Vous êtes sur la page 1sur 13

SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS

CENTRE DE PARIS - SESSION DU 23 SEPTEMBRE 2017

C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E
Module « COMPRÉHENSION ET EXPRESSION »

ÉPREUVE DE LANGUE ET COMPRÉHENSION ÉCRITE

Nom : …………………………………………………………………………………........

Prénom : ……………………………………………………….……………………….....

Date et lieu de naissance : …………………………………………………………......

Nationalité : ………………………………………………………………………….........

Numéro du candidat : …………………

Vous devez impérativement faire tous les exercices. Vous disposez de 2h30. Nous
vous recommandons de vous organiser pour gérer au mieux votre temps.

Nature des épreuves Durée Note

Épreuve de langue / 25

2 h30
Épreuves de compréhension et
d’expression écrites
/ 25

Réservé au professeur
Observations :

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 1 sur 13


I. A - ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -

I. Mettez au discours indirect et direct en faisant les transformations nécessaires.

a) Mettez au style direct : - 2,5 points -

- L’auteur disait qu’il y avait sur la plage des familles en vacances.


.................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................
- Il se demandait comment il se faisait que des jeunes gens qui ne se remarquent pas en
ville pouvaient former des couples.

.................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................

b) Mettez au style indirect : - 1,5 point -

- L’enfant demanda à sa mère : « Vas-tu te présenter au concours ? »

.................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................
- Les adolescents disaient : « Cet enfant est idiot et jamais Maman ne pourra gagner. »
.................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................

II. Complétez le texte suivant en conjuguant les verbes entre parenthèses aux temps
simples du passé : - 10 points -

À neuf heures, le train (arriver) ........................................... en gare et les voyageurs

(descendre) .............................................. sur le quai, puis ils (prendre) ............................ le

chemin de leur hôtel.

Ce jour-là, la mer, calme, (scintiller).........................................et des nuages (avancer)

........................... au gré du vent. Soudain, un chalutier (parvenir) ..........................................

au quai et (lancer) .......................................... ses amarres, tandis que les marins

(décharger) .............................................. rapidement les caisses de poissons et (s’appeler)

.......................................... à voix rude.

Cela (sentir) ....................................... les vacances.

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 2 sur 13


III. Employez les pronoms relatifs convenables : « où, dont, que, desquels, laquelle, qui,
auquel ». - 3 points -

La plage sur …………………… nous nous installons est belle. Le coin………………nous


avons choisi est près du casino ………………… se dresse près de la jetée. Notre
hôtel ……………….. nous voyons le toit est tout près.
Il y a des marchands de glaces ………………. nous allons et près
……………………………… se regroupent les enfants.

VI. a) Mettez les phrases suivantes à la voix passive : - 1,5 point -

- Le matin, les parents prennent le train.


...................................................................................................................................................
- La plage accueillera de nombreux estivants.
...................................................................................................................................................
- Un porteur avait déchargé les bagages.
...................................................................................................................................................

b) Mettez les phrases suivantes à la voix active : - 1,5 point -

- Le ciel est envahi par de gros nuages.


.................................................................................................................................................
- Le port fut estompé par la pluie.
.............................................................................................................................................
- La petite fille aura été piquée par une méduse.
.............................................................................................................................................

V. Choisissez et entourez le terme en gras correctement orthographié. - 5 points -

Les (baigneurs, beigneurs, bêgneurs) se (deplacaient, déplassaient, déplaçaient) dans

les vagues du (bort, bord, bore) de la plage. (Constament, Constemment,

Constamment), le ressac venait (fraper, frapper, frappait) les (galets, galais, gallets). Un

enfant (c’est, s’est, s’ait) jeté sur le sable ; les filles étaient (allé, aller, allées) voir le

casino. Au (loing, louin, loin) on voyait la (silouette, silhouette, s’hilouette) du phare.

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 3 sur 13


I. B- 1. ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE - 13 points -

Vous répondrez aux questions suivantes avec vos propres mots, en formulant des phrases complètes
et utiliserez des guillemets (« ») si vous citez le texte.

1. La scène se passe : -1 point -

à la montagne
à la mer
à la campagne

2. Quel est l’effet de la plage sur les jeunes gens ? - 1 point -


..................................................................................................................................................

3. Pourquoi leur attitude est-elle différente à la plage de celle de la ville ? - 1 point -

...................................................................................................................................................

4. Quel est le principal sujet de conversation ? Relevez une expression du texte. - 1,5 point-
...................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................

5. Comment définir l’attitude des filles ? Relevez des expressions du texte. - 1,5 point -

...................................................................................................................................................

...................................................................................................................................................
6. Que peut-on dire du physique de la maman ? - 1 point -

...................................................................................................................................................
7. Pourquoi les adolescents rient-ils ? - 1 point -

...................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................
8. Expliquez ce que pense le petit garçon. Est-ce logique et pourquoi ? - 2 points -

................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
9. Expliquez les mots suivants et / ou donnez leurs synonymes : - 1,5 point -

- corpulente : …………………………………………………………………………………………...
- stupeur : .................................................................................................................................
- écarquiller : ……………………………………………………………………………………………

10. Expliquez le sens des expressions suivantes : - 1,5 point -

- les groupes tribaux de la plage : .............................................................................................


- l’élection d’une miss locale : ....................................................................................................
- un ange passe : .......................................................................................................................

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 4 sur 13


Texte de l’épreuve de compréhension écrite

Lisez attentivement cet extrait et répondez aux questions de l’épreuve de compréhension écrite.

Les fiancés de la plage

C'était à Villiers-sur-Mer, mais Plozévet, Mimizan ou Le Lavandou auraient aussi bien fait
l'affaire. Je m'étais posé, curieux et solitaire, à proximité d'un de ces groupes tribaux qui
rassemblent sur le sable grands-parents, parents, enfants,
cousins, amis et amis des amis. Je songeais que les plages
estivales sont la dernière chance de la famille au sens large du
mot, au sens de la maison, maisonnée, alors que partout
ailleurs la famille est réduite à sa plus simple expression :
papa-maman-enfant. L'automobile - et ses dimensions - y est
certainement pour quelque chose...
Le fait est que c'est en vacances - sur les plages
singulièrement - que la plupart des futurs couples se forment.
Des jeunes gens et des jeunes filles habitant la même ville - voire le même quartier - se
croisent, se côtoient onze mois sans se remarquer. Sans doute n'ont-ils pas la « tête à ça ».
Pour qu'ils « se regardent », comme on dit aux champs, il leur faut la plage, qui apparaît dès
lors comme un vaste champ de foire aux fiancés.
Cependant que je me faisais ces réflexions, à quelques mètres de moi le palabre1 allait
bon train. Au centre du groupe, la maman, plus toute jeune, un peu corpulente déjà, serrait en
silence sur ses genoux le plus jeune, six ans peut-être. Mais autour d'eux les adolescents
parlaient avec animation d'un concours de beauté avec élections d'une « miss » locale
organisé le soir même au casino. On lance des prénoms de demoiselles ayant des chances de
vaincre. Les filles se défient, intimidées et envieuses, affichant un détachement apparent pour
ce genre de manifestations.
Soudain, un ange passe, et on entend la voix du petit garçon :
- Mais toi, maman, pourquoi tu ne te présentes pas au concours de beauté ?
Stupeur d'un instant. Puis hurlements de rire des adolescents. Ce gosse, quel idiot ! Non
mais, tu vois ça, maman au concours de beauté !
Mais, au milieu de tout ce bruit, il y en a deux qui ne disent rien. Le petit garçon qui
ouvre de grands yeux et qui regarde passionnément sa mère. Il ne comprend rien, mais
vraiment rien du tout à ce déchaînement de gaieté grossière. Il a beau écarquiller les yeux, ce
qu'il voit indiscutablement, c'est la plus belle des femmes.
Et la maman, plus toute jeune, un peu corpulente déjà, qui regarde son petit garçon.
Non, qui se regarde avec émerveillement dans les yeux de son petit garçon.
Les fiancés de la plage…

MICHEL TOURNIER, Des clés et des serrures, 1983.

1
Discussion interminable

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 5 sur 13


I. B- 2. ÉPREUVE D’EXPRESSION ÉCRITE - 12 points -
Traitez un de ces deux sujets au choix de 20 à 25 lignes (le non-respect de cette contrainte sera
sanctionné par 2 points négatifs) ; indiquez le sujet choisi.

Sujet 1 : Depuis le milieu du XXe siècle, la fréquentation des plages a bien changé. Décrivez
ces différences et essayez d’expliquer leurs causes.
Sujet 2 : Vous écrivez à un(e) ami(e) pour raconter vos vacances à la mer. Rédigez.

01……………………………………………………………………………………………………………………………………..

02……………………………………………………………………………………………………………………………………..

03……………………………………………………………………………………………………………………………............

04……………………………………………………………………………………………………………………………............

05…………………………………………………………………………………………………………….……………………….

06…………………………………………………………………………………………………………………….….……………

07………………………………………………………………………………………………………………..……….…………..

08……………………………………………………………………………………………………………………………………..

09………………………………………………………………………………………………………………..……………………

10…………………………………………………………………………………………………………………………..…………

11…………………………………………………………………………………………………………..…………………………

12………………………………………………………………………………………………………..……………………………

13…………………………………………………………………………………………………….………………….……………

14………………………………………………………………………………………………………………………..……………

15……………………………………………………………………………………………………………………………………..

16……………………………………………………………………………………………………………………..………………

17………………………………………………………………………………………………………………………………….....

18…………………………………………………………………………………………………………………………..…………

19………………………………………………………………………………………………………………………..……………

20………………………………………………………………………………………………………………………...…………..

21………………………………………………………………………………………………………………..……………………

22………………………………………………………………………………………………………………..……………………

23…………………………………………………………………………………………………………………..…………………

24…………………………………………………………………………………………………………………..…………………

25……………………………………………………………………………………………………………………………………..

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 6 sur 13


SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS

CENTRE DE PARIS - SESSION DU 23 SEPTEMBRE 2017

C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E
MODULE « COMPRÉHENSION ET EXPRESSION »

II. ÉPREUVES ORALES COLLECTIVES

NOM : ___________________________________________________
PRÉNOM : ________________________________________________
Note : ………..…. / 25
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : _______________________________
Durée : 30 minutes ≈
NATIONALITÉ : __________________________ N° DE PLACE ______

Vous allez entendre un enregistrement sonore.


A. Compréhension orale: deux écoutes. Vous écouterez attentivement une première fois le
document sonore. Vous aurez ensuite 2 minutes pour commencer à répondre aux questions.
Vous écouterez une deuxième fois l’enregistrement. Vous aurez encore 3 minutes pour
compléter vos réponses.
B. Discrimination auditive : une seule écoute. Vous répondrez directement aux questions en
écrivant l’information demandée ou en cochant d’une X la bonne réponse.

A. COMPRÉHENSION ORALE / 21
Extrait du texte Poil de Carotte, de JULES RENARD.

1. Comment s’appelle la bonne ? - 1 point -

..................................................................................................................................................

2. Quels sont les noms des trois enfants ? - 1,5 point -

..................................................................................................................................................

3. Où se trouve le poulailler ? - 1 point -

..................................................................................................................................................

4. À quel moment du jour se passe le texte ? - 1 point -

..................................................................................................................................................

5. Quels sont les deux défauts de Félix ? - 1 point -

..................................................................................................................................................

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 7 sur 13


6. Pourquoi Ernestine ne veut-elle pas aller fermer le poulailler ? - 1 point -

..................................................................................................................................................

7. Pourquoi Poil de Carotte a-t-il ce surnom ? - 1 point -

..................................................................................................................................................

8. Que répond-il d’abord à sa mère ?

9. Que dit-elle pour le flatter ? - 1 point -

...................................................................................................................................................

10. Qu’ajoute Ernestine ? Et Félix ? - 2 points -

..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................

11. Que lui promet sa mère pour le décider ? - 1 point -

..................................................................................................................................................

12. Que demande-t-il alors ? -1 point -

..........................................................................................................................................

13. Qui a pitié de lui ? Montrez-le. -1,5 point -

................................................................................................................................................

14. Que croit-il sentir sur ses doigts et sa joue ? -1 point -

.........................................................................................................................................

15. Que font les poules en l’entendant ? -1 point -

........................................................................................................................................

16. Que leur dit-il ? - 1 point -

...........................................................................................................................................

17. Montrez qu’il est fier de lui. -1 point -

.........................................................................................................................................

18. Que s’attend-il à recevoir ? -1 point -

.............................................................................................................................................

19. Quelle est la conclusion inattendue ? -1 point -

................................................................................................................................................

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 8 sur 13


B. DISCRIMINATION AUDITIVE / 4

Attention, vous n’entendrez ce document sonore qu’une seule fois.

Écoutez le document sonore et répondez directement en écrivant l’information


demandée ou en cochant d’une X la bonne réponse.

1. Complétez les phrases suivantes en fonction de ce que vous avez entendu :


- 2 points -

a. Elle accompagne son petit frère jusqu’au .......................................................................

b. Elles sont si épaisses qu’il se ..........................................................................................

c. Les poules s’agitent en gloussant sur .............................................................................

d. Félix et Ernestine continuent tranquillement ...................................................................

2. Cochez le mot que vous avez entendu : - 2 points -

une chandelle une bougie

tâtonnant hésitant

essoufflé haletant

terrifiée paniquée

Fin de l’épreuve orale collective.

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 9 sur 13


Corrigé des épreuves écrites

A - Épreuve de langue
B.1 - Épreuve de compréhension écrite

Corrigé des épreuves orales collectives

Texte de l’épreuve orale collective


II. A- Compréhension épreuve orale collective
II. B - Discrimination auditive

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 10 sur 13


Corrigé des épreuves de Langue et de compréhension écrites
Extrait de Des clés et des serrures, de Michel TOURNIER.
I. A - ÉPREUVE DE LANGUE

I. Mettez au discours direct :


- L’auteur disait : « Il y a sur la plage des familles en vacances. »
- Il se demandait : « Comment se fait-il que des jeunes gens qui ne se remarquent pas en ville
peuvent (ou puissent) former des couples.
Mettez au discours indirect :
- L’enfant demanda à sa mère si elle allait se présenter au concours.
- Les adolescents disaient que cet enfant était idiot et que jamais maman ne pourrait gagner.

II. Mettez aux temps simples du passé :


À neuf heures, le train arriva en gare et les voyageurs descendirent sur le quai, puis ils
prirent le chemin de leur hôtel. Ce jour-là, la mer, calme, scintillait et des nuages
avançaient au gré du vent. Soudain, un chalutier parvint au quai et lançait ses amarres, tandis que les
marins déchargeaient rapidement les caisses de poissons et s’appelaient à voix rude.
Cela sentait les vacances.

III. Employez les pronoms relatifs convenables :


La plage sur laquelle nous nous installons est belle. Le coin que nous avons choisi est près du casino qui
se dresse près de la jetée. Notre hôtel dont nous voyons le toit est tout près. Il y a des marchands de
glaces où nous allons et près desquels se regroupent les enfants.

IV. a) Mettez les phrases suivantes à la voix passive :


- Le matin, le train est pris par les parents.
- De nombreux estivants seront accueillis par la plage.
- Les bagages avaient été déchargés par un porteur.

b) Mettez les phrases à la voix active :


- De gros nuages envahissent le ciel.
- La pluie estompa le port.
- Une méduse aura piqué la petite fille.

V. Choisissez et entourez le terme en gras correctement orthographié :


Les baigneurs se déplaçaient dans les vagues du bord de la plage. Constamment, le ressac venait
frapper les galets. Un enfant s’est jeté sur le sable ; les filles étaient allées voir le casino. Au loin, on voyait
la silhouette du phare.

I. B- 1 - ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE

1. L’histoire du texte se passe à la mer.


2. Des couples se forment, les jeunes gens se regardent.
3. En ville, les gens sont occupés, pressés, ils n’ont pas la tête à ça. Là, ils ont le temps de se
connaître.
4. Le principal sujet de conversation est l’élection d’une miss. « Ils parlent du concours de beauté, de
l’élection d’une miss au casino. »
5. Les filles sont « intimidées, envieuses, se défient. ». Elles font comme si ça ne les intéressait pas.
6. La maman est un peu grosse « corpulente » et plus toute jeune.
7. Les adolescents rient car leur mère n’a rien d’une miss (qui doit être jeune et mince).
8. Le petit garçon pense que sa mère est belle. C’est logique car c’est un trait commun des jeunes
enfants.
9. Les synonymes :
- corpulente : grosse, enveloppée.
- stupeur : surprise, ébahissement.
- écarquiller : ouvrir grands les yeux.
10. Explication des expressions :
- Les groupes tribaux de la plage : les personnes se regroupent par famille comme une tribu.
- L’élection d’une miss locale : On va élire une reine de la plage.
- Un ange passe : C’est un moment de silence.

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 11 sur 13


TEXTE DE L’ÉPREUVE ORALE COLLECTIVE

A. COMPRÉHENSION (deux écoutes)

Les poules

Je parie, dit Madame Lepic, qu’Honorine a encore oublié de fermer les poules.
C’est vrai. On peut s’en assurer par la fenêtre. Là-bas, tout au fond de la grande
cour, le petit toit aux poules découpe, dans la nuit, le carré noir de sa porte ouverte.
- Félix, si tu allais les fermer ? dit Madame Lepic à l’aîné de ses trois enfants.
- Je ne suis pas ici pour m’occuper des poules, dit Félix, garçon pâle, indolent et
poltron.
- Et toi, Ernestine ?
- Oh ! moi, maman, j’aurais trop peur !
Grand frère Félix et sœur Ernestine lèvent à peine la tête pour répondre. Ils lisent, très intéressés, les
coudes sur la table, presque front contre front.
- Dieu, que je suis bête ! dit Madame Lepic. Je n’y pensais plus. Poil de Carotte, va fermer les poules !
Elle donne ce petit nom d’amour à son dernier-né, parce qu’il a les cheveux roux et la peau tachée. Poil
de Carotte, qui joue à rien sous la table, se dresse et dit avec timidité :
- Mais, maman, j’ai peur aussi, moi.
- Comment ? répond Madame Lepic, un grand gars comme toi ! C’est pour rire. Dépêchez-vous, s’il te
plaît !
- On le connaît ; il est hardi comme un bouc, dit sa sœur Ernestine.
- Il ne craint rien, ni personne, dit Félix, son grand frère.
Ces compliments enorgueillissent Poil de Carotte, et, honteux d’en être indigne, il lutte déjà contre sa
couardise. Pour l’encourager définitivement, sa mère lui promet une gifle.
- Au moins, éclairez-moi, dit-il.
Madame Lepic hausse les épaules, Félix sourit avec mépris. Seule pitoyable, Ernestine prend une
bougie et accompagne petit frère jusqu’au bout du corridor.
- Je t’attendrai là », dit-elle.
Mais elle s’enfuit tout de suite, terrifiée, parce qu’un fort coup de vent fait vaciller la lumière et l’éteint.
Poil de Carotte, les fesses collées, les talons plantés, se met à trembler dans les ténèbres. Elles sont si
épaisses qu’il se croit aveugle. Parfois une rafale l’enveloppe, comme un drap glacé, pour l’emporter.
Des renards, des loups même, ne lui soufflent-ils pas dans ses doigts, sur sa joue ? Le mieux est de se
précipiter au juger, vers les poules, la tête en avant, afin de trouer l’ombre. Tâtonnant, il saisit le crochet
de la porte. Au bruit de ses pas, les poules s’agitent en gloussant sur leur perchoir. Poil de Carotte leur
crie :
- « Taisez-vous donc, c’est moi ! », ferme la porte et se sauve, les jambes, les bras comme ailés.
Quand il rentre, haletant, fier de lui, dans la chaleur et la lumière, il lui semble qu’il échange des loques
pesantes de boue et de pluie contre un vêtement neuf et léger. Il sourit, se tient droit, dans son orgueil,
attend les félicitations, et maintenant hors de danger, cherche sur le visage de ses parents la trace des
inquiétudes qu’ils ont eues.
Mais grand frère Félix et sœur Ernestine continuent tranquillement leur lecture, et Madame Lepic lui dit,
de sa voix naturelle :
- « Poil de Carotte, tu iras les fermer tous les soirs. »

JULES RENARD, Poil de Carotte, 1902.

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 12 sur 13


Corrigé des épreuves orales collectives
Extrait du texte « Poil de Carotte » de JULES RENARD.

II. A - COMPRÉHENSION ORALE

1. La bonne s’appelle Honorine.


2. Les noms des trois enfants sont Félix, Ernestine et Poil de Carotte.
3. Le poulailler se trouve au fond de la cour.
4. Le texte se passe la nuit.
5. Félix est poltron et indolent.
6. Ernestine ne veut pas aller fermer le poulailler car elle dit qu’elle a peur.
7. Poil de Carotte a ce surnom car il a les cheveux roux.
8. Il répond à sa mère qu’il a peur aussi.
9. Pour le flatter, elle dit qu’il est grand (un grand gars).
10. Ernestine ajoute qu’il est hardi comme un bouc et Félix dit qu’il ne craint rien, ni
personne.
11. Sa mère lui promet une gifle pour le décider.
12. Il demande alors qu’on l’éclaire.
13. Seule Ernestine a pitié de lui, elle l’accompagne avec une bougie.
14. Il croit sentir sur ses doigts et sa joue des renards et des loups.
15. Les poules s’agitent en gloussant.
16. Il leur dit : « Taisez-vous, c’est moi »
17. Il se tient droit avec orgueil.
18. Il s’attend à recevoir des félicitations.
19. Sa mère dit qu’il ira fermer le poulailler tous les soirs.

II. B - DISCRIMINATION AUDITIVE

1. Complétez les phrases suivantes :

a. Elle accompagne son petit frère jusqu’au bout du corridor.


b. Elles sont si épaisses qu’il se croit aveugle.
c. Les poules s’agitent en gloussant sur leur perchoir.
d. Félix et Ernestine continuent tranquillement leur lecture.

2. Cochez le mot que vous avez entendu :

une chandelle une bougie

tâtonnant hésitant

essoufflé haletant

terrifiée paniquée

Université Paris-Sorbonne – Paris-Sorbonne B2 - septembre 2017 Page 13 sur 13