Vous êtes sur la page 1sur 2

ETUDE DE CAS :

HUILERIES DE NYONS
CAS DE SYNTHÈSE : COÛTS COMPLETS, COÛT DE REVIENT
ET RÉSULTAT ANALYTIQUE
Les «Huileries de Nyons» produisent 'à l'ancienne' et vendent de l'huile d'olive vierge et de l'huile d'olive extra-fine en bouteilles
de 80 cl.
1.Processus de production de l'huile d'olive :
Les olives sont écrasées à la meule mais sans atteindre les noyaux et la pâte (appelés «pâte» dans la suite du texte) obtenue est
placée sur des filtres (le centre qui relève de ces opérations est le centre mouture). La pâte est ensuite mise au pressoir. Ce qui
coule est centralisé dans des bacs de décantation afin de séparer l'huile de l'eau de végétation. Cette première pression à froid
donne l'huile vierge. Une nouvelle pressée, après addition d'eau froide, fournit une seconde qualité d'huile dite fine ou extra-fine.
Ces deux opérations sont analysées dans le centre pressage. L'huile obtenue est immédiatement mise en bouteille (dans l'atelier
conditionnement) et stockée. On revend la pâte restante (dénommée dans la suite «déchet») pour la fabrication de savon.
L'huile est vendue aux grossistes par cartons de 12 bouteilles.
2. Données techniques :
15 kg d'olives permettent d'obtenir 1 litre d'huile d'olive vierge et 5 litres d'huile extra-fine.
3. Achats du mois de décembre n :
- Olives: le 8/12: 60 tonnes à 920 €. la tonne,
le 20/12 : 30 tonnes à 930 €. la tonne,
le 30/12 : 50 tonnes à 935 €. la tonne. Les frais d'achat directs s'élèvent à 53 €. par tonne achetée.
- Bouteilles vides : 57 000 à 1,34 €. la pièce.
4. Production du mois de décembre n :
- huile d’olive vierge : 9 200 litres,
- huile d’olive extra fine : à déterminer,
- déchets : 92,3 tonnes.
5. Ventes du mois de décembre n :
- huile d’olive vierge : 12 500 bouteilles à 22,50 € l’une,
- huile d’olive extra-fine : 45 000 bouteilles à 12,10 € l'une.
Les déchets sont vendus immédiatement après transformation (3° pression) et permettent d'obtenir un résultat de 100 €. par tonne
produite et vendue (il n'y a pas de stock de déchets).
6. Stocks au 1 ° décembre n :
- Olives : 15 tonnes pour 14 529,25 €.
- bouteilles vides : 18 000 pour 24 120 €.
- bouteilles d'huile d'olive vierge : 1 550 pour 27 509,47 €.
- bouteilles d'huile d'olive extra-fine : 2 300 pour 16 365,08 €. On ne constate aucun encours dans les ateliers.
7. Frais de main d'oeuvre directe du mois de décembre n :
- centre mouture : 2 600 heures à 27,19 €,
- centre pressage : 1 290 heures à 12,65 € ; 3/5 de ce temps est consacré à la production d'huile d'olive vierge, le reste l'étant à la
production d'huile d'olive extra-fine et à la production de déchets.
- centre distribution : 4 490 heures à 12,25 €. dont 1 205 heures pour l'huile vierge.
8. Charges indirectes du mois de décembre n :
La répartition primaire des charges a déjà été effectuée. On fournit ci-dessous les éléments permettant d'effectuer le calcul des
coûts d'unité d'oeuvre des centres principaux.
Sections auxiliaires Sections principales
Total
Administration Entretien Mouture Pressage Conditionnement Distribution
Total primaire 291 000 20 700 11 000 75 000 140 000 17 500 26 800
Administration 12% 10% 18% 20% 40%
Entretien 5% 10% 45% 30% 10%
Unité d'oeuvre tonne litres 12 bouteilles 100€de C.P.
olive d'huile des produits
moulue obtenus vendus

PAGE N°184
9. Extrait des procédures de calcul des coûts complets :
- les stocks sont valorisés au coût unitaire moyen pondéré de fin de mois,
- le coût de production de la pâte est imputable pour 2/5 au coût de production de l'huile d'olive vierge,
- règles concernant les arrondis :
2 décimales pour le coût unitaire moyen pondéré et le nombre d'unités d'oeuvre. 3 décimales pour le coût d'unité d'oeuvre,
nombre entier pour la répartition des charges des centres auxiliaires. Tout nombre se terminant par ,5 sera arrondi à l'entier
inférieur. Exemple : 1,5 sera arrondi à 1. Les résultats des calculs intermédiaires ne seront pas arrondis.
- les déchets sont considérés comme un sous-produit de la production d'huile extra-fine uniquement.

1 °) Déterminer le coût des unités d'oeuvre. On calculera la différence sur taux de cession résultant des arrondis. Ce
travail sera réalisé à l'aide d'un tableur.
2°) Calculer le coût d'achat des olives.
3°) Présenter les comptes de stock des olives et des bouteilles vides, sans tenir compte des différences sur taux de
cession.
4°) Calculer le coût de production de la pâte.
5°) Calculer le coût de production global et par bouteille des deux huiles.
6 °) Tenir les comptes de stock des bouteilles remplies.
7°) Calculer le coût hors production global et par produit.
8°) Calculer le coût de revient global et par produit.
9°) Déterminer le résultat global et par produit.
10°) Quelle est la particularité du système de production de l'huile (concernant la pâte) qui pourrait créer des difficultés
comptables ? La méthode utilisée par l'entreprise pour les résoudre est-elle satisfaisante ?
11°) La comptabilité analytique est-elle obligatoire ?
12°) Quelles sont les règles générales concernant les arrondis en comptabilité analytique ?

1°) Coût des unités d'oeuvre et différence surtaux de cession :

Sections auxiliaires Sections principales


Administration Entretie Mouture Pressage Conditionneme Distribution
Total primaire 291 000 20 700 11 000 75 000 140 000 17 500 26 800
Administration -21 378 2 565 2 138 3 848 4 276 8 551
Entretien 678 -13 565 1 356 6 104 4 069 1 356
Total second. 291 000 0 0 78 494 149 952 25 845 36 707
Unité d'oeuvre tonne olive litres d'huile 12 bouteilles 100 € de~CP des
moulue obtenus produits vendus
Nombre d'UO 138 (1) 55 200 (2) 5 750 (3) 4 944
Coût d'UO 568,797 2,717 4,495 7,425"
Différence surtaux de cession :291 000- (138*568,797 + 55 200*2,717 + 5 750*4,495 + 4 942,75*7,426) =-23,498. C'est une valeur
approchée de la différence sur taux de cession.
Prestation réciproque : soient X le total après répartition du centre administration et Y le total après répartition du centre entretien.
On obtient le système d'équations suivant
X = 20700+ 0,05 Y X = 21 378
Y= 11000 + 0.12X Y = 13 565

Les solutions arrondies à l'entier le plus proche sont celtes indiquées dans le tableau de répartition.
(1). 9 200 litres d'huile vierge correspondent à 9 200 " 15 kg d'olives pressées (138 000 kg, soit 1381).
(2). 138 tonnes permettent d'obtenir (138 * 1000) / 3, soit 46000 litres d'olives extra-fine.
Au total, on obtient donc 46 000 + 9 200 = 55 200 litres d'huile.
(3). 55 200 litres correspondent à 55 200/(0,8*12) cartons de 12 bouteilles, soit 5 750 cartons.

2°) Coût d'achat des olives


Coût d'achat des olives

Charges réfléchies :
achat du 8/12 60 973 58 380
achat du 20/12 30 983 29 490
achat du 30/12 50 988 49 400
Charges des centres: 0
TOTAL 140 137 270

PAGE N°185