Vous êtes sur la page 1sur 16

Volume LxxxvIi N 0 10

- Le journal indépendant de l’Université d’Ottawa -

Un avenir confisqué ?

Place à la mobilisation !

www.larotonde.ca LaRotonde @LaRotonde La RotondeVideo la_rotonde1932


section

éditorial Mathieu Tovar-Poitras


redaction@larotonde.ca
Rédacteur en chef

Encore et toujours, prendre notre place


MATHIEU TOVAR-POITRAS
RÉDACTEUR EN CHEF
Le 15 novembre 2018 est une date qui re-
présentera à jamais un jour noir dans la
francophonie canadienne. Cependant,
elle représentera aussi un moment
ayant fait jaillir l’étincelle qui a rallumé
le feu contestataire de la communauté
franco-ontarienne. Près de 20 ans après
la dernière grande mobilisation, il faut
retourner au créneau.

Suite à l’élection de son gouvernement,


le premier ministre Doug Ford avait ten-
té de rassurer les Franco-Ontariens qui
craignaient que les progressistes-conser-
vateurs coupent dans les projets et ins-
titutions francophones. Quelques mois
plus tard, force est d’admettre que ce
n’étaient que des paroles captieuses.
L’abolition du ministère des Affaires
francophones aurait dû être un signe
laissant présager que le gouvernement
ontarien n’hésiterait pas à écarter le
ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
dossier du fait français, et pourtant nous
voilà confrontés à pire.
Des justifications ou des excuses ? ficit budgétaire. Le projet de l’Univer- ans. À cette époque, le gouvernement
Jeudi dernier, on apprenait dans le sité de l’Ontario français représentait conservateur de Mike Harris avait décidé
cadre d’un énoncé économique que le Le mutisme de Caroline Mulroney, 20 millions de dollars cette année. Le de fermer Montfort, seul hôpital univer-
Commissariat aux services en français ministre déléguée aux Affaires franco- Commissariat ? Un maigre 3 millions. sitaire de langue française en Ontario.
serait aboli. Vous pensez avoir été pris phones, après l’annonce en a fait parler C’est donc 23 millions d’économies pour Présentement, ce sont des institutions
par surprise ? Imaginez alors la réaction plus d’un. On dit souvent que l’on re- faire face à un déficit de 15 milliards, 0.15 telles que celles de l’Université de l’On-
du commissaire François Boileau qui a connaît un leader par sa capacité à faire % de déficit. En plus, si on considère que tario français qui sont les victimes d’un
appris la nouvelle une demi-heure avant preuve de courage, mais aussi de res- les 13 fonctionnaires du Commissariat autre gouvernement conservateur.
l’annonce officielle. pect en se présentant à la tribune pour seront relocalisés au sein du Bureau de
annoncer de mauvaises nouvelles. De La différence est qu’il y a 20 ans, on se
l’Ombudsman, quelles sont les réelles
On apprenait aussi que le projet de regarder dans le blanc des yeux ceux et battait pour qu’une institution ne soit
économies ? Cette justification com-
l’Université de l’Ontario français avait celles qui seront directement touchés pas tuée. Aujourd’hui, on se bat pour
mence de plus en plus à prendre les al-
été sabré. Ce sont donc des années de par ces changements. donner la chance à une autre de voir le
lures d’une excuse pour couper dans ces
revendications, d’organisation et de pro- jour.
institutions.
messes politiques que Ford a grossière- S’il y a bien une chose que Mulroney a
prouvé, c’est qu’elle n’est pas en mesure C’est par l’entremise d’une mobilisation
ment négligées sous prétexte que c’est Essaie-t-on vraiment de justifier la
d’assumer les décisions de son gouver- unie et solidaire rivalisant celle de SOS
pour le gros bon sens économique. Mike suppression d’institutions protégeant
nement. Lorsque finalement elle se pro- Montfort que la communauté franco-on-
Harris doit être fier. la communauté de la langue officielle tarienne devra faire entendre sa voix. Ce
nonce publiquement, elle affirme que en contexte minoritaire pour quelques
On parle beaucoup – et avec raison – des n’est pas la première qu’elle fera. Oui, il
c’est une décision nécessaire à cause de sous de plus ? Pourtant, ce serait aller
compressions touchant la francophonie y a les événements d’il y a 20 ans, mais
la situation budgétaire, qu’elle n’avait en à l’encontre du rôle de tout gouverne-
ontarienne. Toutefois, il ne faut pas le il ne faut pas oublier la lutte contre le
fait pas le choix. ment : protéger les minorités. Ce serait règlement 17 – politique qui interdisait
faire au détriment des autres coupures, aussi en quelque sorte aller à l’encontre
Désolé madame, mais vous aviez un l’enseignement du français ainsi que son
comme celles des Commissariats à de la Constitution canadienne dont les
choix. Vous auriez pu vous tenir debout usage après un jeune âge.
l’environnement ainsi que celui à l’en- tribunaux avaient reconnu la protection
fance. Ajoutons à cela la résolution des et défendre les intérêts de la communau-
des minorités comme un principe sous- Par contre, il ne faut pas se rassurer en
membres du Parti progressiste-conser- té dont vous êtes supposément « une
jacent. Position qui avait été confirmée se disant que vu qu’on l’a déjà fait, on va
vateur qui définit l’identité du genre grande amie » — ce sont vos propres
dans la décision rendue en 2000 concer- réussir, qu’on en a l’habitude. Certes, les
comme étant une « théorie libérale ». mots. Vous avez au lieu choisi la vision
nant l’hôpital Montfort. revendications pour notre langue font
Et Ford veut toujours nous faire croire populiste et à court terme du carcan
partie de notre quotidien. Mais il est
qu’il fait tout cela pour le peuple ? Si conservateur.
Se mobiliser pour notre place temps que l’on cesse de se dire qu’on a
c’est le cas, eh bien il semblerait que son Vous aviez le choix. l’habitude de se battre pour plutôt se dire
peuple soit beaucoup moins inclusif que Plusieurs parallèles ont été dressés entre qu’on va se battre pour que ce ne soit
le peuple du dictionnaire. On tente de se justifier en citant le dé- la situation actuelle et celle d’il y a vingt plus une habitude.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

ACTUALITÉS Camille Ducellier


actualites@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

FÉdération étudiante

Le rapport tant attendu finalement dévoilé Plusieurs y remettaient en question la légitimité des sein de la FÉUO.
MAEVE BURBRIDGE résultats de la vérification tandis que d'autres - dont
JOURNALISTE plusieurs employé.e.s de la FÉUO - défendaient le T.R. Alimentation
statut du rapport.
La deuxième allégation dont il est question a été por-
Dans un communiqué de presse diffusé le 7 no- Savory Catering tée contre Rizki Rachiq, ancien président de la FÉUO
vembre, la Fédération étudiante de l'Université qui a démissioné le 2 novembre. Il est question de
d'Ottawa (FÉUO) a indiqué « [accueillir] favorable- La première allégation dont il est question dans le rap- cinq paiements d'un total de 20 414,58 $ versés à la
ment les résultats de l’audit » sur les allégations de port de PwC est celle concernant Vanessa Dorimain, compagnie T.R. Alimentation. L'entreprise est égale-
fraude portées contre un membre de l'exécutif et une directrice exécutive de la FÉUO. Il est question d’un ment un service de restauration, appartenant à la fa-
membre du personnel. chèque de 3 030 $ qui devait être versé à Savory mille de Rachiq. Les cinq paiements correspondent à
Catering, une compagnie de restauration qui appar- cinq occasions où T.R. Alimentation aurait fourni des
« L’audit a permis d’établir que les allégations tiendrait à la mère de Dorimain. Selon le rapport services de restauration dans le cadre d’événements
n’étaient pas fondées », soutient le communiqué de d’enquête, la directrice exécutive aurait fait requête organisés par la FÉUO.

ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE

presse de la FÉUO. PricewaterhouseCoopers (PwC), auprès de Hadi Wess, alors président de la FÉUO, D’après le rapport de PwC, rien ne démontre que ces
la firme de vérification comptable contractée pour pour approuver le chèque. Celui-ci était destiné à la services n’ont pas été fournis, comme l’a souligné le
l'enquête, précise cependant dans l'annexe A du rap- mère de Dorimain pour ses services de restauration communiqué de presse de la FÉUO. Selon la firme,
port que « l’enquête [...] ne constitue pas un audit dans le cadre d’un événement de la FÉUO. Toutefois, l'utilisation des fonds étudiants aurait été conforme
d’après les normes de comptabilité canadiennes », en Savory Catering n’aurait en réalité pas fourni les ser- à la loi.
raison de sa portée limitée. « Ce n'est pas un audit vices en question. Wess aurait ainsi refusé d’approu-
financier - qui se déroule chaque année avec Deloitte - ver le chèque, qui aurait été envoyé à Mme Dorimain, Et les recommandations ?
mais un audit judiciaire », a clarifié Paige Booth, pré- avant d'être annulé.
La FÉUO compte mettre en oeuvre les quatre re-
sidente par intérim de la FÉUO, lors d'une entrevue commandations de PwC en ce qui concerne la trans-
Le communiqué de presse de la FÉUO datant du 7
avec La Rotonde. parence financière et indique vouloir appliquer une
novembre stipule que « le chèque de 3 030 $ n’a été
ni approuvé ni émis ». D’après le rapport, la demande nouvelle politique d’ouverture et de dialogue par rap-
En effet, un audit judiciaire vise des allégations pré-
de Dorimain pour l'approbation d'un chèque échan- port à la situation. Comme l'a indiqué Booth, la FÉUO
cises tandis qu'un audit financier touche l'ensemble
gé contre des services qui n’ont pas réellement été a déjà commencé à agir en fonction des éléments sou-
des activités comptables d'une organisation. La
fournis a engendré des doutes de la part de Wess par levés dans le rapport « afin qu'une situation comme
confusion résultant de cette nuance a par ailleurs fait
rapport à l’authenticité de certaines transactions au celle-ci ne puisse jamais se reproduire ».
l'objet de plusieurs débats sur les réseaux sociaux.

w w w. l a r o t o n d e .c a
4 actualités l laar ro ot to onnd de e l u nldei m1 9a rndoiv2e9m bmraer s2 021081 6

vie universitaire

« C'est tu moi ou ça sent l’weed ? » Quelle est la source ? nombres de plaintes avant et après la « Leur rôle lorsqu’ils sont de garde est
EMMANUELLE GINGRAS de s’assurer que la communauté en
légalisation du cannabis.
JOURNALISTE D’après Isabelle Mailloux-Pulkinghorn, résidence demeure un endroit sain et
gestionnaire des relations médias par sécuritaire pour tous, tout en faisant
Depuis le 17 octobre dernier, la léga- intérim, « [...] les coordonnateurs ont la promotion du sentiment d’apparte-
lisation de cannabis aurait déjà su été fort proactifs et ont affiché les rè- nance en résidence », affirme Mailloux-
encombrer le mode de vie de plusieurs glements et les pénalités possibles à la Pulkinghorn.
étudiant.e.s en résidence. consommation de cannabis et de tabac à
l’intérieur des résidences ». Disponibles pour répondre aux appels
Alors que l’Université d’Ottawa attend des résidents de 20h à 7h le matin, ceux-
les nouvelles dispositions législatives Ce n’est pas pour autant que les étu- ci effectuent aussi des rondes afin d’as-
provinciales concernant la gestion de la diant.e.s suivent ces règles ; d’après surer le respect du contrat de résidence
consommation et de l’utilisation de can- Pavao, les résidents trouvent divers et du code de conduite.
nabis, elle établit certaines restrictions moyens de détourner les directions
quant à la consommation de cannabis D’après la gestionnaire, il est important
jusqu'à nouvel ordre. de dénoncer tout soupçon au Service de
à l’intérieur des résidences : « Les gens
trouvent des moyens de bloquer les dé- protection, puisqu’il s’agirait d’un enjeu
Toutefois, il semblerait que ce ne sont
tecteurs de fumée. Certains les couvrent de sécurité considérant que la consom-
pas tous qui respectent l’interdiction de
même de condoms », explique-t-il. mation de cannabis est une prédisposi-
fumer ou de vapoter en résidence.
ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE tion aux incendies.
Cameron Pavao, résident actuel à Mailloux-Pulkinghorn explique que ce
Stanton, constate de la fréquence des problème était déjà présent avant la La discussion continue
légalisation : « Chaque année lorsque
odeurs : « Tu te rends dans les esca- Procédures entreprises ? L’Université continue d'encourager la
la température extérieure baisse, nous
liers, tu marches dans les couloirs, ça communauté universitaire à partager ses
notons une recrudescence du nombre de
sent presque toujours la marijuana ». Certains conseillers communautaires opinions et conseils sur le site de consul-
plaintes liées à la consommation de can-
Alexandre Lambert, de son côté, observe tation de l’Université d’Ottawa. Les avis
nabis ou de tabac à l’intérieur ». sont responsables de la gestion de ce
une tendance d’odeurs « douteuses » seront acceptés jusqu'au 15 décembre
dans les pièces communes, « ce qui peut Toutefois, nous n'avons pas eu de ré- qui se produit sur chaque étage des ré- avant l'officialisation d’une nouvelle ap-
déranger », exprime-t-il. ponse quant aux différences dans les sidences. proche.

santé mentale

Une accessibilité étroite


que j’avais déjà chez moi », espérait-elle Des conséquences dangereuses donner 2 cours pour son bien-être, ce
MILÉNA FRACHEBOIS en arrivant ici. qui signifie aussi qu’elle doit reprendre
JOURNALISTE Les médicaments doivent être changés ces cours lors d'un trimestre supplémen-
Fin août, une semaine avant la rentrée, de temps en temps dans la plupart des taire en été, ou durant l'année scolaire
Le bien-être et la santé mentale sont de elle s’est renseignée et on lui a dit qu’elle cas, et cela ne peut se faire que par le régulière, en augmentant sa charge de
plus en plus importants dans notre so- avait besoin de souscrire à un médecin biais d'un médecin ou d'un psychiatre. cours. Cela implique donc de payer en-
ciété. Les maladies telles que l’anxiété et de famille avant de pouvoir bénéficier du Les difficultés reliées à l'accès à un pro- core plus.
service de psychiatrie au service de santé fessionnel de la santé mentale peuvent
la dépression touchent de nombreuses
de l’Université, ce qu’elle a fait immédia- être à la source de conséquences qui Bizarrement, après un appel de l’hôpital
personnes. L’Université se doit donc de
tement. peuvent s'avérer graves. à l’Université qui attestait de l’urgence de
leur offrir des services, mais l’accès y est
la situation, Anna a enfin pu recevoir les
difficile. Cependant, la demande pour un méde- Avant même qu’elle ne puisse faire la services d'un psychiatre.
cin de famille a pris deux mois, n'abou- demande pour un psychiatre via son
Alors que l'année scolaire n'a débuté tissant que fin octobre. « Aucun service Cette histoire ressemble à celle de Marie.
docteur de famille, Anna était déjà en pé-
qu'il y a 3 mois, l'accès aux psychiatres pendant deux mois a été très difficile », Elle qui avait besoin de changer de mé-
riode de crise. Cette attente interminable
des services de santé se bloque. ajoute-elle. Elle a essayé d’avoir recours dicaments et qui n'avait aucun moyen
l’a conduite à tenter de s’ôter la vie le soir
à d’autres services, notamment en rési- de l'Halloween, alors que tout le monde d'accéder à un médecin sur le campus a
Anna*, étudiante de 1ère année en
dence, mais on lui a dit qu’au vu de son faisait la fête. fini par elle aussi rencontrer une période
sciences biopharmaceutiques, est vic-
problème, il serait être difficile de l’aider. de crise. Elle s'est mutilée dans la salle
time de ce problème d’accès aux ser- Après des inquiétudes de la part
En tout, Anna a attendu presque 3 mois de bain et a été retrouvée inconsciente
vices de santé mentale à l’Université. pour un psychiatre, et n'a eu de réponse d'un ami, elle a été retrouvée dans sa par un ami ; elle est restée à l'hôpital
Diagnostiquée avec de l’anxiété et de la qu'à la suite d’un événement tragique. chambre de résidence et a directement quelques jours. Pour elle, être loin de
dépression en 2015, elle était suivie chez été conduite à l’hôpital où elle y est res- ses proches sans aide est très difficile. En
elle. En résidence depuis la rentrée uni- Anna n'est pas la seule concernée par tée deux semaines. Bien qu’Anna dise se conséquence, elle a décidé de changer
versitaire, elle avait besoin d’être suivie cette histoire. Marie* est elle aussi en sentir mieux, elle regrette cette situation d'université l'année prochaine, afin de
par un autre professionnel. attente pour un psychiatre. Comme par laquelle elle a dû passer. se rapprocher de ses proches, mais aussi
Anna, elle a entrepris les démarches dès pour trouver une université qui pourra
« Je savais que cela allait être un gros le début de la session et attend toujours Non seulement ce manque de service a répondre à ses besoins en termes de san-
stress de commencer l’université donc désespérément un suivi médical, alors presqu'été fatal pour Anna, mais il lui té mentale.
je voulais vraiment quelqu’un pour me qu'elle a également été diagnostiquée cause en plus des problèmes au niveau
suivre comme continuation des services avec de l'anxiété et de la dépression. académique. Elle a été forcée d'aban- * NDLR : Noms fictifs

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 10 5

Témoignages

Le couple ouvert, une approche incongrue


ceux-ci ne s’autorisent que de brèves
EMMANUELLE GINGRAS
liaisons sans fréquentation. « [Le parte-
JOURNALISTE
naire éphémère] doit être mis au courant
Ne pas être cocu à tout prix : telle est la avant le rapport, pour éviter tout malaise
crainte du couple monogame. Toutefois, qu'il pourrait ressentir et ainsi s’assurer
parmi les passions débordantes, où le du plein consensus », élabore-t-il.
couple peut-il trouver l’épanouissement
sans privation ? Bref, il s’agit de toute une gestion !

Sacrifice. C’est le terme sacré du couple Turgeon souligne que malgré les dif-

qui se soi-disant respecte. Limitations férentes conceptions du dévouement,

et règles sont donc en jeu. De son côté, les attentes liées aux relations sont re-

le couple ouvert représente une « nou- lativement toujours les mêmes. Ainsi,

velle » façon de s’afficher comme couple les conflits sont plutôt semblables : ils

selon certaines règles à la demande d’un tournent autour des règles mises en

duo de base, mais selon laquelle l’accès place par le couple et à leur violation. La

aux rapports extérieurs est possible. clé dans tous les cas demeure la commu-

Toutefois, le couple ouvert est-il moins nication.

« condamné » que celui monogame ?


conception de l’amour ostracisée
Leathicia Turgeon travaille comme
Il est difficile de déterminer si cette façon
thérapeute de couple depuis 2013. Sa
de procéder en amour s’est réellement
devise : rediriger les couples en leur
ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE popularisée avec le temps. Ce qui est
proposant des lignes directrices et « ap-
certain, c’est qu’elle est de plus en plus
porter un œil différent sur les relations Un second témoin anonyme a accepté de faut simplement s’assurer que les deux
perceptible. Il en vient donc à se ques-
». Celle-ci exprime rencontrer de plus en parler de sa relation ouverte, Félix (nom membres du couple soient consentants à
tionner sur les causes de sa dévalorisa-
plus de couples ouverts avec le temps. fictif). « Suite à un long travail cognitif, explorer les alentours avec l’enrichisse-
tion toujours présente.
j’en ai convenu que l'affection que j'ex- ment comme but.
L’amour libre pour consolider ?
prime dans mes relations amoureuses La sexualité dans son ensemble est tou-
Le couple ouvert représente, pour la plu- ou simplement pour les gens n’est pas Des règlements dans la liberté jours très peu abordée publiquement.
part, une transition servant à renforcer connectée à mon désir d'avoir des rap- « Parler de notre sexualité c’est encore
Fermées comme ouvertes, des règles
le couple. ports sexuels », explique Félix. Cela fait très tabou », affirme Turgeon. Selon
sont établies entre les amoureux afin
environ trois ans que sa copine et lui sont elle, le problème réside dans l’incapacité
En entrevue avec La Rotonde, une d’assurer leur épanouissement. Ainsi,
ensemble et un peu plus de deux ans de- d’aborder ce sujet tout en s’abritant de
jeune étudiante de l’Université d’Ot- sacrifices sont à faire afin de respecter
puis qu’ils ont pris la décision d’ouvrir l’incompréhension de la majorité. Les
tawa, Rachelle (nom fictif pour préser- les demandes des deux partenaires. Bref,
leur couple. Selon lui, la première année traditions imprégnées sur nos concep-
ver l'anonymat) a accepté de témoigner le couple ouvert n’est pas un désengage-
était un moyen « d'assurer la confiance tions de l’amour en seraient évidemment
sur la transition de son couple vers une ment.
dans le couple et de déterminer s'[ils quelque peu responsables. Toutefois, la
relation ouverte. Avec son copain de-
étaient] capables d'avoir une base solide Du côté de Rachelle, quatre règles thérapeute explique que l’évitement du
puis presque deux ans, Rachelle n’est
[…] ». En effet, Félix avait déjà en tête sont à respecter entre elle et son sujet de la sexualité prédispose les gens
en couple ouvert que depuis 3 mois.
d’opter pour cette alternative, puisqu’il partenaire : ne ramener personne à à vivre dans l’inconfort.
Son copain et elle ont pris cette décision
affirme qu’aimer quelqu’un et être à ses leur domicile, ne jamais texter leurs
pour consolider leur couple face à leurs Le couple ouvert peut être une façon
côtés, c’est lui permettre d'exercer et autres fréquentations alors qu’ils sont
différences. Rachelle explique avoir pro- de percevoir l’amour à long terme. Il en
d’explorer sa sexualité. ensemble, s’ils se rendent à une fête en-
posé cette idée afin d’explorer ses inté- vient à se demander sur la façon de gérer
semble, ils la quittent ensemble, et enfin,
rêts bisexuels. « Depuis, on a moins de D’après les observations de Leathicia une famille dans un contexte où les pa-
toujours porter un préservatif ! Les indi-
problèmes », exprime-t-elle. Au début, Turgeon, « le couple ouvert n’est pas rents fréquentent quelques concubins/
vidus qu’ils fréquentent importent peu,
la peur de tomber amoureux avec un.e une solution pour réparer le couple, concubines. La thérapiste de couple
tant qu’ils s’en tiennent au courant.
autre était présente ; toutefois, Rachelle mais une façon de s’épanouir ». Selon la souligne que l’essentiel est de demeurer
exprime que tous les deux ont su renfor- thérapeute, déplacer le mal n’est pas effi- En contraste, Félix et sa copine ont pour confiant devant les enfants. Encore une
cer la confiance en eux-mêmes et envers cace : cela ne ferait que temporairement entente de ne pas coucher avec quelqu’un fois, la communication et l’écoute sont
autrui. régler le problème sans le confronter. Il venant de l’entourage de l’autre. Aussi, primordiales.

w w w. l a r o t o n d e .c a
6 actualités l laar ro ot to onnd de e l u nldei m1 9a rndoiv2e9m bmraer s2 021081 6

Politique américaine Chronique

Le Canada, dommage collatéral Pluralité culturelle à Ottawa


chandises canadiennes, notamment Personnellement, peu de choses
MAEVE BURBRIDGE MAEVE BURBRIDGE
pour l’aluminium et l’acier ainsi que m’ont apporté autant de joie que d’ap-
JOURNALISTE pour les produits du marché des au- JOURNALISTE prendre des langues étrangères. Le
tomobiles, dans le cadre de l'USMCA, fait d’apprendre une nouvelle langue
Comment est-ce que les changements l’accord de libre-échange qui rempla- Peu de villes facilitent autant la vie est une aventure dans la culture, le
faits au sein du gouvernement amé- cerait l’ALÉNA. Ces tarifs seraient au dans un monde multiculturel qu’Ot- mode de vie et la façon de penser
ricain dans le cadre des élections de détriment de l’économie canadienne, en tawa. Étant située à un point de ren- l’autre, puisque notre manière de s’ex-
mi-mandat du 6 novembre affecte- particulier pour l’Ontario et le Québec. contre du Canada anglais et français,
Comme l’a fait valoir Meredith Lilly, primer est intimement reliée à notre
ront-ils le Canada ? Le panel « What et étant bilingue, la capitale jouit éga-
Do the U.S. Midterm Elections Mean professeure de politique du commerce manière de percevoir la vie. Que peut-
lement du fait qu’elle abrite des cen- on dire du fait qu’en anglais, avoir le
for Canada (and Trump) ? », organisé à l’Université Carleton, « il se peut que
Trump ne veuille pas d’accord de libre- taines d’autres langues et cultures. droit se dit to be allowed to ? En fran-
par le Centre d’études en politique in-
ternationale, tente d’y répondre. échange du tout, ou s’il en veut, il doit çais, le droit appartient à l’individu,
Ayant grandi à Ottawa, j’ai souvent
être largement en faveur des États- tandis qu’en anglais le droit lui est
Unis ». entendu mes pairs témoigner d’un
Les élections de mi-mandat en bref sentiment d'écoeurement par rap-
prêté. Il y a une signification culturelle
rattachée à ce genre de différence.
C’est au cours des élections de mi-man- Le Canada, coincé entre la Chine et port au bilinguisme, exprimant leur
Que peut-on déduire du fait que la
dat aux États-Unis que les membres du les États-Unis hâte de déménager à Toronto, où le
Sénat, de la Chambre des représentants langue allemande comprend environ
français cessera de les emmerder. J’ai
ainsi que certains membres des gouver- Le président Trump a provoqué une le double du nombre de mots que
nements d’états fédérés sont élus tous guerre commerciale avec la Chine, et
les quatre ans. Ces élections risquent le Canada se retrouve pris au milieu du
d’influencer les questions controversées conflit. Bien que le Canada s’oppose à
qui mènent le Canada et les États-Unis l’agressivité des politiques internatio-
vers une relation plus antagoniste et nales américaines, en particulier leur di-
tendue que par le passé. mension nationaliste et protectionniste,
« nous devons garder notre relation
Les panélistes ont d’abord expliqué que économique [avec les États-Unis] pro-
les résultats des élections de mi-mandat ductive », a affirmé Michael Kergin, an-
aux États-Unis tendent à favoriser le cien ambassadeur canadien aux États-
parti d’opposition, les cotes d’appro- Unis. « Cela dit, les États-Unis semblent
bation de l’administration au pouvoir avoir adopté une attitude de "si vous
ayant baissé au cours de la première êtes avec la Chine, vous êtes contre
moitié du mandat. Les élections de 2018 les États-Unis" », d’après Kergin. Ceci
s’inscrivent effectivement dans cette est problématique puisque le Canada
tendance. Il y a maintenant davantage cherche à commercer davantage avec
de sénateurs, membres de la chambres la Chine. Il reste à voir comment le
des représentants et de gouverneurs Canada s’y prendra pour diversifier ses
d’états qui sont démocrates, sous l’ad- partenariats économiques sans mettre
ministration républicaine du président en péril ses liens économiques vitaux ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
Donald Trump. avec les États-Unis.

En somme, les élections de mi-mandat l’anglais, la plupart d’entre eux étant


Le libre-échange, enjeu clé également eu des amis francophones
ont permis aux démocrates d'assumer des constructions complexes de mots
qui rejetaient l’aspect anglophone de
Les États-Unis sont de loin le parte- un rôle plus important au sein de l’ad- préexistants, imbriqués les uns dans
la ville, refusant de s’adapter à la dua-
naire commercial le plus important ministration américaine. La balance les autres, pour exprimer des concepts
penche donc un peu plus qu'avant vers lité culturelle de la région. Ces gens-là
du Canada. Il est donc inquiétant de drôlement précis ?
constater que l’attitude « nationaliste, la gauche, mais serait-ce assez pour ont malheureusement réussi à trans-
anti libre-échange » du gouvernement dissuader les politiques économiques former le privilège d’habiter dans une On a la chance à Ottawa de jouir
Trump a un impact important sur l’éco- protectionnistes mises à l’avant par les ville multilingue en corvée. d’énormément d'activités cultu-
nomie canadienne, a fait valoir Sarah républicains ? Il est présentement im- relles. Par exemple, le International
Goldfeder, ancienne assistante spéciale possible de le dire avec certitude, mais En fait, le Canada paraît parmi les
Languages Program offre des cours
de l’ambassadeur américain au Canada. les panélistes semblent croire que le quatre pays du monde où c’est la norme
Canada va devoir encaisser les coups de langues gratuits. Les ambassades
de ne parler qu’une seule langue, aux
Le gouvernement américain voudrait économiques des États-Unis sans trop offrent une abondance d’activités
côtés de la Grande-Bretagne, l’Aus-
imposer des tarifs douaniers aux mar- se plaindre. culturelles, de la dégustation de nour-
tralie et des États-Unis. La mentalité
riture ethnique à la musique live, en
suggérant de ne pas avoir besoin de
passant par l’art et la littérature. Je
faire l’effort d’apprendre à connaître
recommande en particulier les soirées
la langue et la culture de l’autre, parce
cinéma organisées par l’ambassade
que l’autre parlera sûrement anglais,
française et l'Institut Goethe.
nous ferme l’esprit. C’est paresseux
et arrogant. Pourquoi s’attendre à J'implore le lecteur à saisir la chance
ce que tout le monde fasse un effort qu’il ou elle a d’habiter la capitale na-
pour nous, sans jamais sentir qu’on tionale, et de prendre avantage des
leur doit le même effort ? Peu importe activités culturelles et linguistique qui
la langue maternelle, je crois ferme- s’offrent. Je garantis que ça vaut la
ment que chacun et chacune devrait peine de prendre le temps et de faire
faire un effort pour s’éduquer face aux l’effort. Votre investissement vous re-
PHOTO : EMILIE AZEVEDO
langues et cultures d’autrui. viendra décuplé.

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 10 7

Conférence

Rôle des algorithmes dans le monde politique


CAMILLE DUCELLIER L’éthique des algorithmes Qu'en est-il dans la politique ?
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS Une grande préoccupation, sinon la plus L'un des buts de la conférence étant de
importante, est certainement celle qui discuter des algorithmes des médias
L’ère où Google nous suggère des publi- joint les algorithmes à l’éthique. En ef- sociaux en relation avec la politique par-
cités étrangement trop proches de notre fet, les trois panélistes s’entendent pour tisane, les trois panélistes s’entendent
réalité ne fait que débuter. L’Université dire qu’aujourd’hui, les algorithmes pour dire que les médias sociaux jouent
d’Ottawa a accueilli le 14 novembre deviennent de plus en plus intelligents, inévitablement un rôle dans les cam-
dernier trois spécialistes en analyse de sans toutefois être rattachés à l’humain. pagnes électorales, ainsi que dans la
données virtuelles. Animé par la jour- En fait, c’est justement ici que les spé- PHOTO : EMILIE AZEVEDO politique en général. Par exemple, les
naliste et cheffe du bureau d’Ottawa cialistes observent un problème éthique
découvertes de la firme Cambridge
du Huffington Post, Althia Raj, le pa- puisque les algorithmes n’ont pas les ca- Jane Lytvynenko de BuzzFeed comprend
Analytica influencent pleinement la ma-
nel intitulé Social Media & Platform pacités humaines de jugement. quant à elle que les algorithmes reste-
nière de traiter les données reçues par
rons des robots puisqu’il est impossible
Politics: Unintended Consequences of Pour Lauriault, le problème d’éthique se les algorithmes.
de leur apprendre « à être humain ». La
Democracy a rassemblé experts, étu- trouve dans la collecte de l’information. journaliste note que le président fran- De plus, comme le souligne Lytvynenko,
diant.e.s et membres du grand public. En effet, la professeure de l’Université çais, Emmanuel Macron, tente de faire
les médias sociaux, tels que Facebook,
Carleton explique qu’il faut se question- en sorte que les compagnies rendent
Organisé par le regroupement étudiant I ont une influence énorme sur les enjeux
ner sur qui a l’autorité de récolter les tous leurs algorithmes publics, puisque,
vote—Je vote, le panel a invité Tarleton humanitaires. En effet, la journaliste ex-
données, et sur les intentions de l’orga- dit-elle, il est impossible de construire
Gillespie, chercheur à Microsoft plique que nous avons tous l’impression
nisation qui les collecte. Par exemple, un algorithme sans savoir exactement ce
Research New England ainsi que profes- Lauriault démontre que les algorithmes que la crise humanitaire au Myanmar
qu’il sera capable de capter. Par ailleurs,
seur associé à l'Université Cornell, Jane peuvent être des sources de danger pour la raison principale qui divise les algo- est relativement récente puisque nous
Lytvynenko, journaliste pour BuzzFeed, certaines personnes : si un algorithme rithmes de l’humanité est simplement le voyons défiler des vidéos sur notre fil
et Tracey Lauriault, professeure dans le présume qu’un individu est homosexuel fait que les algorithmes ne peuvent pas Facebook, alors que les activistes impli-
département de communication à l’Uni- en Russie, celui-ci est directement placé discerner le bien du mal, tout comme la qués au Myanmar crient à l’aide depuis
versité Carleton. dans une situation dangeureuse. vérité du mensonge. plus de cinq ans.

chronique

Les Franco-Ontariens, une cible de choix ?


Si l’on se remémore les petites victoires sage viable et dynamique pour la com- n’est pas gagné d’avance. Ce ne fut au-
CAMILLE DUCELLIER de cette année, le mois de juillet fut munauté francophone dans les années cunement une surprise lorsque Ford
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS très positif pour les francophones de à venir ». Ah bon… s’est adressé à la province uniquement
l’Ontario. En effet, c’est le 23 juillet que en anglais dans son discours du trône.
Décidément, les Franco-Ontariens Caroline Mulroney, la Ministre aux af- Ces promesses qui avaient fait sourire
n’ont pas eu la vie facile ces derniers faires francophones, déclarait : « Nous tant de francophones cet été se sont vite Suite à ces annonces, la réaction de la
temps. Après avoir été diminués par reconnaissons l’importance de cette transformées en coup de poing au vi- communauté franco-ontarienne ne
Denise Bombardier à Tout le monde nouvelle université pour la commu- sage lorsque le gouvernement ontarien tarde pas à éclater. En effet, des di-
en parle, Doug Ford et son gouverne- nauté francophone de l’Ontario et nous a fait des coupures dans les services en zaines d’associations et regroupements
ment rajoutent de l’huile sur le feu. Le voulons lui accorder l’attention et le français à cause de « défis financiers ». franco-ontariens ont ouvertement dé-
soutien qu’elle mérite. Nous souhaitons Il faut noter que ce ne sont pas unique- noncé ces coupures, et appellent à une
nouveau gouvernement conservateur
aussi travailler avec l’université pour ment les francophones qui souffrent résistance pacifique.
effectue de grandes coupures dans les
que cette dernière puisse se concentrer de ce nouveau programme financier,
services en français, soit l’annulation À l’école primaire francophone en
sur les besoins des étudiantes et étu- puisque Ford et son gouvernement ont
du financement pour l’Université de Ontario, on se fait bombarder par le
diants francophones et de la commu- également fait des coupures au niveau
l’Ontario français ainsi que l’élimina- règlement 17 ainsi que par « Montfort,
nauté ». Ces paroles de la ministre ont du Commissaire à l’environnement ain-
tion du Commissariat aux services en fermé, jamais ! », comme quoi les
vite rassuré les Franco-Ontariens qui si qu’au niveau de l’Intervenant en fa-
français. Franco-Ontariens sont habitués à
doutaient de leur avenir dans un gou- veur des enfants et des jeunes de l’On-
tario. Bref, Ford semble gagner le coeur contrer la répression de la masse majo-
Les employés ainsi que les enquêtes vernement progressiste-conservateur
de beaucoup d’Ontariens en suivant ce ritaire. Stef Paquette, artiste franco-on-
prises en charge par le Commissariat majoritairement anglophone.
modèle... tarien, garde espoir : « On est 600 000
aux services en français seront trans- Ce n’est pas tout, puisque la ministre francophones. Combien de ces franco-
férés au bureau de l’ombudsman de de la Formation et des Collèges et Bien que le mois de juillet fut promet- phones-là vont vraiment réagir, vont
l’Ontario, Paul Dubé. L’Université de Universités, Merrilee Fullerton, ren- teur, j’ai toujours été sceptique face aux vraiment se mobiliser ? J’ai vu que
l’Ontario français, qui devait accueillir chérit : « Notre gouvernement s’en- promesses du gouvernement Ford en sur les médias sociaux, les gens com-
sa première cohorte en 2020, ne rece- gage pleinement à assurer le succès de matière de francophonie. Déjà, lors- mencent déjà à considérer ça comme
vra simplement aucun financement de l’Université de l’Ontario français […]. qu’aucun chef de parti ne se présente Montfort 2.0. À voir si on va se rendre
la part du gouvernement. L’université sera un lieu d’apprentis- au débat des chefs francophones, ce à ce point là. »

w w w. l a r o t o n d e .c a
8 actualités l laar ro ot to onnd de e l u nldei m1 9a rndoiv2e9m bmraer s2 021081 6

Trois questions pour comprendre  par Miléna Frachebois La


l'apprentissage des langues Francosphère
CAMILLE DUCELLIER
Chaque semaine, La Rotonde interroge un des FRANCE — Les gilets jaunes sèment
Carlos Alberto Marín Caro 1200 professeurs de l’U d’O sur un sujet d’actualité.
L’occasion pour vous d’en apprendre davantage,
le chaos — Plus de 287 000 personnes ont
manifesté à travers la France, samedi der-
et pourquoi pas, de briller dans les nier, pour dénoncer la hausse des taxes sur
Enseignant d'espagnol soupers de famille et autres lieux propices aux dé- le carburant. Le mouvement des « gilets
bats. jaunes », qui fait référence aux vestes que
Étudiant gradué tous les automobilistes français doivent
avoir dans leur véhicule pour se rendre
Quelle est l’utilité d'apprendre une langue ? visible en cas d’accident, s’est organisé via

1
Si on veut découvrir d'autres cultures, la meilleure façon c’est de voyager. Et qu’est ce qui est mieux que les réseaux sociaux. Selon le ministère de
d’aller dans le pays d’où viennent ces personnes pour apprendre la langue ? En ce moment, la langue l’Intérieur, environ 400 personnes sont
la plus importante des affaires, des interactions entre personnes dans le monde, est l’anglais. Il y a des blessées, dont 14 grièvement. De plus, une
langues qui sont importantes et bien sûr il y a aussi des personnes qui parlent des langues mineures, femme est décédée en Savoie lorsqu’elle a
par exemple au Portugal, où ils apprennent l’anglais, et pourquoi ? Parce que le portugais n’est pas très été renversée par un véhicule sur un bar-
influent, et s’ils veulent aller dans d’autres pays, ils doivent parler d’autres langues, comme l’anglais. rage samedi matin.

CONGO — 8 casques bleus tués —


Diriez-vous qu'apprendre une langue, c’est apprendre une culture ? Huit casques bleus des Nations Unies ainsi

2
La plupart des coutumes sont reliées à la langue, les expressions sont spécifiques à chaque culture. La qu’au moins 12 soldats congolais ont été
langue est aussi un outil qui unit une société. Par exemple, si nous nous concentrons sur l’Amérique tués lors d’une opération militaire contre
latine et l’Espagne, la majeure partie des traditions de l’Amérique latine sont espagnoles. Et comment les rebelles de l'ADF dans le nord-est du
voyons nous cette culture espagnole dans la société latino-américaine ? À travers la langue. Quand on a pays. Selon le conseil de sécurité de l’ONU,
colonisé, quand on a essayé d’évangéliser, de donner nos valeurs aux habitants d’Amérique latine, ils les sept des huit casques bleus tués seraient
ont reçues et l’ont copiées. Et maintenant ils ont leur propre culture latino américaine, et cela ne change des citoyens du Malawi, alors que la hui-
pas. La culture est à l’intérieur d’eux. Et cela s’est fait à travers la langue. tième victime serait d’origine tanzanienne.
En raison des conflits incessants dans cette
Que pensez-vous des opportunités à l’université de faire un échange ?  région du pays durement affectée par une
Non seulement tu apprends une langue, mais tu apprends aussi une culture différente. Tu apprends vague d’Ebola, il devient trop dangereux

3
plus d’une langue, cela t’aide intellectuellement, c’est démontré. Plus tu connais de langues, plus de ca- pour le personnel médical de s’y rendre
pacités cognitives tu as pour apprendre n’importe quoi. Cela est un bénéfice complet. Je pense que c’est afin de traiter les personnes affectées par
la meilleure opportunité si tu veux apprendre une langue. Les échanges sont une façon de s'immerger le virus.
complètement, et de découvrir plus que ce qu’on apprend dans les cours d’espagnol : des expressions
qu’on utilise seulement à l’oral, cela permet de se confronter aux personnes, de parler et comprendre un MADAGASCAR — Affrontement de
accent, de pratiquer beaucoup plus dans la vie réelle et ainsi d’apprendre plus vite. Les échanges sont 2 anciens présidents — Deux anciens
donc de vraies opportunités. présidents s’affronteront lors du deuxième
stage des élections présidentielles du Ma-
dagascar le 19 décembre prochain. Andry
Rajoelina et Marc Ravalomanana ont obte-
revue de presse par Mathieu Tovar-Poitras nu respectivement 39,19 % et 35,29 % des
voix. Le président sortant, Hery Rajaonari-
mampianina, arrive en troisième position
avec 8,84 % des voix. Ce dernier, accom-
Grève étudiante pour la rémunération des stages pagné par d’autres candidats, demande
Quartier Libre – Université de Montréal l’annulation du scrutin sous prétexte qu’il
y aurait peut être eu des anomalies concer-
Le 21 novembre prochain, plus de 54 000 étudiant.e.s se mobiliseront dans le cadre d’une grève automnale pour dénoncer nant le processus de vote.
l’état de la rémunération des stages. Sept associations étudiantes ont déjà voté en faveur de l’action. Le mouvement vise
entre autres à réformer les normes du travail en permettant aussi aux stagiaires d’acquérir le statut de travailleur. VIET NÂM — 12 personnes mortes
à cause d’inondations — Au moins
douze personnes ont perdu la vie dans des
inondations monstres au centre du pays le
Demandes médiatiques constamment ignorées par l’exécutif weekend dernier. La tempête tropicale To-
raji, à présent au stade de dépression tro-
The Avro Post – Université de Guelph-Humber picale, a provoqué des pluies torrentielles
ainsi que des glissements de terrain dans
Ce ne sont pas moins de 14 demandes d’entrevues, de commentaires ou de suivi par le journal étudiant The Avro Post qui
la province de Khánh Hòa. Des centaines
ont été systématiquement ignorées par les membres du comité exécutif du syndicat étudiant IGNITE ainsi que par leurs
de soldats ont été mobilisés pour réparer
employés. La situation perdure depuis l’élection du comité exécutif, et ce malgré le fait que la description des postes de
les routes durement endommagées. L’au-
l’exécutif inclue la responsabilité de communiquer avec les médias.
toroute qui relie le nord au sud du pays est
temporairement bloquée.

Programme d’enseignement innovateur, une première au Canada SOMALIE — Premier tournoi de boxe
depuis 40 ans — Le premier tournoi de
The Cascade – Université de la Vallée de Fraser boxe depuis quarante ans a été organisé ce
mois-ci en Somalie. La fédération soma-
Le programme de maîtrise en éducation spécialisée en leadership et mentorat pédagogique serait une première au Canada lienne de boxe dit avoir organisé ce tournoi
compte tenu de sa nature harmonisant ces deux concepts. En complément du cursus des enseignants du système K-12, ce parce qu'elle considère que la situation du
programme vise à favoriser les rapports entre les étudiant.e.s en milieu professionnel et la communauté. pays en matière de politique et de sécurité
s’améliore. Pour les habitants du pays, c’est
un signe que l’avenir s’annonce meilleur,
après des décennies de violence.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

Arts et culture Gabrielle Lemire


culture@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

Osheaga présente Loud et Kimya

Avec un rythme effréné, tous les fans savent danser


sonnelle à l’album pour le rappeur, qui dio depuis l'été. Des bouchons pour les Plusieurs spectateurs avec qui La
GABRIELLE LEMIRE s’est permis une grande introspection oreilles étaient même vendus à l’entrée… Rotonde a échangé se sont dit surpris de
CHEFFE DU PUPITRE ARTS & CULTURE depuis un an. voir autant de participation à un événe-
Arrogance typique du rappeur ment en français à Ottawa. Seul hic, les
Le 27 Club s’est rempli jeudi dernier à « J’avais le sentiment que je m’étais
employés anglophones et la musique
l’occasion du passage de Loud dans la beaucoup éloigné de mes racines, donc Alors que les vues ne cessent de s’em-
d’ambiance avant et après le spectacle
capitale. Avec Kimya qui assurait la pour moi c’est un moment où j’avais piler depuis le lancement du clip 56k
ont brusquement rappelé au public qu’il
première partie accompagné de DJ besoin d’être plus moi-même, revenir en 2017, le rappeur dégage une attitude
était toujours en Ontario.
Skorpyon aux platines, c’était l’occasion à ma famille, créer plus de liens autour arrogante. Un membre de son
idéale pour tous les fans du rap franco de moi », explique-t-il, ajoutant qu’il équipe le défend en ex- C’est ce que déplore DJ
de la région de se réunir sous un même voyagera au Congo à la recherche de ses pliquant que c’est Skorpyon, pour qui
toit. origines. un artiste sérieux la responsabilité
très cultivé. de partager de
Organisé par Osheaga, rien de moins, À l’avenir, Kimya ne nie pas la possibilité
la musique
l’événement s’est ouvert à 21h sur les pa- d’une collaboration avec Manu Militari, Avec des
en français
roles inspirantes de Kimya, un rappeur ancien collaborateur de DJ Skorpyon. références
revient
franco-ontarien d’origine congolaise. Seul l’avenir nous dira si Militari et bibliques,
aux ani-
Au Canada depuis 14 ans, c’est un mes- Kimya partageront la scène de leurs pa- historiques
mateurs
sage de paix et d’amour qu’il véhicule roles revendicatrices. Au rendez-vous, et même à
et aux DJ
dans ses textes. Dans Couleur, c’est un un Kimya qui sortira de sa zone de des artistes
d’événe-
message d’acceptation des différences. confort. c o m m e
ments fran-
Comment vous dire est quant à elle très J e a n -
cophones
personnelle, puisqu’elle s’adresse à sa Soirée Loud et claire Sébastien Bach
comme celui de
mère, décédée très jeune. D’autres textes dans ses textes,
Après un temps d’attente qui a semblé jeudi soir.
comme Manifeste sont à saveur plus re- rien ne laisse planer
vendicatrice. interminable pour le public, son acolyte
le doute quant à la dé- « Quand j’ai déménagé
de longue date, Ajust, a présenté Loud
marche sérieuse de l’artiste. en Outaouais, j’ai réalisé que
Perspectives d’introspection sur scène. Le rappeur le plus écouté de
Cependant, préférant l’Ontario avait soif du
l’année au Québec et au Canada français
« Entre l’album et maintenant, ça a été ne pas s’entretenir français et j’ai ado-
n’a pas déçu avec sa présence sans faille.
beaucoup de remises en question, dans avec La Rotonde, ré ça », explique
Le public, qui connaissait le répertoire
le sens où j’avais besoin de vivre autre le rappeur Skorpyon,
dans son intégralité, n’a pas su enterrer
chose », confie le rappeur. Après une maintient originaire de
les paroles du rappeur, claires et pré-
année mouvementée depuis son aura de Montréal,
cises.
la sortie du EP Or et mystère. où il faisait
Flamme, Kimya Impossible de sortir déjà jouer
Nous sa-
affirme être en du 27 Club sans les artistes
vons tou-
mode créa- que les refrains franco-
tefois que
tion. Son sur les lèvres phones.
l’artiste « Les per-
prochain des specta-
repart cette sonnes under-
a l b u m teurs et un
semaine à la ground, les faire
fera goû- acouphène
conquête de l’Eu- découvrir, c’est ça la
ter à des inévitable
rope après un succès job des DJ », affirme-t-il.
rythmes rappellent
retentissant à Paris au prin-
africains et la soirée en
temps dernier. Ce serait par son accent Surtout avec le climat politique ouver-
à des paroles compagnie
québécois et son lexique bilingue qu’il tement anti-francophone dernièrement,
en lingala, sa de celui dont
aurait agi comme vent de fraîcheur pour DJ Skorpyon lance un appel à tous les
langue mater- le titre Toutes
les Français. autres DJ de l’Ontario d’être fiers de
nelle. Ça ajoutera PHOTOS : EMILIE AZEVEDO les femmes savent leur culture et de promouvoir les artistes
une dimension per- danser tourne en ra- Scène francophone à Ottawa francos.

w w w. l a r o t o n d e .c a
10 A R T S e t C U LT U R E l a lrao troont do en d e l u n d li e1 9m na or vd ei m2 9b rmea2r0s1 28 0 1 6

Au-delà du Musée des Beaux-Arts Conférence Arts Innovation


Galerie étudiante juste sous votre nez Des options en arts vous attendent
MILÉNA FRACHEBOIS
Paradigme, l’art est indispensable sur le
campus : « Je crois que c’est important
après les études
JOURNALISTE d’afficher de l’art sur le campus dans le
but de mettre en valeur l’art étudiant et en affaires. D’après Perreault, « com-
L’art étudiant se trouve un peu partout
les soutenir dans leurs futurs projets ».
MAEVE BURBRIDGE biner les arts avec des connaissances
sur le campus, bien qu’on en ignore en- JOURNALISTE en communication et en commerce est
core certains trésors. La Rotonde pour-
Présence de l’art sur le campus une recette pour le succès ».
suit son enquête et vous fait découvrir La fameuse question « Tu vas faire
cette semaine la galerie Paradigme. L’art étudiant encourage autant le tra- quoi avec un bac en arts ? » ne cesse Dans une optique similaire, Jason
vail de la relève que l’intégration de d’être martelée dans l’esprit des étu- Flick, PDG de la compagnie You.i TV,
Située dans le bâtiment Simard, la gale- l’art dans le quotidien. Le prestige de diant.e.s en arts, confrontés aux créatrice de logiciels pour le visionne-
rie Paradigme est une galerie d’art com- la science est encensé de long en large doutes des membres de leurs famille, ment de vidéos, conseille la « forma-
merciale qui vise à mettre en lumière et guide le choix de carrière des étu- de leurs amis. La conférence Arts tion en forme de T ». Cette expression
le travail des étudiant.e.s. Chaque tri- Innovation proposait le 15 novembre tant reprise par les panélistes valorise
diant.e.s qui gagnent à davantage va-
mestre, on peut apprécier une nouvelle dernier une piste de réponses. les connaissances générales multidis-
loriser les arts. Ainsi, avoir une galerie
exposition de 10 à 15 chefs-d’oeuvres ciplinaires dans leur domaine avant la
qui permet de mettre en valeur le travail
étudiants, toutes formes visuelles Il est vrai que, contrairement au di- spécialisation.
de futurs artistes, c’est montrer que l’art
confondues. plôme en génie qui mène à un poste
mérite sa place dans des lieux d’ensei- Selon Flick, contrairement aux autres
d’ingénieur, les programmes en arts
gnements importants comme l’Univer- disciplines, les employeurs dans le
Opportunité pour les artistes ne se traduisent pas directement par
sité d’Ottawa. Pour Hamod, la présence domaine des arts sont davantage à la
un emploi donné. L’étudiant en phi-
de l’art sur le campus permet de « pro- recherche de personnes avec un vaste
Étre la seule permettant aux étudiant.e.s losophie ne décrochera pas un poste
mouvoir l’art dans l’enceinte de l’Univer- réseau de connaissances.
de vendre leur propre travail à l’Univer- comme philosophe, mais une panoplie
sité est ce qui rend la galerie Paradigme sité et dans la communauté ». Pour elle,
unique sur le campus. N’importe qui les étudiants talentueux devraient avoir
peut donc acheter l’art étudiant qui y la possibilité de partager leur travail PHOTO : EMILIE AZEVEDO
est présenté, moyennant un montant dans un endroit accessible et favorable.
que détermine l’artiste. Ce dernier re-
Espace méconnu
çoit d’ailleurs 85 % du prix, alors que le
reste contribue à un fonds qui permet à Dans la galerie Paradigme, les étu-
l’Université d’acheter des oeuvres d’art diant.e.s brillent par leur absence. En
de l’extérieur. Avoir une galerie com- effet, son entrée gratuite du lundi au
merciale à l’Université permet d’ouvrir vendredi de 8h30 à 16h30 ne semble
des horizons professionnels plus larges pas avoir incité ces derniers à y faire un
avant même d’entrer sur le marché du tour. Pourtant, l’art étudiant gagne à
travail. L’opportunité professionnelle être connu et c’est précisément le man-
de pouvoir dévoiler son travail au grand dat de Paradigme.
public est un atout majeur. d’options s’offrent à lui, vu la polyva- Un avenir prometteur
Son existence reste méconnue et pour- lence de son éducation. C’est ce que
Selon Zeina Hamod, étudiante en 3e an- rait bénéficier de davantage de promo- « L’avenir n’appartient plus aux
les panélistes d’Arts Innovation sou-
née et bénévole responsable de la galerie tion à travers le campus. haitaient faire comprendre en décon- grandes compagnies », lance Flick.
« Le marché de l’avenir favorise tout
struisant le mythe du manque d’op-
ce qui est unique, original, person-
portunités dans le domaine des arts,
nalisé », ajoute l’entrepreneur. Les
ainsi qu’en prouvant aux étudiant.e.s
gens les plus recherchés par les em-
que les salaires n’y sont pas forcément
ployeurs sont dynamiques, créatifs et
minimes.
pensent de manière critique. Chaque
personne au sein d’une entreprise
Astuces pour réussir en arts
apporte un élément qui lui est parti-
Pour tous les étudiant.e.s en arts qui culier et qui contribue à sa diversité.
s’inquiètent de la difficulté à trouver
Les relations dynamiques entre entre-
des emplois dans leur domaine, les
prises artistiques semblent être source
panélistes d’Arts Innovation propo- d’un changement dans le plan d’affaire
saient quelques pistes pour accroître des compagnies. « L’environnement
leurs chances de réussite. Tout d’abord, en est un de collaboration plutôt que
Isabelle Perreault, PDG de la compa- de compétition », explique Becca
gnie de transformation et de marke- Courtice, PDG de The Happy Ever
ting numérique Differly Inc., implore Crafter, qui enseigne la calligraphie.
les étudiant.e.s en arts de suivre des Cette réelle volonté de s’entraider mul-
PHOTO : EMILIE AZEVEDO cours axés sur la commercialisation, tiplie les opportunités en arts pour une
même s’ils ne comptent pas travailler plus grande variété de postes.

w w w. l a r o t o n d e .c a
A R T S e t C U LT U R E la rotonde numéro 10 11

Critique

L'humain et autres condamnations tente de faire avec la tyrannie politique bit-on des inconforts en ce qui concerne
Les lieux, un miroir représentatif
EMMANUELLE GINGRAS d’antan qui semble encore nous suivre le son ; les discours occasionnels dans
JOURNALISTE aujourd’hui. Il va sans dire que la scénographie, dans un micro ne cessent de nous sursauter et
son ensemble, symbolise un reflet allé- finissent par nous garder à l’affût, frus-
Quand la barbarie de l’humain ne sait « L’humain ne peut pas être inhumain », chant de chaos créé par l’humain. Des trés.
plus où se justifier, elle se reflète dans la exprime le metteur en scène lors d’une projections de scènes de guerre incarnées
politique « émotive ». C’est du 14 au 17 discussion pré-spectacle. Ce que l’on dé- par des silhouettes blanches s’ajoutent à Un chœur polyvalent
novembre au Centre national des Arts
signe de barbare et cruel chez un humain de la musique glauque qui jongle entre le
que l’humour acéré et violent de l’au- Enfin, le classique chœur des pièces de
ne fait que prouver sa capacité de le faire. sacral et la techno. Plus tard, des images
teur Martin Crimp dans Le reste, vous Grèce antique nous est interprété par
Ainsi, l’inhumanité est présente chez de chair semblent vouloir symboliser la
le connaissez par le cinéma a su agréa- six femmes, qui tout au long de la pièce
tous et fondée. Dans la pièce, elle est à décapitation.
blement rejoindre celui de Christian prennent différentes figures archéty-
fleur de l’incapacité d’opter pour un sys-
Lapointe, metteur en scène. Alors que l’aspect visuel nous crispe, le pales. Elles sont les terroristes. Elles
tème politique démocratique sans passer
par la tyrannie pour l’atteindre. jeu des acteurs est satirique et humoris- sont des animatrices de cuisine récon-
Déjà, la question est posée de manière
pertinente dans la pièce : « Si la réponse tique. Le contraste radical fait grincer les fortantes. Elles sont les médias ; encom-

est “l’être humain”, alors quelle est la Clinton ? Trump ? Œdipe ? dents ; une culpabilité envahit chacun brantes. Elles sont le public du conflit

question ? » L’auteur britannique Crimp des rires du public. politique dans l’histoire ; faciles, ahuries.
Il n’est point surprenant que Lapointe
reprend avec vulgarité la pièce antique D’ailleurs, dans leur figure et leur com-
dirige les interprètes d’Étéocle et de
Les Phéniciennes d’Euripide de manière
On vous entend ! portement d’écolières, Lapointe fait écho
Polynice, fils d’Œdipe, à jouer comme des
crue, humoristique et contemporaine. à sa formation d’enseignant à l’école su-
enfants avides et immatures. Se battant Enterrés par un environnement sonore
périeure de théâtre à l’UQAM.
Christian Lapointe s’occupe de la mise pour le pouvoir du royaume de Thèbes, et visuel extravagant, les acteurs ont dû

en scène du texte en question et de la tra- les deux arrivent à une entente : alter- se fendre la gorge et le corps afin d’être Toutefois, ne sommes-nous pas encore
duction qu’il joualise. Une proximité in- ner le pouvoir entre eux chaque année. entendus et vus. Évidemment, la vision en pressant besoin d’être éduqués ? Ne
téressante est ainsi créée entre le public Toutefois, après un an, Étéocle refuse de Lapointe n’aurait pas pu permettre sommes-nous pas encore les enfants aux
et cette histoire classique qui nous serait l’accès au trône à Polynice. Confrontation un jeu naturel, puisque l’extravagance sourires naïfs qui gambadent comme des
typiquement présentée selon de longues politique qui nous rappelle étonnament était au cœur de la critique. Toutefois, innocents ? Et si au milieu de nos ruines,
tirades poétiques et le grandiose « pré- les débats entre Clinton et Trump. Après les écarts entre les effets sonores contrai- n’étions-nous pas condamnés à une in-
tentieux ». Ce rapprochement culturel le sang versé par leurs armées, ceux-ci se gnaient le public à en « manquer des compréhension immuable de notre bru-
du langage facilite le lien que Lapointe confrontent jusqu’à tous deux en mourir. bouts ». Aussi, à plusieurs reprises su- talité ?

Événements en lumière Par Gabrielle Lemire

Musique Arts Visuels Danse Humour

21 nov
19h 21 nov
19h 22 nov
19h30 24 nov
19h

Concert Hubert Institut de l’hu-


Peinture en direct Série Danse10
Lenoir mour
L’artiste pop, Rn’B, glam rock Une compétition pour ré- Congruence d’arrivées, soirée Charles Brunet, Fred Takvo-
et jazz à l’origine de Fille de aliser une oeuvre en direct sur le temps et l’acceptation à rian, Tom Gi, Jonathan Dion
personne II devant public travers la danse et Phil Brown

Minotaure Cour des arts Ottawa Dance Directive Institut canadien français

15$ 10$ 20$ 10$

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

sports et bien-être Maxime Jolicoeur


sports@larotonde.ca
Chef de pupitre

colonel by PHOTO : GREG MASON

Les Gee-Gees encore parfaits en temps réglementaire


pour assister à la cérémonie d’introduc- l’Université d’Ottawa. Le restant de la Gee-Gees étaient de retour au complexe
MAXIME JOLICOEUR tion de son père au Temple de la renom- deuxième période fut chaudement dis- sportif Minto le lendemain pour y affron-
CHEF DU PUPITRE SPORTS mée du hockey. Après 20 minutes de jeu puté entre les deux rivaux. Les Gee-Gees ter les Stingers de l’Université Concordia
à la Place TD, les Gee-Gees et les Ravens ont cependant répondu à l’appel deux (5-5-1-0). Avant la rencontre, le gris et
La troupe de l'entraîneur-chef Patrick étaient à égalité. minutes plus tard. Cody Drover a déjoué grenat était toujours en première posi-
Grandmaître a eu la chance de disputer le gardien des Ravens du cercle gauche tion dans l’OUA, et les Stingers étaient
un match sur une glace de l'OHL ven- Avec cinq minutes écoulées en deuxième offensif et les Gee-Gees ont pris une en septième position. Malheureusement
dredi dernier : celle des 67’s d’Ottawa à période, le vétéran Kevin Domingue des avance de deux buts avec un peu plus pour les Stingers, les Gee-Gees ont do-
la Place TD. Un affrontement Gee-Gees Gee-Gees a tiré avantage d’un revire- de 9 minutes à jouer dans la Classique miné du début jusqu'à la fin.
contre Ravens est toujours excitant ment des Ravens en zone centrale pour Colonel By.
pour les partisans, mais cette Classique s'amener en territoire adverse du côté En première période, la troupe de
gauche ; il a ensuite pu couper dans Des failles défensives ont cependant Patrick Grandmaître a marqué trois fois,
Colonel By avait un petit quelque chose
l’enclave et marquer avec un tir précis coûté très cher aux Gee-Gees. Avec un et cinq fois en deuxième ; une marque
de différent : les Gee-Gees n’avaient pas
pour donner une avance de 1 à 0 au gris peu de cinq minutes à disputer, Jared finale de 8 à 1 en faveur des Gee-Gees.
encore perdu en temps réglementaire
et grenat. Ceci était le cinquième but de Steege des Ravens s’est emparé du Kevin Domingue des Gee-Gees a ac-
cette saison. Le gris et grenat se classait
la saison pour Domingue. Ensuite, avec disque dans l’enclave des Gee-Gees et a cumulé un total de cinq points dans la
au premier rang de l’OUA avant la ren-
un peu plus de trois minutes à faire au déjoué Anthony Brodeur. Les Gee-Gees rencontre, dont quatre buts et une passe.
contre, avec une fiche de 9 victoires et
premier 20, Quinn O’Brien s’est échap- menaient encore 3 à 2. Avec 1:19 min au L’attaquant Cody Drover a, de son côté,
3 défaites en prolongation ou fusillade
pé face au gardien de but des Ravens, cadran, les Gee-Gees avaient une mise eu quatre points dans la rencontre (1 but
(9-0-1-1). Du côté des Ravens, ils appor-
en jeu à la gauche du gardien des Ravens.
taient une fiche de 6-2-3 à l’aréna de la François Brassard, et a pu déjouer ce et 3 passes). Le gardien de but Graham
Les Ravens ont remporté la mise au jeu
Place TD. dernier pour donner une avance de deux Hunt de l’Université d’Ottawa a repous-
et Jacob Swift a pu s’échapper et déjouer
buts aux siens. Pas le début de match sé 27 des 28 tirs, qu'il a reçu durant la
Brodeur. Après 60 minutes de jeu, les
Le match Panda sur glace idéal pour les Ravens de l’Université victoire. Les Gee-Gees ont maintenant
partisans à la Place TD ont pu assister à
Carleton. une fiche de 10 victoires, aucune défaite,
Après la mise en jeu initiale de la ren- du hockey gratuit.
2 défaites en prolongation et deux dé-
contre, environ 2 800 partisans étaient Un troisième acte rempli d’action Les deux équipes n’ont pas pu régler leur faites en fusillade (10-0-2-2). Le gris et
présents à l’aréna de la Place TD pour compte avec cinq minutes de trois contre grenat demeure ainsi invaincu en temps
assister à ce duel entre les deux rivaux. La deuxième période fut très calme au réglementaire.
trois ; le tout a donc dû se décider dans
Chez les Gee-Gees, il y a un joueur en niveau des buts marqués. Les Ravens
une fusillade. Malheureusement pour les
particulier qui est habitué à de grosses ont marqué leur premier du match lors Les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa
Gee-Gees, les Ravens l’ont emportée. Le
foules. Anthony Brodeur, fils de Martin, d’un avantage numérique avec 11 mi- gris et grenat reste cependant invaincu disputeront deux matchs sur la route la
a volé un but sur un deux contre zéro des nutes à faire en deuxième. Josh Burnside en temps réglementaire. fin de semaine prochaine. Ils seront au
Ravens en début de rencontre. Un arrêt des Ravens a longé la ligne bleue, a sim- Carleton Ice House pour y affronter les
avec la mitaine qui a réveillé les parti- plement dirigé le disque vers Anthony Les Gee-Gees détruisent les Stingers Ravens vendredi prochain, avant d'al-
sans du gris et grenat. Ce même Brodeur Brodeur, ce qui lui a permis de terminer ler à Trois-Rivières pour y affronter les
était à Toronto quelques jours plus tôt sa course dans le filet des Gee-Gees de Après un match rempli d’émotion, les Patriotes de l’UQTR .

w w w. l a r o t o n d e .c a
Sports et Bien-être la rotonde numéro 10 13

basket ball

Fin de semaine parfaite pour les Gee-Gees


Thunderwolves à seulement 53 points
MAXIME JOLICOEUR durant la rencontre. L’Université d’Ot-
CHEF DU PUPITRE SPORTS tawa a remporté son cinquième match
d’affilée 89 à 53. Gabe Sabean a terminé
Les équipes de basket-ball de l’Université
la rencontre avec 27 points et 9 rebonds.
d’Ottawa (U d’O) étaient en action ven-
Le joueur de première année Guillaume
dredi dernier au gymnase Montpetit,
Pépin a pu accumuler 18 points dans la
visitées par les Thunderwolves de l’Uni-
rencontre. Les Gee-Gees disputeront
versité Lakehead. Du côté féminin, les
deux rencontres au gymnase Montpetit
Thunderwolves avaient encore une
la semaine prochaine : le 23 novembre
fiche parfaite de cinq victoires et aucune
face à l’Université McMaster et le lende-
défaite (5-0), alors que les Gee-Gees
main face à l’Université Brock.
avaient une fiche de quatre victoires
et une défaite avant la rencontre (4-1). L’équipe féminine continue sa lancée
Du côté des hommes, les deux équipes
avaient eu un début de saison difficile ; Le match entre les équipes féminines
les Gee-Gees avaient avant la rencontre de l’Université Lakehead et de l’Univer-
une fiche de trois victoires et deux dé- sité d’Ottawa était très similaire à celui
faites (3-2), et les Thunderwolves une des hommes. Cependant, le premier
fiche de deux victoires et trois défaites quart fut différent. Les deux équipes ont
(2-3). chaudement disputé les 15 premières
minutes de la rencontre. Les Gee-Gees
L’équipe masculine dominante se sont sauvées avec une avance de 17 à
7, mais les Thunderwolves ont terminé
Les Gee-Gees étaient classés septièmes
le quart en force. Les Gee-Gees avaient
au pays avant la rencontre face aux
une petite avance de 23 à 22 après un
Thunderwolves. Le gris et grenat a pris
quart de jeu. Au deuxième quart, le gris
contrôle de la rencontre rapidement au
et grenat a pu accumuler une avance de
premier quart. Gage Sabean des Gee-
12 points. À la mi-temps, l’Université
Gees a été presque parfait lors de ce pre- d’Ottawa avait une avance de 46 à 36.
mier quart, en réussissant quatre lancers L’unité défensive des Gee-Gees a ensuite
de trois points au premier quart. Après commencé à frapper lors de la deuxième
15 minutes de jeu entre les Gee-Gees et demie. La troupe ottavienne a pu forcer
les Thunderwolves, le gris et grenat avait 11 revirements aux Thunderwolves, ce
une avance de 26 à 11 ; un quart dominé qui l'a aidée à remporter ce duel. Lors du
par la troupe ottavienne. Lors du deu- troisième quart, les Gee-Gees ont mar-
xième quart, les Gee-Gees ont eu un très qué un total de 23 points et l’Université
bon jeu défensif, et les Thunderwolves Lakehead n’a pu marquer que 9 petits
n’ont marqué qu'un total de 27 points points. Après 3 quarts, l’U d’O avait une
lors de la première demie. L’Université avance de 69 à 45. Le gris et grenat a en-
Lakehead n’avait qu’une moyenne de suite marqué 14 points lors du dernier
33,3 % sur ses tirs lors de la première quart pour remporter la rencontre face
demie. Après trente minutes de jeu, les aux Thunderwolves 83 à 55. Une cin-
Gee-Gees avaient une avance de 44 à 27. quième victoire consécutive.

Lors du troisième quart, l’Université Brooklynn McAlear-Fa des Gee-Gees a


d’Ottawa a ajouté à son avance. Les Gee- pu amasser 14 points, 11 rebonds et six
Gees ont pu marquer 27 points et les passes dans la rencontre. Jennifer Crowe
Thunderwolves seulement 14. Sabean a récolté 13 points, 3 rebonds et deux
a continué de marquer des lancers de passes, elle qui n’était pas dans l’aligne-
trois points, avec une moyenne de 53 % ment partant de la rencontre. Le pro-
derrière la ligne de trois points. Pendant chain match des Gee-Gees aura lieu ven-
le dernier quart, le gris et grenat n’a pas dredi prochain lorsque les Marauders de
enlevé son pied de l'accélérateur. Les l’Université McMaster (5-1) seront en
Thunderwolves n'ont pu marquer que ville. Le lendemain, les Badgers de l’Uni-
12 points lors du dernier quart. La dé- versité Brock (3-3) seront au gymnase
PHOTOS : MARC LAFLEUR
fensive des Gee-Gees a pu maintenir les Montpetit pour y affronter les Gee-Gees.

w w w. l a r o t o n d e .c a
14 A RSTpSo re t sC eU tLTBUi Re En - ê t r e l al laraortroootntodonenddee l u n d li le1u9m
n dnaior1vd9ei m2n9bo rvmeam2rb0sr1 2e8 021061 8

Chronique

Il est temps de se réveiller, U-Sports le reste de la compétition. Dans la putent un « mini-tournoi » pour les La solution ?
MAXIME JOLICOEUR RSEQ, le Rouge et Or de l’Université grands honneurs. Maintenant, regar-
CHEF DU PUPITRE SPORTS Laval a remporté neuf Coupes Vanier dons ces divisions. La AUS (Atlantic Il est évident que les athlètes sor-
depuis 1999 et a pu participer à la fi- University Sports) est sans aucun tant du secondaire vont se joindre
Les X-Men de l’Université St- nale onze fois. Depuis 1999, le Rouge doute la pire division au football. aux équipes gagnantes comme les
Francis-Xavier (StFX) se sont incli- et Or ne s’est pas qualifié pour les de- Mustangs, le Rouge et Or, etc. Donc,
nés 63 à 0 samedi dernier face au mi-finales que deux fois. Par exemple, StFX qui a rempor- comment changer cela ? C’est simple.
Rouge et Or de l’Université Laval té la division a gagné sa finale face On prend le format des sports profes-
dans le UTeck Bowl, la demi-finale L’autre force : les Mustangs de l’Uni- aux Huskies de St-Mary’s 33 à 9. sionnels. Un repêchage, ne donnons
du championnat national. Dans versité Western. Les Mustangs ont pas le choix de l’école aux athlètes.
La deuxième meilleure équipe de la
l’autre demi-finale, les Mustangs de sept Coupes Vanier à leur actif, 15 AUS ne pourra, sous aucun prétexte, Premièrement, nous pourrions voir
l’Université Western ont facilement demi-finales et 32 Coupes Yates (titre rivaliser face aux autres équipes du le vrai talent des joueurs. Nous ne
défait les Huskies de l’Université de de l’OUA), et ce depuis 1931. Faisons
pays. Ensuite, parlons de la finale de serons pas déjoués à la Chris Kunitz
la Saskatchewan 47 à 24 pour accé- une comparaison pour s'amuser : les
l’OUA. Les Mustangs de l’Universi- avec Sidney Crosby. Ce sera du pur
der à la grande finale samedi pro- Gee-Gees ont eu 4 coupes Yates de-
té Western ont remporté le match talent, les partisans auront une rai-
chain. puis 1904. Oui, oui. 1904.
de championnat 64 à 14 face aux son de plus d’être excités pour leur
Comment est-ce qu’un club peut Gryphons de l'Université Guelph. club. La différence entre le sport uni-
Il y a ici un gros problème : les ren- versitaire et le sport professionnel se
contres les plus importantes de la remporter presque 4 fois le nombre
En d'autres mots, il n’y a qu’une voit quand un individu a étudié à une
saison ne sont pas chaudement dis- de championnats d’une autre équipe
équipe qui domine les divisions au école, puisqu'il sera un partisan à vie.
putées, une équipe finit tout le temps ? C’est simple. Le format des séries
Canada. Imaginez-vous si le Canada Si les dirigeants d'U-Sports pouvaient
par se faire détruire, et pire, une éliminatoires est brisé et ne fonc-
avait le même format que les États- simplement faire des changements,
équipe se fait tout le temps embar- tionne simplement pas.
Unis. Les samedis après-midi des les partisans en seraient déjà là.
rasser.
Les marques finales parlent partisans de football canadien se- Il n’ont qu’à rendre le sourire aux
raient passés devant la télé, avec des lèvres des partisans et ils se dépla-
Pète pis répète sont en bateau… d'elles-mêmes
rencontres serrées et des matchs ceront aux différents stades de foot-
Depuis maintenant quelques an- En série pour la Coupe Vanier, les excitants. C’est pour cela que le foot- ball universitaire canadien. S’il vous
nées, deux programmes de football quatre ligues du pays couronnent ball canadien n’est pas présentement plaît U-Sports, make U-Sports great
au Canada dominent complètement un champion et ces 4 gagnants dis- populaire. again.

Calendrier Par Maxime Jolicoeur Brèves


BASKET-BALL FÉMININ HOCKEY MASCULIN
Hockey masculin

23 nov
18h
Ottawa c. McMaster, @ gymnase Montpetit
23 nov
19h
Ottawa c. Carleton, @ Carleton Ice House
Le programme de hockey de l’Université d’Ottawa
est présentement la seule équipe au pays qui n’a
pas perdu un match en temps réglementaire. Après
s’être inclinés en tirs de barrage face aux Ravens
à la Classique Colonel By, les Gee-Gees auront la
chance de prendre leur revanche vendredi pro-
chain au Carleton Ice House.

ATHLÉTISME VOLLEYBALL FÉMININ Basket-ball

24 nov
24
Les deux équipes de basket-ball de l’Université

n ov d’Ottawa n’ont pas commencé la saison du bon


pied en perdant contre les Ravens, mais les deux

14h équipes sont depuis en feu dans leurs ligues res-


pectives. Les femmes ont remporté 5 matchs de
suite, tandis que les hommes ont une fiche de
quatre victoires et deux défaites (4-2).
@ Dôme Louis-Riel Ottawa c. Laval, @ gymnase Montpetit

w w w. l a r o t o n d e .c a
Rédacteur en chef WEB

Les horoscopes de la semaine!


Mathieu Tovar-Poitras Maria Princene Dagba
redaction@larotonde.ca web@larotonde.ca

Secrétaire de rédaction journalistes


Par la génie embouteillée Molly de Barros
correction@larotonde.ca Miléna Frachebois
informations@larotonde.ca
Directrice de production Emmanuelle Gingras
Caroline Fabre
Vierge - 24 août au 23 sept. Poisson – 20 fév. au 20 mars production@larotonde.ca reportage@larotonde.ca
En regardant par la fenêtre de la mé-
Les Olympiades ralentissent cette semaine. Maeve Burbridge
diathèque de Morisset, vous vous aperce- Actualités
La course folle des examens de mi-session nouvelles@larotonde.ca
vrez que, contrairement à la température, Camille Ducellier
aussi. Profitez-en pour faire un peu de co- actualites@larotonde.ca
les cours n’ont pas reçu le message d’ur-
cooning, quitte à dormir jusqu’aux examens Correctrice
gence des Fêtes qui approchent. « À cha-
finaux. Votre instinct super aiguisé vous gui- Arts et culture Mélanie Chénier
cun son calendrier », vous direz-vous, en
dera. Vers où, ça, je ne saurais dire. Gabrielle Lemire texte@larotonde.ca
rêvant à Hawaï. Attention aux coups de
culture@larotonde.ca
soleil.
Vidéaste
sports Quentin Reinhart
Maxime Jolicoeur videaste@larotonde.ca
sports@larotonde.ca
Balance – 24 sept. au 23 oct. Bélier – 21 mars au 20 avril
Photographe
Vous grelottez vers vos cours, claquez des Que ce soit un oiseau, un avion, ou Super- Directeur artistique Emilie Azevedo
dents vers votre appartement, frissonnez man, sachez que ce que vous voyez dans le Andrey Gosse photographe@larotonde.ca
vers votre bureau. Préparez-vous, l’apoca- ciel ne viendra pas vous délivrer de la médio- direction.artistique@larotonde.ca
lypse du frette est à nos portes… à moins crité des conversations que vous avez avec Direction générale
que ce soit la froideur de votre âme qui soit à votre entourage dans les prochains jours. Ghassen Athmni
l’origine de tout ça ? Partout où vous allez, le C’est la vie. Si tout le monde brillait par leur direction@larotonde.ca
froid vous suit, et c’est louche. virtuosité, on aurait tous mal aux yeux.

La Rotonde est le journal étudiant de l’Université d’Ottawa, publié chaque


lundi par Les Publications de La Rotonde Inc., et distribué à 2 000 copies
Scorpion – 24 oct. au 22 nov. Taureau – 21 avril au 20 mai dans la région d’Ottawa. Il est financé en partie par les membres de la FÉUO
et ceux de l’Association des étudiants diplômés. La Rotonde n’est pas res-
Malgré les défis financiers, je vous invite à Quelqu’un a décidément uriné dans vos
ponsable de l’emploi à des fins diffamatoires de ses articles ou éléments gra-
faire les efforts nécessaires pour rester par- Cheerios ce matin. Soit ça, ou ce sont les
phiques, en totalité ou en partie.
mi nous. Comme ça, vous éviterez les éloges larmes de l’Ontario français qui donnent un
funéraires de votre tante Estelle : « Il était goût aigre à tout ce que vous ingurgitez. Au
une fois… » qui se terminent par : « Il nous moins, vous n’avez pas à vous mirer tous les
a quitté bien trop tôt ». Vous trouvez ça trop jours en voyant que vous êtes Doug Ford.
direct ? Eh bien.
ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE

Sagittaire – 23 nov. au 20 déc. Gémeaux – 21 mai au 21 juin


Cette semaine, vous remarquerez que les Vénus vous fait dire qu’un jour, vous réus-
voyelles sont beaucoup moins nombreuses sirez à conquérir la flamme de votre coeur.
que les consonnes, dans l’alphabet. En plus, Vous vivrez heureux jusqu’à la fin des temps,
elles monopolisent les mots, ces élitistes. Il posséderez trois tortues, une roulotte et une
faut dire que leur empereur, le E, est com- quinzaine de nains de jardin. Entre-temps,
plètement en contrôle du A, qui vous est prenez votre mal en patience, la lumière est
complètement inaccessible. au bout du tunnel.

Capricorne – 21 déc. au 20 janv. Cancer – 22 juin au 23 juil.


Si vous vous étouffez sur votre propre salive La génie embouteillée ne vous a pas épar-
assis en face d’un jeune homme particuliè- gnée récemment. Sachez que malgré tout,
rement attirant dans l’autobus, sachez que elle reconnaît votre grand coeur et est tou-
vous n’êtes pas seul. Consolez-vous, c’est chée par l’étincelle qui vous pousse à réussir
toujours moins pire que de vomir pendant malgré la volonté du destin. Restez tout de
que votre patron vous tient les cheveux. même à l’affût de ce qui se passe dans votre
rétroviseur, les angles morts font bien des
victimes.

Verseau – 21 janv. au 19 fév. Lion – 24 juil. au 23 aout


Même avec toutes les sources de chaleur ré- Étrangement, tout semble se passer pour le
glées au maximum dans votre appartement, mieux dans votre vie. Vous réussissez bien,
rien n’y fait, le plancher de votre chambre vous êtes impliqué, vous avez même com-
vous donne un avant-goût du canal Rideau. pris l’utilité d’un budget, et ce, même sans
Suggestion? La page @hotdudesreading sur en recevoir l’enseignement dans aucune
Instagram. De rien. école secondaire en province. Ah et l’identité
de genre, ça aussi, vous l’avez compris tout
seul, forcément.
w w w. l a r o t o n d e .c a