Vous êtes sur la page 1sur 4

I- INTRODUCTION :

D’après le premier principe de la thermodynamique (énoncé de CLAUSIUS), le


passage de la chaleur est spontané du corps le plus chaud vers le corps le plus
froid. Pourtant dans certaines applications, le chemin inverse est plus
intéressant. En effet, dans plusieurs activités, telle que la climatisation, on
cherche à passer la chaleur du corps le plus froid vers le corps le plus chaud.
Cette fonction est possible grâce aux machines frigorifiques qui, selon un cycle
thermodynamique, empruntent de la chaleur à un corps à basse température
(source froid) et la restituent à un autre corps à température plus élevée
(source chaude) moyennant l’apport d’un certain quantité de travail. Selon l’effet
qu’on attend, on distingue :
 Machine frigorifique : quant la chaleur échangée conduit à un
abaissement de température souhaité.
 Pompe à chaleur : la chaleur échangée d’un bas niveau de température
inférieure à une température supérieure correspond à l’émission
calorifique souhaité

II- OBJECTIF :

 Analyser le fonctionnement d’une pompe à chaleur à compression de vapeur


par le traçage de son cycle sur le diagramme P-H.
 Déterminer un point de fonctionnement optimal par l’ajustement de débit de
la chaleur évacué au niveau de la condensation.

III- Etude expérimentale :


1) Effet de variation du débit d’eau dans l’évaporateur :
c  m
Q  c  Cp eau (Tc  Ta )

c
Q : Flux récupéré par l’eau dans le condenseur.
m c : Débit d’eau dans le condenseur.
Tc : température de l’eau à la sortie de condenseur.
Ta : température de l’eau d’alimentation.
Cp eau: Chaleur spécifique de l’eau.
On fixe m  c = 60 l/h
Et on a Ta = 16.5 °C et Cp = 4.18 KJ/Kg K
eau

 On remarque qu’il y a un débit où le COP est maximale. Donc nous devons


faire fonctionner notre machine à ce débit d’eau dans l’évaporateur qui est
dans notre cas 70 l/h.
 Cette optimisation est dite au faite que l’évaporation pour ce débit
est faite d’une façon à avoir le maximum d’énergie au niveau de la
condensation

2) Effet de variation du débit d’eau dans le condenseur :

 m
Q  ev  Cp eau (Tc  Ta )
ev

ev :Flux récupéré par l’eau dans le condenseur.



Q
m
 ev : Débit d’eau dans le condenseur.
Tc : température de l’eau à la sortie de condenseur.
Ta : température de l’eau d’alimentation.
Cp eau: Chaleur spécifique de l’eau.
On fixe m ev = 35 l/h
Et on a Ta = 16.5 °C et Cp eau = 4.18 KJ/Kg K

 Le COP est plus faible que celle lorsque on s’intéresse au chauffage


 Le COP est maximale pour un débit copris entre 80 et 100 l/h. Donc
pour un fonctionnement optimal de notre machine on doit faire
circuler dans le condenseur un débit appartenant à cet intervalle.

2) Utilisation de cette pompe de chaleur pour chauffage d’eau :


Prenant le cas ou le m  ev  70l / h
 c  60l / h et m
Ce qui donne pour le puissance absorber par le compresseur
Wéléctrique = 385 w
Nous payons pour le STEG 97 millimes pour 1 kw.h
Considérons le cas d’un (hammam) le prix est de 1500 millimes pour une
consommation de ± 200l
Notre machine permet le chauffage de 60 l par un prix de :
s = 0.385 x 97 = 37.345 millimes
Donc le prix de chauffage de 200 l est de :

S = s x 200/60 = 124.83 millimes


La somme est acceptable pour utiliser cette machine pour le chauffage
d’eau
Débit d’eau Pression absolue dans Pression absolue dans
absorbé par le compresseur l'évaporateur condenseur
Wéléctrique Pe (bar) Pc (bar)

385 250 1100

Températures du circuit réfrigérant (R12) Température ambiante

T1(°C) T2(°C) T3(°C) T4(°C) Ta(°C)

Températures du circuit eau


Température de l'eau Température de l'eau à la Température de l'eau à la
d'alimentation sortie de l'évaporateur sortie de condenseur
Ts(°C) Te(°C) Tc(°C)

15 7 43