Vous êtes sur la page 1sur 20

LA COMPTABILITE DES

SOCIETES DE
PERSONNES
la SNC
Section 1 : LA CONSTITUTION
DE LA SNC
Définition :
 l'article 3 de la loi 5-96 définit la SNC comme
étant "une société dont les associés ont
tous la qualité de commerçants et
répondent indéfiniment et solidairement
des dettes sociales".
I- Caractéristiques juridiques
 le nombre d'associés >ou= à 2
 le capital social : sans contrainte de minimum légal ;
 la durée de la société : 99 ans mais peut être prorogée;
 La dénomination sociale : peut contenir le nom d'un ou
plusieurs associés et doit être précédée ou suivie
immédiatement par la mention "Société en nom collectif";
 les apports : en numéraire ou en nature. L'appel de fonds est
fixé librement par les associés dans les statuts ;
 les parts sociales : nominatives, sans valeur nominale
minimale et ne peuvent être cédées qu'avec le consentement
unanime des associés ;
 tous les associés sont personnellement, solidairement et
indéfiniment responsables de tous les engagements de la
société à l'égard des tiers ;
 les statuts doivent être représentés par un écrit, datés puis
signés par tous les associés.
I- Caractéristiques juridiques (fin)
 les statuts doivent comporter les indications suivantes :
 nom, prénom et domicile de chacun des associés
 la constitution en forme de SNC
 l'objet de la société
 la dénomination sociale
 le siège social
 le montant du capital social
 l'apport de chaque associé
 le nombre et la valeur des parts attribuées à chaque associé
 la durée
 les prénoms, noms et domiciles des associés ou tiers pouvant
engager la société
 le greffe du tribunal où les statuts seront déposés
 la signature de tous les associés.
II- Les apports des associés
 Ils peuvent revêtir plusieurs formes :
 Apports en numéraire
 Apports en nature
 Apports en industrie
Les apports en numéraire
 somme d'argent que l'associé verse à la société
contre l'attribution de parts sociales

 type d'apports le plus courant

 Il faut distinguer la promesse de réaliser l'apport


ou SOUSCRIPTION de la réalisation effective de
l'apport ou LIBERATION

 Possibilité de libération partielle


Les apports en nature
 tous les biens de production qui peuvent être
transmis à une société : immeubles, fonds de
commerce, meubles corporels …etc. ;

 libération totale ;

 difficulté majeure liée à leur évaluation (risque


d'être surévalués ou sous-évalués). D'où la
nécessité de recourir à un commissaire aux
apports pour les évaluer ;
Les apports en industrie
 constitués par le travail ou l'activité que l'associé
effectue ou promet d'effectuer ;

 basés sur les compétences techniques ou sur le


crédit commercial.

 difficile à évaluer et à libérer même en partie au


moment de la création de la société. Donc, ils ne
font pas partie du capital social.
II- les apports des associés (suite)

 Surle plan fiscal, on distingue trois


catégories d'apports :
 Les apports purs et simples
 Les apports à titre onéreux
 Les apports mixtes
les apports purs et simples
 peuvent être en numéraire ou en nature

 Ilssont dits purs et simples car ils ne donnent


lieu à aucun remboursement ou prise en
charge du passif par la société.
les apports à titre onéreux
 ce sont des apports qui sont grevés de dettes
que la société s'engage à prendre en charge

 Ex : un associé apporte un immeuble grevé


d'une dette que la société prendra en charge.
les apports mixtes
 ce sont des apports qui sont en partie à titre pur et
simple et en partie à titre onéreux.
 Ex : lors de la constitution, un associé apporte :
 un immeuble évalué à 350.000DH
 des marchandises pour 80.000DH
 un crédit fournisseur de 50.000DH.
 La société prend en charge le passif commercial.
 L'apport à titre pur et simple = 350.000 + 80.000 –
50.000 = 380.000DH
 L'apport à titre onéreux = 50.000DH
III- Les droits d'enregistrement et autres
frais applicables lors de la constitution
 Droits d'enregistrement :
 au taux de 0,5% du montant des apports quand il s’agit d’apports purs et
simples ;
 pour les apports à titre onéreux, le taux dépend de la nature de l’apport.
Toutefois, le montant des droits d'enregistrement à payer ne peut être
inférieur à 1.000DH.
 Autres frais de constitution :
 droits de timbre : payables en même temps que les D.E à raison de 20DH
la feuille (statuts) ;
 frais de dépôt au greffe : 200DH
 frais d'immatriculation au registre du commerce : 150DH
 frais du certificat négatif : 150DH (30DH pour la demande, 20DH pour le
timbre et 100DH pour le certificat) ;
 frais de publicité légale au B.O : 4DH/ligne
 taxe notariale (si acte notarié) : 0,25% du capital social avec un plancher
de 100DH.
IV- Les enregistrements comptables

 La comptabilisation de la constitution
s'effectue en deux phases :
 la promesse d'apport
 et la réalisation des apports avec règlement des
frais de constitution.
Constatation des promesses
d'apports
 La promesse d'apport constitue une dette de
chaque associé vis-à-vis de la société.

 lecompte 3461-"associés-comptes d'apports


en société" est débité par le crédit du compte
1111-"capital social".
La réalisation des apports
 la réalisation des apports est constatée en
créditant le compte 3461-" associés - comptes
d'apports en S" par le débit des comptes
retraçant les apports (Trésorerie, matériel,
fonds commercial,…etc.)

 Les droits d'enregistrement et autres frais de


constitution sont portés au débit du compte
2111-"Frais de constitution" par le crédit du
compte de trésorerie concerné.
Exercice 1
 Le 15/01/2005, 2 associés A et B créent une SNC "X" par acte
sous seing privé, dont le capital social est fixé à 300.000dhs
divisé en 3.000 parts de 100dhs chacune. A et B apportent
chacun 50% du capital social.
 Le 18/01/2005, les deux associés libèrent leurs apports par
versement dans le compte bancaire ouvert au nom de la société
à la B.M.C.E.
 Le 20/01/2005, la société règle les frais de constitution qui
comprennent, en plus des droits d'enregistrement, d'autres frais
s'élevant à 5.000dhs.

T.A.F: passer les écritures de constitution au journal de la


société "X".
Solution
 Constatation de la promesse d'apport :

 Réalisation des apports :


18/01/2005
5141 Banques 300.000
34611 Associé A/cpte d'apport 150.000
34612 Associé B/cpte d'apport 150.000
Libération des apports
Solution (fin)
 Paiement des frais de constitution
 droits d'enregistrement :

300.000 x 0,5% = 1.500dhs


 Autres frais : = 5.000dhs
 Total des frais de constitution = 6.500dhs
20/01/2005
2111 Frais de constitution 6 500
5141 Banques 6 500
Règlement des frais de constitution
Exercice 2
 Trois associés Fahmi, Benali et Zerouali créent une SNC "Fahmi et Cie:SNC" par acte
notarié le 02/03/N. Le capital social est fixé à 600.000dhs divisé en 6.000 parts sociales
attribuées à raison de :
 Fahmi : 3.000 parts
 Benali : 2.000 parts
 Zerouali : 1.000 parts
 Les apports sont réalisés comme suit :
 Le 03/03, Fahmi verse 150.000dhs en numéraire et apporte du matériel du production évalué à
150.000dhs ;
 Le 04/03, Benali verse en numéraire 50.000dhs et apporte un lot de marchandises d'une valeur de
70.000dhs, du mobilier de bureau pour 30.000dhs, du matériel informatique estimé à 50.000dhs et
des dettes fournisseurs de 50.000dhs. Il promet en outre d'apporter 50.000dhs en numéraire le
15/04/N. La société prendra en charge le passif grevant ces éléments ;
 Zerouali apporte le 04/03 des créances clients d'une valeur de 65.000dhs et promet de compléter le
reste en numéraire le 20/04 ;
 Le 31/03, la société règle par chèques les frais de constitution qui s'élèvent, en plus des droits
d'enregistrement, à 12.500dhs.

 T.A.F. :
 1- Calculer les droits d'enregistrement ;
 2- Passer les écritures de constitution et de libération ultérieure des apports ;
 3- Dresser le bilan au 31/03/N.