Vous êtes sur la page 1sur 64

Les déterminants

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 1 sur 64


SOMMAIRE

LES DETERMINANTS ........................................................................................................... 3

LES ARTICLES ....................................................................................................................... 8

LES ARTICLES INDEFINIS ET DEFINIS ........................................................................ 12

LES ARTICLES PARTITIFS ............................................................................................... 15

LES ARTICLES CONTRACTES ........................................................................................ 18

LES ARTICLES PARTITIFS « DU » ET « DES » ............................................................. 21

LES DETERMINANTS POSSESSIFS 1/2 .......................................................................... 24

LES DETERMINANTS POSSESSIFS 2/2 .......................................................................... 28

LES DETERMINANTS DEMONSTRATIFS 1/2 ............................................................... 31

LES DETERMINANTS DEMONSTRATIFS 2/2 ............................................................... 35

LES DETERMINANTS INTERROGATIFS 1/2 ................................................................ 39

LES DETERMINANTS INTERROGATIFS 2/2 ............................................................... 43

LES DETERMINANTS EXCLAMATIFS 1/2 .................................................................... 47

LES DETERMINANTS EXCLAMATIFS 2/2 .................................................................... 51

LES DETERMINANTS NUMERAUX ORDINAUX ......................................................... 55

LES DETERMINANTS NUMERAUX CARDINAUX ...................................................... 58

LES DETERMINANTS INDEFINIS ................................................................................... 61

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 2 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant ? Les déterminants

Le nom commun est accompagné d’un petit mot appelé le déterminant.

Voici une liste de déterminants


 un, une, des, le, la, les, l’
 ce, cet, cette, ces
 mon, ma, mes, ton, ta, tes
 son, sa, ses, notre, nos, votre, vos, leur, leurs

Le déterminant a le même genre et le même nombre que le nom. Il se trouve


Français

presque toujours avant le nom. Il peut être juste à côté du nom ou être séparé par
un mot.

Exemples :

Prenons la série de mots « les chiens »


 le mot ”les” est le déterminant situé juste avant le nom.
 Le mot « chien » est le nom commun au masculin.
 Le déterminant est lui aussi au masculin pluriel.

Prenons les mots « une merveilleuse idée »:


 le mot ”une” est le déterminant séparé du nom par le mot «merveilleuse».
 Le mot « idée » est le nom commun au féminin.
 Le déterminant est également au féminin singulier.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 3 sur 64


Grammaire

Est-ce Vrai ?
 Le nom commun est généralement accompagné par un petit mot appelé le
déterminant. Vrai ou faux ?

 Le déterminant a le genre et le nombre du nom.


Vrai ou faux ?

 Une, les, l’, cette, ces, mes, ton, votre, vos, leur, ne sont pas des déterminants.
Vrai ou faux ?

 Dans « La souris verte », le mot souris est le déterminant.


Français

Vrai ou faux ?

Entoure les déterminants


les notes un gâteau

sa jupe grise des contes

le clown rigolo votre gros chien noir

mes chaussettes rouges leurs amis proches

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 4 sur 64


Choisis le bon déterminant (le, la, les, l’)
… belle maison … poisson rouge … eau froide

… vieux mouchoirs … tulipe rouge … vieux bateaux

… argent … chiens de traîneau … petite fille

… beau sapin … arbre centenaire … ballon de foot


Français

Ecris un nom pour accompagner chaque déterminant


Attention aux accords !
ma ............................................................... ta ................................................
sa................................................................. mon .............................................
ton ............................................................... son ...............................................
notre ............................................................. votre .............................................
leur .............................................................. nos ................................................
vos .............................................................. leurs...............................................

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 5 sur 64


Choisis le bon déterminant (ce, ces, cet, cette).
…… couleur est très jolie sur toi ! Connaissez-vous …… acteur ?

…… feutre ne marche plus. …… cathédrale est très ancienne.

…… assiettes ne sont pas rangées. …… joueur de foot est fantastique !

…… enfant est très agréable …… chemises sont très moches !


Français

Vérifie si le déterminant est bien accordé en genre


et en nombre avec le nom, et corrige les erreurs.
La chien de mes voisins ma cahier de poésie
……………………… …………………….

Son jolie chemise rouge le princesse au bois dormant


……………………… …………………………………

Vos chaussures de sport un enfant sage


……………………… …………………………......

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 6 sur 64


Souligne les déterminants

Elle ajuste sa jolie robe.


Elle se demande si elle réussira demain l’examen.
La balle de jean est trouée.
Français

Vanessa est la meilleure de la classe.


Un long voyage s’annonce.
Donne-le-lui !
Prête-la-lui à nouveau !

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 7 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un article ? Les articles

Un ? article est un déterminant.


Il se place donc devant le nom et indique le genre et le nombre de celui-ci.

Il y a plusieurs catégories d'articles :

 Les articles définis (le, la, les, l') sont utilisés pour désigner une personne, un
animal ou une chose bien précise.
 Les articles indéfinis (un, une, des) désignent une personne, un animal ou une
chose imprécise.
 Les articles partitifs (des, du, de la, de l’) sont employés pour parler d’une partie
de quelque chose que l’on ne peut pas compter.
Français

 Un article contracté (du, des, au, aux) est la contraction de la préposition « à »


ou « de » et d'un article défini.

Exemples :
 Ils prennent la voiture de mon grand-père.
On parle ici d’une voiture bien précise : celle de mon grand-père.

 Ils ont pris une voiture et se sont enfuis.


(On ne sait pas de quelle voiture précisément il s’agit.

 Je mange du pain.
On ne sait pas de quelle quantité de pain il s’agit.

 Demain j’irai au cinéma.


C’est la contraction de « à le ».

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 8 sur 64


Grammaire


Est-ce vrai ou faux ?
 L’article est un déterminant. Vrai ou faux ?

 C’est l’article qui détermine le genre et le nombre du nom.


Vrai ou faux ?
 Si le nom commun est au féminin alors le déterminant est au féminin.
Vrai ou faux ?
 Si le nom commun est au pluriel alors le déterminant est au singulier.
Vrai ou faux ?

 Il n’y a qu’une seule catégorie d'articles. Vrai ou faux ?


Français

 Les articles définis sont le, la, les, l'. Vrai ou faux ?
 Les articles définis sont utilisés lorsqu’on parle d’une personne, d’un
animal ou d’une chose imprécise. Vrai ou faux ?

 Les articles indéfinis sont utilisés pour parler d’une personne, d’un
animal ou d’une chose imprécise. Vrai ou faux ?

 Un article partitif désigne une partie de quelque chose que l’on ne peut
pas compter. Vrai ou faux ?
 L'article contracté est la contraction de la préposition « à » ou « de » et
d'un article indéfini. Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 9 sur 64


Relie chaque nom avec son article défini.

le ∙ ∙ client

la ∙ ∙ boulangère

l’ ∙ ∙ macarons

les ∙ ∙ ordinateur
Français

Relie chaque nom avec son article indéfini.

un ∙ ∙ plage

une ∙ ∙ chatons

des ∙ ∙ enfant

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 10 sur 64


Indique si l’article souligné est partitif ou contracté.
 Je vais au cinéma.……...……..……..……..……..……..……..….
 La pâtée du chat…..……..……..……..……..……..……..……..……..
 Je réponds aux questions……..……..……..……..……..……..……..
 Je mange du bœuf...……..……..……..……..……..……..……..……
 Je parle du garçon.….…..…….……..……..……..…….……..……..
 Je mange du pain ..….…..…….……..……..……..…….……..……..
Français

Complète la phrase avec l’article qui convient

 Je vais……… théâtre
 Il y a plein ….. terre sur tes chaussures.
 Choisis …… tarte. Elles sont excellentes !
 ….. chat de ma sœur a vraiment mauvais caractère.
 Il y a …… sanglier sur ……route
 Je fais cuire …… pâtes pour …… déjeuner.
 …….élèves ont posé ……. questions ….. maître à la fin de ….. leçon.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 11 sur 64


Grammaire

Les
Qu’est-ce qu’un article indéfini ou un article défini ? articles
indéfinis
Un et définis
? article est un déterminant particulier qui se trouve toujours avant le nom
commun.
Il existe plusieurs familles d’articles.

 Les articles indéfinis « un, une, des » qui font référence à une personne,
une chose ou un animal de manière imprécise.

 Les articles définis « le, la, les, l’» qui font référence à une personne, une
chose ou un animal précis ou connu.
Remarque : il existe d’autres catégories d’articles.
Français

Exemples :

Un petit chien: on ne précise pas de quel chien il s’agit. Le mot « un » est donc
un article indéfini.

Des gangsters: on ne connait pas les gangsters. Le mot « des » est également un
article indéfini.

Le chien noir : on parle d’un chien précis que l’on connaît. Le mot « le » est un
article défini.

Les gangsters: on sait de quels gangsters il s’agit. Le mot « les » est donc un
article défini.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 12 sur 64


Grammaire

 Est-ce Vrai ou Faux ?


 Un article est un mot qui se trouve devant un nom commun.
Vrai ou faux ? 

 Les déterminants « un, une, des » sont appelés des articles définis
Vrai ou faux ?

 Les déterminants « le, la, les ou l’ » sont appelés des articles définis.
Vrai ou faux ?

 Dans « un gâteau au chocolat », « un » est un article indéfini.


Vrai ou faux ?
Français

 Dans « Le clown rigolo », « le » est un article défini. Vrai ou faux


?

Complète avec l’article indéfini qui convient.


Attention aux accords !
…..belle femme ….. stylo rouge …..nom
….. garçon ….. musiques ….. article
….. enfant …..grandes vacances ….. arbres
….. grandes rues ….. maison …..déterminants

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 13 sur 64


Complète avec l’article défini qui convient.
Attention aux accords !

…..maison ….. poisson …..médecin


….. mouchoirs ….. tulipes ….. bateaux
…... argent ….. chiens …… fille
….. sapin ….. arbres ……ballon
Français

Entoure les articles indéfinis et souligne les articles définis.

Le prix de ce manteau noir est exagéré.


On voit les hauts donjons du château.
Dans un château fort, il y a toujours des tours.
La guitare est un instrument de musique.
Je prendrai une glace pour le dessert.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 14 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un article partitif ? Les articles


partitifs
Un? article partitif est un déterminant particulier utilisé pour exprimer une partie d’un
ensemble dont la quantité est indénombrable ou imprécise (une partie, un morceau, un
fragment).
Attention ! : Ne confondez pas un article partitif avec un article contracté.

Exemple:
Je mets toujours du sirop dans mon eau. (une quantité inconnue de sirop)

Quels sont les différents articles partitifs ?

Au singulier :
?  Devant un nom masculin débutant par une consonne : du = un peu de
Français

Devant un nom féminin commençant par une consonne : de la


 Devant un nom débutant par une voyelle : de l',
 Devant un nom commençant par un « h » muet : d’

Au pluriel :
 Devant un nom masculin ou féminin : des, d’
 Cependant, à la forme négative l'article partitif pluriel se transforme presque
toujours en « de » ou en « d’ »
Exemples :
 Je mange du pain. (un morceau)
 Il me faut de la farine. (une quantité imprécise)
 Elle boit de l’eau. (une quantité imprécise)
 Mon livre d’histoires et de contes. (un nombre imprécis d’histoires et de contes)
 Il prend des vacances. (une période dont la durée est imprécise)
 Il ne prend pas de vacances. (Ici, l'article partitif pluriel « des » c’est transformé à la forme
négative en « de »)
Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 15 sur 64
Grammaire


Est-ce Vrai ou Faux ?

 Un article est un mot qui se trouve devant un nom commun.
Vrai ou faux ?

 Un article partitif est un déterminant. Vrai ou faux ?

 Les déterminants « de la, du, des, de l' » sont des articles partitifs.
Vrai ou faux ?

 Un article partitif est un déterminant utilisé pour exprimer une partie


d’un ensemble dont la quantité est indénombrable ou imprécise .Vrai
ou faux ?
Français

 Dans, « Je voudrais du beurre », le mot « du » est un article


partitif. Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 16 sur 64


Complète avec l’article partitif qui convient.
…..fromage …..eau
….. bière …..vin
…… viande ……grenadine
…. beurre …… poivre
…..oignon …… vacances
Français

Entoure les articles partitifs.


Je bois une bière.
Je veux des rillettes pour le dîner
Je prends de l’eau avec le repas
Mets du sel et du poivre sur le steak.
Le chant du coq me réveille tous les matins.
Il ne faut pas mettre de l’oignon dans la salade.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 17 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un article contracté ? Les articles contractés

Un article contracté est un mot qui se forme à partir d’une préposition "à" ou "de" et d’un
article défini (le, la, les, l’). Le résultat donne un nouvel article :

 « à » + « le » = au
 « à » + « les » = aux
 « de » + « le « = du
 « de » + « les » = des

Exemples :

 Je vais au cinéma.
 Je vais aux toilettes.
 Je ne me souviens pas du nom de cet homme.
Français

 Le printemps est la saison des fleurs.


Attention !
Il ne faut pas confondre « du » et « des » qui peuvent être des articles indéfinis ou des articles
partitifs !
Pour ne pas les confondre, on peut remplacer l'article « du »par l'expression « un peu de »
et l’article « des » par « une » dans la phrase. Si celle-ci ne perd pas son sens, alors il s’agit
d’un article partitif. Sinon il s’agit d’un article contracté.

Exemples:
 Je mange du pain.
 Si je remplace « du » par « un peu de ».
 Je mange un peu de pain.
 La phrase ne perd pas son sens. C’est donc à un article partitif.
 Je reviens des courses.
 Si remplace « des » par « un peu de ».
 Je reviens un peu de courses.
 La phrase perd son sens. C’est donc à un article contracté.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 18 sur 64


Grammaire


Est-ce Vrai ou Faux ?

 Un article contracté est un mot qui se trouve devant un nom
commun.
Vrai ou faux ?

 Les déterminants « au, aux, du, des » sont appelés des articles
contractés. Vrai ou faux ?

 Un article contracté est formé à partir d’une préposition "à" ou "de" et


d’un article défini (le, la, les, l’). Vrai ou faux ?

 Dans « Il y a du monde », « du » est un article contracté.


Français

Vrai ou faux ?

 Un article contracté ne peut pas être remplacé par les mots « un peu
de » sans que la phrase ne perde son sens.Vrai ou faux?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 19 sur 64


Complète avec l’article contracté qui convient.
- à + le = …………..
- à + les = …………..
- de + le = …………..
- de + les = …………..
Français

Entoure les articles contractés.

Je donne aux garçons une bonne leçon.


Je vais au Chili cet été.
Le chant du coq me réveille tous les jours.
Je passe de bonnes vacances.
Le printemps est la saison des fleurs.
Je bois du thé à la camomille.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 20 sur 64


Grammaire

Comment reconnaître l’article partitif « du » ? Les articles partitifs


« du » et « des »
?Pour ne plus confondre l’article partitif « du » et l’article défini contracté « du », il suffit
de le remplacer par « un peu de ». Si la phrase ne perd pas son sens, c’est un article
partitif. En revanche, si la phrase n’a pas de sens, c’est l’article défini contracté « du ».

Exemples:
 Je mets toujours du sirop dans mon eau.
 Je remplace « du » par « un peu de »
 Je mets toujours un peu de sirop dans mon eau.
 La phrase n’a pas perdu de son sens. L’article « du » est donc un article partitif.

 Marie rentre du Chili.


 Je remplace « du » par « un peu de »
 Marie rentre un peu de Chili.
 La phrase n’a pas de sens. L’article « du » n’est pas un article partitif mais un article défini
contracté.
Français

Comment reconnaître l’article partitif « des »?


Pour ne plus confondre l’article partitif « des » et l’article indéfini « des », il suffit de le
remplacer par « un » ou « une ». Si la phrase ne perd pas son sens, c’est un article
indéfini. En revanche, si la phrase n’a pas de sens, mais qu’on peut remplacer le mot
?« des » par « un peu de », c’est un article partitif.
Exemples:
 L’organisateur a annulé des spectacles.
 Je remplace « des » par le mot au singulier « un».
 L’organisateur a annulé un spectacle. La phrase n’a pas perdu de son sens. L’article « des »
est un article indéfini.

 Cet été, je prendrai des vacances.


 Le mot vacances n’existe pas au singulier. Mais je peux remplacer « des » par « un peu de».
 Je peux écrire : Cet été, je prendrai un peu de vacances.
 L’article « des » est donc un article partitif.
Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 21 sur 64
Grammaire

Est-ce Vrai ou Faux ?


 Un article partitif est un mot qui se trouve devant un nom commun.
Vrai ou faux ?

 Un article partitif est un déterminant. Vrai ou faux ?

 L’article partitif « des » peut être confondu avec un article indéfini.


Vrai ou faux ?

 L’article partitif « du » peut être confondu avec un article défini


contracté. Vrai ou faux ?
Français

 Le déterminant « du » est un article partitif s’il peut être remplacé


par « un peu de ». Vrai ou faux ?

 Le déterminant « des » est un article partitif s’il peut être remplacé


par « un» ou « une ». Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 22 sur 64


Entoure avec les mots « du » et « des » uniquement
s’ils sont des articles partitifs.

Elle prend du thé tous les matins.


Les danseurs du spectacle parlent de la chorégraphie.
Nous avons programmé des cours supplémentaires.
Français

Le président des Etats-Unis est Barack Obama.


Je prends des vacances.
Je mange du pain et des noix.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 23 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant possessif ?


Les déterminants
possessifs 1/2
Un adjectif possessif est un déterminant qui précise l'appartenance ou le lien avec une
chose, une personne ou un animal.
Liste des adjectifs possessifs :

Exemples :
Français

Mon père, ton père, son père, notre père, votre père, leur père. (Lien de parenté)
Ma valise, ta valise, sa valise, notre valise, votre valise, leur valise. (Appartenance)
Mes voisins, tes voisins, ses voisins, nos voisins, vos voisins, leurs voisins. (Lien avec la
personne)

Attention à « leur » déterminant et « leur » pronom !


Le mot « leur » placé devant le verbe n’est pas déterminant possessif, mais un
pronom
Exemples :
 Leur maison est très jolie.
Ici, « leur » est placé devant le nom « maison ». C’est un déterminant possessif
(adjectif possessif).
 Mamie leur raconte une merveilleuse histoire.
Ici, « leur » est placé devant le verbe « raconte ». C’est un pronom qui remplace d’autres
mots. (Par exemple, « leur » peut remplacer « les enfants ».)

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 24 sur 64


Grammaire

Est-ce vrai ou faux ?

 Un adjectif possessif précise l'appartenance ou le lien avec une


chose, une personne ou un animal. Vrai ou faux ?
 Le déterminant possessif ne s'accorde jamais en genre et en
nombre avec le nom. Vrai ou faux ?
 Quand « leur » est placé devant le verbe, alors ce mot n’est pas
adjectif possessif mais un pronom. Vrai ou faux ?
Français

 Dans la phrase « Il montre sa maison. », le déterminant « sa


» est un déterminant possessif. Vrai ou faux ?

 Dans la phrase « Il montre la maison. », le déterminant


« la » est un adjectif possessif. Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 25 sur 64


Complète avec mon, ma, mes

 Je ne trouve pas ……………….pull.


 Je mets ……………….casquette.
 Je fais attention à ……………….affaires.
 ……………….devoir est difficile.
 ……………….mère est une excellente cuisinière.
Français

Complète avec son, sa, ses

 Le chat de Marie, c’est ….. chat.


 La veste d’Angélique, c’est ......... veste.
 La sœur de Valentin, c’est ......... sœur.
 L’amie de Pierre, c’est ......... amie.
 Les livres de Paul, ce sont ......... livres.
 Les fleurs de Maman, ce sont ……………….fleurs.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 26 sur 64


Complète avec ton, ta, tes

 Montre-moi .......... dessin.


 Tu as sali .......... robe.
 Apporte ........... crayons.
 Prends ........... maillot de bain.
 Ce sont ......... livres qui sont là ?
 Mets……………….chaussures.
Français

Complète avec un déterminant possessif

Peux-tu me donner ……. numéro de téléphone ?


Vous pouvez déposer ….... manteau et ….... gants à l’accueil.
Apportes-moi ….... chaussettes et ….... chemise, s’il te plaît.
Je te rends ..….. clés et le code de ….... alarme.
Prenez ……. stylos et ……. cahiers.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 27 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant possessif ? Les déterminants


possessifs 2/2

Un adjectif possessif est un déterminant qui précise l'appartenance ou le lien avec une
chose, une personne ou un animal.

Liste des adjectifs possessifs :

Existe-il des exceptions à ce tableau ?


Français

 . Devant un nom féminin commençant par une voyelle ou un "h" muet, on


remplace "ma, ta, sa" par "mon, ton, son".
 Si la possession ou le lien ne prête pas à confusion (partie du corps, vêtement…),
on peut remplacer l'adjectif possessif par un article défini(le, la, les, l’).

Exemples :
 Elle raconte son histoire. (On ne dit pas « sa histoire »).
 J’ai perdu mes clefs. (Il y a plusieurs clefs qui m’appartiennent).
 Je perds la tête. (on ne dit pas je perds « ma tête »).
 Les parents ont fouillé leur chambre.
Astuce :
 On écrit « leur » sans « s » si on peut remplacer le mot par "mon ou ma ".
On écrit « leurs » avec « s » si on peut remplacer le mot par "mes".

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 28 sur 64


Grammaire

Est-ce vrai ou faux ?

 Un adjectif possessif précise l'appartenance ou le lien avec une chose, une


personne ou un animal. Vrai ou faux ?
 Le déterminant possessif ne s'accorde pas en genre et en nombre avec le
nom. Vrai ou faux ?
 Le déterminant possessif change selon la chose, l’animal ou la personne
qui possède. Vrai ou faux ?
Français

 Devant un nom féminin commençant par une voyelle ou un "h" muet, on


remplace "ma, ta, sa" par "me, te, se". Vrai ou faux ?

 Cette phrase est correcte : « Il raconte sa aventure. » Vrai ou faux ?


 Si la possession ne prête pas à confusion (partie du corps, vêtement…), on
peut remplacer l'adjectif possessif par un article (le, la, les, l’).
Vrai ou faux ?

 Cette phrase est correcte : « Je perds ma tête. ». Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 29 sur 64


Ecris le bon déterminant possessif
 Je ne trouve pas……..chapeau (ma, ta, ton)

 Je mets……….capuche. (ma, mes, ses)

 À la plage, nous devons faire attention à …..affaires. (ton, nos, mon)

 ………. travail est difficile. (Ses, Son, Mes)

 ……….mère est architecte. (Ma, Mes, Tes)


Français

 Mets ……… chaussons! (ton, ta, tes)

 Nous devons écouter ………parents. (son, sa, nos)

 ……… institutrice est malade. (Son, Ma, Ses)

 ……….histoire est très drôle. (Sa, Ma, Son)

 Ils vont passer …….vacances chez ……. parents. (sa, mon, leurs)

 Rangez …… affaires ! (mon, ton, tes)

 ……… amis sont très sympas. (Sa, mon, leurs)

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 30 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant démonstratif ? Les déterminants


démonstratifs
1/2
? adjectif démonstratif (ce, cet, cette, ces) est un déterminant qui s’utilise pour
Un
désigner, montrer, la chose, l’animal ou la personne dont on parle.

Exemples :
Au masculin singulier :
 ce monsieur, cet homme
Au féminin singulier :
 cette dame, cette fille
Au masculin au féminin pluriel :
Français

 ces hommes, ces dames.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 31 sur 64


Grammaire


Est-ce vrai ou faux ?

 Un adjectif démonstratif est un déterminant. Vrai ou faux ?

 Le déterminant démonstratif se place toujours devant un nom.


Vrai ou faux ?
 Le déterminant démonstratif ne s’accorde pas en genre et en nombre avec
le nom. Vrai ou faux ?

 « Ce, cet, cette, ces » sont des déterminants démonstratifs. Vrai ou faux ?

 Un déterminant démonstratif s’utilise pour désigner, montrer, la chose,


Français

l’animal ou la personne dont on parle. Vrai ou faux ?

 Un adjectif démonstratif s’appelle aussi déterminant démonstratif.


Vrai ou faux ?

 Dans« l’arbre », le déterminant « l’» est un déterminant démonstratif.


Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 32 sur 64


Complète avec un déterminant démonstratif !
Attention aux accords
 …… fruit
 …… fraises
 …… courgette
 …… plante
 . …… échelle
Français

 …… poireaux
 …… pelle
 …… râteau
 …… tondeuse à gazon
 …… gants
 …… arbre
 …… aubergine

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 33 sur 64


Souligne les déterminants démonstratifs :

 Ce chien aboie toute la nuit.

 Regarde cet avion sur la piste ! Il est énorme.

 Cette bouteille de vin est vide.

 Tu prends les balles et ces raquettes-ci.


Français

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 34 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant démonstratif ? Les


déterminants
? adjectif démonstratif (ce, cet, cette,
Un ces) est un déterminant quidémonstratifs
s’utilise pour
2/2
désigner, montrer, la chose, l’animal ou la personne dont on parle.

Quelques remarques !
 On utilise « cet » à la place de « ce » devant un nom ou un adjectif au
masculin singulier s’il commence par une voyelle ou un h muet.
 Les déterminants démonstratifs peuvent être accompagnés des adverbes
« ci » et « là » pour insister plus fortement sur la chose, l’animal ou la
? personne que l'on désigne.
Français

Exemples :
Au masculin singulier :
 ce lapin
 cet hôpital (le nom est au masculin et commence par un « h »)
 cet arbitre (le nom est au masculin et commence par une voyelle)
Au féminin singulier :
 cette leçon, cette légende
Au masculin au féminin pluriel :
 ces élèves, ces robes.
Mais aussi :
 Nous prendrons ce pantalon-ci. (« ci » est utilisé pour insister)
 Il a pleuré cette fois-là. (« là » est utilisé pour insister)
Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 35 sur 64
Grammaire


Est-ce vrai ou faux ?

 Un adjectif démonstratif est un déterminant. Vrai ou faux ?

 Le déterminant démonstratif se place toujours devant un nom.


Vrai ou faux ?
 Le déterminant démonstratif ne s’accorde pas en genre et en nombre
avec le nom. Vrai ou faux ?

 On utilise « cet » à la place de « ce » devant un nom ou un adjectif au


masculin singulier qui commence par une voyelle ou un h muet.
Français

Vrai ou faux ?

 On utilise les adverbes « ci » et « là » avec les déterminants


démonstratifs pour insister plus fortement sur la chose, l’animal ou la
personne que l'on désigne. Vrai ou faux ?

 Dans« ce haltère », le déterminant démonstratif « ce » est correct.


Vrai ou faux ?

 Dans« cet abri », le déterminant démonstratif « cet » est correct .


Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 36 sur 64


Complète les phrases par ce, ces, cet, ou cette :

 J’ai acheté ………………….appartement l’année dernière


 Nous avons planté tous ………………arbres.
 ………………oncle, nous rend souvent visite.
 ………………matin, j'ai eu un accident de voiture.
 Ma mère a préparé ………………énorme tarte.

Français

………………route-ci est vraiment dangereuse en hiver.


 ………………remarque est vraiment déplacée !
 ………………vue-là est magnifique !
 Papa offre ……………… bouquet de fleurs à maman pour son
anniversaire.
 ………………..élève est toujours en retard.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 37 sur 64


Souligne les déterminants démonstratifs :

 William porte ce pantalon et cette chemise depuis deux jours.

 Je voudrais une baguette s’il vous plaît.

 Cet animal a la rage.


Français

 Ces deux chanteurs sont mes préférés.

 Est-ce qu’il faut prendre cette sortie-ci ou la suivante ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 38 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant interrogatif ? Les déterminants


interrogatifs 1/2
? Un déterminant interrogatif (quel, quels, quelle, quelles, combien de ou combien
d’) permet de poser une question.

 Le déterminant interrogatif (ou adjectif interrogatif) s’accorde en genre et en


nombre avec le nom, sauf pour le déterminant « combien de » qui est toujours
invariable.

Exemples :
 Au masculin singulier : Quel lit choisis-tu ?

 Au féminin singulier : Quelle robe dois-je choisir?


Français

 Au féminin pluriel : J’aimerais savoir quelles fleurs tu veux.

 Au masculin pluriel : Quels sont vos objectifs ?

 Invariable : Il se demande combien de bouteilles il a pris.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 39 sur 64


Grammaire


Est-ce vrai ou faux ?

 Le déterminant interrogatif s’utilise pour exprimer un sentiment.


Vrai ou faux ?
 Le déterminant interrogatif s’appelle aussi adjectif exclamatif.
Vrai ou faux ?
 Quand une phrase contient un déterminant interrogatif alors cette phrase
se termine par un point d’interrogation. Vrai ou faux ?
 Quand il y a un déterminant interrogatif, la phrase est une phrase
interrogative et se termine par un point d’exclamation. Vrai ou faux ?
Français

 Les seuls déterminants interrogatifs sont : quel, quels, quelle, quelles.


Vrai ou faux ?

 L’adjectif interrogatif se place toujours devant le nom. Vrai ou faux ?

 Le déterminant interrogatif s’accorde toujours en genre et en nombre avec


le nom. Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 40 sur 64


Complète par un déterminant interrogatif !
Attention aux accords
 Je me demande ………cadeau je vais lui offrir.

 ………âge a votre chien ?

 Dans ………film joue cet acteur ?

 À ……… heure êtes-vous arrivé ?


Français

 ………chaussures mettras-tu demain ?

 Je voudrais savoir .……… est ton chanteur préféré ?

 ………pantalon porteras-tu ?

 ………DVD allons-nous choisir ?

 ……… est ce plat qui sent si bon ?

 Sais-tu ………route ils ont pris ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 41 sur 64


Souligne les déterminants interrogatifs.

 C’est l’âge bête.

 Dans quel ordre sont-ils rangés ?

 Quel beau carrelage !


Français

 À quelle heure viens-tu la chercher ?

 Quelle ironie du sort !

 Combien y a-t-il d’œufs dans ta recette ?

 Je voudrais savoir quel est ton prix.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 42 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant interrogatif ? Les


déterminant
? déterminant interrogatif (quel, quels, quelle, quelles, s
Un combien de ou combien d’)
interrogatifs
permet poser une question directe ou indirecte. 2/2
Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom, sauf pour le déterminant « combien
de » qui est toujours invariable.

Exemples :
 Au masculin singulier : Je me demande quel est son but.

 Au féminin singulier : Quelle heure est-il ?

 Au féminin pluriel : Quelles histoires choisissez-vous ?


Français

 Au masculin pluriel: J’aimerais savoir quels sont vos progrès.

 Invariable : Combien de robes as-tu achetées ?

Attention !
? devant un verbe d’état, le déterminant interrogatif est attribut du sujet et s’accorde
Placé
donc en genre et en nombre avec le nom dont il est attribut.

Exemples :
 Quelle est cette histoire ?
 « Quelle » est placée avant le verbe d’état « est ».
 Il est attribut du sujet et s'accorde avec le nom « histoire » (au féminin singulier).

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 43 sur 64


Grammaire

Est-ce vrai ou faux ?

 Le déterminant interrogatif s’utilise pour poser une question.


Vrai ou faux ?

 Le déterminant interrogatif s’accorde toujours en genre et en nombre avec


le nom. Vrai ou faux ?
 Avec un déterminant interrogatif, la phrase se termine par un point
d’exclamation. Vrai ou faux ?

 Les déterminants interrogatifs sont : quel, quels, quelle, quelles, combien


Français

de ou combien d’. Vrai ou faux ?

 Le déterminant interrogatif « combien de » est toujours invariable. Vrai


ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 44 sur 64


Complète les phrases par quel, quels, quelle, quelles,
combien de ou combien d’:

 ………………..sont les couleurs de l’arc-en-ciel ?


 ………………..sont tes devoirs pour la semaine prochaine ?
 Sur ………………. arguments vous basez-vous ?
 ……………………… est ce discours irréfléchi ?
Français

 Je me demande …………………. sont les destinations préférées


des touristes ?
 …………………… argent as-tu dépensé ce mois-ci ?
 ……………………..film as-tu déjà vu ?
 ………………………. mètres de câble as-tu besoin ?
 À…………………….chapitre t’es-tu arrêté ?
 Je voudrais savoir ………………………. est ton idée.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 45 sur 64


Souligne les déterminants interrogatifs.

 Quelle vue imprenable !

 Je me demande combien de litres de lait je dois acheter.

 Ce n’est pas juste.

 Quelle est ta musique préférée ?


Français

 Quelle chance !

 Quelle cravate dois-je choisir ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 46 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant exclamatif ?


Les
détermina
? nts
Un déterminant exclamatif (quel, quels, quelle, quelles,) s’utilise dans une phrase
exclamatifs
exclamative pour exprimer un sentiment (la joie, l’étonnement, l’admiration,1/2
le dégoût, …).
La phrase se termine alors toujours par un point d’exclamation ( !).

Exemples :
 Au masculin singulier : Quel vent ! (exprime l’étonnement)

 Au féminin singulier : Quelle galère ! (exprime la frustration)

 Au féminin pluriel : Quelles actrices extraordinaires ! (exprime l’admiration)


Français

 Au masculin pluriel: Quels oiseaux magnifiques ! (exprime le plaisir de


contempler)

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 47 sur 64


Grammaire


Est-ce vrai ou faux ?
 Le déterminant exclamatif s’utilise pour exprimer la possession.
Vrai ou faux ?
 Le déterminant exclamatif s’appelle aussi adjectif exclamatif.
Vrai ou faux ?
 Quand une phrase contient un déterminant exclamatif alors cette phrase
se termine par un point d’exclamation. Vrai ou faux ?
 Quand il y a un déterminant exclamatif, la phrase est une phrase
exclamative et se termine par un point d’exclamation. Vrai ou faux ?
 Les déterminants exclamatifs sont : quel, quels, quelle, quelles.
Français

Vrai ou faux ?

 L’adjectif exclamatif se place toujours devant le nom Vrai ou faux ?

 Le déterminant exclamatif ne s’accorde pas avec le nom en genre et en


nombre .Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 48 sur 64


Complète par un déterminant exclamatif !
Attention aux accords.
 …… grand jardin !
 …… arbre énorme !
 …… jolies fleurs !
 …… belle plante !
Français

 . …… maison délabrée !
 …… robes !
 …… chambre immonde !
 …… grand lit !
 …… moto magnifique !
 …… vélos rapides !
 …… avion bruyant !
 …… automobile !

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 49 sur 64


Souligne les déterminants exclamatifs.

 Quelle odeur !

 Combien d’argent as-tu besoin ?

 Il fait très beau aujourd’hui.

 Quel est ton parfum ?


Français

 Quelle honte !

 Quelle chaine allons-nous regarder ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 50 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant exclamatif ? Les


déterminants

Un? déterminant exclamatif (quel, quels, quelle, quelles,) s’utilise exclamatifs


dans une
2/2phrase
exclamative pour exprimer un sentiment (La joie, l’admiration, le dégoût, …).
La phrase se termine alors toujours par un point d’exclamation( !).

Exemples :
 Au masculin singulier : Quel monsieur charmant !

 Au féminin singulier : Quelle désillusion !

 Au féminin pluriel : Quelles couleurs extraordinaires !

 Au masculin pluriel: Quels enfants agréables !


Français

Attention !
?
Placé devant un verbe d’état, le déterminant exclamatif est attribut du sujet et s’accorde
donc en genre et en nombre avec le nom dont il est attribut.

Exemples :

 Quelle fut sa peur en l’apercevant !


« Quelle » est placé devant le verbe d’état « fut ». Il est attribut du sujet et
s'accorde avec le nom « peur » (au féminin singulier).

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 51 sur 64


Grammaire


Est-ce vrai ou faux ?

 Le déterminant exclamatif s’utilise pour exprimer un sentiment.


Vrai ou faux ?
 Le déterminant exclamatif ne se place jamais devant un nom.
Vrai ou faux ?
 Le déterminant exclamatif s’accorde toujours en genre et en nombre avec
le nom Vrai ou faux ?
 Quand il y a un déterminant exclamatif, la phrase est une phrase
exclamative et se termine par un point d’exclamation. Vrai ou faux ?
Français

 Les déterminants exclamatifs sont : quel, quels, quelle, quelles. Vrai ou


faux ?

 Dans« Quelle monsieur charmant !», le déterminant


exclamatif« quelle » est bien accordé. Vrai ou faux ?

 Dans« Quelle poisse !», le déterminant exclamatif « quelle » est bien


accordé. Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 52 sur 64


Complète les phrases avec quel, quels, quelle ou quelles.
 …………………………………………exemple !

 …………………………………………bravoure !

 …………………………………………sang-froid !

 …………………………………………distractions!

 …………………………………………douleurs coriaces !
Français

 …………………………………………idioties !

 …………………………………………frayeur !

 …………………………………………enfant courageux !

 …………………………………………patience !

 …………………………………………employés modèles !

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 53 sur 64


Souligne les déterminants exclamatifs.

 Quelle triste nouvelle !

 Que veux-tu ?

 Où vas-tu ?

 Quel parfum envoûtant !


Français

 Quelle râleuse !

 Quel est le meilleur vin ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 54 sur 64


Grammaire

Les
Qu’est-ce qu’un déterminant numéral ordinal ? détermina
nts
numéraux
?
Le déterminant numéral ordinal sert à indiquer le rang ou l’ordre pour les personnes, les
ordinaux
animaux ou les choses. Il peut être utilisé seul ou avec un autre déterminant.

Exemples :
 Je suis arrivé en troisième position, C’est la cinquième porte à gauche, …

Quelles sont les règles d’écritures ?


?
 Pour construire un déterminant ordinal, on part généralement du déterminant cardinal
qui correspond, et on ajoute « ième ». Mais attention aux exceptions : premier, second,
cinquième, neuvième, treizième …
 Tous les déterminants numéraux ordinaux s’accordent en nombre.
Français

 Comme pour les cardinaux, il y a un trait d'union pour les nombres composés et on
applique les mêmes règles d’écriture. (cf. leçon sur les déterminants numéraux
cardinaux).

Exemples :
 Pour « un », on écrit « premier ».
 Pour « deux », on écrit « deuxième » ou « second(e) ».
 Pour « trois », on écrit « troisième ».
 Pour «cinq», on écrit « cinquième ».
 Pour « neuf », on écrit en « neuvième ».
 Pour « treize », on écrit le « treizième ».

Et aussi ….
 On écrit : « ses premières vacances », et également « ses troisièmes dents ».On écrit :
huit-cent-vingt-et-unième ….
Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 55 sur 64
Grammaire


Est-ce vrai ou faux ?
 Le déterminant numéral ordinal sert à indiquer le rang ou l’ordre pour les
personnes, les animaux ou les choses. Vrai ou faux ?

 Le déterminant numéral ordinal est toujours utilisé seul. Vrai ou faux ?

 Si le déterminant numéral ordinal est constitué de plusieurs mots, on ne


met pas de trait d’union. Vrai ou faux ?

 Pour construire un déterminant ordinal à partir d’un déterminant


cardinal, on ajoute toujours « ième » au cardinal. Vrai ou faux ?
Français

 Les déterminants numéraux ordinaux ne s’accordent jamais en nombre.


Vrai ou faux ?

 « premier », « second » et « dernier » sont les seuls déterminants


numéraux ordinaux qui peuvent prendre la marque du féminin. Vrai ou
faux ?

 On applique les mêmes règles d’écriture pour les déterminants numéraux


cardinaux que pour les déterminants numéraux ordinaux. Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 56 sur 64


Ecris les déterminants numéraux ordinaux en lettres :

 (11e) ………..

 Les (3 e) ……….. élèves de chaque classe

 (25e) ……….

 (80e) …………...

 (321e) …….
Français

 (100e) ………………

 (3 000 000e)……………...

 (1000e)…………………….

 (2180e).

 C’est sa (1e)………… année à l’université.

 Il a perdu ses trois (1e) …………………….dents.

 Elles ont fini (2nd)……………………..

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 57 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant numéral cardinal ? Les


déter
?
Le déterminant numéral cardinal sert à indiquer le nombre de personnes, d'animaux ou
mina
d'objets. Il peut être utilisé seul ou avec un autre déterminant.
nts
Exemples : numé
 une pomme, cinq livres, cent personnes, cent-un dalmatiens …
raux
 déterminant numéral cardinal utilisé avec un autre déterminant : mes trois vélos, ces deux enfants. cardi
naux
Quelles sont les règles d’écritures ?
?- « Un » est le seul déterminant numéral cardinal qui varie en genre.
- Si le déterminant numéral cardinal est constitué de plusieurs mots, on met un trait
d’union, entre tous les mots qui le composent.
- Les déterminants numéraux cardinaux « 21 », « 31 », « 41 », « 51 », « 61 », et
Français

« 71 » prennent la conjonction « et » devant le « un ».


- « Vingt » s'écrit avec un « s » seulement pour « 80 ».
- « Cent » ne s'accorde que si aucun autre nombre ne le suit.
- « Mille » est toujours invariable.
- « Million » et « milliard » sont variables : ils peuvent s’écrire soit au singulier, soit
prendre un « s » au pluriel.

Exemples :
 On écrit : un chien, une chienne
 On écrit : trente-deux, cinquante-six, huit-cent-vingt-et-un ….
 On écrit : soixante-et-un, où bien soixante-et-onze….
 On écrit : quatre-vingts mais… quatre-vingt-cinq où bien quatre-vingt-mille
 On écrit : cinq-cents mais… cinq-cent-dix où bien cinq-cent-vingt
 On écrit : dix-mille, et aussi deux-mille-trois-cent-vingt
 On écrit : un million mais …dix millions et aussi un milliard mais quinze milliards
Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 58 sur 64
Grammaire


Est-ce vrai ou faux ?
 Un déterminant numéral cardinal sert à indiquer le nombre d’animaux,
de personnes ou de choses. Vrai ou faux ?
 Le déterminant numéral cardinal est toujours utilisé avec un deuxième
déterminant. Vrai ou faux ?
 Si le déterminant numéral cardinal est constitué de plusieurs mots, on ne
met pas de trait d’union. Vrai ou faux ?

 Le déterminant numéral cardinal « mille » est toujours invariable.


Vrai ou faux ?

 Le déterminant numéral cardinal, « vingt » ne s’écrit jamais avec un


Français

« s » dans « 80 ». Vrai ou faux ?

 Avec les déterminants numéraux cardinaux, « cent » s'accorde toujours.


Vrai ou faux ?

 Les déterminants numéraux cardinaux « 21 » prennent la conjonction


« et » devant le « un ». Vrai ou faux ?

 « vingt-et-un » est correctement orthographié. Vrai ou faux ?

 « Cinquante milliards » est correctement orthographié. Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 59 sur 64


Ecris les déterminants numéraux cardinaux en lettres :
 Ces (10) ……….livres sont à moi.

 Les (2) ………. pneus de mon vélo sont crevés.

 Patrice fait partie des (22) ………. élèves de cette classe.

 Mon grand-père a eu (80) …………..ans hier.

 Il y a de (321) …… personnes dans cet avion.


Français

 Il a récolté plus de (3 000 000)…………….. de tonnes de maïs.

 Pour Noël j’ai reçu (1000)………………. euros et (200)


……… euros pour mon anniversaire. J’ai donc dans ma tirelire
(1200)…………………… euros.

 Le montant du déficit de la France s’élève à plus de (82 000 000 000)


……………………. d’euros en 2014.

 Pour ce concours, il y a (5321)………… candidats à travers toute la France.

 La population mondiale atteindra près de (10 000 000 000)


…………………….d'habitants en 2050.

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 60 sur 64


Grammaire

Qu’est-ce qu’un déterminant indéfini ? Les déterminants


indéfinis
? son nom l’indique, le déterminant indéfini (à ne pas confondre avec un article
Comme
indéfini) donne peu d’information sur le nom. Il s’utilise pour indiquer une quantité
non chiffrée ou pour évoquer une vaguement une personne, un animal ou une chose.

Exemples : beaucoup de, trop de, plus de, suffisamment de, tant de,…
Attention !
Le déterminant indéfini peut être placé avant ou après le nom et peut être accompagné d’un
?
autre déterminant. Il ne s'accorde pas automatiquement en genre et en nombre avec le
nom :
 Les déterminants « autre », « certain », « maint », « même », « nul »,
« quelconque », « tel », « tout », et « quelque » s’accordent toujours en genre et en
Français

nombre avec le nom qui les accompagne.


 « aucun » et « nul » ne prennent pas la marque du pluriel mais ils prennent la
marque du féminin.
 Le déterminant « chaque » est toujours singulier et il est toujours directement suivi du
nom qui l’accompagne.
 Le déterminant « plusieurs » est toujours au pluriel.

Exemples :
 Certaines personnes m’énervent vraiment.
 Aucune de ces robes ne me vont.
 Je parle avec plusieurs de mes amis.
 Chacun des élèves a son propre rythme. Le déterminant indéfini
« chacun» ne s’accorde pas avec le nom « élèves » et est accompagné du
déterminant « des »)
 Une raison quelconque (Le déterminant indéfini « quelconque » se trouve
après le nom et est accompagné du déterminant « une »)

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 61 sur 64


Grammaire


Est-ce vrai ou faux ?

 Le déterminant indéfini s’utilise pour indiquer une quantité non chiffrée


ou pour évoquer vaguement une personne, un animal ou une chose. Vrai
ou faux ?

 Le déterminant indéfini s'accorde toujours en genre et en nombre avec le


nom. Vrai ou faux ?

 Les déterminants indéfinis « autre », « certain », « maint »,


« même », « nul », « quelconque », « tel », « tout », et « quelque »
changent selon le genre et le nombre du nom. Vrai ou faux ?
Français

 Les déterminant indéfinis « aucun, nul » prennent la marque du pluriel


mais pas la marque du féminin. Vrai ou faux ?

 Le déterminant « chaque » est toujours singulier et il n’est jamais


directement suivi du nom qui l’accompagne. Vrai ou faux ?

 Le déterminant « plusieurs » est toujours au singulier. Vrai ou faux ?

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 62 sur 64


Écris correctement les mots mis entre parenthèses.
 (tout)……………………. ses ennuis
 (divers) ……………………. trouvailles
 (différent) ……………………. réparations
 (différent) ……………………. hôpitaux
 (tout) ……………………. leurs feuilles
 (tel) ……………………. documents
 (certain) ……………………. dialogues
Français

 (quelque) ……………………. pièces de monnaie


 (aucun) ……………………. salaire
 (tout) ……………………. esprit
 (chaque) ……………………. enfant
 (aucun) ……………………. vedette
 (nul) ……………………. promesse
 (maint) ……………………. murailles
 (maint) ……………………. avertissement

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 63 sur 64


Vous aimez ce manuel ?
Vous allez adorer Jerevise.fr !

Découvrez des centaines de


vidéos, des exercices en ligne et
des fiches à télécharger sur :
http://www.jerevise.fr

CLIQUEZ ICI

Version du 07.01.2016 JeRévise.fr / www.jerevise.fr © Page 64 sur 64