Vous êtes sur la page 1sur 5

Exercices

Dernière série d’exercices


sur les diagrammes
binaires
Exercices MathSpé PC 2012-2013
Exercice 5 : CCP PC 2001

Exercice 1 : mélange zinc-arsenic


Le diagramme de cristallisation du binaire arsenic/zinc, sous une pression de 1 bar, est
donné à la figure
Le diagramme suivante. du
de cristallisation Il binaire
montrearsenic-zinc
l'existence
sous de
une deux
pressioncomposés
de 1 bar est définis de fraction
donné ci-dessous. Il
massique en arsenic
montre l’existence As composés
de deux : w1= définis
0,433deetfraction
w2 =massique
0,696. en arsenic As : w1 = 0,433 et w2 = 0,696.

W(As)

w1
w1 w2
w2 0,85
0,85

1) Quelle est
1) Quelle   est  la
la  formule des
formule  des   composés
composés   définis  définis correspondant
correspondant   aux  fractions  aux fractions
massiques   w1  et  massiques
w2  ?  
w1et w2.  
2) la2)nature
Préciser   la  nature  
des des  p
phases ethases  
leuret  contenu
leur  contenu  
dans dans  les
les  ddomaines
omaines  qui  snumérotés
ont  numérotés  
dede  11  àà  99  sur  
sur le   la
diagramme.  
figure.
3) Donner la nature des points numérotée1C1, C2 et E1, E2 et E3
4) On introduit dans une enceinte à une température constante de 400 °C un liquide
 
3) Donner  la  nature  des  points  qui  sont  numérotés  C1,  C2,  E1,  E2  et  E3.  
 
4) On   introduit,   dans   une   enceinte   à   température   constante   de   400°C,   1   200   g   d’un   liquide   de  
fraction  massique  en  arsenic  égale  à  0,85  qui  est  initialement  à  une  température  de  1000°C.  
4.1. Tracer la courbe de refroidissement en précisant les phases en présence.
4.2. Donner les quantités et la composition des phases en présence à 750°C et à 400°C.

Données : M(Zn) = 65,4 g.mol-1 et M(As) = 75,0 g.mol-1.

Exercice 2 : mélange nickel-bore

2
Figure 3

t en °C
2 100

2 000

1 600

1 453

1 200 1 170

1 095 1 100 2

1 018

800

400
xB
0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1,0

H1 H2 H3 H4

Exercice 3 : mélange aluminium-magnésium


Etude comparative de quelques propriétés de l’aluminium et du magnésium
Concours Centrale-Supélec 2000 10/11
1.1 Atomistique

1.1.1 Citer, avec précision, les règles permettant d’établir la configuration électronique d’un atome
dans son état fondamental.

1.1.2 Ecrire la configuration électronique du magnésium, Mg (Z = 12) et de l’aluminium, Al (Z = 13),


dans leur état fondamental. En déduire le nombre d’électrons de valence du magnésium et de
l’aluminium.

1.1.3 Préciser la place du magnésium et de l’aluminium (période et colonne) dans la classification


périodique.

1.1.4 Quels sont les nombres d’oxydation les plus courants du magnésium et de l’aluminium ? Justifier
votre réponse.

3
1.2 et 1.3 ne sont pas abordées ici

1.4 Diagramme de phases aluminium/magnésium

Le diagramme de phases aluminium-magnésium présente les points remarquables suivants (voir tableau ci-
dessous).
La fraction molaire en aluminium, x Al (0 ≤ x Al ≤ 0,60), ainsi que la température de fusion correspondante à
cette composition sont indiquées pour une pression fixée à 1 bar :

x Al Température de fusion (°C)


Magnésium 0,00 650
Eutectique E1 0,30 440
Composé défini D1 0,40 460
Eutectique E2 0,55 455
Composé défini D2 0,60 470

1.4.1 Quelles sont les formules des composés définis D1 et D2 ?

1.4.2 Représenter, pour 0 ≤ x Al ≤ 0,60, l’allure du diagramme de phases solide-liquide


magnésium/aluminium en indiquant clairement la composition et la température des points
remarquables.

1.4.3 Qu’appelle-t-on eutectique ? Tracer l’allure de la courbe de refroidissement isobare pour un


mélange liquide ayant la composition de l’eutectique E1. Indiquer, pour chaque portion de cette
courbe, la variance et les phases en présence.

1.4.4 Tracer l’allure de la courbe de refroidissement isobare pour un mélange liquide de fraction
molaire en aluminium, x Al = 0,35. Indiquer, pour chaque portion de cette courbe, la variance et
les phases en présence.

Données :

Température de fusion sous 1 bar : Tf(Al) = 930 K ;


Masse molaire (en g.mol-1) : O : 16 ; Al : 27
Numéros atomiques : Mg : 12 ; Al : 13

Exercice 4 : silicate monocalcique - aluminate monocalcique


Les   mélanges   fondus   de   silicate   monocalcique   (CaO,   SiO2)   et   d’aluminate   monocalcique   (CaO,   Al2O3)  
peuvent,   par   refroidissement,   fournir   des   cristaux   purs   de   silicate   et   d’aluminate   et   aussi   des   cristaux  
d’un  composé  appelé  gehlénite.  
L’analyse  du  diagramme  binaire  solide-­‐liquide  de  la  figure  2  (annexe),  permet  d’interpréter  ces  résultats.  
II.B.1)  Donner  la  formule  chimique  de  la  gehlénite,  sous  la  forme  :  xCaO,  ySiO2,  zAl2O3,  où  (x,  y,  z)  est  un  
triplet  de  nombres  entiers  de  valeurs  minimales,  que  l’on  déterminera.  
II.B.2)  Préciser  la  nature  des  phases  en  présence  dans  les  plages  1  à  7.  

4
II.B.3)  Indiquer,  entre  1700  °C  et  1100  °C,  les  allures  des  courbes  de  refroidissement  de  la  température  
en   fonction   du   temps,   pour   les   mélanges   liquides   de   compositions   indiquées   par   celles   des   points   I1,   G   et  
I2   de   la   figure   2.   Préciser   les   températures   remarquables   et   les   natures   des   phases   en   présence   sur  
chaque  portion  de  courbe  ;  justifier  brièvement  ces  réponses.  
 
Données  :  Le  silicate  monocalcique  apparaît  sous  deux  formes  allotropiques  :  la  pseudo-­‐wollastonite  en  
dessous  de  1125  °C  et  la  wollastonite  au-­‐dessus  de  1125  °C.  
 
Masses  atomiques  molaires  en  g.mol-­‐1  des  atomes  suivants  :  
  Ca  :  40  ;  Si  :  28  ;  Al  :  27  ;  O  :  16