Vous êtes sur la page 1sur 12

Juxtaposition, coordination, subordination

Les trois formes de phrases suivantes sont obligatoirement


complexes, c'est-à-dire une phrase qui comporte plusieurs
verbes donc plusieurs propositions (un verbe par proposition)

1.Juxtaposition

Quand deux propositions sont juxtaposées, elles sont liées pas un signe de ponctuation:
une virgule, un point-virgule ou deux points.
Exemple : Le grenier révéla toutes ses tentations : je ne le quittais plus.

2.La coordination

Quand deux propositions sont coordonnées, elles sont reliées par une conjonction de
coordination ou un adverbe de liaison:

-conjonction de coordination: mais, ou, et, donc, or, ni, car. (mais où est donc ornicar?)

-adverbe de liaison: alors, puis, aussi, cependant, en effet, par conséquent, enfin, etc.
exemple : J'ai donné ma leçon à recopier à une copine mais (ou cependant) elle doit me la
rendre demain.

3.La subordination

Quand deux propositions sont subordonnées, elles sont liées par un mot subordonnant:
-pronom relatif: qui, que, quoi, dont, où, etc.
-conjonction de subordination: que, quand, lorsque, si, puisque, parce que, tandis que, etc.
exemple : Il mangeait parce que c'était l'heure du dîner.
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Texte : Chapitre 11 la Boite à Merveilles


Lalla Aicha abandonna la lutte. Elle s'éclipsa une seconde pour aller dans sa cuisine chercher
la bouilloire de cuivre et le brasero. Le plateau déjà préparé trônait au centre de la pièce. Un
voile brodé d'or le recouvrait. Là-dessous, par transparence, j'apercevais la théière d'étain et
les verres. Enfin, Lalla Aicha et ma mère entamèrent une vraie conversation, je veux dire un
dialogue. Il commença, comme tous les dialogues de femmes, par des questions sur leur santé
mutuelle. Elles s'étaient vues la veille. Elles l’avaient échangé les mêmes questions et les
mêmes réponses. Pas tout à fait pour être exact: Lalla Aïcha avait eu du mal à dormir au début
de la nuit, mais elle s’était vite aperçue que cela provenait seulement de la dureté du matelas.
Elle changea de lit, dormit comme une pierre.
- Est-ce que les pierres dorment ? Demandais-je d'un air faussement innocent.
- Tais-toi, me dit ma mère, ou bien pose des questions raisonnables.
Cet incident rappela à ma mère l'histoire de Zineb, la fille de notre voisine. Elle avait laissé
tomber une pierre sur son gros doigt de pied, le pied droit, précisa ma mère.
- Allah! Cela s'est-il passé longtemps après mon départ? demanda Lalla Aïcha manifestant des
signes d'inquiétude.
- Non, répondit ma mère, cela s'est passé il y a deux ans; je me souviens de ce jour comme si
c'étaie hier. Je hachais de la mauve sur la terrasse quand je l'entendis crier ...
Juste à ce moment, un cri de bébé remplit la maison. Ma mère écarquilla les yeux,
interloquée. Nous nous regardâmes tout surpris et éclatâmes d'un grand rire. Moi, je riais
tellement que les larmes m'inondèrent les joues.
- Louange à Dieu ! Louange à Dieu ! Le rire est un bienfait de Dieu, prononça une voix
d'homme.
Je me retournai pour voir le visiteur qui osait entrer ainsi dans une pièce où bavardaient deux
femmes qui n'étaient ni ses épouses ni ses parentes. Une femme se tenait dans l'encadrement
de la porte.
Avais- je bien entendu ? Je regardai tour à tour ma mère et Lalla Aïcha, mais aucune ne
partageait mon étonnement.
- Sois la bienvenue, Salama, dit Lalla Aïcha. Ma mère posait déjà des questions à la nouvelle
venue sur sa santé, la santé de ses amis et de ses enfants. Elle n'avait pas d'enfants comme je
l'appris plus tard. Salama était marieuse professionnelle. Lalla Aïcha se tourna vers ma mère.
- C'est la surprise que je t'avais réservée, lui dit-elle
- Mais, quelle agréable surprise ! Il y a si longtemps que je n'ai pas eu la joie de rencontrer
Salama. La dernière fois que nous nous sommes vues, c'était au mariage de la cousine
d'Aïcha, la femme du marchand de nattes. Ce fut un très beau mariage !
-Aujourd'hui, Salama a des choses à nous raconter ; as-tu deviné de quoi il s'agit?
- Non vraiment, je ne sais pas.
Je connaissais bien ma mère. Ses yeux ne disaient pas entièrement la vérité.
Questions
1. Complétez le tableau suivant :
Auteur Genre Siècle Courant littéraire
2. Situez ce passage en résumant ce qui le précède.
3. Identifiez les personnages de ce passage.
4. Relevez une phrase coordonnée et une autre juxtaposée.
5. De quelle figure de style s’agit-il dans la phrase soulignée ?
6. Relevez deux indices qui révèlent la présence du narrateur.
7. D’après votre lecture de l’œuvre ; quelles sont les informations apportées par Salma ?
8. Identifiez « le visiteur ».
9. Quelle est la cause de l’étonnement de Sidi Mohammed ?
10. De quelle partie du schéma narratif fait partie ce passage ?
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
Grammaire CM2
GRAMMAIRE 15 : LES DIFFERENTS TYPES DE PROPOSITIONS

Ce que je dois savoir...


CM2 – GRAMMAIRE 15 – LES PROPOSITIONS INDEPENDANTES, PRINCIPALES ET
SUBORDONNEES
Je sais retrouver la proposition principale dans une phrase complexe

Je sais distinguer la proposition indépendante juxtaposée et la proposition indépendante


coordonnée

Je connais les conjonctions de coordination

GRAMMAIRE 14 : Identifier les phrases simples et les phrases


complexes

=) Une phrase qui ne contient qu’un verbe conjugué est une phrase simple.
Exemple :

=) Une phrase qui contient plus d’un verbe conjugué est une phrase complexe : il y a autant
de propositions que de verbes conjugués.
Exemple :

=) Deux propositions peuvent être séparées par une virgule ou par un mot comme : car, et,
puis, mais, quand, parce que, qui…

Ce que je dois savoir...


CM2 – GRAMMAIRE 14 – IDENTIFIER LES PHRASES SIMPLES ET LES PHRASES
COMPLEXES
Je sais reconnaître une phrase simple et une phrase complexe

Je sais repérer les différentes propositions d’une phrase complexe

GRAMMAIRE 13 : La voix active, la voix passive

=) Une phrase est à la voix active quand le sujet fait l’action décrite par le verbe.
Exemple :
=) Une phrase est à la voix passive quand le sujet subit l’action décrite par le verbe.
Exemple :
=) Une phrase à la voix active peut être transformée à la voix passive si le verbe est suivi
d’un COD.
Exemple : SUJET VERBE COD
Le chat mange la souris.

La souris est mangée par le chat.


SUJET VERBE COMPLEMENT D’AGENT
- Le COD de la phrase à la voix active devient alors le sujet de la phrase à la voix passive.
- Le sujet de la phrase à la voix active devient complément d’agent de la phrase à la voix
passive.
=) Le complément d’agent de la phrase à la voix passive est introduit par la préposition
« par » (parfois « de »).
=)À la voix passive, il faut ajouter l’auxiliaire « être » qui doit être au même temps
que le verbe de la voix active.
Le chat mange la souris. (Verbe au présent)à La souris est mangée par le chat.
Le chat mangeait la souris. (Verbe à l’imparfait)à La souris était mangée par le chat.

Ce que je dois savoir...


CM2 – GRAMMAIRE 13 – VOIX ACTIVE, VOIX PASSIVE : RECONNAITRE LE
COMPLEMENT D'AGENT

Je sais dire si une phrase est à la voix active ou à la voix passive

Je sais transformer une phrase active en phrase passive et inversement

Je sais reconnaître le complément d’agent

GRAMMAIRE 12 : Identifier la nature et les fonctions d’un mot

=) Les mots ont une nature. Dans la phrase, la nature des mots ne change pas.
Chien est un nom.
Gentil est un adjectif qualificatif.
=) Les mots peuvent occuper différentes fonctions :
- le nom chien peut être:
sujet : Le chien a mordu le facteur.
attribut du sujet: Fox est un chien.
complément du nom : Léo a perdu le collier du chien.
COD : Léo a attaché son chien.
COI : Léo a acheté un collier à son chien.
complément circonstanciel : Le lampadaire tombe sur le chien.
- l’adjectif gentil peut être:
épithète : Le gentilchat se promène.
attribut du sujet : Gribouille est gentil.

Ce que je dois savoir...


CM2 – GRAMMAIRE 12 – IDENTIFIER LA NATURE ET LES FONCTIONS D'UN MOT
Je sais retrouver la nature et la fonction d’un mot dans la phrase
GRAMMAIRE 11 : Les fonctions dans la phrase :
les compléments circonstanciels

=) Lorsqu'on veut préciser les circonstances dans lesquelles se déroule un événement, on utilise
un(des) complément(s) circonstanciel(s) : on indique ainsi le lieu, le temps, la manière, la cause, le
but...
Exemple :

Les Compléments Circonstanciels répondent aux questions « où ? », « quand ? »,


« comment ? », « pourquoi ? », « dans quel but ? »… posées après le verbe.

=) Le plus souvent, on peut supprimer ou déplacer le complément circonstanciel sans changer


beaucoup le sens de la phrase. Le complément circonstanciel n'est pas essentiel.
Exemple : Le lendemain, il partit. Il partit le lendemain. Il partit.

=) Le complément circonstanciel peut être :


- un Groupe Nominal avec préposition. Exemple : Il joue dans la cour.
- un adverbe. Exemple : Il joue tranquillement.
- une proposition subordonnée. Exemple : Il joue quand il est seul.

Ce que je dois savoir...


CM2 – GRAMMAIRE 11 – LES FONCTIONS DANS LA PHRASE : LES COMPLEMENTS
CIRCONSTANCIELS
Je sais reconnaître les compléments circonstanciels
Je sais identifier les différents compléments circonstanciels

GRAMMAIRE 10 : Les fonctions dans la phrase :


les compléments d’objet

=) Certains verbes sont suivis d’un complément d’objet. On dit que ces verbes sont transitifs.
=) Le COD (Complément d’Objet Direct du verbe) répond à la question « qui ? » ou « quoi ? »
posée après le verbe.
Exemple :

=) Le COI (Complément d’Objet Indirect du verbe) répond à la question « à qui ? » ou « à quoi ? »,


« de qui ? » ou « de quoi ? » … posée après le verbe.
Il est introduit par une préposition (à, de, pour…)
Exemple :

=) Certains verbes doivent être suivis d’un COD. (rencontrer, faire, découvrir…)
Exemple : Je rencontre des amis.
COD
Certains verbes peuvent être suivis d’un COD. (manger, aimer…)
Exemples : Je mange.
Je mange des pâtes.
COD
Certains verbes peuvent être suivis d’un COI. (parler, téléphoner…)
Exemples : Je parle.
Je parle à mes amis.
COI
Certains verbes peuvent être suivis d’un COD et d’un COI. (offrir, écrire…)
Exemples : Je donne des nouvelles à mes parents.
COD COI
Ce que je dois savoir...
CM2 – GRAMMAIRE 10 – LES FONCTIONS DANS LA PHRASE : LES COMPLEMENTS
D'OBJETS
Je sais reconnaître le COD
Je sais reconnaître le COI

GRAMMAIRE 09 : Les fonctions dans la phrase :


l’attribut du sujet

=) Pour expliquer qui ou comment est le sujet, on utilise un attribut du sujet. Il est essentiel dans la
phrase.
Exemple :
Les + du blog...

=) L’attribut est relié au sujet par un verbe d'état (ou verbe attributif) : être, demeurer, paraître,
rester, sembler, avoir l'air...
L’attribut du sujet s'accorde avec le sujet.
Exemple :

=) La nature de l’attribut du sujet peut être :


Un nom ou un groupe nominal.
Exemple :

Un adjectif qualificatif.
Exemple :

Ce que je dois savoir...


CM2 - GRAMMAIRE 09 – LES FONCTIONS DANS LA PHRASE : L'ATTRIBUT DU SUJET
Je sais reconnaître le l’attribut du sujet
Je connais les verbes d’état

GRAMMAIRE 08 : Les fonctions dans la phrase :


le sujet du verbe

=) Le sujet du verbe, c’est la personne, l’animal ou l’objet dont on parle : on dit ce qu’il fait ou ce
qu’il est.
Exemple :

=) Pour trouver le sujet, on peut poser la question « Qui est-ce qui + verbe ? ».
Exemple :

=) Le groupe sujet (GS) peut être :


- un nom commun ou un nom propre.
Exemple :
- un pronom.
Exemple :

- un groupe nominal.
Exemple :

=) Attention aux sujets inversés, aux sujets éloignés du verbe et au pronom relatif « qui »
sujetdans la proposition subordonnée relative.
Exemple :

Les + du blog...
Ce que je dois savoir...
CM2 - GRAMMAIRE 08 – LES FONCTIONS DANS LA PHRASE : LE SUJET DU VERBE
Je sais reconnaître le sujet

GRAMMAIRE 07 : Autour du nom :


l’adjectif épithète, le complément du nom
et la proposition subordonnée relative.

Pour apporter une précision sur le sens d’un nom, pour donner des informations particulières sur une
personne ou un objet, on peut utiliser :
=) un adjectif épithète
Exemple :

=) un complément du nom, relie au nom par une préposition


Exemple :

=) une proposition subordonnée relative


Exemple :

Ce que je dois savoir...


CM2 - GRAMMAIRE 07 – AUTOUR DU NOM : L'ADJECTIF EPITHETE, LE COMPLEMENT
DU NOM ET LA PROPOSITION RELATIVE
Je sais identifier les adjectifs qualificatifs épithètes
Je sais identifier les compléments du nom
Je sais identifier les propositions relatives
Dans la phrase, je sais ajouter un adjectif qualificatif épithète pour préciser le nom
Dans la phrase, je sais ajouter un complément du nom pour préciser le nom
Dans la phrase, je sais ajouter une proposition relative pour préciser le nom

GRAMMAIRE 06 : La nature des mots :


les pronoms démonstratifs, possessifs et indéfinis.

=) Comme les pronoms personnels, les pronoms démonstratifs, possessifs, indéfinis remplacent
des groupes nominaux et évitent la répétition. Ils ont même genre, même nombre et même
fonction que les groupes nominaux remplacés.
=) Les pronoms démonstratifs pour remplacer un nom en désignant ce dont on vient de
parler : celui, celle, ceux, celui-ci, celui-là, celle-ci, celle-là, ceux-ci, ceux-là, celles-ci, celles-là,
ce, ceci, cela (ça)
Exemple :

=) Les pronoms possessifs pour remplacer un nom en indiquant à qui appartient ce dont on parle :
le mien, le tien, le sien, le nôtre, le vôtre, le leur,
la mienne, la tienne, la sienne, la nôtre, la vôtre, la leur,
les miens, les tiens, les siens, les nôtres, les vôtres, les leurs
les miennes, les tiennes, les siennes, les nôtres, les vôtres, les leurs
Exemple :

=) Les pronoms indéfinis pour désigner ce dont on parle de façon générale : certains, d'autres,
plusieurs, on, personne, quelqu’un, quelques-uns, quelques-unes, toutes, les uns, les autres…
Exemple :

Ce que je dois savoir...


CM2 - GRAMMAIRE 06 – LA NATURE DES MOTS :
LES PRONOMS POSSESSIFS, DEMONSTRATIFS, INDEFINIS
Je sais identifier les pronoms démonstratifs, possessifs et indéfinis dans une phrase
Je sais retrouver la valeur d’un pronom dans une phrase
Je suis capable de remplacer un nom (ou un GN) par le pronom qui convient

GRAMMAIRE 05 : La nature des mots :


Les pronoms personnels

=) Pour remplacer un nom ou un groupe nominal, on peut utiliser un pronom personnel.


Exemple :

=) Les pronoms personnels ont différentes fonctions :


- Les pronoms personnels sujets sont ceux de la conjugaison : je, tu, il, elle, on, nous, vous, ils,
elles.
Exemple :

- Les pronoms personnels compléments sont toujours placés devant le verbe : me, te, la, le,
l’, les, lui, leur, en, y.
Ils ont la même fonction que le nom (ou le GN) qu’ils remplacent : ils sont COD du
verbe ou COI du verbe.
Exemples :

Ce que je dois savoir...


CM2 - GRAMMAIRE 05 – LA NATURE DES MOTS : LES PRONOMS PERSONNELS
Je sais identifier les pronoms personnels dans une phrase
Je sais retrouver la valeur d’un pronom personnel
Je suis capable de remplacer un nom (ou un GN) par le pronom qui convient

GRAMMAIRE 04 : La nature des mots :


Les adverbes

=) Un adverbe est un mot qui complète :


- un verbe.
Exemple :

- un adjectif ou un participe passé.


Exemple :

- un autre adverbe.
Exemple :

=) Les adverbes expriment :


le temps (hier, demain, souvent, tard, aujourd’hui…), le lieu (ici, là, ailleurs, partout…), la
manière(ainsi, joliment, autrement…), la quantité ou l’intensité (très, beaucoup, moins,
peu…) ou la négation(ne… pas, ne… jamais…).

=) Les adverbes sont des mots invariables.

Remarque : Certains adverbes sont formés à partir d’adjectifs : (simple) simplement, (régulier)
régulièrement, (prudent) prudemment, (puissant) puissamment…

Les + du blog...
Ce que je dois savoir...
CM2 – GRAMMAIRE 04 – LA NATURE DES MOTS : LES ADVERBES
Je sais identifier les adverbes dans une phrase
Je sais ajouter des adverbes pour enrichir la phrase
Les + du blog...
Ce que je dois savoir...
CM2 - GRAMMAIRE 03 – LA NATURE DES MOTS : LES DETERMINANTS
Je sais identifier les déterminants dans une phrase
Je reconnais la nature d’un déterminant
Je suis capable de choisir le déterminant qui convient

GRAMMAIRE 02 : La nature des mots :


Les noms et les adjectifs qualificatifs

=) Les noms sont des mots qui servent à désigner des personnes, des objets, des animaux, des
sentiments… On distingue les noms communs et les noms propres.
Exemples :

=) Pour se faire une image plus précise des personnages, des animaux ou des objets dont on parle,
on peut utiliser des adjectifs qualificatifs.
L’adjectif qualificatif qualifie le nom. L’adjectif qualificatif se place avant ou après le nom et s’accorde
avec lui.
Exemples :

Les + du blog...
Ce que je dois savoir...
CM2 - GRAMMAIRE 02 – LA NATURE DES MOTS : LES NOMS, LES ADJECTIFS
QUALIFICATIFS
Je sais identifier les noms dans une phrase
Je sais identifier les adjectifs qualificatifs dans une phrase
Je sais ajouter des adjectifs qualificatifs dans le groupe nominal pour l’enrichir

GRAMMAIRE 01 : Identifier la phrase verbale et la phrase nominale

=) Une phrase est un ensemble de mots permettant de décrire, de raconter un événement,


d’exprimer une opinion, de donner un ordre ou une information. Elle a un sens, commence par une
majuscule et termine par un point.
On distingue 4 types de phrases (déclarative, exclamative, interrogative et impérative) qui peuvent
avoir 2 formes (affirmative ou négative).
Exemples :

=) La plupart des phrases ont un verbe conjugué, un ou des sujets et souvent un ou plusieurs
compléments. On les appelle des phrases verbales.
Exemple :

=) Certaines phrases n’ont pas de verbe conjugué. On les appelle des phrases nominales. Ce sont
en général des titres, des slogans ou des exclamations.
Exemple :

Les + du blog

Ce que je dois savoir...


CM2 - GRAMMAIRE 01 – IDENTIFIER LA PHRASE VERBALE ET LA PHRASE NOMINALE
Je sais ce qu’est une phrase
Je connais les différents types de phrases (déclarative, exclamative, interrogative et impérative)
Je sais identifier les verbes conjugués dans une phrase
Je sais distinguer une phrase verbale et une phrase nominale
Je sais transformer une phrase verbale en une phrase nominale et inversement