Vous êtes sur la page 1sur 14
Nations Unies CCPReenramarssi2016 m y Version non éditée XW) Pacte international relatif $:) aux droits civils et politiques Distr. générale 8 novembre 2018 Original : frangais Comité des droits de Phomme Constatations adoptées par le Comité au titre de Particle 5 (par. 4) du Protocole facultatif, concernant la communication n° 2783/2016". Communication présentée par Au nom de Etat parte References Date de la décision Objet Question(s de procédure Question(s) de fond Article(s) du Pacte Article(s) du Protocole facultatif * Adoptéss parle Com Karim Meissa Wade (représenté par Michel Boyon, Mohamed Seydou Diagne et Cire Clédor Ly, ses avocats) L'auteur Sénégal 31 mai 2016 (date de la lettre initiate) Décision prise en application du paragraphe 3 de Varile 97 du rglement intérieur, communiqué 4 PEtat parti le 6 juillet 2015 (non publige sous forme de document) 22 octobre 2018 Procédure pénale pour détournement de fonds publics. Autre procédure intemationale d’enquéte ou de réglement — abus de droit de plainte — incompétence ratione materiae — griels non stayes Droit de faire examiner ta declaration de culpabilité et la condamnation par une juridietion supérieure 14 para. 5 Bets par. 3 (b) Aisa 124° session (8 octobre 2 novembre 2018) Les membres du Comité dont le nom suit ont partiipé examen de Ia communication: Tania Maria [Abdo Rocholl, Yadh Ben Achour, Ize Brands Kehris, Sarah Cleveland, Alumed Amin Fathalla, Olivier de Frowville, Christof Heyas, Bamariam Koita, Marcia V.J. Kran, Duncan Laki Muhumuza, ‘Mauro Polit, Jose Manuel Sentos Pais, Yuval Shany, Margo Waterval et Andreas B. Zimmerman, GE.18-17093 (F) Meret de eyeer G2) Version 1 éaitéeCCPRIC/I24/DRI2783/2016 1.1 L’auteur de ta communication est Karim Meissa Wade, de nationalité sénégalaise, né le 1* septembre 1968, II prétend étre victime dune violation de l'article 14 para, 5 du Pacte par le Sénégal, Le Pacte et le Protocole facultatf's'y rapportant sont entrés en vigueur le 13 février 1978 pour I'Etat partie. II est représenté par ses avocats, Michel Boyon, Mohamed Seydou Diagne et Cire Clédor Ly. 12 Lrauteur ainsi que 1'Ett partie ont soumis huit soumissions au Comité Le 16 novembre 2016, le Comité a informé 'Etat parti et les auteurs de sa décision de refus