Vous êtes sur la page 1sur 3

Marché financier

Le marché financier, comme tout marché, est un lieu d’échange entre acheteurs et vendeurs.
De plus, comme dans n'importe quel marché, les prix de vente et d'achat sont déterminés par
le niveau de l'offre et de la demande. Cet échange concerne des produits ou instruments
financiers.

Les vendeurs ou agents à besoin de liquidités, dits agents à besoin de financement, sont
généralement des entreprises ou l’Etat à la recherche de liquidités pour financer leurs projets
de développement.

Les acheteurs ou agents disposant d’un excédent de liquidités, dits agents à capacité de
financement, sont généralement des épargnants ou des investisseurs qui souhaitent investir
dans les projets des entreprises ou de l’Etat en prêtant de l’argent ou en devenant associés.

Dans ce marché, les investisseurs contribuent au financement de l’Etat et des entreprises par
le placement de leur épargne. Les instruments financiers qui contractualisent cet
investissement sont appelés titres ou valeurs mobilières.

L’échange des titres se fait de gré à gré, En anglais, « Over The Co unter » (OTC).c'est à
dire, par entente direct ou sur un lieu organisé connu sous l’appellation Bourse ou Bourse des
valeurs. La Bourse des Valeurs est un marché réglementé et structuré sur lequel sont
négociées les valeurs mobilières. La gestion de ce marché est confiée à une société privée en
vertu d'un cahier des charges, appelée Société Gestionnaire de la Bourse de Casablanca. Elle
est notamment chargée d'organiser les séances de cotation, administrer le processus
d'introduction en Bourse et apporter la garantie de bonne fin des opérations.
C’est un Marché où deux contreparties se mettent en rapport pour réaliser une transaction
ponctuelle.
Pas de constitution de carnet d’ordres.
Lorsqu’un opérateur traite un ordre de bourse, il prend contact avec plusieurs contreparties
qui ont un intérêt dans la valeur en question.
Exemples :
– Plus de 95 % des transactions en produits dérivés passent par des marchés OTC
– Marchés des métaux précieux (or, argent …)

Rôle du marché financier

Le marché financier permet aux entreprises, à l'Etat et aux épargnants d'augmenter leur utilité.

Les épargnants ont la possibilité d'investir dans des instruments financiers et donc, ils peuvent
reporter leur consommation tout en obtenant une rémunération pour ce report et faire fructifier
leur épargne.

Les entreprises ont un meilleur accès aux capitaux disponibles et peuvent investir dans des
actifs productifs.

L'Etat peut mieux gérer son déficit à travers l'endettement interne.


Organisation du marché financier

Dans tout marché, il y a le neuf et l’occasion. Le marché du neuf, de création de valeurs ou


titres, est appelé marché primaire. Le marché de l’occasion ou d’échange de valeurs ou titres
déjà créés est appelé marché secondaire.

Les entreprises ou l’état créent les titres, on parle de création ou d’émission, et les mettent en
vente à travers les intermédiaires financiers soit de gré à gré soit sur le marché boursier.

La Bourse est un marché centralisé et dirigé par les ordres. Les prix se fixent par
confrontation des ordres via un système électronique centralisé. Dans ce marché, les
intermédiaires exclusifs sont les sociétés de bourse. Les sociétés de bourse sont agréées par le
ministère des finances et contrôlées par l'AMMC. Le marché boursier est caractérisé par un
encadrement des cours via le principe de réservation. Les titres sont dématérialisés, une
simple inscription en compte avec un régime de dépositaire central. Le dénouement ou
réalisation des transactions est sécurisé et automatisé avec un système de garantie de bonne
fin des transactions.

Le marché boursier est structuré selon trois filières :

- Filière de l'inscription (marché primaire) :

Il s'agit de l'admission d'une société dans l'un des trois compartiments de la bourse. C'est une
phase de diffusion et de placement de titres. Elle est caractérisée par une centralisation des
souscriptions, allocation des titres par catégorie d'investisseurs et fixation du cours de
première cotation.
Le montant investi influence directement l’étendue financière de l’instrument financier
Exemples :
Souscription par un investisseur particulier d’un Bon d’Etat émis par le Ministère des
finances. La souscription par l’investisseur augmente le volume de la dette publique
marocaine .
Lorsqu’un investisseur place un ordre sur un marché primaire, il s’agit donc d’un ordre de
souscription. En général, cet ordre ne peut pas être conditionné (limite, stop loss, …). Il s’agit
d’un ordre au cours.

- Filière de négociation (marché secondaire) :

Lors de cette phase, le rôle de la Société Gestionnaire consiste en l'organisation et la


surveillance du marché, l'enregistrement des transactions, la centralisation des offres
Publiques, la gestion des opérations sur titres et le calcul des indices.
Les instruments financiers, créés au préalable, sont librement négociés entre deux ou
plusieurs investisseurs.
La réalisation de la transaction n’influence pas les engagements pris par l’émetteur, qui est
tout à fait étranger à la transaction.
Les marchés secondaires assurent la liquidité sur des instruments créés préalablement sur un
marché primaire.
Le marché secondaire est organisé en:

 un Marché Central, où sont confrontés l’ensemble des ordres de vente et d’achat


pour une valeur mobilière inscrite à la cote de la Bourse des Valeurs ;
 un Marché de Blocs où peuvent être négociées par entente directe (de gré à gré) les
opérations sur des valeurs mobilières inscrites à la cote et qui portent sur des quantités
supérieures ou égales à la taille minimum de blocs selon des conditions de cours issues
du Marché Central.
Exemples :
– Achat d’actions MAROC TELECOME sur la bourse de casablanca : pas de variation
du capital de la société.
– Introduction en bourse par Offre Publique de Vente (Exemple : introduction en bourse
de ALLIANCE ).

Marché primaire Marché secondaire


= =
Marché financier Bourse
= =

Emission de nouvelles valeurs Echange et cotation des valeurs mobilières déjà


mobilières émises

- Filière de dénouement :

C'est la phase du règlement espèce contre livraison de titres. L'intervention de la Société


Gestionnaire consiste en la gestion des risques et la garantie de bonne fin des opérations, c'est
à dire les acheteurs seront livrés et les vendeurs payés à date déterminée.