Vous êtes sur la page 1sur 12

iches

ratiques
de la police territoriale
n° 206
Novembre 2018

JURISPRUDENCE
Articulation entre la propriété
des compteurs Linky et les pouvoirs
de police du maire
Selon le code de l’énergie, la propriété des ouvrages publics de distribution d’électricité,
dont font partie les compteurs Linky, est attachée à la qualité d’autorité organisatrice
du réseau public de distribution d’électricité.
Si l’obligation de déploiement de nouveaux dispositifs de comptage de la consommation
d’électricité s’impose aux autorités organisatrices de la distribution d’énergie, le maire
peut faire usage des pouvoirs de police générale pour assurer la sécurité et la salubrité
publiques qui seraient susceptibles d’être menacées par l’installation de ces dispositifs
sur le territoire de sa commune. Toutefois, le constat d’erreurs de branchements et
incursions sur des propriétés privées sans autorisation ne suffit pas à caractériser un

©Benoît Prieur - CC-BY-SA


trouble à l’ordre public ou un risque pour la sécurité ou la salubrité publique justifiant
l’usage de ses pouvoirs de police. Le code général des collectivités territoriales réserve
exclusivement au maire l’exercice des pouvoirs de police, bien que la commune ait
transféré sa compétence à un syndicat départemental d’énergie et d’équipement, pro-
priétaire des compteurs.
CAA Nantes, 5 octobre 2018, req. n° 17NT01495.

JURISPRUDENCE STATUT
Police de l’entretien Lors d’un accident de service, l’agent de police municipale
des cours d’eau non peut être indemnisé des souffrances physiques
domaniaux ou morales
Selon le code de l’environnement, Les fonctionnaires victimes d’accidents de service ont droit à une rente d’invalidité
la responsabilité de l’entretien des en cas de mise à la retraite et une allocation temporaire d’invalidité en cas de main-
cours d’eau non domaniaux tien en activité. Les dispositions légales et réglementaires déterminent forfaitairement
incombe par principe aux proprié- la réparation à laquelle les intéressés peuvent prétendre, au titre des conséquences
taires riverains. Lorsque le proprié- patrimoniales de l’atteinte à l’intégrité physique, dans le cadre de l’obligation faite aux
taire ne procède pas à l’entretien du collectivités publiques de garantir leurs agents contre les risques encourus dans
cours d’eau, la commune, le grou- l’exercice de leurs fonctions.
pement de communes ou le syndi- Ces dispositions ne s’opposent pas à ce que le fonctionnaire, ayant subi, du fait de
cat compétent, peut y pourvoir l’accident, des souffrances physiques ou morales, un préjudice esthétique ou d’agré-
d’office à la charge de l’intéressé ment ou des troubles dans les conditions d’existence, obtienne de l’employeur terri-
après une mise en demeure restée torial, même en l’absence de faute de celui-ci, une indemnité complémentaire répa-
infructueuse à l’issue d’un délai rant ces chefs de préjudice. Exposé à une intoxication au monoxyde de carbone et
déterminé. à l’acide sulfurique en intervention, un agent de police municipale est en droit d’être
CAA Nancy, 4 octobre 2018, indemnisé de ses souffrances physiques ou morales.
req. n° 17NC02351. CAA Bordeaux, 18 septembre 2018, req. n°17BX03561.

LES 4 FICHES PRATIQUES DU MOIS :


• Le décret du 17 septembre 2018 et les mesures
destinées à améliorer la sécurité routière
• Gérer un patrimoine bâti menacé par un risque naturel
• Déontologie (1) : le référent déontologue, un conseiller
inclus dans votre abonnement Premium pour tous les agents territoriaux
(fiches police territoriale + Club Premium • Les obligations auxquelles sont soumis les ASVP
prévention-sécurité) en matière de déontologie (2)
Accédez aux services et contenus Premium prévention-
sécurité sur www.lagazette.fr/club-prevention-securite

FPol206-News.indd 1 16/11/2018 14:39


iches
ratiques Courrier des lecteurs
de la police territoriale

L’outrage sexiste : quelles sont les attribu-


tions de l’agent de police municipale,
du garde champêtre, de l’ASVP ?
RÉGLEMENTATION 1/La définition de l’outrage sexiste
La police administrative spéciale L’article 621-1 du code pénal issu de la loi 2018-703
des « rave parties » du 3 août 2018, définit l’outrage sexiste comme étant
Dès lors que le rassemblement festif à caractère musical le fait d’imposer à une personne tout propos ou com-
est susceptible d’accueillir un nombre prévisible de partici- portement à connotation sexuelle ou sexiste qui, soit
pants supérieur à 500 personnes, l’organisation du rassem- porte atteinte à sa dignité en raison de son caractère
blement relève de la police spéciale du préfet en vertu de dégradant ou humiliant, soit crée à son encontre une
l’article R.211-2 du code de la sécurité intérieure. En deçà situation intimidante, hostile ou offensante.
de ce seuil, les pouvoirs de police générale du maire et du Ne constituent pas un outrage sexiste un acte de
préfet s’appliquent. violences volontaires portant atteinte à l’intégrité,
Les rassemblements musicaux doivent être déclarés à la l’exhibition sexuelle, le harcèlement sexuel et moral.
préfecture par leurs organisateurs et sont soumis au respect
de certaines conditions tenant à la sécurité, la salubrité, 2/Les contraventions punissables
l’hygiène et la tranquillité publiques. Une autorisation d’oc- Lorsque l’outrage sexiste n’est pas aggravé par une
cuper le terrain ou le local où est prévu le rassemblement, circonstance particulière, il s’agit d’une contravention
donnée par le propriétaire ou le titulaire d’un droit réel de la 4e classe. Cette contravention relève de la pro-
d’usage, doit notamment être jointe à la déclaration. Le pré- cédure de l’amende forfaitaire et au moment de la
fet peut interdire le rassemblement si celui-ci est de nature verbalisation, de l’amende forfaitaire minorée. Il s’agit
à troubler gravement l’ordre d’une exception puisque l’amende forfaitaire minorée
public, ou si les mesures prises (Cas bis) était réservée jusque-là à certaines contra-
par l’organisateur pour assurer le ventions prévues et réprimées par le code de la
©Africa Studio - adobestock

bon déroulement du rassemble- route.


ment sont insuffisantes, après Natinf 32820
mise en demeure préalable. Outrage sexiste : propos ou comportement à conno-
Rép. min. à QE n° 04558, JO Sénat tation sexuelle ou sexiste portant atteinte à la dignité
en date du 27 septembre 2018, ou créant une situation intimidante, hostile ou offen-
page 45912. sante imposée à une personne.
Texte qui prévoit : article 621-1/I/II du code pénal.
Modalités d’élagage sur une voie Texte qui réprime : article 621-1/II/IV 1°, 2°, 3°, 4°
départementale en agglomération du code pénal.
Lorsqu’une voie départementale est située à l’intérieur d’une TA de 90 €, PVe ou formulaire support de TA 4 blanc.
agglomération, le maire peut imposer des travaux d’élagage Lorsque les outrages sexistes sont aggravés, il s’agit
d’arbres menaçant la sécurité publique sur le fondement de contraventions de la 5e classe qui se constatent
des dispositions des articles L.2212-2 et L.2212-4 du CGCT dans un procès-verbal en la forme développée, (la
en cas de danger grave ou imminent. Le coût des travaux réunion, la victime de moins de 15 ans, la vulnéra-
incombe à la commune qui ne peut pas directement en bilité, la précarité de la victime…).
imposer le paiement aux propriétaires riverains. Toutefois,
elle peut exercer devant le juge judiciaire une action récur- 3/La compétence des agents de police
soire à l’encontre des propriétaires, dès lors que les judiciaire adjoints
désordres constatés résident dans un manquement à leurs L’article 21 du CPP a été modifié en ce qu’il indique
obligations. parmi les missions des agents de police judiciaire
Rép. min. à QE n° 06399, JO Sénat en date du 20 septembre adjoints le constat par procès-verbal des contraven-
2018, page 4801. tions prévues à l’article 621-1 du code pénal. Ils sont
Frédéric Boudeau, DGS, habilités à relever l’identité de l’auteur et à recueillir
CC Médoc Atlantique ses observations éventuelles.
Seuls les agents de police municipale sont compé-
tents. Les gardes champêtres et les ASVP ne sont
pas habilités à verbaliser les auteurs d’outrages
sexistes. Ils peuvent toutefois établir un rapport
Téléchargez le sommaire complet des fiches d’information.
et l’index alphabétique sur :
Cécile Hartmann, magistrat

Inclus dans votre abonnement

Retrouvez les Fiches pratiques de la police territoriale archivées


en ligne sur www.lagazette.fr/club-prevention-securite

FPol206-News.indd 2 16/11/2018 14:39


iches Législation - Réglementation
ratiques Jurisprudence

de la police territoriale 240/01


Novembre 2018

Le décret du 17 septembre 2018


et les mesures destinées à améliorer
la sécurité routière
Le décret n° 2018-795 du 17 septembre 2018, intéressant les policiers municipaux et les
gardes champêtres, renforce les mesures destinées à la sécurité routière. Il vient mettre en
œuvre les mesures décidées lors du comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier
2018. Voici une synthèse de ce texte.

L’article 1 annonce qu’il modifie le code de la route (CR). 7° […] ; 8° […] ; 9° […] ;
10° L’engagement dans une intersection ou dans l’espace
L’article 2 étend et modifie la liste des infractions consta- compris entre les deux lignes d’arrêt prévu à l’article R.415-2 ;
tables sans interception, y compris par vidéo-verbalisation. 11° […] ; 12° […].
Le but : assurer la protection des piétons et prévenir les cir-
culations en sens interdit ou à contresens. L’article 5. De cet article, on retiendra que, pour les conduc-
L’article R.121-6 du CR prévoit que le titulaire du certificat teurs contrôlés positifs à l’éthylomètre (mesure engagée par
d’immatriculation du véhicule est, en application de l’article les seuls OPJTC et APJ), le préfet peut restreindre le droit de
L.121-3, redevable pécuniairement de l’amende encourue conduire d’un conducteur (pour une durée qui ne peut excé-
pour des infractions aux règles sur : der six mois), aux seuls véhicules équipés d’un dispositif
1° [Inchangé] ; homologué d’antidémarrage par éthylotest électronique. Et
2° L’usage du téléphone tenu en main ou le port à l’oreille ce, même si l’infraction relève du domaine contraventionnel.
de tout dispositif susceptible d’émettre du son, prévus à Pendant cette durée, le permis de conduire de l’intéressé est
l’article R.412-6-1 ; conservé par l’administration et l’arrêté du préfet vaut permis
3° L’usage de voies et chaussées réservées à certaines caté- de conduire et titre justifiant de son autorisation de conduire
gories de véhicules, de voies vertes et d’aires piétonnes, au sens du § I de l’art. R.233-1 du CR. De fait, la mesure de
prévu au II de l’article R.412-7 ; suspension du permis de conduire ainsi prononcée par le
4° […] ; 5° […] ; 6° […] ; préfet peut permettre aux conducteurs autorisés de pouvoir
6° bis Le sens de la circulation ou les manœuvres interdites continuer à utiliser les seuls véhicules adaptés.
prévus aux articles R.412-28 et R.421-6 ; Les personnes contraintes par cette mesure qui auraient
7° […] ; 8° […] ; 9° […] ; conduit un véhicule non équipé du dispositif mentionné ou
10° L’engagement dans une intersection ou dans l’espace ayant conduit un véhicule équipé d’un tel dispositif, soit après
compris entre les deux lignes d’arrêt, prévu à l’article R.415-2 ; que celui-ci a été utilisé par un tiers pour permettre le démar-
10° bis La priorité de passage à l’égard du piéton, prévue à rage, soit après l’avoir neutralisé ou détérioré ou l’avoir utilisé
l’article R.415-11 ; dans des conditions empêchant la mesure exacte de son
11° […] ; 12° […] ; état d’imprégnation alcoolique, pourront faire l’objet d’une
13° Le port de plaques d’immatriculation dans les conditions contravention de la cinquième classe assortie de peines com-
prévues à l’article R.317-8. plémentaires. On notera qu’elles s’exposent également au
retrait de six points de leur permis de conduire et que le
L’article 3 modifie la liste des infractions qui peuvent être véhicule pourra être immobilisé, voire confisqué s’il appartient
relevées par ou à partir des appareils de contrôle automa- à la personne sanctionnée.
tique ayant fait l’objet d’une homologation.
Nouvelle rédaction de l’article R.130-11 : L’article 6 complète l’article R.233-1 du CR qui impose au
1° […] ; 2° […] ; 3° […] ; 4° […] ; 5° […] ; 6° […] ; conducteur de présenter certains documents.
6° bis Le sens de la circulation prévu aux articles R.412-28 Ainsi, lorsque le conducteur fait l’objet d’une décision du
et R.421-6 ; préfet restreignant le droit de conduire les seuls véhicules

Auteur
✚ de contenu sur www.lagazette.fr/
David Lévi-Valensi, club-prevention-securite
policier municipal, intervenant CNFPT Accès aux services
inclus dans votre abonnement

FPol206-240-01.indd 1 16/11/2018 14:40


iches
ratiques Législation - Réglementation
de la police territoriale Jurisprudence

équipés d’un dispositif homologué d’antidémarrage par éthy- teur circulant sur le bord droit de la chaussée doit à son
lotest électronique, celui-ci aura à présenter immédiatement, approche réduire sa vitesse conformément à l’article R.413-
en plus de l’arrêté préfectoral valant titre de conduite, les 17 et changer de voie de circulation après s’être assuré qu’il
documents attestant de l’équipement du véhicule d’un tel peut le faire sans danger. Si le changement de voie n’est pas
dispositif et de la vérification de son fonctionnement. réalisable, le conducteur doit s’éloigner le plus possible du
véhicule en demeurant dans sa voie.
L’article 7 modifie l’article R.234-1 du CR qui traite de Lorsque ce même véhicule est immobilisé ou circule à faible
l’infraction contraventionnelle de conduite sous influence de allure sur une chaussée, tout conducteur circulant sur la
l’alcool. Ainsi, est créée une peine complémentaire d’inter- même voie de circulation doit à son approche réduire sa
diction de conduire un véhicule qui ne soit pas équipé d’un vitesse conformément à l’article R.413-17, au besoin s’arrêter,
dispositif homologué d’antidémarrage par éthylotest électro- et dépasser le véhicule en exécutant les manœuvres prévues
nique pour les cas contraventionnels de conduite sous l’in- à l’article R.414-4.
fluence de l’alcool. Lorsque ce même véhicule est immobilisé ou circule à faible
allure sur une voie de circulation adjacente, tout conducteur
L’article 8, qui entrera en vigueur au plus tard le 1er janvier doit à son approche réduire sa vitesse conformément à
2020, crée une attestation délivrée aux entreprises de trans- l’article R.413-17 et s’en éloigner le plus possible en demeu-
port routier pour leur communiquer les informations relatives rant dans la même voie.
à l’existence, la catégorie et la validité du permis de conduire Les manœuvres prévues désormais se réalisent dans le res-
pour les personnes qu’elles emploient comme conducteurs pect de la signalisation routière ou, le cas échéant, des indi-
de véhicule à moteur. cations données par l’un des agents mentionnés à l’article
R.411-28.
L’article 9 crée une contravention en cas de surnombre de Les contrevenants pourront se voir sanctionnés par le biais
passagers. d’une amende forfaitaire de la quatrième classe.
Est ajouté dans le CR, un R.412-1-1 ainsi rédigé :
« Sauf dispositions contraires, les passagers d’un véhicule à L’article 12 modifie l’art. R.413-17 du CR et rend ainsi appli-
moteur sont transportés sur des sièges dans la limite du cable les dispositions de la mesure précédente.
nombre de places assises mentionné sur le certificat d’imma-
triculation du véhicule. Chaque siège ne peut être occupé L’article 13 fait passer de 4 à 6 le nombre de points retirés
que par une seule personne. sur le permis de conduire d’un automobiliste coupable d’un
Le fait, pour tout conducteur ou passager, de contrevenir aux non-respect des règles de priorité de passage accordées
dispositions du présent article est puni de l’amende prévue aux piétons.
pour les contraventions de la quatrième classe. Ainsi, au terme de l’art. R.415-11 du CR, tout conducteur est
Lorsque cette contravention est commise par le conducteur, tenu de céder le passage, au besoin en s’arrêtant, au piéton
elle donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée
permis de conduire. » ou manifestant clairement l’intention de le faire ou circulant
dans une aire piétonne ou une zone de rencontre.
L’article 10 améliore la sécurité des professionnels inter- Outre la contravention de la quatrième classe, tout conduc-
venant en bord de route et des usagers en détresse en pré- teur coupable de cette infraction encourt également la peine
voyant une obligation pour les véhicules de s’écarter à leur complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans
approche. au plus, du permis de conduire. En cas de condamnation
définitive, cette contravention donnera lieu de plein droit à la
Dans sa nouvelle rédaction, l’art. R.412-9 du CR prévoit que réduction de six points du permis de conduire.
les conducteurs des véhicules devront s’éloigner du bord
droit de la chaussée s’ils abordent une des situations décrites Les articles 14, 15, 16, 17 et 18 du décret simplifient
à l’art. R.412-11-1 du CR nouvellement créé. par ailleurs d’autres dispositions du CR, notamment en
matière d’éducation routière et de permis de conduire.
L’article 11 permet l’insertion dans le CR d’un R.412-11-1
qui dispose que lorsqu’un véhicule équipé des feux spéciaux Les articles 20 et 21, qui entreront en vigueur au plus
mentionnés aux articles R. 313-27 et R. 313-28, ou tout autre tard le 1er janvier 2020, modifient certaines dispositions du
véhicule dont le conducteur fait usage de ses feux de CPP relatives au paiement immédiat de l’amende forfaitaire
détresse dans les conditions prévues au premier alinéa de ainsi que celles relatives à la délivrance de quittances adres-
l’article R.416-18, est immobilisé ou circule à faible allure sur sées au contrevenant.
un accotement ou une bande d’arrêt d’urgence, tout conduc-

Inclus dans votre abonnement


Retrouvez les Fiches pratiques de la police territoriale archivées en ligne
sur www.lagazette.fr/club-prevention-securite, rubrique Pratique

FPol206-240-01.indd 2 16/11/2018 14:40


iches Comportement professionnel
ratiques
de la police territoriale 146/04
Novembre 2018

Gérer un patrimoine bâti menacé


par un risque naturel
Dans un contexte de réchauffement climatique avéré qui pourrait se solder par l’intensification
de phénomènes naturels extrêmes et de leurs conséquences (glissement de terrain,
inondations, érosion,…), les pouvoirs publics locaux doivent avoir conscience que la
gestion du patrimoine bâti menacé pourrait devenir une préoccupation constante. Cette
fiche analyse d’une part le cadre juridique relatif à un danger issu de phénomènes naturels
(dont le réchauffement climatique) qui menace un immeuble et propose un modèle d’arrêté
prescrivant des mesures de suivi, de surveillance et d’alerte.

S
elon les articles L.2212-2 5° et L.2212-4 du code Le suivi du phénomène naturel
général des collectivités territoriales (CGCT), le maire et la création d’un système d’alerte
doit accompagner par des mesures de police adé- À ce stade, la question n’est plus de savoir si le risque va se
quates le sort de l’immeuble et de ses occupants, dès lors réaliser mais de savoir quand, avec les incertitudes tempo-
qu’il a la connaissance d’un risque naturel avéré, et ce, afin relles inhérentes à cet exercice d’évaluation. Il s’agit donc
de prévenir toute conséquence pour la sécurité publique, pour le maire de prévoir des mesures de suivi du phénomène
qu’il s’agisse de la sécurité des occupants ou des tiers. Ces naturel face aux dangers menaçant un immeuble bâti. Ces
mesures préventives consistent autant en des mesures régle- mesures de suivi sont prescrites par arrêté municipal. Elles
mentaires qu’en des mesures matérielles de police. doivent nécessairement être proportionnées à la réalité du
danger et aux circonstances locales, pour êtres légales. Il
Ce pouvoir de police générale ne doit pas être confondu avec peut être nécessaire de faire modifier la rédaction de l’arrêté
celui de la police spéciale des bâtiments menaçant ruine. En dans le temps pour l’adapter à l’évolution du risque. Cet
effet, dans le cas de la police générale, il s’agit d’un évè- arrêté devra naturellement être notifié aux propriétaires et
nement extérieur à l’immeuble qui menace sa stabilité et occupants, ce qui peut se révéler délicat dans le cadre de
susceptible de menacer l’intégrité physique de ses occu- bâtiments collectifs et comportant des locataires.
pants. Dans le cas des immeubles menaçant ruine, le risque
provient d’événements propres à la structure de l’immeuble, Contenu de l’arrêté prescrivant
tels que l’effondrement de la toiture, des fondations instables, des mesures de suivi, de surveillance
la fissuration des murs… et d’alerte face au danger menaçant
l’immeuble
Le constat et l’identification du risque Les visas de l’arrêté doivent rappeler les références suivantes :
naturel et de ses conséquences • Les articles L.2212-2 5° et L.2212-4 du CGCT
Les motifs de fait qui justifient le recours aux pouvoirs de • La date et le numéro de l’arrêté préfectoral prescrivant le plan
police doivent être objectifs et reposer sur des expertises de prévention des risques naturels sur la commune, s’il existe
et
techniques, en particulier des études géotechniques, qui
• Décrire succinctement le risque naturel auquel est exposée la
permettent de caractériser le risque et d’évaluer ses consé- partie de la commune où se situe l’immeuble
quences physiques sur le bâtiment (effondrement de l’im- • Expliquer l’inefficacité des mesures entreprises
meuble, fissurations, glissement,…). Cet exercice peut s’avé- antérieurement pour prévenir des effets du risque naturel
rer délicat notamment lorsque le phénomène naturel est • Citer les conclusions de l’étude géotechnique identifiant les
évolutif. Il peut également être intéressant de poser, avec impacts potentiels du risque naturel sur l’intégrité du
bâtiment
l’accord des propriétaires, des repères sur le bâtiment, de • Caractériser la circonstance selon laquelle la situation
sorte à assurer un suivi de son état par une étude d’auscul- présente un danger grave et imminent, au regard
tation réalisée par un géomètre. de l’évolution du phénomène naturel

Auteur
✚ de contenu sur www.lagazette.fr/
Frédéric Boudeau, club-prevention-securite
DGS, CC Médoc Atlantique Accès aux services
inclus dans votre abonnement

FPol206-146-04.indd 1 16/11/2018 14:40


iches
ratiques Comportement professionnel
de la police territoriale

Le dispositif de l’arrêté peut être le suivant : À ce titre, il faut bien admettre que plusieurs points critiques
• Article 1 : mise en place d’un dispositif de surveillance méritent une attention particulière :
Pour la période du… au…, un dispositif de surveillance de - le relogement des résidents permanents ;
l’évolution [indiquer le risque naturel] est mis en place au - organiser les opérations matérielles de déménagement
droit du bâtiment [indiquer son nom et son adresse] en lien avec les habitants ;
• Article 2 : mesure de surveillance et de contrôle - une fois le bâtiment évacué, lutter contre les intrusions.
Il s’agit de décrire précisément le dispositif de surveillance
et de contrôle mis en œuvre. À titre d’exemple, cela peut Contenu de l’arrêté portant ordre
consister en la mise en place de piquets de repérage de d’évacuation et d’interdiction
couleurs différentes jusqu’au seuil d’alerte et d’évacuation, d’occupation de l’immeuble
protocole d’observation hebdomadaire ou quotidienne par Les visas de cet arrêté doivent reprendre ceux indiqués dans
les services municipaux et d’observations ponctuelles consé- l’arrêté prescrivant des mesures de suivi, de surveillance et
cutives à des épisodes naturels significatifs ou exceptionnels. d’alerte face au danger menaçant l’immeuble, mais également
À ce titre, il est utile de préciser que les agents chargés de être complétés par une description des motifs de fait et de
la surveillance et du contrôle consignent, dans un registre droit qui ont conduit le maire à prescrire l’évacuation du
bâtiment. Il convient de rappeler les arrêtés antérieurs,
spécialement ouvert à cet effet, les jours et heures de pas-
notamment celui définissant un périmètre de sécurité eu égard
sage, l’état des évolutions observées, voire vérifier le maintien à l’évolution du risque. Il faut également préciser l’information,
des repérages. adressée en lettre recommandée aux occupants, du danger qui
• Article 3 : Mesures de pré-alerte, d’alerte et d’évacuation menace l’immeuble et les invitant à se préparer à l’évacuation.
de l’immeuble
Cet article doit décrire les modalités des différentes procé- Le dispositif de l’arrêté peut être structuré comme suit :
dures d’alerte, information et d’évacuation dans le but de • Article 1 : Évacuation et interdiction d’occupation
s’adapter à l’évolution du risque naturel (Qui prévenir, dans Il est ordonné l’évacuation de l’immeuble XXXX situé à xxxxx,
quel délai ?). Le but de ces mesures graduelles de pré-alerte, avec interdiction d’y habiter à effet du xx/xx/xxxx
alerte et évacuation est d’informer les personnes et les ser- • Article 2 : Organisation du déménagement de l’immeuble
vices concernés de l’évolution critique de la situation et Après vérification de la stabilité de l’immeuble, l’arrêté doit
d’inviter les occupants à se préparer à quitter l’immeuble. indiquer que les occupants de l’immeuble sont invités à orga-
Il convient d’indiquer que l’ordre d’évacuation immédiate de niser le déménagement dès notification du présent arrêté et
l’immeuble assorti d’une interdiction d’occupation fera l’objet en toute hypothèse avant le xx/xx/xxxx.
d’un arrêté spécifique. • Article 3 : Relogement temporaire
• Article 4 : Relogement temporaire • Article 4 : Périmètre de sécurité
Cette disposition présente la solution de relogement tempo- Il s’agit de mentionner que le périmètre de sécurité mis en
raire d’urgence offerte par la commune et la durée de ce place par un précédent arrêté spécifique sera interdit à toute
secours. personne non autorisée expressément par le maire à y péné-
• Article 5 : Périmètre de sécurité trer.
Le maire doit effectivement préciser qu’en cas d’évacuation, • Article 5 : Exécution de l’arrêté
un périmètre de sécurité sera délimité autour du bâtiment, Outre les occupants et les destinataires habituels comme les
interdisant son accès total, hormis aux personnes ou services services de secours et de sécurité, il est important d’adresser
spécialement habilités. Ce périmètre de sécurité pourra être l’arrêté aux gestionnaires de réseaux (électricité, gaz, eau et
défini par un arrêté ultérieur. assainissement).
• Article 6 : Adaptation des mesures
• Article 7 : Exécution du présent arrêté Remarques
• Indication des voies et délais de recours Dans ce contexte d’inflation des risques naturels, il devient
impératif que les maires et leurs services se dotent de plans
L’évacuation et l’interdiction d’occuper communaux de sauvegarde, de sorte à disposer de procé-
le bâtiment dures générales qui pourront être déclinées par arrêté, sur
Lorsque les conséquences physiques du phénomène natu- des enjeux spécifiquement menacés. Cette mission de police
rel rendent impropre le bâtiment à l’usage d’habitation et administrative générale peut être confiée aux agents de
mettent en jeu la sécurité publique, le maire n’a d’autre choix police municipale et aux gardes champêtres et, le cas
que de procéder à l’évacuation du bâtiment et prononcer échéant, aux ASVP assermentés garde particulier de la com-
une interdiction d’occupation. mune pour les propriétés bâties et non bâties.

Inclus dans votre abonnement


Retrouvez les Fiches pratiques de la police territoriale archivées en ligne
sur www.lagazette.fr/club-prevention-securite, rubrique Pratique

FPol206-146-04.indd 2 16/11/2018 14:40


iches Statut - Formation
ratiques
de la police territoriale 66/06
Novembre 2018

le référent déontologue, un
Déontologie (1) :
conseiller pour tous les agents territoriaux
La loi n° 2016-483 dite « Déontologie » du 20 avril 2016 a confié aux centres de gestion
de la fonction publique territoriale une nouvelle mission en matière de déontologie : la mise en
place d’un référent déontologue au service des agents parmi lesquels les policiers municipaux,
les gardes champêtres et les ASVP. Cette première fiche analyse le cadre juridique
de la mission de conseiller du référent déontologue.

Le cadre légal dans l’exercice des fonctions. Il donne tous conseils utiles en
La loi déontologie du 20 avril 2016 a consacré la place de la matière de secret et discrétion professionnels, à propos du
déontologie dans le statut des fonctionnaires et introduit devoir de réserve et de la liberté d’expression, du cumul
solennellement à l’article 25 de la loi du 13 juillet 1983 la d’activités, ainsi que de l’obéissance ou la désobéissance
mention des valeurs et principes essentiels à la fonction hiérarchique.
publique : l’impartialité, la neutralité, la laïcité, la probité, Le référent déontologue rend des avis motivés et documen-
l’intégrité et la dignité des fonctionnaires. Dans ce nouveau tés aux agents et informe les acteurs de la fonction publique
climat déontologique, l’article 28 bis modifié de la loi n° 83-634 territoriale afin de les sensibiliser à la prévention des conflits
du 13 juillet 1983 créé par la loi dite de déontologie prévoit d’intérêts. Il doit également rédiger un rapport annuel d’ac-
que « tout fonctionnaire a le droit de consulter un référent déon- tivité, avec des propositions et des préconisations.
tologue, chargé de lui apporter tout conseil utile au respect des La fonction de référent déontologue n’est pas restreinte aux
obligations et des principes déontologiques […]. Cette fonction seules questions déontologiques. En effet il peut également
de conseil s’exerce sans préjudice de la responsabilité et des avoir la fonction de référent lanceur d’alerte afin de recevoir
prérogatives du chef de service ». les signalements éthiques et la fonction de référent laïcité.
Le décret n° 2017-519 du 10 avril 2017 relatif au référent
déontologue dans la fonction publique détermine les moda- Le référent laïcité
lités de désignation des référents déontologues et donne ainsi La circulaire ministérielle du 15 mars 2017 relative au respect
consistance à un droit au conseil déontologique désormais du principe de la laïcité dans la fonction publique prévoit
reconnu aux agents. En outre, en ce qui concerne la fonction également que les référents déontologues peuvent assurer
publique territoriale, la fonction de référent déontologue la fonction de « référent laïcité » afin d’accompagner les
constitue une mission obligatoire des centres de gestion. agents publics et les encadrants dans l’exercice de leurs
fonctions en matière de laïcité. Dans le cadre des missions
Le rôle du référent déontologue qui lui sont confiées, le référent déontologue peut donc être
Le référent déontologue est chargé de répondre aux ques- sollicité sur le respect et la mise en œuvre du principe de
tions que les agents peuvent se poser dans l’exercice quo- laïcité inscrit à l’article 25 du statut général de la fonction
tidien de leurs fonctions en matière de respect des obliga- publique.
tions et des principes déontologiques. La fonction de référent
déontologue est une fonction de conseil et seulement de Le référent lanceur d’alerte
conseil, par le biais d’un avis. Les conseils du référent déon- L’article 6 de la loi n° 2016-1691 du 9 décembre 2016 (loi dite
tologue ne font pas grief et ne sont pas susceptibles de Sapin 2) relative à la transparence, à la lutte contre la corrup-
recours, ils n’ont pas de caractère obligatoire pour leurs tion et à la modernisation de la vie économique dispose
destinataires et en sens inverse ne leur confèrent aucun droit. qu’« un lanceur d’alerte est une personne physique qui révèle
Par cette mission de conseil, le référent déontologue contri- ou signale, de manière désintéressée et de bonne foi, un crime
bue à orienter et protéger les agents dans l’application de ou un délit, une violation grave et manifeste d’un engagement
leurs droits et obligations. Le référent déontologue intervient international régulièrement ratifié ou approuvé par la France,
en matière de prévention des conflits d’intérêts mais égale- d’un acte unilatéral d’une organisation internationale pris sur
ment d’impartialité, de neutralité, d’intégrité et de dignité le fondement d’un tel engagement de la loi ou du règlement,

Auteur
Ingrid Boury, ✚ de contenu sur www.lagazette.fr/
juriste assistante, référent déontologue club-prevention-securite
doctorante en droit public Accès aux services
inclus dans votre abonnement

FPol206-66-06.indd 1 16/11/2018 14:40


iches
ratiques Statut - Formation
de la police territoriale

ou une menace ou un préjudice grave pour l’intérêt général, Les questions recevables par le référent
dont elle a eu personnellement connaissance. Les faits, infor- déontologue
mations ou documents, quels que soit leur forme ou leur sup- L’agent territorial peut consulter le référent déontologue sur :
port, couverts par le secret de la défense nationale, le secret - les questions de cumul d’activités et de projet de départ
médical ou le secret des relations entre un avocat et son client dans le secteur privé ;
sont exclus du régime de l’alerte défini par le présent chapitre ». - le respect ou le non-respect du principe de hiérarchie ;
Schématiquement et exception faite du cas de danger grave - les devoirs (obligation de neutralité, probité, dignité, respect
et imminent ou d’un risque de dommages irréversibles, la loi du principe de laïcité, secret professionnel, devoir de
fixe la procédure de lancement d’une alerte (lors d’un conflit réserve…) ;
d’intérêts par exemple) en trois étapes. - des situations de conflits d’intérêts dont il fait ou pourrait
Chacune des étapes n’a vocation à intervenir qu’en l’absence faire l’objet ;
de traitement du signalement lors de la phase précédente. - les déclarations d’intérêt et de patrimoine ;
- et dans le cas d’une alerte éthique.
ÉTAPE 1 : Auprès du supérieur hiérarchique direct ou
indirect, de l’employeur ou d’un référent désigné par celui-ci Exemples
À défaut de traitement du signalement suite à l’ÉTAPE 1, • Puis-je exercer en plus de mes missions de policier
il est possible de passer à l’ÉTAPE 2 municipal, les fonctions de gérant d’une Sarl ?
ÉTAPE 2 : Auprès de l’autorité judiciaire ou administrative • Est-ce que je peux cumuler mon emploi avec une activité
ou auprès des ordres professionnels de vente à domicile le week-end ?
À défaut de traitement du signalement suite à l’ÉTAPE 2, • Puis-je me présenter sur une liste électorale en étant agent
il est possible de passer à l’ÉTAPE 3 public ?
ÉTAPE 3 : Auprès du public, en dernier ressort • Puis-je désobéir à mon élu référent si son ordre est illégal ?
• Puis-je commenter la politique ou les choix du maire-
Ainsi, au niveau de l’étape 1, le signalement par l’agent peut employeur sur mon blog ou un autre réseau social ?
être fait auprès d’un référent désigné (en fonction des pro- • Dans quelle mesure l’obligation de réserve encadre-t-elle
cédures mises en place en interne) qui peut alors être le l’expression de mes opinions ?
référent déontologue qui agira en sa fonction de référent • Existe-il une limite à mon obligation de secret
lanceur d’alerte. professionnel ?
• Est-ce que je dois refuser un cadeau d’un usager ?
Les obligations du référent déontologue • Puis-je pratiquer ma religion sur mon lieu de travail ?
Le référent déontologue est tenu au respect du secret pro- Cette liste n’est composée que d’exemples, bien plus
fessionnel et assure de manière indépendante ses fonctions. de questions sont encore possibles.
L’autorité territoriale ou le supérieur hiérarchique ne sera pas
informé de la saisine, sauf si l’agent l’en informe. Toutes les Les questions non recevables
questions et réponses apportées ainsi que les différents par le référent déontologue
échanges avec l’agent sont confidentiels. Le référent déontologue n’est pas compétent pour répondre
Seul l’agent peut rompre le principe de confidentialité. Aussi, aux questions relatives au déroulement de carrière, à l’orga-
afin d’informer les agents territoriaux et de faire de la pré- nisation des services ou le temps de travail.
vention, le référent déontologue peut publier ses avis. Néan- • Pourquoi n’ai-je pas bénéficié d’un avancement de grade ?
moins, pour respecter le principe de confidentialité, les avis • Pourquoi n’ai-je pas d’augmentation de rémunération ?
sont rendus anonymes avant leur publication. Par la suite, le • L’autorité territoriale a-t-elle le droit de me refuser un
dossier de saisine contenant les informations personnelles aménagement de mon temps de travail ? un avancement ?
de l’agent est détruit. une augmentation ?
• Le comportement de mes collègues s’apparente-t-il
La saisine du référent déontologue à du harcèlement moral ?
Tout agent public, sans obligation d’en informer sa hiérarchie,
peut saisir le référent déontologue. La saisine du référent déon- Le référent déontologue n’a pas vocation à intervenir dans
tologue est gratuite pour l’agent. Il convient de se renseigner le cadre d’un litige opposant l’agent et son administration.
auprès du centre de gestion du département afin de connaître Son rôle est limité aux principes déontologiques. Il ne se
la procédure de saisine du référent déontologue du territoire. substitue pas à l’employeur.

Inclus dans votre abonnement


Retrouvez les Fiches pratiques de la police territoriale archivées en ligne
sur www.lagazette.fr/club-prevention-securite, rubrique Pratique

FPol206-66-06.indd 2 16/11/2018 14:40


iches Statut - Formation
ratiques
de la police territoriale 65/06
Novembre 2018

Les obligations auxquelles sont soumis


les ASVP en matière de déontologie (2)
N’ayant pas de statut particulier, les ASVP ne disposent pas d’un code de déontologie
spécifique. Cependant, comme tout fonctionnaire, ils sont soumis à certaines obligations.
La présente fiche a pour objet d’en récapituler les principales.

Définition Exemple
Le défenseur des droits définit la déontologie en ces termes : Dans un arrêt n° 244428 du 15 octobre 2003, le Conseil
« La déontologie se définit comme l’ensemble des règles de d’État a indiqué que le fait, pour un fonctionnaire, d’user de
bonne conduite qui doivent guider une activité professionnelle. l’adresse électronique de l’École nationale supérieure des
arts et métiers sur internet à des fins personnelles pour des
Souvent regroupées au sein d’un « code de déontologie » ces
échanges entrepris en sa qualité de membre de l’Association
normes déterminent les devoirs minimums exigibles par les pour l’unification du christianisme mondial et, d’autre part, le
professionnels dans l’accomplissement de leur activité. fait de faire apparaître sur le site de cette organisation,
La déontologie relève à la fois du droit et de la morale. Elle destiné à la consultation du public, sa qualité de membre de
vise à créer un état d’esprit respectueux des personnes et celle-ci, constituaient un manquement au principe de laïcité
protecteur des libertés individuelles ». et à l’obligation de neutralité qui s’imposent à tout agent
public justifiant une sanction disciplinaire.
Sources juridiques L’article 28 de la loi n° 83-634 énonce : « Tout fonctionnaire,
Les dispositions relatives aux obligations et à la déontologie quel que soit son rang dans la hiérarchie, est responsable de
figurent dans le chapitre IV de la loi du 13 juillet 1983 l’exécution des tâches qui lui sont confiées. Il doit se conformer
n° 83-634 portant droits et obligations du fonctionnaire aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans le
(articles 25 à 32). cas où l’ordre donne est manifestement illégal et de nature à
Comme tout fonctionnaire, les ASVP sont soumis aux obli- compromettre gravement un intérêt public.
gations qui découlent de cette loi. Il n’est dégagé d’aucune des responsabilités qui lui incombent
Conformément aux dispositions de l’article 32 de cette loi, par la responsabilité propre de ses subordonnés ».
son chapitre IV s’applique également aux agents contractuels
de l’administration. Pour qu’un fonctionnaire puisse refuser d’exécuter un ordre,
Aux termes de l’article 25 de cette dernière : « le fonctionnaire il faut donc que ce dernier remplisse deux conditions cumu-
exerce ses fonctions avec dignité, impartialité, intégrité et pro- latives : qu’il soit manifestement illégal, et qu’il soit de nature
bité. Dans l’exercice de ses fonctions, il est tenu à l’obligation à compromettre gravement un intérêt public.
de neutralité. Le fonctionnaire exerce ses fonctions dans le Les fonctionnaires ont également le devoir de satisfaire aux
respect du principe de laïcité. À ce titre, il s’abstient notam- demandes d’information du public dans le respect des règles
ment de manifester, dans l’exercice de ses fonctions, ses opi- relatives au secret professionnel, à la discrétion profession-
nions religieuses. Le fonctionnaire traite de façon égale toutes nelle et du devoir de réserve (articles 26 et 27 de la loi
les personnes et respecte leur liberté de conscience et leur n° 83-634).
dignité. Il appartient a tout chef de service de veiller au respect Il est important pour les ASVP de faire la distinction entre
de ces principes dans les services placés sous son autorité. ces trois notions.
Tout chef de service peut préciser, après avis des représentants
du personnel, les principes déontologiques applicables aux • Le secret professionnel
agents placés sous son autorité, en les adaptant aux missions Le secret professionnel concerne ce qui a été confié à des
du service ». professionnels en raison de leur qualité mais également ce
Cet article reprend le principe de neutralité qui est l’un des qu’ils auront appris, compris, connu à l’occasion de leur exer-
quatre grands principes du service public (appelés aussi lois cice professionnel.
de Rolland) que sont la neutralité, l’égalité, mutabilité et la Conformément aux dispositions de l’article 26 de la loi
continuité. n° 83-634 du 13 juillet 1983, les fonctionnaires sont tenus

Auteur
✚ de contenu sur www.lagazette.fr/
Vincent Champenois, club-prevention-securite
chef de service de police municipale à Aix-en-Provence Accès aux services
inclus dans votre abonnement

FPol206-65-06.indd 1 16/11/2018 14:39


iches
ratiques Statut - Formation
de la police territoriale

de nature à entraîner une sanction disciplinaire justifiant


au secret professionnel dans le cadre des règles instituées ainsi une mesure de déplacement d’office.
dans le code pénal.
De même, le directeur d’un théâtre municipal qui profère en
Aux termes de l’article 226-13 du code pénal : « la révélation public de graves accusations de malveillance et d’incompé-
d’une information à caractère secret par une personne qui en tence à l’encontre du maire et de son adjoint chargé des
est dépositaire soit par état ou par profession, soit en raison affaires culturelles porte atteinte à l’obligation de réserve
d’une fonction ou d’une mission temporaire, est punie d’un (CE, 28 avril 1989, n° 87045).
an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ». Constitue également un manquement au devoir de réserve
le fait pour un gardien de la paix d’avoir publié dans un
journal dont il était le directeur un dessin offensant pour le
• La discrétion professionnelle
président de la République et ce, même si l’intéressé n’était
L’article 26 de la loi du 13 juillet 1983 définit la notion de pas l’auteur de ce dessin et s’il se trouvait en dehors de
discrétion professionnelle : « […] Les fonctionnaires doivent l’exercice de ses fonctions. Ce manquement est de nature à
faire preuve de discrétion professionnelle pour tous les faits, justifier légalement une sanction disciplinaire (CE, 10 janvier
informations ou documents dont ils ont connaissance dans 1969, n° 74553).
l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions. En
dehors des cas expressément prévus par la réglementation Mise en perspective
en vigueur, notamment en matière de liberté d’accès aux Aux termes de l’article 29 de la loi n° 83-634 du 13 juillet
documents administratifs, les fonctionnaires ne peuvent être 1983 : « Toute faute commise par un fonctionnaire dans l’exer-
déliés de cette obligation de discrétion professionnelle que cice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions l’expose à
par décision expresse de l’autorité dont ils dépendent ». une sanction disciplinaire sans préjudice, le cas échéant des
Dans le cadre de cette obligation, les ASVP ne devront divul- peines prévues par la loi pénale ».
guer aucune information relative au fonctionnement et à Ceci implique que l’agent qui commet une faute telle que
l’organisation de leur service et plus généralement de faits définie ci-dessus s’expose d’une part à des sanctions admi-
internes aux services de la mairie. nistratives et d’autre part à des sanctions pénales si la faute
commise constitue une infraction pénale.
Exemple Conformément à l’article 29 de la loi du 13 juillet 1983 portant
Est justifié le licenciement d’un agent affecté au service de droits et obligations des fonctionnaires, toute faute commise
police municipale qui a divulgué sur internet, au moyen d’un par un agent l’expose à une sanction disciplinaire. Ainsi,
blog et de comptes ouverts à son nom dans trois réseaux lorsqu’un agent de surveillance de la voie publique, à l’occa-
sociaux, en faisant usage de l’écusson de la police munici- sion de la notification de sa notation, tient des propos insul-
pale, une liste très précise des lieux faisant l’objet d’une
tants et menaçants à l’égard de sa hiérarchie et des élus de
surveillance de la police municipale, de nombreuses
photographies représentant des agents de police devant sa commune, menace de se rendre au cabinet du maire pour
leurs postes de vidéosurveillance permettant d’identifier y effectuer une prise d’otages et conduit quatre agents de
facilement les sites où un dispositif de vidéosurveillance ou la police municipale à s’interposer pour mettre fin à cette
de vidéoverbalisation avait été installé (CAA Nancy, altercation, la sanction de l’abaissement d’un échelon pro-
19 octobre 2017, n°17NC00684). noncée par le maire est justifiée.
L’état de fragilité psychologique allégué par l’agent ne saurait
• Le devoir de réserve être pris en compte, dès lors que la matérialité des violences
Les ASVP sont assujettis à un devoir de réserve. Ce dernier verbales et les propos obscènes proférés par l’intéressé à
consiste pour les agents à s’exprimer avec une certaine rete- l’encontre de son chef de service sont établis (CAA Nancy,
nue en dehors du service. Il interdit aux agents de porter 3 décembre 2015, n°15NC00 178).
publiquement des appréciations de valeurs sur les ordres Enfin, en tant qu’agents agréés par le Procureur de la Répu-
qui ont été donnés et même sur les choix exprimés par la blique et assermentés par le tribunal d’instance, les ASVP
hiérarchie. encourent le retrait de cet agrément en cas de manquement
Tout manquement à ce devoir constitue une faute disciplinaire à leur obligation de probité. et le retrait de leurs pouvoirs de
et expose par conséquent l’agent fautif à une sanction dis- police judiciaire.
ciplinaire.
À retenir
La jurisprudence offre divers exemples L’ASVP est soumis à la déontologie des fonctionnaires
Ainsi, dans un arrêt du 2 juin 1989 n° 70084, le Conseil et agents territoriaux.
d’État a indiqué que le fait, pour un directeur des services L’agrément donné par le procureur de la République est
d’archives, d’attaquer la politique gouvernementale et d’user indispensable pour exercer des missions de police judiciaire.
de termes outranciers dans une lettre qu’il a écrite en sa Être assermenté permet de relever les infractions prévues
qualité de directeur d’un service départemental à un autre par la loi par des procès-verbaux qui font foi jusqu’à preuve
directeur de service départemental constitue une mécon- contraire.
naissance de l’obligation de réserve et donc une faute

Inclus dans votre abonnement


Retrouvez les Fiches pratiques de la police territoriale archivées en ligne
sur www.lagazette.fr/club-prevention-securite, rubrique Pratique

FPol206-65-06.indd 2 16/11/2018 14:39


iches
ratiques Offres d’emploi
de la police territoriale

Notre plus grande ressource c’est vous


Vous avez des compétences, venez nous les faire partager.

Pleinement inscrite dans le développement du territoire


Bugey Sud, la Ville de Belley, capitale historique du Bugey, Dans le cadre de la création d’une brigade de lutte contre les incivilités, la municipalité
ambitionne d’accroître son attractivité. a fait le choix de créer la direction de la  lutte contre les incivilités, de la  Tranquillité
Cité dynamique de 10 000 habitants, au cœur du Bugey publique et de la prévention. Une brigade de lutte contre les incivilités regroupera  les
dans le département de l’Ain (Région Auvergne Rhône-
Alpes) et proche de grandes métropoles (1h de Lyon, 1h de ASVP, des agents de police municipale et un service de médiation regroupant les agents
Grenoble, 1h d’Annecy) la Ville de BELLEY portée par la de tranquillité et les médiateurs de nuit.
nouvelle dynamique de son exécutif municipal souhaite  
renforcer sa police municipale en la dotant de nouveaux
moyens pour améliorer le service rendu à la population. Agent
 
de police municipale h/f
recrute par Rattaché au responsable de service, vous contribuez à l’efficacité d’un vaste plan d’inter-
mutation Fonction Publique Territoriale vention réglant les différentes problématiques rencontrées sur l’espace public. Vous
Un Adjoint au Responsable assurez les missions en matière de prévention et de surveillance du bon ordre, de la
tranquillité, de la sécurité et de la salubrité publique.
de la Police Municipale h/f Associé à la surveillance du territoire communal, au maintien de l’ordre, à l’information
Cadre statutaire : Catégorie C - Filière : Sécurité des administrés, vous contribuez à faire respecter les lois et règlements avec rigueur et
Cadre d’emplois des Agents de Police Municipale équité, dans le cadre d’une relation de proximité avec la population.
Poste à temps complet  
à pourvoir au 1er janvier 2019 Apte à analyser une situation et à rendre compte, vous avez le sens du service public et
respectez le droit de réserve. Vous êtes impartial, rigoureux et appréciez le travail en
Placé(e) sous l’autorité du responsable de la police
municipale, force de proposition, vous le seconderez dans équipe. Permis B en cours de validité obligatoire.
ses missions quotidiennes. Forte présence sur le terrain
avec les équipes opérationnelles composées de 5 agents
dont 2 ASVP, exigée. Agent de surveillance de la voie
Missions : • Animer, piloter les équipes et assurer la
direction de la police municipale en cas d’absence du
publique
 
h/f
responsable • Gestion et contrôle des procédures Votre rôle consiste à contrôler et suivre le stationnement sur voirie sur le territoire
administratives • Organisation des actions de prévention et
de dissuasion • Participer à la sécurisation des manifestions de Nanterre et appliquer les arrêtés du maire dans les divers domaines de la lutte
publiques Surveiller la voie publique, les bâtiments et biens contre les incivilités (bruit, dépôts sauvages…).
publics • Surveiller et réguler la circulation routière. La formation selon les dispositions réglementaires et légales en vigueur est requise.
Profil : • Expérience significative en police municipale et en
management d’équipe • Qualités relationnelles, esprit Profil de poste détaillé sur nanterre.fr
d’équipe et maîtrise de soi • Qualités rédactionnelles et
connaissance de l’outil informatique (Municipol) • Titulaire
du permis B • Expérience en armement catégorie B et D Merci d’adresser lettre de motivation et CV,
(PIE) • Connaissances des règles relatives au port, au
transport, au lieu de stockage des armements, à la à M. le Maire, DRH, service emploi formation, 88/118 rue du 8 mai 1945,
formation au tir et au maniement des armes. 92014 Nanterre cedex ou sur accueil.drh@mairie-nanterre.fr
Rémunération : • Statutaire • Régime indemnitaire et
prime annuelle • Adhésion possible à l’Amicale du
Personnel et Chèques vacances • Tickets restaurant
• Participation à la protection sociale. recrute pour sa police municipale
Contact : Service des Ressources Humaines :
ressources-humaines@belley.fr
La ville de 3 GARDIEN-BRIGADIERS / BRIGADIERS h/f
Cadre d’emploi : Gardien-brigadier, brigadier de police municipale
Merci d’adresser votre candidature (service rattaché directement au Maire et à la Direction Générale des Services
((lettre de motivation, CV + photo + Missions :
dernier arrêté de carrière) à l’attention de : Désireux de maintenir la tranquillité publique, la sécurité des habitants et des biens, dans une
Monsieur le Maire - Mairie de Belley ville et une vallée dynamiques, attractives et en plein développement, au sein d’une équipe
11 boulevard de Verdun - 01300 BELLEY volontaire et prête à répondre efficacement aux objectifs de sécurité et de tranquillité publique
souhaitées par le Maire et son équipe.
Vous exercerez toute mission nécessaire au maintien du bon ordre, de la sûreté, de la sécurité et de
18 000 hab la salubrité publiques.
430974-OH
20-40 000 hab Vous assurerez également une relation de proximité avec la population.
Tremplin vers l’évasion Principales activités du poste : • Prendre toute mesure nécessaire à la sécurité des personnes et des biens
entre Léman • Appliquer et faire respecter les pouvoirs de police du Maire : sécurité, tranquillité et salubrité publiques
Mensuel édité et Mont-Blanc • Intervenir en flagrant délit et conduire les contrevenants devant un officier de police judiciaire territorialement
par TERRITORIAL, compétent ; qualifier les infractions et les relever si nécessaire • Contrôler l’application des règlements, participer
SAS au capital de aux différentes missions journalières (surveillance, ilotage pédestre, ou cycliste, ou en patrouille portée, police
1 259 907 euros • Siège social : route, police funéraire et judiciaire dans la limite des prérogatives de la police municipale) • Rechercher, recueillir
Antony Parc 2 - 10 place du Général de Gaulle – La Croix de Berny – et transmettre des renseignements, par des comptes rendus à la hiérarchie ; rendre compte de tous crimes et délits
BP 20 156 – 92186 Antony CEDEX • Bureau : Espace Cévé, 58 cours ; recueillir et diffuser le signalement de personnes recherchées. • Orienter les publics sur la voie publique, écouter,
Becquart Castelbon, 38500 Voiron accompagner, porter assistance aux personnes en difficulté, instaurer une écoute et un climat de confiance vis-à-vis
RCS NANTERRE 404 926 958 des administrés, assurer une relation de proximité avec la population • Agir en coordination avec les autres
N° SIRET 404 926 958 00020 Code APE : 5813Z intervenants de la sécurité dans la gestion d’une intervention, d’une situation particulière, ou d’une infraction
N° TVA intracommunautaire • Réguler la circulation routière et veiller au respect du code de la route • Surveiller la sécurité aux abords des écoles
FR 28 404 926 958 et collèges • Veiller au bon déroulement des manifestations publiques et des cérémonies • Récupérer les animaux
e-mail : info@territorial.fr errants • Rédiger les procédures, les documents et actes administratifs courants, police funéraire… ; tenir des
ISSN : 1289-9223. Commission paritaire : 0321T78158. registres de suivi d’affaires et toute autre mission dans le cadre des prérogatives de police municipale.
Dépôt légal : à parution Profil recherché : • Fonctionnaire territorial, agent d’action et d’engagement, dans le respect de la
Principal actionnaire : Info Services Holding
déontologie, vous disposez d’une expérience dans un poste similaire. ; vous avez des connaissances
Présidente et directrice de publication : Isabelle André
approfondies des pouvoirs de police du Maire et du droit pénal • Vous savez rétablir l’ordre public si besoin,
Directeur des rédactions : Guillaume Doyen
Coordination éditoriale : Hervé Jouanneau gérer les situations d’urgence, les conflits • Vous faites preuve d’impartialité, d’autorité, de discrétion, de
Animateur du comité de rédaction : Cécile Hartmann vigilance et vous avez le sens du service public ; vous êtes autonome, mais savez rendre compte • Vous faites
Impression : Imprimerie du Pont-de-Claix, ZAE Les Bauches, preuve d’une bonne maitrise de soi, du respect de la hiérarchie, vous êtes rigoureux, disponible, vous avez
9 ch. de la Plaine, 38460 Claix des dispositions à travailler en équipe et aussi de nuit (patrouilles de nuit, de WE, par roulements) • Vous
Origine du papier : Finlande possédez une bonne condition physique (patrouilles pédestres, VTT) et pratiquez régulièrement un sport
Ce papier provient de forêts gérées durablement et ne contient pas (sport de combat apprécié) ; vous êtes habilité au port d’armes des catégories B1-b, D2-a et D2-b • Vous
de fibres recyclées. êtes titulaire du permis de conduire catégorie B • Vous connaissez la bureautique.
Certification : PEFC. Impact sur l’eau (P tot) : 0,013 kg/tonne Temps de travail : • Temps complet (travail les WE possibles) • Travail en horaires décalés possible
Abonnements : lors de patrouilles de nuit.
Tél. : 04 76 65 93 78 Rémunération : • Conditions statutaires + régime indemnitaire + N.B.I. + 13ème mois + titres
Fax : 04 76 05 01 63
431434-AG

restaurant + COS.
abonnement@territorial.fr
Vente par abonnement Définition de poste sur demande - Poste à pourvoir rapidement.
(1 an soit 10 nos) : Envoi CV + lettre de motivation avant le 20 décembre 2018 à : Monsieur le Maire de CLUSES
- administratif : 125 € Direction des Ressources Humaines - BP 99 - 74302 Cluses cedex
- personnel : 85 € ou par email à : ressources.humaines@cluses.fr
- ou prélèvement automatique : 7,20 €
Prix de vente au numéro : 13 € TTC

FPol206-News.indd 3 16/11/2018 14:39


iches
ratiques Offres d’emploi
de la police territoriale

Beauvoisin La ville d’Athis-Mons


Département de l’Essonne - 33 180 habitants à 15 kms de Paris (RER C ou D / N7 / A86)
Gard - 4 000 habitants
Recrute
recrute
Des Gardiens De Police Municipale h/f
un Chef de Service La Municipalité se fixe un objectif ambitieux de renforcer ses équipes armées dans un contexte de sécurisation accru

de Police Municipale h/f de sa population


Sous la responsabilité du chef de service de la Police Municipale, vous participerez activement au développement de la
Catégorie B politique de sécurité engagée par la municipalité et intégrerez un service important et doté de moyens accrus.

Missions : Missions :
La surveillance générale de la voie publique • Assurer la surveillance générale : prévention du vandalisme et de la délinquance • Lutter contre la délinquance routière
La surveillance de la circulation routière, de • Contrôler et appliquer les arrêtés de police du Maire • Gérer des opérations conjointes avec la Police Nationale • Participer aux
la vitesse et du stationnement (La commune est manifestations municipales
équipée de PV électronique que l’agent devra Profil / compétences :
maîtriser) • Maîtrise de la réglementation en vigueur et des écrits professionnels • Discrétion, rigueur • Sens des relations avec la
La surveillance des manifestations sportives, population • Maîtrise de soi, faculté d’adaptation • Sens du travail en équipe • Permis B obligatoire • Etre titulaire du concours
culturelles ou récréatives d’Agent de Police Municipale ou par voie de mutation
L’application des arrêtés municipaux ou préfectoraux

429948-HG
La vidéo-protection Rémunération statutaire + régime indemnitaire + 13ème mois indiciaire
L’accueil du public
Assure la tranquillité, la sécurité, la salubrité et le Merci d’adresser une lettre de motivation accompagnée d’un curriculum vitae en indiquant la référence : 18SV03 :
bon ordre sur le territoire de la commune Madame le Maire, Hôtel de Ville, Direction des Ressources Humaines
Place du Général de Gaulle, 91200 ATHIS-MONS ou par mail à : srh@mairie-athis-mons.fr
Profil :
Capacité d’encadrement et aisance relationnelle
avec les représentants des institutions et contact

S isteron
avec la population dans une logique de police
de proximité.
Connaissance des différents codes règlementaires
et du règlement sanitaire départemental
La Ville de
Connaissance de l’environnement territorial
Respect du code de déontologie des agents de
Police municipale
Votre solution de recrutement Au cœur de la Haute Provence,
430160-CHM

Adresser votre lettre de candidature accompagnée station touristique de 8 000 habitants


d’un curriculum vitæ à :
01 79 06 73 33 (Surclassée 10 000 - 20 000 habitants), RECRUTE
Hôtel de Ville recrutement.gazette@infopro-digital.com
30640 BEAUVOISIN Son Adjoint au Chef de Service
ou par email à : accueil@beauvoisin.fr
de Police Municipale h/f
Grade : chef de service de police municipale ou chef de service
de police municipale principal de 2e classe Cadre d’emplois des
chefs de service de police municipale - Catégorie B

Bulletin d’abonnement PZ170123


✂ AU SEIN D’UN SERVICE ULTRA-ÉQUIPE : Sous l’autorité du Maire
et du Responsable de la Police Municipale, en lien permanent avec
le Directeur Général des Services, vous êtes en charge d’une équipe
À renvoyer à : TERRITORIAL SAS - CS 40215 - 38516 Voiron Cedex - Tél. : 04 76 65 93 78 — Fax : 04 76 05 01 63 de 4 agents de police municipale, 2 ASVP et 1 agent administratif au
abonnement@territorial.fr sein d’un service ultra-équipé avec véhicules légers, scooters et VTT;
armes à feu de type pistolet Sig Sauer 9 mm; bâton télescopique ; gaz
incapacitant vidéoprotection avec 80 caméras d’ici 2019 ; protection
■ Abonnement administratif : 235 €/ an - Les Fiches pratiques de la police territoriale (10 N°) individuelle gilet pare-balle ; PVE ; poste de travail équipé informatique
+ les services et contenus en ligne du Club Prévention – Sécurité : actus, veille juridique, fiches de droit, et téléphone de façon individuelle.
conseils, newsletter hebdomadaire et alertes mails DES MISSIONS PRIORITAIREMENT AXÉES SUR L’OPÉRATIONNEL
(Règlement par chèque bancaire ou mandat administratif après réception de la facture). ET LE TERRAIN COMPLÉTÉES PAR : • Participation à la définition
des orientations de la collectivité en matière de prévention et de
sécurité publique • Organisation du service de police municipale
■ Abonnement personnel : 85 €/ an (chèque joint) - Les Fiches pratiques de la police territoriale seules. • Développement de la cohésion d’équipe • Développement et
évolution des compétences • Mise en œuvre et suivi de l’activité
Support presse uniquement - 10 n°/an du service de police municipale • Commandement et coordination
Participation aux frais d’expédition en sus pour les DOM-TOM et l’étranger : 10 €/an. des interventions de police municipale • Organisation des actions
de prévention et de dissuasion • Gestion de l’interface avec la
population • Gestion et contrôle des procédures administratives et
judiciaires • Présence et interventions en parfaite complémentarité
avec le chef de poste, y compris les week-ends, jours fériés et
Nom : ................................................................................................................................................................................... Prénom : .......................................................................................................................................... soirées planifiés.

VOUS ÊTES UN MANAGER NÉ, TRÈS DISPONIBLE ASSORTI DE :


• Expérience minimale de 5 ans dans un poste d’encadrement au
Collectivité : ............................................................................................................................................................................................................. Fonction : ............................................................................................
Tarifs valables jusqu’au 31/01/2019

sein d’un service de police municipale • Connaissances juridiques


• Connaissances informatiques • Discrétion, rigueur, discipline
et grande disponibilité • Sens du service public et des relations
Adresse : ..................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... humaines.

VOUS AVEZ LE GOÛT DU DÉFI


Code postal : .................................................................................................... Ville : ......................................................................................................................................................................................................... ÉVOLUTION POSSIBLE : Responsabilité du service de police
municipale
RÉMUNÉRATION : Statutaire + Régime indemnitaire + Prime de fin
Tél. (obligatoire) : ................................................................................................... Date, cachet, signature : d’année
TEMPS DE TRAVAIL : 37 heures par semaine / horaires décalés
E-mail (obligatoire) : ..................................................................................................................................................................................................................................... CANDIDATURES À ADRESSER À :
Monsieur Le Maire / Service RH / Mairie de SISTERON
Règlement en faveur de TERRITORIAL SAS - RIB : CIC Crédit Industriel et Commercial - Code banque : 30066 - Code guichet : 10949 MAIL : service-personnel@sisteron.fr
N° compte : 00020062001 - Clé RIB : 26 - IBAN : FR76 3006 6109 4900 0200 6200 126 - BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP TÉL : 04.92.61.00.37
N° SIRET : 404 926 958 00020 - Code APE : 5813Z 430818-JH

FPol206-News.indd 4 16/11/2018 14:39