Vous êtes sur la page 1sur 59

3 Année GC ième

CAO
Chapitre 4 (Plan de fondation)

ZAKI Smail
Le 7 mars 2017
smail.zaki@gmail.com

P.1 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


SOMMAIRE

1. INTRODUCTION
2. LES FONDATIONS
I. Généralités sur les fondations
II. Les fondations superficielles
III.Les fondations profondes
IV. Les contraintes
V. Recommandation de mise en œuvre
3. DESSIN DE FONDATION
I. Introduction
II. Conventions de représentation (les traits)
III. Cotation des plans de fondations
IV. Exemples

P.2 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


INTRODUCTION

P.3 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


INTRODUCTION
• Les fondations, forment l’infrastructure d’un bâtiment.

• Elles ont comme fonction principale la transmission des charges au

sol.

• Le choix du type de fondation (superficielles ou profondes) est lié

au type du sol et aux charges prévues.

• Elles doivent être protégées contre les montées capillaires d’eau par

le cuvelage et le drainage, contre le gel, l’humidité, les sous

pressions et les mouvements sismiques; pour qu’elles assurent

l’équilibre du bâtiment sollicité par des différentes charges.

P.4 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


P.5 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017
P.6 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017
P.7 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017
LES
FONDATIONS

P.8 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


introduction
Les fondations font la partie de l’infrastructure
de l’ouvrage .Elles constituent l’élément qui S1 S1 S1

repose sur le sol d’assise et qui transmit au sol


toutes les sollicitations ( charges et sur charges ,
effet de renversement, contraintes
hydrauliques…etc.)
Dans certain cas les fondations assurent regard
également un rôle d’encrage afin de réduire les
risques de glissement .
Pour que la construction tienne il faut qu’elle S1 S1 S1

repose sur un sol résistant. Pour établir un


projet de fondation il faut connaître la nature du
sol et ses qualités physiques et mécaniques.

S1 S1 S1

charges
Plan des fondations
glissement séisme

P.9 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I: généralités sur les fondations
1- Définition des fondations:
Les fondations forment la partie la plus basse
d’un bâtiment, son infrastructure.

2- Les fonctions des fondations:


- Transmettre ,en toute sécurité, les charges à la
terre. Soulévement
- Répartir le poids d’un ouvrage sur le sol. Renversement
- Porter et ancrer la superstructure pour quelle
résiste au glissement, au renversement et au Glissement
soulèvement dus au vents, ainsi qu’ aux P
mouvements du tremblement de terre et à la
poussée des eaux souterraines.

Les fondations doivent satisfaire à l’inégalité suivante: s


La charge transmise(P)
Surface d’appuis sur le sol(S) < force portante du sol(q)
q

P.10 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I: généralités sur les fondations
1- Définition des fondations:
Les fondations forment la partie la plus basse
d’un bâtiment, son infrastructure.

Soulévement
Renversement

Glissement
2- Les fonctions des fondations:
- Transmettre ,en toute sécurité, les charges à la terre.
- Répartir le poids d’un ouvrage sur le sol.
- Porter et ancrer la superstructure pour quelle résiste au glissement, au renversement
et au soulèvement dus au vents, ainsi qu’ aux mouvements du tremblement de terre et à
la poussée des eaux souterraines.

P.11 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I: généralités sur les fondations

1- Définition des fondations:

Les fondations d’un ouvrage sont les éléments de la structure assurant la transmission des
efforts de cette structure sur le sol.

La descente de charge permet de connaître les actions de la structure sur les fondations.
La mécanique des sols permet, de son coté, de connaître l’action du sol sur les fondations.

Vis-à-vis du sol, la fondation assumera sa fonction tant que :


- Son équilibre statique est assuré (pas de glissement, de basculement ou d’enfoncement de
la fondation) ;
- Le tassement n’entraîne pas de désordre dans la structure.

P.12 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I: généralités sur les fondations

1- Définition des fondations:


On classe les fondations en superficielles, semi-profondes ou profondes en fonction de leur
profondeur d'assise et de leur largeur.

Remarque:
Si l'une des deux conditions n'est pas respectée,
on aura des Fondations Semi-profondes (ex. les
puits).
P.13 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017
I: généralités sur les fondations

1- Définition des fondations:

P.14 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I: généralités sur les fondations

1-2) Précaution contre le gel

Le niveau d’assise des fondations devra être


descendu au minimum à un niveau de sol non
soumis au gel. Cette profondeur varie en
France métropolitaine entre 0,50m et 1m selon
la zone climatique et l’altitude.

La carte indique en mètres la profondeur à


respecter pour atteindre un niveau hors-gel
pour une altitude entre 0 et 150 m.
Pour chaque 200 m supplémentaires, on ajoute
5 cm à la valeur lue.

P.15 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I: généralités sur les fondations

1-3) Choix du type de fondation

Le choix dépend de plusieurs paramètres :

 L’étude du sol

 L’environnement

 Le type d’ouvrage et son utilisation

P.16 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I: généralités sur les fondations

3- FACTEURS DE CHOIX DU TYPE DE FONDATION:

• La nature de l’ouvrage: pont, bâtiment d’habitation ou industriel, soutènement …

• la nature du terrain : connaissance du terrain et définition de ses caractéristiques .

• Le site :montagne, bord de mer,…

• Le coût des fondations: facteur important mais non décisif.

P.17 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I: généralités sur les fondations

4- Les types des fondations:


Les fondations
Les
Les fondations
fondations Les fondations
superficielles
superficielles profondes

isolées radier puits

filantes pieux
parois
en rigole barrettes
moulées

P.18 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles

1- Définition des fondations superficielles:


Définition

Les fondations superficielles ou directes transmettent les efforts directement


au sol. On les utilisent quand le sol est bon.

Terminologies

· Les fondations localisées, constituées de SEMELLES ISOLEES placées sous les


poteaux
· Les fondations continues, constituées de SEMELLES FILANTES situées sous les
murs
· Les RADIERS qui couvrent la totalité du bâtiment

P.19 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles

1- Définition des fondations superficielles:

P.20 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles

1- Définition des fondations superficielles:

A B C
semelle sou mur
A B C 4 4 30x30 30x30
semelle isolee
4 4 1
S1 S1 S1

40x30
1 40x30 40x30

40x30
regard +0.00 regard

40x30
coffrage

4
40x30

40x30

+0.00 regard
40x30

coffrage
4

0.50

S1 S1 S1
2
2 40x30 40x30 30x30 30x30

4
40x30
40x30

40x30
4

poteau

40x30

40x30
40x30
S1 S1 S1
poteau
3 A
3 40x30 40x30

A
0.60

30x30 30x30
- SEMELLE ISOLEE
(ferraillage)

longrine
barres d'attentes raccordement des eau
barres d'attentes
raccordement
beton de proprete des eaux

beton de proprete

Radier
Semelles isolées Semelles filantes

P.21 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles

Mise en oeuvre
1. Terrassement et béton de propreté

2. Mise en place des armatures

3. Bétonnage

P.22 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles
a- Les semelles isolées:
*Les semelles centrées:
-Ce sont un empattement soutenant un poteau autoportant.
-Elles sont utilisées dans le cas des descente de charges concentrées (poteaux).
-La forme de la semelle suit la forme du poteau.

P.23 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles
semelle excentre

*Les semelles excentrées: amorces poteau longrine

Elles sont utilisées en cas :


- De la limite des propriétés. mur existant
poutre de redressement

- D’un joint de repture.

joint de rupture

semelle excentree
joint de dilatation(ép=5cm)
semelle unique joint de dilatation(ép=5cm)

amorces poteaux

semelle unique

Béton de propreté

joint de repture joint de délatation

*Cas particulier: semelles isolées à 40

Cad

des niveaux différents:


tgØ <2/3 40
2
Cad

P.24 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


u
a
e
t
o
p
II: les fondations superficielles

e
t
e
r
e
r
r p
e a
i o
p l u r
ea
dt p
e e
eo
c d
aep
l l n
pt o
e
)

ne t t
3 ee sn e
m
/ el
s
l et
r a b
g i e r a
K e mem a'
0
5 g ls
a a
bd
1 b
)(

o
r
n
e e
r
g
i
*MISE EN ŒUVRE DES semelles isolées:

a
m
(

ete
de
npr
oo
t
er
bp
m

Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


c
5 3
m
/
et
n
o g
l i K
sa
nd e 0
an g 5
dfo a 3
ea
el n n
ue e
l
o
t o
t
qi
i r l
i e e
t o u b b
av
r o
pce f
nre
or
i
t
au
v
apo
c
x l
o
Es

P.25
II: les fondations superficielles

ARTICULATION AVEC LES ELEMENTS VERTICAUX

Articulation avec un poteau métallique :


Articulation avec un poteau
des plaques d’assise sont placées avant le
en BA ou voile : prévoir des
boulonnage du poteau pour permettre une
barres d’attentes.
répartition de la arge concentrée au niveau
de fondation.
1.2m

attente des poteaux Assise IPN


pour poteaux
boulons

semelle
barre semelle
d'ancrage
béton de propreté

P.26 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles
a b
*Dimensionnement d’une semelle isolée:
a/b = A/B = k
A= kB et B² =Ns / kq
d> max A-a / 4
B-b / 4 Ht
ht = d + c
Hp = 6Ø +6
hp
A
B

*Ferraillage d’une semelle isolée:

Parallèle à A:
As= Nu (A-a) / 8d. fe/£s avec: £s=1.15

Parallèle à B: d
As= Nu (B-b) / 8d. fe/£s

P.27 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles
b-Les semelles filantes:
- Ce sont des semelles larges suffisamment pour porter une rangée de poteaux.
- Elles sont utilisées en cas des charges réparties (ex: sous les voiles) et même en cas de
evauchement entre les semelles isolées sous les poteaux.

Elle fonctionne
comme une poutre
Dans le sens ox, elle Dans le sens oy, elle renversée Dans un
fonctionne comme fonctionne comme 20 seul sens
une semelle isolée une poutre renversée

40

Cad

Semelle filante sous une série de poteaux Semelle filante sous un voile

P.28 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles
p

*Dimensionnement d’une semelle filante: a

p/Bx1<q B =p /qx1
avec q: capacité portante du sol
d> B-a / 4
ht = d + c
Hp = 6Ø +6 avec un min de 15cm

*Ferraillage d’une semelle filante:


d
Parallèle à B :
As= p (B-a) / 8d. fe/£s avec: £s=1.15
1m
Armatures de répartition : Ar= As x B / 4 B

P.29 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles

c-Les semelles en rigole:


- Ce sont des fondations en gros béton, de faible
profondeur (entre 60cm et 1m ).
- Elle sont utilisées lorsque le sol est consistant 60cm—1m
et possédant une capacité portante suffisante.

d-Le radier:
-Lorsqu’on calcule la largeur de la semelle,
on arrive à un cas extrême où les semelles
se touchent. Cela revient, alors, à mettre en
œuvre une grande semelle appelée le radier.

- Le radier est une dalle plane, constituant


une semelle monolithique pour un grand
nombre de poteaux et recouvre toute la
surface de l’ouvrage. C’est une sorte de
plan er renversé.

P.30 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II: les fondations superficielles
*Cas d’utilisation du radier: *Types du radier:
- Lorsque la capacité portante du sol
est faible.
- Lorsqu’on veut réaliser un sous sol
étanche (cuvelage).
- Lorsque la capacité du sol varie
d’une manière importante.
- Lorsque la surface de la
construction est petite par rapport
à son volume (gratte-ciel, etc.)
- Rapprochement des poteaux.

*Avantages du radier:
- Diminution des risques de
tassement.
- Offrir une excellente liaison au
niveau de base de l’ouvrage.

P.31 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes
1- Définition des fondations profondes:
Les fondations profondes vérifient le rapport: D/B > 5 D
- Ces fondations permettent de reporter les charges à une couche
plus compétente.
- Elle peuvent être massives (puits) ou élancées (pieux).

a-Les puits : B
Il s’apparentent à un gros pilier en
gros béton qui ne comporte pas,
généralement, d’armatures,
prenant appuis sur le sol résistant à
une profondeur comprise entre
1.5m à 5m.
- Ces fondations sont utilisées
lorsque la couche de mauvais sol a
une épaisseur inférieur à 5m ou
dans le cas des sols gonflants.

P.32 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes
1- Définition des fondations SEMI-profondes:

« Les puits »
Cela consiste à réaliser sur chantier des éléments
massifs en gros béton dosé à 200kg de ciment/m3.
Les puits sont ensuite reliés par des longrines
(poutres) qui permettent la reprise des charges des
murs porteurs.
Il s’agit d’un ouvrage simple à réaliser en effet,
l’excavation peut se faire avec une pelle mécanique.

P.33 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes
1- Définition des fondations profondes:

Les fondations profondes vérifient le rapport: D/B > 5


- Ces fondations permettent de reporter les charges à une
couche plus compétente.
-Elle peuvent être massives (puits) ou élancées (pieux).
1. Les pieux préfabriqués (battus)
2. Les pieux coulés en place

P.34 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes
1- Définition des fondations profondes:
Ces ouvrages de fondation peuvent descendre jusqu’à la cou e désirée, ils
travaillent alors par effet de pointe, dans le cas contraire c’est le frottement
latéral qui est recherché.

Les têtes de pieux sont reliées par des longrines en béton armé sur lesquelles
vont reposer les poteaux et les murs.

P.35 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes
1- Définition des fondations profondes:

Les fondations profondes vérifient le rapport: D/B > 5


-Ces fondations permettent de reporter les charges à une
couche plus compétente.
-Elle peuvent être massives (puits) ou élancées (pieux).
 Les pieux préfabriqués (battus)
 Les pieux coulés en place

P.36 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes

*Puits en plan et en élévation :


poteau puits

semelle isolee

longrine armatures d'ancrage


gros béton
du bondesol
niveau Niveau sol

P.37 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes

b-Les pieux:
-Les pieux représentent une solution te nique à l’éloignement en profondeur du sol porteur.
- Ce sont des éléments très allongés dont la longueur est de l’ordre d’une dizaine de mètres.
- Ils ont, généralement une section circulaire (plus facile à mettre en œuvre).

*Cas d’utilisation des pieux: pont


-Lorsque la couche du sol est de très faible
capacité portante. érosion
-Lorsque le bâtiment est sollicité par des du sol
forces horizontales.
- Pour les tours de transmission et les
plates forme offshore.
- Les butées des ponts, afin d’éviter pieux
l’érosion du sol (figure ci-contre)

P.38 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes
*Classification des pieux selon le mode d’introduction dans le sol:
Le principe est le battage d'un élément
a- Pieux préfabriqués:
préfabriqué (béton ou acier) ou tube
bouchonné jusqu'à une cote prédéterminée ou
au refus.
Les avantages de cette solution sont :
•la simplicité et de la rapidité de la méthode
•refoulement de sol (pas de déblais)

Les pieux préfabriqués sont mis en place par La tête du pieu fragilisée par les coups est
refoulement dans le sol, généralement par
détruite : c'est le recépage.
battage.

P.39 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes
*Classification des pieux selon le mode d’introduction dans le sol:

b- Pieux exécutés in situ:


L’exécution de ces ouvrages consiste à
coulé le béton dans un trou préalablement
réalisé. Il existe plusieurs méthodes:
Placement
d’armature
•trou creusé à la tarière
tube provisoire beton retrait du tube
sans blindage

niveau du bon sol

La tête du pieu est recépée car le


béton risque de contenir de la terre Ces pieux sont exécutés par le forage.

P.40 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes

•pieu tubé avec tube récupéré ou non


Le pieu battu moulé dans le sol sur plaque est un pieu cylindrique en béton, réalisé par le
battage d'un tube creux en acier, récupérable et fermé dans le bas par une plaque de base
perdue.

P.41 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III: les fondations profondes
*Classification des pieux selon le mode de fonctionnement:

a- Pieux à effet de la pointe b- Pieux flottants c- Pieux à effet de la pointe et


frottement latéral (mixte)
P
P
P

40
40

semelle isolée semelle isolée 40

semelle isolée
frotement
pieu à effet latéral
pieu frotement
d de pointe flottant latéral pieu à effet
mixte
min 3d bon sol
bon sol
bon sol
effet de point
effet de point
Ces pieux transmettent les Ils transmettent les charges par le
charges sur le bon sol par ses frottement latéral et ne reposent pas
pointes. sur le bon sol.

P.42 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


IV: les contraintes
a-La présence d’eau:
*Le drainage: * Le cuvelage:
Lorsque le terrain ne présente pas une perméabilité En présence d’une nappe phréatique, le drain ne
suffisantes, il est nécessaire d’évacuer les eaux qui peut suffire. il convient alors de réaliser un
peuvent être accumulées en fond de fouille, c’est ce cuvelage.
qu’on appelle: le drainage. Le cuvelage est un revêtement
d’imperméabilisation permettant d’enfermer le
sous sol dans une enceinte étanche .

plancher
mortier hydrofuge
Sable coupure
etanche
parement courant
écran eau
d'étancheité
Gravillon verticale cuvelage B.A

Drain sur forme


betonnée drain
Semlle
Béton de
propreté béton de propreté

P.43 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


IV: les contraintes
b-Le gel:
Sous l’action du gel , le volume des terres augmente,ce
qui produit des fissures dans le béton . La mise hors gel
des fondations peut se réaliser en assurant une
profondeur de 5 à 8 cm par degré de température en
dessous de 0°c

C- Variation d’humidité
-A la suite des variations d’ humidité saisonnières le sol
argileux ou liminaux peu compact peuvent présenter
un retrait en période sèche et un gonflement en période
de précipitation .

D- Les glissements:
Pour éviter les glissements , la face intérieure de la
fondation doit être perpendiculaire au sens des efforts
a
s
s
i
s
e
d
e
f
o
n
d
a
t
i
o
n
transmis .Elle est également utilisées pour une
l
e
p
l
a
n
d
e
t
r
a
n
s
m
i
s
s
i
o
n
d
e
s
e
f
f
o
r
t
s
d
o
i
t
fondation d’un ouvrage en pente.(figure ci-contre)
e
t
r
e
p
e
r
p
e
n
d
i
c
u
l
a
i
r
e
a
u
x
c
h
a
r
g
e
P.44 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017
IV: les contraintes
E- La sous pression:
Un ouvrage sous l’eau est soumit au poussée
hydraulique qui agit perpendiculairement
aux parois de sa base. La sous pression tend à
soulever l’ouvrage et entraîne une diminution

l
a
s
o
u
s
p
r
e
s
s
i
o
n
de la contrainte exercée au sol.
semelle continue

c- Le séisme:
-Tout les murs porteurs seront fondés sur des voile
périphérique
semelles filantes. (min 15cm)

- La profondeur des fondations aura au moins


60cm sous le niveau du sol naturel. armature en deux
nappes
- Des voiles périphériques doivent ceinturer TS 15x15

tout les blocs. Ces voiles auront une épaisseur poteau

supérieur à 15cm et armés en deux nappes.


PLAN DE FONDATION
EN ZONE SISMIQUE

P.45 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


V: RECOMMANDATION DE MISE EN ŒUVRE
Elles concernent le béton de propreté, l’enrobage, le chaînage horizontal et vertical
(la disposition des armatures, le drainage....

disposition des poteaux disposition des armatures


selon l'inertie selon l'enrobage

c>4

à prescrire à prescrire

c<4 oxydation
des armatures

à éviter à éviter

P.46 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


PLAN DE
FONDATION

P.47 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I. Introduction
Les dessins de fondations précisent la forme et la disposition des ouvrages enterrés

supportant la construction (semelles, plots, longrines,…).

Ils servent :

- à établir la cubature des déblais,

- à implanter en vue d'effectuer les terrassements.

Ils comprennent généralement:

- un plan de fondations (échelle 1/100° ou 1/50°),

-des coupes verticales partielles (échelle 1/50° ou 1/20° ou 1/10°).

P.48 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


I. Introduction
Il s’agit d’une coupe horizontale réalisée sur l’ensemble du bâtiment, où l’on représente
les semelles de fondations et les murs qu’elles supportent (murs de soubassement). Les
fouilles de part et d’autre sont supposées non remblayées.

P.49 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


II. Conventions de représentation (les traits)
On admet que les fouilles ne sont pas remblayées, et on considère que :
- les contours des fondations sont « vus » ⇒ trait FORT,
- les contours des porteurs verticaux sont coupés ⇒ trait RENFORCE,
et l’intérieur des parties coupées est :
• hachuré si maçonnerie creuse
• poché (grisé) si béton armé

P.50 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III.Cotation des plans de fondations
On retrouve sur un plan de fondations les cotations suivantes :

Cotation à cotes cumulées

Elle est utilisée pour implanter les murs avec


précision (les fondations sont, dans la mesure
du possible, situées dans l'axe des murs).
Elle se représente à l'aide de 2 lignes de cotes
qui sont perpendiculaires entre elles et qui
possèdent une origine commune. Cette origine
est identifiée par une flè e à 90°, noircie, placée
dans un cercle en trait fin de 3 mm de diamètre.

P.51 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III.Cotation des plans de fondations
On retrouve sur un plan de fondations les cotations suivantes :

Cotation à cotes cumulées

⇒ Deux méthodes possibles pour l'inscription


des cotes :

• Cotes placées sur la ligne de cote près de la


flèche

•Cotes sur la ligne d'attache

Les cotes cumulées sont comptées de l'origine


jusqu'à l'axe du mur considéré.

P.52 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III.Cotation des plans de fondations
On retrouve sur un plan de fondations les cotations suivantes :

Cotation des murs et des fondations

La cotation à cotes cumulées est complétée par


:
- une première ligne de cotes pour les
épaisseurs des murs et les distances de mur à
mur,
- une seconde ligne de cotes pour les largeurs
des rigoles de fondations et les distances entre
les rigoles.

Remarque : La cotation des distances entre rigoles de fondations n’est


pas indispensable dans la mesure où cette distance n’est pas utile pour
l’implantation ni pour le terrassement.

P.53 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III.Cotation des plans de fondations

On retrouve sur un plan de fondations les cotations suivantes :

Cotation des niveaux

Les cotations des niveaux (niveau de fond de fouille, arases inférieure et


supérieure des fondations, niveau du sol terrassé,…) apparaissent sur les coupes
verticales des fondations.
Cependant, il arrive que le niveau du sol terrassé soit indiqué dans un cercle :
- en trait fin si le niveau est pris par référence au niveau du sol fini,
- en trait fort si le niveau est pris par référence à une borne repère ou NGF.

P.54 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III.Cotation des plans de fondations

Coupes verticales
On dessine en principe autant de coupes verticales qu’il y a de semelles différentes.

Conventions de représentation (les traits)


On utilise les traits suivants :
contour de la semelle ⇒ trait RENFORCE,
 l’intérieur de la semelle est poché (grisé),
 contour du mur ⇒ trait RENFORCE,
 l’intérieur du mur est :
 hachuré si maçonnerie creuse,
 poché (grisé) si béton armé,
 contour de la fouille ⇒ trait FIN.

P.55 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


III.Cotation des plans de fondations
Cotation des coupes verticales
Sur les coupes figurent :
- Le niveau de fond de fouille,
- la section de la fondation (sa hauteur si la largeur est cotée sur le plan),
- les niveaux inférieur et supérieur des semelles.
- le niveau du sol terrassé.

P.56 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


IV.Exemples

Coupe A-A ?

Coupe B-B ?

P.57 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


IV.Exemples

P.58 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017


IV.Exemples

P.59 Ch4_CAO- Génie Civil-07/03/2017

Vous aimerez peut-être aussi