Vous êtes sur la page 1sur 3

SP3-RMC4

90.3
Conduite de refoulement
DN 400 mm Fonte
Q = 0.076 m3/s
L = 39 700 m
e = 10 mm
ε = 0,1 mm
Réservoir

=0Q 0.076 s/3m


29.5

Pompe

1. CALCUL DE HMT

Hypothèses de Base

- Débit : 76 l/s (02 Pompes de 38l/s), soit 0,076 m3/s


- Hauteur Géométrique
 Côte de refoulement dans le réservoir RMC4 : +90,3 m
 Côte Tuyau d’aspiration dans la bâche d’eau : + 29,5 m
D’où la Hauteur Géométrique de refoulement : 60,8 m

- Vitesse d’écoulement doit être comprise entre 0,5m/s et 2,5 m/s


- Longueur Totale du tronçon de conduite en Fonte à prendre en considération est de 39 700m
- Le coefficient de rugosité dans les conduites en Fonte est de 0,1 mm
- Majorations des pertes de charges linéaires de 10% pour tenir compte des pertes de charges
singulières (pièces spéciales, robinetterie…).

HMT = Hg + Hf + Hf sec

En utilisant l’abaque de Colebrook on trouve


PDCL= 30, 62 m
PDCT= 33, 68 m

HMT= 60.8+33.68+2=96,48 m soit 98m

La surpression a été fixée forfaitairement à 2,5 Bars soit 25 m.c.e.


D’où la pression maximale Admissible est de : 98+25=123 m soit 12 Bars
2. Equipement hydrauliques sur la conduite de refoulement

Calcul du coup de bélier


Il s'agit d'abord de vérifier la nécessité de mettre un Anti - bélier sur la conduite de
refoulement.
 Calcul de la célérité de l’onde

Soit a la célérité des ondes de surpression ou de dépression :


9900
C
D
50  k
e

D = Diamètre de la canalisation, D= 400 mm


e = épaisseur de la canalisation en fonte K9 en mm : e = 10 mm
K est une constante dépendant de la nature de la canalisation : pour un tuyau en fonte standard
K= 0,59
On a C = 1 147 m/s soit 1200 m/s

 Vérification vitesse
La vitesse de refoulement est déterminée par la formule classique V0 = Q/S avec :
Q : le débit de refoulement dans la conduite en m3/s
S : la section de la conduite circulaire en m2
D’où V0 = (4xQ)/(∏D^2)
Le calcul est fait pour le cas défavorable avec les deux pompes en fonctionnement.
Pour l’horizon 2032: V0 = 2 x 0, 7 m/s = 1,40 m/s

 Calcul de la surpression
P = CV0/g
g est l'accélération de la pesanteur : g = 9,81N/kg
P = 168 m
- La HMT est de : 98 m

Dans le cas d’une surpression :


Au retour de l'onde la surpression peut atteindre : P = 168 + 98 m = 266 m
Soit 27 bars
Cette surpression est inférieur à la pression nominale d'une conduite fonte ductile standard
DN 400 classe C30 soit 30 bar de PFA (Pression de Fonctionnement Admissible = Pression
Maximale Admissible sans coup de bélier (Normes ISO 2 531/2009 et EN 545/2010).
Néanmoins, par mesure de sécurité, nous allons mettre une protection Anti – bélier car la
surpression obtenue est très proche de la pression nominale de la conduite.

 Dimensionnement du ballon anti bélier


Le coup de bélier dans un réseau sous pression est généralement le résultat de l’ouverture ou
de la fermeture brusque d’une vanne. Une fermeture brusque signifie qu’elle se produit dans
un temps inférieur ou égal à : T = 2*L/a
Avec :
T = temps de propagation de l’onde = durée de l’aller –retour du coup de bélier,
L = la longueur de la conduite de refoulement,
a = célérité de l’onde
Le volume de l’anti bélier nécessaire se calcul comme suit : V = Q*T
Ou T est le temps de propagation de l’onde et Q est le débit de refoulement.
D’où : T = 2* 39700/1200 = 66.17 s
Q = 0.076 m3/s alors, V = 0.076*66.17 = 5.029 m3 = 5 000 litres.

Par mesure de sécurité, nous choisissons un ballon anti bélier de 5 000 litres.

Le calcul à été fait de façon forfaitaire.


Les méthodes fiables généralement utilisées pour le calcul du ballon anti bélier sont entre
autres :

- Méthode de PEUTCH et MEUNIER


- Méthode de VIBERT
- Méthode de BERGERON
- Les logiciels comme CEBELMAIL