Vous êtes sur la page 1sur 3

Caractéristiques Culture Sensibilité aux ATB Identification

-Développement Difficile, lente (plusieurs jours) Sensibles aux : Biochimique


en absence d’O2 Flacons sans oxygène (hémoculture), TGV®, Imidazolés -Galerie
(ne possèdent pas acheminement rapide au labo. (métronidazole) d’identification
superoxide Milieux gélosés au sang -lactamine (Rapid ID 32A)
dismutase). Culture et isolement en : Carbapénèmes
-Processus de - Chambre de Freiter +(CO2,N2, …) Résistantes
fermentation - Mini-chambres (jarre/poche plastique + naturellement aux :
catalyseur chimique (sachet) Aminosides
Incubation : étuve en air ambiant, 37°c
Aspects caractéristiques :
- Prevotella melanogenica : pigmentation noire
- Bactroides ureolyticus : colonies incrustées

ANAEROBIES SPORULEES ANAEROBIES NON SPORULEES

Clostridium
Bacteroides fragilis Fusobactérium
Tetani Clostridium
Clostridium Bacille G - Bacille G -
Bacille G+ Perfringence
Difficile
Bacille G+
Bacille G+
Propinobactrum
Clostridium Actinomycetes Eubacterum
Botulinum actinomycose cervico-faciale (Actinomyces israelii), Bifidobacterium
pulmonaire, vertébrale Lactobacillus
Bacille G+
mauvaise hygiène bucco-dentaire Mobiluncus
Bacille G + Bacilles G+

ANAEROBIES SPORULEES

- Très peu de diversité, flore digestive, oropharynx, Vagin


- Bactéries telluriques, contamination par les spores (forme de résistance, métabolisme nul).

Clostridium Tetani
Caractéristiques et Contamination Pathologie Diagnostic traitement
habitat
-Bacille sporulé (spores -Par les Spores Tétanos Clinique Pénicilline G
terminales), Gram + -Plaie (même minime)- Incubation : 4-5 j à qq Urgence :
-Tube digestif des peau/muqueuses. semaines Sérothérapie (Ig)
animaux (équidés+++ Passage en sous -Exotoxine protéique Vaccination
spores dans le crottin cutané/sous muqueux + pénètre les axones et se met (individuelle,
de cheval. pO2 faible + au niveau des synapses des obligatoire, se fait
-Homme : très peu nutriment) motoneurones très tôt) :
porteur Végétative  toxine  Paralysie Anatoxine
Surtout : >57 ans (décès par paralysie (Immunisation
respiratoire) active DPT, DT-
anatoxine)
Conduite à tenir devant toute plaie : vérifier l’état de vaccination, administration de pénicilline (contre C. Tetani et
C. Perfringence), détersion à l’eau oxygéné pO2  limite la multiplication bactérienne.
Clostridium Perfringence
Caractéristiques et habitat Contamination Pathologie Diagnostic traitement
-Bacille sporulé, Gram +, Blessure Syndrome des loges (Crush Prélèvement Pénicilline
rectangulaires à extrémités importante + syndrom) : nécrose et ischémie des local (tissus (forte dose)
carrées. ischémie muscles, œdème  terrain de nécrosés), Sérum
-très agressif choix pour les anaérobies. aliments, antitoxique+
(toxine+enzymes) C. Perfingens entraine une -Examen des réanimation
Environnement (Spores) ischémie par des enzymes. selles
Homme : tube digestif, Avortement clandestin :
vagin. septicémie  destruction des
l ’anaérobie le plus hématies, libération massive d’Hb
répandu dans la nature. + tubulopathie fonctionnelle.
α,β hémolytique Intoxication alimentaire :
Entérotoxines  diarrhée, PAS DE
FIEVRE.
Gangrène gazeuse :
Contamination d’une plaie
pénétrante par les spores, infection
endogène (ex : perforation de
l’appendice)
 Douleurs + œdèmes+
exsudat séreux/brunâtre +
gaz + ischémie.
Facteurs de virulence :

- 
Toxine : lécithinase ou phospholipase C : lise membranaire, cellules endothéliales, perméabilité
vasculaire hémolyse, hépato-toxicité, dysfonctionnement cardiaque.
- Toxine : possède une activité nécrosante.
- Toxine :  la perméabilité vasculaire de la paroi intestinale.
- Iota-toxine: activité nécrosante.
- Entérotoxine
- Enzymes: Collagénases, Hyaluronidases, DNases, Lipases, Protéases.

Clostridium Botulinum
Caractéristiques et Contamination Pathologie Diagnostic traitement
habitat
Bacille Gram + -Ingestion des légumes Botulisme (Paralysie -Vérification Urgence : Anti
-Tellurique (surtout ceux de la terre) : - flasque) des aliments toxine (trivalent
(légumes+++) Asperges+++- Incubation : 1-2 j contaminés. A,B,E) qui
-Toxine (8 -Via les ruminants porteurs Nerfs cholinergiques -Examen des neutralise la
variétés : AH dans leur tube digestif (Pâté, (Blocage de libération selles toxine botulinique
Jambon) Ach) (une des plus
-Paralysie des muscles de puissantes.
l’œil (Par la Toxine) Réanimation
Mydriase réactive
(1er signe)
-Paralysie respiratoire 
mort
Pas de fièvre
Formes particulières :
botulisme infantile,
botulisme des plais
Autres utilisation de la toxine botulinique (biotox) :
- Arme de guerre (empêche les soldats de viser)
- Chirurgie esthétique
Clostridium Difficile
Caractéristiques et Contamination Pathologie Diagnostic traitement
habitat
Bacille Gram + Orale Diarrhées simples post- Clinique + Métronidazole
Bas âge : 1-5 ans antibiotiques ou de colites Bactériologique (Flagyl®)
pseudomembraneuses post- Si échec :
antibiotiques. Vancomycine

ANAEROBIES NON SPORULEES (MEDICALES)

- Opportunistes, flore digestive, oropharynx, Vagin


- Infections par effraction des muqueuses sur terrain : immunodépression, cancer, diabète, alcoolisme,
Insuffisance respiratoire chronique.
- Pathologie : Suppuration et septicémie (point de départ : abcès  Septicopyoémie)

Fusobactérium
Caractéristiques Contamination Pathologie Diagnostic traitement
et habitat (Fusobaterium+Spirochètes-Borrelia-)
-Bacilles Gram - Trauma Pharyngite ulcéro-nécrotique Le seul cas ou Céphalosporine
-Longs et effilés chirurgical ou l’examen de 2e génération
-Immobiles accidentel bactériologique Recherches
-Flore buccale, suffit d’hémopathies
Voies aéro-
digestives
supérieures

Bacteroides fragilis
Caractéristiques et habitat Pathologie

-Coloration Gram irrégulière (Gram -) Péritonite


-Aspect tacheté Abcès hépatique
-Immobiles Septicémie uro-génitale féminine
-Flore digestive Surinfection des plaies
-Présence des renflements centraux

Bonne Chance Publié par : Houssein Achi