Vous êtes sur la page 1sur 44

Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Sommaire

INTRODUCTION GENERALE ..................................................................................................

PARTIE I : LA PROTECTION ACCORDEE AU PATRIMOINE DE L’ENTREPRENEUR


DANS LE DROIT MAROCAIN ...............................................................................................................

INTRODUCTION DE LA PARTIE I ---------------------------------------------------------

CHAPITRE I : LA NOTION DU PATRIMOINE DE L ’ENTREPRENEUR ----------------

Section I : La perception du patrimoine de l’entrepreneur ...............................................

Section II : Le principe de l’unicité du patrimoine ............................................................

CHAPITRE II : LES OUTILS ACCORDES A LA PROTECTION DU PATRIMOINE DE


L’ENTREPRENEUR AU MAROC -----------------------------------------------------------------

Section I : Les instruments Juridiques de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur ..

Section II : Les techniques de dissociation du patrimoine de l’Entrepreneur ...................

CONCLUSION DE LA PARTIE I -----------------------------------------------------------

PARTIE II : LES LIMITES AUX MOYENS DE PROTECTION DU PATRIMOINE DE


L’ENTREPRENEUR ET LES PERSPECTIVES ENVISAGEABLE POUR Y REMEDIER .................

INTRODUCTION DE LA PARTIE II --------------------------------------------------------

CHAPITRE I : LES LIMITES PROPREMENT DITES AUX MOYENS DE PROTECTION


DU PATRIMOINE DE L ’ENTREPRENEUR ---------------------------------------------------------

Section I : La faiblesse de la protection patrimoniale de l’entrepreneur lors des


procedures collectives .......................................................................................................................

Section II : Les obstacles de la protection patrimoniales de l’Entrepreneur tenant a


diverses limites et formalités ............................................................................................................

CHAPITRE II : LES SOLUTIONS ENVISAGEABLES POUR RENFORCER LA


PROTECTION DU PATRIMOINE DE L ’ENTREPRENEUR ----------------------------------------

Section I : L’Entreprise Individuelle à responsabilité limitée ............................................

Section II : les autres moyens specifiques de dissociation du patrimoine de l’entrepreneur


dans le droit français ........................................................................................................................

CONCLUSION DE LA PARTIE II ----------------------------------------------------------

CONCLUSION GENERALE ......................................................................................................

BIBLIOGRAPHIE .......................................................................................................................

Table de Matières

FSJES Mohammedia [Page | 1] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Listes de abréviations

SARL.AU : société à responsabilité limité à associer unique

C.com : code de commerce

E.I.R.L : entrepreneur individuel à responsabilité limité

FSJES Mohammedia [Page | 2] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Introduction Générale

« Il faut toujours prendre le maximum de risques avec le maximum de précaution »1.


Telle pourrait être l’aspiration de tout entrepreneur. Dans le sens de cette dernière opinion
apparait l’intérêt d’apprivoiser les moyens de protection qui sont accordés à l’entrepreneur
pour protéger son patrimoine des aléas de ses activités professionnelles.

Par entrepreneur, il faut entendre une personne qui est à l’origine de la création
d’une activité économique, dans la plupart des cas. Formulé différemment, un entrepreneur
est un chef d’entreprise qui possède les compétences et les motivations suffisantes pour
créer une activité économique, se lancer sur un secteur d’activité, créer des emplois etc.
plusieurs éléments caractérisent un entrepreneur : une implication forte dans son projet, un
investissement matériel et / ou moral important, une personnalité marqué par un leadership
naturel. 2

La notion du patrimoine en droit est une notion différente de la version issue du


langage courant, perçue comme la somme des biens d’une personne en terme juridique, le
patrimoine est l’ensemble des biens et des obligations d’une personne, envisagé comme
formant une universalité de droit, c'est-à-dire un tout, une unité juridique. Un contenant ou
actif et passif sont liés, le premier répond du second et ou tous les éléments futurs du
patrimoine sont appelés à entrer. Autrement dit, c’est un ensemble constitué de droits et
d’obligations d’une même personne, un tout comprenant non seulement ses biens présents
mais également ses biens à venir. Cette conception du patrimoine restitue fid èlement le
sens de la règle de l’unicité du patrimoine favorable à l’idée selon laquelle le patrimoine a
pour seul et unique support la personne. Théorie à coté de laquelle s’est développer la
théorie du patrimoine d’affectation qui en procédant pas une fiction de la personne morale
permet d’affecter une partie du patrimoine de la personne physique à une activité ou une

1
Rudyard Kipling, artiste écrivain (1865-1936).

2
https://www.journaldunet.fr/business/dictionnaire-economique-et-financier/1199175-entrepreneur-
definition-traduction-et-synonymes/?output=amp

FSJES Mohammedia [Page | 3] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

œuvre3.
Associé au terme « protection », la protection du patrimoine vise l’ensemble des
moyens de droit visant à préserver ce sur quoi elle porte, le patrimoine. Plus précisent c’est
le fait de mettre à l’abri le patrimoine des éventuelles poursuites des créanciers.

Pour mieux comprendre la portée de la présente matière, il convient de partir d’un


constat. Aujourd’hui la plupart des entrepreneurs exercent en nom propre, autrement dit
sous la forme d’entreprise individuelle, cette dernière n’est pas un sujet de droit distinct de
la personne physique, dans la mesure où le patrimoine de l’entrepreneur constituera le gage
de l’ensemble de ses créanciers. Cette règle découle du principe de l’unicité du patrimoine
selon lequel toute personne n’a qu’un seul et unique patrimoine.
Au Maroc la notion de protection du patrimoine de l’entrepreneur n’a pas fait l’objet d’un
encadrement spécial par le législateur à l’inverse du législateur français qui a songé à
permettre à l’entrepreneur individuel de scinder son patrimoine privé et professionnel ou
de déclarer insaisissable certains de ses biens.
Néanmoins l’entrepreneur dans l’espace marocain soucieux de protéger son patrimoine ,
dispose de certains dispositifs, notamment la création d’une personnalité morale dont la
plus remarquante est la société à responsabilité limité à associé unique qui permet à
l’entrepreneur souhaitant exercé en nom propre la possibilité d’affecté un patrimoine
destiné à ses activités professionnelles. Il est également permis aujourd’hui pour l’auto -
entrepreneur d’avoir une protection de son domicile principal même si au Maroc on a le
problème de confusion du patrimoine personnel et professionnel pour les personnes
physiques. On verra également que parmi les moyens de protection, le traitement des
difficultés de l’entreprise intervient pour sauver et assister le chef d’entreprise qui n’arrive
pas à faire face à ses dettes suite à des difficultés rencontrés par son entreprise.

L’étude de ce sujet porte un intérêt considérable, dans la mesure où elle nous


permettra d’élucider d’une part les mesures de protection accordé à l’entrepreneur d’en
apprécier leur efficacité. D’une autre part il s’agira de faire ressortir les limites aux moyens

3
Renaud Etenis, « la protection du patrimoine de l’entrepreneur individuel dans l’espace juridique
OHADA », Thèse, 2017, faculté des sciences juridiques et politiques/Université de Yaoundé II (Cameroun),
publié sur le site : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01586158/document

FSJES Mohammedia [Page | 4] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

de protection patrimoniale de l’entrepreneur, pour ensuite proposer des solutions


envisageables tendant à renforcer la protection patrimoniale de l’entrepreneur.

La problématique de la protection du patrimoine de l’entrepreneur dans l’espace


marocain ainsi posé nous emmènera à faire ressortir les solutions envisagé par le législateur
pour la protection patrimoniale de l’entrepreneur, et de ses limites.

Ainsi, dans quelle mesure et par quels moyens


l’entrepreneur peut-il protéger son patrimoine des
aléas de son activité professionnelle ? Et quelles
sont les limites à la protection patrimoniale de
l’entrepreneur?
Cette problématique nous conduira à étudier les différents moyens de protection
patrimoniale dont dispose l’entrepreneur (partie 1) pour ensuite souligner les limites de
cette protection et les solutions envisageable (partie 2).

FSJES Mohammedia [Page | 5] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Partie I : LA PROTECTION ACCORDEE AU

PATRIMOINE DE L’ENTREPRENEUR DANS LE

DROIT MAROCAIN

Introduction de la partie I

A l’évidence, protection s’entend littéralement de l’action de protéger 4. Autrement


dit, c’est mettre quelque chose ou une personne à l’abri d’un dommage, d’un péril. Qu’il
s’agit donc, de mettre le patrimoine de l’entrepreneur à l’abri des aléas des activités
professionnelles.

L’étude des moyens de protection du patrimoine de l’entrepreneur requiert


principalement un examen approfondi de ce bien particulier qu’est le patrimoine. Une
personne dispose par principe, d’un patrimoine et affecté tant à sa vie personnelle qu’à
celle de ses affaires d’où le principe de l’unicité du patrimoine, qui peut être considéré
comme un frein à la liberté d’entreprendre, dans la mesure où l’entrepreneur répond de ses
dettes professionnelles sur l’ensemble de son patrimoine (section 1).Afin de favoriser
l’esprit d’entrepreneuriat le législateur a mis en place des outils juridiques pour atténuer à
cette règle (chapitre 2).

4
Voir Larousse de poche, 2007, p. 654.

FSJES Mohammedia [Page | 6] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Chapitre I : LA NOTION DU PATRIMOINE DE


L’ENTREPRENEUR

L’entrepreneur peut être assimiler à un chef d’entreprise ; tantôt porteur d’un projet
d’entreprise en phase de démarrage, tantôt dirigeant d’une entreprise d’avantage établie, à
laquelle le plus souvent il s’identifie étroitement et personnellement, ce terme ne fait donc
allusion à aucun régime juridique déterminé, il vise généralement les personnes physiques.
Le patrimoine désigne l’ensemble des droits pécuniaires de la personne. Il a d’abord une
signification symbolique, souvent comparé à une enveloppe, un cadre où se rassemblent
les droits et obligations dont la personne est titulaire. Le patrimoine se conçoit comme le
prolongement de la personne.

Dans cette partie notre analyse portera premièrement sur la perception du


patrimoine de l’entrepreneur et pour ensuite souligner le principe de l’unicité du
patrimoine.

Section I : La perception du patrimoine de l’entrepreneur


La notion du patrimoine relève non seulement de la théorie pure, bien au contraire
divers intérêts pratiques s’y attachent étant donné que le patrimoine est ce qu’un créancier
peut saisir c’est qu’une personne transmet à ses héritiers, il s’agit d’une notion d’une
grande importance dont l’origine remonte déjà à l’antiquité qui s’est développé avec
l’affinement de l’esprit juridique et qui donna lieu à diverses controverses doctrinale avant
d’avoir son acceptation et son application actuelle 5. Il s’agira d’examiner la nature du
patrimoine pour ensuite voir sa composition.

Paragraphe 1 : La nature du patrimoine de l’entrepreneur

Dans l’inconscient collectif, le patrimoine évoque généralement un ensemble de


richesse, de biens appréciables en argent, accumulés par un individu. Le patrimoine est

5
https://d1n7iqsz6ob2ad.cloudfront.net/document/pdf/538e0e7732302.pdf

FSJES Mohammedia [Page | 7] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

regardé généralement comme l’avoir d’une personne, ce qu’elle possède. L’étymologie


même n’évoque le patrimoine que dans la perspective d’une transmission héréditaire. Or
la notion juridique du patrimoine est beaucoup plus complexe (puisqu’elle comporte bien
d’autres éléments) et beaucoup plus abstraite (puisqu’elle est indifférente aux particularités
des différents biens) 6.

Du point de vue juridique, il s’agit d’une notion de synthèse ,qui peut être définie
comme une entité juridique formée de l’ensemble des droits et des obligations d’une même
personne, appréciables en argent ;il a pour intérêt de traduire le lien qui unit sous couvert
du titulaire ,tous biens et toutes dettes.

C’est donc une notion différente de la version issue du langage courant. En droit le
patrimoine est une poche qu’on accroche à une personne dès sa naissance jusqu’à la mort.
On peut même élever le patrimoine comme un attribut de la personne. Le patrimoine à
vocation à évoluer dans un sens positif comme négatif. Il existe jusqu’au décès de la
personne concernée.

Paragraphe 2 : La composition du patrimoine de l’entrepreneur

La première caractéristique de la composition du patrimoine est de se limiter à des


valeurs économiques. Si diverses soient-elles, toutes ses composantes ont en commun de
pouvoir être converties en argent. Les éléments du patrimoine du coté actif notamment
présentent, à la fois et cumulativement, les caractères suivants. Ils peuvent être évalues en
argent. Ils peuvent être vendus ou donnés : ils peuvent être détachés de la personne de leur
propriétaire pour être cédés entre vifs. En conséquence, ils peuvent être saisis par le
créancier impayé qui se remboursera sur le prix de vente. 7

Ainsi dans la conception juridique le patrimoine est l’ensemble des droits et des
obligations d’une personne. Le patrimoine est un composé d’actif et de passif :

6
Ibid.

7
Christian Atias, Droit Civil Les Biens, cinquième Edition, Litec, 2000, p.16-17.

FSJES Mohammedia [Page | 8] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

L’actif s’emploie en droit au sens de biens constituant un patrimoine. En


comptabilité, ce terme signifie « éléments du patrimoine ayant une valeur économique
positive ».Ce sont donc des biens, des droits, droits des créances (droit personnel) autant
que droits réels qui concernent les biens meubles et immeubles.

Le passif c’est la présence d’un passif qui fait du patrimoine une universalité de
droit et non pas simplement une collection d’objets, une universalité de fait. A l’actif
constitué de droits, de créances, de biens il amalgame des obligations des dettes, des
charges. Les deux aspects sont indissociables : recueillir un patrimoine, ce n’est pas
seulement devenir propriétaire des biens qui le constituent, c’est encore devenir débiteur
des dettes qui le grèvent. 8

Donc tous deux susceptible d’une expression pécuniaire, l’actif et le passif peuvent
être constamment mis en balance.SI le premier dépasse le second, on peut admettre que
c’est le solde seul qui forme le patrimoine. Si le second l’emporte sur le premier, il ne faut
pas dire que le patrimoine n’existe plus ; il existe, mais il est négatif 9.

Entité juridique, le patrimoine est une réalité concrète qui est considéré comme le
prolongement de la personne ; Il rassemble tous les biens et obligations de la personne.
Ainsi après avoir expliqué la perception du patrimoine il sera nécessaire d’évoquer la
théorie sur laquelle est fondée la notion du patrimoine : le principe de l’unicité du
patrimoine.

Section II : Le principe de l’unicité du patrimoine de l’entrepreneur


Le patrimoine est l’ensemble des biens appréciables en argent ayant pour sujet actif
ou passif d’une même personne : il est traditionnellement analysé comme une universalité
juridique. Il en résulte que l’intégralité de l’actif répond de l’intégralité du passif actuel et
futur de l’entrepreneur. Ainsi d’après cette théorie le fonds de commerce est inclus dans le

8
JEAN Carbonnier, Droit Civil Tome 3 Les biens (monnaie, immeubles, meubles), édition PUF, 2000, p.
14-15.

9
Ibid., p.15.

FSJES Mohammedia [Page | 9] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

patrimoine de son propriétaire et refoule ainsi toute indépendance ou de séparation


patrimoniale de la fortune du commerçant. Ce principe constitue des conséquences qui
seront évoqué dans la suite.

Paragraphe 1 : La théorie classique du patrimoine (l’unicité du patrimoine)


Le patrimoine se conçoit comme le prolongement de la personne. Il rassemble tous
les éléments d’actif et de passif dont une personne est titulaire, autrement dit, le patrimoine
est une enveloppe fictive destinées à contenir les biens et les dettes. Ainsi, le patrimoine
peut être appréhendé comme la représentation économique de la personne. Cette
conception traditionnelle se fonde sur les travaux d’Aubry et Rau 10, influencé par la théorie
allemande de Zacharie 11.

La théorie classique d’Aubry et Rau

Pour Aubry et Rau, le patrimoine est l’ensemble des biens d’une personne, envisagé
comme formant une universalité de droit, formant une universalité de droit, l’idée de
patrimoine se déduit directement de celle de la personnalité. La théorie classique du
patrimoine peut être résumée par la trilogie suivante :

- Tout patrimoine suppose à sa tête une personne : Selon cette règle, tout patrimoine
appartient nécessairement à une personne. Il ne peut exister de patrimoine relié à une
activité ou à une entité.

- Toute personne a nécessairement un patrimoine : Qu’il soit composé uniquement


d’actifs ou des dettes, ou qu’il soit vide, toute personne n’a nécessairement un patrimoine.
Le patrimoine, dans son acceptation juridique, se conçoit comme une enveloppe, un

10
Charles Aubry (1803-1883) et Charles Rau (1803-1877) furent tous deux professeurs à la faculté de droit
de Strasbourg et conseillers à la cour de cassation, ils sont célèbres pour avoir, reprenant le plan d’un auteur
allemand – Zacchariae–, élaboré le premier traité de droit civil français. Tandis que leurs prédécesseurs se
livraient en effet aux « commentaires de code », Aubry et Rau s’écartèrent du plan du code et prospérant un
système doctrinal indépendant de celui du code civil. La première édition de leur traité fut éditée de 1838 -
1844 ; elle comportait 8 volumes.

11
Daniel Bert, Fréderic Planckeel, Cours de droit commercial et des affaires, 2ͤ Edition, 2016-2017, p.137-
138.

FSJES Mohammedia [Page | 10] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

réceptacle d’actifs ou de dettes. Ainsi, une personne en rupture sociale, si endetté soit -elle,
est à la tête d’un patrimoine. Le patrimoine intègre une virtualité : des actifs pourront
intégrer le patrimoine pour répondre des dettes de la personne.

- Toute personne n’a qu’un patrimoine : Ce dernier principe est celui de l’unicité
du patrimoine. Il complète le principe de l’indivisibilité du patrimoine : On ne peut scinder
son patrimoine en sous-patrimoines qui répondraient de dettes spécifiques par des actifs
distincts. Dit autrement, une personne ne peut fractionner son patrimoine en fonction de
ses activités ou en fonction des éléments qui le composent.

Paragraphe 2 : La séparation du patrimoine accordé par la théorie classique


Dans la théorie classique qui a pour fondement le principe de l’unicité du
patrimoine, le patrimoine est défini comme l’ensemble des biens et obligations d’une
personne revêtant un double caractère une universalité de droit et une émanation de la
personne. Ainsi le patrimoine envisagé à partir de cette théorie ne peut exister sans le
support d’une personne d’une personne physique ou morale. Dans ce sens pour qu’il y ait
une séparation il est possible de procéder ainsi par la création d’une personne morale qui
est une personnalité juridique apte à posséder un patrimoine qui lui est propre.

En effet la création d’une personne morale emporte l’apparition d’un être juridique
autonome doté de tous les attributs de la personnalité juridique, et donc notamment d’un
patrimoine distinct. C’est la personne morale qui s’engage à l’égard des créanciers, et c’est
uniquement sur ces biens que ceux-ci peuvent se payer. En faisant apport des biens affectés
à l’entreprise à une personne morale. Mais il doit s’agir d’une personne morale dans
laquelle la responsabilité des membres est limitée.12

Si l’on applique strictement la théorie classique du patrimoine, on arrive à l’idée


qu’un entrepreneur individuel ne peut limiter sa responsabilité entrepreneuriale à une

12
Jean-Pierre Tosi, Annales d’introduction au droit de l’entreprise, Lexis Nexis/Litec, 1998, p : 17-18.

FSJES Mohammedia [Page | 11] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

fraction de son patrimoine. Des lors, la totalité du patrimoine pouvait constituer un fre in à
la liberté d’entreprendre.

La construction juridique de la théorie par Aubry et Rau a néanmoins été combattue


par une partie de la doctrine, sur le fait de ses inconvenantes pratiques. L’unicité du
patrimoine instaure ainsi un problème à la mise en œuvre de fondations.

Pour certains la solution serait l’abandon de la théorie classique du patrimoine au


profit de la théorie du patrimoine d’affectation. Cette théorie d’origine germanique est à la
distinction de celle d’Aubry et Rau une conception objective selon laq uelle le patrimoine
« n’appartient à personne, il appartient à sa destination, à son objet, à son but » 13 . Malgré
les difficultés à instaurer cette doctrine, on remarque que certains législateurs apportent
des solutions d’affectation du patrimoine notamment le législateur français qui a introduit
le statut de l’entrepreneur à responsabilité limité et la déclaration d’insaisissabilité. Au
Maroc de son côté le législateur permet à l’auto-entrepreneur d’avoir son domicile protéger
d’office.

Apres avoir examiné la notion du patrimoine de l’entrepreneur on verra par la suite


les outils accordés à la protection du patrimoine de l’entrepreneur.

13
H. Gazin, Essai critique de la notion de patrimoine dans la doctrine classique, Thèse Dijon, A. Rousseau,
Paris 1910, p. 428-429.

FSJES Mohammedia [Page | 12] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Chapitre II : les outils accordés à la protection du


patrimoine de l’entrepreneur au Maroc

La protection patrimoniale peut revêtir deux formes. La première consiste à


sauvegarder le patrimoine des conséquences d’une mésaventure professionnelle à travers
des instruments juridiques établis par le législateur marocain (section1).La seconde
consiste à affecter certains biens du patrimoine de l’entrepreneur à ses activités
professionnelles. (Section 2).

Section I : Les instruments juridiques de protection du patrimoine de


l’entrepreneur
Ils existent des instruments juridiques qui visent à protéger les biens de
l’entrepreneur accordé par le législateur. Il s’agit en premier du traitement des difficultés
de l’entreprise qui sont applicables à tout commerçant, artisan et à toute société qui n’est
pas en mesure de payer à l’échéance les dettes exigées. Il en est également de la protection
de la résidence principale accordé à l’auto-entrepreneur ce qui rompt avec le principe de
l’unicité du patrimoine. Seront ainsi successivement évoqué ces instruments de protection
conférée à l’entrepreneur dans cette partie.

Paragraphe 1 : La protection du patrimoine de l’entreprise par le traitement


des difficultés de l’entreprise
Les activités commerciales reposent sur la circulation des capitaux entre les
entreprises individuelles et collective. On a pu constater que la réussite de ce mouvement
exige le règne de la confiance car toute activité économique dénué de ce dernier risque
d’échouer et se répercuter négativement sur l’ensemble du marché. C’est ainsi que le
traitement des difficultés des entreprises a été introduit dans le code de commerce, la vie
de l’entreprise devient la préoccupation essentielle du législateur. Celui -ci accorde
désormais une grande attention à la pérennité de l’entreprise essayant de régir toute
situation qui la perturberait ou l’affaiblirait ou enfin l’arrêterait. Il envisage l’entreprise
dans sa signification profonde d’unité de production de la richesse économique et de
l’emploi dans un environnement complexe de faisceaux de relations sociales, politiques et
humains.

FSJES Mohammedia [Page | 13] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Principes du droit des difficultés de l’entreprise

Le droit des entreprises en difficulté participe à l’édification d’un droit public et


économique. Le législateur intervient avant tout pour sauver l’entreprise puis p ar voie de
conséquence de protéger l’emploi et accessoirement de payer les créanciers.

Le droit des difficultés des entreprises se fonde sur des principes qui s’articulent
autour des conditions juridiques relatives aux propriétaires des entreprises et des créanciers
également. Il s’agit en effet de la distinction entre l’homme et l’entreprise et le concept du
créancier n’en fait plus l’adversaire en conflit d’intérêt, il le traite en partenaire.

- Distinction homme/entreprise

Le traitement des difficultés des entreprises se fonde sur l’indépendance de la


personnalité de l’homme dans le déroulement de l’activité économique située dans son
contexte général. On tend à entrevoir deux êtres juridiques, l’homme et l’entreprise. Cette
conception prend son sens plein dans les entreprises qui ont une personnalité morale, des
associés. Elle reste encore mal éclairée dans les entreprises individuelles car la loi ne leur
reconnait pas de personnalité distincte de celle de l’homme. Ce vide n’empêche pas la
même loi de prendre en considération la réalité économique et sociale de toute organisation
ou structure de production de richesse et de création de l’emploi.

- distinction créancier adversaire/ créancier partenaire

Elle met également en relief une nouvelle condition juridique du créancier. Elle
abandonne l’idée de conflit d’intérêt pour lui subsidier celle d’une convergence des intérêts
de l’entreprise et du créancier à travers la coordination ou la collaboration pos itive à la
réalisation d’un but commun, la continuation de l’activité perturbé et partant celle des
affaires entre l’entreprise et ses créanciers. La mutation du créancier en partenaire
s’explique par la phase postérieure à la résorption des difficultés. Elle regarde vers l’avenir.
Cette conception implique l’abandon de l’appréciation des droits du créancier vus à court
terme ou de manière conjoncturelle dominée par le souci de l’augmentation ou de la baisse
spéculative des chances de récupération des créances, au profit de la considération à long
terme, de la pérennité de l’unité de production économique de richesse et d’emploi au
terme de laquelle les gains du créancier deviennent plus consistants.
Apparemment ceci se traduit par une restriction des droits des créanciers. La remarque est

FSJES Mohammedia [Page | 14] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

vraie en partie car le créancier devra accorder des concessions sous forme de prolongation
de délais, de réductions de montant à payer etc. Mais la situation de l’entrepreneur ne
signifie pas moins un alourdissement de responsabilité en devant accorder des garanties
sérieuses 14.

Procédés de traitement des difficultés de l’entreprise

Le Droit des entreprises en difficulté a pour objet de procéder au regroupement de


tous les créanciers de certaines personnes afin d'organiser le règlement des dettes. Y sont
soumis : les commerçants, tout artisan et toute société commerciale. C’est un droit de
l’entreprise malade. En effet le législateur intervient selon deux étapes dans un ordre
prioritaire :

- Droit préventif : pour éviter que l’entreprise sombre, et cela par la mise en place
des procédés non contentieux. C’est la phase avant la cessation de paiement.
- Droit curatif : c’est la phase après la cessation de paiement. Le législateur
prévoit en premier temps, et dans un souci d’ordre économique, une procédure
de redressement judiciaire de l’entreprise et, en deuxième temps, souci d’ordre
juridique, organise de la liquidation judiciaire de l’entreprise, c’est une
procédure collective classique. 15

Dans sa version actuelle, le livre V est intitulé "Les difficultés des entreprises". Cet
intitulé laconique est remplacé par "Les procédures de prévention, de sauvetage de
l'entreprise et de traitement de ses difficultés". Une modification qui induit un changement
de paradigme. On tend vers une intervention le plus en amont possible sur l'an omalie.

La sauvegarde est présentée comme la nouveauté phare de la réforme. Ouverte à


l'initiative du débiteur, cette procédure "volontaire" peut survenir avant la cessation de

14
Mohamed Drissi Alami Machichi, Droit commercial fondamental au Maroc, Dar al kalam 2006, p : 521-
527.

15
http://www.cours-de-droit.net/cours-de-droit-des-entreprises-en-difficulte-au-maroc-a130729868

FSJES Mohammedia [Page | 15] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

paiement. Le chef d'entreprise y présente personnellement son plan de sauvegard e, en y


incluant les mesures qu'il estime nécessaires à cette fin.

Pour l'entreprise débitrice, cette procédure présentera de nombreux avantages :

- D'abord, les dirigeants gardent une entière autonomie de gestion.

- Ensuite, certains de leurs actes ne risquent pas la nullité puisque la procédure de


sauvegarde n'est pas concernée par la période suspecte.

- De même, le plan de sauvegarde peut donner lieu à l'arrêt du cours des intérêts.

- Enfin, en cas d'échec de la sauvegarde et l'ouverture d'une procédure de


redressement, les déclarations de créances se feront dans la limite des sommes
convenues conformément au dit plan (pas de nouvelles déclarations).

Autre nouveauté, l’exécution du jugement de liquidation ou de cession peut être


suspendue par la cour de d’appel de commerce, en cas d’infirmation en appel du jugement,
de faire revenir la situation à son état initial 16.

Paragraphe 2 : La protection du domicile de l’auto-entrepreneur au Maroc

L’auto-entrepreneur est toute personne physique exerçant à titre individuel, une


activité industrielle, commerciale ou artisanale, ou prestataire de service dont le chiffre
d’affaire ne dépasse pas les montants suivants :

- 500.000 DHS pour les activités industrielles, commerciales et artisanales.

- 200.000 DHS pour les prestations de services. 17

16
Abdelali El Hourri (2017, 9, novembre). « Difficultés des entreprises : ce que prévoit le projet de
réforme » publié sur https://www.media24.com/MAROC/DROIT/178074-Difficultes-des-entreprises-ce-
que-prevoit-le-projet-de-reforme.html

17
http://ae.gov.ma/mobile/qui-est-lauto-entrepreneur/

FSJES Mohammedia [Page | 16] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Toute personne peut, sous conditions, devenir auto-entrepreneur que ce soit à titre
professionnel ou à titre complémentaire. Cette activité doit être exercée sous forme de
condition d’entreprise individuelle. L’auto-entrepreneur peut ainsi être défini très
simplement comme un statut que les entrepreneurs individuels peuvent choisir afin de
bénéficier d’un régime fiscal, comptable et social simplifié. Il ne s’agit pas d’une forme
juridique en tant que telle, mais d’un régime juridique spécifique au sein de la famille des
entreprises individuelles. Le régime de l’auto-entrepreneur a été créé par la loi pour offrir
une grande souplesse et une simplicité nouvelles aux entrepreneurs.

Le législateur marocain protège aujourd’hui le domicile de de l’auto-entrepreneur


et ce en vertu de l’article 4 de la loi n°114-13 « En aucun cas la résidence principale de
l’auto-entrepreneur ne peut faire l’objet de saisie à raison des dettes dont il est redevable
liées à ladite activité. » De ce fait, même si en droit marocain on a le problème pour les
personnes physiques de l’unicité entre le patrimoine personnel et le patrimoine
professionnel on constate ici que le législateur protège le domicile de l’entrepreneur
indépendant.

Le succès de ce régime auprès des jeunes entrepreneurs s’explique aussi par les
multiples avantages auxquels il donne droit. Le régime auto-entrepreneur présente 5
avantages essentiels : des démarches de création très simplifiées, un régime de couverture
sociale et médicale spécifique, dispense de tenue de comptabilité, la dispense de
l’obligation de s’inscrire au registre de commerce, fiscalité réduite : 1% du chiffre d’affaire
pour les activités industrielle, commerciale et artisanale et 2% pour les prestations de
services.

Après avoir présenté les outils juridiques accordés par le droit marocain visant à
protéger le patrimoine de l’entrepreneur, on verra par la suite les techniques de protection
du patrimoine de l’entrepreneur.

Section II : Les techniques de dissociation du patrimoine de


l’entrepreneur
Le droit commercial a longtemps pénalisé le commerçant qui ne souhaitait pas
exercer son activité sous la forme d’une société laquelle permet, en cas de poursuites de
ses créanciers, de limiter sa responsabilité au patrimoine de l’entreprise, dans la major ité

FSJES Mohammedia [Page | 17] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

des cas, les saisies et autre mesures d’exécution, laissant ainsi les biens personnels (maison,
comptes en banque, meubles etc...).

Tout repose sur l’idée que l’entreprise individuelle ne constitue pas une personne
juridique. Il s’agit simplement d’une entité économique correspondant à la situation de
l’entrepreneur individuel. La création d’une personne morale emporte l’apparition d’un
être juridique autonome doté de tous les attributs de la personnalité juridique, et donc
notamment d’un patrimoine distinct. C’est la personne morale qui s’engage à l’égard des
créanciers, et c’est uniquement sur ses biens que ceux-ci peuvent se payer. En faisant
apport des biens affectés à l’entreprise à une personne morale, le chef d’entreprise peut
donc mettre son patrimoine personnel à l’abri des aléas des affaires.
Pour une bonne compréhension du présent objet d’étude, seront ainsi
successivement envisagés le recours a la société à associé unique pour l’entrepreneur qui
souhaite exercer en nom propre qui ne souhaite s’associer à d’autres personnes qui s’entend
être seul maitre à bord et le recours à la forme sociétale collective pour l’entrepreneur qui
souhaite s’associer avec d’autres personnes.

Paragraphe 1 : Le recours à la société à responsabilité limitée à associé unique


La SARL à associé unique est une société commerciale par la forme constitué par
une seule personne qui détient toutes ses parts et qui prend lieu de l’assemblé générale dans
toutes les décisions, contrairement à toutes autres formes juridiques de société a savoir (la
société anonyme, la société en nom collectif, la société anonyme simplifié…)En effet la
SARL.AU qui a été introduit en droit marocain en 1997, a connu au cours des 14 ans une
réussite progressive, elle revêt de nos jours une importance particulière aussi bien sur le
plan théorique que pratique.

Sous la forme juridique d’une société à responsabilité limité à associé unique, il est
désormais possible a l’entrepreneur individuel d’investir une partie de son patrimoine dans
n’importe quel projet sans assumer les risques de responsabilité personnelle résultante de
l’exercice de son activité ce qui constitue une garantie essentielle pour l’encouragement de
l’initiative individuelle, puisqu’il permet à l’entrepreneur individuel une sécurité minimale
en lui assurant un patrimoine personnel en contrepartie de l’affectation juridique de bien s
immobilisés dans l’entreprise. Ainsi, la naissance de la SARL.AU a eu des conséquences
théoriques très importante qui sont justifiés par des intérêts pratiques considérable.

FSJES Mohammedia [Page | 18] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

La reconnaissance de l’entreprise personnelle à responsabilité limité est de nature à


supposer une reconnaissance indirecte de la possibilité de créer des patrimoines
d’affectation en matière commerciale.

L’introduction de la SARL a associé unique en droit marocain est le résultat depuis


longtemps des revendications des entrepreneurs individuels et de la doctrine, ces
revendications ont porté essentiellement sur la nécessité de la limitation de la
responsabilité de l’entrepreneur individuel. ensemble des dispositions applicables à la
SARL à associé unique, tant sur le plan juridique que sur le plan social et fiscal, permet
sans doute de faciliter le choix de l’entrepreneur, certains modèles points s’imposent ainsi
comme susceptible de renforcer les modèles militant en faveur d’une société de cette
forme. 18

La consécration de la SARL.AU a eu des effets très positifs sur la situation de


l’entrepreneur individuel sachant que la SARL à associé unique n’étant qu’une variante de
la SARL traditionnelle, le régime juridique particulier à cette forme de société lui est
applicable.

- La conséquence théorique de la SARL à associé unique

Vu la contradiction entre les fondements de la sociéte à associé unique et les


principes classiques du droit des societés cela conduit necessairement à la remise en cause
de plusieurs principes en vue de son inadapatabilité à la realité, et l’apparence de nouveaux
fondements juridiques qui s’adaptent mieux avec la realité economique et sociale.

- Les intérêts pratique de la consécration de la SARL à associé unique

Les premiers objectifs du législateur derrière l’orientation législative vers la


SARL.AU, est la consécration d’un régime juridique qui permet à l’entrepreneur individuel
de limiter sa responsabilité et la lute contre les sociétés fictives, au delà des deux objectifs

18
Adil DiSSOURI, les prospectives de la société à associé unique en droit marocain, Thèse HASSAN II-
MOHAMMEDIA, 2009/2010, p. 1-23.

FSJES Mohammedia [Page | 19] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

il résulte de son adoption plusieurs intérêts indirects. Ainsi cette forme juridique permet
également une gestion plus saine de la société parce que l’associé unique exerce tous les
pouvoirs dévolus de l’assemblée générale, avec une diminution des formalité requises dans
la gestion ce qui permet a l’associé unique de gérer son entreprise dans un cadre souple et
illimité puisque ses décisions reflètent sa volonté réelle dans la gestion. Il permet
également une transmission plus efficace de l’entreprise.

Paragraphe 2 : Recours aux sociétés pluripersonnelles à responsabilité limité

En vertu de l’article 982 du dahir formant le code des obligations et des contrats, «
la société est un contrat formant deux ou plusieurs personnes mettant en commun leurs
biens ou leur travail ou tous les deux à la fois en vue de partager le bénéfice qui pourra en
résulter »19.

La société est donc considérer comme un contrat soumis aux règles générales qui
régissent les contrats. Son existence repose sur la rencontre des volontés des parties. Il
s’agit en fait d’un contrat sur la base duquel les personnes concernées conviennent de
s’organiser pour réaliser un projet commun.

En effet la création d’une société permet de créer une distinction entre le patrimoine
professionnel et les biens personnels de l’entrepreneur. Pour cela il faut que la société
jouisse d’une personnalité morale où la responsabilité des membres est limitée en
concurrence de leurs apports à la société.

A titre d’exemple on évoquera les sociétés qui permettent de limiter la


responsabilité de l’entrepreneur dont : La société anonyme, la société en commandite par
action, la société en commandite simple, la société anonyme simplifiée. La société à
responsabilité limité permet elle aussi de protéger les biens privés de l’entrepreneur, elle
présente les mêmes caractéristiques que la SARL à associé unique qui a déjà fait l’objet
d’étude du paragraphe précédent.

19
Code des obligations et des contrats promulgué par dahir du 9 ramadan1331 (12 août 1913), Maroc.

FSJES Mohammedia [Page | 20] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

- La société anonyme

Structure symbolique des sociétés de capitaux, elle est régie par le dahir n° 1 -96-
124 du 30 aout 1996 portant promulgation de la loi n°17-95. La société est commerciale
par la forme. Etant une société de capitaux, les actionnaires disparaissent en princi pe
derrière les capitaux qu’ils mettent à la disposition de la société. Peu importe la personne
de l’apporteur dans la mesure où l’existence et le fonctionnement de la société se rattache
plutôt au capital. La société anonyme peut revêtir deux formes : avec appel public à
l’épargne ou sans appel public à l’épargne. Son capital est fixé à trois cent mille dirhams
au minimum si la société ne fait pas appel l’épargne public et trois millions de dirhams
dans le cas contraire.la loi prévoit pour cette forme de société au minimum 5 actionnaires.

La responsabilité des actionnaires est limitée au montant de leurs apports, c'est -à-
dire à la part de capital qu’ils apportent à l’entreprise. Cela signifie que les actionnaires ne
mettent en jeu que le montant qu’ils ont investi lors de la création de l’entreprise, et ne
peuvent pas être poursuivi dans leur patrimoine personnel, en cas d’échec de l’entreprise.

- La société en commandite par actions

La société en commandite par actions se distingue comme une société commerciale


qui suit les mêmes règles que la société anonyme à l’exception de celles qui concerne leur
administration et leur direction et quelques dispositions spécifiques prévues pour les
sociétés en commandite par actions. Regroupant deux catégories d’associés, la société en
commandite par actions est commerciale par sa forme peu importe son objet. Le nombre
d’associés dans une société en commandite par action ne peut être inférieur à quatre.

La constitution d’une société en commandite par actions exige la présen ce de deux


catégories d’associés. Il s’agit : d’une partie des commandités qui sont commerçants,
solidairement responsable des dettes sociales et d’autre part les commanditaires qui n’ont
pas la qualité de commerçants mais celles d’actionnaires. Ils ne supportent les pertes
sociales qu’à concurrence de leurs apports. Leur statut se confond avec celui des
actionnaires dans une société anonyme

- La société en commandite simple

FSJES Mohammedia [Page | 21] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

La société en commandite simple se caractérise par l’existence de deux types


d’associés : constitué d’associés commandités qui ont la qualité de commerçant et
répondent indéfiniment et solidairement des dettes sociales et d’associés commanditaires
qui ne sont tenus des dettes qu’à concurrence du montant de leurs apports. C’est ces
derniers qui font les apports 20.

- La société anonyme simplifiée

Régie par la loi 17-95 (art 425 à 440) le législateur marocain permet à deux ou
plusieurs sociétés de constituer entre elles une société en vue de créer ou gérer une filiale
commune ou leur société mère commune. Dans cette dorme de société il existe une
responsabilité limitée. Cela signifie une frontière entre la responsabilité des dirigeants dans
l’exercice de leurs fonctions et leur vie professionnelle 21.

20
Motik m’Hamed, le droit marocain des sociétés commerciales, Imprimerie Al maarif jadida (rabat), 1989,
p 66.

21
http://www.casainvest.ma/fr/je-cree/choix-du-statut-juridique/la-societe-anonyme-simplifiee

FSJES Mohammedia [Page | 22] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Conclusion de la Partie I

A la fin de la première partie du développement portant sur la conception des


moyens de protection du patrimoine de l’entrepreneur, on a eu évoqué ce que c’est le
patrimoine, son cadre juridique et ensuite les voies par lesquelles l’entrepreneur pourrait
protéger son patrimoine. Cependant il convient de souligner que ces outils de protection
comportent certaines limites, elles ne sont pas absolues.

Dans le sens cette observation, on aura a évoqué dans la partie suivante les failles
des moyens de protection du patrimoine accordés à l’entrepreneur et de proposer des
solutions envisageables pour une protection plus renforcer.

FSJES Mohammedia [Page | 23] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Partie II : Les limites à la protection du patrimoine de

l’entrepreneur et les perspectives envisageable pour y

remédier

Introduction de la partie II

Malgré les instruments de protection patrimoniale conférée à l’entrepreneur dans


l’espace marocain, il arrive que ces instruments se confrontent souvent à des obstacles qui
se présentent inopérantes pour la protection patrimoniale de l’entrepreneur (chapitre 1).

Le contexte économique actuel au Maroc marqué par la prolifération des entreprises


individuelles exige que la problématique de la protection du patrimoine de l’entrepreneur
individuel soit examinée par le législateur marocain. Et ce faisant que le système juridique
marocain à défaut de solutions juridiques accordant le recours aux sociétés et la protection
de la résidence, intègre à tout le moins les solutions du législateur français pour une
protection de plus en plus efficace du patrimoine de l’entrepreneur en droit marocain
(chapitre 2).

FSJES Mohammedia [Page | 24] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Chapitre I : Les limites proprement dites à la protection


patrimoniale de l’entrepreneur

Les limites de la protection du patrimoine de l’entrepreneur sont de deux ordres.


D’une part il existe des limites qui surgissent lors des procédures collectives. A ce moment
où la protection du patrimoine est la plus recherchée, l’efficacité des instruments de
protection se révèle faible (section 1).

D’autre part il existe des limites en l’absence de difficulté, de procédure collective,


plus exactement des obstacles tenant à des exigences et de formalités (section 2)

Section I : La faiblesse de la protection du patrimoine par les


traitements des difficultés de l’entreprise lors des procédures collectives
L’efficacité des instruments juridiques de protection du patrimoine de
l’entrepreneur n’est pas absolue. Dans cette partie on examinera d’abord la responsabilité
des entreprises individuelles objet de traitement de difficulté où le problème de confusion
du patrimoine privé et professionnel du chef de l’entreprise constitue le principal obstacle.
Pour ensuite faire ressortir la responsabilité des sociétés où la responsabilité est limité,
ainsi même si l’entrepreneur se tourne vers la forme sociétale où il existe une séparation
du patrimoine professionnel à celui des biens privés, le code de commerce peut étendre la
responsabilité des dirigeants ou des associés conditionné par une faute de gestion.

Paragraphe 1 : Le problème de confusion des patrimoines de l’entrepreneur


Le traitement des difficultés de l’entreprise ne confère pas une protection complète,
particulièrement quand il s’agit d’une entreprise individuelle, ou le patrimoine privé et
professionnel du chef d’entreprise ne font qu’un. Ainsi le patrimoine du chef de l’entreprise
constitue le gage général de ses créanciers. En droit positif, l’institution du droit de gage
général des créanciers constitue la traduction du lien entre le patrimoine et la personne. Le
patrimoine d’un débiteur constitue ainsi la garantie des créanciers. Tout créancier impayé
peut se faire payer sur les biens de son débiteur trouve l’expression de cette idée dans les
dispositions de l’article 1241 du code des obligations et des contrats « Les biens du débiteur

FSJES Mohammedia [Page | 25] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

sont le gage commun de ses créanciers, et les prix s’en distribue entre eux par contribution
… »22

En effet lors des procédures collectives la protection patrimoniale apparait presque


inexistante pour les entreprises individuelles de en ce qu’il institue une simple priorité
d’engagement des biens professionnels. C’est dire que les biens personnels seront engagés
à titre subsidiaire en cas d’insuffisance des biens professionnels. Le traitement des
difficultés intervient en effet pour sauver l’entreprise dont la situation n’est pas
irrémédiablement compromise.

Paragraphe 2 : La faute de gestion (cas des sociétés)


Lorsque l’activité est exercée sous la forme de société à responsabilité limitée, le
patrimoine personnel du dirigeant est, en principe à l’abri des poursuites. Cependant, si le
dirigeant commet des fautes de gestion, sa responsabilité peut être engagée. Il peut être
lourdement sanctionné.

La gestion de toute activité présente tout de même des risques qui peuvent découler
soit de l’imprudence ou de la négligence de l’entrepreneur, soit de son incompétence, soit
de la malhonnêteté de celui-ci.

Au regard de la jurisprudence, la faute de gestion est définie par tout acte ou


omission commis par un dirigeant de société qui peut s’analyser comme une erreur dans la
direction de l’entreprise, une imprudence, une négligence ou une transgression des
obligations légales ou des dispositions statuaires. L’appréciation de la faute est faite par le
juge cas par cas en considération des faits réalises par le dirigeant.

La faute de gestion peut conduire principalement à une contribution des dirigeants


au paiement du passif. L’art 704 du code de commerce organise une contribution des
dirigeants au paiement du passif social en stipulant « lorsque la procédure concernant une
société commerciale fait apparaitre une insuffisance d’actif, le tribunal peut, en cas de faute

22
Code des obligations et des contrats promulgué par dahir du 9 ramadan1331 (12 août 1913), Maroc.

FSJES Mohammedia [Page | 26] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

de gestion ayant contribué à cette insuffisance d’actif, décider que cette dernière sera
supportée, et, tout ou en partie, avec ou sans solidarité, par tous ses dirigeants ou seulement
certains d’entre eux … »23 autrement dit lorsque le redressement judiciaire ou la
liquidation judiciaire d’une société fait apparaitre une insuffisance d’actif du a une faute
de gestion, le tribunal peut décider que les dettes sociales seront supportés en tout ou en
partie par tous les dirigeants ou certains d’entre eux.

Les dirigeants ne peuvent être appelés à supporter la totalité ou une dette sociale
que si les procédures font apparaitre une insuffisance d’actif. C’est une condition requise
pour le succès de l’action 24 .

Apres avoir évoqué la faiblesse de la protection du patrimoine conféré lors des


procédures collectives, on verra par la suite les obstacles de la mise en place de la
protection du patrimoine tenant à diverses limites et formalités.

Section II : Les obstacles de la protection du patrimoine de


l’entrepreneur tenant à diverses limites et formalités
Les obstacles de la protection peuvent revêtir deux formes, d’une part le
contournement des instruments de protection du patrimoine que peuvent effectuer les
créanciers d’une autre part il s’agit de des éventuels risques liés aux sociétés
unipersonnelles.

Paragraphe 1 : L’exigence des garanties

La pratique fait apparaitre deux principales catégories des créanciers, les banques
et les autres créanciers (fournisseurs etc.). Les premiers seront à même d’exiger des
entrepreneurs une surface financière accrue, contournant ainsi la protection patrimoniale
mise en place en amont, de ce constat on remarque que même si l’entrepreneur fait recours

23
Code de commerce Maroc, incluant les dernières modifications introduites par la loi nº 81 -14 relative à
la prévention et au traitement des difficultés de l’entreprise.

24
M’Hamed Motik, Droit Commercial Marocain, imprimerie el Maarif al Jadida, 2001, p 272-274.

FSJES Mohammedia [Page | 27] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

à une société à responsabilité limité les créanciers peuvent contourner ces instruments de
protection.

Plus délicate est la question des garanties en présence d’une société unipersonnelle,
en raison de la séparation patrimoniale entrainée par la constitution de la société
unipersonnelle, le gage des créanciers sera obligatoirement moins important que celui qui
aurait été offert au cas d’entreprise individuelle. Si la société unipersonnelle n’a été
instituée que pour mettre le patrimoine de l’entrepreneur à l’abri des dettes de l’entreprise.
Aussi se pose la question de savoir quelle pourra être la confiance inspirée par une telle
société aux fournisseurs et aux dispensateurs de crédit. Dans la majorité des cas, en raison
de l’insuffisance des capitaux propres, l’associé unique qui veut avoir recours aux services
des établissements de crédit sera contraint de fournir une garantie personnelle sous forme
de cautionnement ou d’une hypothèque sur ses biens immobiliers personnels.

En général les crédits sont octroyés selon l’objet et non liés aux contreparties de
garanties. Ces dernières sont donc des éléments accessoires aux crédits alloués, mais
rappelons que la banque est redevable envers ses déposants ; elle devra donc vérifier si la
surface financière de l’entreprise à laquelle elle apporte ses concours est suffisante ? En
cas de liquidation les garanties seront exigées. Ainsi la préoccupation majeure du banquier
est de retrouver les fonds prêts à l’échéance prévue. Ce souci se justifie par le fait que le
banquier travaille avec quelques capitaux propres, mais beaucoup avec l’argent des
déposants. Les garanties exigées se diversifient entre les suretés personnelles basées sur la
qualité de la personne garante et les suretés réelles fondées sur les biens meubles et
immeubles de l’entrepreneur.

Certes le législateur aurait pu envisager de limiter la pratique des garanties, mais


une telle interdiction aurait été contraire à la liberté contractuelle et à l’intérêt bien compris
des entreprises. Il est à noter que les garanties par l’associé unique n’a pas pour effet de

FSJES Mohammedia [Page | 28] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

faire perdre à la société sa qualification. Ainsi la cloison que l’on voulait étanche entre le
patrimoine personnel et patrimoine professionnel sera généralement inefficace 25.

Paragraphe 2 : L’éventuelle responsabilité de la société à responsabilité limitée


à associé unique

L’inefficacité du recours à la forme sociétale de l’entreprise dans le contexte


marocain est le fait des obstacles à la fois juridiques culturels et psychologiques. Même
lorsque l’entrepreneur aura, dans l’optique de sauvegarde de son patrimoine personnel,
opté pour la forme sociétaire de son entreprise, l’effet escompté pourrait ne pas être atteint
du fait de quelques difficultés.

Ainsi, l’entrepreneur, associé unique d’une société qui se rendrait responsable


d’une faute de gestion verra son patrimoine personnel être engagé dans les actes de la vie
professionnelle. De plus, il n’est pas rare que l’inexpérience de ces acteurs économiques
paralyse le procédé dans ses effets. Très souvent, l’entrepreneur inexpérimenté va mettre
en place une société qualifiée plus tard de société créée de fait en raison de l’inobservation
de quelques formalités au stade de sa constitution 26.

A la réalité, ce sont la complexité des formalités liées à la constitution d’une société


et les contraintes de fonctionnement de la société qui ont tendance à décourager
l’entrepreneur individuel du recours à la forme sociétaire de son entreprise.

Apres avoir analysé les difficultés tenant à l’application des instruments juridiques
il convient naturellement de proposés certaines solution pour atténuer aux problèmes
inhérents aux instruments juridiques de protection patrimoniale de l’entrepreneur.

25
Patrick Serlooten, Marie-Hélène Monsérité-Bon, Yannick Liberi, Les sociétés unipersonnelles, Joly
éditions, 2009, p 11-12.

26
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01586158/document

FSJES Mohammedia [Page | 29] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Chapitre II : Les solutions envisageable pour y remédier

A la différence du législateur marocain demeuré apathique face à la question de la


protection du patrimoine de l’entrepreneur, le législateur français ayant constaté la
situation, a tôt fait d’y consacrer des solutions, dont les plus remarquables sont l’entreprise
individuelle a responsabilité limité (E.I.R.L), la déclaration d’insaisissabilité et la fiducie
gestion.

Section I : L’entreprise individuelle à responsabilité limité


L’entrepreneur individuel à responsabilité limité (E.I.R.L) a été introduit dans le
code de commerce à l’occasion d’une loi du 15 juin 2010 (art L-526-6 et s, C.com). Ce
dispositif permet à un entrepreneur individuel (qu’il soit commerçant ou non commerçant)
de mettre à l’abri ses actifs personnels en limitant les poursuites de ses créanciers à certains
actifs. Simplifiant le passage d’une entreprise individuelle au statut d’E.I.R.L et en
allégeant les obligations comptables pesant sur l’E.I.R.L. 27

En optant pour le statut d’E.I.R.L, l’entrepreneur individuel obtient une protection


équivalente à celle que permet la création d’une société à risque limité, à la différence –
essentielle-que le statut de l’E.I.R.L ne débouche pas sur la création d’une personne
morale. C’est ce que précise l’article L.526-6 du code de commerce : «tout entrepreneur
individuel peut affecter à son activité professionnelle un patrimoine séparé de son
patrimoine personnel, sans création d’une personne morale ».

On examinera successivement la constitution de l’E.I.R.L et son fonctionnement.

Paragraphe 1 : La constitution de l’entrepreneur à responsabilité limité

Il convient de revenir sur la composition du patrimoine affecté, avant de revenir sur


le formalisme de la déclaration d’affectation.

27
Daniel Bert, Frederic Planckeel., op. cit ., p.155-162.

FSJES Mohammedia [Page | 30] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

La composition du patrimoine affecté

Le patrimoine d’affectation comprend obligatoirement tous les biens nécessaires,


par nature à l’exercice de l’activité professionnelle (matériel spécifique, standard
téléphonique, voitures pour une auto-école etc.). Il peut également compter des biens
simplement utiles à l’activité professionnelle que l’entrepreneur choisit d’affecter. Il peut
s’agir par exemple d’un bien à usage mixte (professionnel et privé), tel un véhicule ou un
local d’habitation.

L’entrepreneur individuel à responsabilité limitée doit déposer ses comptes annuels


au registre auquel a été effectué le dépôt de la déclaration d’affectation. Cette démarche
permet ainsi l’actualisation de la composition et de la valeur du patrimoine affecté.

En cas de vente d’un bien affecté, le produit de vente tombe dans le patrimoine
d’affectation. N’étant pas considérées comme un bien nécessaire à l’exercice de l’activité
professionnelle, l’entrepreneur peut décider de les verser dans son patrimoine personnel.
L’affectation patrimoniale est cependant écartée en cas de fraude.

En cas d’affectation de nouveaux biens, une déclaration modificative est exigée


pour les biens immobiliers, les biens dont la valeur est supérieure à 30 000 €, ainsi que
pour les biens communs ou indivis. Dans les autres cas, une déclaration n’est pas
nécessaire. Le dépôt des comptes annuels de l’E.I.R.L permet aux créanciers de suivre la
composition et la valeur du patrimoine affecté.

La multiplication des patrimoines a une finalité protectrice de leur titulaire.


L’intérêt du patrimoine d’affectation est en effet « d’affecter des biens à la poursuite d’un
but détermine, seuls ces biens devant répondre des dettes nées de la poursuite de ce but »28.
Le patrimoine personnel de l’entrepreneur est ainsi à l’abri des tempêtes qu’il pourrait
essuyer dans son activité 29.

28
C.Laroumet, « la loi du 19 février 2007 sur la fiducie, Propos critiques », D.2007. 1350.

29
S. Legeais, « le gage des créanciers dans l’E.I.R.L », Defrenois, 2011, nº6, art. 39215, p. 560.

FSJES Mohammedia [Page | 31] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

La déclaration d’affectation

- Formalités : L’option pour l’E.I.R.L passe par une déclaration d’affectation


réalisée auprès des registres professionnels dont l’intéressé relève (art L.526 -7,
C.com.) et au registre spécial des E.I.R.L. Lorsqu’elle concerne un bien
immobilier, elle devra être constatée par acte notarié et être publié auprès du
service de la publicité foncière. Cette déclaration doit contenir un certain
nombre d’éléments, dont un état descriptif des actifs transférés dans le
patrimoine affecté « en nature, qualité, quantité et valeur »
- Surévaluation : En cas de surévaluation, l’art L. 526-10 du code commerce
précise que « tout élément d’actif du patrimoine affecté, autre que des liquidités,
d’une valeur déclarée supérieures à un montant fixé par décret (30 000€ ) fait
l’objet d’une évaluation au vu d’un rapport annexé à la déclaration et établi sous
sa responsabilité par un commissaire aux comptes, un expert-comptable, une
association de gestion et de comptabilité ou un notaire désigné par
l’entrepreneur individuel. L’évaluation par un notaire ne peut concerner qu’un
bien immobilier.
- Appréciation du dispositif : Ce dispositif n’est pas véritablement contraignant
pour l’intéressé : d’une part, l’entrepreneur individuel peut ne pas solliciter
l’estimation par l’un des professionnels visés à cet article ; d’autre part il peut,
même lorsqu’une estimation a été faite, ne pas la suivre et déclarer une valeur
différente. Dans ces deux cas, cependant « l’entrepreneur individuel sera
responsable, pendant une durée de cinq ans, à l’égard des tiers sur la totalité de
son patrimoine, affecté et non affecté, à hauteur de la différence entre la valeur
proposé par le (le professionnel ou de la valeur réelle du bien en l’absence
d’évaluation) et la valeur déclaré » (art. L. 526-10, al.2 et 3, C.com).

Pour ce faire, la première section a été consacré à la constitution de l’E.I.R.L la


seconde sera consacré au fonctionnement de l’E.I.R.L

Paragraphe 2 : Le fonctionnement de l’entrepreneur à responsabilité limité


Dans cette partie il s’agira pour nous d’analyser l’opposabilité de la déclaration
d’affectation aux créanciers professionnels, pour ensuite envisager les obligations pesant
sur l’E.I.R.L

FSJES Mohammedia [Page | 32] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

L’opposabilité de la déclaration d’affectation aux créanciers

Le principe posé par l’art L. 526-12 du code commerce est que « la déclaration
d’affectation … est opposable de plein droit aux créanciers dont les droits sont nés
postérieurement à son dépôt (et qu’elle est) opposable aux créanciers dont les droits sont
nés antérieurement à son dépôt à la condition que l’entrepreneur individuel à responsabilité
limité le mentionne dans la déclaration d’affectation et en informe les créanciers. ». Fort
de cette information, ces derniers pourront alors mettre en œuvre une procédure destiné e à
protéger leurs droits.

Par principe, les créanciers personnels n’ont de droits que sur les actifs personnels,
tandis que les créanciers professionnels n’ont de droits que sur les actifs professionnels.
Dans le détail, cependant, le régime de l’E.I.R.L invite à relativiser un tel constat. Il faut
en effet tenir compte de deux objectifs qui rendent perméables les prétendus patrimoines
autonomes à la tête duquel se trouverait l’intéressé :

- Le premier est que l’entrepreneur sera engagé sur la totalité de ses actifs en cas
de fraude ou en cas de manquement grave aux règles de composition des
patrimoines ou de comptabilité.
- La seconde est une faveur faites aux créanciers professionnels dans le cas où
l’entrepreneur individuel aurait récemment transféré des bénéfices de son
patrimoine professionnel à son patrimoine personnel le droit de gage général
des créanciers peut s’exercer sur le bénéfice réalisé par l’E.I.R.L lors du dernier
exercice clos.

LES OBLIGATIONS PESANT SUR L’E.I.R.L

- mentions obligatoires : Pour bénéficier des avantages de la constitution d’un


tel patrimoine d’affectation, l’entrepreneur individuel devra se présenter aux
tiers sous sa qualité d’E.I.R.L (art. L.526-6 C.com).
- tenue d’une comptabilité autonome : L’E.I.R.L doit tenir une comptabilité
autonome. La loi Pinel du 18 juin 2014 modifie l’art L.526-14 du code de
commerce afin de simplifier les obligations de publication des comptes annuels
de l’E.I.R.L. Désormais, l’E.I.R.L sera tenu de déposer chaque année les seules

FSJES Mohammedia [Page | 33] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

informations relatives à son bilan permettant aux tiers de suivre l’évolution du


patrimoine affecté, et non plus l’ensemble de ses comptes annuels.
- Tenue de compte bancaire séparé : L’E.I.R.L doit se faire ouvrir dans un
établissement de crédit un ou plusieurs comptes bancaires exclusivement dédiés
à l’activité à laquelle le patrimoine a été affecté.

L’entrepreneur individuel à responsabilité limité est une option intéressante


permettant ainsi à un entrepreneur de limité sa responsabilité en étant à la tête de différents
patrimoines, après l’avoir analysé il conviendra de souligner les autres moyens pe rmis par
le législateur français dont la déclaration d’insaisissabilité et la fiducie gestion.

Section II : Les autres moyens de protection du patrimoine accordé


dans le droit français
La limitation des risques liés à l’exercice d’une activité économique apparait
comme un impératif essentiel pour tout chef d’entreprise. Le législateur l’a compris
puisque, dans l’optique d’encourager la création d’entreprises, il n’a de cesse de multiplier
depuis une vingtaine d’années les dispositifs tendant à protéger le p atrimoine privé de
l’entrepreneur, afin de remédier au « scandale qui voulait qu’un artisan, un commerçant,
un professionnel Liberal ou un agriculteur puisse après un revers professionnel perdre
l’ensemble de ses biens personnels et se retrouver littéralement à la rue, ruiné, sans
possibilité de rebondir »

Pour une bonne compréhension de la matière nous envisagerons les dispositifs


accordés dont la déclaration d’insaisissabilité puis la fiducie.

Paragraphe 1 : La déclaration d’insaisissabilité


La loi du 1er Août 2003 pour l’initiative économique a inséré un chapitre consacré
à la protection du patrimoine de l’entrepreneur individuel dans le code de commerce. Sans

FSJES Mohammedia [Page | 34] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

contrevenir au principe de l’unicité du patrimoine, le législateur a organisé une protection


des biens nécessaire à la survie du commerçant et de sa famille 30.

Créée par la loi pour l’initiative économique du 1er août 2003, sa mise en œuvre
supposait une déclaration devant notaire. A l’origine, son champ d’application était limité
à la résidence principale de l’entrepreneur individuel. La loi de modernisation de
l’économie du 4 août 2008 a procédé à un élargissement du dispositif, en l’étendant à
l’ensemble des biens fonciers bâtis ou non bâtis, non affectés à l’activité professionnelle
du chef d’entreprise. La loi du 6 août 2015 pour la croissance l’activité et l’égalité des
chances économique, dite « loi macron », consacre l’insaisissabilité, qui est désormais
limitée aux immeubles autres que la résidence principale 31.

L’insaisissabilité a pour but d’isoler certains biens au droit de gage général des
créanciers professionnels, sans toutefois aller jusqu’à la création d’un véritable patrimoine
d’affectation, dont l’actif répondrait du passif (sur l’E.I.R.L). Les dispositions relatives
l’insaisissabilité consacrant en réalité, selon Mr Bernard Reynis, l’existence d’un «
patrimoine professionnel par retranchement ». Les règles relatives à l’insaisissabilité ne
constituent que des « dérogation (s) » à la théorie d’unicité du patrimoine promue par
Aubry et Rau.

- La mise en œuvre de l’insaisissabilité : S’agissant de la résidence principale,


la protection opère « de droit » : entendront qu’elle n’est subordonnée à aucune
formalité particulière 32. Pour que l’insaisissabilité soit mise en œuvre, il
convient d’abord que l’intéressée personne physique soit immatriculé à un
registre de publicité légale à caractère professionnel ou exerçant une activité

30
Dimitri Houtcieff, Droit commercial, 4 e édition, 2016, p 237.

31
Daniel Bert, Frederic Planckeel., op. cit ., p.145-149.

32
Encore faut-il signaler quels biens font l’objet de l’insaisissabilité sur déclaration. Inséré par le décret nº
2016-296 du 11 mars 2016 relatif à la simplification de formalités en matière de droit commercial, l’article
R. 526-1 du code de commerce prévoit ainsi que « conformément à l’article R. 123-37, sont indiqués dans
la demande d’immatriculation au registre de commerce et des sociétés de la personne physique : 1º la
déclaration d’insaisissabilité de ses droits sur tout bien non affecté à son usage professionnel.

FSJES Mohammedia [Page | 35] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

professionnelle agricole ou indépendante. En ce qui concerne les immeubles


objets de la déclaration il s’agit uniquement des immeubles non affecté à
l’activité professionnelle du chef d’entreprise. La « loi macron » du 6 août 2015
consacre l’insaisissabilité de droit de la résidence principale sans se subs tituer
à la déclaration notariée d’insaisissabilité, qui est désormais limité aux
immeubles autre que la résidence principale. Il faut donc désormais distinguer
entre l’immeuble servant de résidence principale, insaisissable par défaut, et les
autres biens fonciers (non professionnels), bâtis ou non, dont l’insaisissabilité
ne pourrait résulter que d’une déclaration devant notaire, ce qui correspond au
dispositif antérieur.

En fin de compte la déclaration d’insaisissabilité permet à l’entrepreneur de mettre


à l’abri ses biens qu’il a déclaré par acte notarié cependant la résidence principale est
protégé d’office et n’est soumis à aucun formalisme préalable. Il convient de souligner
également que l’insaisissabilité n’est opposable qu’aux créanciers dont les droits sont nés
postérieurement et pour favoriser l’accès au crédit, la loi prévoit la possibilité pour le
bénéficiaire de la mesure de renoncer à l’insaisissabilité.

Paragraphe 2 : La fiducie
La présentation de la fiducie permettra d’apprécier l’utilité du mécanisme en
termes d’utilisation du risque entrepreneurial.

- La présentation de la fiducie en droit français : La fiducie est « l’opération


par laquelle un ou plusieurs constituants transfèrent des biens, droits ou de
suretés, ou un ensemble de biens, de droits ou de suretés, présents ou futurs, à
un ou plusieurs fiduciaires qui, les tenants séparés de leurs patrimoines propres,
agissent dans un but déterminé au profit d’un ou plusieurs bénéficiaires »33. La
fiducie permet en effet à un constituant de transférer de manière temporaire et
limité la propriété de biens ou le titulaire de droits à un fiduciaire qui les tient
séparé de son patrimoine propre et agit dans un but déterminé au profit d’un

33
Article 2011 du code civil français, mentions modificatives de la loi 2007 -211 du 19 février 2007.

FSJES Mohammedia [Page | 36] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

bénéficiaire qui peut être un tiers (fiducie à trois personnes) ou le constituant


lui-même (fiducie à deux personnes).

Dans l’esprit du législateur, les biens ainsi « fiduciés » se logent dans une sorte de
patrimoine d’affectation qui demeure cependant perméable. Ces biens sont à l’abri tant des
créanciers personnels du constituant que ceux du fiduciaire. On mesure l’importance du
procédé, initialement réservé à la sphère commerciale, qui réduit le droit de gage général
des créanciers du constituant

- formalismes. La fiducie doit être expresse et ne peut être établie que pour une
durée maximale de 99 ans. Ensuite le contrat doit contenir un certain nombre
d’éléments à peine de nullité : désignation des biens transféré, durée du
transfert, identité des parties, détermination des missions et pouvoirs du
fudiciaire et des conditions dans lesquelles il rend compte de sa mission. Les
articles 2019 et 2020 prévoient l’enregistrement de ce contrat et sa publicité sur
un registre national des fiducies, à peine de nullité. Enfin il faut surtout signaler
que, selon l’art 2015 du code civil français, seuls peuvent être fiduciaires les
établissements de crédit (et autres personnes assimilées) ainsi que les avocats
(depuis la loi du 4 août 2008).
- Cloisonnement des patrimoines : Les actifs fiduciés sont à l’abri tant des
créanciers personnels du constituant, que de ceux du fiduciaire.
L’imperméabilité entre ce prétendu patrimoine spécifique et les patrimoines du
constituant et du fiduciaire n’est cependant pas parfaite. D’une part, en effet, les
créanciers du constituant pourront saisir les actifs fiduciés lorsqu’ils sont «
titulaires d’un droit de suite attaché à une sureté publié antérieurement au
contrat de fiducie et en cas de fraude à leurs droits ». D’autre part, s’agissant
des créanciers de la gestion et de la conservation, en cas d’insuffisance du
patrimoine fiduciaire, le patrimoine du constituant constitue le gage commun de
ces créanciers 34.

34
Daniel Bert, Frederic Planckeel., op. cit., p.139-162.

FSJES Mohammedia [Page | 37] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Conclusion de la partie II

Dans cette dernière partie, nous avons présenté d’abord les problèmes liés souvent
à l’application des moyens de protection patrimoniale de l’entrepreneur et des obstacles
tenant aussi à des formalités et exigences qui sont de nature à permettre aux créanciers de
contourner les moyens de protection. Ensuite on a eu proposé certaines perspectives
envisageables qui sont avantageuses non seulement pour l’entrepreneur soucieux de
protéger son patrimoine mais également pour le développement dans la mesure où
l’introduction de l’E.I.R.L et la possibilité de déclaration d’insaisissabilité peuvent être un
moyen d’encouragement dans le domaine de l’entreprenariat, dans un pays où l’importance
de la création d’entreprise et de l’auto-emploi est vitale pour la dynamique de
développement. Elle est une source essentielle de la production de la richesse et de la lutte
contre le chômage, à un moment où l’Etat n’est plus ou ne peut plus être le principal
pourvoyeur d’emplois.

FSJES Mohammedia [Page | 38] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Conclusion générale

En définitive, à l’issue de notre travail portant sur l’étude de la protection du


patrimoine, on peut faire deux constations.

Sur le plan conceptuel, une amélioration est en train de se produire dans le droit
marocain concernant la protection patrimoniale de l’entrepreneur. On peut d’abord penser
à une petite rénovation, avec la protection de la résidence principale de l’auto-
entrepreneur ou l’on peut déduire que le législateur apporte une dérogation au principe de
l’unicité du patrimoine de ce principe provenait celui de l’unicité du droit de gage. De
nombreuses dérogations existent telle que la possibilité de scinder son patrimoine en deux
dont l’un affecté aux activités professionnelles et l’autre au patrimoine privé en faisant
recours aux formes sociétales qui permettent de limiter la responsabilité de la personne,
dont la plus marquante est la société à responsabilité limité à associé unique qui rompt
avec les principes classiques du droit des sociétés fidèles à la conception contractuelle de
la société, ors il est évident qu’une société unipersonnelle est en contradiction flagrante
avec ce texte.
Le législateur français à la différence de celui du Maroc a songé apporté plus de possibilité
pour l’entrepreneur individuel dont le statut de l’entrepreneur individuel à responsabilité
limité, la déclaration d’insaisissabilité des biens et la fiducie, dont nous sommes
favorables à l’introduction de ces instruments dans notre système juridique. Ces moyens
de protection ne seront que bénéfique au développement de l’économie dans la mesure où
elle confère une sécurité à l’entrepreneur, ainsi cela peut être une source d’incitation à
l’entreprenariat.

Sur le plan pratique, la présence d’instrument de protection apparait être une


amélioration de la situation entrepreneuriale, néanmoins leur pratique se heurte au partage
du risque puisque les créanciers généralement le banquier, qui fournit de fonds n’a pas
vocation à endosser les risques de l’activité. Ce n’est pas un partenaire dans le risque.
L’exigence de garanties apparait légitime.
Ensuite, l’on peut déduire aussi que les différentes voies de protection ac cordée à
l’entrepreneur peuvent se transformer en arme, dans la mesure où ce qui est pour un
entrepreneur un moyen de protection est pour l’autre un outil de perdition.
Ainsi avec tous les moyens envisagé pour entrepreneur dans l’optique de protéger

FSJES Mohammedia [Page | 39] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

son patrimoine, il apparait juste aussi pour les créanciers de prendre le maximum de
précaution et cela par l’exigences de garanties qui conduit souvent les entrepreneurs à
mettre même en cas de dislocation de leur patrimoine certains de leurs biens personnels
en garantie, cela amène à s’interrogé sur l’accès au crédit, qui est naturellement
proportionné à la capacité financière de l’entrepreneur. C’est la raison pour laquelle il
parait nécessaire de renforcer l’accès au crédit pour l’entrepreneur.

FSJES Mohammedia [Page | 40] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Bibliographie

Ouvrages
BERT, D. et PLANCKEEL, F. ‘‘Cours de droit commercial et des affaires’’, 2ͤ Edition,
2016-2017, 350 pages.

JEAN, C, ‘‘Droit Civil’’, Tome 3, Les biens (monnaie, immeubles, meubles), Edition PUF,
2000, 388 pages.

CHRISTIAN, A. ‘‘Droit Civil’’ Les Biens, cinquième Edition, Litec 2000, 462 pages.

JEAN-PIERRE, T. ‘‘Annales d’introduction au droit de l’entreprise’’, Lexis Nexis/Litec,


1998, 147 pages.

DISSI ALAMI MACHICHI, M. ‘‘Droit commercial fondamental au Maroc’’, Dar al kalam


2006, 670 pages.

MOTIK, M. ‘‘le droit marocain des sociétés commerciales’’, Imprimerie Al maarif jadidat
(rabat), 1989.

SERLOOTEN, P., HELENE, M., BON, M. et LIBERI, Y. ‘‘Les sociétés unipersonnelles’’,


Joly éditions, 2008/2009 pages 11-12.

Webographie

ETENIS, R. ‘‘la protection du patrimoine de l’entrepreneur individuel dans l’espace


juridique’’, OHADA, Thèse, 2017, faculté des sciences juridiques et politiques/Université
de Yaoundé II (Cameroune), publié sur le site :

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01586158/document

https://d1n7iqsz6ob2ad.cloudfront.net/document/pdf/538e0e7732302.pdf

http://ae.gov.ma/mobile/qui-est-lauto-entrepreneur/

El HOURRI, A. ‘‘Difficultés des entreprises : ce que prévoit le projet de réforme’’,


(2017, 9, novembre), publié sur :

FSJES Mohammedia [Page | 41] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

https://www.media24.com/MAROC/DROIT/178074-Difficultes-des-entreprises-ce-
que-prevoit-le-projet-de-reforme.html

SIMMONET, G. ‘‘La protection du patrimoine de l’entrepreneur’’, Mémoire


d’admission, Université Panthéon- Assas Paris II, 2010, publié sur le site:
http://blog.wikimemoires.com/2012/07/protection-du-patrimoine-de-l-entrepreneur/

http://www.cours-de-droit.net/cours-de-droit-des-entreprises-en-difficulte-au-
maroc-a130729868

FSJES Mohammedia [Page | 42] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Table de Matières

SOMMAIRE ............................................................................................................................... 1

LISTES DE ABREVIATIONS ................................................................................................... 2

INTRODUCTION GENERALE ................................................................................................. 3

PARTIE I : LA PROTECTION ACCORDEE AU PATRIMOINE DE L’ENTREPRENEUR


DANS LE DROIT MAROCAIN .............................................................................................................. 6

INTRODUCTION DE LA PARTIE I -------------------------------------------------------- 6

CHAPITRE I : LA NOTION DU PATRIMOINE DE L’ENTREPRENEUR --- 7

Section I : La perception du patrimoine de l’entrepreneur .................................................... 7

Paragraphe 1 : La nature du patrimoine de l’entrepreneur ............................................................... 7

Paragraphe 2 : La composition du patrimoine de l’entrepreneur ...................................................... 8

Section II : Le principe de l’unicité du patrimoine de l’entrepreneur .................................... 9

Paragraphe 1 : La théorie classique du patrimoine (l’unicité du patrimoine) .................................. 10

Paragraphe 2 : La séparation du patrimoine accordé par la théorie classique ................................. 11

CHAPITRE II :
LES OUTILS ACCORDES A LA PROTECTION DU PATRIMOINE DE
L’ENTREPRENEUR AU MAROC ----------------------------------------------------------------- 13

Section I : Les instruments juridiques de protection du patrimoine de l’entrepreneur ......... 13

Paragraphe 1 : La protection du patrimoine de l’entreprise par le traitement des difficultés de


l’entreprise ................................................................................................................................................. 13

Paragraphe 2 : La protection du domicile de l’auto-entrepreneur au Maroc ................................... 16

Section II : Les techniques de dissociation du patrimoine de l’entrepreneur ....................... 17

Paragraphe 1 : Le recours à la société à responsabilité limitée à associé unique ............................ 18

Paragraphe 2 : Recours aux sociétés pluripersonnelles à responsabilité limité ............................... 20

CONCLUSION DE LA PARTIE I --------------------------------------------------------- 23

PARTIE II : LES LIMITES A LA PROTECTION DU PATRIMOINE DE


L’ENTREPRENEUR ET LES PERSPECTIVES ENVISAGEABLE POUR Y REMEDIER .............. 24

INTRODUCTION DE LA PARTIE II ----------------------------------------------------- 24

CHAPITRE I : LES LIMITES PROPREMENT DITES A LA PROTECTION


PATRIMONIALE DE L ’ENTREPRENEUR -------------------------------------------------------- 25

FSJES Mohammedia [Page | 43] Université Hassan II Casablanca


Les Moyens de Protection du Patrimoine de l’Entrepreneur

Section I : La faiblesse de la protection du patrimoine par les traitements des difficultés de


l’entreprise lors des procédures collectives ..................................................................................... 25

Paragraphe 1 : Le problème de confusion des patrimoines de l’entrepreneur ................................. 25

Paragraphe 2 : La faute de gestion (cas des sociétés) .................................................................... 26

Section II : Les obstacles de la protection du patrimoine de l’entrepreneur tenant à diverses


limites et formalités ......................................................................................................................... 27

Paragraphe 1 : L’exigence des garanties ....................................................................................... 27

Paragraphe 2 : L’éventuelle responsabilité de la société à responsabilité limitée à associé unique . 29

CHAPITRE II : LES SOLUTIONS ENVISAGEABLE POUR Y REMEDIER ------------- 30

Section I : L’entreprise individuelle à responsabilité limité ................................................ 30

Paragraphe 1 : La constitution de l’entrepreneur à responsabilité limité ........................................ 30

Paragraphe 2 : Le fonctionnement de l’entrepreneur à responsabilité limité .................................. 32

Section II : Les autres moyens de protection du patrimoine accordé dans le droit français . 34

Paragraphe 1 : La déclaration d’insaisissabilité............................................................................. 34

Paragraphe 2 : La fiducie ............................................................................................................. 36

CONCLUSION DE LA PARTIE II -------------------------------------------------------- 38

CONCLUSION GENERALE ................................................................................................... 39

BIBLIOGRAPHIE .................................................................................................................... 41

TABLE DE MATIERES ........................................................................................................... 43

FSJES Mohammedia [Page | 44] Université Hassan II Casablanca