Vous êtes sur la page 1sur 47

Questionnaire à l’aide de SPSS

Mini Projet réalisé par :

Professeur :
Elément : Statistiques
Plan

Introduction

I. Statistical Package for the Social Sciences


1. Définition
2. Caractéristiques

II. Les étapes de la réalisation du questionnaire

III. Images démonstratives

Conclusion
Introduction :

Pour chaque décision que nous prenons lors de la conception d'un questionnaire, il est
susceptible qu’il soit une liste de points pour et contre, tout comme de décider si un
questionnaire comprend toutes les informations collectées ou pas. Avant de concevoir le
questionnaire le pilote initial pour son design doit être la question de recherche. La question
qui se pose donc est : qu'est-ce que nous essayons de trouver ?

Après ce qui est établi, nous pouvons résoudre les problèmes de la meilleure façon.

Une décision rapide sera de choisir la méthode que notre enquête sera menée par, à savoir
comment il va nous infliger à nos sujets. Il ya généralement deux sous-jacente méthodes pour
mener notre enquête; auto-administré et intervieweur.

Un questionnaire auto-administré est plus adaptable à certains égards, il peut être écrit par
exemple sous papier ou envoyé par la poste, par courriel ou par voie électronique sur Internet.

Les enquêtes menées par un enquêteur peuvent se faire en personne ou par téléphone, avec les
résultats de l'enregistrement de l'intervieweur sur papier ou directement sur un PC. La
décision sur lequel on peut savoir le meilleur pour nous dépendra de notre question et la cible
population. Par exemple, si les questions sont personnelles alors les sondages auto-
administrés peuvent être un bon choix. Les enquêtes auto-administrées réduisent le risque da
partialité, cela est d’une part. De la part contraire ; ce n’est pas toujours possible de trouver un
interviewer disponible tout temps pour expliquer son questionnaire.

Dans le rapport suivant ; nous allons présenter les différentes étapes et toutes les informations
d’avec nous avons pu créer ce questionnaire. Il existe trois parties ; une concerne le logiciel
SPSS (de quoi s’agit-il ?), la deuxième contiendra les étapes d’avec nous avons pu réaliser
l’application et en fin ; la troisième patrie concernera les images démonstratives sous forme
de captures d’écran.
I. Statistical Package for social sciences
1. Définition :

Statistical package for social sciences(SPSS) est un logiciel utilisé pour l'analyse
statistique il fait partie des programmes les plus largement utilisés pour l'analyse
statistique en sciences sociales.

Il est utilisé par des chercheurs en économie, en science de la santé, par des
compagnies d'études, par le gouvernement, des chercheurs de l'éducation nationale,
etc. En plus de l'analyse statistique, la gestion des données (sélection de cas,
reformatage de fichier, création de données dérivées) et la documentation des
données (un dictionnaire de métadonnées est sauvegardé avec les données) sont
deux autres caractéristiques du logiciel.

2. Caractéristiques :

Les nombreuses caractéristiques de SPSS sont accessibles via les menus déroulants
ou peuvent être programmées avec un langage en ligne de commande
appelé 4GL (licence propriétaire). La programmation par lignes de commande a les
avantages de la reproductibilité et de la manipulation et de l'analyse de données
complexes. L'interface des menus déroulants génère également une syntaxe de
commandes, bien que, par défaut, elle soit invisible à l'utilisateur.

Tous cela confirme l’idée que SPSS est un logiciel programmé pour être utile dans tous les
domaines nous distinguons ; la santé, l’économie, la recherche, la statistique… etc.
II. Les étapes de la réalisation du questionnaire
Comme tout autre programme on commence toujours par l’ouverture du logiciel, dans ce cas
on ouvre le logiciel SPSS. Dès son ouverture ; le programme fait montrer une sous fenêtre
dans laquelle on coche soit la saisie de nouveaux données ou bien le choix de travailler sur
une base de donnée déjà existante. Vue que nous n’avons pas une base de données déjà
existante ; nous allons commencer par la saisie de nouveaux données. Après avoir coché le
choix qui convient suivis par OK ; une fenêtre s’affiche. D’une vue générale on peut
remarquer que c’est un peu près la même interface de MS EXCEL, c’est un logiciel tableur
avec les variables en colonnes et des lignes qui représentent l’ensemble des observations.

Il existe deux affichages, un concerne l’affichage des variables et l’autre concerne l’affichage
des données.

La première étape à prendre est l’affichage des variables. Dans les icônes on va introduire les
caractéristiques de chaque question après on va commencer la saisie.

On commence par la première question qui est « Quel est le statut juridique de votre
entreprise ? » dans la première case « nom » on introduit le nom de l’entreprise attaché
comme suit « nomdelentreprise », après on détermine le type de la variable qui dépend de la
question dans le cas de la première question le type de la variable sera « chaine ». Après ce ;
on détermine la largeur, puis on introduit le nom de la variable dans l’étiquette « Nom de
l’entreprise » NON ATTACHé.

Dans le cas de la deuxième question, le choix est multiple, dans ce cas ; le type sera
numérique, décimale sera 0 et dans la case valeur on introduit les noms des choix existants,
e.g : le nombre 1 correspond au premier choix puis on clique ajouter puis OK. Et on répète la
méthode selon le nombre de choix.

Et cela se répète pour toutes les questions, mais il existe des exceptions, comme dans la
question 4, « Quel est l’effectif de votre personnel ? » dans ce cas on change les paramètres de
la mesure, au lieu de graphe on la rend « ordinale » car il s’agit des valeurs numériques entre
intervalles.

En ce qui concerne la question 10, on accorde la valeur 0 à l’expression « Non » et la valeur 1


à l’expression « Oui ».

La deuxième étape est l’affichage des données ; en passant le curseur sur l’icone « nom » sans
cliquer on eut voir le nom de l’étiquette que nous avons déjà entré, par exemple « Nom de
l’entreprise ».

Dans cette étape de l’affichage de données ; on fait remplir les cases par le résultat du
questionnaire.

Pour voir les vraies valeurs qui correspondent aux choix on clique sur « Etiquettes de
valeurs ». À la fin du remplissage on clique sur analyse  statistiques de gestion  Effectifs.
Puis on coche par un clique sur les questions qu’in veut voir dans le résultat en es passant vers
le champ des variables  Diagrammes puis on choisit le type du diagramme, e.g :
diagrammes en secteurs  PoursuivreOk.

Après l’affichage de la figure (diagramme par exemple) on peut voir les pourcentages (les
valeurs demandées) dans la figure même en les déplaçant au sein de la figure et cela se fait
par :

Eléments afficher l’étiquette de données (les pourcentages s’affichent dans la figure).


III. Images démonstratives :

La première étape d’avec on coche l’icone de saisie de données pour commencer.


Dans cette fenêtre on commence à introduire les informations que contient le questionnaire.
On choisit le type de ma variable, chaque variable a son propre type qui dépend de la
question.
On fait introduire les choix de la question et à chaque choix correspond un chiffre déterminé.
On fait introduire les choix de la question et à chaque choix correspond un chiffre déterminé.
On fait introduire les choix de la question et à chaque choix correspond un chiffre déterminé.
On fait introduire les choix de la question et à chaque choix correspond un chiffre déterminé.
Dans ce cas on change les paramètres de la mesure, au lieu de graphe on la rend « ordinale »
car il s’agit des valeurs numériques entre intervalles.
Après le remplissage de toutes les cases, voilà la forme qui apparait.
On clique sur « affichage de données » et on fait introduire les résultats du questionnaire.
On clique sur étiquettes de valeur qui fait apparaitre les valeurs des choix qu’on a déjà entré
dans le questionnaire, non pas avec des valeurs numériques qui correspondent aux effectifs,
mais plutôt les choix pris dans les réponses.
Dans cette étape, on commence l’analyse. On clique sur analyse statistiques
descriptiveeffectif.
On glisse les questions dans l’autre case vide, pour les remplacer du 1er au 2 eme champ.
On clique sur diagramme suivit d’OK.
Dans cette fenêtre on trouve : diagramme en bâtons, diagramme en secteurs et histogramme.

Dans notre cas on choisit diagramme en bâtons.


Le résultat de l’étape précédente qui concerne la 1ere question du questionnaire « Statut
juridque).
Le diagramme qui s’affiche.
Pour améliorer la structure du diagramme, on clique deux fois sur la figure pour ajouter les
étiquettes. On peut aussi changer et modifier les couleurs, la police…
Après la modification des paramètres de l’affichage.
Passons à l’autre question, mais dans ce cas il s’agit d’un diagramme en secteur comme choix
de représentation.
Le résultat de l’étape précédente il s’agit d’une représentation à l’aide d’un secteur d’effectif.
On peut aussi modifier les couleurs, la position des informations et la police…
Dans ce cas, le choix qu’on a pris est l’histogramme.
Le résultat de l’étape précédente (effectif du personnel).
Le résultat de l’étape précédente (effectif du personnel).
Résultat du CA (chiffre d’affaire) de la création.
Résultat de la question concernant la stratégie de l’entreprise sous forme d’un tableau.
Résultat de la question concernant la stratégie de l’entreprise sous forme d’un diagramme en
secteur.
Représentation de l’histogramme correspondant à l’effectif.
On croise deux variables (type de spécialisation de l’entreprise et type de diversification) , on
utilise : analyse  statistiques descriptives  tableaux croisés.
Le résultat de l’étape précédente.
Résultat de la même étape (la précédente) concernent les deux questions 6 ,7 en les rassemblant
dans le même histogramme.
Le résultat de la question qui concerne la stratégie d’internationalisation et les critères de choix.
Résultat de la question concernant la stratégie de l’internationalisation.
Résultat concernant la question des critères de choix.
Les deux questions que sont la place de communication et type de la décision.
Présentation sous forme d’un diagramme en bâtons de la question concernant le type de la décision.
Présentation sous forme d’un diagramme en bâtons de la question concernant la place de
communication.
Cela représente les deux questions restantes (tye de communication et les moyens de
communication).
Représentation sous forme d’un histogramme « type de communications ».
Représentation sous forme d’un histogramme « moyens de communications ».

N.B : a coté de chaque histogramme on trouvera la moyenne et l’écart type. Comme vous
remarquez dans chaque capture.
Conclusion

La meilleure façon donc ; demeure la réalisation et la création d’un questionnaire à partir d’un
logiciel ou d’un programme efficace. On distingue alors ; SPSS (Statistical Package for the
Social Sciences) considéré comme le leader parmi ses homologues et d’avec nous avons pu
réaliser ce questionnaire. SPSS est jugé excellent vue sa clarté, sa facilité et aussi son
efficacité dans la création des questionnaires statistiques.