Vous êtes sur la page 1sur 3

Rôle : c’est un moyen de dissiper les hautes températures dues au freinage

Principe de fonctionnement :

Un frein à disque est un système de freinage utilisant un disque fixé sur le moyeu ou la jante
de la roue et des plaquettes maintenues par un étrier fixé au véhicule, venant frotter de chaque
côté du disque. Un système pousse sur les plaquettes, le plus souvent des pistons hydrauliques,
puis les plaquettes viennent serrer fortement le disque. La force de frottement entre les
plaquettes et le disque crée ainsi le couple de freinage.

Anomalies dans les disques de frein :

Anomalies Causes Impacts


Usure excessive. • Une usure excessive ou Diminution des
L'épaisseur du disque est complète des plaquettes. performances, vibrations et
inférieure à « l'épaisseur • Blocage des plaquettes bruit excessif lors du freinage
minimale » recommandée • Pression excessive des
par le fabricant plaquettes.
• Disque déformé sous
l’effet de l’élévation de
la température.
• Un désalignement lors du
montage qui entraine un
contact irrégulier entre
les surfaces de la
plaquette et du disque.
• Système de freinage non
performant.
• Incompatibilité du
matériau.
• Fissure • Faces non planes ni • Dégradation de la
parallèles entre le moyeu solidarité du matériau de
et le disque de frein. friction.
• Elévation de température. • Vibration lors du freinage
• Compression excessive • Risque de rupture de
du disque. disque.
• Couple de serrage
excessif.
• Disque de frein trop usé
• Surcharge des freins au-
delà des limites normales
de conception.
• Concentration des
contraintes.
Surchauffe du disque de • Plaquette de frein • Mauvais freinage à cause
frein bloquée de la vitrification de
• Piston de freinage grippé surface des plaquettes
dans l’étrier • Bruits gênants
• Conduite, frein appuyé • Déformation du disque
en permanence. de frein, flottement et
• Coefficient de frottement broutement des freins
élevé. • La surface de frottement
• Mal évacuation de la du disque de frein peut
chaleur. s’effrite
• Mauvaise installation des • Dilatation du disque.
plaquettes de frein. •
• Corrosion

Modification de l’état de • Corps étranger entre le • Freinage limité/réduit.


surface du disque : disque et la plaquette du • Augmentation
Formation de stries et frein (saleté, sel de progressive du bruit et
d’éraillures sur les disques déneigement etc.) des vibrations.
de frein, • Corrosion •
• Disques de frein trop
mous
• Matériau bas de gamme
de la plaquette
• Surcharge du système de
freinage.
• Température élevée
entraine une déformation
de la surface du disque de
frein.

A partir de cette étude bibliographique, on constate que tous ces phénomènes dépendent
dans un premier lieu de la température atteinte lors du freinage (échauffement par frottement),
et dans un deuxième lieu, ils dépendent des les sollicitations mécaniques (pression des
garnitures sur le disque et serrage du disque sur le moyeu). Par conséquent, l’évacuation de la
chaleur est un point crucial dans la conception d’un système de freinage : une chaleur très élevée
ou mal évacuée peut évacuer plusieurs risques.

Donc, l’objectif de notre étude est de mettre en évidence le problème de l’échauffement


excessif du disque et de visualiser les résultats pour pouvoir en tirer les modifications qui
s’imposent sur la conception du disque de frein du point de vue de matériau et du profil. Notre
étude s’articule aussi sur l’étude de l’influence des plaquettes sur le disque de frein.

Le calcul est divisé en trois étapes, la première comporte un calcul thermique qui
détermine l’évolution du champ de la température dans le disque, la seconde un calcul statique,
qui détermine les champs de contraintes et les déformations globales ainsi les pressions de
contact du modèle et la troisième présente les calculs du seuil d’usure et les dimensions
acceptables des fissures à partir du quels le disque et la plaquette doivent être changés.