Vous êtes sur la page 1sur 37

FONDS INTERNATIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT AGRICOLE

(FIDA)
PROGRAMME DE INITIATIVE REGIONALE POUR
DEVELOPPEMENT DES RACINES LA TRANSFORMATION ET LA
ET TUBERCULES COMMERCIALISATION DU MANIOC
(PDRT) (IRTCM)
02 BP :164 Parakou ( BENIN) Via del Serafico, 107 – 00142 Rome, Italy
Tel : (229) 23 61 26 70 Fax : (229) 23 61 00 56 Tel :+ 39-06-54591- Fax : + 39-06-5043463
Email : pdrt@intnet.bj Email : ifad@ifad.org – www.ifad.org

RAPPORT FINAL

MISSION DE CONSULTATION POUR LA REALISATION D’UNE BASE


DE DONNEES NATIONALE SUR LES FABRICANTS D’EQUIPEMENT
POUR LA TRANSFORMATION DU MANIOC ET LA PRODUCTION DE
DERIVES AU BENIN

Consultant : MASSENON Albert


Tél : 229 97 49 45 19 ou 229 90 04 73 92

Mai 2008
TABLE DES MATIERES

TABLE DES MATIERES ................................................................................................................................... II


LISTE DES TABLEAUX & DES GRAPHIQUES .......................................................................................... III
LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS ..................................................................................................... IV
CONTEXTE ........................................................................................................................................................... 1
MISSION ................................................................................................................................................................ 2
RESULTATS ET PRODUITS ESCOMPTES ................................................................................................... 4
METHODOLOGIE ................................................................................................................................................ 4
1 - IDENTIFICATION ET CARACTERISTIQUES DES FABRICANTS ....................................................... 8
1.1 - LA REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES FABRICANTS ENQUETES...................................................... 8
1.2 – LE STATUT JURIDIQUE DES ENTREPRISES OU SOCIETES DES FABRICANTS .................................. 13
1.3 – LES TYPES ET AUTRES CARACTERISTIQUES DES FABRICANTS ..................................................... 14
2- LES TYPES ET CARACTERISTIQUES DES EQUIPEMENTS PRODUITS PAR LES
FABRICANTS ..................................................................................................................................................... 15
2.1 – LES TYPES D’EQUIPEMENTS PRODUITS ET LEURS CARACTERISTIQUES PHYSIQUES ........................... 15
2.2 – LES SOURCES D’INSPIRATION DES FABRICANTS POUR LA PRODUCTION DES EQUIPEMENTS .............. 18
2.3 – LES USAGES ET MODES DE FONCTIONNEMENT DES EQUIPEMENTS ...................................................... 18
2.4 – LES AVANTAGES ET CONTRAINTES LIES A L’UTILISATION DES EQUIPEMENTS...................................... 20
3 - LES POLITIQUES ET STRATEGIES COMMERCIALES DES FABRICANTS ................................. 21
3.1 – LA POLITIQUE DE PROMOTION DES FABRICANTS ................................................................................... 21
3.2 – LA POLITIQUE DE VENTE DES FABRICANTS ............................................................................................ 22
4 - LES PRINCIPAUX GOULOTS D'ETRANGLEMENTS ......................................................................... 23
4.1 – LES GOULOTS D’ETRANGLEMENTS LIES A LA PRODUCTION.................................................................. 23
4.2 – LES GOULOTS D’ETRANGLEMENTS LIES A LA VENTE ............................................................................ 24
4.3 – LES BESOINS EN RENFORCEMENT DES FABRICANTS ............................................................................ 25
5 - LES PERCEPTIONS DES UTILISATEURS AU SUJET DES EQUIPEMENTS ACHETES ETB
UTILISES............................................................................................................................................................. 27
5.1 – LES FORCES ET FAIBLESSES DES EQUIPEMENTS VUES PAR LES UTILISATEURS .................................. 27
5.2 – LES SUGGESTIONS DES UTILISATEURS POUR L’AMELIORATION DE LA QUALITE DES EQUIPEMENTS
FABRIQUES ....................................................................................................................................................... 29

CONCLUSION .................................................................................................................................................... 30

________________________________________________________________________ ii
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
LISTE DES TABLEAUX & DES GRAPHIQUES

N° TITRE PAGE

TABLEAU
Tableau 1 : Liste des fabricants potentiels de matériels de transformation du manioc 11
Tableau 2 : Type d’équipements et de leurs caractéristiques 16
Tableau 3 : Les usages faits des matériels et de leur mode de fonctionnement 19
Tableau 4 : Les types de matériels, leurs avantages et inconvénients 20
Tableau 5 : Les besoins des fabricants enquêtés par niveau de production et de 25
vente
Tableau 6 : Nombre d’utilisateurs qui se sont prononcé par type et nature de matériel 27
ou d’équipement produit par les fabricants
Tableau 7 : Les types de matériels, leurs forces et faiblesses vues par les utilisateurs 28
Tableau 8 Les suggestions et propositions faites par les utilisateurs pour 29
l’amélioration des équipements et des prestations

GRAPHIQUE
Graphique 1 : Répartition géographique des fabricants de matériels de transformation 8
du manioc
Graphique 2 : Nombre de fabricants par type d'équipement produit 15
Graphique 3 : Nombre des fabricants par source d'inspiration 18
Graphique 4 : Nombre des fabricants par type de politique commerciale 21
Graphique 5 : Nombre de fabricants par type de prestation 23

________________________________________________________________________ iii
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS

SIGLES DEFINITIONS
AOC : Afrique de l’Ouest et du Centre
ATCMB : Atelier des Techniciens Constructeurs Métalliques du Bénin
ATCMB : Atelier des Techniciens Constructeurs Métalliques du Bénin
CAMEMEC : Construction ajustage menuiserie métallique et clouterie
CAMEMEC : Construction ajustage menuiserie métallique et clouterie
CEFACOM : Centre de fabrication, de formation et d'ajustage en construction Métallique
CESOFOM : Centre de soudure et de fabrication d'objets métalliques
Cm : Centimètre
COBEMAG : Coopérative Béninoise de Matériel Agricole
CRTA : Centre de Recherche en Technologie Agricole
CSFTS : Coopérative Solidarité pour la Formation en Techniques Spécialisées
CTCM : Centre Technique de Construction Métallique
CTMG : Centre Technique de Mécanique Générale
CTSA : Centre technique de soudure et d'ajustage
CV : Chevaux Vapeur
DTC : DAGBINDE Toundoh Camille
Ets AFS : Etablissement Atelier de Forge et Soudure

FIDA : Fonds International pour le Développement Agricole


FIDAfrique : réseau d’information du FIDA pour le développement rural en Afrique de l’Ouest
et du Centre
GFMA : Groupement de fabrication des machines agricoles
INSAE : Institut National de la Statistique et des Analyses Economiques
IRTCM : Initiative Régionale pour la Transformation et la Commercialisation du Manioc
Kg : Kilogrammes
L/H : Litre par Heure
PDRT : Programme de Développement des Racines et Tubercules
PTAA : Programme de Technologie Agricole et Alimentaire
R&T : Racines et tubercules
Sté NAMS- : Société Nouveaux Ateliers Monseigneur Steimetz
Sarl

________________________________________________________________________ iv
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
CONTEXTE

La présente mission de consultation pour la réalisation d’une base de données


nationale des fabricants d’équipement pour la transformation du manioc et des
produits dérivés au Bénin est l’œuvre du Programme de Développement des Racines et
Tubercules (PDRT) au Bénin avec l’appui de l’Initiative Régionale pour la
Transformation et la Commercialisation du Manioc (IRTCM) pour l’Afrique de l’Ouest
et du Centre (AOC). L’IRTCM est une initiative du FIDA en réponse à l’appel lancé
par les dirigeants africains dans le cadre du Nouveau partenariat pour le
développement de l’Afrique (NEPAD), demandant d’accorder une priorité à la filière
manioc dans les stratégies régionales de développement agricole.

L’IRTCM, financée par le Gouvernement italien, sera exécutée sur une durée de trois
(3) ans. L’IRTCM a pour principaux objectifs:

 d’accroître les échanges de données et de savoirs dans les domaines de la


production, de la transformation et de la commercialisation du manioc entre
les différents projets financés par le FIDA (prêts et dons) en AOC;

 de développer de nouveaux débouchés commerciaux pour les dérivés,


nouveaux et existants, du manioc;

 de soutenir le dialogue politique, à la fois au niveau national et régional, pour


appuyer les efforts de développement de la filière manioc.

Pour atteindre ces objectifs, l’IRTCM envisage la mise en œuvre d’un ensemble
d’activités visant à:

 développer les débouchés commerciaux aussi bien pour les nouveaux


produits dérivés du manioc que pour ceux déjà existants;

 identifier les meilleures technologies et les bonnes pratiques de


production/transformation et commercialisation du manioc (à l’intérieur et en
dehors de l’AOC) et les adapter aux conditions locales;

 renforcer l’intégration des acteurs de la filière manioc ainsi que leur


interaction;

 promouvoir le dialogue politique avec les décideurs nationaux et régionaux, en


construisant et/ou en consolidant les partenariats existants; et

________________________________________________________________________ 1
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
 renforcer les mécanismes d’échange d’informations et de savoirs sur les
technologies et les marchés en s’appuyant sur le réseau FIDAfrique.

Les activités mentionnées ci-dessus seront mises en œuvre dans le contexte et au


bénéfice des quatre projets Racines et tubercules (R&T) financés par le FIDA en
AOC, en particulier au Bénin, au Cameroun, au Ghana et au Nigeria.

Après l’approbation de son plan d’action sur trois (3) ans élaboré et présenté en
juillet 2007, l’IRTCM a commencé à mettre en œuvre les différentes activités
planifiées. Parmi celles inscrites dans son programme de travail, la réalisation d’une
base de données régionale des fabricants d’équipement pour la transformation du
manioc et des produits dérivés avait été retenue. C’est ce qui justifie l’organisation de
la présente mission qui a été conduite par le consultant MASSENON Albert sous la
supervision du PDRT au BENIN.

MISSION
En collaboration avec les coordonnateurs du Programme de Développement des
filières Racines et Tubercules (PDRT), de l’IRTCM et de FIDAfrique (réseau
d’information du FIDA pour le développement rural en Afrique de l’Ouest et du
Centre) et sous la supervision directe de M. Éric Tetegan, spécialiste des
technologies de transformation au PDRT, le Consultant devra s’acquitter des tâches
suivantes:

Première phase:
Contacter et rendre visite aux fabricants d’équipement sélectionnés (22 environ) par
le PDRT au niveau national afin de recueillir des informations essentielles sur leur
entreprise, leur niveau d’activité et le nombre/le type/la qualité des prototypes
fabriqués. Ces informations devront être consignées sur le formulaire élaboré par
l’IRTCM et FIDAfrique ;
• demander à chaque fabricant interviewé les coordonnées de 2 ou 3 acheteurs de
ses équipements et prendre contact avec ceux-ci afin d’obtenir des
renseignements concernant la performance des équipements de transformation
du manioc;
• effectuer, sur la base des informations essentielles recueillies auprès des
fabricants et de leurs clients, une sélection des fabricants qui seront concernés
________________________________________________________________________ 2
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
par la deuxième phase. Si le Consultant l’estime utile, d’autres fabricants pourront
être ajoutés à cette sélection. Les travaux réalisés pendant cette première phase
devront déboucher sur l’élaboration d’une liste finale d’au moins 20 fabricants.
Celle-ci devra être validée par le PDRT, l’IRTCM et FIDAfrique, lesquels auront la
possibilité d’y ajouter d'autres fabricants ou de rajouter des fabricants exclus;
• tenir le PDRT informé de l’état d’avancement de la mission;
• rédiger un rapport intermédiaire de mission retraçant les principales activités
réalisées, la méthodologie retenue et les résultats obtenus. Le rapport devra être
accompagné d’une feuille de calcul présentant les informations essentielles
recueillies lors de la première phase. Le Consultant devra soumettre cette feuille
de calcul au PDRT, à l’IRTCM et à FIDAfrique, qui devront en valider le format
avant son utilisation.

Deuxième phase:
• effectuer une nouvelle visite auprès des fabricants sélectionnés durant la
première phase afin de recueillir toutes les données et informations utiles
concernant les activités et l’entreprise qui n’auraient pas été collectées lors de la
première phase. Si les prototypes concernés ne sont pas disponibles dans les
locaux au moment de la visite, le Consultant devra se rendre directement chez les
utilisateurs. Ces informations devront être consignées sur le formulaire spécifique
élaboré par le PDRT, l’IRTCM et FIDAfrique. En outre, la documentation recueillie
par le Consultant devra comprendre des photographies de chaque prototype, qui
seront conservées dans la base de données. Pour chaque équipement, trois
photographies numériques accompagnées des autres données/informations
requises seront fournies aux partenaires du FIDA (PDRT, IRTCM et FIDAfrique);
• saisir toutes les données et informations recueillies durant la première phase sur
une feuille de calcul. Les partenaires du FIDA (PDRT, IRTCM et FIDAfrique)
devront valider le format de cette feuille de calcul avant son utilisation;
• transmettre au PDRT la feuille de calcul et tout le matériel recueilli afin de
permettre leur stockage et leur diffusion sur le site web de FIDAfrique;
• transmettre au FIDA les droits d'auteur des informations et du matériel recueillis
afin que celui-ci les utilise comme il l’entend; il est toutefois entendu que le
Consultant conservera la responsabilité de la teneur des données;

________________________________________________________________________ 3
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
• informer régulièrement le PDRT de l’état d’avancement de la mission;
• organiser, au Bénin, un atelier d’une journée à l’intention des divers acteurs du
PDRT afin:
i) de les informer des résultats de la mission, de la nature des
informations figurant désormais dans la base de données et des
modalités d’accès et d’utilisation y relatives; et
ii) de décider ensemble des nouvelles activités que l’IRTCM et le PDRT
pourraient mettre en œuvre conjointement dans le cadre de la poursuite
de leur appui aux fabricants d’équipement dans le secteur manioc au
Bénin;
• rédiger un rapport final de mission mettant en évidence les principales activités
réalisées, la méthodologie suivie et les résultats obtenus durant les deux phases
de la mission. Les rapports, intermédiaire et final, devront respecter le format
fourni par le FIDA au Consultant, avant son départ en mission.

RESULTATS ET PRODUITS ESCOMPTES

Les résultats attendus de la mission sont les suivants:


• collecte objective et homogène d’informations sur les fabricants d’équipement
pour la transformation et la production de dérivés du manioc et sur les
prototypes fabriqués au Bénin;
• évaluation, notamment sur la base des jugements portés par les clients, de la
performance des fabricants nationaux et de leurs prototypes;
• mise à la disposition des opérateurs du secteur, et du grand public, sur le site
web de FIDAfrique, d’une base de données sur les fabricants d’équipement
pour le secteur manioc et leurs prototypes;
• rédaction et transmission au PDRT, à l’IRPCM et à FIDAfrique d’un rapport
intermédiaire et d’un rapport final.

METHODOLOGIE
La méthodologie utilisée repose sur une approche centrée sur les acteurs
notamment les commanditaires, les producteurs d’équipements, les utilisateurs et

________________________________________________________________________ 4
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
quelques personnes ressources des structures qui travaillent pour la promotion des
équipements de transformation au BENIN. Elle a suivi les six étapes suivantes :

1. Une phase préparatoire ;


2. Les phases d’études de terrain ;
3. Une phase de débriefing et d’élaboration du rapport intermédiaire.
4. Une phase de dépouillement et d’analyse des données
5. Une phase de rédaction du rapport provisoire puis de restitution des résultats
de la mission.
6. Une phase de rédaction du rapport définitif de la mission.
Les activités prévues aux différentes phases sont :

Phase préparatoire
Elle a permis de :
• partager et d’affiner avec le commanditaire notre compréhension de la
mission, notamment les objectifs poursuivis et les résultats attendus de la
mission ;
• Présenter la méthodologie de travail et d’harmoniser nos points de vue avec
les responsables du PDRT ;
• Documenter sur le répertoire des producteurs d’équipements existants ;
• Documenter sur les normes et qualité des équipements de transformation du
manioc ;
• Elaborer un guide d’entretien pour l’enquête ;
• Avoir des rencontres de concertation avec les Conseillers en Technologie et
en Commercialisation en vue d’échanger sur les différents types
d’équipements utilisés par les transformatrices et transformateurs de manioc
d’une part et la localisation des équipementiers existants d’autre part.
• Avoir des séances d`entretien avec les Responsables des Institutions de
promotion des équipements de transformation notamment le PTA (Programme
de Technologie Agricole et Alimentaire) ;
• Rédiger et faire valider par le commanditaire de la mission et les autres
acteurs impliqués dans la mission, une feuille de route repère pour la mission.

________________________________________________________________________ 5
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
Phase d’étude de terrain
Cette phase est consacrée à la collecte des informations sur le terrain et est
structurée en deux étapes à savoir.

Première étape :
Collecte d’information au plan national auprès des équipementiers qui figurent déjà
dans le répertoire existant du PDRT (Catalogue des artisans fabriquant des
équipements de transformation des racines et tubercules par zone d’intervention du
PDRT, juillet 2005), le répertoire du PTAA (répertoire des matériels de transformation
des produits vivriers en utilisation au Bénin, juillet 2001 ; puis actualisé en septembre
2003) et d’autres équipementiers qui n’étaient pas répertoriés. Cette collecte a pris
en compte la présence des équipementiers dans tous les départements du pays. Les
données collectées concernent des informations essentielles sur leur entreprise, leur
niveau d’activité et le nombre / le type / la qualité des prototypes fabriqués, les
caractéristiques, le fonctionnement, la performance …
Visite et collecte d’informations auprès de quelques utilisateurs des équipements.
Elles concernent la performance, les forces et faiblesses, le prix… des équipements
de transformation du manioc utilisés dans le cadre de leurs activités de
transformation ;

Etablissement d’une base de sondage pour le deuxième tour de la collecte des


données sur le terrain.
Préparation des fiches de collecte de la 2ème phase
Elaboration du rapport intermédiaire.

Deuxième étape
Elle a consisté en une étude approfondie pour la collecte des données auprès des
équipementiers ainsi que leurs clients sur la base des critères qui sont définis à l’issu
de la première phase de collecte. Il s’agit de la collecte des informations plus fournies
sur leurs activités et leur entreprise, la promotion de leurs produits, les difficultés
liées à l’exercice de leurs activités. Les prototypes des équipements concernés
n’étant pas disponibles dans les locaux des fabricants, des visites aux utilisateurs
sont réalisées et ont permis la collecte des informations complémentaires sur la
performance de ces équipements. Trois photographies numériques (vue de face, vue
________________________________________________________________________ 6
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
de profil et vue de haut) de chaque équipement identifié ont été réalisées et ont servi
de base pour l’élaboration du répertoire des fabricants.

Technique de collecte des données


La collecte des données a été conduite en personne par le Consultant aidé par trois
enquêteurs spécialistes en technologie et commercialisation des racines et
tubercules.

Outils et matériels de collecte de données


Questionnaires structurés
Guides d’entretien ;
Photographie / Reportage
Observations directes
Appareil photo
Centimètre

Phase de débriefing et d’élaboration du rapport intermédiaire


A l’issue de la première phase de terrain, une séance de débriefing a été organisée
avec les responsables du PDRT. L’objectif est de donner le retour à chaud sur les
constats majeurs faits au niveau terrain en partageant avec eux les premiers
résultats obtenus.

Phase de dépouillement et analyse des données


Les données collectées sont codées selon le fabricant et regroupées par
département suivant les différentes préoccupations des termes de référence,
Un premier dépouillement sur la base des données collectées au cours de la 1ère
phase et traitées a donné lieu au rapport intermédiaire suite à la séance de
débriefing. Un 2ème traitement a été réalisé suite à la collecte des données
complémentaires lors de la 2ème phase de collecte auprès des fabricants et
utilisateurs d’équipements sélectionnés.
.
Pour une meilleure compréhension et interprétation des données par les acteurs,
une caractérisation des équipements et une description de leur fonctionnement ont

________________________________________________________________________ 7
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
été faites selon le type d’équipement. Les forces, les faiblesses, les goulets
d’étranglements liés à chaque équipement identifié ont été également spécifiés.

1 - IDENTIFICATION ET CARACTERISTIQUES DES FABRICANTS

1.1 - La répartition géographique des fabricants enquêtés

Au total, 26 fabricants d’équipements ont été identifiés comme opérateurs dans le


domaine de la fabrication des équipements de transformation du manioc au bénin
(Cf. Tableau 1). La répartition géographique de ces fabricants de matériels de
transformation du manioc en gari et autres produits dérivés, dénote une forte
concentration des fabricants dans les départements du sud et du centre du Bénin
avec respectivement quatorze (14) et huit (08) fabricants identifiés au niveau de ces
départements contre quatre (04) pour les départements du nord du Bénin (Cf
Graphique 1 ci-contre).

Graph n° 1: Répartition géographique des


fabricants de matériels de transformation du
manioc

8; 30% 7; 27%

2; 8% 3; 12%

5; 19%
Ata-Don Atl-Lit Bor-Ali
Oué-Plat Mon-Cou Zou-Col

Une analyse plus en détail de cette répartition, montre encore une forte présence
des fabricants dans les villes de Porto-Novo, Bohicon, Ouidah, Parakou et Cotonou.
Cette présence remarquée des fabricants au niveau des principales villes du pays
répond probablement aux besoins d’accès facile aux matières premières de
production dont l’énergie électrique mais surtout des matériaux de fabrication dont la
disponibilité et l’accessibilité est beaucoup plus aisée au niveau de ces villes
qu’ailleurs et des demandes relevant des activités secondaires qu’ils développent

________________________________________________________________________ 8
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
Aussi, le choix de certaines de ces villes par les fabricants est-il également
stratégique puisque très proches des zones de forte production du manioc qui
constitue de la matière première pour ces équipements. Il s’agit par exemple de
Porto-Novo, pour les zones de forte production des départements de l’Ouémé et du
plateau, Bohicon pour celles des départements du Zou et des Collines, Cotonou pour
celles de l’Atlantique et Parakou pour celles du Borgou.

Le schéma ci-dessous donne un aperçu de cette répartition géographique tant des


fabricants desdits équipements que de leurs utilisateurs au plan national et
particulièrement des localités/villes de forte présence de ces acteurs. Aussi, le
tableau 1 qui suit fait état des fabricants enquêtés et surtout des éléments
d’identification de ces derniers : nom et prénoms, nom de leur établissement/société,
adresse et de quelques observations.

________________________________________________________________________ 9
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
Schéma : CARTE DU BENIN AVEC LES DÉPARTEMENTS & LES VILLES DE FORTE
PRÉSENCE DES ÉQUIPEMENTIERS & UTILISATEURS

NIGER
BURKINA - FASSO Karimama

1 Malanville
Banikoara
Tanguiéta
Kandi
Matéri 3 Kérou
Ségbana
Toucountouna Gogounou
Cobly
Kouandé
Boukounbé
Bembérèké
Natitingou
Péhunco NIGERIA
2
Copargo Sinendé Kalalé

4
Nikki
Ouaké
N’Dali
Djougou
Pérèrè Départements du Bénin
1 - Alibori
Parakou 2 - Borgou
3 - Atacora
Bassila 4 - Donga
Tchaourou 5 - Zou
6 - Collines
7 - Mono
Ouèssè
8 - Couffo
Bantè 9 - Atlantique
Glazoué Savè 10 - Littoral/Cotonou
TOGO Savalou 5 11 - Ouémé
Dassa 12 - Plateau
6
Kétou
Villes de forte Djidja 12
présence d’uti-
NIGERIA
Bohicon Pobè-Ikpinlè
lisateurs
Villes de forte présence
Dogbo 8 Ouègbo d’équipementiers
11
Calavi Villes de présence relative-
7 Comè 9 Porto-
Porto-Novo ment forte d’utilisateurs

Ouidah Cotonou Océan Atlantique


________________________________________________________________________ 10
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
Tableau n° 1 : Liste des fabricants potentiels de matériels de transformation du
manioc
CODE DU
NOM DE
N° FABRIQUA NOM DU FABRIQUANT ADRESSE OBSERVATIONS
L'ETABLISSEMENT
NT

100 Atlantique Littoral

CAMEMEC BP : 8202 Cotonou


101 SODJEGBE C.
(Construction ajustage Quartier Godomey Ancien atelier encore en
01 Atlantique Toussaint (DT) SALAMI
menuiserie métallique etTél : 90 02 79 41 / 95 45 activité
Littoral Mouka (DG)
clouterie) 12 47
102 Ouègbo
Ancien atelier encore en
02 Atlantique BLITI Placide BLICIDE Tél : 95 42 63 97 /
activité
Littoral 90 09 05 55
Cotonou
103 Coopérative Solidarité Atelier récemment
Kindonou
03 Atlantique KOBOUDE Paul pour la Formation en installé par un promoteur
Tél : 93 47 97 52
Littoral Techniques Spécialisées expérimenté
koboude2008@yahoo.fr
ATCMB (Atelier des Cotonou
104
HOUNTON Paulin - Techniciens Kindonou Ancien atelier encore en
04 Atlantique
Hervé Constructeurs Tél : 95407938/ activité
Littoral
Métalliques du Bénin) 97330395 / 93038458
Centre de formation de
BP 40 Ouidah
105 Sté NAMS-Sarl référence mais les
HOUNDEKPONDJI Tél : 21 10 10 76 / 95 06
05 Atlantique Ateliers Monseigneur demandes sont de plus
Germain 18 12 /95 96 25 59
Littoral Steimetz en plus rares en
societenams@yahoo.fr
équipements de manioc
Ets: AFS (Atelier de
437 Ouidah
106 forge et Soudure Atelier récemment
Tél :95 06 97 80 ou 90
06 Atlantique KPADJOUDA Gabriel Construction Metallique installé par un jeune
10 33 88
Littoral Usinage des pièces et promoteur
Divers)
107 GFMA (Groupement de 06BP557 Cotonou Atelier récemment
07 Atlantique KASSA Marc fabrication des machines Localisé à Ouidah installé par un jeune
Littoral agricoles ) Tél : 95 86 21 87 promoteur

200 Ouémé Plateau

Porto-Novo sur la route


201 Ouémé HEDOKINGBE A.
08 MIFA de Adjarra
Plateau Robert
Té : 97 47 35 72
Grand centre de
202 Ouémé Frère Godfrey BP : 597 Porto-Novo
09 SONGHAÏ formation et de
Plateau N'ZANMJOO Tél : 20 24 60 92
prestation
BP : 01 2519 Porto-Novo
Atelier récemment
203 Ouémé Kpogbomey/ Ouando
10 AFATO Mathias Atelier BECRREMA installé par un jeune
Plateau Tél: 22 21 33 31 / 97 60
promoteur
30 88 / 97 98 62 53
CTSA (Centre technique Porto-Novo
204 Ouémé Ancien atelier dont
11 HOUNSOU Joseph de soudure et Tél : 20 22 33 04/ 93 43
Plateau l’enfant a hérité
d'ajustage) 69 93
Ouimè Djaguidi
205 Ouémé SAM Rectif ZANCLAN & Ancien atelier dont
12 AHOUANSSOU Zanclan Tél : 22 20 22 41 / 97 71
Plateau Fils l’enfant a hérité
33 63/ 95 33 50 10

________________________________________________________________________ 11
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
CODE DU
NOM DE
N° FABRIQUA NOM DU FABRIQUANT ADRESSE OBSERVATIONS
L'ETABLISSEMENT
NT
300 Mono Couffo
Centre de fabrication, de
Azovè
301 Mono formation et d'ajustage Atelier riche
13 HOSSOU Paul Tél : 90 04 85 75 /97 77
Couffo en construction d’expériences
31 17
Métallique (CEFACOM)
CTCM (Centre
302 Mono Djakotomey
14 AKPITI Agossou Antonin Technique de
Couffo Tél : (229) 93 57 44 67
Construction Métallique

400 Zou Collines

02BP 40 Bohicon
401 Zou Atelier riche
15 KPOHOUE Lucien Garage AFAS Tél : 95 79 38 66/22 51
Colline d’expériences
16 74

Bohicon route de Covè


402 Zou
16 SONON Dénis EAU de VIE Tél : 22 51 16 15 /95 15
Colline
87 59

Centre de soudure et de Bohicon route de


403 Zou
17 AGUIAR Jean Prosper fabrication d'objets Zogbodomey
Colline
métalliques (CESOFOM) Tél : 95 86 26 71
BP 330 Bohicon
Tél : 22 51 16 41 / 90 94
404 Zou AGBIDINOUKOU Atelier riche
18 APROMA 87 08 / 97 71 57 24
Colline Claude d’expériences
aproma.machine@yaho
o.fr
BP 92 Savalou
405 Zou
19 GBAGUIDI Roger St JEAN Tél : 22 54 00 22 / 95 36
Colline
64 20
Glazoué au bord de l
406 Zou Atelier Espoir Soudure Voie inter Etat
20 KAKPO Edmond
Colline de Glazoué Tél : 95 36 64 32 / 90 96
54 91
407 Zou savalou route de Tchetti
21 AGLASSA Roger Electro soudure
Colline Tél : 90 66 19 89
107 Savè
408 Zou
22 ONIODJE O. Omer SOCOME Tél : (229) 22 55 01 24
Colline
95 35 62 46

500 Borgou Alibori

BP :161 Parakou
COBEMAG (Coopérative
501 Borgou SINABABAGUI Orou Tél : 97 68 13 70 / 95 71 Ancien atelier riche
23 Béninoise de Matériel
Alibori Séko Robert 56 40 / 23 61 08 48 d’expériences
Agricole)
cobemag@intnet.bj
CRTA (Centre de BP : 1176
502 Borgou
24 FADEGNON Charles Recherche en Parakou
Alibori
Technologie Agricole) Tél : 97 60 38 62

503 Borgou DAGBINDE Toundoh BP : 200 Parakou Ancien atelier encore en


25 DTC
Alibori Camille Tél : 97 07 39 14 activité.

________________________________________________________________________ 12
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
CODE DU
NOM DE
N° FABRIQUA NOM DU FABRIQUANT ADRESSE OBSERVATIONS
L'ETABLISSEMENT
NT
600 Atacora Donga
CTMG (Centre BP : 367 Djougou
601 Atacora
26 ZINZINDOHOUE Gatien Technique de Tél 97 18 63 20
Donga
Mécanique Générale) zgatien@yahoo.fr

1.2 – Le statut juridique des entreprises ou sociétés des


fabricants

Au terme de l’enquête réalisée auprès des vingt six (26) fabricants et donc de leurs
entreprises ou sociétés respectives, seulement (15) sont régulièrement enregistrées
soit 57,7% des entreprises enquêtées. Parmi ces quinze (15) entreprises ou
sociétés, treize (13) ont un registre de commerce (RC1) et cinq (05) seulement ont le
numéro de l’INSAE2 (Institut National de la Statistique et des Analyses
Economiques).

Plus de 42% donc des fabricants soit exactement onze (11) évoluent carrément dans
l’informel, ni connu de l’Etat et de ses services compétents en la matière pour
d’éventuels appuis mais également pour les prélèvements fiscaux.

Cette situation à la limite peu reluisante, est pourtant le reflet de l’environnement


socioéconomique dans lequel évoluent bon nombre d’entreprises privées locales. Or
pour le cas spécifique des entreprises ou sociétés de fabrication des matériels et/ou
équipements agricoles en général, une reconnaissance officielle suivie d’une
structuration et organisation des acteurs du secteur peut les amener à bénéficier des
exonérations d’impôt et/ou de taxes sur l’achat des matériaux entrant dans la
fabrication desdits équipements étant donné la nature des équipements produits et
de leur intérêt pour l’économie nationale (apport de valeur ajoutée).

1
Le Registre de commerce (RC) constitue le répertoire officiel de toutes les personnes physiques et morales
faisant le commerce, ainsi que d’autres entités visées par la loi qui régit l’organisation des activités économiques
au Bénin. Le but du RC est d'assurer l'identification des personnes dont l’immatriculation ou l'inscription est
requise par la loi, en en dressant un inventaire permanent, de donner une plus grande sécurité aux transactions,
d’informer les tiers. Le RC fonctionne sous l’autorité du Ministre de la Justice.
2
Le numéro INSAE est un code de l’INSAE sur le Système d’Identification du Répertoire des Etablissements et
des Entreprises établis au Bénin. Il s'agit d'un identifiant géographique d'un établissement ou d'une entreprise.
Cet identifiant numérique de 13 chiffres identifie de façon unique chaque entreprise.
________________________________________________________________________ 13
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
1.3 – Les types et autres caractéristiques des fabricants

Au nombre des vingt six (26) fabricants enquêtés, aucun d’eux et donc de leurs
entreprises ou sociétés n’a le rang ou l’envergure d’une entreprise industrielle digne
du nom. Ainsi, dix huit (18) des fabricants sur les 26 sont de simples artisans et le
reste, soit les huit (08) restant ont rang d’entreprise semi industrielle ou a caractère
artisanal. Toutefois, les fabricants enquêtés disposent de solides expériences dans
le domaine avec une moyenne d’expériences professionnelles de 18 ans. Les deux
extrêmes étant respectivement de 8 ans et 40 ans. Le maximum d’expérience d’âge
pour les entreprises semi industrielles étant 25 ans traduisant ainsi que ce métier de
fabrication de matériels de transformation du manioc en gari et produits dérivés était
anciennement l’œuvre exclusive de simples artisans. L’âge très avancé de certains
fabricants rencontrés et dont les ateliers sont presque à l’abandon en est illustratif.

Signalons par ailleurs, que certains des fabricants rencontrés, sont aidés dans leur
travail par des employés et/ou des apprentis dont l’effectif moyen est respectivement
de 5 et 2. Les effectifs extrêmes étant de 0 à 35 pour les employés et de 0 à 6 pour
les apprentis. Ces extrêmes d’effectif sont observés au niveau de la COBEMAG à
Parakou et MIFA à Porto-Novo et pourraient justifier l’ampleur et l’importance des
activités menées par ces sociétés/entreprises.

Enfin, du point de vue des références de contacts, en dehors des contacts


téléphoniques dont disposent tous les fabricants et dans une moindre mesure les
boîtes postales, les autres moyens de contacts et/ou de communication sont quasi
défaillants. En effet, six (05) fabricants sur les 26 soit à peine 23% disposent
d’adresse électronique. Il s’agit de : APROMA, COBEMAG, Sté NAMS-Sarl,
SONGHAÏ, CTMG et CSFTS. De ces six fabricants, seuls SONGHAÏ et COBEMAG
ont un site Web. Ceci traduit quelque peu les limites et retard des fabricants en
matière des NTIC.

________________________________________________________________________ 14
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
2- LES TYPES ET CARACTERISTIQUES DES EQUIPEMENTS
PRODUITS PAR LES FABRICANTS

2.1 – Les types d’équipements produits et leurs caractéristiques


physiques
Au terme de la présente enquête et des analyses effectuées, six (06) types
d’équipements sont produits par les fabricants enquêtés en l’occurrence : (i) la
râpeuse, (ii) la presse mécanique, (iii) le bac de fermentation, (ix) le tamis, (v) la
trancheuse et (vi) le pousse pousse. De ces six (06) équipements, les deux (02)
premiers c'est-à-dire la râpeuse et la presse mécanique, sont produites par les vingt
six (26) fabricants enquêtés. Par contre, pour le tamis et le bac de fermentation,
seulement 9 fabricants sur les 26 les produisent et 6 fabricants sur les 26 produisent
de trancheuse et de pousse pousse ou charrette. Le graphique 2 ci-dessous illustre
bien la situation.

Graph n° 2 : Nombre de fabricants par type


d'équipement produit

3 3
6
26
6

26

RÂPEUSE PRESSE BAC FERMEN


TAMIS TRANCHEUSE POUSSE POUSSE

Parmi ces 26 fabricants, un seul fabrique les six (06) équipements en l’occurrence
CAMEMEC (Construction ajustage menuiserie métallique et clouterie) de Godomey.
Un autre fabricant produit cinq (05) types d’équipements sur les six (06) à l’exception
de la trancheuse. Il s’agit de l’atelier BECRREMA de Kpogbomey/ Ouando à Porto-
Novo. Deux autres fabricants notamment COBEMAG (Coopérative Béninoise de
Matériel Agricole) de Parakou et Sté NAMS-Sarl Nouveaux Ateliers Monseigneur
Steimetz de Ouidah, produisent quatre (04) types d’équipements sur les six (06)
identifiés à l’exception notable de la trancheuse et du pousse pousse.

________________________________________________________________________ 15
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
S’agissant des caractéristiques de ces équipements, le tableau n°2 en fait le point
particulièrement pour les deux (02) équipements les plus utilisés par les utilisateurs :
râpeuse et presse mécanique.

Tableau n°2 : Type d’équipements et de leurs caractéristiques

Poids Longueur Largeur Hauteur Consom-


Type Type de
moyen Kg en Cm en Cm en Cm mation
d’équipe- moteur &
Mini Maxi Mini Maxi Mini Maxi Mini Maxi carburant
ment puissance
(L/H)
Moteur à ¼-¾-1
essence à 4 1
Râpeuse 40 93 45 160 35 90 40 140 temps (3-5-7 1
CV) 1
Diesel (5-7 CV)
Presse 50 145 70 220 40 150 70 160 - -
Bac de
- - - - - - - - - -
fermentation
Tamis - - - - - - - - - -
Trancheuse - - - - - - - - - -
Pousse -
- - - - - - - - - -
pousse

L’analyse de ce tableau dénote une variabilité de chaque type d’équipement produit


par les fabricants en terme de dimension (taille, longueur, largeur) et de poids. Cette
variabilité peut à première vue faire penser à un souci des fabricants de répondre
aux besoins des utilisateurs en fonction de leur moyen financier puisque au nombre
des équipements produits, on en dénombre de taille petite, de taille moyenne et de
grande taille. Mais ce qui gène, c’est qu’à l’intérieur d’une même catégorie, c’est – à
– dire petite ou moyenne, les dimensions sont disproportionnelles. En réalité, cette
situation est due à une absence de standardisation et de normes en matière de
fabrication de ces équipements qu’ils soient de petite, moyenne ou grande taille.
Chaque fabricant faisant recours à son imagination et savoir faire dans le domaine.
Certains mêmes n’ont aucune idée du poids de l’équipement produit voire même de
leur dimension. La lecture des informations consignées dans le répertoire en sont
suffisamment illustratives.

________________________________________________________________________ 16
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
Pour l’adaptation des moteurs aux râpeuses fabriquées, les équipementiers
enquêtés utilisent deux types de moteur (moteur à essence ou diesel) dont le plus
fréquemment utilisé par la quasi majorité des fabricants est le moteur à essence à 4
temps de capacité 5 Chevaux Vapeur (CV). Certains en utilisent des moteurs de 3
CV et 7CV en fonction de la taille de l’équipement. Outre l’essence, la plupart de ces
moteurs utilisent l’huile de vidange qui permet d’assurer l’entretien au
moteur. Certains fabricants, utilisent des moteurs diesel qui certes sont en régression
par rapport à ceux d’essence.

Concernant les matériaux utilisés pour la confection des équipements, on en


retrouve de différentes sortes selon le goût, le choix et le modèle de chaque
fabricant. Les plus couramment utilités pour les deux types d’équipement les plus
fréquents sont:
(i) pour les râpeuses : Tôle galvanisée (20/10 et 30/10), tôle noire, fer
cornière, râpe en inox, fer U, fer H (de 100 ou de 80, fer rond, Planche en
bois, pneumatique, tôle acier pour le roter, vis, Palier aligneur, plaque de
bois, etc.)
(ii) pour la presse mécanique à une ou deux vis : Acier doux pour les vis à
pas carré, Fer H pour châssis, Planche en bois, fer U (de 80, de 100 ou de
120), fer plein, tôle de 100, fer cornière (de 40, de 60, de 70), vis rond
plein, tuyau galvanisé, fer plat, etc.

Outre ces six (06) types d’équipements, deux (02) autres équipements ont été
identifiés dans le portefeuille des équipements produits par les fabricants béninois. Il
s’agit de : Multitorrificateur de gari produit par l’entreprise DTC de Parakou, le
désintégrateur, défibreur produit par l’entreprise APROMA sis à Bohicon.

________________________________________________________________________ 17
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
2.2 – Les sources d’inspiration des fabricants pour la production
des équipements

Pour le modèle des équipements produits, les fabricants s’inspirent de leurs propres
expériences et de diverses autres sources dont principalement les foires
commerciales et les modèles des autres fabricants sur place. Le catalogue et
l’Internet ne sont très peu valorisés par les fabricants comme source d’inspiration.
Seul, un fabricant en l’occurrence, Songhaï utilise l’Internet pour s’inspirer des
nouveaux modèles. Quant au catalogue, huit (08) fabricants sur 26 en font usage
aux dires des enquêtés. Le graphique n°3 ci-contre est plus expressif sur le sujet.

Graph n°3 : Nombre des fabricants par


source d'inspiration
17 18

8
21
AUTRES FABRICANTS INTERNET
CATALOQUE FOIRES COMMERC
AUTRES

2.3 – Les usages et modes de fonctionnement des équipements

Les noms d’appellation (qualificatifs) des équipements sont descriptifs de l’utilisation


pour laquelle ils sont destinés. Ainsi, aux dires des fabricants enquêtés, les usages
habituellement faits de ces équipements et de leur mode de fonctionnement sont
résumés dans le tableau n°3 ci-contre.

________________________________________________________________________ 18
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
Tableau n°3 : Les usages faits des matériels et de leur mode de fonctionnement

Type
Usage Usage
d’équipe- Mode opératoire
principal Secondaire
ment
Contrôler au prime abord le niveau de l'huile à
moteur, du carburant puis nettoyer la râpeuse avant
Râpage ou de démarrer le moteur. Observer 2 à 3 minutes de
Râpage du mouture chauffage du moteur avant d’introduire le manioc
Râpeuse manioc gingembre, déjà épluché et nettoyé. Déposer au bas de
épluché ananas, coco, l’entonnoir une grande bassine propre pour recueillir
patate douce le manioc râpé. Procéder ensuite à l'entretien de la
râpeuse après usage. Eviter de mettre la main dans
le tambour sur à la hauteur du tambour.
Avant l’usage, procéder au nettoyage de la presse et
Presse pâte
vérifier le graissage et l’état des vis. Mettre la râpure
de soja,
dans le sac de jute, bien l’ajuster pour mettre la
Presse le d'arachide,
pression homogène. Ramener la vis en haut en
Presse manioc tourteau
tournant le volant, insérer le sac rempli de râpure
râpé d’ananas,
sous la planche métallique. Commencer par presser
pomme
en tournant le volant et laisser le jus suinter par le
d’acajou
bac en bas. Nettoyer la presse après usage.
Vérifier l’état de la machine avant usage : niveau
d’essence. Disposer de manioc précédemment
Tranche
épluché et bien lavé. Actionner sur la manivelle pour
Tranche le l'igname et
Trancheuse mettre en marche le moteur et démarrer le tranchage
manioc frais autres racines
des maniocs épluchés. Recueillir les tranches à la
et tubercule
sortie et les sécher. Nettoyer l’équipement après
l’usage.

De la lecture de ce tableau, il ressort qu’en dehors du manioc, ces équipements sont


utilisés pour la plupart pour d’autres produits agricoles mais toujours à des fins
identiques à celles du manioc (râpure, pressage, tranchage, etc.).

Quant aux modes de fonctionnement, certaines précautions sont à observer avant,


pendant et après l’usage desdits équipements. Ceux disposant d’un moteur sont
particulièrement délicats en raison des observances strictes à respecter.
________________________________________________________________________ 19
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
2.4 – Les avantages et contraintes liés à l’utilisation des
équipements

Les avantages de ces équipements sont aussi immenses que nécessaires pour
l’accomplissement diligent des opérations de transformation agroalimentaire dans
lesquelles s’investissent une large majorité des femmes béninoises et africaines en
général.

Tableau n°4 : Les types de matériels, leurs avantages et inconvénients


Type
Avantages Inconvénients
d’équipement
 Augmentation du rendement du  Blessure par le tambour en cas de
manioc râpé comparativement à mauvaise manipulation
la râpe traditionnelle ;  La courroie non protégée tire le
 Réduction de la pénibilité du vêtement de l'opérateur et peut causer
travail; d'accident corporel,
Râpeuse
 Evite la blessure des doigts ou  Rejet des débris de tubercules dans
de s'écorcher les doigts cas de l'œil au moment du râpage pour
la râpe traditionnelle, certaines râpeuses ;
 Assure l`hygiène au produit ;  Si on ne fait pas attention l'huile à
moteur rentre dans la râpure
 La presse assure l`hygiène au  Déplacement difficile de la presse
produit ;
 Permet et facilite la récupération
du lait d'amidon si elle dispose le
Presse bac de récupération
 Demande très peu d'effort
physique ;
 Rapidité du pressage avec un
taux de pression élevé.
 Plus rapide que le couteau ;
 Tranche uniforme ;
 Facilite le séchage rapide des
Trancheuse
tranches de manioc (évite le
développement des moisissures
et des champignons)

Ces quelques avantages dénotent de l’utilité et de l’importance inestimable de ces


matériels particulièrement pour les femmes transformatrices du manioc en gari et
produits dérivés. L’économie du temps réalisé grâce à ces équipements permet
dorénavant aux femmes transformatrices de vaquer à autres activités sociales et/ou
économiques. Toutefois, quelques inconvénients sont signalés dans l’usage de ces

________________________________________________________________________ 20
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
matériels dont certains pourraient être évités ou minimisés au travers le respect strict
des conditions préalables à l’utilisation desdits matériels.

3 - LES POLITIQUES ET STRATEGIES COMMERCIALES DES


FABRICANTS

3.1 – La politique de promotion des fabricants

La production sans la vente est source d’échec dit-t-on pour des objectifs lucratifs.
De ce point de vue, les fabricants de matériels de transformation comme tout bon
commerçant ont besoin de faire connaître leurs produits. Mais de l’analyse des
données d’enquête et aux dires des fabricants, la politique de promotion utilisée est
essentiellement axée sur les albums photos, les expositions ventes et les foires
commerciales. La promotion par catalogue, prospectus et surtout par le biais du site
web est très peu utilisée par les fabricants enquêtés probablement par défaut de
ressources (humaine et financière) ou de connaissance de ces canaux. Le graphique
n° 4 ci-dessous est illustratif du nombre de fabric ants qui utilisent ces canaux.

Graph n° 4 : Nombre des fabricants par type de


politique commerciale

PROMO CATALOGUE PROMO PROSPECTUS


PROMO SITE WEB

Au vu de ce graphique, on peut en déduire que seulement 58% environ des


fabricants soit 15 fabricants sur les 26 identifiés et enquêtés font recours à la
promotion au moyen de catalogue et/ou prospectus et site Web. Au nombre de ces
15 fabricants, plus de la moitié soit 53% environ (8/15) font recours à la promotion de
leurs matériels au moyen de catalogue et exactement le tiers de ces derniers utilisent

________________________________________________________________________ 21
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
le prospectus comme moyen de promotion. Par contre, moins de 15% de ces
fabricants soit seulement 02 fabricants sur les 15 utilisent le site Web (13,33%).

3.2 – La politique de vente des fabricants

Les ventes sur commande, la garantie après vente, l’installation du matériel vendu et
au besoin, la formation des utilisateurs acquéreurs de matériels sont des atouts sur
lesquels les fabricants se fondent pour l’écoulement de leurs produits. La production
en série n’est faite que par 5 fabricants sur les 26 enquêtés soit environ 19%.
Autrement, sans une assurance d’achat du matériel, la plupart des fabricants ne
s’engagent point dans la production du matériel désiré par l’utilisateur. Ceci dénote
ainsi, de l’étroitesse du marché d’écoulement des matériels de transformation de
manioc en gari et produits dérivés et peut être aussi du faible pouvoir d’achat des
utilisateurs potentiels desdits matériels. Le coût de production relativement élevé de
ces matériels en est à l’origine puisqu’aux dires des fabricants, les matériaux entrant
dans la fabrication de ces équipements deviennent de plus en plus chers sans
occulter celui de l’énergie électrique indispensable à leur production. Raison pour
laquelle, les fabricants enquêtés n’aiment pas vendre à crédit leurs matériels.
Toutefois, sept (07) fabricants ont affirmé accorder aux utilisateurs les ventes à crédit
mais aussi au comptant selon les cas. Les autres fabricants ne vendent
exclusivement qu’au comptant aux utilisateurs.

Cette politique de vente au comptant bien qu’en cohérence aux énormes


investissements consentis par le fabricant pour la production de chaque matériel, ne
répond cependant pas aux vœux et souhaits de l’utilisateur dont les ressources déjà
maigres ne lui permettent pas d’acquérir l’équipement au comptant. Même deux (02)
des cinq (05) fabricants qui font des productions en série n’accordent même pas de
crédit pour l’écoulement de leurs matériels.

Signalons toutefois, que la plupart de ces fabricants en cas de vente réalisée, assure
aux utilisateurs l’accès aux pièces de rechange et font des interventions d’urgence
de réparation en cas de besoin. Aussi, accordent-ils aux utilisateurs des délais de

________________________________________________________________________ 22
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
garantie variant de trois (03) à six (06) mois suivant les fabricants. Le graphique n° 5
ci-contre donne un aperçu du nombre de fabricants par nature de prestation rendue.

Graph n° 5 : Nombre de fabricants par type de


prestation
30 26 26 26
Nombre fabricant

23 23 24
25 20
20
15
10 7
5 5
5
0 IT

NT

TE
E
E

TE
E
E

E
DE

VT
NT
ED

NT
RI

NC
TA

_V
_V
AN
SE

P_
VE
VE
CR

AP
AP
MP

G
MM

A
EN

UR
A

CO

CE
RS

H
AP
RE
CO

C
E
ON

D'

SV
NT

RE
PE
AP
AU

ON

ON
TI

VE

ES
N
SU

IE

TI
UC

ES
IO

TI
NT

LA
NT

TR
EC

EN
OD

OD

AT
VE

AL
RA

AU
RV
PI
RM
PR

PR

ST
GA

TE
FO
IN

IN
Nature prestation

4 - LES PRINCIPAUX GOULOTS D'ETRANGLEMENTS

En dépit du rôle fort louable des matériels produits par les fabricants pour des
besoins de transformation de manioc et de ces produits dérivés, les enquêtes ont
révélé que les fabricants sont confrontés à des problèmes aussi bien de production
qu’à l’occasion des ventes qu’ils réalisent. Les développements ci-après mettront
l’accent sur ces problèmes et anticiperont sur les besoins majeurs de ces fabricants.

4.1 – Les goulots d’étranglements liés à la production

L’une des toutes premières difficultés que rencontrent les fabricants dans le cadre de
la production des matériels agricoles de transformation du manioc est le niveau faible
de leur fonds de roulement qui n’arrive pas à couvrir leurs besoins d’achat des
matériaux de base pour la fabrication desdits matériels. Cette situation aux dires de
certains enquêtés justifie le fait qu’ils n’arrivent pas à faire des productions en série
au risque de thésauriser l’unique et l’insuffisant fonds de roulement dont ils disposent

________________________________________________________________________ 23
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
dans un matériel qui attend un providentiel utilisateur qui encore à l’occasion tentera
de réduire au maximum le coût du matériel. Aussi, le niveau déjà très faible du fonds
de roulement ne leur permet même pas de faire face aux commandes sans une
avance du demandeur du matériel.

Indépendamment de ces contraintes majeures, les autres difficultés auxquelles font


face les fabricants ont nom :
 Insuffisance d’outils de travail et lorsqu’ils existent, ils sont pour la plupart non
adaptés aux besoins exprimés des utilisateurs ;
 Rareté de matériels notamment des matériels inox et ces matières premières
lorsqu’elles sont disponibles sont chères ;
 Manque d’ouvriers qualifiés pour aider à la fabrication ;
 Piratage des maquettes ;
 Des dommages corporels par manque d'outils de travail appropriés ;

4.2 – Les goulots d’étranglements liés à la vente

Outre les difficultés liées à la production, les fabricants de matériels agricoles de


transformation du manioc en gari et produits dérivés sont également confrontés à
des difficultés liées à la vente des équipements ou matériels produits. L’une des
difficultés majeures est le nom remboursement des ventes à crédit par les utilisateurs
et le corollaire en est la réduction voire la perte d’une partie de leur fonds de
roulement déjà insuffisant. Aussi, le faible pouvoir d'achat des utilisateurs limite
l’ardeur des fabricants à se lancer dans la production en série des équipements car
selon les propos d’un fabricant enquêté, tous les utilisateurs n'ont pas les moyens
pour acheter nos équipements. Une autre conséquence de cette situation, est la
minimisation par les utilisateurs du coût de vente des matériels produits parce que ne
connaissant pas les charges encourues par le fabricant même si la qualité et l’utilité
du produit sont connues par ces derniers. Les autres types de difficultés sont :

 Ecoulement difficile des équipements ou matériels produits ;

________________________________________________________________________ 24
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
 Absence de subventions pour réduire aux utilisateurs le coût de cession des
matériels produits ;
 Coût de l'accompagnement après vente trop élevé et difficilement supportable
par les utilisateurs ;
 Immobilisation du fonds de roulement en cas de non livraison de la
commande ;
 Concurrence déloyale, rareté des clients, non respect des contrats par les
clients ;
 Mauvais entretien du matériel par les clients ;
 Pouvoir d'achat faible des clients ;
 Manque de moyens pour la publicité ;
 Non disponibilité de moyen de transport lors des livraisons de matériels ou
équipements achetés au point où ils se voient obliger de recourir à la location
de taxi qui leur revient plus cher ;
 Faible marge bénéficiaire.

4.3 – Les besoins en renforcement des fabricants

En rapport avec les difficultés ci-dessus énumérées, il apparaît que les fabricants
enquêtés ont des besoins dont la satisfaction permettra d’améliorer leurs différentes
prestations et conditions de travail. Le tableau n°5 ci-dessous en fait le point par
niveau de difficultés rencontrées par les fabricants.

Tableau n°5 : Les besoins des fabricants enquêtés par niveau de production et de
vente
Niveau Besoins/Appui en renforcement
Subvention des matériaux de base entrant dans la fabrication des
équipements et matériels de transformation.
Définition des normes techniques de production et de
Production standardisation de certains équipements de transformation.
Renforcement de capacité des ouvriers et responsables des ateliers
de production en technique moderne de fabrication et sur la
normalisation ou les normes de production.

________________________________________________________________________ 25
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
Renforcement de capacité des ouvriers des ateliers de production et
des responsables sur les précautions et dispositions technico-
pratiques de protection sur les lieux de travail.
Structuration et organisation des fabricants pour des achats ou des
commandes groupés de matériaux de production ou à défaut pour la
création de centrale d’achat desdits matériaux.
Renforcement du fonds de roulement des fabricants au moyen des
subventions et/ou à défaut leur facilitation aux crédits à moyen et
long terme à des taux bonifiés.
Appui aux fabricants pour les conditions et dispositions de protection
de leurs œuvres
Appui à la promotion des œuvres des fabricants au moyen des
expositions ventes, ou à la création d’une revue, publication ou
catalogue consacrée exclusivement aux oeuvres des fabricants.
Appui à la création des centres modernes de maintenance des
Vente
équipements agricoles en général dont ceux de transformation.
Renforcement de capacité des utilisateurs sur les notions
élémentaires (de base) d’entretien des équipements ou matériels
achetés.
Renforcement de capacité des fabricants sur les techniques
modernes de gestion des ateliers et de vente des produits de
fabrication

________________________________________________________________________ 26
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
5 - LES PERCEPTIONS DES UTILISATEURS AU SUJET DES
EQUIPEMENTS ACHETES ET UTILISES

Quarante huit (48) utilisateurs acquéreurs d’équipements et/ou matériels produits par
19 fabricants sur les 26 enquêtés dans le cadre de la présente étude ont été
interviewés soit une moyenne de 2,5 utilisateurs par fabricant. L’objectif étant de
permettre à ces derniers de se prononcer sur les forces et faiblesses de ces
équipements ainsi que leurs préconisations pour l’amélioration de la qualité des
équipements ou matériels actuellement produits par ces fabricants.

Le tableau n° 6 ci-après fait le point du nombre d’ utilisateurs qui se sont prononcé


sur ces questions par type et nature de matériel ou d’équipement produit par les
fabricants.

Tableau n°6 : Nombre d’utilisateurs qui se sont prononcé par type et nature de
matériel ou d’équipement produit par les fabricants.
Type de Nombre Type de Nombre Désintégrateur Nombre Tamis Nombre
râpeuse utilisateur presse utilisateur Défibreur utilisateur utilisateur
Râpeuse
Presse à Désintégrateur
motorisée 19 14 1 Tamis 1
une vis Défibreur
mobile
Râpeuse
Presse à
motorisée 2 7 - - - -
double vis
fixe
Presse
1 - - - -
hydraulique
Source : Résultat d’enquête, 2008

De l’analyse de ce tableau, il ressort et tel que l’ont confirmé les informations


collectées auprès des fabricants que les matériels les plus produits et donc plus
utilisés par les usagers sont les râpeuses et les presses mécaniques. L’enquête des
utilisateurs interviewés en est une confirmation.

5.1 – Les forces et faiblesses des équipements vues par les


utilisateurs

Des informations collectées auprès des utilisateurs enquêtés, il ressort de leurs avis
des forces et faiblesses dont le tableau n°7 ci-des sous en fait la synthèse.

________________________________________________________________________ 27
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
Tableau n°7 : Les types de matériels, leurs forces et faiblesses vues par les
utilisateurs
Type
Forces/Avantages Faiblesses/Inconvénients
d’équipement
 Bon râpage, granulométrie très  Cherté de la râpeuse
appréciée, très rapide  Rejet râpure dans le visage pour
 Réduction du temps de râpage certains modèles
 Bonne qualité du gari  Inexistence d'un poussoir (risque de
 Mobilité de la râpeuse qui est se briser les doigts
même transportable au champ  Pièces de rechange non disponible à
 Amélioration du rendement de proximité
Râpeuse
transformation  Panne fréquente due aux billes
roulement du rotor
 Nécessite changement rapide de la
râpe
 Demande une pression externe pour
faciliter le passage des racines dans la
râpe
 Pressage rapide  Difficile à déplacer vers les champs
 Meilleur contrôle de la  Ne favorise pas la récupération de
fermentation l'amidon pour certains modèles qui ne
 Presse une grande quantité en disposent pas la plaque de
Presse
un temps record. récupération de jus (ceci entraîne l`
écoulement du jus de pressage par
terre occasionnant ainsi la pollution
de l'environnement)
Désintégrateur  Facilite le concassage des -
Défibreur mottes et défibrage de la farine
 Rend l'opération de tamisage Changement régulier de la toile de tamis
Tamis hygiénique
 Homogénéité de la farine

Du rapprochement fait de ce tableau et de celui n°4 relatif aux avantages et


inconvénients cités par les fabricants au sujet des mêmes équipements, on note une
similitude entre les informations recueillies auprès de ces deux (02) groupes
d’acteurs au sujet des avantages/forces et inconvénients/faiblesses avec quelques
nuances près et plus de précisons sur ces questions et particulièrement sur les
faiblesses de la part des utilisateurs. Il s’agit par exemple des précisons relatives : (i)
Panne fréquente due aux billes roulement du rotor ; (ii) Nécessite changement rapide
de la râpe ; (iii) Ne favorise pas la récupération de l'amidon et par conséquent,
entraîne la pollution de l'environnement. Ces quelques spécifications dénotent de la

________________________________________________________________________ 28
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
pertinence des points de vue des utilisateurs qui plus que toute autre personne ne
peuvent mieux appréhender ces réalités qui ignorent peut-être les fabricants ou
carrément ne voudraient pas se prononcer sur ces faits qui ne font pas une bonne
promotion pour leurs équipements.

5.2 – Les suggestions des utilisateurs pour l’amélioration de la


qualité des équipements fabriqués

A la lumière des faiblesses signalées et de l’utilité de ces équipements pour les


utilisateurs, il a été très important et nécessaire de recueillir les propositions
d’amélioration de ces équipements et des prestations des fabricants de la part des
utilisateurs et dont le tableau n°8 ci-contre en fa it le point.

Tableau n°8 : Les suggestions et propositions faites par les utilisateurs pour
l’amélioration des équipements et des prestations
Type
Suggestions/Propositions
d’équipement
 Adapter le matériel aux conditions socio-économiques des
utilisateurs
 Mettre à la disposition des utilisateurs des pièces de
rechange de qualité
Râpeuse
 Avoir une assistance maintenance sur de longue durée après
achat
 Amener les fabricants à faire le suivi des utilisateurs
 Adapter un poussoir pour éviter le rejet de râpure
 Améliorer la confection de la plate forme pour une bonne
récupération de l'amidon ou Introduire un système ou
Presse matériel de récupération de l'amidon
 Concevoir des presses mobiles
 Concevoir des presses moins lourdes

Ces quelques suggestions faites par les utilisateurs témoignent également des
besoins de ces acteurs au regard des contraintes et difficultés auxquelles ils sont
confrontées et auxquelles il conviendrait également que les fabricants accordent une
attention particulière pour la fabrication des équipements qui répondent mieux aux
attentes des utilisateurs et des prestations après vente plus attractives.

________________________________________________________________________ 29
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
CONCLUSION

Au terme des développements précédents, on peut sans nul doute retenir que la
présente étude nous a permis de comprendre et de cerner les conditions réelles
d’exercice des activités des fabricants et des utilisateurs des équipements et/ou
matériels de transformation agroalimentaire et principalement du manioc au Bénin.

Ainsi, du point de vue de la répartition géographique des fabricants de matériels de


transformation du manioc en gari et autres produits dérivés, on remarque une forte
concentration de ces fabricants dans les départements du sud et du centre du Bénin
et particulièrement au niveau des villes de Porto-Novo, Bohicon, Ouidah, Parakou et
Cotonou. Mais malheureusement, aucun de ces fabricants et donc de leurs
entreprises ou sociétés n’ont encore le rang ou l’envergure d’une entreprise
industrielle digne du nom. Cependant, ces derniers s’efforcent à produire une
variabilité d’équipement en terme de dimension (taille, longueur, largeur) et de poids.
Cette variabilité fait penser à priori à un souci des fabricants de répondre aux besoins
des utilisateurs mais en réalité elle est plutôt due à une absence de standardisation
et de normes en matière de fabrication de ces équipements qu’ils soient de petite,
moyenne ou grande taille. Chaque fabricant faisant recours à son imagination et
savoir faire dans le domaine.

S’agissant des modèles des équipements produits, les fabricants s’inspirent de leurs
propres expériences et de diverses autres sources dont principalement les foires
commerciales et les modèles des autres fabricants sur place. Le catalogue et
l’Internet sont très peu valorisés par les fabricants comme source d’inspiration.
Toutefois, ces équipements recèlent d’immenses avantages que d’inconvénients qui
ont été relevés tant par les fabricants que par les utilisateurs. Les avantages les plus
importants étant : la bonne qualité du gari produit du fait de sa granulométrie très
appréciée, la réduction du temps de travail (râpage et pressage), le meilleur contrôle
de la fermentation. Au titre des inconvénients, on peut signaler, la cherté des
équipements, la non disponibilité des pièces de rechange, une presse lourde et
difficile à déplacer et qui par ailleurs, ne favorise pas la récupération de l'amidon,
blessure fréquente par le tambour en l’absence de poussoir manipulation et rejet des
râpures dans le visage.
________________________________________________________________________ 30
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
Au plan de la promotion des équipements produits, il est à signaler que la politique
de promotion utilisée par les fabricants est essentiellement axée sur les albums
photos, les expositions ventes et les foires commerciales. La promotion par
catalogue, prospectus et surtout par le biais du site web est très peu utilisée par les
fabricants enquêtés. Quant aux ventes opérées par les fabricants, les atouts majeurs
sur lesquels les fabricants se fondent pour l’écoulement de leurs produits sont les
ventes sur commande, la garantie après vente, l’installation du matériel vendu et au
besoin, la formation des utilisateurs acquéreurs de matériels pour l’usage des
équipements achetés.

En dépit de tout ce dispositif opérationnel mis en place pour répondre à la


satisfaction des utilisateurs, il existe toujours des attentes non encore comblées et
auxquelles il conviendrait d’apporter des réponses diligentes pour l’amélioration des
conditions de travail des utilisateurs et même des services actuellement offerts par
les fabricants. En conséquence, s’imposent quelques actions d’appui et de
renforcement de capacités au profit de chaque groupe d’acteurs D’où les
recommandations ci-après.

A l’endroit des autorités politiques, centres de recherche et de promotion des


équipements agricoles, programmes ou structures de`appui:

 Subventionner l’acquisition des matériaux de base entrant dans la fabrication


des équipements et matériels de transformation ;
 Définir des normes techniques de production et de standardisation de certains
équipements de transformation ;
 Régler la question d`encrage institutionnel des grosses unités de production
d`équipements agricoles afin de les loger définitivement dans un Ministère de
tutelle (Ministère de l`Industrie ou Ministère de l`Artisanat ou de
l`Agriculture) en vue d`éventuel appui ;
 Appuyer le renforcement de capacités des ouvriers et responsables des
ateliers de production en technique moderne de fabrication et sur la
normalisation ou les normes de production ;

________________________________________________________________________ 31
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
 Appuyer le renforcement de capacités des ouvriers des ateliers de production
et des responsables sur les précautions et dispositions technico-pratiques de
protection sur les lieux de travail ;
 Appuyer la promotion des œuvres des fabricants au moyen des expositions
ventes, ou à la création d’une revue, publication ou catalogue consacrée
exclusivement aux oeuvres des fabricants ;
 Appuyer l`organisation et le reseautage des fabricants d`équipement de
manioc ;
 Amener les fabricants à faire le suivi des utilisateurs ;
 Appuyer le renforcement de capacités des utilisateurs sur les notions
élémentaires (de base) d’entretien des équipements ou matériels achetés.

A l’endroit des fabricants :

 Respecter les normes techniques de production et de standardisation de


certains équipements de transformation ;
 S`organiser en collectif des artisans ;
 Assurer le renforcement de capacités des ouvriers en technique moderne de
fabrication et sur la normalisation ou les normes de production ;
 Assurer le renforcement de capacités des ouvriers sur les précautions et
dispositions technico-pratiques de protection sur les lieux de travail ;
 Initier la promotion de leurs oeuvres au moyen des expositions ventes, de la
création d’une revue, de la publication ou catalogue ;
 Initier les utilisateurs sur les notions élémentaires (de base) d’entretien des
équipements ou matériels achetés.
 Adapter le matériel aux conditions socio-économiques des utilisateurs ;
 Mettre à la disposition des utilisateurs des pièces de rechange de qualité ;
 Assurer un service après (assistance maintenance) sur de longue durée
après vente de leurs produits ;
 Adapter un poussoir aux râpeuses pour éviter le rejet de râpure ;
 Respecter la technologie de fabrication des presses pour assurer une bonne
récupération de l'amidon par la confection du bac de récupération de l'amidon.

________________________________________________________________________ 32
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008
A l’endroit des utilisateurs :

 Respecter les normes d`utilisation des équipements ;


 Assurer une bonne maintenance des équipements sur de longue durée après
achat ;

Enfin la présente étude a permis de documenter le répertoire des fabricants


d’équipements de transformation du manioc et dérivés au Bénin. Ledit répertoire est
illustré par les photos des prototypes des fabricants et est annexé au présent rapport.
Par ailleurs, nous recommandons l`actualisation du présent répertoire chaque année
en vue de répertorier les nouveaux fabricants d`une part et d`autre part prendre en
compte les préoccupations des divers acteurs du secteur.

________________________________________________________________________ 33
Etude base de données sur les fabricants d’équipements de transformation de manioc au Bénin par PDRT/ IRTCM / FIDA - Mai 2008