Vous êtes sur la page 1sur 38

Chapitre 3 : CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES DES

FORMES

1
OBJECTIFS

La variété des formes des sections transversales des éléments


utilisés dans les constructions n'est pas un fait du hasard.
Dans la plupart des cas ces formes ont été développées pour
répondre à des critères de résistance, de rigidité ou de
stabilité.

2
1. Moment statique

Le moment statique S d’une section par rapport à un axe ox


ou oy est donné par l’une des expressions suivantes:

3
1. Moment statique

Si on procède à des translations parallèlement aux axes ox et oy,


les moments statiques changent. Soit la section montrée par la
figure suivante telle que SX, SY, A sont connus et on se propose
de déterminer SX’ et SY’

4
3. Centre de gravite

Le centre de gravité G d’une section est le point tel que le


moment statique de la section par rapport à n’importe quel
axe passant par ce point est nul.
Ainsi, les coordonnées du centre de gravité d’une section
s’écrivent :

L’axe pour lequel le moment statique est nul s’appelle axe


central.
Pour une section composée, les coordonnées du centre de
gravité sont données par les expressions:
xi et yi coordonnées de
Gi
5
3.1 Exemple

Calculer les coordonnées du centre de gravité de la section


plane suivante.

6
4– Moment d’inertie (ou moment quadratique)

Un moment d’inertie est une grandeur géométrique qui


caractérise la répartition de la masse matière dans une section
par rapport à un axe. Le moment d’inertie caractérise ainsi son
aptitude à résister au fléchissement vis à vis du chargement.
Mathématiquement le moment d’inertie d’un corps se calcule
en faisant l’intégrale du produit de chaque élément de surface de
ce corps par le carré (« quadratique ») de la distance de cet
élément à un axe fixe (axe d’inertie).

7
4.1 Exemple 1

3
b.h
ò y .ds =ò- h /2 y .b.dy = bò- h /2 y .dy = b éë y / 3ù = b éë(h / 24) - (- h / 24) ù
+h /2 2 +h /2 2 +h /2 2 3 +h /2 3 3
- h /2 û- h /2 û = 12

8
4.2-Moment quadratique calculé par rapport à un
axe quelconque : théorème de Huygens.

On connaît généralement les moments quadratiques d’une section calculés


par rapport aux axes passant par le centre de gravité : Ix et Iy .
On peut aisément calculer le moment quadratique de cette même section
par rapport à un axe quelconque. Pour cela il suffit de lui ajouter ce qu’on
appelle le transport de HUYGENS.

9
4.2.1 Moment statique et Moment
d’inertie des surfaces composées

Le moment statique d’une surface A, composées de plusieurs


surfaces A1, A2, …, An, est égal à la somme arithmétique des
moments statiques des n surfaces :

Le moment d’inertie d’une surface A, composées de plusieurs


surfaces A1, A2, …, An, est égal à la somme arithmétique des
moments d’inerties des n surfaces :

10
4.2.2 Exemple

Exprimez le moment quadratique par rapport à l’axe П de


cette section rectangulaire en fonction de b et de h.

11
4.3-Moment d'inertie polaire

On appelle moment d'inertie polaire d'une surface (S) par


rapport à un point donné (pôle O) l'intégrale des produits des
aires élémentaires par le carré de leurs distances r à partir du
pôle. Il représente la capacité de la section à s'opposer aux
déformations angulaires sous l'effet de la torsion.

12
4.4) Formule de transformation des moments d'inertie

Les moments d'inertie d'une section varient selon la


disposition des axes par rapport auxquels ces moments sont
calculés. Deux types de transformations seront étudiés :
translation et rotation d'axes. La variation des moments
d'inertie par rapport à un système d'axes quelconques, est
déterminée à l'aide d'une combinaison de deux
transformations partant d'un système d'axe central.

13
4.4.1 Translation d'axes

Les formules définies ci-dessous permettent la détermination


des moments d'inertie par rapport à des axes Y1, Z1 parallèles
à des axes centraux Y, Z dont les moments sont supposés
connus.

Les moments par rapport à Y1, Z1 :

14
a. Exemple 1

Déterminer les moments d’inertie par rapport au système xOy


pour le rectangle montré par la figure ci-dessous.

15
b. Exemple 2

30 cm

G1 A1 14 cm

15 cm
A2

10 cm

16
4.5.1. Rotation d'axes

Soit une section A, ses moments d’inertie dans le système xoy


Ix, Iy, Ixy sont connus. On se propose de calculer les moments
d’inertie de la section A dans le système uov qui fait un angle
θ avec le système xoy .

17
4.5) Module d’inertie

En mécanique de Génie Civil, pour le dimensionnement des


pièces, on utilise souvent une autre caractéristique
géométrique directement issue du moment d’inertie (ou
moment quadratique), c’est le module d’inertie.

18
4.6 ) Caractéristiques des axes principaux

4.6.1. Axes principaux d’inertie

Le repère formé par les axes principaux d’inertie GY et GZ est


tel que :
Le produit d’inertie est nul dans ce repère.
Les moments d’inertie sont respectivement maximal par rapport
à un axe et minimal par rapport à l’autre,
Ces moments sont alors appelés : moments principaux d’inertie.

19
4.6 ) Caractéristiques des axes principaux

4.6.1. Axes principaux d’inertie

– Si la section possède un axe de symétrie, cet axe est un axe


principal d’inertie.
– Si la section possède deux axes de symétrie, ces axes sont des
axes principaux d’inertie.

20
5 ) Rayon de giration

5.1 Définition :
Les rayons de giration d’une section par rapport à ses axes principaux sont
définis par les formules.

Les rayons de giration sont exprimés en mm, cm,….


Le rayon de giration est utilisé pour vérifier les barres comprimées.
C’est une image de la distribution de la matière de part et d’autre d’un axe
principal.
Plus la matière est éloignée de cet axe, plus l’inertie I et le rayon de giration

i sont élevés.
21
6 ) Noyau central

22
7 ) Applications

7.1 Cas d’un rectangle


Soit le rectangle de la figure ci-contre.
Déterminer ces caractéristiques géométriques

23
a) Surface

b) Position de G
bh2 Sy b
S x =ò ydA =ò0
b
ybdy = xG = =
A 2 A 2

b2 h Sx h
S y =ò xdA =ò0
b
xhdx = yG = =
A 2 A 2

c) Moment d’inertie
b.h3 b.h3
I X =ò- h /2 Y .dA =ò- h /2 b.Y .dY =
h /2 2 h /2 2 2
Or d’après le théorème de Huygens : I x = I X + A.(h / 2) =
12 3

h.b3 h.b3
IY =ò- h /2 X .dA =ò- b /2 h. X .dX =
h /2 2 b /2 2 2
Or d’après le théorème de Huygens : I y = IY + A.(b / 2) =
12 3

b2 .h2 I XY = I xy - xG yG .S = 0 (Axes principaux)


I xy =ò xy.dA =ò0 x.dxò
b h
.0 y.dy =
4
24
7 ) Applications

7.2 Cas d’un triangle


Déterminer ces caractéristiques géométriques.

25
x b
a) Surface A =ò dA Avec dA = x.dy =
Or (h - y ) h
d’où : x = b.(h - y ) é (h - y ) 2 ùh bh
Alors : A = h b( h - y ) b
h ò0 dy = ê-
h
ú =
h êë 2 ú 2
û0
b) Position de G hb 2
S b
b bh2 xG = y = 6 =
S x =ò ydA =ò0
h
(h - y ) ydy = A bh 3
A h 6
2
2
h 2b
h hb
S y =ò xdA =ò0
b
S h
b
(b - x) x.dx =
6 yG = x = 6 =
A A bh 3
2
c) Moment d’inertie

b bh3 h b3 h
I x =ò y dA =ò0 I y =ò x dA =ò0
2 h 2 2 b 2
y (h - y )dy = x (b - x)dx =
h 12 b 12

b2 .h2
I xy =ò xy.dA =
24

26
d) Axes principaux en O :

d) Axes principaux en G :

bh3
I xG = I x - yG .S =
36
Avec : I hb3
yG =
36
b2h2
I xGyG = I xy - yG x G .S = -
72

27
7 ) Applications

7.3 Section en L
Déterminer les caractéristiques géométriques de la section en
L, représentée ci -après :

28
a) Surface A = å Ai = A1 + A2 =ò dA1 +ò dA2 = 10.150 + 90.10 = 2400 mm2

b) Position de G
Sy
S x = å Ai xGi = 5´ 150´ 10 + 55´ 90´ 10 = 57000 mm 3
xG = = 23.75 mm
A
S y = å Ai yGi = 75´ 150´ 10 + 5´ 90´ 10 = 117000 mm3 Sx
yG = = 48.75 mm
A
c) Moment d’inertie
b1.h13 b2 .h23
I x = I x1 + I x 2 =ò0 y .dA +ò0
h1 2 h2 2
y .dA = + = 5,3.105 mm4
3 3
Or d’après le théorème de Huygens : I xG = I xG1 + I xG 2 = ( I x1 - yG 2 . A1 ) + ( I x 2 - yG 2 . A2 ) = 5,57.106 mm4

h1.b13 h2 .b23
I y = I y1 + I y 2 =ò0 x .dA +ò0
b1 2 b2 2
x .dA = + = 2.58.106 mm4
3 3

Or d’après le théorème de Huygens : I yG = I yG1 + I yG 2 = ( I y1 - xG 2 . A1 ) + ( I y 2 - xG 2 .A2 ) = 2,02.106 mm4

29
d) Détermination de l’angle θ qui suit les axes principaux Y, X passant par G.

e) Calcul des moments d’inertie par rapport aux axes principaux.

30
7 ) Applications

7.4 Comparaison de section vis-à-vis de la compression:


Considérons les deux sections ci-dessous dont les aires sont presque
identiques:
 Une section pleine ;
 Une section creuse.
Nous allons calculer les inerties et les rayons de giration et les comparer.

d=110 mm
de=324 mm ;
t=9,5 mm

31
7 ) Applications
Pour la section pleine on a :

Une section creuse est mieux adaptée pour résister à une compression
qu’une section pleine
32
7 ) Applications

33
8 ) CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DES SECTIONS

34
8 ) CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DES SECTIONS

35
8 ) CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DES SECTIONS

36
8 ) CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DES SECTIONS

37
Merci de votre attention

38

Vous aimerez peut-être aussi