet opéra correspond-il ? Que
signifient les références « Koechel » ? Donnez une réponse précise et complète.

2. Toujours à l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, citez l’édition la plus
récente des opera omnia de Mozart et donnez la référence exacte du volume dans lequel est
publié Don Juan. Ce volume est-il disponible à l’IMEP ?

3. Pierre-Jean Jouve (1887-1976) a consacré un ouvrage complet au Don Juan de Mozart (Le
Don Juan de Mozart, Paris, C. Bourgois, 1986, disponible à la Médiathèque de l’IMEP).
Comment qualifieriez-vous ce livre ? S’agit d’une analyse scientifique ? D’un ouvrage de
vulgarisation ? À quel type de lectorat l’auteur vous semble-t-il s’adresser ? Comment
expliquez-vous que ce livre ait été publié après la mort de l’auteur ?

4. La série L’avant-scène Opéra a consacré deux numéros à Don Juan : les nos 24 et 172. La
médiathèque de l’IMEP en possède un des deux. Lequel ? Trouvez une bibliothèque
namuroise qui possède l’autre. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement
de la publication.

5. La bibliothèque nationale de France possède un manuscrit autographe du Don Juan de


Mozart, consultable sur
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b55002493z.r=mozart%20don%20giovanni. De quand ce
manuscrit date-t-il ? Comparez la présentation de la musique du début de l’ouverture avec une
des éditions disponibles à l’IMEP (max. 15 lignes).
21

21. Wolfgang Amadeus Mozart, La flûte enchantée


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la date de la
première exécution de La flûte enchantée. À quel numéro Koechel cet opéra correspond-il ?
Que signifient les références « Koechel » ? Donnez une réponse précise et complète.

2. Dans l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, où et comment La flûte


enchantée est-elle abordée : Annie Paradis, Mozart : l’opéra réenchanté, Paris, Fayard,
1999 ? À quel type de lectorat cet ouvrage vous semble-t-il s’adresser ?

3. Le symbolisme maçonnique de La flûte enchantée est reconnu depuis longtemps. Citez-en


quelques exemples d’après Jacques Chailley, La Flûte enchantée : opéra maçonnique. Essai
d’explication du livret et de la musique, Paris, R. Laffont, 1983. (Réponse max. 10 lignes)

4. Deux numéros de la revue L’avant-scène Opéra sont consacrés à La flûte enchantée : les
nos 1 (1976) et 101 (1987). L’un des deux est disponible à l’IMEP : lequel ? Trouvez une
bibliothèque belge qui possède l’autre numéro. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote
de rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Frédéric Gonin,
« L’ouverture de La Flûte enchantée : entre structure symbolique et symbolisme formel »,
Musurgia : analyse et pratique musicales, 7/2 (2000), p. 7-23. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
22

22. Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto pour clarinette KV 622


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, indiquez où et quand le
Concerto pour clarinette KV 622 fut composé. À quoi correspond l’abréviation KV ? Donnez
la référence complète d’après l’encyclopédie. Dans le tableau qui détaille l’ensemble des
concertos du compositeur, que signifient les abréviations MW et NMA en tête des colonnes 8
et 9 ?

2. La bibliographie qui figure à la fin de la notice du New Grove Dictionary of Music and
Musicians cite un livre entièrement consacré au concerto pour clarinette de Mozart. De quel
ouvrage s’agit-il ? Trouvez une bibliothèque belge qui le possède. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

3. Comparez la présentation de la partition dans les deux éditions disponibles à l’IMEP et


dans l’édition proposée sur le www.imslp.org (Leipzig, 1881) (max. 15 lignes).

4. Indiquez les pages de l’ouvrage suivant qui abordent le Concerto pour clarinette de
Mozart : Jean et Brigitte Massin, Wolfgang Amadeus Mozart, Paris, Fayard, 1978.

5. Comparez la présentation de cette œuvre dans le livre de J. et B. Massin avec celle qui est
proposée sur Wikipedia (choisissez la version française ou anglaise et précisez celle que vous
avez retenue) (max. 15 lignes).
23

23. Wolfgang Amadeus Mozart, Requiem


1. Le catalogue des œuvres de Mozart du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e
édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, offre de
nombreuses informations relatives au Requiem de Mozart. Décodez toutes ces informations.

2. La médiathèque de l’IMEP possède l’ouvrage suivant : Howard Chandler Robbins Landon,


1791 : la dernière année de Mozart, trad. par Dennis Collins, Paris, J.-C. Lattès, 1988.
Indiquez les pages qui sont consacrées au Requiem.

3. Analysez la notice française de Wikipedia sur le Requiem de Mozart. Vous semble-t-elle


bien faite ?

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : René Terrasson, Le
testament philosophique de Mozart: La flûte enchantée, La clémence de Titus, le Requiem,
selon les arcanes de la Franc-maçonnerie du siècle des Lumières, Paris, Dervy, 1996.
Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Simon P. Keefe, « Mozart’s
Requiem and nineteenth-century fiction », Mozart-Jahrbuch (2011), p. 119-140. Indiquez
l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
24

24. Ludwig van Beethoven, Les sonates pour piano


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez le nombre de sonates
pour piano que Beethoven a composées. Les numéros d’opus suivent-ils l’ordre
chronologique de composition ? Que signifie l’abréviation « woo » ?

2. En quoi l’ouvrage suivant peut-il être qualifié de « guide pédagogique » : B. Rolin, M.-O.
Dugert, T. Laurent, Les formes musicales : suite, concerto, sonate, symphonie : guide
pédagogique, Courlay, Fuzeau, 1989 ? À quel lectorat s’adresse-t-il ?

3. Comparez succinctement les informations sur la sonate op. 13 no 8 « Pathétique » dans les
deux ouvrages suivants :

 Paul Badura-Skoda et Jörg Demus, Les sonates de Beethoven, trad. par Jean Malignon,
Paris, Lattès, 1981 ;
 François-René Tranchefort, Guide de la musique de piano et de clavecin, Paris, Fayard,
1987.

(réponse : max. 15 lignes)

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Charles Rosen, Les sonates
pour piano de Beethoven : un petit guide, trad. par Anne Chapoutot, Paris, Gallimard, 2007.
Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivante : John Henry van der Meer,
« Beethoven et le pianoforte », L’interprétation de la musique classique de Haydn à Schubert,
éd. par Henri de Mun, Paris, Minkoff, 1980, p. 67-85. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et
la cote de rangement de la publication.
25

25. Ludwig van Beethoven, Concerto pour violon


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la date de la
composition et de la première exécution du Concerto pour violon de Beethoven ainsi que
celle de sa première publication en partition. Consultez principalement le catalogue des
œuvres du compositeur.

2. Le New Grove Dictionary of Music and Musicians cite trois références à des opera omnia
dans lesquels le Concerto pour violon est publié. Donnez-en les références. Une de ces
références est disponible sur Internet. Laquelle ?

3. La partition autographe de Beethoven est disponible sur le site www.imslp.org. Déterminez


dans quelle bibliothèque elle est conservée. Commentez la présentation matérielle de la
notation de Beethoven.

4. Comparez les informations sur le Concerto pour violon telles qu’elles sont fournies dans
deux monographies consacrées à Beethoven disponibles à la médiathèque de l’IMEP (max. 15
lignes). N’oubliez pas de citer vos sources.

5. Comparez la définition du genre du concerto d’après deux dictionnaires musicaux présents


à la médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes). Citez vos sources.
26

26. Ludwig van Beethoven, Neuvième symphonie


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la date de la
première exécution de la Neuvième symphonie de Beethoven et celle de sa publication.
Consultez principalement le catalogue des œuvres du compositeur.

2. La partition autographe de Beethoven est disponible sur le site www.imslp.org. Déterminez


dans quelle bibliothèque elle est conservée. Commentez la présentation visuelle de l’œuvre
dans le manuscrit.

3. Comparez succinctement les informations fournies sur la Neuvième symphonie de


Beethoven dans les deux ouvrages suivants, disponibles à la médiathèque de l’IMEP :

 François-René Tranchefort, Guide de la musique symphonique, Paris, Fayard, 1986 ;


 Michel Lecompte, Guide illustré de la musique symphonique de Beethoven, Paris, Fayard,
1995.

(réponse : max. 15 lignes)

4. Dans le livre suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, indiquez les pages


consacrées à la Neuvième symphonie : Jean Massin, Ludwig van Beethoven, Paris, Fayard,
1978.

5. Trouvez une bibliothèque belge où vous pouvez consulter l’article suivant : Markus
Waldura, « L’influence de la 9ème symphonie de Beethoven sur les finales de la 9ème
symphonie de Schubert et de la seconde symphonie de Schumann », Ostinato rigore : revue
internationale d’études musicales, 11-12 (1998), p. 147-168. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
27

27. Fernando Sor et la guitare


1. Citez les éditions d’œuvres pour guitare de Sor publiées au XXe siècle et mentionnées dans
le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et
de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001. Indiquez l’auteur de la notice, le volume et la
pagination.

2. Trouvez une bibliothèque belge qui possède au moins une de ces éditions. Indiquez
l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

3. Comparez les dates de naissance et de décès de Sor telles qu’elles sont mentionnées dans le
New Grove Dictionary of Music and Musicians et sur Wikipedia (en français, en anglais et en
espagnol). Que constatez-vous ? Comment expliquer cette bizarrerie ?

4. Trouvez sur Internet un exemplaire de Fernando Sor, Méthode pour la guitare, Paris,
l’Auteur, 1830. Comment cet ouvrage est-il structuré ? Comparez brièvement l’instrument
dont parle Sor avec le vôtre (voir en particulier les planches II et III).

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Brian Jeffery, Fernando
Sor: composer and guitarist, London, Tecla, 1977. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la
cote de rangement de la publication.
28

28. Niccolò Paganini, 24 caprices pour violon


1. Décodez les informations relatives aux 24 caprices de Paganini dans le New Grove
Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John
Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001 (catalogue des œuvres de Paganini).

2. Le site www.imslp.org propose plusieurs versions des Caprices pour violon de Paganini,
dont un manuscrit du compositeur. Certaines dates ne correspondent pas avec les informations
données dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians. Décrivez dans le détail les
divergences observées. Pouvez-vous les expliquer ?

3. Indiquez les pages qui abordent les Caprices pour violon de Paganini dans l’ouvrage
suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Guide de la musique de chambre, sous la
dir. de François-René Tranchefort, Paris, Fayard, 1989. Qui est l’auteur de ces pages ?

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Jeffrey Perry, « Paganini’s
quest : the twenty-four Capricci per violino solo, op. 1 », 19th century music, 27/3 (2004), p.
208-229. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Comparez la notice sur les 24 caprices de Paganini de la version française de Wikipedia


avec celle d’une des autres langes disponibles. N’oubliez pas d’indiquer votre choix
(réponse : max. 15 lignes).
29

29. Gioacchino Rossini, Il barbiere di Siviglia


1. Décodez les informations relatives au Barbiere di Siviglia de Rossini dans le New Grove
Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John
Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001 (catalogue des œuvres de Rossini).

2. La médiathèque de l’IMEP possède plusieurs ouvrages de la collection des « Guides »


publiée chez Fayard. Dans quel volume êtes-vous susceptible de trouver des informations sur
Il barbiere di Siviglia de Rossini ?

3. Comparez les informations fournies au sujet de Il barbiere di Siviglia dans deux


monographie disponibles à l’IMEP. Citez vos sources comme indiqué au cours.

4. Trouvez une bibliothèque namuroise qui possède le no 37 du périodique L’avant-scène


opéra (2005), entièrement consacré à Il barbiere di Siviglia. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Maurice Lever,
« Beaumarchais et la musique », Revue d’histoire littéraire de la France, 4 (2000), p. 1093-
1104. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
30

30. Franz Schubert, Winterreise


1. Dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, repérez et décodez toutes les
informations relatives au cycle Winterreise dans le catalogue des œuvres de Schubert.

2. À quel lectorat l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, vous semble-t-il


s’adresser : Dominique Patier, Franz Schubert, Paris, Gallimard, 1994 ? Aborde-t-il le
Winterreise de manière détaillée ?

3. Repérez les pages consacrées au Winterreise dans l’ouvrage suivant, disponible à la


médiathèque de l’IMEP : Dietrich Fischer-Dieskau, Les Lieder de Schubert, trad. par Michel-
François Demet, Paris, R. Laffont, 1979. Identifiez le titre de la version originale (allemande)
de cet ouvrage et sa date de publication.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Jacques Chailley, Le
« Voyage d’hiver » de Schubert, Paris, Leduc, 1975. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et
la cote de rangement de la publication.

5. Comparez la présentation du cycle dans deux éditions disponibles sur www.imslp.org :


celle d’Eusebius Mandyczewski publiée à Leipzig chez Breitkopf & Härtel et celle de Max
Friedlaender publiée à Leipzig chez Peters (max. 15 lignes).
31

31. Franz Schubert, Symphonie inachevée


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la date de
composition et de publication de la Symphonie inachevée. Qui est l’auteur de la notice
consacrée à Schubert ? Indiquez le volume et la pagination.

2. Parmi les monographies consacrées à Schubert disponibles à l’IMEP, comparez


l’information au sujet de la Symphonie inachevée dans les deux ouvrages les plus récents
(max. 15 lignes). Donnez les références complètes de chacun de ces ouvrages.

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Paul-Gilbert Langevin,
« Les nouvelles données historiques et musicales. Les quatorze (ou quinze?) symphonies de
Schubert », Franz Schubert et la symphonie. Eléments d’une nouvelle perspective, éd. par
Paul-Gilbert Langevin, Paris, Revue Musicale, 1982. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et
la cote de rangement de la publication.

4. Comparez la présentation visuelle de deux versions de la partition proposées sur le site


www.imslp.org : l’édition de Johannes Brahms publiée à Leipzig chez Breitkopf & Härtel en
1885 et la version de Philip Legge, qui date de 2008 (max. 15 lignes). À quoi correspond
l’indication qui figure sur le site : « Completion by Philip Legge » ?

5. Comparez les notices consacrées à la Symphonie inachevée sur Wikipedia, en version


française et anglaise (max. 15 lignes). Vous semblent-elles bien faites ?
32

32. Hector Berlioz, Symphonie fantastique


1. La médiathèque de l’IMEP possède plusieurs ouvrages de la collection des « Guides »
publiée chez Fayard. Dans quel volume êtes-vous susceptible de trouver des informations sur
la Symphonie fantastique de Berlioz ?

2. Combien de symphonies le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous
la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, attribue-t-il à Berlioz ?
Décodez toutes les informations données par l’encyclopédie au sujet de ces œuvres. Indiquez
l’auteur, le volume et la pagination de la notice utilisée.

3. Dans l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, quelles sont les pages
consacrées à la Symphonie fantastique de Berlioz : Henry Barraud, Hector Berlioz, Paris,
Fayard, 1979 ? À quel lectorat cet ouvrage vous semble-t-il s’adresser ?

4. Trouvez une interprétation de la Symphonie fantastique à la médiathèque de l’IMEP.


Précisez les interprètes et donnez les références complètes de l’enregistrement.

5. Le site de partitions en ligne www.imslp.org permet d’accéder à la première édition de la


Symphonie fantastique citée dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians (Leipzig,
Breitkopf & Härtel). Comparez les premières pages de cette partition avec les deux versions
disponibles à la médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes). Donnez pour chaque édition les
références complètes, avec le lieu d’édition, l’éditeur commercial, l’année, sans oublier
l’éditeur scientifique.
33

33. Felix Mendelssohn, Troisième symphonie « Écossaise »


1. Quelle est la structure de la notice consacrée à Felix Mendelssohn dans le New Grove
Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John
Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001 ? Dans quelle section est-il question des symphonies ? Qui
est l’auteur de la notice ?

2. Dans quel volume de la collection des « Guides » publiée chez Fayard peut-on trouver des
renseignements sur la Troisième symphonie de Mendelssohn ? Ce guide explique-t-il l’origine
du surnom (« Écossaise ») de la symphonie ?

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Brigitte François-Sappey,
Felix Mendelssohn, Paris, Fayard, 2003. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.

4. Le site www.imslp.org publie le manuscrit autographe de la Troisième symphonie de


Mendelssohn. Comment qualifieriez-vous l’écriture du compositeur ? Dans quelle
bibliothèque le manuscrit est-il conservé ? À quelle bibliothèque appartenait-il avant la
seconde guerre mondiale ? Essayez de comprendre comment le manuscrit a pu passer de l’une
à l’autre.

5. Trouvez un enregistrement de la Troisième symphonie de Mendelssohn à la médiathèque de


l’IMEP. Donnez-en les références complètes.
34

34. Robert Schumann, Frauenliebe und -leben


1. Décodez les informations qui figurent dans le New Grove Dictionary of Music and
Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan,
2001 au sujet de Frauenliebe und -leben (catalogue des œuvres de Robert Schumann).

2. Dans quel volume des Guides publiés par la maison d’édition Fayard pouvez-vous trouver
des informations sur le cycle Frauenliebe und -leben de Schumann ? Référencez l’ouvrage
comme indiqué au cours, sans oublier d’indiquer l’auteur de la notice et la pagination.

3. Comparez les informations que fournissent deux monographies sur Schumann disponibles à
la médiathèque l’IMEP. Choisissez les références les plus récentes. N’oubliez pas de citer vos
sources.

4. Comparez la notice que Wikipedia consacre en français et en anglais ou en allemand au


cycle Frauenliebe und -leben. Ces notices vous semblent-elles bien faites ?

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Elissa S. Guralnick, « ‘Ah
Clara, I am not worthy of your love’ : rereading Frauenliebe und Leben, the poetry and the
music », Music & letters, 87/4 (2006), p. 580-605. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la
cote de rangement de la publication.
35

35. Frédéric Chopin, les Mazurkas


1. The New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, indique, dans le catalogue des œuvres de
Chopin, un grand nombre de (recueils de) mazurkas. À quoi correspondent les indications
dans le deux premières colonnes (CT ; Op. or KK) ? Dans quel ordre les mazurkas sont-elles
présentées ?

2. Qu’est-ce qu’une mazurka ? Donnez-en la définition d’après deux encyclopédies musicales


disponibles à la médiathèque de l’IMEP. N’oubliez pas de référencer vos sources.

3. L’encyclopédie en ligne Wikipedia propose une page spécialement dédiée aux Mazurkas de
Chopin. Quelles informations y trouve-t-on principalement ?

4. L’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, permet-il de se documenter sur


les mazurkas de Chopin : Camille Bourniquel, Chopin, [Paris], Seuil, 1994 ? À quel lectorat
ce livre vous semble-t-il s’adresser ?

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Nicolas Meeùs, « Techniques
modales dans l’harmonie des mazurkas de Chopin », Analyse musicale : la musique et nous,
21 (1990), p. 101-113. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la
publication.
36

36. Franz Liszt, Années de pèlerinage


1. The New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, donne dans le catalogue des œuvres de
Liszt quatre entrées relatives aux Années de pèlerinage. Chaque entrée est précédée de quatre
indications chiffrées (par exemple, pour la première, A55 ; 161 ; 10b/1-7 ; 156-162). Que
signifient ces indications ?

2. Pour chaque entrée, précisez l’année de composition, le lieu et l’année de la première


publication et les références précises aux opera omnia cités dans l’encyclopédie.

3. Comparez les informations que l’on peut trouver sur les Années de pèlerinage dans les
deux ouvrages suivants, disponibles à la médiathèque de l’IMEP :

 André Gauthier, Liszt, Paris, Hachette, 1972 ;


 Bernard Gavoty, Liszt, Paris, Julliard, 1980.

(réponse : max. 15 lignes)

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Jean-Jacques Eigeldinger,
« Les Années de pèlerinage de Liszt. Notes sur la genèse et l’esthétique », Revue musicale de
Suisse romande, 33/4 (1980), p. 147-72. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.

5. Comparez les informations fournies sur les Années de pèlerinage dans la version française
et anglaise de Wikipedia (max. 15 lignes).
37

37. Giuseppe Verdi, Falstaff


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez le lieu et la date de la
première de Fallstaff de Verdi. L’encyclopédie cite le lieu de conservation du manuscrit
original de Verdi. Où celui-ci se trouve-t-il ?

2. Comparez succinctement la présentation de la première édition de l’œuvre, publiée chez


Ricordi à Milan (disponible sur www.imlsp.org), et une de celles qui sont disponibles à la
médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes).

3. La médiathèque de l’IMEP possède plusieurs ouvrages de la collection des « Guides »


publiée chez Fayard. Dans quel(s) volume(s) êtes-vous susceptible de trouver des
informations sur Falstaff ?

4. Trouvez une bibliothèque namuroise qui possède la revue suivante : L’avant-scène Opéra,
87-88 (1986) : Falstaff. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la
publication.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Emanuele Senici, « Verdi’s
Falstaff at Italy’s fin de siècle », The musical quarterly, 85/2 (2001), p. 274-310. Indiquez
l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
38

38. Giuseppe Verdi, Requiem


1. Dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, décodez les informations que fournit le
catalogue des œuvres de Verdi au sujet du Requiem.

2. En quoi consiste l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Aldo


Oberdorfer (éd.), Verdi, autobiographie à travers la correspondance, trad. par Sibylle
Zavriew, Paris, J.-C. Lattès, 1984 ? Cet ouvrage permet-il de se documenter sur le Requiem de
Verdi ?

3. Comme indiqué sur la page de titre, l’ouvrage d’Oberdorfer est une traduction. Cherchez le
titre original et l’année de publication de la première édition italienne de ce livre. Essayez de
trouver quelques informations biographiques sur Oberdorfer et confrontez-les aux données
bibliographiques récoltées. Qu’observez-vous ?

4. Comparez succinctement les partitions du Requiem de Verdi disponibles sur


http://digital.nls.uk/special-collections-of-printed-music/pageturner.cfm?id=100972042 et sur
http://petrucci.mus.auth.gr/imglnks/usimg/c/c2/IMSLP00198-Verdi_-_Requiem_-_1_-
_Requiem.pdf (max. 15 lignes). Où et quand chacune de ces éditions a-t-elle été publiée ?
Correspondent-elles à la version qui se trouve à la médiathèque de l’IMEP ?

5. Comparez succinctement les informations fournies sur le Requiem dans les ouvrages
suivants (réponse : max. 15 lignes) :

Pierre Petit, Verdi, s.l., Seuil, 1958 ;


Alain Duault, Verdi, s.l., Gallimard, 1986.
39

39. Richard Wagner, Tristan und Isolde


1. The New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, indique, dans le catalogue des œuvres de
Wagner, le lieu et la date de la première de Tristan und Isolde, mais également deux
exécutions antérieures du prélude seul. Donnez le détail de ces trois exécutions.

2. La même encyclopédie cite deux éditions des opera omnia de Wagner. Donnez les
références de la plus récente d’entre elles. Trouvez une bibliothèque belge qui possède cette
édition. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
Imaginez que vous vouliez acheter la partition de Tristan und Isolde dans cette édition. À
quelle maison d’édition devez-vous vous adresser ?

3. La médiathèque de l’IMEP possède l’ouvrage suivant : Barry Millington, Wagner : guide


raisonné, trad. par Dennis Collins, Paris, Fayard, 1996. À quel lectorat cet ouvrage vous
semble-t-il destiné ? Quel type d’informations donne-t-il au sujet de Tristan und Isolde ? À
l’aide d’Internet, trouvez des informations sur l’auteur.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède le numéro 34-35 du périodique L’Avant-Scène
opéra, entièrement consacré à Tristan und Isolde. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la
cote de rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque namuroise qui possède l’article suivant : Marie Goffette, « La
problématique des leitmotive dans Tristan und Isolde de Richard Wagner », Revue belge de
musicologie, 61 (2007), p. 127-150. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.
40

40. Adolphe Sax


1. Citez les différents membres de la famille Sax mentionnés dans le New Grove Dictionary of
Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001. Indiquez leur lieu et date de naissance et de décès. Qui a rédigé les notices
consacrées à ces personnages ?

2. La famille Sax a construit non seulement des saxophones, mais aussi d’autres types
d’instruments. Citez-en quelques-uns en vous basant sur Malou Haine et Ignace De Keyser,
Instruments Sax, Sprimont, Mardaga, 2000 (disponible à la médiathèque de l’IMEP).

3. En 2014-2015, le Musée des Instruments de Musique de Bruxelles a organisé une


exposition à l’occasion du bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax. L’organisation de
cette exposition en quatre sections se trouve reflétée dans le catalogue : Géry Dumoulin,
Sax200 : Catalogue publié à l’occasion de l’exposition organisée par le Musée des
instruments de musique de Bruxelles (8 février 2014 - 11 janvier 2015), Liège, Le Perron,
2014 (disponible à la médiathèque de l’IMEP). Quelles sont ces quatre sections, qui
correspondent aux quatre chapitres du catalogue ?

4. Comparez succinctement l’information sur Adolphe Sax fournie dans le New Grove
Dictionary of Music and Musicians et dans les notices Wikipedia en français en en anglais
(max. 15 lignes).

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Malou Haine, Adolphe Sax
(1814-1894): sa vie, son œuvre et ses instruments de musique, Bruxelles, Éditions de
l’Université libre de Bruxelles, 1980. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.
41

41. César Franck, Six pièces pour orgue, op. 16-21 (1868)
1. Quelles informations pouvez-vous trouver sur les Six pièces pour orgue de Franck dans The
New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de
John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001 ? Indiquez l’auteur de la notice utilisée, le volume et
la page.

2. Dans l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, déterminez les pages qui
traitent spécifiquement des Six pièces pour orgue de Franck : François Sabatier, César Franck
et l’orgue, Paris, Presses universitaires de France, 1982.

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède la partition des Six pièces pour orgue de
Franck. Donnez-en les références complètes. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote
de rangement de la publication.

4. L’ouvrage suivant aborde-t-il les Six pièces pour orgue : Gilles Cantagrel, Guide de la
musique d’orgue, Paris, Fayard, 1991 ? À quel lectorat cet ouvrage vous semble-t-il
s’adresser ? À l’aide d’Internet, trouvez des informations sur l’auteur. N’oubliez pas de citer
vos sources.

5. Un professeur vous recommande de lire l’ouvrage suivant : Rollin Smith, Playing the
Organ Works of César Franck, Pendragon Press, New York, 1997. Trouvez une bibliothèque
belge qui possède ce livre. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la
publication.
42

42. Anton Brucker, Les symphonies et leurs différentes versions


1. Quelle est la structure de la notice consacrée à Bruckner dans The New Grove Dictionary of
Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001 ? Qui en sont les auteurs ? Trouvez des informations sur ces personnes à
l’aide d’Internet.

2. Bruckner est connu pour les multiples versions de ses symphonies, dont il est souvent
difficile d’évaluer l’authenticité. Wikipedia (versions anglaise) a créé une page spéciale
consacrée à ce problème : « Versions and editions of Bruckner’s symphonies ».
L’encyclopédie en ligne cite des sources bibliographiques qui analysent la problématique.
Trouvez des bibliothèques belges qui possèdent ces sources. Indiquez l’adresse des
bibliothèques et la cote de rangement des publications.

3. En quoi consiste l’ouvrage suivant, disponible à la bibliothèque de l’IMEP : Philippe


Herreweghe, Anton Bruckner, Arles, Actes Sud, 2008 ? Permet-il de se documenter sur le
problème des versions multiples des symphonies de Bruckner ?

4. Quelles sont les différentes versions de la Huitième symphonie publiées sur


www.imslp.org ? Donnez les références complètes de chaque version. Pour les manuscrits,
citez les bibliothèques et les cotes de rangement. Pour les versions imprimées, citez le lieu et
la maison d’édition. Indiquez également la date de chaque source.

5. Trouvez un enregistrement de la Huitième symphonie de Bruckner à la médiathèque de


l’IMEP. Donnez-en la référence complète. Le livret du CD précise-t-il la version interprétée ?
43

43. Johannes Brahms, Première symphonie


1. Décodez les informations données dans The New Grove Dictionary of Music and
Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan,
2001 au sujet de la Première symphonie de Brahms (catalogue des œuvres du compositeur).

2. Le site www.imslp.org permet de consulter le manuscrit autographe de la Première


symphonie ainsi que la première édition de 1877. Identifiez les institutions dont proviennent
ces deux versions. Le manuscrit est incomplet. Quelles informations le site fournit-il à ce
sujet ? Comparez la présentation de la partition dans le manuscrit et dans l’édition (max. 15
lignes).

3. Comparez les informations sur la Première symphonie dans les deux livres suivants,
disponibles à la médiathèque de l’IMEP :

 Karl Geiringer, Brahms : sa vie, son œuvre, Paris, Buchet-Chastel, 1982 ;


 John Horton, La Musique d’orchestre de Brahms : symphonies, concertos, ouvertures,
trad. par Hélène Le Moal, Arles, Actes Sud, 1989.

(réponse : max. 15 lignes)

4. Dans la série des « Guides » des éditions Fayard disponibles à la médiathèque de l’IMEP,
lequel offre des informations au sujet de la Première symphonie de Brahms ?

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Françoise Andrieux, « Le
thème dans les formes sonate des symphonies de Brahms », Analyse musicale, 13 (1988), p.
58-68. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
44

44. Camille Saint-Saëns, Danse macabre


1. Quelle est la structure de la notice consacrée à Saint-Saëns dans The New Grove Dictionary
of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001 ? Qui en sont les auteurs ?

2. Le site www.imslp.org publie plusieurs versions de la partition de la Danse macabre.


Comparez-les (présentation visuelle, désignation des instruments ; réponse : max. 15 lignes).

3. Comparez les informations sur la Danse macabre proposées dans deux monographies
disponibles à la médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes). Choisissez les ouvrages les plus
récents et n’oubliez pas de citer de vos sources.

4. Comparez la notice française de Wikipedia sur la Danse macabre à celle d’une des autres
langues disponibles (max. 15 lignes). Précisez la langue retenue.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Jeremy Hays, « Irony and the
dance of death : Saint-Saëns, Liszt and the Danse macabre », The journal of the American
Liszt Society, 52-53 (2002), p. 89-119. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.
45

45. Georges Bizet, Carmen


1. Dans The New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, décodez les informations qui figurent
dans la liste d’œuvres de Bizet au sujet de Carmen.

2. Carmen appartient au genre de l’opéra comique. Donnez la définition de ce genre d’après


deux sources différentes, dont au moins une encyclopédie musicale disponible à l’IMEP.
N’oubliez pas de citer vos sources.

3. Comparez les informations sur Carmen proposées par deux monographies disponibles à la
médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes). Choisissez les ouvrages les plus récents et n’oubliez
pas de citer de vos sources.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède les nos 26 (1980) ou 275 (2013) du périodique
L’avant-scène opéra, entièrement dédiés à Carmen. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la
cote de rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Henri Gonnard, « La
représentation du personnage de Carmen : De la nouvelle de Merimée à l’opéra comique de
Bizet », Les cahiers du CIREM, 37-38-39 (1996), p. 37-39. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
46

46. Pyotr Ilyich Tchaikovski, Le Casse-Noisette


1. Décodez les informations qui figurent au sujet du Casse-Noisette dans le catalogue des
œuvres de Tchaikovsky du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la
dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001.

2. Comparez les informations sur le Casse-noisette dans deux monographies disponibles à la


médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes). Choisissez les références les plus récentes.
N’oubliez pas de citer vos sources.

3. Dans le Casse-noisette, Tchaikovski est un des premiers compositeurs à utiliser un célesta.


Décrivez cet instrument d’après trois sources différentes, dont au moins une publication
disponible à la médiathèque de l’IMEP. N’oubliez pas de citer vos sources.

4. Le site www.imslp.org reproduit la première édition de la partition. Donnez-en les


références complètes. Le site signale par ailleurs trois fautes d’impression. Repérez-les dans
la partition et copiez les passages en question.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Jennifer Fisher, « The
nutcracker : a cultural icon », The Cambridge companion to ballet, Cambridge, Cambridge
University Press, 2007, p. 246-255. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.
47

47. Antonín Dvořák, Symphonie du Nouveau Monde


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la date de
composition de la Symphonie de Nouveau Monde. Pourquoi cette œuvre porte-t-elle ce nom-
là ? Où et quand eurent lieu la première ? Où et quand l’œuvre fut-elle publiée pour la
première fois ? Indiquez l’auteur de la notice consacrée au compositeur dans l’encyclopédie,
le volume et la page.

2. Dans l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, indiquez les pages


consacrées à la Symphonie de Nouveau Monde : Guide de la musique symphonique, sous la
dir. de François-René Tranchefort, [Paris], Fayard, 1986. Qui est l’auteur de ces pages ?

3. Comparez l’information fournie dans cet ouvrage avec celle du site suivant :
http://www.operadereims.com/IMG/pdf/symphonie_du_nouveau-2.pdf (max. 15 lignes). Le
site vous semble-t-il fiable ? Qui l’a rédigé ?

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Nicolas Southon, Les
symphonies du nouveau monde, Paris, Fayard, 2014. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et
la cote de rangement de la publication.

5. Le site www.imslp.org propose une version de la Symphonie du Nouveau Monde publiée


par Dover Publications en 1984. Sur quelle édition plus ancienne cette version se base-t-elle ?
48

48. Gabriel Fauré, Requiem


1. Décodez toutes les informations qui figurent dans le New Grove Dictionary of Music and
Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan,
2001, au sujet du Requiem (catalogue des œuvres de Fauré).

2. Trouvez des informations sur le Requiem de Fauré dans deux ouvrages (monographies ou
guides musicaux) disponibles à l’IMEP. Comparez-les (max. 15 lignes). Citez vos sources.

3. Comparez les notices françaises et anglaises que Wikipedia consacre au Requiem de Fauré
(max. 15 lignes).

4. Le site www.imslp.org publie une version du Requiem datée de 1901 et une autre due à
Philip Legge, dont le copyright s’étend de 2000 à 2007. Comparez ces versions et tâchez
d’expliquer les différences.

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant, dans lequel le Requiem de
Fauré est analysé : Jean-François Labie, Le visage du Christ dans la musique des XIXe et XXe
siècles, Paris, Fayard, 2005. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de
l’ouvrage.
49

49. Giacomo Puccini, Madama Butterfly


1. Décodez toutes les informations qui figurent dans le New Grove Dictionary of Music and
Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan,
2001, au sujet de la Madama Butterfly (catalogue des œuvres de Puccini).

2. Comparez les informations que fournissent les deux ouvrages suivants, disponibles à la
médiathèque de l’IMEP, sur Madama Butterfly :

 Mosco Carner, Puccini, trad. par Catherine Ludet, Paris, J.-C. Lattès, 1984 ;
 Marcel Marnat, Giacomo Puccini, [Paris], Fayard, 2005.

(réponse : max. 15 lignes)

3. L’ouvrage de Mosco Carner est une traduction, comme l’indique la page de titre. À l’aide
d’Internet, trouvez la date de l’édition originale (anglaise).

4. Trouvez une bibliothèque namuroise qui possède le numéro 56 du périodique L’avant-


scène opéra (1983), entièrement dédié à Madama Butterfly. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Comme l’indique le New Grove Dictionary of Music and Musicians, il existe plusieurs
versions de Madama Butterfly de Puccini. Trouvez une bibliothèque belge qui possède
l’article suivant, qui aborde cet aspect de l’œuvre : Dieter Schickling, « Puccini’s ‘work in
progress’: The so-called versions of Madama Butterfly », Music & letters, 79/4 (1998), p.
527-537. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
50

50. Claude Debussy, Prélude à l’après-midi d’un faune


1. Dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, à la notice consacrée à Debussy,
identifiez les cinq monographies les plus récentes rédigées en français. Indiquez l’auteur de la
notice, le volume et la pagination.

2. Dans l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, repérez les pages


explicitement consacrées au Prélude à l’après-midi d’un faune : François Lesure, Claude
Debussy, Paris, Fayard, 2003.

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Anne Roubet, « La conquête
du timbre dans le Prélude à l’après-midi d’un faune de Claude Debussy », Analyse musicale,
53 (2006), p. 38-46. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la
publication.

4. Le site www.imslp.org propose deux versions de la partition du Prélude à l’après-midi


d’un faune, dont l’une est qualifiée de « First edition (corrected proof et corrected copy) » et
l’autre de « First edition (reprint) ». Expliquez en quoi consistent ces différentes versions et
comparez-les succinctement (max. 15 lignes). Pouvez-vous identifier les responsables des
mises en ligne ?

5. Référencez l’édition du Prélude à l’après-midi d’un faune disponible à l’IMEP. Cette


édition fait-elle partie des opera omnia de Debussy ? Argumentez votre réponse (max. 15
lignes).
51

51. Émile Jaques-Dalcroze


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, dressez la liste des écrits
pédagogiques de Jaques-Dalcroze. Précisez l’auteur, le volume et la pagination de la notice
utilisée.

2. Trouvez une autre encyclopédie ou un autre dictionnaire (à l’IMEP ou en ligne) qui fournit
une biographie et une bibliographie de Jaques-Dalcroze.

3. Trouvez au moins un ouvrage de Dalcroze à la bibliothèque de l’IMEP et quatre ouvrages


dans d’autres bibliothèques belges.

4. Comparez succinctement les informations fournies au sujet de Jaques-Dalcroze et sa


méthode dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians et dans la notice en langue
française de Wikipedia (max. 15 lignes).

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède le livre suivant : Marie-Laure Bachmann, La
rythmique Jaques-Dalcroze : une éducation par la musique et pour la musique, Neuchâtel, À
la Baconnière, 1984. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la
publication.
52

52. Serge Rachmaninov : Troisième concerto pour piano


1. Quelle est la structure de la notice consacrée à Rachmaninov dans le New Grove Dictionary
of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001 ? Qui en est l’auteur ?

2. Comparez les informations sur le Troisième concerto pour piano dans deux monographies
disponibles à la médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes). N’oubliez pas de référencer vos
sources.

3. Trouvez un enregistrement du Troisième concerto pour piano de Rachmaninov à la


médiathèque de l’IMEP. Donnez-en les références complètes.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Richard A. Coolidge,
« Architectonic technique and innovation in the Rakhmaninov piano concertos », The music
review, 40/3 (1979), p. 176-216. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement
de la publication.

5. Comparez la notice française de Wikipedia sur le Troisième concerto de Rachmaninov avec


celle d’une des autres langues disponibles. Précisez la langue retenue (réponse : max. 15
lignes).
53

53. Arnold Schoenberg, théoricien de la musique


1. Quelle est la structure de la notice consacrée à Schoenberg dans The New Grove Dictionary
of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001. Qui en est l’auteur ? Donnez les références des ouvrages théoriques et
pédagogiques de Schoenberg d’après l’encyclopédie.

2. En quoi consiste l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Arnold


Schoenberg, Le Style et l’idée, éd. par Léonard Stein, trad. par Christiane de Lisle, Paris,
Buchet-Chastel, 1977 ?

3. Parmi les écrits théoriques de Schoenberg, Structural functions of harmony est sans doute
l’un des plus connus. Trouvez une bibliothèque belge qui possède cet ouvrage. Cherchez
également une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Bernard Floirat, « Les
Fonctions structurelles de l’harmonie d’Arnold Schoenberg », Musurgia, 8/1 (2001), p. 37-55.
Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement des deux publications.

4. Indiquez les pages consacrées au dodécaphonisme dans l’ouvrage suivant, disponible à la


médiathèque de l’IMEP : Claude Abromont, Guide de la théorie de la musique, Librairie
Arthème Fayard et Éditions Henry Lemoine, 2001. Comparez ces informations à celles que
l’on trouve sur Wikipedia dans la notice « dodécaphonisme » (version fr.) (max. 15 lignes).

5. La médiathèque de l’IMEP possède l’ouvrage suivant : René Leibowitz, Schoenberg, Paris,


Seuil, 1969. Qui était René Leibowitz et quel fut son rapport à Schoenberg ? L’ouvrage cité
aborde-t-il le personnage de Schoenberg en tant que théoricien ?
54

54. Maurice Ravel, Boléro


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la date de
composition et celle de la première du Boléro de Ravel. Qui sont Nizhinska et Benois, dont
les noms sont cités à côté du titre de l’œuvre ? (Servez-vous d’Internet pour répondre à cette
dernière question.)

2. Comment le New Grove Dictionary of Music and Musicians définit-il le genre musical
« bolero » ? Qui est l’auteur de cette notice ? Comparez cette définition avec celle d’une autre
encyclopédie musicale au choix (max. 15 lignes). Citez cette source comme indiqué au cours.

3. Quel est le contenu de l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Maurice


Ravel par quelques-uns de ses familiers, Paris, Ed. du Tambourinaire, 1939. Y trouve-t-on des
informations spécifiques sur le Boléro ? À quel type de lectorat ce livre s’adresse-t-il ?

4. L’article suivant aborde largement le Boléro de Ravel : Serge Gut, « Le phénomène


répétitif chez Maurice Ravel : de l’obsession à l’annihilation incantatoire », International
review of the aesthetics and sociology of music, 21/1 (1990), p. 29-46. Trouvez une
bibliothèque belge qui possède cet article. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.

5. Le site de partitions en ligne www.imslp.org contient la partition du Boléro, mais il met en


garde les internautes quant au fait qu’en Europe, ces partitions ne sont pas encore dans le
domaine public. Qu’est-ce que cela signifie ? Pouvez-vous les télécharger ? De quelle année
date la partition présente à la médiathèque de l’IMEP ?
55

55. Maurice Ravel, Ma Mère l’Oye


1. Dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, à la notice consacrée à Ravel, identifiez
les cinq monographies les plus récentes rédigées en français. Indiquez également l’auteur de
la notice de l’encyclopédie, le volume et la pagination.

2. Depuis la publication du New Grove Dictionary of Music and Musicians, plusieurs


nouvelles monographies en français ont été publiées. Essayez d’en trouver deux dans des
bibliothèques belges.

3. À la médiathèque de l’IMEP, quelle est la monographie la plus récente consacrée à Ravel ?


Quelles informations pouvez-vous y trouver sur Ma Mère l’Oye ? (Réponse : max. 15 lignes)

4. La notice sur Ma Mère l’Oye de Wikipedia vous semble-t-elle bien faite ? (Réponse : max.
15 lignes)

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Pierre Albert Castanet,
« Jeux enfantins autour de Ma mère l’Oye de Maurice Ravel », L’éducation musicale, 46/376
(1991), p. 19-22. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la
publication.
56

56. Béla Bartók, Musique pour cordes, percussion et célesta


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez l’année de
composition de cette œuvre, la date et le lieu de la première, le chef d’orchestre qui dirigeait
l’œuvre, ainsi que l’année de publication de la partition.

2. L’ouvrage suivant aborde-t-il la Musique pour cordes, percussion et célesta, et si oui, où et


de quelle manière : Yann Queffélec, Béla Bartók, Paris, Bartillat, 2013 ? (Réponse max. 15
lignes)

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : François Decarsin, « La
Musique pour cordes, percussion et célesta de Béla Bartók : l’invention par l’écriture »,
Musurgia: analyse et pratique musicales, 3/4 (1996), p. 26-43. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

4. Le site de partitions en ligne www.imslp.org contient la partition de la Musique pour


cordes, percussions et célesta, mais le site met en garde les internautes quant au fait qu’en
Europe, ces partitions ne sont pas encore dans le domaine public. Qu’est-ce que cela signifie ?
Pouvez-vous les télécharger ?

5. Le site suivant propose une analyse détaillée de la Musique pour cordes, percussion et
célesta de Bartók : http://download.alexandre-
mesle.com/musique/analyses/analyseBartok/node8.html. Qui en est l’auteur ? Recherchez
quelques informations sur cette personne.
57

57. Igor Stravinsky, Le Sacre du printemps


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez le titre russe du
Sacre du Printemps. Quand et où cette œuvre fut-elle interprétée pour la première fois ? Qui
était le chef d’orchestre ? Consultez prioritairement le catalogue des œuvres du compositeur.

2. Comparez les informations sur le Sacre du printemps proposées dans deux monographies
disponibles à la médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes). Choisissez les sources les plus
récentes. Citez-les comme indiqué au cours.

3. Cherchez la partition et un enregistrement du Sacre du Printemps à la médiathèque de


l’IMEP et donnez-en les références.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant, qui analyse des fragments du
Sacre du printemps : Xavier Hascher, « De l’harmonie au timbre, vers une harmonie de
timbres: L’exemple de Stravinsky », Analyse musicale, 48 (2003), p. 83-98. Indiquez
l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Le contenu des notices en français et en anglais que Wikipedia consacre au Sacre du


printemps sont-elles identiques ? Si non, relevez les principales différences (max. 15 lignes).
58

58. Zoltán Kodály pédagogue musical


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, citez au moins une composition
musicale à vocation pédagogique due à Kodály et disponible en Belgique. Précisez la
bibliothèque et la cote de rangement qui possède la partition.

2. Exposez brièvement la présentation et le contenu de l’ouvrage suivant, consacré à la


pédagogie musicale de Kodály et disponible à la médiathèque de l’IMEP : Erzsébet Szonyi,
Kodály’s principles in practice : an approach to music education through the Kodály method,
trad. par John Weissman, Londres, Boosey and Hawkes, 1973. (Réponse : max. 15 lignes)

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Jean-Pierre Amann, Zoltan
Kodaly, Lausanne, Editions de l’Aire, 1983. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de
rangement de la publication.

4. Le site Internet suivant propose un article sur l’actualité de la méthode Kodály :


http://leducation-musicale.com/newsletters/breves1013.htm#_lien3. Rédigez une notice
bibliographique complète de cet article, en précisant le nom de la revue à laquelle il est
emprunté, l’auteur et la date.

5. Comparez brièvement les notices consacrées à Kodály dans l’encyclopédie en ligne


Wikipedia, en version française et en version anglaise (max. 15 lignes).
59

59. Edgard Varèse, Hyperprism


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez la période de
composition de cette œuvre, la date et le lieu de la première, ainsi que le chef d’orchestre qui
dirigeait l’œuvre.

2. À l’aide de la notice Wikipedia consacrée à Hyperprism, repérez le Guide des éditions


Fayard, présent à la médiathèque de l’IMEP, qui présente brièvement cette œuvre. Comparez
les informations fournies par Wikipedia et par cet ouvrage (max. 15 lignes).

3. En quoi consiste le livre suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Edgard Varèse,


Écrits, éd. par Louise Hirbour, trad. par Christiane Léaud, Paris, C. Bourgeois, 1983 ? Peut-on
y trouver des informations sur Hyperprism ?

4. Hyperprism est souvent mentionné dans les histoires de la musique comme une œuvre
novatrice, comme un jalon important dans l’évolution du langage musical au xx e siècle.
Trouvez sur Internet deux références/sites qui expliquent ce phénomène de manière aussi
détaillée que possible. Identifiez les auteurs et/ou le lieu d’hébergement des pages consultées.

5. Peut-on trouver la partition d’Hyperprism sur Internet ? Peut-on trouver des interprétations
de cette même œuvre sur Internet ? Décrivez votre démarcher de recherche et les éventuelles
difficultés rencontrées (réponse : max. 15 lignes).
60

60. Francis Poulenc, Dialogues des Carmélites


1. À l’aide du New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez le nombre d’opéras
composé par Poulenc. Pour chacun d’entre eux, indiquez le librettiste, la date de composition
ainsi que le lieu et la date de la première.

2. Le site www.imslp.org offre la possibilité de télécharger la partition des Dialogues des


Carmélites. Cette œuvre est-elle dans le domaine public ? Peut-on la télécharger légalement ?
Trouvez une bibliothèque belge qui possède une version papier de la partition. Indiquez
l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède le numéro 257 du périodique L’avant-scène
opéra, entièrement consacré aux Dialogues des Carmélites. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

4. La médiathèque de l’IMEP possède l’ouvrage suivant : Francis Poulenc, Correspondance :


1910-1963, éd. par Myriam Chimènes, Paris, Fayard, 1994. Quel type de renseignements
peut-on espérer trouver sur les œuvres de Poulenc dans un tel ouvrage ? Comment le livre est-
il organisé ? Qui est Myriam Chimènes et quel est son rôle dans cette publication ?

5. Le site http://www.poulenc.fr/ est entièrement dédié à Poulenc. Tâchez de déterminer qui


en est responsable. Comparez succinctement les trois catalogues présentés sous l’onglet
« Catalogues » (max. 15 lignes).
61

61. Alban Berg, Concerto pour violon « À la mémoire d’un ange »


1. Quelle est la structure de la notice consacrée à Berg dans The New Grove Dictionary of
Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001. Qui en est l’auteur ?

2. Comparez la notice consacrée au Concerto « À la mémoire d’un ange » dans la version


française et anglaise de Wikipedia (max. 15 lignes).

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède la partition de ce concerto. Par quelle maison
d’édition a-t-elle été publiée et en quelle année ?

4. L’ouvrage suivant est disponible à la médiathèque de l’IMEP : Theodor Wiesengrund


Adorno, Alban Berg : le maître de la transition infime, trad. par Rainer Rochlitz, Paris,
Gallimard, 1989. Trouvez des informations sur l’auteur de ce livre. Comment son ouvrage
est-il structuré ? Quand l’original allemand a-t-il été publié la première fois et sous quel titre ?

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Alain Galliari, Concerto à
la mémoire d’un ange : Alban Berg (1935), Paris, Fayard, 2013. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
62

62. Nadia Boulanger


1. Comparez la liste des compositions de Nadia Boulanger dans le New Grove Dictionary of
Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001 et sur Wikipedia (max. 15 lignes). Où les manuscrits de ces œuvres sont-ils
conservés ? Qui est l’auteur de la notice du New Grove Dictionary of Music and Musicians ?
Indiquez le volume et la pagination.

2. À quelle occasion l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, fut-il publié :


Nadia Boulanger et Lili Boulanger : témoignages et études, éd. par Alexandra Laederich,
Lyon, Symétrie, 2007 ? Comment son contenu est-il organisé ?

3. À l’intérieur de ce livre figure une contribution de Rémy Stricker. À quel thème est-elle
consacrée ? Résumez-la en une dizaine de lignes.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Cédric Segond, « Une
génétique de l’interprétation chez Nadia Boulanger : enjeux méthodologiques et
bibliothéconomiques », Fontes artis musicae, 54/1, (2007), p. 100-114. Indiquez l’adresse de
la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Le site de partitions en ligne www.imslp.org contient des partitions de Nadia Boulanger,


mais le site met en garde les internautes quant au fait qu’en Europe, ces partitions ne sont pas
encore dans le domaine public. Qu’est-ce que cela signifie ? Pouvez-vous les télécharger ?
63

63. Sergei Prokofiev, Les concertos pour piano


1. À l’aide du The New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de
Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, déterminez le nombre de
concertos pour piano composés par Prokofiev. Pour chacune de ces œuvres, indiquez le
numéro d’opus et la date de composition. Qui est l’auteur de la notice ?

2. Comparez la présentation et l’ampleur des informations sur les concertos pour piano de
Prokofiev dans les deux monographies suivantes, disponibles à la médiathèque de l’IMEP :

 Claude Samuel, Prokofiev, Paris, Seuil, 1988 ;


 Laetitia Le Guay, Serge Prokofiev, Arles, Actes Sud, 2012.

(réponse : max. 15 lignes)

3. L’ouvrage suivant contient un texte de Francis Poulenc au sujet des concertos pour piano
de Prokofiev : Francis Poulenc, J’écris ce qui me chante, éd. par Nicolas Southon, Paris,
Fayard, 2011. Trouvez une bibliothèque belge qui possède ce livre. Indiquez l’adresse de la
bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

4. Le site http://hdl.handle.net/1802/4006 propose une analyse complète des concertos de


Prokofiev. En quoi consiste cette publication ? À quel lectorat s’adresse-t-il ?

5. Depuis 2015, les archives personnelles de Prokofiev sont conservées aux États-Unis, à
l’Université de Columbia. Trouvez au moins trois sites Internet de qualité qui relatent
l’histoire complexe de ces archives jusqu’à leur destination actuelle. Résumez cette histoire
en quelques lignes et référencez les sites comme indiqué au cours.
64

64. George Gershwin, Rhapsody in blue


1. Décodez toutes les informations qui figurent dans le New Grove Dictionary of Music and
Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan,
2001 au sujet de la Rhapsody in blue (catalogue des œuvres de Gershwin).

2. Comparez les informations sur la Rhapsody in blue proposées par deux monographies
consacrées à Gershwin et disponibles à la médiathèque de l’IMEP.

3. Trouvez une bibliothèque namuroise qui possède l’article suivant : Denis Jeambar,
« Gershwin : la rhapsodie d’un Américain », L’avant-scène : Opéra, 103 (1987), p. 4-13.
Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

4. Quelles versions complètes de la partition peut-on télécharger sur le site www.imslp.org ?

5. Expliquez le titre de l’œuvre. Qu’est-ce qu’une rhapsodie ? Pourquoi est-elle appelée « in


blue » ? Citez toutes les sources consultées pour répondre.
65

65. Louis Armstrong et le jazz


1. Quelle est la structure de la notice consacrée à Louis Armstrong dans le New Grove
Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John
Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001. Qui est l’auteur de la notice ? Tâchez de trouver des
informations sur cette personne.

2. La notice du New Grove Dictionary of Music and Musicians cite des écrits de Louis
Armstrong lui-même. Lesquels ? Trouvez au moins deux de ces ouvrages dans des
bibliothèques belges. Indiquez l’adresse de ces bibliothèques et la cote de rangement des
publications. Armstrong a-t-il encore publié d’autres livres ?

3. Quelles informations peut-on trouver sur Louis Armstrong dans de recueil suivant : Régis
Haas, Le Jazz : son histoire et ses légendes, Courlay, Fuzeau, 2009 (disponible à la
médiathèque de l’IMEP) ?

4. Comparez la présentation du jazz et de ses principaux musiciens dans deux ouvrages


suivants :

 André Francis, Jazz, Paris, Seuil, 1977 ;


 Lucien Malson, Le Jazz, Paris, Presses universitaires de France, 1987.

À quel lectorat ces livres vous semblent-ils s’adresser ?

(Réponse : max. 15 lignes)

5. Comparez succinctement les notices de Wikipedia en anglais et en français sur Armstrong


(max. 15 lignes).
66

66. Olivier Messiaen, Les corps glorieux (1939)


1. Détaillez la structure de la notice consacrée à Messiaen dans The New Grove Dictionary of
Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001. Dans quelle partie est-il question des Corps glorieux ? Indiquez l’auteur, le
volume et la page.

2. Déterminez s’il est question des Corps glorieux de Messiaen dans l’ouvrage suivant : Gilles
Cantagrel, Guide de la musique d’orgue, Paris, Fayard, 1991. Trouvez des informations sur
l’auteur de cet ouvrage sur Internet. N’oubliez pas de citer vos sources.

3. Rédigez une référence bibliographique complète de l’ouvrage de Harry Halbreich conservé


à la médiathèque de l’IMEP sous la cote de rangement 780.92 MES. Cet ouvrage a-t-il été
publié avant ou après la mort de Messiaen ?

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède la partition des Corps glorieux. Indiquez
l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Un professeur vous a signalé l’ouvrage suivant, qui vous semble intéressant : Olivier Latry
et Loïc Maillié, L’œuvre d’orgue d’Olivier Messiaen, Stuttgart, Carus Verlag, 2008.
Malheureusement, vous ne trouvez aucune bibliothèque qui possède ce livre. Avant de
l’acheter, trouvez-en deux comptes rendus sur Internet
67

67. Benjamin Britten, War Requiem


1. Décodez toutes les informations qui figurent dans le New Grove Dictionary of Music and
Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan,
2001, au sujet du War Requiem (catalogue des œuvres de Britten).

2. Trouvez un enregistrement du War Requiem de Britten à la médiathèque de l’IMEP et


donnez-en les références complètes.

3. L’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, permet-il de se documenter sur


le War Requiem : Mildred Clary, Benjamin Britten ou Le mythe de l’enfance, Paris, Buchet-
Chastel, 2006 ?

4. Comparez les informations qui figurent au sujet du War Requiem dans Wikipedia (version
anglaise ou française) et dans l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP :
Marc Honegger et Paul Prévost (dir.), Dictionnaire des œuvres de l’art vocal, Paris, Bordas,
1991-1992 (max. 15 lignes).

5. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : Malcolm Boyd, « Britten,
Verdi, and the Requiem », Tempo : A quarterly review of modern music, 96 (1968), p. 2-6.
Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.
68

68. La musique pendant la Seconde guerre mondiale


1. Le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie
et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, contient une notice spécifiquement consacrée
au nazisme. Donnez-en les références complètes. À l’aide d’Internet, renseignez-vous sur
l’auteur de cette notice. N’oubliez pas de citer vos sources.

2. Trouvez les deux articles suivants dans l’encyclopédie Musiques. Une encyclopédie pour le
xxie siècle, sous la dir. de Jean-Jacques Nattiez, qui se trouve à la médiathèque de l’IMEP :

 Jean-Jacques Van Vlasselaer, La musique dans les camps de concentration nazis


 Pamela M. Potter, Musicologie et nazisme

Donnez-en les références complètes selon les indications du syllabus.

3. Décrivez brièvement les sujets abordés dans ces articles (max. 15 lignes).

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède le vol. 69 de la Revue belge de musicologie :
Musical Life in Belgium During the Second World War. À l’aide d’Internet, recherchez les
titres des articles publiés par C. Rase ; I. Dobbelaere et H. Rodriguez.

5. Internet abonde de sites consacrés à la musique durant la Seconde guerre mondiale.


Cherchez un site qui vous semble bien fait, essayez d’identifier l’auteur, donnez les références
de la page consultée et commentez ses qualités et ses défauts.
69

69. Charlie Parker et le saxophone


1. Dans The New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley
Sadie et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, une notice est consacrée à Charlie
Parker. Qui en est l’auteur ? La bibliographie de cette notice est divisée en plusieurs
rubriques. Lesquelles ?

2. Comparez la notice de l’encyclopédie citée ci-dessus et celle consacrée à Charlie Parker


dans Philippe Carles, André Clergeat et Jean-Louis Comolli, Le nouveau dictionnaire du jazz,
Paris, Laffont, 2011, disponible à la médiathèque de l’IMEP (max. 15 lignes).

3. Trouvez une bibliothèque belge qui possède le livre suivant : Jean-Pierre Jackson, Charlie
Parker, Arles, Actes sud, 2005.

4. Trouvez une bibliothèque qui possède l’article suivant : Steve Larson, « The art of Charlie
Parker’s rhetoric », Annual Review of Jazz Studies, 8 (1996), p. 141-166.

5. Comparez les pages Wikipedia consacrées à Charlie Parker dans deux langues différentes.
Vous semblent-elles plus complètes que les notices publiées dans les encyclopédies citées ci-
dessus ? Quelle source vous semble la mieux documentée ? (max. 15 lignes).
70

70. Iannis Xenakis, Eonta pour piano, deux trompettes et trois


trombones ténors
1. Détaillez la structure de la notice consacrée à Iannis Xenakis dans The New Grove
Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John
Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001. Indiquez l’auteur, le volume et la page. D’après cette
encyclopédie, citez les six auteurs d’interviews avec le compositeur qui ont été publiées.

2. Trouvez trois monographies à la médiathèque de l’IMEP qui présentent la vie et l’œuvre de


Iannis Xenakis. Donnez-en les références complètes et les cotes de rangement.

3. À l’aide de ces monographies, écrivez une brève notice explicative (max. 15 lignes) sur
Eonta.

4. Comparez les notices Wikipedia consacrées à Xenakis en français et dans une autre langue
au choix (structure, contenu, intérêt…). (Max. 15 lignes)

5. Trouvez une bibliothèque belge qui donne accès gratuitement à l’article suivant : Maria
Anna Harley, « Spatial sound movement in the instrumental music of Iannis Xenakis »,
Journal of new music research, 23/3 (1994), p. 291. (Attention, la version en ligne étant
payante, c’est la version papier qu’il faut trouver.)
71

71. John Williams


1. Le New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie
et de John Tyrrell, Londres, MacMillan, 2001, comporte deux notices de personnages
homonymes appelés John Williams. Quel est l’auteur de la notice consacrée au compositeur
de musiques de film ? Quel est le dernier film cité dans cette encyclopédie pour lequel John
Williams a composé de la musique ? Quelle est la référence bibliographique la plus récente
citée ?

2. John Williams est cité dans un article de l’encyclopédie suivante : Musiques. Une
encyclopédie pour le XXIe siècle, vol. 1 : Musiques du XXe siècle, sous la dir. de Jean-Jacques
Nattiez, Paris-Arles, Actes Sud, 2003. Cette encyclopédie est disponible à l’IMEP. Donnez la
référence bibliographique de l’article concerné, de manière complète, selon les normes
typographiques enseignées au cours.

3. Comparez la notice consacrée à John Williams dans l’encyclopédie en ligne Wikipedia,


dans deux langues différentes (max. 15 lignes).

4. Trouvez une bibliothèque belge où vous pouvez consulter l’article suivant : Irena Paulus,
« Williams versus Wagner or an Attempt at Linking Musical Epics », International Review of
the Aesthetics and Sociology of Music, 31/2 (2000), p. 153-184.

5. Trouvez une bibliothèque qui possède le livre suivant : Alexandre Tylski, John Williams :
un alchimiste musical à Hollywood, Paris, L’Harmattan, 2011.
72

72. Organologie de la guitare


1. Indiquez la structure de la notice consacrée à la guitare dans le New Grove Dictionary of
Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001. Précisez l’auteur de chaque section, le volume et la pagination.

2. Indiquez les pages les plus importantes consacrées à la guitare classique dans l’ouvrage
suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Hélène Charnassé, Les instruments à cordes
pincées : harpe, luth et guitare (coll. Que sais-je ?), Paris, Presses universitaires de France,
1970.

3. À quel lectorat le livre suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, vous semble-t-il


s’adresser : Jean-Maurice Mourat, À propos de... la guitare, Paris, Gérard Billaudot, 1990 ?
Cherchez des informations sur l’auteur à l’aide d’Internet et référencez vos sources comme
indiqué au cours.

4. Trouvez quatre livres sur l’organologie de la guitare à l’aide de Google Scholar. Choisissez
les références les plus récentes possibles.

5. À quel type d’instrument le mot médiéval « guiterne » renvoie-t-il ? Citez au moins trois
sites Internet pour étayer votre réponse. Référencez ces sources comme indiqué au cours.
Vérifiez les informations récoltées dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians.
73

73. La trompette : histoire et technique


1. Indiquez la structure de la notice consacrée à la trompette dans le New Grove Dictionary of
Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001. Qui sont les auteurs de cette notice ? Précisez le volume et la page.

2. Comparez cette notice avec celle de l’article de Wikipedia, version française. Les
informations sont-elles présentées de la même manière ? Quels avantages voyez-vous dans
l’une et/ou l’autre notice ? (Réponse : max. 15 lignes)

3. Indiquez les pages consacrées à l’introduction du piston sur la trompette dans l’ouvrage
suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP : Edward Tarr, La trompette : son histoire de
l’Antiquité à nos jours, trad. de l’anglais par Laurent Jospin, Lausanne, Payot, 1977.

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’article suivant : William E. Runyan, « Keyed
and valved bugles, cornets and trumpets in French grand opera/Bugles, cornets et trompettes à
clés ou à pistons dans les grands opéras français/Flügelhörner, Kornette und Trompeten mit
Klappen oder Ventilen in den grossen französischen Opern », Brass bulletin: Magazine
international de cuivres, 122 (2003), p. 46.

5. En quoi consiste le fichier pdf disponible à l’adresse suivante :


http://www.muge.at/lib/exe/fetch.php/mem09_riegel_pascal-
utilisation_langue_trompettiste.pdf ? Par quelle institution ce travail est-il publié ? Résumez
le sujet abordé en quelques lignes.
74

74. Organologie de l’accordéon


1. Indiquez la structure de la notice consacrée à l’accordéon dans le New Grove Dictionary of
Music and Musicians, 2e édition, sous la dir. de Stanley Sadie et de John Tyrrell, Londres,
MacMillan, 2001. Qui sont les auteurs de cette notice ? Précisez le volume et la page.

2. À quel type de lectorat l’ouvrage suivant, disponible à la médiathèque de l’IMEP, vous


semble-t-il s’adresser : Pierre Monichon, L’Accordéon, Paris, Presses universitaires de
France, 1971 ? L’information vous semble-t-elle à jour ? Cherchez des informations sur
l’auteur à l’aide d’Internet. Référencez les sites utilisés comme indiqué au cours.

3. Comparez succinctement la notice consacrée à l’accordéon dans la version anglaise et


française de Wikipedia (max. 15 lignes).

4. Trouvez une bibliothèque belge qui possède l’ouvrage suivant : Hubert Boone,
L’accordéon et la basse aux pieds en Belgique, trad. par Bernard Vanderheijden, Louvain,
Peeters, 1993. Indiquez l’adresse de la bibliothèque et la cote de rangement de la publication.

5. Trouvez une bibliothèque belge où vous pourriez consulter l’article suivant : Yves
Defrance, « Traditions populaires et industrialisation: Le cas de l’accordéon », Ethnologie
française, 14/3 (1984), p. 223-236.