Vous êtes sur la page 1sur 3

Le système monétaire international (SMI) est un ensemble de pratiques, de règles et

d'institutions visant à organiser et surveiller les échanges monétaires et les flux


financiers entre les pays. Au niveau national, le problème de règlement des échanges
ne se posent pas, c'est lorsqu'on passe à l'échelle international que les difficultés
apparaissent en l'absence d'un pouvoir libératoire illimité d'une monnaie, il faut chercher
une devise qui acquière le consensus de tous les pays, au départ cette devise à trouver
son expression dans les métaux précieux principalement d'or, ce métal jaune est
devenue progressivement et sans accord préalable un commun dénominateur
international très commode. Le système de l'étalon-or a fonctionné de 1879 à 1914,
reste et demeure un bon exemple de régime de taux de change fixe, mais quelle sont
les limites de ce système ?

Le commerce mondial après la révolution industrielle imposait l'adoption d'un système


de paiement internationaux a la mesure des besoins, autrement dit, le régime de l'étalon
or s'est instauré de lui-même sous la pression des besoins de l'époque et non pas à la
suite d'un quelconque accord. Ce système en vigueur de 1870 à 1914 donnait la
possibilité aux pays membres de définir leurs monnaies par rapport à un certain poids
d'or, et le taux de change était fixe. Cela permettait de déterminer aisément la valeur
d'une monnaie en une autre monnaie. Ce système instaure un certain nombre de
mécanismes automatiques, qui empêchent les déséquilibres durables de s'installer.

Le régime de l'étalon or assure la convertibilité de chaque monnaie en or, le 1ere


exemple est celui de l'Angleterre (1819) avec ce qu'on appelle acte de Peel qui
établissait la convertibilité de la livre sterling en or, l'allemande et la France en suite en
1973 et les états unis en 1900, ce sont ces 4 pays qui formait le centre du système.

Le système de l’étalon-Or n’est que la généralisation au plan international du


system monétaire interne, il suppose la réunion de 2 conditions :

• Chaque monnaie doit être définie en Or ;

• Les différentes monnaies nationales détenues par les particuliers sont


convertibles en Or selon le poids officiel de chaque unité monétaire.

Ainsi, le système de l’étalon-Or se trouve défini par deux conditions :


• L’Or est un étalon international, c’est-à-dire que la définition de chaque monnaie
est faite sur la base d’un certain poids d’Or qui permet d’établir les parités entre les
monnaies.

• L’Or est surtout une monnaie internationale privé. C’est-à-dire que les particuliers
ont la possibilité de régler leurs paiements extérieurs soit en devise soit en Or.

Le système s’articule dans sa totalité autour de l’Or qui devient le pivot central.

il y'a une relation de parallélisme entre les liquidités interne et les liquidités externe ce
qui permet le rééquilibre automatique des balances de paiement, ainsi, si on suppose
que la balance commerciale de la France est déficitaire vis-à-vis de l'Angleterre, dans ce
cas, il y'a transfert d'or de la France vers l'Angleterre pour régler le déficit, à la suite de
cette opération, la masse monétaire augmente en Angleterre et diminue en France, ce
qui a pour conséquence à la suite de la loi de Fisher, l'augmentation des prix en
Angleterre et la baisse des prix en France, ce qui rend évidement les produits français
plus compétitif que les produits anglais, et donc permet de rétablir l'équilibre des 2
balances commerciales.

Avec l'introduction de système bancaire nationaux, une régulation du budget va


succéder à la régulation automatique, la communication des différentes monnaies
nationale entre banques s'effectue désormais par l'intermédiaire des banques, toute fois
pour maintenir le système de régulation classique qui garantit le parallélisme entre les
liquidités interne et les liquidités externe, on a cherché à déposséder les banques de
leur pouvoir discrétionnaire de création monétaire.

Malgré son succès apparent c'est-à-dire la stabilité des taux de changes et le


rééquilibrage automatique du commerce extérieur, le système de l'étalon-or comportait
plusieurs faiblesses

Les avantages indéniables de l’étalon-or (inflation limitée et équilibre automatique de la


balance des paiements) ne doivent pas nous faire oublier que ce système comporte des
inconvénients. Après la première guerre mondiale, beaucoup d’économistes et de
politiciens exigeaient le retour de l’étalon-or conservant en mémoire ses avantages. Il
est important d’expliquer ici les désavantages de ce système qui sont les suivants :

- L’équilibre de la balance des paiements se fait au détriment d’autres objectifs


économiques nationaux très importants. Keynes, entre autres, dénonçait ce sacrifice de
la croissance économique et de l’emploi sur l’autel de l’équilibre de la balance des
paiements. Certains trouvaient même justifié le fait de dévaluer leur monnaie pour
contrer la déflation et le chômage.

- Il est difficile de garantir une augmentation suffisante des réserves d’or pour assurer de
façon harmonieuse le financement et l’expansion du commerce international. À la limite,
suite à une insuffisance des réserves d’or, les banques centrales auraient pu créer une
récession mondiale si elles avaient eu à rivaliser entre elles pour se procurer ce métal
précieux par la hausse des taux d’intérêt sur les dépôts en or.

- Il est évident que les pays producteurs d’or (Russie et Afrique du sud) avaient un
certain pouvoir sur les différentes variables macro-économiques à partir du contrôle de
la production aurifère.

Les dépenses de guerre ont fini par détruire le système basé sur la parité entre les
monnaies nationales et l'or, ainsi dès le 31/7/1914, l'Allemande a suspendu la
convertibilité de sa monnaie en or, la France a suivi avec les USA le 6 avril 1917, ainsi
le système d'étalon or s'est trouvé effondré, en réalité les dépenses de guerre ont
montré la nécessité d'une réflexion sur un nouveau système monétaire international qui
assure harmonieusement le financement de l'économie internationale, durant les
années 20, des rares tentatives du retour aux ancienne parités, ont connu des échecs,
d'autant plus que l'arrivé de la 1er crise mondiale à contribuer à l'effondrement total du
système d'étalon or.