Vous êtes sur la page 1sur 27

GUIDE PRATIQUE

La communication professionnelle

Méthodologie et Communication 1

Semestre 5

Professeur : Zohra TERRADA

Décembre 2016
1
Introduction

L’existence de la communication est liée à celle de l’Homme. Elle est omniprésente et évolue
au même titre que l’être humain.
La communication est le fait de faire passer un message à une ou plusieurs personnes. Elle a
pour but d’établir une relation avec autrui. Elle ne se résume pas à la simple transmission
d’une information. Il s’agit d’un processus complexe d’interactions multiples entre des
acteurs construisant une relation.

La communication peut avoir plusieurs aspects :

 verbale (parole)
 non verbale (gestes, comportements)
 écrite (expression écrite)
 visuelle (imprimée, web, vidéo)
 auditive (sonore, musicale, voix)

Elle peut prendre plusieurs formes :

La communication peut aussi désigner l’ensemble des moyens et techniques qui permettent la
diffusion d’un message. Ce dernier n’est qu’une initiative volontaire. L’émetteur crée une

2
situation de communication avec un destinataire dans une intention précise, avec un projet
explicite. L’enjeu est de se faire comprendre par le destinataire, et de susciter un feedback.
La connaissance et la maîtrise des principaux outils de communication professionnelle au sein
d'une organisation constituent un préalable à un management individuel et collectif
efficace pour son équipe.

En milieu professionnel, dans le cadre des activités quotidiennes, on est mis en situation de
communication écrite et orale.

La communication écrite
Toute communication écrite se caractérise par :

a- des spécificités rédactionnelles :


 structuration logique,
 lisibilité soutenant l’attention du lecteur,
 qualité de l’expression écrite.

b- des spécificités liées à la forme :


 règles de mise en forme,
 respect d’une charte graphique d’entreprise,
 mentions obligatoires sur un document commercial.

Exemples : rédaction de notes de service, lettres, comptes rendus, procès-verbaux, affiches,


journaux d’entreprise…

La communication orale
La part la plus importante des échanges dans les situations de travail se fait oralement.
Exemples : entretien téléphonique; accueil en face-à-face; réalisation d’un message sur
répondeur, d’une cassette audio; prise de parole en public pour exposer, animer une réunion…

La communication d’entreprise
Toute entreprise communique en permanence à la fois à l’intérieur de sa structure (personnel,
associés…) et avec son environnement extérieur.

3
Pour construire les relations et transmettre les informations d’une manière efficace, il faut
percevoir :
 les enjeux;
 les objectifs propres à chaque situation de communication ;
 la nature des relations entre les acteurs impliqués dans la situation de
communication.

Les outils de communication de l’entreprise:

 Documents écrits : catalogues, brochures publicitaires…


 Informations : numéros Vert, service consommateurs…
 Actions sociales : création de fondation, centre de recherche…
 Médias (presse, télévision, radio…)
 Actions de partenariat : parrainage…

La communication professionnelle revêt trois aspects :

La communication interne

Elle regroupe l’ensemble des actions de communication entreprises au sein d’une structure.
Suivant le statut, elle est à destination :
Pour les entreprises : des salariés, investisseurs, actionnaires, membres du corps administratif,
comité d’entreprise, organisations syndicales, etc.
Pour les associations : des adhérents, bénévoles salariés, membres du bureau, etc.
Elle peut être utilisée pour transmettre des informations, expliquer une nouvelle orientation,
des résultats, etc.
La communication interne s’inspire de plus en plus souvent des techniques de communication
commerciale, le but étant de «vendre» aux acteurs internes les objectifs et stratégies du projet
entreprenarial ou associatif.

4
La communication externe

Elle regroupe l’ensemble des actions de communication entreprises à destination des publics
externes à la structure, en général :
 grand public (clients, prospects, candidats potentiels, etc.)
 pouvoirs publics (agréments, subventions, etc.)
 institutions privées (recommandations, soutiens logistiques)
 relais d’opinion publique (presse, personnalités locales)
 autres entreprises ou associations (réseaux, fournisseurs)
 partenaires (conventionnement, mécénat, compétences, etc.)

La majeure partie des actions de communication externe est constituée d’actions de


communication commerciale, ou promotionnelle, même pour les associations.
La communication externe « s’oppose » à la communication interne.

la communication globale ou institutionnelle

Elle regroupe l’ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l’image de la
structure vis-à-vis de ses publics et différents partenaires. La principale différence avec la
communication interne ou externe est que c’est l’organisation qui est promue et non
directement ses services ou produits.

5
I- La communication interne
La communication interne est un des piliers de la gestion de l’entreprise. Le responsable des
Ressources Humaines doit être au point sur les objectifs de la communication interne et
élaborer les meilleurs outils adaptés à la culture de l’entreprise.

L’objectif final est de mettre en relation les salariés de l’entreprise (faciliter leur action
collective.)

Les objectifs et enjeux sont souvent de différentes natures et peuvent avoir :

 une dimension utilitariste : faire connaître à chaque salarié non seulement le


sens de sa « mission » mais aussi, les instructions relatives à son travail ;

 une dimension humaine : assurer la cohésion sociale contribuant à créer une


véritable culture d’entreprise, préparer au changement…

La communication interne peut être analysée sous différents angles

Nature du rapport Situations possibles

Rapport asymétrique  Information descendante d’un supérieur qui donne des consignes
à un subordonné afin d’asseoir son autorité, user de son influence
qui induit de la distance dans
mais aussi lui faire connaître la nature du travail à réaliser.
la relation
 Information ascendante d’un subordonné qui rend compte à un
supérieur hiérarchique.

Rapport symétrique qui  Information d’égal à égal qui établit une relation de coopération
induit de la proximité dans la sur un projet commun entre des acteurs placés au même niveau
relation hiérarchique. Les positions s’ajustent de façon complémentaire.

Degré de convergence  Au niveau des opinions (accord/désaccord).


 Au niveau des intérêts (partagés/incompatibles).
ou de divergence  Au niveau des affinités (attirance/répulsion).
entre les personnes  Au niveau du rapport des positions (chef/subordonné).

6
1- Les objectifs de la communication interne
1.1- Les objectifs de la communication descendante

• Faire connaitre les valeurs fondamentales de l’entreprise,

• Conforter chacun dans son rôle dans l’entreprise,

• Faire partager une vision et jouer le rôle de ciment fédérateur,

• Faire adhérer au projet collectif de l’entreprise,

• Faire connaitre les règles communes,

• Rassurer sur la pérennité de l’entreprise

1.2- Les objectifs de la communication ascendante

• Faciliter la connaissance du terrain,

• Percevoir le climat social,

• Etre à l’écoute de suggestions d’amélioration, car souvent les meilleurs


idées viennent du terrain,

• Etre au courant du marché, de la concurrence,

• Sortir de son bureau !!

• Transmettre ses compétences, son savoir-faire,

• Assurer le renouvellement d’un salarié qui quitte l’entreprise

1.3- Les objectifs de la communication transversale

• Faciliter le partage d’expériences,

• Inciter à l’interaction au quotidien entre salariés, services…

7
Ces trois types de communication amènent à l’adhésion à un projet partagé, et au sentiment
d’appartenance de tous les salariés.

2- La communication interne écrite

2.1- Les règles générales de la communication écrite


Elle doit être claire et précise. Il est donc recommander de :

a. Ne pas multiplier les objets, de le définir clairement et explicitement.

b. Faire un plan, pour aider à choisir et hiérarchiser les informations, adopter un


ordre chronologique, du particulier au général, des faits aux opinions, des
observations au diagnostic, de l'essentiel au détail :

• l'introduction rappelle l'objet de la correspondance (courrier précédent ou


affaire concernée),

• le développement fournit des explications ou expose les arguments ou la


réglementation,

• la conclusion fait apparaître la décision prise, la solution adoptée ou une


proposition énoncée clairement.

c. Tenir compte du destinataire


Il n'a pas forcément connaissance de l'affaire, il faut donc l’informer
simplement et clairement.

d. Reformuler la demande
Replacer les informations dans leur contexte.

e. Choisir les arguments


Commencez par lister les arguments que vous allez développer. C'est un bon
moyen de ne pas en oublier, de pouvoir les situer dans la hiérarchie du plan,
pour vous apercevoir que certains d'entre eux sont hors sujet ou peu valides.

f. Choisir ses mots


En fonction de votre interlocuteur, vous choisirez les mots qui font a priori
partie de son langage. Vous éviterez en général les termes trop techniques.

g. Respecter les règles de lisibilité

• bannir le jargon de spécialiste et les mots savants,

8
• donner la signification d'un sigle dès la première utilisation,

• faire des phrases courtes et développer une idée par phrase,

• alléger les phrases en réduisant le nombre des subordonnées,

• veiller à l'équilibre des paragraphes,

• si la correspondance comporte plusieurs pages, veiller à le faire apparaître


clairement (pagination, .../...).

h. Choisir le ton juste


Évitez le ton affectif. Vous pouvez utiliser le conditionnel, des adverbes ou la
forme interrogative.

i. Aller à l'essentiel

Dans un écrit professionnel, l'objectif visé est l'efficacité qui exige que l'on
aille rapidement à l'essentiel.

j. Citer les faits

Citez toujours les faits tels que vous les avez observés ou qu'ils vous ont été
rapportés. Donnez des chiffres, des dates, des statistiques chaque fois que
possible.

k. Utiliser des formules positives

l. Limiter la redondance

La répétition des informations peut parfois être utile et délibérée. La plupart du


temps, elle est involontaire et dénote un manque de rigueur. En vous relisant,
supprimez les répétitions ou les redondances.

2.2- Le style administratif


Le style administratif répond à certaines exigences :

a. Être courtois

Évitez tout jugement de valeur.

b. Être objectif

• Les réactions personnelles n'ont aucune place dans les documents officiels.

9
• Le signataire (qui peut être différent du rédacteur) incarne l'État ; il agit, par
conséquent, dans le cadre des lois et règlements. Tout ce qui est écrit doit
pouvoir être vérifié, notamment grâce aux références faites aux textes officiels.

c. Être clair

• L'administration ayant pour rôle de préparer ou de prendre des décisions, il faut


que l'action soit exprimée avec clarté pour être comprise de son destinataire.

• Recherchez l'emploi de mots simples.

• Chaque phrase doit être utile, donc apporter une information nouvelle.

d. Être logique

L'écrit doit être construit comme une démonstration.

e. Être responsable

Le rédacteur écrit au nom de l'autorité publique. Il emploie le "je", marque de


la responsabilité assumée.

f. Employer le vocabulaire administratif

Il existe un vocabulaire administratif original qui exprime la plupart du temps


le respect fondamental de la hiérarchie.

2.3- La lettre administrative


La lettre comprend trois parties bien distinctes :

A. L'en-tête
B. Le corps de la lettre
C. La formule de politesse

A. L'en-tête
C’est la partie qui se trouve en haut de la lettre.

Dans l'en-tête, on indique les informations indispensables :

 pour identifier celui qui écrit (nom, prénom, adresse, numéro de référence si
besoin)

 pour identifier à qui s'adresse la lettre (qui doit lire cette lettre)

10
 pour signaler le lieu et le jour où la lettre a été écrite (lieu et date)

 pour indiquer éventuellement l'objet de la lettre (pourquoi on a écrit cette


lettre)

Il permet donc au destinataire d'identifier les correspondants, de classer la lettre en fonction


de la date d'envoi et de son objet, de la distribuer dans les services concernés et à la personne
concernée dans l'entreprise ou l'administration.

Exemple :

Salma SALHI Kénitra, le 10


avril 2016

20, rue Diouri 87 00

Kénitra

Monsieur le Trésorier Principal

Objet : Changement de domicile

Exemples d'informations qu'on peut trouver dans un en-tête de lettre :

Exemples de : Lieu et date :

• Rabat, le 14 février 2007

• Marrakech, le 28-09-07

• Kénitra, mardi 9 avril 2007

Exemples de : Nom ou qualité du destinataire

• Monsieur le Directeur de la Banque XXX

• Madame le Doyen de la Faculté de Lettres et des Sciences Humaines

• Monsieur le Directeur de Centre de Langues

Exemples de : Objet de la lettre :

• Demande d'extrait de casier judiciaire

• Modification d'intitulé de compte chèque

• Demande d'allocation

11
B. Le corps de la lettre

Il se compose des parties suivantes :

1. La formule d'appellation
 Monsieur l'Inspecteur,
 Madame,
 Monsieur le Maire

2. La formule de départ
 J'ai bien reçu votre lettre du...
 J'ai l'honneur de solliciter...
 J'ai le regret d'attirer votre attention sur...

3. L'enchaînement avec l'objet de la lettre

 J'ai bien reçu votre lettre du 12-5-91 concernant l'achat par


correspondance ...,

 J'ai l'honneur de solliciter une place de chauffeur-livreur dans


votre Société...,

 J'ai le regret d'attirer votre attention sur une erreur qui a été
commise dans l'envoi de la marchandise...

C. La formule de politesse

La formule de politesse est rédigée en fonction de la personne à qui on adresse la lettre.

Exemples :

S'il s'agit d'un employé administratif que vous ne connaissez pas:

• Je vous prie d'agréer, Madame (ou Monsieur selon le cas), l'expression de mes
salutations distinguées.

S'il s'agit d'un employé administratif que vous avez déjà vu ou d'une personne que vous
connaissez peu et qui est hiérarchiquement votre égale :

12
• Je vous prie d'agréer, Monsieur (ou Madame selon le cas), l'expression de mes
sincères salutations.

S'il s'agit d'une personne que vous connaissez mais avec qui vous n'êtes pas intime et
qui n'est pas votre supérieur hiérarchique :

• Je vous prie d'agréer, Madame X (ou Monsieur X), l'expression de mes sentiments les
meilleurs.

S'il s'agit d'une personne qui, hiérarchiquement, vous est supérieure (par exemple un
patron, un juriste, un ministre) :

• Je vous prie d'agréer, Monsieur (ou Madame selon le cas), l'expression de mes
sentiments (très) respectueux.

• Je vous prie d'agréer, Madame (ou Monsieur selon le cas), l'expression de ma profonde
considération.

• Je vous prie d'agréer, Monsieur (ou Madame selon le cas), l'expression de mon
profond respect.

S'il s'agit d'une personne qui est votre supérieure hiérarchique au travail :

• Je vous prie d'agréer, Madame (ou Monsieur selon le cas), l'expression de mes
sentiments respectueux et dévoués.

S'il s'agit d'une personne qui vous est hiérarchiquement supérieure et qui vous a rendu
un service important :

• Je vous prie de croire, Monsieur (ou Madame selon le cas) l'expression de ma


profonde gratitude.

13
Quelques fautes à éviter:

Expressions incorrectes Expressions correctes

de par Par

informer de ce que informer que

demander à ce que demander que

je vous serai gré je vous saurais, gré

solutionner un problème résoudre un problème

contacter quelqu'un prendre contact avec quelqu'un

baser sur fonder sur

rapport à à propos de

postuler à un emploi postuler un emploi

dans le but de afin de

par contre en revanche

nous avons convenu de nous revoir nous sommes convenus

je vous annonce j'ai l'honneur de vous rendre compte

par lettre susvisée par lettre visée, rappelée en référence

suite à comme suite à

de par par

14
2.4- La note
La note est un texte court destiné à informer ou à renseigner. Elle remplace la lettre en interne
et s’adresse d’une fonction à une autre. Selon les circonstances elle:

 annonce une nouvelle officielle ;

 fait le point (et sert de compte rendu) sur une action en cours ou récapitule
ce qui a été convenu lors d’un entretien;

 accompagne et commente des documents ;

 convoque ;

 précise le déroulement d’un événement…

La note remplit donc toutes les fonctions qu’une lettre peut remplir pour informer en
interne. Elle est rédigée sur papier à en-tête et datée. Elle présente un objet et elle est dotée
d’une référence si elle s’appuie sur un texte ou le commente. Comme la lettre, la note est
signée. C’est un écrit qui ne comporte pas d’adresse de destinataire, par contre, elle contient
un titre : « Note à l’attention de… ».

La note peut être destinée à :

 une fonction « à l’attention du DRH »,


 un groupe « … à l’attention des participants au congrès de… »
 une catégorie de personnel «… à l’attention du personnel en CDD »
 un service «… à l’attention du personnel du service fabrication ».
 à un supérieur hiérarchique ou à un autre service pour résumer un dossier
ou faire le point sur une question,
 à un subordonné pour donner des indications (instructions) de travail.

Les Différents types de notes :

 Note de service (note d’instruction): informer le personnel d’une


disposition officielle concernant l’organisation du service

 Note d’information

15
2.4.1- La note de service
La note de service a pour but de transmettre une information se rapportant à l’activité de
l’entreprise. Elle est transmise par la voie hiérarchique descendante (l’émetteur est un
supérieur hiérarchique). Elle s’adresse à une ou plusieurs personnes, à un service ou à
l’ensemble du personnel. Ce document concerne le travail (attitude, modification d'horaire,
réunion, matériel,…). Elle rappelle des consignes, décrit un processus, une procédure.
Le message est suivi d’une mise en exécution (caractère obligatoire d’application).

Dans certains cas, elle est destinée à l’affichage. Alors, elle ne contient pas de formule de
politesse (elle n’est jamais indispensable).

A. Les éléments qui doivent apparaître dans ce type de documents sont les suivants:

 Destinataire

 Date

 Objet

 Expéditeur

 Contenu

 Signature

B. Présentation de la note de service

La note de service répond à certaines normes de présentation :

 La mention "Note au personnel de l'entreprise" prend parfois la place du


titre "Note de service"
 Elle est centrée entre les marges à la hauteur de l'objet d'une lettre
traditionnelle.
 l'objet se place de 2 à 3 interlignes sous le titre.
 Il se place contre la marge ou est centré.
 Une présentation simple et aérée permet la clarté de la note.
 Le style américain sera donc généralement adopté.

16
NOTE POUR LE PERSONNEL

16.01.2016

LE POINTAGE

L'attention des membres du personnel est attirée sur le fait que chacun doit pointer lors du
commencement et de la fin de la journée de travail. Seuls sont exemptés, les membres dont le contrat
d'emploi s'écarte de cette règle.

Le pointage est un moyen de contrôle de la durée du travail. La personne qui n'a pas pointé ou qui
constate une erreur lors du pointage avertira immédiatement le responsable du service. C'est ce
dernier qui fixera le temps de travail à prendre en considération.

En cas d'oubli répété, le chef de service préviendra la Direction qui se verra dans l'obligation
d'appliquer les sanctions prévues à l'article X des contrats.

Nous espérons pouvoir compter sur la bonne volonté de chacun pour respecter au mieux ce principe
d'organisation.

La Direction

2.4.2- La note d’information

Elle sert à transmettre une information ne concernant pas directement la vie de l'entreprise
(par exemple: une journée pour le don de sang, une collecte de jouets d'occasion,…). Elle est
en générale destinée à l'affichage et mentionne une date et un objet.

A. Les règles de fond à respecter :

 Mettre en évidence l’information principale

 Etre bref et concret

B. Les règles de forme à respecter :

 Ton neutre et impersonnelle

 Utilisation de la forme passive

C. Les règles de présentation :

17
 Mettre le nom de l’entreprise, et le service concerné
 Date
 Destinataire
 Titre
 N° ou référence
 Objet
 pas de formule de politesse
 Signature,
 nom et fonction de l’émetteur

Modèle de note d’information

Entête Entreprise Destinataires

Le … (Date)

NOTE D’INFORMATION N°…

OBJET : MISE EN PLACE D’UN NUMERO VERT

Un numéro vert sera à la disposition des clients à partir du 1er mai.

Numéro à appeler : 00 00 00 00 00

Pour mettre en place ce numéro : chaque semaine un enregistrement sur cassette est effectué. Il
présente le voyage en cours de préparation avec les places disponibles et toutes les autres informations
concernant le voyage.

Ce numéro apparaîtra dans les revues spécialisées et les agences recevront un lot de dépliants destinés
aux clients.

Le numéro vert permettra de faire connaître l’agence de voyage et les personnes intéressées pourront
ainsi appeler gratuitement afin d’obtenir plus de renseignements concernant le voyage.

Diffusion à toutes les agences Le Directeur

18
Type de note Caractéristiques et exemples

LA NOTE DE Il s’agit d’un document interne à un service, une administration ou une entreprise par
SERVICE lequel un supérieur adresse à ses subordonnés des instructions sur un problème
particulier relavant des activités ou du fonctionnement du service.

Elle peut être permanente ou temporaire, selon les indications données. Sa durée de
validité est souvent limitée à la période qui la sépare de la suivante sur le même sujet.

Elle est fréquemment utilisée dans les relations hiérarchiques et suit la voie hiérarchique
descendante.

Exemples de situation pouvant donner lieu à une note de service : Conduite à suivre en
cas d’incendie
Règles de sécurité à observer dans la conduite du travail
Nécessité de se rendre à une visite médicale dans le cadre de la médecine du travail

LA NOTE Elle se borne à informer, c’est-à-dire qu’elle est un type de communication écrite qui fait
D’INFORMATION circuler l’information entre un destinataire informé et un destinataire à qui manque
l’information.

La note d’information peut répondre à différents objectifs :


Donner une information :C’est le cas le plus fréquent et le plus simple.
Exemple : annoncer au personnel d’une entreprise des changements horaires, des
consignes sur l’organisation des pauses dans le travail, les modalités d’organisation des
repas au restaurant d’entreprise, la mise en service d’un système de transport collectif
des personnels.

Demander une information :

Exemples: demander quelles sont les modifications intervenues dans la situation


familiale des employés, faire appel au volontariat pour participer à une formation.
Formuler des propositions : On suscite des propositions en vue d’une concertation au
sein de l’entreprise sur une question donnée.

2.4.3- Autres types de notes:

 note de transmission : pour accompagner un dossier,

 note explicative : donner au destinataire des précisions en ajoutant des


explications à un sujet déjà traité,

 note impérative : constater des erreurs, des manquements,

19
 note de synthèse : rédiger un document clair, précis et cohérent à partir
d’informations diverses, provenant de sources différentes, voire
contradictoires ; elle permet de prendre des décisions.

20
II- La communication externe

L’entreprise doit se faire connaître, entretenir une image de marque, nouer des relations avec
différents partenaires. (Voir page 4)

1. La lettre commerciale
La lettre commerciale est un écrit utilisé dans la communication externe de l’entreprise. Elle
assure la transmission d’un message entre l’entreprise et ses différents partenaires (clients,
fournisseurs, institutions financières, État, etc.). Elle véhicule également l’image de
l’entreprise, il convient donc d’y apporter tout le soin nécessaire au moment de la rédaction.

La lettre commerciale est, en général, émise par un service qui est chargé de la relation clientèle. Elle
est donc un document qui engage l’entreprise. En cas de litige, elle sert de preuve légale.

1.2- objectifs de la lettre commerciale

Elle a pour objectifs:

 Informer le consommateur de l'existence et/ ou des qualités d'un produit;

 Séduire le consommateur pour l'attirer ;

 Influencer le consommateur en provoquant l'achat.

Son but est dons stratégique. Les procédés linguistiques, stylistiques, esthétiques utilisés
doivent servir cet objectif. En effet, Le rédacteur devra s'attacher à la présentation et aux
procédés de mise en valeur qui favorisent la lecture. Ce document doit être tapé à la machine
et rédigé dans un style formel.

Le pronom personnel généralement utilisé dans ce type de document est le ″nous″ au lieu du
″je″ car l’expéditeur écrit au nom de la compagnie pour laquelle il travaille.

L’Association Française de normalisation (AFNOR) a établie des normes à respecter dans la


réalisation de La lettre commerciale. Elle comporte plusieurs parties:

21
A. L’en-tête

Il doit présenter des renseignements bien déterminés de l’expéditeur:

 la raison sociale,
 la branche d’activité,
 la forme juridique de la société,
 l’adresse exacte du siège social et d’éventuelles filiales ou succursales,
 le numéro de téléphone,
 le numéro du compte chèques postal (compte courant postal,
 le numéro d’inscription au Registre du Commerce (R.C.).

B. Les références

 Notre (Nos) référence(s) = N/réf. 529/AT 15


 Votre (Vos) référence(s) = V/réf. MPT/br

C. L’objet de la lettre

Normalement cette indication est placée à gauche, au-dessus de l’appellation, et précédée du


mot Objet.

D. Les pièces jointes

Ce sont les pièces qui accompagnent la lettre. Le plus souvent, ces informations sont reportées
au bas de la feuille.

 Les pièces jointes, les annexes = P.J. (Ann.) : 1 prospectus

E. Le lieu et la date

On les inscrits en haut à droite.

22
F. Le nom et l’adresse du destinataire

Nom et titre Messieurs XX

Numéro……

Numéro (de code) postal – lieu de destination

G. L’appellation

Elle répond aux mêmes normes que la lettre administrative interne

H. Le corps de la lettre

Le corps de la lettre comporte trois parties

a. L’introduction: c’est une phrase ou un alinéa qui introduit le sujet et réfère à


une autre lettre, une offre, un entretien téléphonique etc.

b. L’élaboration: un ou plusieurs alinéas qui exposent le sujet, le fond de la


lettre.

c. La conclusion: une phrase ou un alinéa qui en général exprime un espoir ou


l’expression explicite d’être à la disposition du client.

d. La formule de politesse : une salutation finale, en harmonie avec le texte, termine la


lettre. Elle doit correspondre aux relations existantes entre les deux partenaires.

e. La signature : La signature est apposée au bas de la lettre à droite.

23
Exemple de lettre commerciale

2. L’affiche publicitaire
La publicité est une activité ayant pour objectif de faire connaître une marque, d'inciter le
public à acheter un produit, à utiliser un service, etc.

L’affiche publicitaire, faisant partie de la publicité commerciale, est une communication de


masse émise par une organisation appelée annonceur, qui vise par des supports médiatiques à
promouvoir, dans un message (conçu généralement par une agence de publicité), des produits,
des services, des marques, auprès d’un consommateur ciblé, en vue d’accroître par divers
procédés la demande commerciale.

La communication publicitaire passe par trois étapes :

1- le destinateur : les investisseurs (entreprise commerciale, association,


institution publique…) et les intermédiaires qui créent le message (agences
conseils, centrales d’achat, autre intermédiaire).
24
2- le média qui véhicule le message (presse, tv, radio, affichage, cinéma,…)

3- le destinataire : les cibles déjà envisagés au moment de la création


(consommateur, citoyen)

La publicité vise donc influencer le destinataire. Pour cela, elle s’adresse à:

 la raison (fonction cognitive),

 la sensibilité (fonction émotive),

 ou juste la mémoire pour faire appel au comportement (fonction conative)

2.1- Les stratégies publicitaires :

La publicité doit créer l’envie d’acheter, de consommer, de découvrir. Cela nécessite donc
l’utilisation d’arguments pour une ″manipulation″ efficace. Elle doit cibler son public et être
capable de l’individualiser afin de définir des stratégies de communication.

La publicité doit donc se démarquer en usant d’originalité, en travaillant l’esthétique afin de


retenir l’attention du récepteur. Le support de la publicité choisit par les annonceurs est décidé
en fonction du profil sociologique et psychologique des lecteurs.

2.2- Les principes de base pour analyser une publicité :

Les publicités sont des créations complexes, mêlant image et texte. Elles sont conçues de
manière à être immédiatement comprise et assimilée par tout public, ceci exige la simplicité et
la clarté dans la composition

Pour Analyser une publicité ou une affiche publicitaire, il convient de la décomposer afin de
construire le sens.

2.2.1- l’image

L’analyse d’une image publicitaire est assurée par la décomposition de différents éléments:

 Repérer l’élément dominant (celui qui attire le regard)

 Citer les différents objets (faire le rapprochement entre le plan et l’arrière-plan)

25
 les couleurs (vives, pastel, noir et blanc, monochrome, couleurs dominantes,
rappels de couleurs comme celle de la marque ou du produit,…)

 l’éclairage (par exemple : il faut décrire l’intensité des lumières, les choix de
l’ambiance colorée, le choix du type de lumières et d’ombres - lumière crue ou
lumière diffuse, etc.) ;

 le cadre et le cadrage : taille de l’image / photo coupée ou entière / Gros plan


ou vue d’ensemble

 le sens de lecture de l’image (agit sur la hiérarchisation de la vision et oriente


la lecture de l’image)

 Scène/action/narration : Décrivez le plus précisément possible la scène ou la


situation présentée le plus souvent, une image fixe en publicité essaie de
raconter une histoire.

 le logo

2.2.2- le texte

Il faut repérer :

 Le nom /le slogan / la marque/ les lettres / le graphisme


 (déterminer le rapport entre image et texte (opposition, rupture, redondance,
etc.).

Au niveau du texte, il faut repérer également des figures qui peuvent faciliter l’analyse de
l’affiche.

Figures de mots :

 Répétition (écoutez, écoutez)

 Allitération (La saucisse juste sèche de Justin Bridou)

 La rime (Dior…j’adore)

26
 Le calembour (personne alitée/ personnalité)

 L’onomatopée (cocorico)

Bonne continuation

27