Vous êtes sur la page 1sur 73

CHAPITRE I TUBAGE

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Marquage des tubulaires
Marquage au pochoir du corps du tube
Des marquages au pochoir seront placés à l'extérieur de chaque longueur
de tube en commençant à au moins 610 mm du manchon ou de
l'extrémité femelle.
La séquence de marquage sera la suivante :
a. Nom ou marque du fabricant g. Exigences supplémentaires
b. Monogramme API h. Longueur en pieds et dixièmes
c. Dimension nominale de pied
d. Masse par pied i. Tubes à filetage non API ou
e. Grade finition spéciale : LF
f. Procédé de fabrication j. Pression d'épreuve en psi
S Sans soudure k. Type de filetage
E Soudé électriquement
Exemple : ABCo 7 26 N80 S (longueur) (filetage)

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Marquage au poinçon
Sauf spécification contraire, les tubes, manchons,
raccords et joints courts seront poinçonnés sur la
surface extérieure de chaque longueur à 305 mm du
manchon ou de l'extrémité femelle, avec les
informations suivantes :
item a, b, j, d, e, f du paragraphe précédent.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Identification par couleurs
En sus des marques exigées, H40 pas de couleur ou noir
chaque longueur de tubes de J55 une bande verte
cuvelage et de production K55 deux bandes vertes
répondra à un code de couleur
au moyen d'une ou plusieurs
C75 une bande bleue
bandes encerclant le tube à une N80 une bande rouge
distance du manchon, ou L80 une bande rouge et
recouvrant toute la surface une bande brune
externe du manchon. Le code de C90 une bande violette
couleurs est le suivant : C95 une bande brune
P105 une bande blanche
P110 une bande blanche
Q125 une bande orange
14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017
Identification des filetages
Les filetages peuvent être identifiés par poinçonnage ou peinture
au pochoir sur le produit adjacent au filetage, du nom ou de la
marque du fabricant, de la dimension, des lettres API et du
symbole du type de filetage. Par exemple, un filetage long de
tubes de cuvelage 7" peut être marqué :

Les symboles des types de filetage sont les suivants :


CSG Tubes de cuvelage (filetage rond court)
LCSG Tubes de cuvelage (filetage rond long)
BCSG Tubes de cuvelage (filetage Buttress)
XCSG Tubes de cuvelage (extreme line)
TBG Tubes de production (sans refoulement)
UP TBG Tubes de production (refoulement extérieur)
IJ TBG Tubes de production (joint intégral)

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Programme de casing

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Les jeux a respecter
Un sondage est un ouvrage télescopique puisque chaque
tubage mis en place réduit le diamètre du trou qui
pourra être foré ultérieurement.
A. le jeu entre l'intérieur d'une colonne de tubes et le
trépan qu'on pourra employer pour la suite du forage,
jeu ne doit jamais être inferieur à 3/32 de pouce, soit
2,38 mm.
B. le jeu indispensable entre le trou foré et l'extérieur
de la colonne.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Les jeux a respecter

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Dimensions usuelles d'outils compte-tenu des casings à
descendre

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Bit diameters

Casing

Bit diameters

Casing

Bit diameters

Casing

Bit diameters

Casing

Bit diameters

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Harmonisation des diamètres
Introduction
L’harmonisation a pour but de choisir les diamètres de forage et sélectionner les diamètres des
colonnes de tubage à descendre dans le puits.
Le choix des diamètres de l’outil de forage et de tubage des différentes phase se fait à partir de celui de
la dernier colonne à descendre (colonne de production) ; ensuit on détermine le diamètre du trou à
forer pour chaque phase de telle manier à ce que le tubage descende librement en respectant les
normes API.

1-1- Méthode d’établissement d’un programme d’harmonisation :


Un programme d’harmonisation s’effectue de la manière suivant :

a- Dernière phase :
Choisir le diamètre extérieur (Dext) de la colonne de la dernière phase.
En utilisant le formulaire de foreur pour déterminer le diamètre du Manchon (D m).
Choisir le jeu ( ) entre le manchon et la paroi du puits.
Calculer le diamètre de l’outil (Do) qui forera cette phase.
Do= Dm+2

b- Phase précédente :
En utilisant le formulaire et Do pour déterminer le jeu ( ) entre la paroi interne du tubage et de l’outil.
Calculer le diamètre intérieur de la colonne (Dint).
Dint= Do+2

Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


2. Determination du diametre nominal de
la colonne de production
Le dernier casing descendu dans le sondage est la
colonne de production dont le choix du diamètre
nominal devra tenir compte des paramètres suivants :
Quel va être l'équipement de production
(complétion)?
Quel va être le débit du gisement? Selon le débit, le
diamètre de tubing sera plus ou moins grand.
Faut-il se réserver la possibilité de forer plus profond ?
Quelle incertitude avons-nous sur la cote ?
14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017
A. Cas des forages d'exploration
le but du forage est de reconnaitre un ou plusieurs objectifs
susceptibles d'être productifs.
Accessoirement, il est bon de prévoir une colonne de
production susceptible d'assurer la production éventuelle.
D'autre part, le diamètre doit être pris suffisamment grand
pour forer dans cette colonne et même de pouvoir
introduire une colonne de secours de plus petit diamètre.
Dans la plupart des cas, le diamètre de la dernière colonne
des sondages d'exploration est de 7".
Ce tube permet encore le forage en 6" ou 5 7/8" et la
descente d'une colonne de secours ou une colonne perdue
de 4 1/2".
14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017
B. Cas des forages de développement
Le but de ces forages est d'atteindre, dans les
meilleures conditions économiques.
Dans ce cas, ce sont donc les considérations
d'équipements de puits qui déterminent le diamètre de
la dernière colonne.
En particulier, le choix du ou des diamètres de tubing
déterminera la dimension du tubage de production.
L’API a normalise 5 diamètres de tubing de production
pour lesquels il est possible d'estimer le débit moyen,
compte tenu de perte de charge acceptables :
Tubing 2 3/8 2 7/8 3 1/2 4 4 1/2
Débit moyen 100 300 500 1000 1500
d'huile (m3/j)

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


B. Cas des forages de développement

Le diamètre de la dernière colonne étant défini, on en


déduit le diamètre de la dernière phase de forage en
tenant compte des jeux à respecter; puis, en remontant
a partir de l'objectif, à chaque difficulté technique
rencontrée, on affecte un tubage et on arrive ainsi de
proche en proche au diamètre de la première phase de
forage.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


3. Détermination des cotes sabot

Principes
Au cours de l'avancement d'un forage, la boue doit
assurer la tenue des parois et sa pression doit être
suffisante pour empêcher le fluage des formations et
les venues de fluide, mais sans pour autant provoquer
des pertes de boue.
Les changements successifs de la nature des
formations et des pressions de pores peuvent rendre
ces deux conditions incompatibles.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Positionnement des sabots
Premier casing technique (ou casing de surface)
Son sabot doit être placé le plus bas possible (sans prendre
de risque) dans la première couverture géologique
escomptée, pour disposer en temps utile d'une fermeture
en tête de puits.
Casings techniques suivants:
Le sabot doit être placé :
Dans les formations dites "couvertures" que l'on trouve en
barrière entre des réservoirs perméables de gradients
différents ou non.
Le choix de la cote d'arrêt du forage dans la zone couverture
dépend de la connaissance de celle-ci, avant le forage, ou
pendant le forage

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Positionnement des sabots
Casing de production:
La cote du sabot ne pose pas de problème puisque la
position et l'épaisseur du réservoir à exploiter sont
bien déterminées.
Le casing de production et parfois le dernier casing
technique peuvent être remplacés par
des liners.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Procédures

Dans un premier temps, il s'agit de connaître aussi


bien que possible les conditions géologiques du puits,
ainsi que, et surtout, les pressions de formation et de
fracturation (ces informations sont en général
disponibles et permettent des calculs théoriques qui
seront revus suivant les résultats réels du forage).
Compte tenu de ces informations l'opérateur va bâtir
son programme de casing, c'est à dire, sélectionner les
différents casings et la profondeur des sabots.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Notion sur la pression de formation
Pression de pore
La pression de pore est la pression exercée par les
fluides contenus dans les roches à l’intérieur des pores
et des fissures. Les termes de pression de formation, de
pression de fluide interstitiel, de pression interstitielle
et de pression de gisement sont également utilisés.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Notion sur la pression de formation
A. Pressions de pore normales
La pression de pore est dite normale lorsqu’elle a pour
seule et unique cause la pression hydrostatique des
eaux qui imprègnent le sous-sol et qui, de pore à pore,
communiquent avec l’atmosphère indépendamment
de la morphologie des pores et du cheminement du
fluide.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Notion sur la pression de formation
Cette pression normale de pore prend en compte la
densité moyenne des eaux du sous-sol. Cette densité,
fonction de la salinité de ces eaux, est généralement
comprise entre 1,00 et 1,08. Pour les eaux de surface,
elle est de l’ordre de 1,00 à 1,04.
le forage d'une couche à pression normale peut être
réalisé sans problème avec une boue de densité
comprise entre 1,00 et 1,20 suivant la densité de l'eau
de formation. Cependant, dans certains cas, il sera
nécessaire d'utiliser une boue inférieure à 1,00 ou
supérieure à 1,20.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Notion sur la pression de formation
Cas où l’emplacement de forage est situé plus haut que
le point d’émergence ou de mise en charge de la
couche poreuse perméable. La densité d'équilibre pour
traverser la formation sera inférieure à 1,00.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Notion sur la pression de formation
Cas où l’emplacement de forage est situé plus bas que
le point d’émergence. La densité de la boue devra être
supérieure à 1,00 pour traverser la formation. C’est le
cas des puits artésiens.
point d'émergence

A B

hA hB forage

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Notion sur la pression de formation
B. Pressions de pore anormales
Toute pression de pore qui différent à la définition du
pression normal est dite anormale.
L'existence de pressions anormales nécessite la
présence simultanée :
d'une barrière de perméabilité pour constituer les
"parois du récipient contenant la pression" et empêcher
la communication des fluides avec l'atmosphère, et
d'un phénomène créateur de pression.
L'existence de barrières de perméabilité est liée à des
processus géologiques (sédimentation, diagenèse et
tectonique).

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Notion sur la pression de formation
Les phénomènes créateurs de pression sont nombreux
et variés, Les principaux sont :

la présence d'hydrocarbures (effet de densité),


l'effet de la pression géostatique au cours de la
subsidence (formations sous-compactées),
l’expansion thermique de l’eau,
l’osmose,
la transformation de la matière organique,
la tectonique,
les circulations de fluides (hydrodynamisme).

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Notion sur la pression de formation
Pression de fracturation
Si la pression exercée par un fluide (boue de forage,
effluent, etc.) en face d'une formation dépasse une
certaine valeur appelée pression de fracturation de
la formation, il se produira une fracturation
hydraulique de cette formation. Les fractures resteront
ouvertes si l'on maintient en face de la formation une
pression égale ou supérieure à la pression de
propagation des fractures.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Notion sur la pression de formation
Pression de pore et de fracturation
La densité du fluide de forage doit être adaptée aux formations à
forer. Elle doit être suffisante pour maintenir les fluides de
formation et les parois du trou en place. Cependant, elle ne doit
pas être trop élevée pour ne pas entraîner des risques
d'endommagement de formations, de fracturation et de pertes de
circulation.
Il est nécessaire de connaître la pression de pore et de
fracturation des formations traversées pour établir le programme
de cuvelage (nombre de cuvelages, position des sabots, etc.) et de
boue. Forer un puits avec un programme de cuvelage incorrect
aura généralement des conséquences très graves en cas de
venues.
Dans certains champs, la marge existant entre la pression de pore
et la pression de fracturation (ou d'injectivité) est très faible.
14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017
Ci-dessous un exemple illustre la relation entre la cote sabot et les
gradients de fracturation et de formation supposés.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Le choix des cotes des différents sabots va se faire du fond vers la surface, à
partir de la profondeur de l'objectif.
Pour atteindre l'objectif, une densité minimale est nécessaire de façon à
éviter une venue : point (a).
De façon à ne pas dépasser la pression de fracturation du point le plus
faible du découvert, un casing intermédiaire doit être mis en place pour
protéger les zones situées au dessus du point (b), où le gradient de
fracturation est égal à la densité nécessaire pou pouvoir forer jusqu'en
(a).
De la même manière, pour forer jusqu'au point (b), la densité
déterminée au point (c) sera nécessaire, et imposera de positionner un
casing de surface au moins au point (d) ou plus profond.
La situation du sabot sera choisie en fonction des formations à ces cotes,
en optant pour des formations consolidées (c'est à dire calcaire, argile
calcaire, anhydrite, argile homogène indurée,..).

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017
The mechanism for selecting casing (7) Production casing shoe depth
setting depth is as follows: requirements are studied and suitable
(1) The well objective is clearly defined. formation and depth are selected so as to
(2) Actual problems encountered in nearby meet these requirements as an absolute
wells are listed. minimum.
(3) The potential problems encountered in (8) Intermediate casing shoe depth
nearbywells are short listed. requirements are studied to satisfy
designed kick tolerance and the differential
(4) Pore and fracture pressure profile for the
pressure consideration and a suitable
well is estimated.
casing point is selected to meet these
(5) The pore and fracture pressure profile is requirements as an absolute minimum.
overlaid against the lithological column, (9) Kick tolerance and the maximum
(6) A basic casing programme is prepared as differential pressure are recalculated for the
per the procedure detailed out in the selected seat.
example. (10)Surface casing and conductor casing shoe
depth requirements are studied and
accordingly suitable formation and depth
are selected.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Rappel des
données de base
Grades d'acier
a) Essai de traction
A partir d'un essai de traction
F sur une éprouvette de
longueur l, et de section S, on
détermine la courbe :

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Rappel des données de base
Analyse de la courbe: On peut distinguer quatre phases :
Phase élastique OA
OA est sensiblement une droite :
E étant le module de Young
Pour un acier E : 2 105 N/mm2
Phase élasto-plastique AB
La force donc la contrainte, reste sensiblement constante, tandis que les allongements
croissent très rapidement. La structure de l'acier se modifie.
Phase plastique BC
Force contrainte et allongement continuent à croître, mais les allongements croissent
beaucoup plus vite que les contraintes. Dans cette phase, si on annule la force,
l'éprouvette se raccourcit, mais sans revenir à sa longueur primitive. Elle garde une
allongement résiduel.
Phase de striction et rupture CD
A partir de C le profil de l'éprouvette accuse un étranglement appelé striction. Le
phénomène se poursuit même si on n'augmente pas la force et il conduit rapidement
à la rupture de l'éprouvette.
En utilisant la nomenclature de l'API, le point A correspond à Y (limite élastique ou
Yield) et le point C à Up (limite de rupture).

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Propriétés et performances des tubes casing
Formules API
Les valeurs des différentes propriétés de performances
des tubes de cuvelage et de production, conformes aux
API 5CT, sont données dans le formulaire du foreur.
Ces valeurs sont des minima et ne comprennent pas de
coefficient de sécurité. Dans le calcul des colonnes de
tubes de cuvelage ou de production, on appliquera
dans chaque cas les coefficients de sécurité convenant
à l'application particulière envisagée

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Propriétés et performances des tubes casing
Pression d'écrasement
Pour la rupture minimale par
écrasement dans le domaine
plastique avec des
limitations de contrainte
élastique minimale, la
pression extérieure qui
produit la contrainte
élastique sur la paroi
intérieure d'un tube est :
Pc est en psi si Y est en psi
Rapports D/t applicables :
D: Diamètre Nominal
t: Epaisseur

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Propriétés et performances des tubes casing
Pression d'écrasement
Pour une rupture minimale en écrasement dans le
domaine plastique :
Pc est en psi si Y est en psi
Rapports D/t applicables :

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Propriétés et performances des tubes casing
Pression d'écrasement
Pour une rupture minimale en écrasement dans la
zone de conversion ou transition entre les domaines
élastique et plastique :

Pc est en psi si Y est en psi


Rapports D/t applicables :

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Propriétés et performances des tubes casing
Pression d'écrasement
Pour une rupture minimale en écrasement dans le
domaine élastique:
Pc est en psi
Rapports D/t applicables :

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Propriétés et performances des tubes casing
Pression d'éclatement
Les valeurs minimales d'éclatement, données dans les
lignes 10 des tableaux du chapitre C du Formulaire du
Foreur, sont des valeurs calculées au moyen de
l'équation :

Le facteur 0.875 de la formule correspond à la


tolérance de - 12.5 % sur l'épaisseur t.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Propriétés et performances des tubes casing
Résistance à la traction

Les valeurs de résistance à la limite élastique du corps


du tube, données dans les lignes 11 du chapitre C du
Formulaire du Foreur, sont des valeurs calculées au
moyen de l'équation :

dans laquelle Ap, section d'acier du corps du tube, est


donnée par ligne 5 du Formulaire.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Propriétés et performances des tubes casing
Pression d'écrasement
sous tension
Pc : pression d'écrasement
sous tension Sa
Pco : pression d'écrasement
sans tension
Sa : Contrainte de tension à
laquelle est soumis le tube
Y : résistance du tube à la
limite élastique

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Le Choix d'un Tubage
1- Résistance à l'écrasement: 2 -Résistance à l'éclatement
Les Hypothèses : Les Hypothèses:
L'intérieur du tubage est supposé vide L'intérieur du tubage supposé plein de
et l'annulaire est rempli de boue, gaz et annulaire rempli d'eau,
Le coefficient de sécurité API à Le coefficient de sécurité API à
l'écrasement est pris égale à l'éclatement
Cecr = 1.125. Cecl = 1.10.
La Contrainte à l'écrasement est égale à La Contrainte à l'éclatement est égale à
Recr / Cecr = H. d/10 [kgf/cm²] Recl / Cecl.
Recr / Cecr = .052 x d x TVD [psi]

Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


On calcule tout d'abord la contrainte maximale à l'éclatement :
La Pression intérieure du tubage (supposé plein de gaz):
1) Au sabot : P1 = Pgisement - Pcolonne du gaz au sabot, donc:
P1 = Pg - (Hgaz - Hsabot) x dgaz / 10 [kgf/cm²]
P1 = Pg - (Hgaz - Hsabot) x dgaz x 0.052 [psi]
2) En surface : P2 = Pgisement - Pcolonne du gaz en surface, donc:
P2 = Pg - Hgaz x dgaz / 10
P2 = Pg - Hgaz x dgaz x 0.052 [psi]
La Pression extérieure (annulaire supposé plein d'eau):
Pa = Hsabot x deau / 10 [kgf/cm²]
Pa = Hsabot x deau x 0.052 [psi]
Les Contraintes à l'éclatement :
- Au sabot = P1- Pa
- En surface = P2 - 0,
donc on choisie la contrainte à l'éclatementla plus élevée.
Récl = contrainte maxi x Cecl.

Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


La Résistance à la traction:
Le choix du tubage est principalement lié aux résistances à l'écrasement et à
l'éclatement. En fonction du choix, il faudra vérifier la résistance à la traction
du tubage.
On choisira donc le tubage qui a les mêmes caractéristiques (à partir de
Formulaire du Foreur).
Vérifions si le coefficient de sécurité pour la traction est supérieur au
coefficient de sécurité API (1.8). Donc la traction à la limite élastique est : Tle
[daN] x 1.02 = [Kgf ]
Le coefficient de sécurité pour la traction est :
Ctr = Tle / poids tubage dans la boue, sachant que
Le poids tubage dans la boue = le poids nominal de tubage [kgf ] x H [m]
x Bouyancy factor

Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


CHAPITRE II CIMENTATION

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


CIMENTATION

Introduction :
Apres avoir descendu une colonne du tubage on procède à sa cimentation. La
cimentation dans un puits pétrolier et la mise en place de ce ciment approprié a une cote
donnée de puits ou dans l’espace annulaire entre la colonne de tubage et les parois.
Différentes types de cimentation et leurs buts :
Il existe plusieurs types de cimentation, chacune doit répondre a un problème particulier.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Types de cimentation
1. Cimentation primaire :
C’est la première mise en place du ciment dans le trou après la descente du tubage qui
consiste à la cimentation de l’espace annulaire tubage/formation dont les butes sont
multiples :
Isoler une couche productrice des couches adjacentes.
Contrôler le mouvement des fluides de fond et de surface
Prévenir la contamination des fluides de la couche à eau douce.
Empêcher la corrosion de tubage sous l’action des fluides des formations traversées.
Soulager la colonne de tubage des différents efforts exercés par les formations
environnantes.
Sépare les formations à différente pression et zone à pertes.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Types de cimentation
2. La pose du bouchon de ciment :
Cette opération consiste à la mise en place d’une quantité du ciment dont le puits au moyen
des tiges nues dans le but :
De confectionner une assise pour amorcer une déviation.
D’obturer les zones de pertes de boue de forage de respecter des séquences d’abandon de puits.
3. Cimentation de liner crépine :
Le liner ne remonte pas jusqu’à la tête de puits mais sur une hauteur limitée à l’intérieur
du tubage précédant, où il doit être cimente avec un recouvrement dans le dernier tubage.
4. Cimentation sous pression au squeeze :
Cette opération consiste à injecter de ciment à un point donné du puits sous pression
dans le but de remédier à un défaut d’étanchéité.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation primaire
Programme de cimentation
Préparation de la cimentation
Il s'agit de déterminer :
le top ciment,
la densité des fluides (laitier et spacer),
le régime de déplacement,
le volume du spacer.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation primaire
Programme de cimentation
1 Le top ciment
En fonction de la hauteur nécessaire à cimenter, plusieurs solutions seront possibles :
utilisation de plusieurs types de laitier,
utilisation d'une DV.
La cimentation de l'entrefer du tubage précédent n'étant nécessaire que pour une
question d'abandon définitif du puits. La cimentation de l'entrefer pourra être
envisagée plus tard :
si le gradient de fracturation est trop faible,
si la longueur à cimenter > 1500 m,
si la quantité de ciment disponible est trop faible,

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation primaire
Programme de cimentation

2 La densité des fluides


La hiérarchie des densités boue, spacer, laitier doit être prévue telle que :
En puits vertical ou faiblement dévié :
écart de densité ciment/boue aussi élevé que possible
densité du spacer = densité boue + 10 points
densité du laitier = densité boue + 40 points
En puits horizontaux ou très déviés :
écart de densité ciment/boue aussi faible que possible.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation primaire
Programme de cimentation
3 Le régime de déplacement du laitier
Paramètre sûrement le plus difficile à déterminer car il dépend :
du calibrage du puits et de la géométrie du puits,
de la rhéologie des fluides,
de la résistance du point fragile,
des moyens de pompage de l'opérateur de cimentation
D'une manière simplifiée un bon déplacement boue/spacer/laitier est généralement obtenu :
pour les diamètres > 12"¼ : par un régime sublaminaire ou, par un laminaire efficace.
pour les diamètres 12"¼ : par un régime laminaire efficace si le puits est cavé ou,
par un régime turbulent si le puits est calibré (un trou bien calibré est une condition
nécessaire mais pas suffisante pour un déplacement en turbulent).
a) Le régime sublaminaire: vitesse annulaire < 25 m/min
b) Le régime laminaire efficace: vitesse annulaire de 25 à 75 m/min.
c) Le régime turbulent: vitesses annulaires > 100 m/min

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation primaire
Programme de cimentation
4 Les spacers
Le fluide le mieux déplacé par le ciment est l'eau. il est recommandé les procédures suivantes :
pomper en tête du spacer de la boue fluidifiée,
pomper un bouchon laveur en tête du spacer de cimentation.
a) Le bouchon laveur
Le bouchon laveur sera : de l'eau pour une boue à l'eau, et de l'huile de base pour une boue à l'huile.
Le bouchon laveur sera d'un volume égal à 50 à 100 m d'espace annulaire
b) Le spacer déplaceur
L'utilisation d'un spacer est obligatoire chaque fois que le laitier peut être contaminé par la boue.
La densité du spacer doit être : dspacer dboue + 10 points
Le spacer doit être compatible avec la boue et le laitier.
La rhéologie du spacer sera intermédiaire entre celle de la boue et du laitier.
Classiquement, on optimise le volume de spacer en fonction de la hauteur à cimenter :
150 à 300 m de hauteur pour 500 m à cimenter, plus 20 m tous les 100 m en puits droits et déviés,
la longueur du drain à cimenter avec un minimum de 300 m pour les puits horizontaux.
Un autre critère à prendre en compte pour le régime turbulent est le temps de contact du spacer avec la
formation : 10 minutes.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation primaire

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation avec DV

Mise en place Cimentation Mise en place Cimentation 2ème


casing 1er étage DV étage

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


bouchon de ciment
Objectifs des bouchons
Les bouchons de ciment trouvent de nombreuses applications, soit en cours de forage,
soit après la production d'un puits.
Parmi ces applications nous pouvons citer :
• colmatage de pertes,
• isolation de zone,
• abandon,
• déviation,
• ancrage d'un packer en trou ouvert.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


bouchon de ciment
Méthodologie générale

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation d’une colonne perdue
Introduction
Une colonne perdue ne remonte pas jusqu'à la tête de puits, mais sur une hauteur
limitée, à l'intérieur du tubage précédent. Elle est cimentée avec un
recouvrement dans le dernier tubage (overlap).
Le but de la cimentation du sommet de la colonne perdue est double :
la sceller mécaniquement dans la colonne précédente, garantir l'étanchéité entre
les deux colonnes.
Cas d'utilisation
La colonne perdue est utilisée de préférence à un tubage complet :
1. Afin de limiter les coûts dus :
aux tubes,
au temps de mise en place (rig time),
aux éléments de la tête de puits,
à la garniture de forage de petit diamètre (garniture mixte),
2. Quand la tête de puits utilisée ne permet pas l'ancrage d'une colonne d'un
diamètre donné.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation d’une colonne perdue
A. Equipement spécifique des colonnes suspendues

1. Dispositif de suspension (hanger)


Ce dispositif placé en tête de la colonne perdue assure la suspension à l'intérieur du tubage
précédent.
Les dispositifs de suspension sont de deux types :
mécanique : l'ancrage de la suspension est réalisé par manœuvre du train de tiges
depuis la surface,
hydraulique : l'utilisation d'une suspension à commande hydraulique qui ne nécessite
aucun mouvement de la garniture est obligatoire .
en puits dévié,
pour ancrer une colonne perdue dans une autre colonne perdue.
2. Manchon de pose (setting sleeve ou setting collar)
Ce dispositif vissé au-dessus du dispositif de suspension permet le raccordement au train de
tiges grâce à un outil de pose (setting tool).

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation d’une colonne perdue
3. Sabot
Les sabots généralement utilisés sont les suivants :
sabot à canal ou à bille normalement employé pour les tubages,
sabot à soupape (set shoe)
sabot à remplissage automatique (fill-up set shoe)
4. Anneau de retenue (landing collar)
Cet anneau spécial est livré avec le dispositif de suspension et les bouchons de cimentation.
Il constitue le réceptacle du bouchon de fin de cimentation qui viendra s'ancrer dans un
siège reforable.
L'anneau de retenue peut être complété par :
une soupape anti-retour,
une vanne à soupape (flapper valve),
5. Centreurs – Gratteurs
6. Joint rotatif (swivel): Ce dispositif vissé sous le hanger est descendu avec les
suspensions de la colonne à commande mécanique. Il permet la rotation du train de
tiges et de la suspension au moment de l'ancrage du Hanger.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation d’une colonne perdue
B. Equipements annexes:

Lorsque l'étanchéité de l'annulaire colonne perdue/tubage précédent n'est pas satisfaisante,


on peut y remédier par l'adjonction des matériels suivants :

dispositifs de raccordement (tie-back) : il vient s'emboîter dans la chemise d'extension


située au-dessus de la suspension. La partie supérieure peut être constituée d'une
colonne remontant jusqu'en surface et ancrée dans la tête de puits.

réceptacle avec partie creuse polie (polish bore receptacle : P.B.R.) : c'est une longue
chemise destinée à recevoir une extension d'une colonne de production.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation d’une colonne perdue
C. Matériel de pose et de cimentation
1. Outil de pose (setting tool): Il possède les fonctions suivantes :
supporter le poids de la colonne,
assurer l'ancrage du Hanger et le gonflage du packer pour les modèles mécaniques,
faire étanchéité entre l'intérieur de la colonne et l'intérieur des tiges de forage au
moyen de coupelles d'étanchéité (swab cups)
2. Bouchons de cimentation
A. Bouchon racleur de colonne perdue (liner wiper plug): Il est descendu à l'extrémité
de l'outil de pose (setting tool) sous les dispositifs d'étanchéité. Ce bouchon assure
la séparation entre le laitier et la boue ; à la fin de la chasse
B. Bouchon pompé dans lest tiges (pump-down plug): Il est adapté à chaque garniture
de tiges, étant envoyé à l'intérieur de celle-ci, à la fin de l'injection de laitier (donc
avant le début de la chasse) depuis la tête de cimentation (plug dropping head).
3. Tête de cimentation (plug dropping head): Elle est vissée sur le train de tiges ; elle
contient le (pump-down plug) et, éventuellement, une bille de mise en pression (dans le
cas d'un dispositif de suspension hydraulique).

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation d’une colonne perdue

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation d’une colonne perdue
VIDEO

Liner.exe

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation sous pression au squeeze

Restauration de cimentation
Réparation tubage détérioré
Bouchage perforations
Fermetures aquifères

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Cimentation sous pression au squeeze

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Procédures
Réception et contrôle de la colonne perdue et de ses équipements
Les différents équipements seront présentés dans leur ordre de montage pour
vérifier qu'ils sont bien complets et que les filetages sont bien compatibles.
On vérifiera :
le diamètre intérieur et la longueur de chaque élément,
le packer (il doit être en parfait état),
le diamètre du bouchon racleur du tubage (liner wiper plug) qui doit être égal
au diamètre intérieur de la colonne et celui du bouchon pompé dans les tiges
(pump-down plug) qui doit être égal au diamètre intérieur de celles-ci,
la compatibilité des deux bouchons,
la compatibilité du bonchon racleur avec l'anneau de retenue (landing collar)
le nez du bouchon pompé,
Nota : Il importe de ne jamais essayer d'introduire le bouchon pompé dans les
tiges, dans le bouchon racleur, ni ce dernier dans l'anneau de retenue : il ne
serait plus possible de les séparer.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Procédures
dans le cas d'une suspension hydraulique, le diamètre de la bille qui
doit passer dans les équipements, mais ne pas traverser le collecteur
(ball catcher),
les coins de la suspension en les actionnant (ils doivent être en bon
état)
la compatibilité de la suspension avec le poids de la colonne à
suspendre,
l'extension (tie-back) qui être en bon état,
sur l'outil de pose :
la canule (elle doit être lisse et chanfreinée, on le mesurera),
les filetages (ils doivent être en bon état, on les graissera),
le diamètre des coupelles,
on fera un croquis coté de l'ensemble outil de pose/packer/suspension.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Opérations à effectuer avant descente de la colonne
On s'assurera que toutes les dimensions de l'équipement de
la colonne et du matériel de pose ont été relevées
(diamètres intérieurs, extérieurs, longueurs).
De même que pour les autres tubages, les équipements de
la colonne seront vissés à la graisse sur leurs tubes
respectifs, en contrôlant le couple appliqué. Ils seront
ensuite dévissés, nettoyés et enduits de "Backerlock" avant
d'être revissés au couple nécessaire.
Il s'agit :
du sabot,
du récepteur de bille (ball catcher) si l'ancrage est
hydraulique,
du raccord de retenue (shear-out landing sub),
de l'anneau de retenue (landing collar).

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Opérations à effectuer avant descente de la colonne

La tête de cimentation (plug dropping head) sera ouverte pour


vérification et les vannes seront actionnées.
Le bouchon à pomper dans les tiges (pump-down plug) y sera introduit
dans la tête de cimentation. On vérifiera au préalable que le système de
retenue est en position fermée.
Avant le dernier contrôle de trou, on assurera la manoeuvre des
gratteurs (scrappers) à l'intérieur de la colonne précédente, dans la
zone d'ancrage du dispositif de suspension (hanger) et du packer.
On s'assurera que les tiges de forage, ainsi que les tiges courtes ou
autres qui serviront à la descente et à la cimentation de la colonne
perdue ont été bien calibrées.
Les tool-joints devront être rebloqués à la dernière remontée.
La garniture de descente sera calculée et ajustée de telle manière que :
le dispositif de suspension soit au milieu d'un tube,
la tête de cimentation soit à 1.5 ou 2 m de la table de rotation.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


Descente de la colonne perdue
Noter le poids du moufle seul (m).
Descendre la colonne perdue en la remplissant après
introduction de chaque tube et en serrant toutes les connexions
au couple voulu.
Visser et bloquer (en vérifiant le blocage) l'ensemble manchon
de pose/dispositif de suspension (setting sleeve/hanger) ou
packer/dispositif de suspension.
Vérifier le vissage à gauche de l'outil de pose.
Reprendre avec le moufle, l'ensemble dispositif de suspension /
outil de pose / colonne et noter le poids (Pe). En déduire le poids
de la colonne dans la boue : Pliner = Pe – Pm.
Effectuer toute la descente avec précaution et en respectant les
règles déjà établies pour les cimentations primaires.

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017


REFERENCE
CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET CALCULS DES
COLONNES DE CUVELAGE ET DE PRODUCTION
2006 ENSPM Formation Industrie – IFP Training
CIMENTATION 2005 ENSPM Formation Industrie —
IFP Training

14/12/2017 Cours Forage III Prepared by Elfakeur A.S 2017