Vous êtes sur la page 1sur 11

Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

I. 1. Introduction :

Le terme générique «réseau» définit un ensemble d’entités


(objet, personnes, etc.) interconnectées les unes avec les autres. Un
permet ainsi de faire circuler les éléments matériels ou immatériels
entre chacune de ces entités selon des règles bien définies.

I. 2. Définition d’un réseau informatique :

En informatique, un réseau et un ensemble d’équipements relié


entre eux par un quelconque moyen permettent aux informations de
circuler (câble, ligne téléphonique, satellite…), deux ordinateurs reliés
entre eux par un câble forment déjà un réseau, deux réseau reliés entre
eux forment un nouveau réseau, et l’internet c’est le réseau des réseaux.

 Réseau (network) : Ensemble des ordinateurs et périphériques


connectés les uns aux autre (remarque : deux ordinateurs connectés
constituent déjà un réseau).
 Mise en réseau (networking) : Mise en œuvre des outils et des
taches permettent de relier des ordinateurs afin qu’ils puissent
partager des ressources.
 Intérêt d’un réseau : Un ordinateur est une machine permettant de
manipuler des données. l’homme, un être de communication, a vite
compris l’intérêt qu’il pouvait y avoir à relier ces ordinateurs
entre-deux afin de pouvoir échanger des informations.

17

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

Un réseau permet :

 Le partage de fichiers, d’applications,


 La communication entre personnes (grâce au courrier électronique,
la discussion en direct,….).
 La communication entre processus (entre des machines
industrielles).
 La garantie de l’unicité de l’information (bases de données).

I. 2.1. Les Topologies Réseaux :

Les réseaux locaux sont en effet, la réponse a un besoin des


utilisateurs qui

Sont de plus en plus équipés en matériel informatique et qui désirent


avoir aux bases de données ou à des périphériques entre eux. C’est
réseaux locaux sont limités à une faible étendue, généralement moins
d’un kilomètre, et échangent des données selon une fréquence
relativement élevée, de l’ordre je quelques Mégahertz au moyen de
support relativement bon marché tel que le coaxial ou le câble de type
téléphonique a 2,4 ou 8 brins et permettent des connexions
inter-utilisateur faciles.

Les réseaux locaux équipent de plus en plus d’entreprise


.ceci est dû à la baisse des prix de ventes.de plus, les réseaux offrent une
bonne qualité de transition de données (1 bit en erreur sur 1012
environ. les LAN permettent aussi d’avoir une grande portée ! 10Km
18

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

environs) et un débit allant de 500Kbits s a 100Mbits/s. le


développement des réseaux «ouverts» permet aux entreprises de faire
dialoguer plusieurs terminaux entre eux. Ces terminaux n’étant pas
toujours identiques il a fallait standardiser un dialogue de
communication .le modèle d’architecture retenu par l’I.S.O.
(International Standardisation Organisation) comprend 7 couches
définies au niveau de chaque système à interconnecter.

Chaque couche est en dialogue avec sa couche supérieur et


inférieur.Pour ce faire elle rajoute au fur et à mesure des données en
bout de trame pour l’identifier .les valeurs rajoutées servent au contrôle
des données fournies par les autres couches et aussi au contrôle lors de
la transmission.

Toutes les architectures réseau dérivent de trois topologies


fondamentales :

 En bus.

 En Etoile.

 En anneau.

 Topologie en bus :

Dans une topologie en BUS, tous les neouds du réseau sont


reliés les uns aux autres en formant une chaine .A chaque extrémité du

19

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

BUS est placé un bouchon de terminaison signifiant que le réseau se


termine.

Figure (4)

 Topologie en étoile :
Dans une topologie en étoile aussi appelé Hub and spoke, les
équipements du réseau sont reliés à un système matériel central (le
nœud). Celui-ci a pour rôle d'assurer la communication entre les
différents équipements du réseau.

Figure (5)

20

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

 Topologie en anneau :

Dans une topologie en anneau, tout ordinateur est connecté à deux


autres. Par exemple, si l’on considère un réseau constitué de 4
ordinateurs, l'ordinateur 1 est connecté à l'ordinateur 4 et 2.
L’ordinateur 2 est connecté à l'ordinateur 1 et 3. L'ordinateur 3
l'ordinateur 2 et 4 etc.

Figure (6)

I. 2.2. Les différents types des réseaux informatiques :

On distingue différents types de réseaux (privés) selon leur taille


(en termes de nombre de machines), leur vitesse de transfert des
données ainsi que leur étendue .les réseaux privés sont des réseaux
appartenant à une même organisation .on fait généralement trois
catégories de réseaux :

 LAN (Local Area Network)


 MAN (Métropolitain Area Network
 WAN (Wilde Area Network)

21

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

Il existe deux autres types de réseaux : les TAN (Tiny Area Network)

Identique aux LAN mais moins étendus (2 à 3 machines) et les CAN

(Campus Area Network) identique au MAN (avec une bande passante


maximale entre tous les LAN du réseau).

 LAN (Local Area Network) – Réseau local:

LAN signifie Local Area Network (en français réseau local).il s’agit

D’un ensemble d’ordinateurs appartenant à une même organisation et


reliés entre eux dans une petite aire géographique par un réseau,
souvent à l’aide d’une même technologie (la plus répandue étant
Ethernet).

Un réseau local représente un réseau sous sa forme la plus


simple.la vitesse de transfert de données d’un réseau local peut
s’échelonner entre 10Mbps (pour un réseau Ethernet par exemple) et
1Gbps(en FDDI ou Gigabit Ethernet par exemple).la taille d’un réseau
local peut atteindre jusqu'à 100 voire 1000 utilisateurs.

En élargissant le contexte de la définition aux services qu’apporte le


réseau local, il est possible de distinguer deux modes de
fonctionnement :

 Dans un environnement d’«égal a égal » (en anglais Peer to Peer,


noté P2P), dans lequel la communication s’établit

22

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

 d’ordinateur à ordinateur sans ordinateur central et ou chaque


ordinateur possède un rôle similaire.
 Dans un environnement «client/serveur », dans lequel un
ordinateur central fournit des services réseau aux utilisateurs.

Figure (7)

 MAN (Métropolitain Area Network)-Réseau Métropolitain :


MAN (Métropolitain Area Network, réseaux Métropolitains)

Interconnectent plusieurs LAN géographiquement proches (au


maximum quelques dizaines de kilomètres) a des débits importants
.Ainsi, un MAN permet à deux neouds distants de communiquer comme
si ils faisaient partie d’un même réseau local.

23

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

Un MAN est formée de commutateurs ou de routeurs interconnectés par


des liens hauts débit (en général en fibre optique).

Figure (8)

 WAN (Wide Area Network) –Réseau étendu:

WAN (Wide Area Network ou réseau étendu) interconnecte Plusieurs


LANs à travers de grandes distances géographiques. Les débits
disponibles sur un WAN résultent d’un arbitrage avec le cout des
liaisons (qui augmente avec la distance) et peuvent être faibles.

Les WAN fonctionnent grâce a des routeurs qui permettent de


“choisir“ le trajet le plus appropriés pour atteindre un neoud du réseau .

24

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

Le plus connu des WAN est Internet.

Figure (9)

25

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

26

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem
Chapitre 2 Notion de base sur le réseau informatique

II. Conclusion :
Après cette brève initiation, on peut conclure que le réseau informatique est
utile dans notre vie sois personnel ou du travail. Désormais, il existe plusieurs
types pour tous les goûts et les intérêts.

27

Réalisation d’un Cloud privé basé sur un domaine Windows Server 2012 R2 et SCCM 2012 au
sein de l’université de Mostaganem