Vous êtes sur la page 1sur 19

Rapport de stage

La gestion de la
Balance Agée

Réalisé par :

BENYAHIA Touria

Encadré par :

Mme. BOURAMDAN Hakima

1
2
Remerciements :


Pour que ce travail aboutisse, il a fallu que mes efforts à moi étudiante soient concertés
et réunis mais il a fallu aussi que ces mêmes efforts soient encadrés et guidés pour que
la perfection ne soit pas seulement une fin en soi mais une manière de procéder.

En préambule à ce rapport, je souhaite adresser mes remerciements les plus sincères


aux personnes qui m’ont apportées leur aide et qui ont contribué à l'élaboration de ce
rapport ainsi qu’à la réussite de cette mission qui m’est confiée.
Je tiens à remercier chaleureusement Mme BOURAMDAN Hakima, qui, en tant que CDG
encadrante, s'est toujours montrée à l'écoute et très disponible tout au long de la
réalisation de ce rapport.

Mes remerciements s’adressent également à Mme. NASSIH Nadia et Mme.


DALIAC Hakima, pour leur générosité, leur écoute, leur bienveillance et pour la grande
patience dont elles ont su faire preuve malgré leurs charges professionnelles.
J’exprime ma gratitude à toutes les personnes rencontrées lors des recherches
effectuées et qui ont accepté de répondre à mes questions avec gentillesse.
Je n’oublie pas mes parents pour leurs contributions, leur soutien et leur patience.

Enfin, j’adresse mes remerciements à tous mes proches et amis, qui m’ont toujours
soutenus et encouragés au cours de la réalisation de ce projet.



3
Sommaire :
Introduction …………………………………………………………………………………………………………………………………………………. 6

MARJANE, leader de la grande distribution au Maroc ………………………………………………………………………………………….. 7

I. Historique de MARJANE ………………………………………………………………………………………………………….…….. 7


II. Fiche signalétique de MARJANE ……………………………………………………………………………………………………... 7
III. Structure de MARJANE .................................................................................................................................. 8
IV. Missions de MARJANE ................................................................................................................................... 8
V. Actionnaire de MARJANE .............................................................................................................................. 8
Description du lieu de stage ............................................................................................................................................. 9

I. Organigramme de MARJANE Aïn Sebaa ....................................................................................................... 9


II. Les différents départements de MARJANE Aïn Sebaa .................................................................................. 11
i. Les départements opérationnels .................................................................................................. 11
ii. Les départements fonctionnels .................................................................................................... 11
o Département Réception des Marchandises ........................................................ 11
o Département Ressources Humaines ................................................................... 11
o Département Contrôle de Gestion « Lieu du stage » ........................................... 11
o Département Informatique ................................................................................ 12
o Département Sécurité ....................................................................................... 12
III. Les attributions des personnels de MARJANE ............................................................................................. 12
i. Les attributions du chef de département ..................................................................................... 12
ii. Les attributions de l’assistante commerciale ............................................................................... 12
iii. Les attributions du chef de rayon ................................................................................................ 13
iv. Les attributions du vendeur animateur ....................................................................................... 13
v. Les attributions du merchandiser ............................................................................................... 13
vi. Les attributions des employés libre service ................................................................................ 13
La gestion de la Balance Agée ............................................................................................... ...................................... 14

I. La définition de la Balance Agée ............................................................................................................... 14


II. Les causes de la Balance Agée ............................................................................................... ................... 14
III. Les tranches d’âge de la Balance Agée ...................................................................................................... 14
IV. Les conséquences de la Balance Agée ....................................................................................................... 17
i. Mise en avant ............................................................................................................... .............. 17
ii. Techniques pour gérer la Balance Agée : Transfert ..................................................................... 17
iii. Techniques pour gérer la Balance Agée : Retour définitif ............................................................ 17
iv. Techniques pour gérer la Balance Agée : Liquidation .................................................................. 17
V. Comment éviter la Balance Agée ? ............................................................................................................ 17
Conclusion .................................................................................................................................................................. 18

4
Avant-propos :
L’ENCG Settat repose sur plusieurs principes intangibles et qui font d’elle
un pôle d’excellence. Parmi ces principes, la formation d’acteurs du
développement économique capables de comprendre, analyser et maîtriser
les variables susceptibles d’influencer le monde des affaires au Maroc.

Un stage, a pour finalité de :

 Mettre en pratique les notions acquises ;


 Faciliter l’insertion professionnelle ;
 S’initier au jargon des affaires.

En effet, le stage a constitué un tremplin qui m’a permis en tant


qu’étudiante, une ouverture sur le monde professionnel, éveillant mes
compétences et mon savoir-faire en termes de la bonne gestion de
l’information et son exploitation optimale.

5
Introduction :
MARJ ANE est le pionnier de la grande distribution au Maroc, il répond
à des besoins précis de consommation en offrant des produits de bonne qualité
à des prix intéressants.

En déclinant tous les éléments de grande distribution, dans ses aspects


merchandising, communication et animation, Marjane a su s’imposer auprès
du grand public ainsi qu’auprès des grandes marques qui y trouvent un bon
support de valorisation et de promotion de leurs produits.

Marjane, SA à directoire et conseil des surveillances, est la holding de


distribution, son concept d’hypermarché est à l’origine d’une triple évolution :
repositionnement de l’offre des enseignes préexistantes, une large diffusion du
principe de libre service, et une baisse des prix proposés aux consommateurs.

L’enseigne Marjane s’avère un moteur de dynamisation et d’innovation dans


ce secteur et accompagne l ’émergence de nouveaux modes de vie et de consommation.

Cette étude s’articulera sur les points suivants :

 Une première partie où je présenterai l’entreprise qui m’a ouvert ses portes en
l’occurrence « MARJANE ».
 Une deuxième partie consacrée à la phase analytique du rapport, celle où je présenterai
la problématique de cette étude : La gestion de la Balance Agée.

6
MARJANE, leader de la grande distribution au Maroc

I. Historique de MARJANE :
MARJANE est l’enseigne commerciale de Cofarma, holding e n charge
du développement des hypermarchés du groupe Omnium Nord Africain «ONA»
qui a fait son entrée dans la grande distribution dès 1990, après un parcours
difficile et fructueux.
En effet, depuis Janvier 2001, ONA est partenaire d’Auchan deuxième
groupe français de la distribution implanté dans 13 pays différents, qui détient
49% du capital de Cofarma.
Cette alliance s’articule sur le développement des hypermarchés MARJANE et le
développement d’une chaîne de supermarchés. Elle permet, en outre, à MARJANE de
bénéficier du savoir faire reconnu d’un géant de la distribution moderne, d’accéder à une
importante centrale d’achat, d’améliorer la définition de ses référencements et
d’optimiser ses moyens logistiques.
Comme toutes les sociétés appartenant au groupe ONA, MARJANE obéit à un certain
nombre de valeurs à savoir : L’engagement, l’esprit d’équipe, l’esprit d’entreprise et la
transparence et tout pousse à croire que c’est ce qui lui permet de faire face à la
concurrence jusqu'à présent et de réaliser un chiffre d’affaire toujours plus satisfaisant.
II. Fiche signalétique de MARJANE :

Création : 1990

Forme juridique : Société Anonyme

Slogan : Marjane, j’y vais, j’y gagne !

Siège social : Casablanca (Maroc)

Direction : EL AMRANI Mohammed (PDG)

Activité : Grande Distribution

Société mère : Groupe SNI

Filiales : ACIMA, ELECTROPLANET

Chiffre d’Affaire : 10 milliards de MAD

Site WEB: www.marjane.co.ma

7
Principaux concurrents : ASWAK ASSALAM, METRO Maroc, LABEL’VIE

III. Structure de MARJANE :


L’espace de vente en libre service est généralement organisé de la même manière : la
forme de la surface de vente est rectangulaire et l’entrée est toujours située à droite.

IV. Missions de MARJANE :


MARJANE a une double mission sociale et économique. Tout d’abord, contribuer à
améliorer chaque jour le pouvoir d’achat et la qualité de vie de plus grand nombre de
clients marocains.
Le premier service que l’hypermarché peut rendre à ses clients est de lui donner du
pouvoir d’achat et de lui permettre avec le même budget de consommer plus et mieux.
C’est aussi de lui vendre des produits de qualité et de lui rendre la vie plus agréable, en
permettant par exemple aux clients de faire leurs courses rapidement sans attentes
excessives aux rayons et aux caisses.
Ensuite, il s’agit pour l’enseigne de participer au développement de filières
d’approvisionnement locales performantes. La conviction de MARJANE est que la
réussite de son développement passe par une qualité supérieure d’un réseau performant
d’entreprises ou d’agriculteurs partenaires.
Les valeurs de MARJANE sont les principes fondateurs qui confèrent à ses actions du
sens et de la légitimité. Elles sont essentiellement : l’engagement, le progrès, la
solidarité et l’éthique.
V. Actionnaire de MARJANE :

8
Marjane Holding est une entreprise de grande distribution marocaine, filiale du
groupe SNI. L'entreprise a été créée en 1990 après l'ouverture du premier hypermarché
de la chaîne à Rabat. Au mois d'août 2007, le groupe Auchan a revendu ses 49 % de part
dans Marjane à la holding SNI qui en possédait les 51 % restants.

9
Description du lieu du stage :
Raison sociale : MARJANE Aïn Sebaa

Forme juridique : Société Anonyme

Siège social : COFARMA

Adresse : Quartier Beausite (derrière préfecture Aïn Sebaa) – Casablanca

Date d’ouverture : Octobre 2000

Surface de vente : 5 500 m²

Galerie marchande : 29 boutiques

Nombre de caisses : 32

Parking : 900 places

I. Organigramme de MARJANE Aïn Sebaa :

10
Directeur Magasin Assistance

Département RM

Département Informatique

Département RH

Département Sécurité

Département Comptabilité

PGC PF Textile Bazar EM


Comme on peut le voir sur l’organigramme, Marjane est composé de la direction et de plusieurs
départements pouvant être regroupés en deux grands pôles. En effet on distingue deux types de
départements : Les départements opérationnels, et les départements fonctionnels.

Pour la direction, elle est dirigée par un directeur de Magasin, qui détient tous les pouvoirs
nécessaires à la gestion et à la prise de décisions, il est chargé de :
 Animer, superviser et coordonner les activités des départements placés sous son
autorité ;

 S’occuper de la signature des commandes dont le montant dépasse 30 000 Dhs ;


 Contrôler le chiffre d’affaires réalisé à partir de tableaux de bord et discuter avec les
chefs du département en cas d’une baisse de ce dernier.

11
II. Les différents départements de MARJANE Aïn Sebaa :
On distingue deux types de départements : opérationnels et fonctionnels.
i. Les départements opérationnels :
Ce sont les départements qui exercent une activité commerciale, notamment en
ce qui concerne la vente de produits consommables « Food » ou « non Food ». A
ce niveau, on compte : le département Produits de Grande Consommation PGC,
le département Bazar, le département Produits Frais PF, le département
Equipement Maison EM et le département Textile.
Chaque département a un chef de département et son assistante et il est divisé en
rayon. Un rayon peut être défini comme un ensemble de familles et de sous
familles d’articles exposés sur des gondoles, et réparti selon une structure
marchandise défini au préalable « avant la constitution du magasin ».
Chaque rayon a également à sa tête un chef de rayon qui a à sa disposition un
certain nombre d’employés appelés « employés libre service ».
ii. Les départements fonctionnels :
Les départements fonctionnels ne sont pas organisés de la même manière que
leurs homologues opérationnels. Chaque département joue un rôle précis qui lui
est propre. Les départements principaux sont : Réception Marchandise,
Ressources Humaines, Comptabilité, Informatique et Sécurité.
o Département Réception des Marchandises :
La réception c’est recevoir la marchandise, en contrôlant la quantité et
la qualité de cette dernière. Il a en général pour objectif : l’organisation
des réceptions des produits à vendre et des articles des frais généraux, le
comptage et le contrôle de l’état et la DLC « Date Limite de
Consommation » de la marchandise reçue, l’acheminement de la
marchandise vers les réserves, la coordination entre les chefs de rayon
et la réception marchandise, le rapprochement et la saisie des dossiers
puis les envoyés au département Comptabilité et le rangement du
matériel Réception Marchandise.
o Département Ressources Humaines :
Il s’occupe de la gestion du personnel, du traitement de la paie, de la
prévention et la gestion des conflits, de la sensibilisation et de la
motivation, de l’hygiène en plus d’autres fonctions ayant pour objectif
l’instauration d’un bon climat de travail et la bonne circulation de
l’information. Le département s’occupe aussi de la paie, des congés et
le pointage des employés.
o Département Contrôle de Gestion « Lieu de stage » :
Le département Contrôle de Gestion est divisé en trois :
- Comptabilité générale : opérations financières, recettes, dépenses
et frais généraux.
- Contrôle facture : chargé des rapprochements entre les achats
effectués et la réception marchandise pour s’assurer de la
conformité entre la quantité acquise et la quantité facturée.
- Contrôle de gestion : tableaux de bord, réunion de groupe
d’exploitation, édition des résultats du magasin pour une période

12
donnée, révision du budget, édition du chiffre d’affaire et marges
journalières, mensuelles et annuelles par rapport à l’historique.
o Département Informatique :
Toutes les informations sont traitées au niveau de ce département à
savoir ; les achats, les ventes, les changements de prix, le référencement
des produits et le démarrage des caisses. Il est équipé de : serveur Back-
office du système GOLD « Groupe Orobowitz Logistique
Distribution », serveur BACK UP, serveur des caisses, serveur des
balances, serveur monétique, serveur Messagerie « Internet », serveur
Comptabilité AGRESSO … Il traite toutes les informations de la
journée, et les traduit sous forme de différentes données, qui sont la
base de travail de tous les services de l’hypermarché.
o Département Sécurité :
MARJANE est un hypermarché qui veille à un fonctionnement
performant par l’intermédiaire d’un département qui assure la sécurité
des clients et du personnel. Il vise à appliquer ses tâches dans les
meilleures conditions. Il est composé d’un chef de département qui
supervise et contrôle 30 personnes. Ces derniers sont partout dans le
magasin. Ce département vise aussi :
- Le contrôle des marchandises dans l’entrée ou la sortie en cas de
retour ;
- Le contrôle des employés avant la sortie du magasin ;
- La certification continue des issues de secours ;
- La préparation d’un climat de sûreté ;
- La vérification permanente des caméras de surveillance et des
systèmes antivols ;
- L’accompagnement des banquiers et des superviseurs lors de
prélèvement auprès des caissières et aussi de la transition de
l’argent de la caisse coffre à la caisse centrale ou le contraire.
III. Les attributions des personnels de MARJANE :
Dans chaque département, on a un chef de département et son assistante, des chefs de
rayons, des vendeurs animateurs, des merchandisers et des employés de libre service
tous supervisés par le directeur du magasin.
i. Les attributions du chef de département :
Comme son nom l’indique, le chef de département est celui qui gère un
département. Il a de multiples rôles qui peuvent être résumés comme suit :
élaborer la politique commerciale de son département en conformité avec les
directives du directeur du magasin et de la stratégie définie, gérer le personnel et
être en relation permanente avec les partenaires du magasin.
ii. Les attributions de l’assistante commerciale :
Sous l’autorité des chefs de département qu’elles sont chargées d’assister, les
secrétaires commerciales assurent des fonctions qui varient selon le
département. Toutefois, elles ont en commun l’exécution de certaines fonctions
à savoir : saisie des commandes, la coordination entre le chef de département et
les chefs de rayon, être à jour dans les commandes et relancer les fournisseurs et
la gestion administrative du département.

13
iii. Les attributions du chef de rayon :
Le chef de rayon est le gérant d’un espace de vente composé de supports de
rangement et de présentoirs appelés gondoles, têtes de gondoles ou encore bacs
frigorifiés. Les principales tâches du chef de rayon peuvent être énumérées
comme suit : vérifier la présence des membres de l’équipe « vérifier les cartes de
pointage », organiser l’animation des têtes de gondoles que les vendeurs et les
animatrices sont présents au niveau des rayons, montrer des promotions internes
relatives aux rayons, suivre les articles dépliants, traiter les réclamations des
clients et les conseiller, faire le comptage physique des articles en stock et en cas
d’insuffisance déclarer et déterminer le nombre des articles pour passer la
commande et recensement de la démarque.
iv. Les attributions du vendeur animateur :
Ses principales tâches sont comme suit : présenter un argumentaire complet sur le
produit, guider et orienter le choix de la clientèle, expliquer l’usage du produit et
vendre les produits de son rayon.
v. Les attributions du merchandiser :
Ses principales tâches : représenter une entreprise et assurer le rangement et le
réassort des articles au niveau du rayon sur lesquels se trouvent les produits de son
entreprise.
vi. Les attributions des employés libre service :
Leur rôle est en général d’aider le chef de rayon dans la gestion du rayon. Il peut
ainsi se résumer :
- au nettoyage des rayons ;
- au triage et à la préparation du rayon : quotidiennement, l’ELS
dès son arrivée doit enlever du rayon tous les produits qui ne doivent
pas y figurer et posséder au remplissage qui consiste à combler les
vides constatés au niveau du rayon ;
- au balisage manquant : qui consiste à mettre les prix des produits
où ne figurent pas les prix ;
- à la caisse : rassemble et traite les retours caisses.

14
La gestion de la Balance Agée :
MARJANE est le leader dans le secteur de la grande distribution au Maroc. Son but principal :
satisfaire les besoins du client, assurer la rentabilité du magasin par un bon suivi de la rotation du
stock. Et pour cette raison, il a créé une méthode pour gérer le stock appelée La Balance Agée.

I. La définition de la Balance Agée :


La Balance Agée nous renseigne sur la fraîcheur, la qualité et permet de donner la vraie
valeur du stock dans le temps « T ». Elle est établie chaque 10 jour (Décade) et elle
augmente avec le temps.
II. Les causes de la Balance Agée :
Partant de commerce, le produit qui n’est pas :
 au bon prix (problème achat, négociation des prix) ;
 en bonne quantité (problème de commande) ;
 à la bonne place (problème de merchandising) ;
 de bonne qualité (fraîcheur, DLC, démodé) ;
 en bon moment (problème logistique).
III. Les tranches d’âges de la Balance Agée :
Il existe plusieurs tranches d’âges, et pour chacune d’entre elles, il y a un taux de
dépréciation qui diffère selon les familles et les sous-familles des produits.
0-3 Mois 3-6 Mois 6-9 Mois 9-12 Mois Sup à 12
Boissons sans 0% 0% 0% 40 % 60 %
Liquide

Alcools
Les eaux 0% 0% 0% 40 % 60 %
Huiles 0% 0% 0% 40 % 60 %
Assaison
Potage Soupes 0% 0% 0% 40 % 60 %
0% 0% 0% 40 % 60 %
Epicerie

Conserve Plat
Q
Pates 0% 0% 0% 40 % 60 %
Féculents
Farine 0% 0% 0% 40 % 60 %
Semoule
Pet Food 0% 0% 0% 40 % 60 %
Gâteaux - 0% 0% 0% 40 % 60 %
Dessert
Boissons 0% 0% 0% 40 % 60 %
Biscuiterie

Chaudes
Petit Déjeuner 0% 0% 0% 40 % 60 %
Sucre – 0% 0% 20 % 40 % 60 %
Confiserie
Biscuit 0% 0% 0% 40 % 60 %
Apéritif
Aliments 0% 0% 0% 40 % 60 %
Spéciaux

15
Lavage 0 % 0 % 0 % 40 % 60 %
Beauté, Santé et Entretien
Entretien 0 % 0 % 0 % 40 % 60 %
Droguerie 0 % 0 % 0 % 40 % 60 %
Hygiène 0 % 0 % 0 % 40 % 60 %
Papier
Hygiène 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Beauté 0 % 0 % 20 % 40 % 60 %
Capillaire 0 % 0 % 20 % 40 % 60 %
Parapharmacie 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Garçon 0 % 0 % 20 % 40 % 60 %
0 % 0 % 20 % 40 % 60 %
Enfant

Fille
Permnt & 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Access
Bain 0 % 0 % 40 % 60 % 80 %
Layette 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Bébé

Puériculture 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Vêtement 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Dessus
Petite Conf 0% 0% 20 % 60 % 80 %
Fme
Lingerie – 0% 0% 40 % 60 % 80 %
Femme

Chauss
Accessoires 0% 0% 20 % 60 % 80 %
Fme
Bain Femme 0% 0% 40 % 60 % 80 %
Chemiser – 0% 0% 20 % 60 % 80 %
Bonnet
Vêtement 0% 0% 20 % 60 % 80 %
Spécif
Vêtement 0% 0% 20 % 40 % 60 %
Dessus H
Pantalons 0% 0% 20 % 40 % 60 %
Chemiser 0% 0% 20 % 40 % 60 %
Homme

Bonnet
Ss Vtmt & 0% 0% 20 % 40 % 60 %
Chaus
Vêtement 0% 0% 20 % 40 % 60 %
Spécif
Accessoires 0% 0% 20 % 40 % 60 %
Hme
Bain et Sport 0% 0% 20 % 40 % 60 %

16
Plage 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Chaussure
Détente 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Ville 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Intérieur 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Sport 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
TV – Vidéo 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Image & Son

Son 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Photo 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Communication 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Téléphonie 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Boutique / 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Tabac
Gros Electro 0% 0% 20 % 60 % 80 %
Electroménager

Petit Electro 0% 0% 0% 40 % 60 %
Chauffage 0% 0% 0% 40 % 60 %
Secur
Meubles 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Ameublement

Literie 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Luminaire 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
TDM 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Art / 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Cuisprepar
Ménage

Art de table 0% 0% 0% 40 % 60 %
Art Menag / 0% 0% 0% 40 % 60 %
Rang
Acc Décoration 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Artisanat 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Auto-Moto 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Auto-Rico

Outillage 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Electricité 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Sanitaire 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Librairie 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Supports Enreg 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Loisirs Culture

Papt / Art 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Bureau
Jouets 0% 0% 0% 40 % 60 %
Log / Jeux 0% 0% 0% 40 % 60 %
Vidéos
Jardin 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Loisirs-Exter

Loisir /Détente 0 % 0 % 20 % 60 % 80 %
Bagagerie 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Sport 0 % 0 % 0% 40 % 60 %
Animalerie 0 % 0 % 0% 40 % 60%

17
IV. Les conséquences de la Balance Agée :
Parmi les conséquences de la Balance Agée, on trouve :
 coûts de stockage élevées (électricité, main d’œuvre, l’occupation d’espace …) ;
 articles stockés démodés (textile en l’occurrence) ;
 un stock mort est égal à l’argent perdu ;
 perte de marge, de temps et d’énergie physique et morale du personnel ;
 taux de démarque très élevé ;
 la valeur du stock âgé nous empêche de faire un bon commerce donc impacte sur
le chiffre d’affaire.
Avant tout, il faut repérer les produits physiquement dans la réserve (un raque spécifique) et dans le magasin
(par des pastilles colorées) :
o Rouge : supérieur à 12 ;
o Bleu : 9 – 12 ;
o Verte : 6 – 9.

i. Mise en avant :
Il faut faire bouger les articles à faible rotation par la mise en place, l’animation,
la baisse de prix, la décoration par des affiches et balisage promotionnel afin de
les valoriser.
ii. Techniques pour gérer la Balance Agée : Transfert
Il faut suivre la rotation des produits en question (produit de la Balance Agée)
dans les autres magasins et procéder à des transferts inter-magasins.
Dans le cas où le produit ne tourne pas dans tous les magasins, il faut alerter la
centrale pour le bloquer.
Le directeur de MARJANE Aïn Sebaa, El KETTANI Driss, a bloqué cette
technique avec les autres magasins.
iii. Techniques pour gérer la Balance Agée : Retour définitif
Après avoir négocié avec le fournisseur, nous nous mettons d’accord pour un
retour définitif qui doit être confirmé par un fax et cela implique la réduction de la
valeur du stock.
iv. Techniques pour gérer la Balance Agée : Liquidation
C’est la vente des produits avec des baisses progressives du prix jusqu’à la
liquidation totale.
V. Comment éviter la Balance Agée ?
 Un bon gestionnaire doit faire un suivi permanent du stock afin d’éviter la
Balance Agée.
 Il faut redynamiser les articles à faible rotation avec des promotions et des
baisses de prix.
 Il faut être proactif par rapport aux tranches d’âges 0-3 et 3-6 Mois.
 Il faut être rationnel à la passation des commandes. Une bonne maîtrise de la
commande.
 La bonne gestion des fins du saisonnier et fins des promotions.
 Etre à l’écoute de la clientèle (suivre ses tendances et ses habitudes d’achat,
prendre en considération ses suggestions et réclamations).

18
Conclusion :

MARJANE a pour vocation d’améliorer le pouvoir d’achat ainsi que la qualité de


vie de ses clients. Pour ce faire, l’enseigne se positionne en tant qu’hypermarché :
économique, simple et chaleureux, discount par le prix et les promotions, généraliste par
le choix, marchand par l’ambiance, souk moderne et par la qualité du commerce.

Pour la structure d’une grande distribution, on a deux types de départements : les


départements opérationnels qui sont tenus à gérer des rayons, chacun avec ses spécifiés, et
leurs principales missions est de commander, négocier, présenter et vendre la
marchandise. Contrairement aux départements fonctionnels qui n’ont pas d’objectifs et
qui travaillent dans l’ombre pour réaliser les objectifs des départements opérationnels.

La Balance Agée est parmi les moyens qui servent à minimiser le coût de stockage
et de renseigner sur la qualité des produits.

Pour conclure, le choix de MARJANE m’a offert un cadre d’apprentissage


enrichissant vu la qualité organisationnelle établie au sein de cette entreprise.

Ainsi cela m’a permis d’une part, de me familiariser d’avantage avec la réalité de
l’entreprise, et d’autre part, de développer un état d’esprit professionnel dans une
perspective de mettre en pratique mes connaissances théoriques et de m’intégrer dans le
monde professionnel.

19