Vous êtes sur la page 1sur 3

Soient l composants.

La concentration du composant peut s'exprimer de plusieurs manières :

 la fraction molaire Ni (sans unité ou %mol), qui est le rapport entre le nombre ni de
moles de i sur le nombre n total de moles

;
 le pourcentage massique Mi (sans unité ou %m), qui est le rapport entre la masse mi de
i sur la masse totale m

Dans le cas d'une solution liquide, on se ramène souvent à un volume de un litre de solution,
et on définit :

 la concentration molaire Ci (mol·L-1), rapport entre le nombre de moles de i et le


volume de liquide

;
 la concentration massique τi, rapport entre la masse de i et le volume de liquide

;
 le pourcentage volumique Vi (%vol) : dans le cas d'un mélange de liquides, c'est le
volume vi de i divisé par le volume total v

Dans le cas d'un gaz, on utilise

 la pression partielle pi, qui est la contribution de la phase i à la pression ;


 le pourcentage volumique (sans unité ou %vol), qui est, dans les conditions de
pression et de température fixées, le volume vi que représenterait la phase i toute seule
sur le volume total ; dans le cas de gaz parfaits, on montre aisément que le
pourcentage volumique est égale à la pression partielle divisée par la pression totale p

Solution diluée, activité [modifier]


On appelle une solution diluée le cas d'une solution pour laquelle la quantité de solutés est très
inférieure à la quantité totale de solution. Si l'on désigne le solvant par l'indice s, on peut donc
utiliser les approximations suivantes :

, , ;

, , .
Pour les solutions liquides :

, Cs est l'inverse du volume molaire du solvant ;

, τs' est la masse volumique du solvant ;

, ,

Dans le cas d'une solution diluée, le potentiel chimique est une fonction affine du logarithme
de la concentration, pour une température fixée :

 en solution liquide, , Ci étant exprimé en


mol·L-1 ;
 en solution gazeuse, , pi étant exprimé en
atmosphère.

Lorsque l'on n'est plus en solution diluée (ou dans le cas de gaz, à haute pression, lorsque l'on
ne peut plus faire l'approximation des gaz parfaits), il faut faire intervenir l'activité chimique
ai:

 dans le cas d'une solution liquide, ai = γi·Ci où γi est le coefficient d'activité de i ;


 dans le cas d'une solution gazeuse, ai = ƒi·pi où ƒi est la fugacité.

Ceci est l'approche du point de vue « chimique » : on part de ce que l'on mesure bien (le
volume, la masse…). D'un point de vue thermodynamique, on commence plutôt par définir
l'activité, puis on établit que dans le cas des solutions diluées,

 pour un liquide, l'activité d'un soluté vaut à peu près sa concentration molaire (liquide)
et l'activité du solvant vaut 1 ;
 pour un gaz, l'activité du soluté est pression partielle en atmosphère, un gaz ayant une
pression partielle d'une atmosphère a une activité de 1 ;
 pour un solide, l'activité vaut 1.

 n : quantité de matière en mol


 m : masse du composé en g

 M : masse molaire du composé en


 n : quantité de matière en mol


 V : volume du gaz en L (Litres)
 Vm : volume molaire du composé en

 n : quantité de matière en mol


 x : nombre d'entités chimiques (sans dimension).
 NA : nombre d'Avogadro (mol − 1)

 n : quantité de matière en mol


 C : concentration molaire en
 V : volume du liquide en L (