Vous êtes sur la page 1sur 77

[Tapez un texte]

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE
MONTREVEL-EN-BRESSE
Place de l’Hôtel de Ville
B.P. 69
01340 MONTREVEL-EN-BRESSE

PROJET DE TERRITOIRE
Étude de prospective territoriale
Stratégie, orientations et actions

RAPPORT FINAL

NOVEMBRE 2010

Consultants :
− Romuald Leclerc (mob. : 06 68 27 70 07)
− Anne Pisot
− Françoise Pons
Tél. : + (33) 4 78 86 09 71 SIEGE SOCIAL : 7, LOT LE CREST – 117, RUE DE LA MAYOUSSIERE
Fax : + (33) 4 78 50 27 73 38960 SAINT ETIENNE DE CROSSEY - FRANCE
E-mail : r.leclerc@ldaconseil.fr 7 100 EUROS
SARL AU CAPITAL DE
Site Internet : www.lda-conseil.fr N° SIRET : 47884655300012
2.

Sommaire

. . . . . . 1. QUELQUES BASES ET REPERES DE LA DEMARCHE.................................................................... 5


1.1. QUELQUES DEFINITIONS .......................................................................................................................... 5
1.2. UN PREMIER REPERE : QUEL SCENARIO DE « L’INACCEPTABLE » ? ......................................................................... 6
. . . . . . 2. DU DIAGNOSTIC AUX ENJEUX ................................................................................................. 8
. . . . . . 3. DES ENJEUX A LA PROSPECTIVE ........................................................................................... 12
. . . . . . 4. DE LA PROSPECTIVE A LA STRATEGIE ................................................................................... 17
. . . . . . 5. DE LA STRATEGIE A L’ACTION ............................................................................................... 19
5.1. POUR L’ORIENTATION 1 : UN TERRITOIRE INTERACTIF ET OUVERT ........................................................................ 19
5.2. POUR L’ORIENTATION 2 : UN TERRITOIRE ECONOMIQUE DE QUALITE ..................................................................... 19
5.3. POUR L’ORIENTATION 3 : UN TERRITOIRE AMENAGE ET STRUCTURE ...................................................................... 20
5.4. POUR L’ORIENTATION 4 : UN TERRITOIRE ECOLOGIQUE DE QUALITE ...................................................................... 20
5.5. POUR L’ORIENTATION 5 : UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET RAYONNANT .................................................................... 20
5.6. POUR L’ORIENTATION 6 : UN TERRITOIRE SOLIDAIRE ET ACCUEILLANT ................................................................... 20
5.7. POUR L’ORIENTATION 7 : UN TERRITOIRE GOUVERNE ET CITOYEN ........................................................................ 21
. . . . . . 6. LES ACTIONS ... PREMIER PROGRAMME OPERATIONNEL ...................................................... 21

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final

novembre 2010
3.
AVANT-PROPOS

Ce projet de territoire a été conçu et traduit en terme de - une quatrième phase : « de la stratégie à l’action », en
prospective ; il s’est agi, pour le construire, de mener une mars 2010.
« étude de prospective territoriale », selon les termes mêmes
de la demande de la Communauté de Communes. Cette  Pour chacune de ces phases, 4 ateliers participatifs ont
dimension prospective a été une garantie et un socle été constitués, correspondant aux champs de réflexion
fondamentaux de la réflexion en profondeur destinée à suivants:
anticiper les principales évolutions que vont connaître nos - le positionnement du territoire, les échanges, les
sociétés dans les 20 années à venir et qui s’imposeront au transports, ...
territoire de Montrevel en Bresse comme à tous les autres
- le développement socio-économique, les entreprises, la
territoires.
formation, l’emploi, ...
- l’espace, son aménagement, l’habitat et l’urbanisme,
Une autre caractéristique de la conduite de l’élaboration du l’environnement et les milieux, ...
projet a été la méthode participative rassemblant en ateliers - les citoyens, les usagers, la vie sociale, la solidarité, le
de réflexion et de proposition, plus d’élus, de citoyens, de cadre de vie au quotidien, ...
techniciens.
 Outre ces ateliers participatifs, a été mis en place un
Rappelons la configuration de cette démarche de « co- « groupe technique prospective » rassemblant des
production » : responsables administratifs de diverses institutions,
régionales, départementales, locales, intervenant dans le
champ du projet de territoire, des techniciens, des
 Le déroulement s’est opéré en 4 phases : observateurs. Ce groupe technique a été réuni à 4 reprises,
- une première phase : « du diagnostic aux enjeux », en à l’issue des ateliers participatifs, dans le but de constituer
juin et juillet 2009, un « miroir » des travaux, d’apporter des compléments, des
- une deuxième phase : « des enjeux à la prospective », suggestions, d’enrichir la démarche.
en septembre et octobre 2009,  D’autres instances et événements ont eu lieu :
- une troisième phase : « de la prospective à la - un « atelier entreprises » destiné à recueillir l’avis et
stratégie », en novembre et décembre 2009, les propositions des entrepreneurs du territoire,

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
4.
- un « atelier jeunes » regroupant des 15-25 ans du Ce rapport final rappelle succinctement les acquis de chacune des
territoire pour associer cette catégorie de population trois premières phases ; nous renvoyons les lecteurs plus
le plus souvent faiblement mobilisée, attentifs à de reporter aux trois documents intermédiaires issus
- un « atelier services » pour intégrer les techniciens et de ces phases. Il présente les éléments forts de la stratégie, sous
responsables de services de la Communauté de forme d’orientations ; il décrit le premier portefeuille d’actions
Communes, opérationnelles sous forme de fiches à compléter, notamment en
- enfin, un forum « boîte à idées » a vu la participation matière de montage et de financement.
de plus de120 citoyens du territoire venus apporter
leur concours, leur créativité, en proposant un On peut dire d’un tel projet qu’il commence à l’instant où il est
nombre fort important d’actions et d’orientations pour achevé : il n’est en aucune façon un document fermé, bouclé, il
l’avenir du territoire. se veut un processus vivant qui, après avoir jeté les bases, les
valeurs, les principes, les orientations, les fondements des
partenariats institutionnels et citoyens, va connaître des
 Rappelons également que les résultats produits au fur et
compléments, va éclairer des choix, va susciter des alliances, va
à mesure de l’avancement de la démarche ont été
permettre, en tout état de cause, à situer chaque action dans des
régulièrement soumis pour avis et critique constructive au
perspectives à long terme ; en cela, la finalité du projet de
Conseil Communautaire et au bureau de la Communauté de
territoire est bien de « donner du sens » à l’action publique.
Communes.

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
. . . . . . 1. QUELQUES BASES ET REPERES DE LA secteurs de l’administration publique. En outre, sans qu’il
DEMARCHE s’agisse de ramener le territoire à sa seule dimension
économique, il est nécessaire d’admettre que le contexte
libéral conduit à de véritables « marchés » de territoires où il
est désormais impératif d’être compétitif. Enfin, l’élaboration
du Projet de Territoire est un moment privilégié de
1.1. QUELQUES DEFINITIONS mobilisation des acteurs et des citoyens appelés à une co-
production de leur avenir.

Une démarche de cette nature suppose que ses bases soient  QU’EST-CE QUE LA PROSPECTIVE ? A QUOI SERT-ELLE ?
clairement établies pour une saine compréhension et un L’idée centrale inhérente à la prospective est que l'avenir n'est
partage lucide des objectifs, des méthodes, des concepts
pas une fatalité, qu’il se construit pas à pas, qu’il est moins à
utilisés. C’est pourquoi nous proposons, préalablement aux découvrir qu'à inventer. Pour pouvoir le construire, il faut faire
comptes-rendus des ateliers, de rappeler quelques principes et preuve d'anticipation. Sans anticipation, restent les seules
définitions.
urgences qui ne laissent guère de marges de manœuvre. La
prospective s’efforce de réduire l’incertitude face à l’avenir, de
 QU’EST-CE QU’UN PROJET DE TERRITOIRE ? décrypter et d’envisager collectivement des futurs possibles,
Un projet, selon la définition du Robert, est « tout ce par quoi de faire émerger la vision d’un futur souhaitable, ainsi que la
l’homme tend à modifier le monde dans un sens donné ». En trajectoire pour y parvenir.
cela, un projet est beaucoup plus qu’un programme, qui n’en La prospective est une démarche de la volonté, destinée à
est que la déclinaison organisée dans le temps. Le Projet de éclairer des choix, à construire en toute lucidité des
Territoire est la vision décidée et choisie de l’avenir pour les orientations stratégiques, à instruire la prise de décision. C’est
citoyens, en l’occurrence de la Communauté de Communes de en pensant le futur, en envisageant ce qu’il « peut » être et en
Montrevel en Bresse. Il s’agit d’un acte collectif de réflexion et décidant ce qu’il ne « doit » pas être que l’on agit mieux dans
de propositions dont le but est de prendre en charge son le présent. Cette utilité s’applique tant dans la vie
destin, d’être en mesure d’affirmer ses propres priorités, de professionnelle que personnelle ou sociale. Elle va chercher
savoir, à chaque instant, pour chaque action, quel en est le dans le long terme les éléments de compréhension du court
sens à long terme. Le Projet doit permettre de ne pas terme pour mieux guider nos actions à moyen terme.
seulement subir des orientations définies par ailleurs, mais
d’être en mesure de proposer les siennes propres. Il doit Elle consiste à « faire venir l’avenir dans le présent » et l’on
également permettre de relier entre elles les politiques peut en donner cette définition très opérationnelle : « La
sectorielles, dans une approche globale et humaniste, car prospective est à la fois l’art et la méthode permettant
l’être humain ne se « découpe pas en tranches » au gré des d’anticiper sur ce que nous ne connaissons pas en fonction de
ce que nous décidons de vouloir ».

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport définitif

novembre 2010
6.

 EN QUOI LA METHODE DES SCENARIOS CONSISTE-T-ELLE ? Un diagnostic, en revanche, répond à une question posée
La méthode la plus féconde et expérimentée pour conduire préalablement. Le terme est utilisé en médecine et signifie :
une démarche prospective est celle dite : « des scénarios ». « détermination ou jugement tiré de signes ».
Elle consiste à bâtir plusieurs « visions » de l’avenir, C’est donc dire qu’un diagnostic territorial n’est pas établi une
différenciées, parfois contradictoires, pour permettre fois pour toutes, au début de la démarche. Il s’établit du début
d’effectuer des choix, souvent alternatifs. Ces visions sont à la fin du processus d’élaboration. Il répond à un
nécessairement à long terme pour s’affranchir de la questionnement. C’est pourquoi, il ne se résume pas à des
perspective et du tendanciel. Les scénarios sont les récits, données quantitatives, ou dites « objectives », mais intègre
comme leur nom l’indique, du « chemin » qui, dans le temps, aussi les opinions, les analyses, les souhaits, les attentes, les
nous sépare du présent de ces futurs décrits dans des visions propositions des acteurs et citoyens. C’est pourquoi également
(ou « images », ou « représentations »). les orientations et les actions décidées en fin de parcours de
production du Projet de Territoire reviendront sur les éléments
de diagnostic.
 QUE DOIT-ON ENTENDRE PAR « DEVELOPPEMENT » ?
Contrairement aux idées reçues et couramment véhiculées, le
développement ne se réduit pas à la croissance, qu’il s’agisse
des investissements, des bénéfices ou des emplois. Le 1.2. UN PREMIER REPERE : QUEL SCENARIO DE
développement, dans son acception originelle, est le contraire « L’INACCEPTABLE » ?
de « l’enveloppement ». Développer c’est « développer ce qui
enveloppe », c’est donner à un objet toute son étendue,
toutes ses possibilités, toutes ses potentialités. En ce sens Un moyen intéressant de préparer la démarche prospective et
profond, tout développement a pour objectif l’épanouissement, d’identifier les enjeux majeurs est de tenter de dresser ce que
d’un individu, d’une société, d’un territoire … Il s’agit d’un l’on peut appeler le scénario de « l’inacceptable ». Il est
processus permanent d’ouverture sur la mise en valeur de ses effectivement plus aisé de choisir ce que l’on veut à partir de
capacités. Tout développement est donc nécessairement, et ce que l’on ne veut pas. En ce qui concerne le territoire de la
par essence, durable. Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse,
l’exercice est assez aisé dans la mesure où les participants
 QU’EST-CE QU’UN DIAGNOSTIC ? convergent très largement dans leur appréciation de la réalité,
des tendances et ... des craintes.
Rappelons d’abord qu’un diagnostic n’est pas un « état des
lieux ». Trop souvent les deux sont confondus.
Un état des lieux, comme son nom l’indique est un simple On peut synthétiser succinctement quel serait ce scénario de
instrument de description de l’objet étudié. En quelque sorte il l’inacceptable. Essayons de nous placer dans un contexte
s’agit d’un inventaire, plus ou moins détaillé et précis. d’avenir, à 15 ans d’ici, où tous les facteurs défavorables

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
7.

d’évolution seraient réunis, ce qui constitue une hypothèse


peu vraisemblable, mais féconde pour la réflexion. - La fréquentation de la base de loisirs a décru, faute de
 Nous sommes en 2025 : renouvellement et aussi parce que, là également, les
modes de consommation ont évolué, les produits
- Le territoire serait largement devenu un espace touristiques recherchés ne sont plus les mêmes ; ce
« dortoir », plus ou moins éclaté entre des territoires déclin n’a pas contribué au redéploiement d’une offre
limitrophes à plus fort impact socio-économique : touristique intégrant plus largement l’accueil, la
attractions de Bourg en Bresse et Macon, Montrevel en gastronomie, les consommations locales, la découverte,
Bresse devenant un espace essentiellement la culture et aucune démarche systématique de
périphérique, dénué progressivement de sa vocation de promotion n’a été engagée en direction des grands
pôle structurant. Si l’influence de la métropole lyonnaise foyers de consommation de loisirs de proximité que
se fait sentir, c’est surtout pour « l’appel d’air » qu’elle constituaient les grandes agglomérations.
constitue et l’évasion des forces vives du territoire, sans
compensation en matière d’activités et d’équipement. - Les zones d’activités sont demeurées classiques, elles
ont accueilli des activités artisanales et de production, ce
- La situation à proximité d’importants moyens de qui n’a pas suscité un renouveau des structures
communication n’a que peu d’incidence, car d’une part économiques. D’autres territoires ont su, plus tôt,
les infrastructures ne suffisent plus pour générer affiner, voire spécialiser leurs offres de zones d’activités.
l’implantation d’activités et, d’autre part, les liens à ces La dépendance à l’égard du bassin de Bourg en Bresse
infrastructures n’ont pas été suffisamment pensés et est devenue hégémonique.
réalisés : le territoire « voit passer » les transports de
personnes et de marchandises. L’investissement dans - L’arrivée de nouveaux habitants, bien qu’importante, en
les TIC n’a pas été assez intensif pour contrebalancer la quantité relative, n’a pas généré de véritable économie
faiblesse des transports publics. résidentielle, les consommations et services étant de
plus en plus recherchés dans l’agglomération proche.
- L’agriculture n’a pas su s’adapter à l’évolution des L’attractivité du territoire ne repose plus que sur les
modes de consommation, la baisse de la consommation avantages comparatifs de coût des logements. Par
de viande n’a pas été compensée par la qualité, les ailleurs, se sont exprimés, de plus en plus, des conflits
agriculteurs ne se sont pas réellement tournés vers le d’usage et, même de comportements : deux sociétés
« bio » et les circuits courts que, pourtant, la proximité coexistent dans le territoire de la Communauté de
des grandes agglomérations suggéraient. Les Communes de Montrevel en Bresse, qui ne se
coopératives ont décliné. Les chefs d’exploitation ont comprennent pas réellement.
vieilli et les jeunes ont fort peu repris les exploitations.

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
8.

- L’extension de l’habitat a été mal maîtrisée, la exemplaire de la solidarité, du lien social et de la mixité
consommation d’espace a été dispendieuse, assortie s’est évanoui.
d’une absence de régulation foncière globale. Certains
Pour éviter ce scénario « catastrophe », la
paysages ont été atteints. Aucune homogénéité de
démarche prospective conduit à soulever les
l’habitat n’a été recherchée, en dépit de son intérêt pour
questions essentielles pour l’avenir du
l’identité du territoire. Les exigences du développement
territoire afin de les anticiper, à partir d’un
durable sont restées des principes sans grande
diagnostic réaliste et de l’identification des
conséquence. La biodiversité a, dans certains cas, été,
enjeux spécifiques qui conditionnent son
entamée. La quasi exclusivité des transports individuels
développement.
pour les déplacements n’a pas contribué aux
perspectives de développement durable.

- La population active a connu une déqualification lente


mais continue, les jeunes diplômés ont, massivement, . . . . . . 2. DU DIAGNOSTIC AUX ENJEUX
émigré vers les foyers extérieurs de développement. La
faiblesse du renouvellement socio-économique n’a pas
modifié l’atonie de l’ambition collective en direction des
études et de la qualification professionnelle. Les quatre grands domaines correspondant aux 4 ateliers
peuvent être résumés comme suit :
- Globalement, la société de Montrevel en Bresse n’est ni
rurale, ni urbaine, intégrant plutôt les inconvénients de  LE TERRITOIRE, DANS SON CADRE REGIONAL, DEPARTEMENTAL ET
l’une et de l’autre, que les avantages : éloignement, EUROPEEN, LES TERRITOIRES VOISINS, LES TRANSPORTS, LES
faiblesses des services de haut niveau, faible intégration ECHANGES, LES INFRASTRUCTURES
de la modernité, mais aussi cadre de vie dégradé, La proximité de la métropole lyonnaise représente une
espaces construits faiblement attractifs. opportunité d’investissements économiques mais aussi le
risque de ne devenir qu’une périphérie parmi d’autres. La
- Par dessus tout, le territoire a perdu son identité, son situation géographique, à proximité relative de grandes
image s’est affadie, son animation s’est éteinte ; les agglomérations, permet de miser sur une clientèle nombreuse
générations s’ignorent ; le tissu associatif est quasiment en matière de tourisme et de loisirs. Le TGV, les autoroutes,
étranger à une jeunesse qui se tourne vers les espaces l’aéroport de Genève, sont des atouts supplémentaires pour
ludiques de territoires extérieurs. Comme dans de développer une offre tourisme loisirs élargie. Le fait d’être un
nombreuses périphéries, les précarités ont augmenté, pôle structurant, au sein du bassin de vie de Bourg-en-Bresse,
assorties de problèmes sociaux. Le rêve d’une société favorise le report d’activités sur le territoire. Montrevel et son
territoire se situent à la croisée de trois régions : Rhône-Alpes,

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
9.

Bourgogne, Franche- Comté, ce qui confère un positionnement diversité des activités du territoire est une force pour le
particulier, à l’interface entre rural et urbain, entre qualité de développement économique et social du territoire et doit être
vie et proximité de grandes agglomérations tel un territoire de préservée.
« synthèse ». La démographie peut être génératrice d’économie
Le développement des transports collectifs est un enjeu, leur résidentielle, avec ses limites quant à la structure de l’appareil
faible présence constituant un handicap, notamment pour les productif et la création de valeur ajoutée. La formation et la
personnes âgées, les jeunes, les personnes sans voiture, les qualification globales des actifs appellent des progrès et
personnes handicapées ; le développement des TIC s’il est devraient être envisagées, dans le futur, comme des facteurs
aujourd’hui une nécessité pour le développement économique d’attractivité et d’initiatives économiques. Il existe une très
du territoire et le soutien aux entreprises, ne résoudra forte dépendance du territoire au marché de l’emploi de Bourg
toutefois pas la problématique de la voiture individuelle. en Bresse La question d’une autonomie plus forte, appuyée
sur des spécificités du territoire, est posée. La formation et la
 LE TERRITOIRE, SON DEVELOPPEMENT SOCIO ECONOMIQUE, qualification des actifs seront, dans le futur, considérées
SES ACTIVITES, SES EMPLOIS, L’ACCUEIL DES ENTREPRISES, LE comme des facteurs d’attractivité et d’initiatives économiques
MARCHE DU TRAVAIL, LES FORMATIONS ET QUALIFICATIONS avec les contraintes dues à la dépendance vis à vis d’appareils
de formation situés à l’extérieur du territoire.
L’agriculture demeure un secteur important dans le territoire,
plus par sa présence symbolique et culturelle que par le
nombre des actifs. Le développement des circuits courts peut  LE TERRITOIRE, UN ESPACE DE QUALITE, UNE QUALITE DES
être une orientation intéressante mais avec un risque de perte ESPACES, L’HABITAT ET LE LOGEMENT, LA MIXITE SOCIALE,
de notoriété fondée, en partie, sur les intermédiaires. La L’ENVIRONNEMENT ET LES PAYSAGES, LA PRESERVATION DES
MILIEUX
proximité de grands bassins de population conduit à prendre
en compte les évolutions des modes de consommation et L’urbanisation, en forte progression, ne permet pas toujours
l’attrait pour la vente directe, le bio, …. L’installation de jeunes de répondre à la demande de logements. Par ailleurs, l’accueil
agriculteurs est une question importante. En tout état de de populations nouvelles suppose une évolution des
cause il faut maintenir des filières forte sur le territoire de mentalités, plus tournées vers l’ouverture, la mixité, les
Montrevel. relations, qui doivent être au centre ses stratégies
Pour les autres activités, le territoire peut s’inscrire dans le d’aménagement et d’organisation urbaine : des logements
développement économique de la métropole lyonnaise, en adaptées aux différentes catégories, notamment des
misant sur des complémentarités économiques. Mais cette personnes âgées, en augmentation à long terme, des
opportunité suppose une redéfinition des zones d’activités en aménagements équilibrés et de qualité dans les villages.
fonction des attentes des activités du futur. Dans le jeu des L’enjeu foncier s’exprime à travers les conflits d’usage entre
compétitivités entre territoires, le marketing territorial devrait espaces agricoles et urbanisés ainsi que par la pression
être renouvelé et plus seulement fondé sur les images exercée par les promoteurs de lotissements, lesquels sont des
traditionnelles et la présence d’infrastructures. La grande vecteurs de banalisation des espaces bâtis, ce qui remet en

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
10.

cause l’identité du territoire. La question d’un schéma spatial s’installant sur ce territoire. Le besoin de renforcer l’identité
d’aménagement à l’échelle de la Communauté de Communes du territoire rejoint la nécessité de l’ouvrir vers d’autres
est relancée à ce sujet. horizons.
En ce qui concerne l’environnement et les milieux, les Dans ce contexte, il sera nécessaire de choisir la personnalité
comportements et pratiques des gestionnaires des espaces économique de ce territoire, de déterminer les gains à retirer
comme des habitants fragilisent les équilibres mais la de la proximité de foyers importants de développement, de
perception est encore faible des impacts de ces nouveaux définir les voies de création de valeur ajoutée à partir de
comportements. Les paysages évoluent mais leur qualité reste l’économie résidentielle, mais aussi à partir de spécialisations ;
acceptable, les ressources naturelles sont encore peu cette insertion dans un vaste espace de forte densité
soumises aux pressions, sauf l’eau, la biodiversité est trop peu démographique et urbaine peut permettre le développement
connue. Il est préconisé d’amplifier les démarches engagées, de circuits courts, de productions de haute qualité, d’offres de
d’intensifier les systèmes d’éducation et d’information à loisirs péri urbains comme autant de germes pour un produit
l’environnement, les outils de prévention des risques touristique intégré et original ; l’appropriation des nouvelles
industriels, de rechercher une haute qualité dans la gestion technologies comme une « ardente » obligation pour tous peut
des paysages, tant naturels qu’urbanisés. constituer une alternative au déficit de transports collectifs. Un
marketing territorial intelligent est un vecteur nécessaire de
 LE TERRITOIRE, SES FONCTIONS, SES SERVICES DE PROXIMITE, promotion et d’identité.
SON CADRE DE VIE AU QUOTIDIEN, LA COHESION SOCIALE

Globalement, le territoire est considéré comme bien pourvu en  TROIS GRANDES SERIES D’ENJEUX EMERGENT, A L’ISSUE DE CETTE
services, comme support à une qualité de vie appréciable, PREMIERE PHASE
comme riche d’une vie associative dynamique. Toutefois des
problèmes correspondant à des cibles particulières d’habitants Des enjeux de positionnements stratégiques
doivent être posés et traités : celui des personnes âgées, un
Quelle que soit la conjoncture économique, les moyens de
des plus prégnants, face à leur isolement, qui pose également
communication modernes, la mondialisation, même repensée
la question des liens entre générations ; celui des personnes
et réorientée, la société des échanges conduiront tous les
connaissant diverses formes de précarité, ce qui en appelle à
territoires à se positionner de moins en moins en fonction
des actions fortes de solidarité, et même si de nombreuses
d’eux mêmes, de plus en plus en fonction des autres. Dans ce
structures existent à cet effet.
contexte, il sera nécessaire de choisir la personnalité
La solidarité entre habitants constitue aussi une valeur forte économique de ce territoire, de déterminer les gains à retirer
du territoire qui s’appuie sur des pratiques anciennes. de la proximité de foyers importants de développement, de
L’objectif de développement des liens entre habitants interroge définir les voies de création de valeur ajoutée à partir de
là aussi celle du sentiment d’appartenance au territoire, de l’économie résidentielle, mais aussi à partir de spécialisations.
l’existence d’un projet commun, d’une culture et de valeurs Cette insertion dans un vaste espace de forte densité
partagées qui sont à ajuster avec les nouvelles familles démographique et urbaine peut permettre le développement

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
11.

de circuits courts, de productions de haute qualité, d’offres de Les enjeux de la valorisation sociale, culturelle, et de la
loisirs péri urbains comme autant de germes pour un produit
touristique intégré et original ; l’appropriation des nouvelles gouvernance
technologies comme une « ardente » obligation pour tous peut Le territoire de la Communauté de Communes Montrevel-en-
constituer une alternative au déficit de transports collectifs. Un Bresse peut représenter un cas de figure où l’exemplarité
marketing territorial intelligent est un vecteur nécessaire de sociale peut générer du développement, selon la définition
promotion et d’identité. proposée en début de ce rapport : développement économique
et développement social sont intimement liés, on ne peut
parler de développement socio-économique sans
développement personnel et citoyen. La valorisation sociale et
Les enjeux liés à la haute qualité de l’environnement et de culturelle n’est pas seulement un facteur de rayonnement et
l’aménagement d’attractivité, c’est également un vecteur de dynamisation
Les ateliers de juin 2009 ont mis en évidence, de façon territoriale, de création d’activités, d’initiatives individuelles et
cruciale, les enjeux d’aménagement, qui peuvent faire du collectives, de liens sociaux qui font évoluer un territoire, sa
territoire de la communauté de communes de Montrevel-en- société, ses habitants. Cette série d’enjeux recouvre tous les
Bresse un territoire « pilote », en matière de gestion et champs de le vie, personnelle et collective, avec un souci de
organisation des espaces qui, dans le futur, auront su globalité : c’est le territoire comme espace de « toutes les
dépasser les clivages traditionnels et sclérosants entre rural et vies », comme espace du « bien vivre pour tous » qui est en
urbain, centre et périphérie, économie et écologie. Ce « méga cause, et ce, dans toutes ses composantes : l’identité
enjeu » se traduit dans la capacité du territoire à maîtriser réaffirmée mais modernisée du territoire, l’incitation à
l’affectation des espaces, à orienter leur aménagement vers l’ambition de la réussite, à commencer par les jeunes,
une haute qualité d’exigences et à faire de l’environnement l’éducation et l’accès à la culture et aux autres cultures,
une valeur incontournable. La Haute qualité, si elle est aussi l’intergénérationnel et l’intégration des personnes
environnementale, devra essentiellement se retrouver dans les vieillissantes, l’accessibilité des équipements pour les
extensions urbaines, dans l’habitat et les constructions, en catégories fragiles, dépendantes ou susceptibles d’attentions
général, dans l’entretien et la valorisation des paysages, dans particulières, la mise en œuvre de toutes les solidarités,
la cohérence architecturale, dans la gestion des ressources et l’encouragement à toutes les actions visant la vie associative,
la biodiversité. Les zones d’activités seront également à l’animation sociale et culturelle, les liens sociaux.
repenser, car il ne suffira plus d’offrir des « quantités »
d’espaces pour attirer des entreprises mais de proposer une
qualité environnementale de ces espaces, facteur
différenciateur essentiel.

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
12.

. . . . . . 3. DES ENJEUX A LA PROSPECTIVE La question énergétique :


La première variable prioritaire est « la mutation
énergétique » ; elle est perçue d’abord comme une menace ;
elle renvoie fondamentalement à une problématique
 LES QUESTIONS D’AVENIR, LES VARIABLES PROSPECTIVES économique : coût des déplacements, distance réduite entre
Les questions d’avenir ont été regroupées sous forme de 14 domicile et emploi, prix à payer pour tous les éloignements
variables soumises aux participants à la concertation pour leur des services, des lieux de consommation, de production,
examen, leur approfondissement, leur hiérarchie : l’évolution tendance à la densification, au retour vers la ville, implications
climatique, la mutation énergétique , la durée de la dans les modalités d’urbanisation, ... On voit se dessiner un
vie l’ouverture au monde, l’accueil, les nouvelles contexte remettant en cause les habitudes de facilité des
technologies, le modèle de croissance économique, déplacements sur laquelle se sont fondés les processus de
l’évolution des modes de consommation, la répartition développement et d’aménagement.
des revenus, les rapports entre emploi et travail, la
mondialisation des échanges, la mise sur le marché de
l’intérêt collectif, le sens et la nature du service public, Les modes de consommation :
la citoyenneté et la démocratie participative, les
évolutions institutionnelles. La deuxième variable prioritaire est l’évolution des modes de
consommation. Elle est plutôt considérée comme une
A partir des propositions émises dans les ateliers, un certain opportunité ; elle constitue une variable « positive », dans la
nombre de directions de travail émergent. D’une part, la mesure où les participants y voient des possibilités de
hiérarchisation des variables effectuée par l’ensemble des développement renouvelées pour le territoire. L’évolution des
ateliers montre que des questions d’avenir s’affirment comme pratiques de consommation concerne les habitudes
prioritaires par les participants ; d’autre part, à travers une alimentaires, dont le lien avec le territoire et ses productions
analyse, à la fois des variables et des débats, des images est mis en évidence ; mais elle renvoie également aux
assez précises d’un territoire souhaité à long terme pratiques en matière de loisirs, d’utilisation de l’espace, de
apparaissent. C’est à partir de ces images que pourront être culture, ... cette dimension « consommations » est plus
construits et proposés les scénarios qui sous tendront le choix sociologique même si les conséquences en sont aussi
des orientations stratégiques pendant la troisième phase économiques. On pense à un contexte où les proximités
d’élaboration du projet de territoire. seront valorisées ; on envisage un recours à des productions
plus locales, incluant une part croissante de qualité, de « bio »
pour les produits alimentaires, on imagine une réduction des
distances d’accessibilité aux espaces de loisirs, et l’offre de la
 La hiérarchie des enjeux, les principaux base de Montrevel renouvelée et élargie convergente avec la
problèmes du futur proximité de très grands bassins de population. On suggère

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
13.

aussi que la consommation d’espace sera plus régulée, est perçue comme intrinsèquement liée à la mutation
induisant des formes d’urbanisation et d’habitat modifiées. énergétique, laquelle est beaucoup plus immédiatement
affrontée.

Le modèle économique et les technologies de demain :


… et l’interrogation sur le service public, le sens du collectif
Les deux variables suivantes, les nouvelles technologies et le
modèle de croissance complètent la cohérence des deux Si l’on additionne les choix des variables « sens du service
premières variables : public » et « marchandisation de l’intérêt collectif » qui se
- Les nouvelles technologies sont à la fois une certitude, rejoignent dans l’esprit et dans la forme, on voit qu’elles arrivent
voire une assurance, et une incertitude voire un doute ; en troisième position. On redoute le déclin du service public,
on pense qu’ils proposeront un monde radicalement voire sa disparition dans certains domaines, d’autre part on
différent, qu’il s’agisse de l’économie, des entreprises, du croise cette inquiétude avec le constat d’une tendance lourde à
rapport au travail, de l’accessibilité aux services, et que, l’individualisme, à la privatisation de fonctions sociales, ce qui
vraisemblablement, ils permettront de surmonter des dessine une société plus atomisée, moins solidaire, plus
contraintes et des difficultés inégalitaire car seuls ceux qui en auraient les moyens pourraient
- le modèle de croissance est, en quelque sorte, une compenser, à titre personnel, les déficiences du service public et
variable de synthèse ; elle regroupe à la fois les 3 la dégradation de l’intérêt collectif. Là encore, la vision est celle
premières mais va au delà : on fait référence à ce qu’un d’un territoire qui, au niveau local, saurait rééquilibrer ces
territoire, dans sa stratégie, dans ses actions, dans les évolutions défavorables.
choix de ses acteurs peut infléchir en fonction d’objectifs
et d’arbitrages locaux, plus orientés vers le social, les
solidarités, le développement durable, l’environnement,  1 VISION ET 2 SCENARIOS
les services.
Il ressort de ces réflexions et propositions une vision qui fait
consensus et vers laquelle les participants veulent tendre :
Les grandes tendances : le vieillissement, le climat c’est celle d’un « territoire de la haute qualité sociale et
écologique »...pour y parvenir, mais aussi pour répondre aux
Deux variables : évolution climatique et durée de vie figurent autres objectifs (économie, emplois, fonctions, accessibilités,
parmi les questions prioritaires pour l’avenir mais, si elles sont transports, ...) deux voies très différentes apparaissent : l’une
jugées importantes, voire fondamentales pour l’avenir de nos plus orientée vers l’insertion et l’ouverture dans un espace
sociétés, elles ne semblent témoigner que peu de rapport direct métropolitain, l’autre plus tournée vers les ressources locales,
avec le territoire. Le plus souvent on pense que les problèmes vers les proximités, ces deux voies constituent les deux
liés à la durée de la vie seront réglés si les autres problèmes sont scénarios alternatifs pour l’avenir.
réglés : cadre de vie, services, équipements, logement,
urbanisation, transports, ....quant à l’évolution climatique, elle

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
14.

... LA VISION : LE TERRITOIRE PILOTE EN MATIERE SOCIALE ET désormais, et pour l’avenir, une quasi similitude des
ECOLOGIQUE modes de vie et de consommation entre les deux.
- L’identité modernisée du territoire, qui rejoint la
caractéristique précédente, qui sous entend que ce
 En matière sociale, cette vision renvoie aux
caractéristiques suivantes : territoire est en mesure de se définir une
personnalité plus moderne, renouvelée, plus fondé
- La mise en œuvre de toutes les solidarités, qui en
sur des secteurs d’avenir, sur d’autres ambitions que
appelle à une forte implication des politiques
sur les images traditionnelles.
publiques, mais aussi à l’entraide directe, sous
toutes ses formes. - Une vie associative intense, qui se situe dans la
continuité de l’existant, le territoire étant
- L’incitation à la réussite pour les jeunes, dans un
particulièrement pourvu en la matière, et qui
contexte où la relative facilité d’accès à l’emploi dans
pourrait également concerner la dimension sociale,
le bassin de vie ne prédispose pas à une ambition plus qu’actuellement.
que l’on rencontre dans des zones plus en difficulté.
- Une citoyenneté exemplaire, le parti pris étant de
- L’intergénérationnel et l’intégration des seniors, le
considérer que la démocratie participative, la
vieillissement étant une tendance à long terme, le
mobilisation des habitants, deviendront de plus en
territoire devant se préparer à cette nouvelle
plus des conditions de l’intelligence collective des
pyramide des âges, mais également une approche
projets, de la performance de leur mise en œuvre.
du troisième âge qui doit prévoir à la fois son
insertion dans la proximité, son utilité pour les
autres générations.  En matière écologique :
- L’accessibilité des équipements pour toutes les - Une forte réactivité à l’évolution du climat, qui
catégories, dans un territoire qui, pour l’instant, ne suppose des efforts et des investissements dans de
propose pas de transports collectifs ; cette nombreux domaines, tels que les modes de
accessibilité suppose l’accessibilité financière. production, les transports, l’élimination des déchets,
- L’éducation et l’accès à la culture et aux autres ...
cultures, la culture étant un des facteurs - Le développement de l’habitat écologique, le
déterminants de réduction des écarts entre territoire pouvant se positionner comme
catégories de population, et l’ouverture aux autres particulièrement encourageant en la matière.
étant posée comme une valeur fondamentale. - Une grande politique de l’eau, cet élément naturel
- La synthèse de l’urbain et du rural, ce territoire semblant faire l’objet d’attentions spécifiques dans
figurant parmi ceux qui sont en mesure de dépasser l’espace Montrevellois.
le clivage ancien entre urbain et rural, de proposer - Une protection précise des milieux, qui signifie de ne
une société mêlant étroitement les avantages de l’un pas se limiter à des préconisations d’ordre général
et de l’autre, et ce d’autant plus que l’on observe

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
15.

mais qui doit définir exactement les lieux, zones, Dans ce scénario, on fait le pari, fondé sur l’histoire de
écosystèmes en jeu. l’humanité, que l’on aura su retrouver des alternatives à la
- Haute qualité des productions agricoles, très liée à crise énergétique, et que les visions catastrophiques des
l’évolution des modes de consommation et à la années 2000 n’ont pas été suivi d’effets.
proximité de grands marchés métropolitains, de plus Les échanges mondialisés ont été recentrés sur l’Europe, car
en plus en attente qualitative. les pays de l’UE ont poursuivi des stratégies de reconquête de
- L’encouragement aux éco activités, ce secteur leurs marchés, notamment en instituant une taxation
devant devenir une des sources les plus riches en écologique à l’entrée des produits lointains.
création d’emplois et le territoire semblant assez Comme l’indiquaient toutes les prévisions en 2010, même
propice pour cet objectif. dans le cadre d’objectifs écologiques, les trafics ont continué
- Une attractivité par l’exemplarité écologique, dans la de progresser.
mesure où la qualité environnementale d’un
L’Europe s’est structurée autour de ses grandes métropoles,
territoire, sa propension à intégrer le développement
parce que c’est là que se sont concentrées les formes
durable, seront des facteurs de localisation tant de
essentielles de modernité, c’est là que l’on peut le mieux
personnes soucieuses de cadre de vie que
bénéficier d’économies d’échelle, c’est là que se rassemblent
d’entreprises préoccupées par les images
et se fermentent mutuellement les fonctions motrices du
valorisantes qui leur sont associés.
développement, que s’offrent les services supérieurs, que
- Un urbanisme cohérent et précautionneux, très s’élabore et se met en œuvre l’économie de la connaissance.
souvent évoqué par les participants, étant donné le
« laisser-faire » constaté en la matière et la relative Dans ce contexte, la Région Urbaine de Lyon a atteint un seuil
médiocrité de l’habitat nouveau dans nombre de continental de crédibilité et fait partie des 15 métropoles
zones. européennes qui comptent.
- Un schéma d’aménagement global, à l’échelle L’agglomération s’est étendue et elle concerne la quasi totalité
intercommunale, qui va bien au-delà de la simple du Département de l’Ain où elle poursuivait déjà sa croissance
mise en cohérence d’un SCOT, et qui conditionne les en 2010.
caractéristiques évoquées ci-dessus. Cette métropolisation s’est accompagnée de la mise en place
d’un système de transports en commun, du type « RER » à
... DEUX SCENARIOS CONTRASTES l’instar de la région Parisienne, mettant Bourg en Bresse à une
distance-temps de type banlieue avec une desserte cadencée
intense.
 Un scénario A : « la périphérie intelligente et
Cette proximité a favorisé un positionnement économique
attractive » :
intéressant et ciblé de l’agglomération de Bourg dans le cadre
d’une vraie politique régionale de répartition, plus ou moins
Le contexte ... en 2030 ... spécialisée, des activités.

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
16.

Pour Montrevel ... en 2030 ... Le territoire est très bien équipé en TIC pour le commerce et
les échanges.
Ce scénario inscrit le territoire dans la logique de
développement de la métropole lyonnaise grâce, notamment,
à une performance des transports collectifs.  Un scénario B : « le territoire de toutes les
proximités » :
La situation géographique de Montrevel, à proximité d’un
réseau dense d’infrastructures, a favorisé la mise en place de
plate-forme d’échanges, et de zones d’activités spécialisées, et Le contexte ... en 2030 ...
renouvelées vers une qualité plus grande. Ce scénario part du principe contraire, à savoir que les coûts
La croissance et le déploiement de l’économie lyonnaise ont énergétiques sont devenus prohibitifs, que, dans cet intervalle de
suscité la création d’activités de sous-traitance. temps, entre 2010 et 2030, nos sociétés n’ont pas eu le temps
de proposer des énergies de substitution abondantes.
L’agriculture s’est délibérément tournée vers les marchés très
importants de la métropole ; les circuits courts, comme Tous les déplacements et transports de marchandises, par route,
partout dans nos sociétés, se sont développés. sont en diminution ; nos sociétés reviennent à un stade antérieur
à la révolution industrielle, quand l’énergie était rare, après une
La base de loisirs est devenue un maillon dans une approche
parenthèse de 150 ans d’énergie surabondante.
touristique intégrée à l’échelle de tout le nord de la région
Rhône-Alpes ; elle figure parmi les centres de loisirs du niveau En outre, les modes de consommation tendent vers une qualité
métropolitain. croissante, les consommateurs recherchant de plus en plus la
proximité producteur-consommateur.
Les habitants du territoire de Montrevel bénéficient du très
fort potentiel de services métropolitains ; il en va de même en On assiste à une croissance très forte des marchés de proximité,
ce qui concerne l’élévation du niveau de formation et de qu’il s’agisse de productions agricoles, industrielles, et même
qualification des jeunes qui ont recours aux fortes potentialités dans les services.
de Lyon en la matière. Bien qu’une homogénéité se soit établie entre société rurale et
société urbaine, la dimension rurale est valorisée par de grandes
La croissance démographique s’est accrue, car Montrevel
politiques d’équipements en périphérie « rurbaine » des grandes
propose, bien qu’intégré à la métropole, un cadre de vie
agglomérations.
agréable et au coût du foncier moins cher.
Les communications à distance ont explosé, substituts aux
Les personnes âgées figurent nombreuses parmi ces
transports, et le télétravail s’est développé considérablement.
populations nouvelles et constituent, avec tous les nouveaux
arrivants, une base solide pour l’économie résidentielle et Globalement, la proximité est devenue une valeur fondamentale,
l’offre commerciale. c’est le retour du territoire, assorti d’une forte imprégnation
écologique, les espaces immédiats étant réappropriés par les
Cette démographie très positive s’est accompagnée d’une
citoyens, très soucieux de leur environnement immédiat.
politique communautaire et cohérente d’accueil par l’habitat et
le logement.

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
17.

Les territoires voient leurs concurrences exacerbées, dans la plus encouragées dans un contexte sociétal de précaution et
mesure où chacun a tendance à internaliser leurs processus de d’hygiène.
développement. Nécessairement, la ruralité a dû se moderniser, car il est de
Dans ce contexte, les territoires, pour des raisons d’économie de moins en moins courant de rechercher vers les centralités
transports, pour des raisons d’économie d’échelle, reconstruisent urbaines les services, tant quotidiens que rares.
des centralités en leur sein, ce qui conduit à des options Les politiques locales ont été considérablement sollicitées pour
d’aménagement très économes d’espace. maintenir et créer les équipements sociaux, culturels, de
proximité.

Pour Montrevel ... en 2030 ...


Pour Montrevel, la logique est moins de s’inscrire dans le cadre
métropolitain que de développer les réseaux de proximité, intra
territoriaux ou avec les territoires limitrophes.
Cette logique de proximité amène l’agriculture à se diversifier
pour répondre aux attentes des consommateurs et aux marchés
de proximité. . . . . . . 4. DE LA PROSPECTIVE A LA STRATEGIE
Dans ce scénario, le télétravail s’est considérablement développé,
y compris dans la gestion en réseaux d’entreprises. De l’examen partagé des scénarios et de la vision prospective, 7
orientations stratégiques ont été mises en évidence et retenues :
L’utilisation des TIC est la condition indispensable de ce territoire
de toutes les proximités, car elles permettent de rendre proches
ce qui est éloigné.
LES ENJEUX LES ORIENTATIONS STRATEGIQUES
La croissance démographique est plus mesurée que dans le
précédent scénario. A. L’enjeu de 1. un territoire interactif et ouvert
positionnement
Les coûts de transports ont induit une segmentation des stratégique et 2. un territoire économique de qualité
nouveaux arrivants, ceux qui demeurent intégrés à l’économie économique
métropolitaine disposant de revenus plus importants, nécessaires
pour assumer l’éloignement et les déplacements. B. L’enjeu de la 3. un territoire aménagé et structuré
haute qualité de
L’artisanat et le commerce connaissent une vitalité nouvelle. l’environnement et 4. un territoire écologique de qualité
La base de loisirs voit sa vocation locale renforcée, comme de l’aménagement
élément structurant de la vie sociale et collective ; elle peut voir
se développer des vocations de soins et de bien être, de plus en 5. un territoire attractif et rayonnant
C. L’enjeu de la
6. un territoire solidaire et accueillant

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
18.

valorisation sociale personne, la sous-traitance, l’éco-tourisme, les


et citoyenne 7. un territoire gouverné et citoyen activités pour l’économie résidentielle.

3. un territoire aménagé et structuré, incluant un


véritable schéma intercommunal d’aménagement, une
Comme le montre le tableau ci-dessus, les 7 orientations
cohérence urbanistique, une centralité forte, une
stratégiques peuvent être rapportées aux 3 grandes séries
distribution efficace de zones d’activités, une
d’enjeux identifiés lors du diagnostic et être considérées comme
requalification des centre-villages, un habitat de
les réponses qu’elles leur apportent.
qualité, des quartiers intergénérationnels, des éco-
quartiers.
1. Un territoire interactif et ouvert, facilitant tous les
déplacements, tourné vers les pôles extérieurs, 4. Un territoire écologique de qualité, par une gestion
bénéficiant d’un maillage territorial, connecté aux optimisée des espaces, des paysages et des ressources
grands réseaux ferroviaires et routiers, disposant de naturelles, par la qualité de l’eau, par le
transports en commun locaux, notamment vers Bourg développement de l’exploitation forestière, par une
en Bresse, intégrant des plates-formes d’échanges, politique environnementale pour anticiper sur
facilitant les modes doux de déplacements vers les différents facteurs d’évolution, tels que le climat,
centres. l’énergie, les déchets, les modes de consommation. Il
s’agit aussi d’un territoire soucieux de la santé, et de
2. Un territoire économique de qualité, reposant sur la qualité de vie des habitants, la Plaine Tonique
une activité agricole, au cœur de l’identité et du pouvant être vecteur d’activités de « santé, de bien
développement du territoire, l’installation des jeunes être, de développement personnel, d’un territoire
agriculteurs, l’adaptation des agriculteurs aux marchés d’accueil des personnes âgées et handicapées.
de proximité, une agriculture diversifiée et
respectueuse de l’environnement … Cet axe vise 5. Un territoire attractif et rayonnant, fondé sur une
également une politique de soutien à la création politique culturelle, d’accueil, d’échanges, de formation
d’activité, appuyée sur le bassin d’emploi et d’éducation, développant la dimension culturelle,
métropolitain, une plate-forme de soutien à l’initiative militant pour le maintien d’universités dans le bassin
économique, une offre de formation sur l’usage des de vie, tourné vers l’accueil d’ingénierie et de savoir
TIC. Il suppose une offre adaptée en zones d’activités, faire, en complémentarité avec les territoires voisins,
une stratégie d’accueil de nouvelles entreprises, facilitant les échanges métropolitains, promouvant les
l’utilisation des nouvelles technologies, la formations innovantes en architecture
communication à distance, le télé travail, .… Il intègre environnementale.
un renforcement des potentialités et du
développement local, l’artisanat, les services à la

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
19.

6. Un territoire solidaire et accueillant, basé sur des 5.1. POUR L’ORIENTATION 1 : UN TERRITOIRE
services à la population évolutifs, appuyés sur la INTERACTIF ET OUVERT
proximité, des services et équipements aux personnes
âgées, des équipements publics liés à la croissance - 1.1. Réalisation d’un pôle intermodal, amélioration de
démographique, des services et commerces de l’offre en transports collectifs, et mise en place de
proximité, l’incitation à la réussite pour les jeunes, voies de déplacements doux
l’accès à la culture et aux autres cultures, des
équipements médicaux de proximité, les associations - 1.2. Accueil du très haut débit sur le territoire.
comme vecteurs de la solidarité.
- 1.3. Mise en oeuvre d’une stratégie touristique globale
7. Un territoire gouverné et citoyen, destiné à
basée sur l’éco-tourisme et le tourisme culturel.
renforcer la dynamique du territoire autour d’une
gouvernance renégociée, de l’aménagement de
l’espace, de la maîtrise du foncier, de l’organisation - 15. Création d’un événement culturel de grande
des transports (interconnections privilégiées), du ampleur.
développement socio culturel, à associer l’ensemble
des acteurs à une construction collective des projets
du territoire, à développer l’éducation et formation des 5.2. POUR L’ORIENTATION 2 : UN TERRITOIRE
citoyens et futurs citoyen. ECONOMIQUE DE QUALITE

. . . . . . 5. DE LA STRATEGIE A L’ACTION - 2.1. Développement des circuits courts de


commercialisation des productions agricoles locales
avec un soutien particulier à l’agriculture biologique.

Les 7 orientations stratégiques approfondies par les ateliers - 2.2. Développement d’une stratégie économique,
participatifs, par le groupe technique, lors du forum « boîte à appuyée sur un marketing territorial renouvelé.
idées » ont donné lieu à des propositions d’actions, dont la
première liste est la suivante : - 2.3. Création d’une pépinière d’entreprises pour aider
au démarrage des PME-TPE.

- 2.4. Rationalisation et valorisation des zones


d’activité.

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
20.

- 2.5. Incitation et accompagnement à la création d’éco - 4.2. Protection et portée à connaissance de la


activités. biodiversité du territoire.

- 4.3. Maintien et valorisation des paysages de bocages


- 2.6. Encourager la diversification de l’offre des petits du territoire.
commerces.

- 2.7. Appui aux services à la personne et à la création


5.5. POUR L’ORIENTATION 5 : UN TERRITOIRE
d’activités dans ce secteur. ATTRACTIF ET RAYONNANT
- 5.1. Création d’un pôle d’aide à la parentalité.

- 5.2. Construction d’un équipement multifonctionnel


5.3. POUR L’ORIENTATION 3 : UN TERRITOIRE AMENAGE
couvert.
ET STRUCTURE

- 3.1. Réalisation d’un schéma intercommunal - 5.3. Organisation de conférences et de temps de


d’aménagement et de gestion de l’espace. formation pour les habitants.

- 3.2. Construction de quartiers d’habitat avec mixité


sociale et cohérence architecturale, renforçant l’offre 5.6. POUR L’ORIENTATION 6 : UN TERRITOIRE
de services de proximité.
SOLIDAIRE ET ACCUEILLANT

- 3.3. Incitation à une offre de logement locatif HQE ou - 6.1. Etude pour la création de logement intermédiaire
à énergie positive. – entre habitat autonome et maison de retraite – ou
« petites unités de vie ».

5.4. POUR L’ORIENTATION 4 : UN TERRITOIRE - 6.2. Développement du caractère pluridisciplinaire des


ECOLOGIQUE DE QUALITE
maisons de santé.

- 4.1. Poursuite de la sensibilisation des citoyens et - 6.3. Développement des conditions d’accessibilité des
acteurs à la prise en compte du développement équipements et d’accueil dans le milieu du travail pour
durable. le handicap.

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
21.

- 64. Organisation d’échanges et de rencontres inter


associatives.

- 65. Incitation du milieu associatif à l’assistance aux . . . . . . 6. LES ACTIONS ... PREMIER
personnes en situation d’exclusion. PROGRAMME OPERATIONNEL
- 66. Encouragement pour l’ouverture d’un troc à
vocation écologique et sociale.

5.7. POUR L’ORIENTATION 7 : UN TERRITOIRE


GOUVERNE ET CITOYEN

- 71. Principes de la co-construction des grands projets


retenus par le territoire : une charte de démocratie
participative.

- 72. Développement et renouvellement de la


communication.

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
22.

Orientation 1 : un territoire interactif et ouvert :

Orientation stratégique
n°1
UN TERRITOIRE INTERACTIF ET OUVERT
Action n° 1.1. REALISATION D’UN POLE INTERMODAL , AMELIORATION DE L’OFFRE EN TRANSPORT COLLECTIF, ET
MISE EN PLACE DE VOIES DE DEPLACEMENTS DOUX

Contexte, enjeux - La faiblesse des transports collectifs


- La nécessité de s’inscrire dans les systèmes de transports métropolitains
- Les perspectives énergétiques
- L’enjeu de regroupement des modes de transports (recherche de rationalité et de performance)
- Les potentialités des espaces naturels
- Des sites de loisirs difficilement accessibles sans véhicule personnel

Objectifs opérationnels - Initier un véritable processus de liaison par transports collectifs avec Bourg en Bresse et pour l’axe Bourg –
Mâcon.
- Permettre une irrigation de l’ensemble du territoire de Montrevel
- Offrir une variété de modes de transports adaptés et flexibles
- Offrir des voies de déplacement alternatives
- Mettre en valeur des sites
- Faciliter les cheminements de loisirs, pour le tourisme et pour les jeunes.

Descriptif de l’action L’action consiste en l’affectation d’un espace et l’aménagement d’un site à destination du regroupement des
différents modes de transports, avec une intensification progressive des dessertes, une cohérence des horaires ; elle
vise également à anticiper sur une organisation accrue et performante des transports collectifs à l’échelle du bassin
de Bourg ; le pôle regroupera bus, taxis, vélos, covoiturage, transports à la demande.
Cette action pourra être combinée avec une étude de faisabilité d’un plan de déplacements interentreprises à
l’échelle de la partie nord du bassin de Bourg en Bresse.
L’action consiste ensuite en l’utilisation de sites appropriés pour une offre de circulation douce : les bords de la
Reyssouze, pistes cyclables, démarrage d’une voie verte de Montrevel à Bourg en Bresse, en site propre le long de la
route départementale. Enfin, cette action visera aussi le développement de liaisons cyclables entre les villages de la
Communauté deCommunes.
Résultats attendus -
bénéficiaires - Facilitation des déplacements pour le plus grand nombre
- Liens structurants avec l’espace métropolitain et accès aux services supérieurs
- Exemplarité dans le champ du développement durable
- le transfert de circulations routières et automobiles vers des modes doux
- l’irrigation de certaines parties du territoire
- une participation à la valorisation touristique

Pilotage et partenaires
- Pilotage : la Communauté de Communes
associés
- Partenaires : les communes, le Conseil Général, les sociétés de transports en commun, les entreprises,
Syndicat
Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Mixte
Projet CAP 3B,
de territoire la Direction
– Etude Départementale
de prospective territoriale, des Territoires,
stratégie, les et
orientation associations à vocation
actions. Rapport final
environnementales. novembre 2010

Échéancier Court terme (2011 à 2015)

Moyens financiers à mobiliser A compléter


23.

Action n° 1.1.

Indicateurs de réalisation

 Mise en place d’un groupe de travail inter-institutionnel pour définir les objectifs, les échéances et les moyens
 Choix du site pour le pôle intermodal
 Analyse des besoins et niveaux d’intérêt des entreprises
 Réalisation d’un schéma de voies de déplacements doux
 Mise en place de premiers itinéraires affectés
 Balisage des nouvelles voies piétonnes
 Mise à niveau de la voie douce le long de la RD

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

+
-
neutre

Développement
économique

Environnemen
t
Solidarité
sociale
Gouvernanc
e

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
24.

Orientation 1 : un territoire interactif et ouvert :

Orientation stratégique
UN TERRITOIRE INTERACTIF ET OUVERT
n°1

Action n° 1.2. ACCUEIL DU TRÈS HAUT DÉBIT SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE

- la généralisation du très haut débit


Contexte, enjeux - l’utilité économique et sociale de la maîtrise des TIC en espace périphérique
- le déficit général des usages en matière de TIC

- Adapter l’installation d’un très haut débit en évolution sur le long terme en fonction des priorités
Objectifs opérationnels économiques, sociales et territoriales

Une dorsale équipera chaque commune d’ici 2013. L’objectif du Syndicat Intercommunal d’Electricité de l’Ain est de
Descriptif de l’action couvrir l’ensemble des centres bourgs, des zones d’activités et des lotissements d’ici fin 2013 (LIAin). La couverture
complémentaire des communes, hameaux, zones périphériques, sera opérationnelle fin 2020.
Impulser une dynamique de formation pour les publics n’ayant pas accès aux TIC (internet…).

- Mise à niveau numérique des points clés du territoire : zones d’activités, centre bourgs, grands
équipements.
Résultats attendus -
bénéficiaires - généraliser les usages et la maîtrise minimale des TIC.
- permettre à des personnes les moins formées dans ce domaine d’accéder à un certain nombre de services
numériques
- valoriser l’image du territoire

Pilotage et partenaires - pilotage : « Syndicat Intercommual d’Energie et de e.communication de l’Ain »


associés - Partenaires associés : Conseil Général, Opérateurs, communes
- Autres partenaires : , Conseil Régional, Europe, les entreprises, les établissements de formation, les
associations,...

Échéancier
Action en cours
Aboutissement à Moyen terme

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
25.

Action n° 1.2.

Indicateurs de réalisation

 Mise en place du très haut débit sur le territoire


 Réalisation d’une enquête légère de recensement des besoins et attentes
 Mise au point d’un plan de formation basé sur des sessions courtes
 Information du public

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
26.

Orientation 1 : un territoire interactif et ouvert :

Orientation stratégique
UN TERRITOIRE INTERACTIF ET OUVERT
n°1

Action n° 1.3. MISE EN OEUVRE D’UNE STRATEGIE TOURISTIQUE GLOBALE BASEE SUR L’ECO TOURISME ET LE
TOURISME CULTUREL

- le retour à long terme du tourisme vers les proximités et les courts séjours
Contexte, enjeux - l’appartenance du territoire à un ensemble métropolitain à très forte clientèle potentielle
- des ressources importantes et dispersées
- le caractère « vert », authentique et gastronomique de Montrevel
- la base de loisirs
Créer les conditions de valeur ajoutée touristique par une offre plus diversifiée, par des équipements adaptés, par
Objectifs opérationnels des hébergements plus nombreux, par une valorisation des produits locaux, des sites paysagers, par l’adaptation de
la base de loisirs, le tourisme à la ferme, la valorisation du Sougey...encourager le tourisme d’affaires

Réaliser et mettre en oeuvre une stratégie globale et renouvelée en matière de tourisme, assortie d’un marketing
Descriptif de l’action ambitieux, fondée sur les patrimoines culturels et paysagers et la base de loisirs
Faire en sorte que les offres touristiques du territoire soient référencées, élargir les bases géographiques du
marketing touristique
Proposer des packagings de produits complémentaires pour inciter à rester plus longtemps sur le territoire : culture,
loisirs, gastronomie, sport...
Résultats attendus - Création d’activités et d’emplois, dynamisation du commerce, des ressources hôtelières, agriculteurs
bénéficiaires

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, communes, offices de tourisme, Comité départemental du Tourisme, commerçants,
associés agriculteurs, hôteliers et restaurateurs, associations

Échéancier
Court terme (2011 à 2012)
démarrage 2011

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
27.

Action n° 1.3.

Indicateurs de réalisation

 Mobilisation des acteurs du tourisme


 Contacts avec les organismes de promotion touristique de l’Ain concernés par une offre intégrée à cette échelle
 Plan de valorisation et de redéfinition de la base de loisirs (voir fiche n° 27)
 Définition d’une stratégie globale en matière de tourisme
 Réalisation de vecteurs publicitaires du tourisme pour le territoire de Montrevel en Bresse

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
28.

Orientation 1 : un territoire interactif et ouvert :

Orientation stratégique
UN TERRITOIRE INTERACTIF ET OUVERT
n°1

Action n° 1.4. CREATION D’UN EVENEMENT CULTUREL DE GRANDE AMPLEUR

- l’exigence de connaissance et de reconnaissance du territoire


Contexte, enjeux - le besoin de sortir des images trop traditionalistes
- l’intérêt économique global et en particulier touristique

Renouveler l’image du territoire, valoriser ses atouts, assurer un marketing large et modernisé, bénéficier
Objectifs opérationnels économiquement des retombées d’un tel événement, associer une grande partie de la population mobilisée

Organiser un événement annuel ou bi annuel drainant un public à l’échelle au moins régionale et métropolitaine et
Descriptif de l’action s’appuyant sur les évènements déjà existants, la mobilisation des forces vives locales, le potentiel culturel du
territoire. Il pourrait s’appuyer sur la dynamique de développement du pôle du Sougey avec notamment le « Son et
lumières » .
Résultats attendus - - marketing territorial
bénéficiaires - commerçants, entreprises, associations, ...

Pilotage et partenaires Coordination de la Communauté de Communes, communes, offices de tourisme, commerçants, associations
associés culturelles, …

Échéancier
Court à Moyen terme (2011 à 2013)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
29.

Action n° 1.4.

Indicateurs de réalisation

 Action de mobilisation et d’appel à projets vers les acteurs culturels et les associations
 Création d’une association de montage du projet
 Élaboration d’un dossier de mobilisation et de soutien financier (CR,CG)
 Préparation concrète de l’événement
 Campagne d’information et de communication ad hoc

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
30.

 Orientation 2 : un territoire économique de qualité :

Orientation stratégique
UN TERRITOIRE ECONOMIQUE DE QUALITE
n°2

DEVELOPPEMENT DES CIRCUITS COURTS DE COMMERCIALISATION DES PRODUCTIONS AGRICOLES


Action n° 2.1. LOCALES AVEC UN SOUTIEN PARTICULIER A L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE

- L’évolution des modes de consommation


Contexte, enjeux - la forte demande métropolitaine potentielle
- la qualité des productions locales
- le soutien à l’agriculture
- La diversification des activités agricoles vers des productions à plus forte valeur ajoutée
- Le projet agricole de la ferme du Sougey

- répondre à une demande urbaine croissante


Objectifs opérationnels - valoriser les productions locales
- dynamiser l’agriculture
- créer des modes de développement endogène par la rencontre entre l’offre et la demande locales

- des partenariats avec les acteurs et commerces locaux (vente directe, approvisionnement
Descriptif de l’action
- des actions exemplaires, dont certaines initiées par la collectivité de type restauration collective (charte
d’engagement) ;
- une stratégie marketing à engager à + long terme sur la valorisation des productions AOC (engagée au
niveau du syndicat de défense beurre et crème de Bresse)
- soutien à l’organisation d’un approvisionnement en circuit court
- Créer une dynamique d’approvisionnement de la restauration collective en produits bio et locaux
- le regroupement de producteurs dans un local dédié

Résultats attendus - - création de valeur ajoutée agricole


bénéficiaires - agriculteurs, commerçants, consommateurs

Pilotage et partenaires Incitation de la Communauté de Communes, communes, agriculteurs, coopératives, établissements publics,
associés scolaires, associations de consommateurs.

Échéancier
Court terme (2011 à 2015)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
31.

Action n° 2.1.

Indicateurs de réalisation

 Recensement des producteurs locaux potentiellement impliqués


 Information et sensibilisation des producteurs
 Engagement d’un plan de restauration collective à partir des produits locaux
 Mise au point d’une communication sur les productions du territoire
 Identification et réalisation d’un local dédié

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
32.

Orientation 2 : un territoire économique de qualité :

Orientation stratégique
n°2 UN TERRITOIRE ECONOMIQUE DE QUALITE

DEVELOPPEMENT D’UNE STRATEGIE ECONOMIQUE, APPUYEE SUR UN MARKETING TERRITORIAL


Action n° 2..2. RENOUVELE

- La concurrence entre les territoires


Contexte, enjeux - Le vieillissement des bases de communication du territoire de Montrevel
- L’élargissement de la base géographique de communication du territoire
- La modernisation de l’image tant en externe qu’en interne
- L’emploi des jeunes et leur maintien dans le territoire

- Renouveler les cibles et contenus de la communication du territoire


Objectifs opérationnels - Faire connaître les atouts du territoire en dehors de ses caractéristiques traditionnelles
- Inscrire le marketing dans un environnement de complémentarités métropolitaines
- Inscrire le territoire dans un marketing économique pour l’attraction d’activités
- Faire en sorte que le tissu économique s’investisse plus dans l’offre de main d’œuvre locale, participe à la
formation des jeunes.

- Mise en place d’une stratégie globale de communication, assortie de nouveaux messages à l’échelle du
Descriptif de l’action
bassin de BB avec une fonction veille économique dans chaque intercommunalité
- Incitation des entreprises à l’offre de stages et d’apprentissage aux jeunes : rencontres avec les
entreprises, analyse des besoins en main d’œuvre et qualification des entreprises, information et
communication renforcée auprès des jeunes.
-
Résultats attendus - - attractivité économique, attractivité touristique, affirmation de la personnalité territoriale
bénéficiaires

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, communes, entreprises, acteurs du tourisme, Cap 3b, chambres consulaires, Mission
associés Économique de l’Ain
Échéancier
Court terme (2011 à 2012) – démarrage en 2011

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
33.

Action n° 2.2.

Indicateurs de réalisation

 Mise en place d’un cercle de réflexion sur les nouveaux messages et vecteurs de communication
 Recrutement d’une agence performante de conseil en marketing et communication
 Développer le site Internet
 Refondre les journaux et médias locaux
 Organiser, à intervalles réguliers, une communication publicitaire à destination de l’aire métropolitaine (loisirs, tourisme,
gastronomie, produits, mais aussi dessertes, services, cadre de vie, zones d’activités, ...)

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
34.

Orientation 2 : un territoire économique de qualité :

Orientation stratégique
n°2 UN TERRITOIRE ECONOMIQUE DE QUALITE

Action n°2 .3. CREATION D’UNE UNE PEPINIERE D’ENTREPRISES POUR AIDER AU DEMARRAGE DE PME-TPE

- La demande des TPE du territoire d’un soutien accru de l’action publique


Contexte, enjeux - L’avenir économique du territoire lié à la création de TPE/PME
- L’enjeu d’investissement dans les initiatives économiques locales
- La création d’emplois

- Création d’emplois
Objectifs opérationnels - Renouvellement du tissu économique local

- Réalisation d’un immobilier dédiée à la création d’entreprises, petites à moyennes


Descriptif de l’action

Résultats attendus - - Création d’activités nouvelles


bénéficiaires

Pilotage et partenaires Initiative de la Communauté de Communes, communes, entreprises, CAP 3b


associés
Échéancier Etudes en cours fin 2010- 2011
Réalisation à Court terme (2012 à 2015)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
35.

Action n° 2.3.

Indicateurs de réalisation

 Lancement d’une étude de faisabilité


 Identification d’un site
 Mise en chantier

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
36.

Orientation 2 : un territoire économique de qualité :

Orientation stratégique
n°2 UN TERRITOIRE ECONOMIQUE DE QUALITE

Action n° 2.4. RATIONALISATION ET VALORISATION DES ZONES D’ACTIVITES

- La compétitivité du territoire
Contexte, enjeux - La dispersion actuelle des zones d’activités
- Les enjeux de modernisation et de concentration des ZA
- La performance économique globale de Montrevel
- Son inscription dans les enjeux de flux de transports et échanges métropolitains

- Attractivité d’entreprises
Objectifs opérationnels - Création d’emplois
- Renouvellement du tissu économique local
- Cohérence et efficacité de la politique intercommunale des ZA

Dans un premier temps à court terme : réalisation d’une étude stratégie et d’un schéma à long terme de
Descriptif de l’action
création, d’aménagement et de valorisation des ZA pour :
- efficacité et concentration
- répartition équilibrée
- modernisation et vocation au développement durable
- marketing économique
- aménagements locaux de qualité

Résultats attendus - - Création d’activités nouvelles


bénéficiaires - Création d’emplois
- Économies d’échelle, gestion intégrée, positionnement économique

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, communes, CAP 3B


associés
Échéancier Court terme (2010 à 2011)
engagement en 2010

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
37.

Action n° 2.4.

Indicateurs de réalisation

 Lancement d’une étude de stratégie économique et de positionnement des zones d’activités


 Organisation d’un groupe de réflexion stratégique Communauté de Communes/entreprises
 Mise en oeuvre des réalisations projetées

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
38.

Orientation 2 : un territoire économique de qualité :

Orientation stratégique
n°2 UN TERRITOIRE ECONOMIQUE DE QUALITE

Action n° 2.5. INCITATION ET ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D’ECO ACTIVITES

- La généralisation des objectifs de développement durable


Contexte, enjeux - Les perspectives de création d’emplois dans ce domaine
- La sensibilité du territoire en la matière

- Création d’activités
Objectifs opérationnels - Création d’emplois
- Renouvellement du tissu économique local

- Soutien aux éco activités par la demande publique locale


Descriptif de l’action
- Inscription de cette dimension dans la politique de Zones d’Activités.
- Accompagnement des professionnels vers les métiers de l’éco construction

Résultats attendus - - Création d’activités nouvelles


bénéficiaires - Création d’emplois
- Participation à l’exemplarité écologique du territoire

Pilotage et partenaires Encouragement de la Communauté de Communes, communes, entreprises, chambres consulaires, les Fédérations
associés de métiers (FBPT, CAPEB, ...).

Échéancier
Moyen terme (2011 à 2015)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
39.

Action n° 2.5.

Indicateurs de réalisation

 Inscription de cette démarche dans l’étude de stratégie économique et de positionnement des ZA


 Mise au point d’une charte d’engagement des collectivités à l’utilisation des ressources locales en matière d’éco activités

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
40.

Orientation 2 : un territoire économique de qualité :

Orientation stratégique
n°2 UN TERRITOIRE ECONOMIQUE DE QUALITE

Action n°2.6. ENCOURAGER LA DIVERSIFICATION DE L’OFFRE DES PETITS COMMERCES

- un territoire qui se veut attractif


Contexte, enjeux - la disparition progressive des derniers petits commerces et points de vente traditionnels
- le vieillissement de la population et les besoins de proximité associés

Objectifs opérationnels Maintenir ou permettre le développement de petits commerces locaux à l’échelle de la communauté de communes,
pour permettre aux personnes sans moyens de transport de s’approvisionner, pour inciter à privilégier l’achat local,
pour proposer des services associés innovants qu’on ne trouve pas dans les grandes surfaces.
L’objectif principal est de garder une dynamique dans les cœurs de village.

Descriptif de l’action - Débat au sein de la communauté de communes pour préciser les objectifs et résultats attendus et
définir les cibles et modalités d’actions. Il pourrait s’agir d’apporter de l’ingénierie commerciale, un
conseil en marketing aux commerces locaux pour permettre un redéploiement des activités.
- Repérage des commerces existants pour leur proposer des services nouveaux (ex. Point Internet, achat
de titres de transports, …) – enquête auprès de tous les commerçants – Rencontre des producteurs
locaux pour partenariats éventuels – idem pour les enseignes de grandes surfaces présentes sur le
territoire.

Résultats attendus - Les habitants


bénéficiaires Les petits commerces en général – les acteurs économiques locaux

Pilotage et partenaires la communauté de communes


associés les commerçants actuels, les associations de consommateurs, la Chambre de Commerce et d’Industrie ….

Échéancier Moyen terme (2011 à 2015) – démarrage 2011

Moyens financiers à mobiliser Compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
41.

Action n° 2.6.

Indicateurs de réalisation

 Mise au débat de cet objectif au sein de la CC


 Campagne d’information auprès des commerçants pour les associer
 Consultation pour identifier les services nouveaux éventuels
 Appui en conseil pour incitation au développement des petits commerces

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
42.

Orientation 2 : un territoire économique de qualité :

Orientation stratégique
n°2 UN TERRITOIRE ECONOMIQUE DE QUALITE

APPUI AUX SERVICES A LA PERSONNE ET A LA CREATION D’ACTIVITES DANS CE SECTEUR


Action n° 2.7.

- la croissance démographique prévue


Contexte, enjeux - le vieillissement de la population
- la création potentielle d’emplois dans ce secteur
- la demande croissante de services de proximité

Permettre à la fois un développement des services à la population en augmentation et la création d’emplois dans ce
Objectifs opérationnels secteur. L’offre de service à la personnes devra répondre aux besoins liés au vieillissement de la population, et aux
besoins des familles de plus en nombreuses sur le territoire.

Soutien à la création de petites entreprises (jeunes), aux associations, mise en place de dispositifs d’informations et
Descriptif de l’action
de mise en contact de l’offre et de la demande.
Orientation des porteurs de projets ; incitation au regroupement des services à la personne.
Résultats attendus - Une population locale davantage satisfaite de l’offre et la complémentarité des services à la personne : toutes les
bénéficiaires catégories de population en demande sont concernées (familles, personnes âgées, handicapés, malades...)
La création d’emplois dans ce secteur.

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, CAP 3B, Maison de l’Emploi …


associés
Échéancier Moyen terme (2011 à 2015)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
43.

Action n° 2.7.

Indicateurs de réalisation
 Établissement d’un recensement de besoins potentiels
 Information auprès des associations et en direction des jeunes actifs
 Mise en place d’un système de rapprochement entre offre et demande

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
44.

Orientation 3 : un territoire aménagé et structuré :

Orientation stratégique
n°3 UN TERRITOIRE AMENAGE ET STRUCTURE

Action n° 3.1. REALISATION D’UN SCHEMA INTERCOMMUNAL D’AMENAGEMENT ET DE GESTION DE L’ESPACE

- La volonté collective affirmée d’un territoire à haute qualité de l’aménagement


Contexte, enjeux - La dispersion des initiatives en matière d’urbanisme
- Une prospective montrant la nécessité de transformations dans l’affectation des espaces
- Les objectifs de développement durable conduisant à une gestion globale et précautionneuse
- Le territoire intercommunal comme échelle évidente pour l’aménagement et la gestion des espaces
- A terme un véritable schéma d’aménagement global et intégré

La mise à disposition pour tous les acteurs, intercommunaux, communaux, les acteurs publics et privés d’un
Objectifs opérationnels document précis et ferme définissant les objectifs et conditions d’aménagement, d’organisation et d’utilisation des
espaces
La conception d’une vision stratégique communautaire dans la gestion de l’espace.

Réalisation concertée d’une charte de principes et d’objectifs d’aménagement du territoire qui permettra
Descriptif de l’action
d’harmoniser les pratiques communales dans un premier temps, et de se donner des objectifs communs, entre PLU
et SCOT. Une entrée thématique sera privilégiée : déplacements doux, paysages, habitat…

Résultats attendus - - cohérence dans l’aménagement du territoire intercommunal


bénéficiaires - lisibilité de la politique d’aménagement
- qualité de l’urbanisme
- efficacité et performance des réponses de l’aménagement aux enjeux tels que transports, habitat, milieux,
équipements, services
- émergence d’une personnalité territoriale

Pilotage et partenaires Pilotage : Communauté de Communes


associés Partenaires : communes, SCOT, DDT...

Échéancier Démarrage à Court terme (2011 à 2015)


Aboutissement à moyen terme

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
45.

Action n° 3.1.

Indicateurs de réalisation

 Engagement de la réflexion par le Conseil Communautaire


 Recrutement d’un cabinet spécialisé pour l’identification des convergences et conditions d’harmonisation des PLU
 Élaboration d’une charte de l’aménagement du territoire : principes et objectifs

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
46.

Orientation 3 : un territoire aménagé et structuré :

Orientation stratégique
n°3 UN TERRITOIRE AMENAGE ET STRUCTURE

CONSTRUCTION DE QUARTIERS D’HABITAT AVEC MIXITE SOCIALE ET COHERENCE ARCHITECTURALE,


Action n° 3 .2. RENFORÇANT L’OFFRE EN SERVICES DE PROXIMITÉ

- les perspectives de croissance démographique


Contexte, enjeux - les risques de conflits d’usage et de partition sociale
- la pauvreté architecturale des lotissements et l’absence de logique d’utilisation rationnelle de l’espace
- la disparité des constructions

Parvenir à proposer des formes nouvelles d’habitat, dans un contexte rural/urbain, permettant une identité
Objectifs opérationnels architecturale à l’échelle du territoire, la coexistence de catégories sociales différentes, la mise à disposition
d’équipements de proximité, le maintien des jeunes sur le territoire

- Lancement, à titre expérimental, d’une opération d’habitat exemplaire de la mixité et de l’éco construction
Descriptif de l’action
(Approche Environnementale de l’Urbanisme, par exemple)
- Soutien au logement pour les jeunes qui s’engagent dans l’apprentissage
- Mise en œuvre de la Charte Habitat signée par tous les partenaires de l’habitat sur le territoire CAP 3B en
2010.

Résultats attendus - - qualité de l’urbanisme


bénéficiaires - levier pour l’évolution de l’urbanisme territorial vers une vision écologique et sociale
- anticipation sur l’évolution démographique et l’arrivée de nouvelles populations
- activités des jeunes sur le territoire

Pilotage et partenaires Communauté de Communes , communes, promoteurs, CAP 3B, CAUE, bailleurs sociaux, opérateurs divers …
associés
Échéancier Moyen terme (2011 à 2015)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
47.

Action n° 3.2.

Indicateurs de réalisation

 Analyse d’exemples (benchmarking)


 Identification d’un premier site
 Étude de conception architecturale
 Mise en chantier d’un premier projet expérimental

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
48.

Orientation 3 : un territoire aménagé et structuré :

Orientation stratégique
n°3 UN TERRITOIRE AMENAGE ET STRUCTURE

Action n° 3.3. INCITATION A UNE OFFRE DE LOGEMENT LOCATIF EN HQE OU A ENERGIE POSITIVE

- les perspectives de croissance démographique


Contexte, enjeux - la politique sociale de la Communauté de Communes
- l’exemplarité écologique

Objectifs opérationnels - Suivre l’évolution démographique par une politique affirmée d’habitat durable, valoriser l’image d’accueil du
territoire
- Améliorer le taux de logements sociaux sur le territoire

- Lancement, à titre expérimental, d’une opération d’habitat selon des principes d’éco construction à
Descriptif de l’action
proximité des centres villages
- Définition d’un programme intercommunal de construction de logements sociaux

Résultats attendus - - qualité de l’urbanisme


bénéficiaires - levier pour l’évolution de l’urbanisme territorial vers une vision écologique et sociale
- anticipation sur l’évolution démographique et l’arrivée de nouvelles populations

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, communes, promoteurs, bailleurs sociaux, …


associés
Échéancier
Moyen terme (2011 à 2015) – démarrage 2012 à 2013

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
49.

Action n° 3.3.

Indicateurs de réalisation

 Analyse d’exemples (benchmarking)


 Identification d’un premier site
 Étude de conception architecturale
 Mise en chantier d’un premier projet expérimental

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
50.

Orientation 4 : un territoire écologique de qualité : cette action peut être regroupée avec l’action 33 :

Orientation stratégique
n° 4 UN TERRITOIRE ECOLOGIQUE DE QUALITÉ

POURSUIVRE LA SENSIBILISATION DES CITOYENS ET ACTEURS A LA PRISE EN COMPTE DU


Action n° 4.1. DEVELOPPEMENT DURABLE

- L’éducation au développement durable et l’existence d’un agenda 21, d’une culture commune
Contexte, enjeux - La volonté des acteurs de constituer le territoire comme pilote en matière écologique
- La tradition du territoire en la matière et l’envie de diffuser davantage les valeurs de développement
durable de manière concrète et ciblée

Objectifs Développer une citoyenneté écologique fondée sur la prise de conscience, l’information et la communication
notamment autour de cibles qui seront à préciser régulièrement, comme la gestion des déchets (inciter à la
diminution des volumes) ou la gestion de l’eau (permettre de mieux connaître la ressource, ses fragilités, protéger
le plan d’eau de la base de loisirs et améliorer la qualité de l’eau des lacs, inciter à l’utilisation des modes doux de
déplacement ou alternatifs …).

Pérenniser et amplifier les actions conduites :


Descriptif de l’action
- introduction d’actions innovantes dans la gestion publique et promotion
- campagnes de communication autour des cibles identifiées
- sessions d’information / de formation dans les établissements scolaires
- Veiller au maintien de la qualité du plan d’eau

Résultats attendus - - adhésion du plus grand nombre aux valeurs et objectifs de l’écologie
bénéficiaires - mobilisation citoyenne écologique sur les projets co construits

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, communes, associations, Syndicats de rivières, ORGANOM, …


associés
Échéancier Court terme (2011 à 2012) – Poursuite du travail entrepris

Moyens financiers à mobiliser

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
51.

Action n° 4.1.

Indicateurs de réalisation

 Mise en place d’un groupe de réflexion intercommunal pour l’identification d’actions et de cibles
 Diffusion d’une plaquette de sensibilisation
 Mise en place d’actions d’information dans les écoles et collèges

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
52.

Orientation 4 : un territoire écologique de qualité :

Orientation stratégique
n°4 UN TERRITOIRE ECOLOGIQUE DE QUALITÉ

Action n° 4.2. PROTECTION ET PORTÉE À CONNAISSANCE DE LA BIODIVERSITÉ DU TERRITOIRE

- l’objectif d’exemplarité du projet de territoire


Contexte, enjeux - la diversité des milieux sur le territoire et leur richesse
- l’expansion démographique et urbanistique au regard de la fragilité des milieux
- le contexte global de diminution de la biodiversité et de ses indices.

Objectifs opérationnels Faire connaître la biodiversité du territoire et sa fragilité pour mieux la préserver.
Disposer également d’un véritable outil de connaissance et de travail permettant une meilleure approche du
développement durable, des contraintes d’aménagement et d’urbanisme, des espaces sensibles et des outils de
protection

- S’appuyer sur les études et inventaires des milieux sous l’angle de la biodiversité : études en cours dans le
Descriptif de l’action
cadre du deuxième contrat de rivière Reyssouze, travaux réalisés sur les milieux humides par le
Conservatoire des Espaces Naturels dans le cadre du CDDRA.
- Mettre en place d’un observatoire de la biodiversité, permettant son suivi
- Communiquer sur cette biodiversité et son importance.

Résultats attendus - La connaissance et les capacités d’évaluation des impacts de l’aménagement sur l’environnement naturel
bénéficiaires

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, communes, associations, CAP 3 B, CREN, associations environnementales
associés départementale, syndicats de rivières…

Échéancier Court terme (2011 à 2012)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
53.

Action n° 4.2.

Indicateurs de réalisation

 Achever l’inventaire de la biodiversité


 Engager une communication sur la biodiversité à destination des acteurs, des citoyens, des scolaires

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
54.

Orientation 4 : un territoire écologique de qualité :

Orientation stratégique
n°4 UN TERRITOIRE ECOLOGIQUE DE QUALITÉ

Action n° 4.3 MAINTIEN ET VALORISATION DES PAYSAGES DE BOCAGES DU TERRITOIRE

- la grande richesse des milieux bocagers sur ce territoire tant du point de vue des paysages que de la
Contexte, enjeux biodiversité et du patrimoine naturels régional
- l’expansion démographique et urbanistique au regard de la fragilité des milieux, la sensibilisation au
développement durable
- la volonté de maintenir un patrimoine qui tend à disparaître (le paysage bocager a subit des atteintes au
cours des dernières décennies)
- la protection de la biodiversité, « la reconquête de l’image agricole »,

Objectifs opérationnels Poursuivre la démarche de sensibilisation engagée, en créant une dynamique autour de la plantation de haies
bocagères et de leur entretien comprenant la plantation des haies, leur entretien et leur valorisation en bois de
chauffage notamment,
Développer notamment la sensibilisation des enfants au maintien et au rôle de ces haies et du bocage.

- Campagne de communication incitant à la plantation de haies bocagères (visite individuelle) sur des sites
Descriptif de l’action jugés prioritaires au sein du territoire
- Organisation de journées de démonstration de taille.
- Communication technique autour de la plantation, du choix des essences selon leur utilisation et de
l’entretien des haies (préparation du sol, taille,…)
- Organisation d’une filière locale pour la valorisation de la haie en bois énergie
- Animations conduites dans les écoles primaires du canton, et au collège

Résultats attendus - La connaissance et la valorisation des haies et des paysages de bocage du territoire par le plus grand nombre
bénéficiaires La mobilisation et l’adhésion du plus grand nombre (agriculteurs et propriétaires fonciers notamment)

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, agriculteurs, propriétaires fonciers, Chambre d’Agriculture, CEDAA, Syndicat de rivière,
associés Conseil Général, Conseil Régional, CAP 3b, Europe, DDT, CAUE, FRAPNA, CUMA, communes, Écoles.

Échéancier Court terme (2011 à 2012) – Poursuite du travail entrepris

Moyens financiers à mobiliser Appel à projet régional, Conseil Régional, CCMB, bénéficiaires

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
55.

Action n° 4.3.

Indicateurs de réalisation

 Les mètres linéaires de haies bocagères entretenues et valorisées


 Les actions de sensibilisation et communication engagées, à destination des acteurs, des citoyens, des scolaires (nombre d’enfants
sensibilisés)

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

+
-
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
56.

 Orientation 5 : un territoire attractif et rayonnant :

Orientation stratégique
n°5 UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET RAYONNANT

Action n° 51 CREATION D’UN POLE D’AIDE A LA PARENTALITE

- Une meilleure insertion de nouvelles familles


Contexte, enjeux - l’absence de point centralisant l’ensemble des informations nécessaires, relatives à l’enfance, la petite
enfance et la jeunesse.

- Rassembler les informations destinées aux familles, pour toutes les tranches d’âge afin de faciliter le choix
Objectifs opérationnels des modes de garde et activités extrascolaires présentes sur le territoire
- Communiquer sur les services offerts sur le territoire en direction de la jeunesse, de l’enfance et de la petite
enfance.
- Développer l’aide à la parentalité par un accueil élargi à tous les parents du territoire pour l’accueil, le
soutien et la prévention.
- Rapprocher les familles entre elles en créant un lieu de rencontre
-
- S’appuyer sur des supports de communication existants ou à créer : guide des associations, kit
Descriptif de l’action
d’information pour les nouveaux habitants, relais des secrétaires de mairie, …
Aide à la parentalité :
 Organiser des points rencontre collectifs entre parents et enfants,
 Organiser des permanences régulières avec les professionnels pour un accueil individuel : psychologues,
travailleurs sociaux, puéricultrices,…

Résultats attendus - Des familles nouvelles sur le territoire mieux informées des différentes possibilités (garde, activités) pour leurs
bénéficiaires enfants
Une centralisation des informations facilitant le travail de repérage et renseignements par les agents communaux
Une meilleure lisibilité de l’offre en direction de l’enfance, petite enfance
Une meilleure insertion des familles sur le territoire

Pilotage et partenaires La communauté de communes


associés Les services sociaux du Conseil Général et de la CAF – les assistantes maternelles actuelles – les CCAS des
communes - Point information jeunesse, associations de parents d’élèves, CREF ( Centre Régional d’Éducation
Enfance Familles), association familles rurales, …
Échéancier Court terme (2011 à 2012) – démarrage 2011

Moyens financiers à mobiliser Recrutement d’une personne en complément des services existants pour développer les nouvelles actions

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
57.

Action n° 5.1.

Indicateurs de réalisation

 Prise de compétence « enfance-petite enfance » par la communauté de communes et définition d’une politique adaptée
 Recrutement d’une personne à mi temps
 Mise en place d’un site Internet dédié
 Ouverture du point info matérialisé

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
58.

Orientation 5 : un territoire attractif et rayonnant :

Orientation Stratégique 5
UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET RAYONNANT

Action n° 5.2. CONSTRUCTION D’UN EQUIPEMENT MULTIFONCTIONNEL COUVERT

- le rayonnement du territoire
Contexte, enjeux - la demande des jeunes en la matière
- l’enjeu de regroupement d’activités
- la mise à disposition d’un équipement de dimension adéquate pour une pluralité de manifestations
- Une offre insuffisante en salles équipées sur le territoire

Adapter les moyens aux ambitions culturelles, sportives, événementielles


Objectifs opérationnels

La construction, en localisation centrale au territoire, d’un équipement flexible, permettant l’organisation d’une
Descriptif de l’action
grande diversité de manifestations sportives, culturelles et de loisirs

Résultats attendus - L’ensemble de la population et des communes du territoire – les associations


bénéficiaires

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, associations, …


associés
Échéancier
Moyen terme (2011 à 2015) – démarrage entre 2012 et 2015

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
59.

Action n° 5.2.

Indicateurs de réalisation

 Mise à l’étude du projet : site, architecture, coût, programmation, multifonctionnalité


 Mise en chantier

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
60.

Orientation 5 : un territoire attractif et rayonnant :

Orientation stratégique
n°5 UN TERRITOIRE ATTRACTIF ET RAYONNANT

Action n° 5.3. ORGANISATION DE CONFERENCES ET DE TEMPS DE FORMATION POUR LES HABITANTS

- la demande croissante de culture générale


Contexte, enjeux - le souci de développer les échanges entre les citoyens et des sources de connaissance et de culture
- une réponse locale à des besoins de culture de nouvelles populations d’origine urbaine
- la demande croissante de loisirs et activités de proximité, permettant de rompre avec un certain isolement
- la volonté d’une animation culturelle, concernant potentiellement toute la population

Proposer sur le territoire une offre d’accès à la connaissance, la culture, la science, l’art, diverses formes
Objectifs opérationnels d’enrichissement intellectuel à destination du plus grand nombre.

Mise en place d’une offre de conférences pour tout public en prenant appui sur le champ associatif.
Descriptif de l’action
Le cinéma rural itinérant peut être un support alternatif et complémentaire aux conférences et temps d’échanges.
L’équipement multifonctionnel couvert à venir (cf. fiche action) pourrait les accueillir à terme.

Résultats attendus - L’ensemble de la population, avec une attention particulière en direction des publics captifs, des jeunes - Les
bénéficiaires habitants – les communes accueillantes
Une offre culturelle de qualité, des temps d’échanges et de rencontres pour les habitants

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, communes, associations, le monde de l’entreprise


associés
Échéancier Court terme (2011 à 2012)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
61.

Action n° 5.3.

Indicateurs de réalisation

- Nombre de temps et rencontres organisés


- Nombre de participants, bénéficiaires
- Le renouvellement de la programmation après une année de mobilisation

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
62.

Orientation 6 : un territoire solidaire et accueillant :

Orientation stratégique
n°6 UN TERRITOIRE SOLIDAIRE ET ACCUEILLANT

ETUDE POUR LA CRÉATION DE LOGEMENT INTERMEDIAIRE - ENTRE HABITAT AUTONOME ET MAISON DE


Action n° 6.1. RETRAITE – OU « PETITES UNITES DE VIE »

- le vieillissement de la population
Contexte, enjeux - l’enjeu de l’intergénérationnel
- le maintien à domicile des seniors
- la proximité et la souplesse des services du quotidien

Permettre à terme la mise à disposition d’un habitat intelligent proposant à la fois une individualisation du logement
Objectifs opérationnels et la sécurité dans la vie quotidienne : services, soins, alimentation...
Créer de petites unités de vie, conçues pour les personnes âgées déjà dépendantes leur permet de garder une
certaine dignité, notamment à travers les échanges avec d’autres personnes.

Dans un premier temps engager une démarche de réflexion expérimentale sur la faisabilité, économique, technique,
Descriptif de l’action sociologique du concept, débouchant à plus long terme sur la réalisation d’un ensemble d’habitat sur les bases du
projet
Une étude de faisabilité et d’opportunité s’appuyant sur l’expérimentation et les expériences menées sur d’autres
territoires pourra être lancée afin de juger de la pertinence de l’action par rapport aux objectifs.
Dans un 2nd temps, la réalisation de ces unités de vie ou logements intermédiaires en les intégrant dans l’habitat
existant ou des constructions nouvelles selon le principe de mixité sociale
Une veille permanente devra l’étude de besoins sera prévue.
Résultats attendus - Les seniors
bénéficiaires

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, communes, ...


associés
Échéancier Etudes à Court terme (2011 à 2015)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
63.

Action n° 61

Indicateurs de réalisation

 Étude de faisabilité opérationnelle : exemples, références, benchmarking


 Choix d’un projet : localisation, dimensionnement, partenariats
 Engagement d’une réalisation concrète expérimentale

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
64.

Orientation 6 : un territoire solidaire et accueillant

Orientation stratégique
n°6 UN TERRITOIRE SOLIDAIRE ET ACCUEILLANT

Action n° 6.2. DEVELOPPEMENT DU CARACTERE PLURIDISCIPLINAIRE DES MAISONS DE SANTE

- le vieillissement de la population
Contexte, enjeux - la volonté de maintien à domicile des personnes âgées
- une offre de soins de plus en plus ténue (contexte national)
- le souci de services de santé de proximité

- regrouper dans un même lieu différents services en matière de santé et de soins, afin de rendre attractif les
Objectifs opérationnels possibilités pour les professionnels de s’installer et parallèlement offrir au territoire des services de qualité
- Renforcer le caractère pluridisciplinaire des maisons de santé, en accueillant de nouveaux professionnels de
santé biologiste, pédicure, orthophoniste,…)

Cette action nécessite, de mobiliser les professionnels déjà présents sur le territoire, et d’offrir la possibilité à de
Descriptif de l’action
nouvelles professions de s’installer dans les maisons de santé existantes.
Une veille permanente permettra de vérifier l’adéquation de l’existant avec l’évolution de la population.
Résultats attendus - - L’ensemble de la population
bénéficiaires - Les professionnels de la santé

Pilotage et partenaires la communauté de communes


associés
Echéancier
Moyen terme (2011 à 2015)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
65.

Action n° 62

Indicateurs de réalisation

 Réalisation d’une étude d’opportunité et de faisabilité


 Information et mobilisation des professionnels
 Définition du projet opérationnel
 Mise en chantier

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
66.

Orientation 6 : un territoire solidaire et accueillant

Orientation stratégique
n°6 UN TERRITOIRE SOLIDAIRE ET ACCUEILLANT

Action n° 6.3. DEVELOPPEMENT DES CONDITIONS D’ACCESSIBILITE DES EQUIPEMENTS ET D’ACCUEIL DANS LE
MILIEU DU TRAVAIL POUR LE HANDICAP

Contexte, enjeux - le soucis d’exemplarité du territoire en matière de solidarités en direction des personnes exclues (dont les
personnes handicapées)
- la volonté d’aller au delà de la réglementation en vigueur, jugée insuffisante pour permettre aux personnes
handicapées de vivre dans des conditions acceptables – le soucis d’un meilleur accueil pour ce public spécifique

Objectifs opérationnels - renforcer et généraliser l’accessibilité à tous les équipements, en allant au delà des normes en vigueur si
besoin, et en vérifiant leur ergonomie avec des personnes handicapées
- inciter les employeurs à davantage prendre en compte le handicap dans le milieu du travail à travers
l’adaptation des locaux, postes de travail et l’embauche de personnes handicapées
- Offrir des possibilités d’apprentissage et de perfectionnement en TIC pour les personnes qui en sont exclues
- Communiquer sur le handicap : conduire des actions de sensibilisation et d’information.
L’action comprend 2 volets :
Descriptif de l’action
- L’un d’eux concerne l’exemplarité de la collectivité avec une mise aux normes des équipements destinés
aux handicapés pouvant aller au delà de la réglementation pour satisfaire aux besoins réels des personnes
concernées. Cette opération s’appuiera sur un diagnostic, une programmation des travaux, la réalisation et
le suivi ; elle nécessitera un effort financier important de la part des collectivités.
- Le 2nd volet concerne le monde du travail avec la sollicitation des acteurs économiques en parallèle de
l’engagement des services publics dans une politique d’emploi de personnes handicapées.

Résultats attendus - Un territoire exemplaire et moteur en matière d’accueil et insertion de personnes handicapées
bénéficiaires Des acteurs économiques et habitants davantage sensibilisés aux difficultés rencontrées par les personnes
handicapées et plus attentives à leurs besoins.

Pilotage et partenaires la communauté de communes


associés les communes, les entreprises, les établissements de formations….….

Echéancier Court terme (2011 à 2015) – Poursuite du travail entrepris

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
67.

Action n° 6.3.

Indicateurs de réalisation

 Recensement des lieux d’amélioration des conditions d’accès dans les lieux publics
 Réalisation d’un diagnostic et d’un dossier de programmation
 Campagne d’information auprès des acteurs économiques, sociaux
 Mise en chantier des travaux nécessaires par les collectivités

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
68.

Orientation 6 : un territoire solidaire et accueillant

Orientation stratégique
n°6 UN TERRITOIRE SOLIDAIRE ET ACCUEILLANT

Action n° 6.4. ORGANISATION D’ÉCHANGES ET DE RENCONTRES INTER ASSOCIATIVES

- la richesse de la vie associative locale


Contexte, enjeux - l’enjeu du « vivre ensemble »
- l’extension des actions des associations vers les dimensions plus sociales

Favoriser des synergies entre associations, enrichir la vie sociale, créer des nouvelles associations pour des objectifs
Objectifs opérationnels nouveaux, produire de la mixité sociale et générationnelle
Encourager les rencontres entre associations, les inciter à mutualiser leurs moyens, et proposer éventuellement un
lieu d’échanges de type « maison des associations ». Ce lieu pourrait être à terme l’équipement plurifonctionnel.

Proposer une maison des associations et encourager les rencontres entre associations – organiser par exemple un
Descriptif de l’action
forum des associations.

Résultats attendus - L’ensemble de la population


bénéficiaires

Pilotage et partenaires Initiative de la Communauté de Communes, monde associatif.


associés
Échéancier Court terme (2011 à 2012) – démarrage 2011

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
69.

Action n° 6.4.

Indicateurs de réalisation

 Engagement d’une consultation ders associations


 Définition d’un programme de rencontres inter associatives selon des thèmes à définir
 Mise à l’étude d’une maison des associations
 Choix du lieu
 Mise en chantier

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
70.

Orientation 6 : un territoire solidaire et accueillant

Orientation stratégique
n°6 UN TERRITOIRE SOLIDAIRE ET ACCUEILLANT

Action n° 6.5. INCITATION DU MILIEU ASSOCIATIF A L’ASSISTANCE AUX PERSONNES EN SITUATION D’EXCLUSION

- la cohésion sociale exemplaire du projet de territoire


Contexte, enjeux - les crises à long terme et les processus croissants d’exclusion
- la nécessité d’actions complémentaires des interventions institutionnelles

Prolonger et étendre les politiques territoriales de solidarité


Objectifs opérationnels

Apport de soutien, financier, logistique aux associations à vocation sociale, mettre à leur disposition des
Descriptif de l’action
informations, mobiliser la population sur la solidarité « horizontale » (entre citoyens)

Résultats attendus - Toute personne en difficulté de vie, professionnelle, financière, sanitaire, ....
bénéficiaires

Pilotage et partenaires
associés
Échéancier Court à moyen terme (2011 à 2015)

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
71.

Action n° 6.5.

Indicateurs de réalisation

 Consultation du milieu associatif


 Recensement des associations impliquées par le champ d’intervention
 Communication en faveur de la solidarité « horizontale »
 Évaluation des moyens à mettre en œuvre
 Appel à projets des associations
 Premières actions mises en œuvre

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
72.

Orientation 6 : un territoire solidaire et accueillant

Orientation stratégique
n°6 UN TERRITOIRE SOLIDAIRE ET ACCUEILLANT

ENCOURAGEMENT POUR L’OUVERTURE D’UN TROC A VOCATION ECOLOGIQUE ET SOCIALE


Action n° 6.6.

- L’engagement du territoire en matière de solidarité sociale, notamment en direction des personnes les plus
Contexte, enjeux défavorisées et marginalisées
- la volonté de renforcer les liens sociaux et renouer avec la tradition d’entraide
- une population locale en attente de temps de rencontres & échanges

Organiser un « troc », c’est à dire un vide grenier, qui sera à vocation sociale mais aussi écologique : il permettra de
Objectifs opérationnels limiter la production de déchets par la valorisation de ce qui aurait été jeté ; il favorisera également le lien social,
voire la réinsertion sociale s’il est prolongé d’un atelier de réparation et remise en état d’objets.

L’action pourrait s’envisager avec le soutien de la communauté de communes et l’appui d’une association comme les
Descriptif de l’action
jardins de Cocagne pour l’aspect insertion sociale. Elle mobiliserait les habitants, les communes, les associations
locales…Le troc social et écologique pourrait être organisé sur un temps spécifique (année n) puis de manière plus
régulière (1 fois/trimestre) voire permanente (local de réparation/revente) si l’action était prolongée par le volet
réinsertion. Un important travail de réseau et de communication en amont serait nécessaire. La prise en charge par
une association intercommunale d’habitants pourrait être envisagée.
Le projet de Ressourcerie Recyclerie étudié par ORGANOM sur l’agglomération de Bourg-en-Bresse pourrait trouver
un prolongement local.

Résultats attendus - un temps de rencontres et de convivialité organisé une fois par an


bénéficiaires l’organisation d’un vide grenier qui devient social, écologique & solidaire (équitable) sous l’aspect « troc » (échange)
l’insertion de personnes en difficulté sociale et économique
Des objets valorisés et trouvant une 2nde vie au lieu d’être jetés

Pilotage et partenaires La communauté de communes (démarrage et communication)


associés Une association intercommunale à créer
L ‘association des jardins de Cocagne, les CCAS, d’autres associations locales, …

Échéancier Moyen terme (2011 à 2015) – démarrage en 2012

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
73.

Action n° 6.6.

Indicateurs de réalisation

 Consultation du monde associatif


 Création d’une association ad hoc
 Constitution d’un dossier de mise en oeuvre
 Campagne de communication et d’information sur le premier événement
 Organisation de l’événement : lieux, participations, ...

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
74.

 Orientation 7 : un territoire gouverné et citoyen :

Orientation stratégique
n°7 UN TERRITOIRE GOUVERNE ET CITOYEN

PRINCIPES DE LA CO-CONSTRUCTION DES GRANDS PROJETS RETENUS PAR LE TERRITOIRE : UNE


Action n° 7.1. CHARTE DE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE

- la volonté de la Communauté de Communes d’une démocratie participative de projets


Contexte, enjeux - l’information croissante des citoyens sur la vie publique
- la complexité de montage de projets et l’importance de l’association citoyenne
- l’intelligence collective des citoyens

Favoriser une efficacité plus grande des politiques publiques et une construction plus performante des projets par la
Objectifs opérationnels participation et l’implication citoyennes. Les jeunes seront également ciblés.

Élaboration par la Communauté de Communes d’une charte, assortie de principes, de co construction des grands
Descriptif de l’action
projets de la politique publique

Résultats attendus - La vie démocratique, la mobilisation citoyenne, l’efficacité des politiques publiques, ...
bénéficiaires

Pilotage et partenaires La Communauté de Communes, ...


associés
Échéancier Court terme (2011 à 2012) – réalisation 2010-2011

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
75.

Action n° 7.1.

Indicateurs de réalisation

 Décider en Conseil Communautaire du principe de la charte


 Créer une commission intercommunale ad hoc
 Rédiger les principes de la charte et définir la nature des projets concernés
 Engager une communication grand public

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
76.

Orientation 7 : un territoire gouverné et citoyen :

Orientation stratégique
n°7 UN TERRITOIRE GOUVERNE ET CITOYEN

Action n° 7.2. DEVELOPPEMENT ET RENOUVELLEMENT DE LA COMMUNICATION

- une communication trop ancrée sur les traditions


Contexte, enjeux - la communication comme un vecteur de mobilisation citoyenne
- la montée en puissance des nouveaux outils de communication
- des populations nouvelles à accueillir et informer
- une communication modernisée en direction des jeunes

Intensifier, avec des contenus et des formes modernes, la communication entre la Communauté de Communes et
Objectifs opérationnels les citoyens, entre les citoyens eux mêmes, sous forme éventuellement interactive
Distribuer un kit d’information aux nouvelles familles, outil pratique et simple, facilement actualisable.

- dans un premier temps un travail sur les messages renouvelés


Descriptif de l’action
- mise en place d’outils interactifs
- redéfinition des supports
- Créer un groupe de travail pour construire le kit d’information avec une association d’habitants :
recensement des informations utiles, repérage d’expériences similaires, définition des objectifs et ossature
du guide – phase de test et évaluation.

Résultats attendus - La Communauté de Commune, les citoyens


bénéficiaires

Pilotage et partenaires Communauté de Communes, communes, associations.


associés
Échéancier Court terme (2011 à 2012) – engagement en 2010-2011

Moyens financiers à mobiliser A compléter

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010
77.

Action n° 7.2.

Indicateurs de réalisation

 Mise en place d’un groupe intercommunal sur les objectifs et enjeux de communication
 Création d’un site Internet interactif
 Mobilisation citoyenne par une consultation « toutes boites » sur les attentes citoyennes, notamment à l’occasion de la
diffusion du projet de territoire
 Recrutement d’un cabinet conseil en communication
 Lancement d’un plan de communication et mise en oeuvre

Analyse de l’action au regard des objectifs de développement durable

- +
neutre

Développement
économique

Environnement

Solidarité sociale

Gouvernance

Communauté de Communes de Montrevel-en-Bresse. Projet de territoire – Etude de prospective territoriale, stratégie, orientation et actions. Rapport final
novembre 2010