Vous êtes sur la page 1sur 5

Ecole nationale d’ingénieurs de Monastir Département du génie électrique

Travaux pratiques en automatique

Manipulation:

Etude d’un système du 1er ordre

Réalisée par :

Textile 1 Gr 2 TP 2

2006-2007
But de la manipulation :
Le but de cette manipulation est de déterminer les paramètres d’un système (de premier ordre) à
partir des réponses indicielles et harmoniques.

Etude d’un circuit RC :


Soit le circuit RC suivant :

Figure 1
1) Etude théorique :
 Fonction de transfert :
S ( P)
H (P) = ,
E ( P)
1
S = I * jCW ,

1
E= I *( jCW +R),

1
1
H (P) = H (jW) = jCW * ( 1
+ R)
jCW

1 K
H (P) = 1  jRCW de la forme H( P) 
1  P

2) Etude expérimentale :
 Courbe de la réponse indicielle :
D’après la courbe, on a :
E(t) étant pris comme echelon de 5V donc E(P)=5/P
D’où
K
S(P)  E (P)
1  P
5K
 s( t )  5Ku ( t )1 /   e  t 
5K
  5K / P 
P1  P  1  P
quand t   s  5K  4.5V
K  4.5 / 5  0.9

1 K
Théoriquement : H (P) = 1  jRCW de la forme 1   . p
τ = RC =10*103 *10*10-6 =0.1 S
K=1
Donc on peut remarquer que les valeurs expérimentales correspondent bien aux valeurs
théoriques.en effet, K exp  0.97  K th  1

On change maintenant la valeur de R par une autre résistance de valeur 1K 


Et la valeur de C par une autre capacité de valeur 0.1  F.
Afin de déterminer les nouveaux paramètres du système, on va utiliser cette fois-ci le diagramme de
BODE.
 Tableau de mesure :
f(HZ) 200 300 400 500 600 700 800 900 1000 1200 1500 1800 2000 3000 4000 5000
Ve 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Vs 1,95 1,90 1,80 1,75 1,60 1,50 1,40 1,35 1,25 1,10 1,00 0,92 0,88 0,69 0,54 0,46
db -0,21 -0,45 -0,91 -1,16 -1,94 -2,49 -3,09 -3,41 -4,08 -5,19 -6,01 -6,67 -7,16 -9,21 11,35 -12,67
phase -7,0 -12,0 -16,0 -19,0 -22,0 -26,5 -29,0 -32,0 -34,0 -39,0 -47,0 -52,0 -55,0 -64,0 -72,0 -92,0
Diagramme de BODE :

D’après BODE on a :
 th  10 4 s

 exp  1 / c  c  0.47    1 / 0.47 * 1000  2.12.10  4 s
0
Etude d’un circuit à base d’amplification opérationnel :
 Schéma de montage :

Figure 2

 Fonction de transfert :
Soit Ze : l’impédance d’entrée (Ze =R’).
Soit Zs : l’impédance de sortie ;
1 1 R
= + jcw  Zs =
Zs R 1  jRcw

e = Ze * I

s = - Zs* I

s Zs R
H (p)=H (jw) = =- = - R'
e Ze 1  jRcw
20 / 3.3 6.06
H (P)   6

1  20.10 * 0.01  10 P
3
1  2.10  4 P

 Visualisation à l’oscilloscope de s(t) :


On observe deux zones essentielles de charge et de décharge du condensateur.

On prend pour e (t) un signal carrée d’amplitude 2V crête à crête, et on veut savoir le
comportement de la sortie s (t) ainsi que la déphasage par à port à l’entrée en fonction de la
fréquence appliquée.
 Tableau de mesure :

f(HZ) 1500 1800 2000 3000 4000 5000


Ve 2 2 2 2 2 2
Vs 4,7 4,1 3,5 2,4 1,85 0,7
db 9,06 7,78 7,00 3,83 1,45 -0,42
ph -63 -67,5 -69 -76,5 -78 -80
D’après le tableau précédant on voit que l’amplitude du signal du sortie est constant pour des faibles
fréquences puis il commence à diminuer. D’ou le filtre que nous sommes en train d’étudier est un
filtre passe- bas qui ne laisse passer que les faibles fréquences et coupe les autres fréquences.

Tracé du diagramme de bode :

Calcul de K et  :
Théoriquement :
K=R/R’=20/3.3=6.06

 =RC
d’où  =20.103*0.01.10-6

expérimentalement :
ω tend vers 0 ;H(jω)=K d’où K=6

fc= ωc/2π  c
 c=1/1.05*5000=190.47μs
On remarque une correspondance entre les valeurs théoriques et expérimentales à une incertitude
prés.
Conclusions :
 Pour le premier montage τ n’est pas assez faible et pour cela on a pu utiliser la table traçante
pour déterminer les paramètres du système, mais pour un système ou sa constante de temps
est très faible on recours souvent au diagramme de BODE.
 En utilisons des éléments passifs (R et C) on abouti à un gain statique unitaire, mais, avec
l’utilisation d’un élément actif (l’amplificateur opérationnel) on peut avoir un gain supérieur
à un.
 Pour la constante du temps τ , elle ne dépend que de R et de C : plus le produit R*C est
grand plus la constante du temps τ est grande et vice versa.